Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Tournoi d'échecs Isle of Man 2018

Radoslaw Wojtaszek remporte le départage face à Arkadij Naiditsch après 2 blitz et 1 Armageddon ! Maxime Vachier Lagrave termine à la onzième place.


Le fameux tournoi « Isle of Man International » se déroulera du samedi 20 au dimanche 28 octobre 2018. Liste des participant·e·s au master. Neuf rondes à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Début des parties à 15h30, sauf la neuvième et dernière ronde à 14h00. Proposition de nulle interdite avant le 30e coup. Possibilité de prendre un «Bye» d'un demi-point lors des rondes 1 à 8. Montant total des prix : 144,000 Livres sterling (environ 163.000€, dont un premier prix de 50,000 Livres sterling (environ 56.500€). Site officiel http://iominternationalchess.com/ avec parties en direct.

Voir, voire revoir, le tournoi d'échecs «Isle of Man International 2017» avec la victoire de Magnus Carlsen devant Viswanathan Anand et Hikaru Nakamura et le «Isle of Man International 2016» avec la victoire de Pavel Eljanov devant Fabiano Caruana.

Départage pour la première place

Nom des BlancsEloNom des NoirsElo
1Wojtaszek Radoslaw 2727-Naiditsch Arkadij 2721:1-0(53)Est-Indienne
2Naiditsch Arkadij 2721-Wojtaszek Radoslaw 2727:1-0(77)Canal-Sokolsky
Blitz Armageddon
1Wojtaszek Radoslaw2727-Naiditsch Arkadij 2721:1-0(37)Est-Indienne

Dans le cas où 2 joueurs sont à égalité à la première place, un départage sera joué dans la soirée du 28 octobre 2018, en 2 parties blitz de 5 minutes plus 2 secondes par coup. Si l'égalité persiste, on recourra à un blitz Armageddon avec 5 minutes pour les Blancs et 4 minutes pour les Noirs, avec un incrément de 2 secondes par coup à partir du 61e coup, où la nulle suffit aux Noirs pour l'emporter.

Le départage

extrait du classement final après la ronde 9

Rg. NomFEDEloDep.1
1GMWojtaszek Radoslaw 27277
GMNaiditsch Arkadij 27217
3GMKramnik Vladimir 27796,5
GMGrischuk Alexander 27696,5
GMNakamura Hikaru 27636,5
GMWang Hao 27226,5
GMJones Gawain C B 26776,5
GMAdhiban B. 26686,5
GMXiong Jeffery 26566,5
10GMGiri Anish 27806
GMVachier-Lagrave Maxime 27806
GMAnand Viswanathan 27716
GMKarjakin Sergey 27606
GMRapport Richard 27256
GMLe Quang Liem 27156
GMVidit Santosh Gujrathi 27116
GMArtemiev Vladislav 27066
GMAlmasi Zoltan 27026
GMLeko Peter 26906
GMHowell David W L 26896
GMSethuraman S.P. 26736
GMKovalev Vladislav 26646
GMMelkumyan Hrant 26606
GMSutovsky Emil 26336
GMParligras Mircea-Emilian 26236
GMGanguly Surya Shekhar 26226
GMFridman Daniel 26006
IMKashlinskaya Alina 24476
29GMAronian Levon 27805,5
GMSo Wesley 27765,5
GMAdams Michael 27125,5
GMEljanov Pavel 27035,5
GMNabaty Tamir 26925,5
GML'ami Erwin 26395,5
GMShirov Alexei 26365,5
GMKosteniuk Alexandra 25515,5
GMPuranik Abhimanyu 25475,5
58IMBellaiche Anthony 24535,5

Extrait des résultats de la ronde 9 (14h00)

Bo.NomRtgPts.RésultPts.NomRtg
1Naiditsch Arkadij 2721½-½Wojtaszek Radoslaw 2727
2Xiong Jeffery 26566½-½6Jones Gawain C B 2677
3Grischuk Alexander 2769 1-06Vachier-Lagrave Maxime 2780
4Wang Hao 27226½-½Anand Viswanathan 2771
5Sethuraman S.P. 2673½-½Giri Anish 2780
6Shirov Alexei 2636 0-1Kramnik Vladimir 2779
7Nakamura Hikaru 2763 1-0Eljanov Pavel 2703
8Fridman Daniel 2600½-½Karjakin Sergey 2760
9Rapport Richard 2725½-½Leko Peter 2690
10Adams Michael 2712 0-1Adhiban B. 2668
11Vidit Santosh Gujrathi 2711½-½Melkumyan Hrant 2660
12Artemiev Vladislav 2706½-½Parligras Mircea-Emilian 2623
13Aronian Levon 27805½-½5Deac Bogdan-Daniel 2594
14Nihal Sarin 25725½-½5So Wesley 2776
15Praggnanandhaa R 25195 0-15Le Quang Liem 2715
16Gukesh D 24565 0-15Almasi Zoltan 2702
17Nabaty Tamir 26925½-½5Huschenbeth Niclas 2589
18Howell David W L 26895 1-05Tregubov Pavel V. 2588
19Kovalev Vladislav 26645 1-05Gupta Abhijeet 2588
20Kashlinskaya Alina 24475 1-05Sevian Samuel 2634
21Sutovsky Emil 26335 1-05Keymer Vincent 2491
22Ganguly Surya Shekhar 26225 1-05Wagner Dennis 2572
23L'ami Erwin 2639 1-05Williams Simon K 2457
24Vishnu Prasanna. V 2504 1-0Short Nigel D 2652
28Antipov Mikhail Al. 2593 0-1Bellaiche Anthony 2453
29Hess Robert 2574 1-0Lubbe Nikolas 2447
30Kosteniuk Alexandra 2551 1-0Sundararajan Kidambi 2445

En passant par la ronde 9...

Suite à sa victoire sur Samuel Sevian (2634), Alina Kashlinskaya remporte non seulement les 7,000 Livres sterling (environ 8.000€) du premier prix féminin, mais réalise aussi une norme de grand-maître. 6 points, une performance à 2705 Elo, et +29.6 points.

À noter le beau parcours du maître international français Anthony Bellaïche (2453), avec de belles nulles face aux GMs Rasmus Svane (2595), Sarin Nihal (2572) et Erwin L'ami (2639), et une victoire dans la dernière ronde contre le GM Mikhail Al. Antipov (2593). Anthony Bellaïche termine ainsi son tournoi avec 5,5 points, une performance à 2562 Elo, et +14,6 points.

Alexander Grischuk 1-0 Maxime Vachier-Lagrave

Avec cette victoire, Alexander Grischuk marque le premier point entier des duels contre Maxime Vachier Lagrave; toutes leurs parties classiques précédentes s'étant achevées par la nulle. Grichchuk : « J'ai le sentiment que le tournoi ne fait que commencer, mais il se termine. » Fiona Steil-Antoni : « Je n'ai pas ce sentiment... » Grichchuk : « C'est parce que vous travaillez tous les jours, contrairement à moi. »

En passant par la ronde 8...

La muraille «Petrovienne» du Chinois Wang Hao s'est révélée infranchissable par le Français Maxime Vachier Lagrave.

Wojtaszek - Adams
15...Ca5?
Naiditsch - Nakamura
Après 26.dxc5
Naiditsch - Nakamura
Après 40...h5

Dans le 1er diagramme, après la nouveauté 15.Db3, l'Anglais Michael Adams commet une faute dont il ne relèvera pas : 15...Ca5?. La suite 16.Db4! Dxb4 17.axb4 e5 Le Cavalier en a5 est piégé. 18.Fxa8 exf4 19.Txa5 Fxd6 20.Txa7 Fxb4 21.Td1 a laissé Radoslaw Wojtaszek avec une qualité de plus pour un pion et la victoire au 45e coup. Un gain qui donne au Polonais un demi-point de plus avant d'aborder la dernière ronde. Et comme son épouse russe, Alina Kashlinskaya (2447), l'a emporté sur Rinat Jumabayev (2605) pour se retrouver en pôle position du classement féminin, le couple pourrait s'emparer des deux prix !

Dans la position confuse du 2e diagramme, Hikaru Nakamura décide de jouer l'attaque - pour rattraper Radoslaw Wojtaszek - sur le manque de temps d'Arkadij Naiditsch, par le sacrifice de pièce 26...Fxh3!? 27.c6 Dc8 28.f3 Fxg2!? 29.Cxg2 Dh3 30.Fc3 Cd5 31.Fd4 f6 32.De1 Rf7... Le contrôle du temps est passé après le 40.a3 h5 du 3e diagramme, l'attaque a été repoussée, les Blancs ont une pièce en échange de 2 pions, mais surtout, en quelques coups, Arkadij Naiditsch va contre-attaquer et l'emporter. 1-0 au 46e coup.

Arkadij Naiditsch - Hikaru Nakamura

En passant par la ronde 7...

Suite à sa très longue partie de la ronde 6, Sergey Karjakin, surnommé une fois encore « Ministre de la défense » pour avoir sauvé l'insauvable face à Mircea-Emilian Parligras, a pris un «Bye».

Nigel Short, après avoir annulé consécutivement contre Sergey Karjakin (2760), Alexander Grischuk (2769) et Wesley So (2776), le grand-maître anglais poursuit l'ascension de son Everest avec Levon Aronian (2780) dans le ronde 7.

Vladimir Kramnik, Viswanathan Anand, à seulement un demi-point des leaders, jouent les pièces noires, pendant que Levon Aronian, Wesley So et Alexander Grischuk doivent absolument profiter des pièces blanches s'ils veulent se retrouver dans le groupe de tête pour le sprint final.

Maxime Vachier Lagrave mène par 3 victoires à 2 contre Arkadij Naiditsch. Dernièrement, le néo-Azéri l'a emporté au Grenke 2017 avec une défense française et le Français a annulé au Grenke 2018 avec aussi une défense française.

On suivra évidemment avec beaucoup d'attention la partie entre Hikaru Nakamura et son compatriote Jeffery Xiong. Le champion du monde junior 2016, 18 ans dans 4 jours, cartonne avec une performance à 2871 et +15,9 points Elo.

MVL - Naiditsch
Après 17.c4
MVL - Naiditsch
Après 22...Dd1
Shirov - Le Quang Liem
36...O-O?

Le rencontre entre Maxime Vachier Lagrave et Arkadij Naiditsch a débuté sur le thème de la défense berlinoise fermée avec 4.d3, avant de sortir des grandes lignes par 12...Fe6 et d'arriver à un moment critique, dans le 1er diagramme après le 17.c4 du 1er diagramme. Ici, Arkadij Naiditsch a consommé énormément de temps. Ceci-dit, la position est très compliquée avec de nombreuses prises. 42 minutes et 31 secondes plus tard Naiditsch choisissait une ligne forcée : 17...Cxe5 18.cxd5 Cxf2 19.Rxf2 Cg4+ 20.Rf1 Txe1+ MVL a pris alors 21 minutes et 16 secondes pour décider comment reprendre en e1 : 21.Dxe1 Dxd5 avec deux pions pour le Cavalier sacrifié. 22.De4 Dd1+, 2e diagramme, avec une nulle par triple répétition de la position après 23.De1 Dd5 24.De4 Dd1+ 25.De1 ½-½. Le Roi blanc est à découvert, le Fc1 a du mal à trouver une case, et donc la Ta1 aussi, alors que la Ta8 et le Ff8 n'attendent que l'occasion d'entrer en jeu. La nulle est donc normale.

À rejouer la partie entre Alexei Shirov et Le Quang Liem après un roque au 36e coup ! 3e diagramme, mais une faute réfutée par 37.Cxe5! Si 37...fxe5 38.Dg3+ gagne la Dame, alors 37...Rh8 38.Cd7 Txb3!? 39.Rxb3 Db7+ 40.Cb6 Tb8 41.a5, etc. et les Noirs ont perdu une pièce dans l'affaire. 1-0 quelques coups plus tard.

« À l'impossible nul n'est tenu », même pas Nigel Short; le GM anglais s'est incliné devant Levon Aronian. Alexander Grischuk est bien entendu sorti vainqueur d'un zeitnot extrême réciproque (moins d'une minute, plus l'incrément, pour 10 coups) contre Rinat Jumabayev. La relève américaine pointe déjà le bout de son nez et Jeffery Xiong a pris le demi-point à Hikaru Nakamura. Idem chez les Indiens, entre Sethuraman et Viswanathan Anand. Et à nouveau entre les Russes Vladislav Artemiev et Vladimir Kramnik.

Elisabeth Paehtz (2513) ½-½ Boris Gelfand (2701)
Photo John Saunders https://twitter.com/johnchess

En passant par la ronde 6...

Arkadij Naiditsch, en tête avec Jeffery Xiong, Wang Hao et Abhijeet Gupta après la ronde 5, fête aujourd'hui ses 33 ans. Et comment fait-on pour ne pas perdre le jour de son anniversaire, comme Vidit Santosh Gujrathi hier face à son compatriote Gupta Abhijeet ? Et bien on prend un «Bye» ! Arkadij Naiditsch est né le 25 octobre 1985 à Riga en Lettonie. Grand-maître allemand, vainqueur à Dortmund en 2005 et champion d'Allemagne en 2007, en juillet 2015 il change de fédération et joue depuis pour la fédération azerbaïdjanaise dans les compétitions internationales.

Maxime Vachier Lagrave affronte aujourd'hui avec les pièces noires le meilleur joueur kazakh, derrière l'inactif Darmen Sadvakasov (2629), Rinat Jumabayev (2605). Le joueur anglais et ex-candidat à la présidence de la FIDE, Nigel Short, après deux nulles face à Sergey Karjakin (2760) et Alexander Grischuk (2769), poursuit son parcours du combattant dans cette sixième ronde avec un troisième joueur du top mondial, l'Américain Wesley So (2776).

Jumabayev - MVL
Après 11...f5
Jumabayev - MVL
Après 19...Tac8
Jumabayev - MVL
Après 24...b5!?

Si certains d'entre-vous en doutaient encore, Maxime Vachier Lagrave joue pour gagner le tournoi ! L'énergie déployée aujourd'hui face à Rinat Jumabayev, dans une ouverture rapidement hors théorie, le prouve : 1.d4 Cf6 2.c4 g6 3.Cf3 Fg7 4.e3 O-O 5.Fe2 d6 6.Cc3 Ff5!? 7.Cd2!? et vous pouvez fermer vos livres... 7...e5 8.d5 e4 9.g4! La suite critique. 9...Fc8 10.g5 (Si 10.Cdxe4?! Cxe4 11.Cxe4 Dh4 avec de très bonnes compensations.) 10...Cfd7 11.Cdxe4 f5, comme dans le 1er diagramme, les Noirs s'emparent de l'initiative sur le Roi blanc resté au centre au prix d'un pion. 12.gxf6 Cxf6 13.Cg3 Fh3 Troisième coup avec ce Fou, mais les Blancs peuvent-ils le tolérer en h3 ? 14.e4 Cbd7 15.Fg5 c6!? Ouvre la voie à la Dame et à une action sur l'aile-Dame, où le Roi blanc semble vouloir se réfugier. (0h40-1h07). 16.Dd2 Da5 17.f3 Rinat Jumabayev assure son centre... 17...Ce5 0h36-0h57 18.Tg1!? La position est hyper-compliquée, mais après 18...cxd5 19.cxd5 Tac8, 2e diagramme, nous préférons les Noirs, beaucoup plus libres, actifs, menaçants, et le joueur kazakh, selon ses temps de réflexion, commence sérieusement à s'inquiéter. 20.Cd1 (avec 21 minutes). Le meilleur coup d'après la machine, même s'il n'arrange pas les affaires du Roi blanc. 20...Da4 (0h50). Évidemment il n'était pas question d'accepter l'échange les Dames. 21.Cc3 Db4 22.Cd1 Da4 Maxime est face à un dilemme : malgré son initiative, doit-il jouer pour le gain ou prendre la nulle ? Entre-temps Hikaru Nakamura l'a emporté sur Abhijeet Gupta. 23.Cc3 Dd7!? On y va ! est la réponse de MVL. À noter une variante incroyable proposée par la machine : 23...Da6!? 24.Fxa6 Cxf3+, etc. Les Blancs ont continué rapidement par 24.Fh6 b5!?, 3e diagramme. Le Français ne fait pas semblant et offre un second pion !

Jumabayev - MVL
Après 32.Da3!?
Jumabayev - MVL
Après 34.Cf1?
Jumabayev - MVL
Après 36...exd4 0-1

25.Fxg7 Dxg7 (0h16-0h30) 26.Cxb5 Db7! 27.Cd4 - Si 27.Cxd6?? Db6 avec une attaque double sur le Cd6 et la Tg1 - 27...Db6 A tempo. 28.Td1 Tce8 De nouveau a tempo. (0h11-0h30) Rinat Jumabayev a pris pas mal de temps avant de continuer par 29.Dc3 (0h06) 29...Tc8 (0h29) 30.Dd2 Tce8 Finalement la position noire, aussi forte soit-elle, ne semble pas donner plus que le demi-point. 31.Dc3 Tc8 32.Da3!? Et Rinat Jumabayev, avec seulement 1'10" à la pendule, décide de continuer ! 1er diagramme. MVL n'est pas plus surpris que ça et répond 32...Tc2 Jouant sur le clouage du Cavalier en d4. Et puis, selon la machine, le coup des Blancs 33.f4?! est douteux ! 33...Txb2! Toujours le clouage du Cd4. Si 34.fxe5 dxe5. Jumabayev est décontenancé et son 34e coup, 34.Cf1? est une grosse faute ! 2e diagramme. 34...Cxe4 35.fxe5 dxe5 36.Cg3 exd4 et les Blancs ont abandonné ! 3e diagramme. Si 37.Cxe4 d3! est fatal. Mais qu'est-ce qui a pris au joueur kazakh de refuser la répétition ? Dans tous les cas une excellente opération pour MVL qui récompense sa « rage de vaincre » !

Rinat Jumabayev - Maxime Vachier Lagrave

En passant par la ronde 5...

Comme l'indique le tableau des appariements, quelques forts joueurs ont décidé de prendre le fameux «Bye» du demi-point lors de cette ronde 5. Vous remarquerez aussi que tous ces joueurs, à part Peter Leko, ont gagné hier et qu'ils avaient tous les pièces blanches. C'était donc, pour eux, à mi-tournoi, le bon moment pour prendre ce «Bye» de repos.

Anish Giri a fait mieux encore avec une nulle rapide (30 coups minimum) face à un de ses secondants, Erwin L'Ami, avec les Noirs; conservant ainsi la possibilité de prendre un «Bye» plus tard.

L'expression « Abondance de biens ne nuit pas » dont l'origine latine est « Quod abundat non vitiat, » est connue, même si avec toutes ces parties d'excellents joueurs il est difficile de choisir. La défense Française entre Alexander Grischuk et Nigel Short, par exemple, est pas mal. L'imprécision 19.Ff1?! de Wesley So dans une position supérieure, offrant à Hrant Melkumyan la possibilité de forcer une répétition vaut aussi le coup d’œil. À ne pas rater non plus la bagarre de rue entre deux p'tits jeunes, Richard Rapport (2725) et Jeffery Xiong (2656), qui a tourné à l'avantage de l'Américain après un sacrifice de pièce pour une marée de pions lors d'un zeitnot extrême réciproque. Jeffery Xiong est né le 30 octobre 2000 à Plano (Texas). Grand-maître depuis septembre 2015, il est champion du monde junior (moins de vingt ans) en 2016.

« La rage de vaincre » ne suffit pas toujours pour l'emporter. Maxime Vachier Lagrave a pourtant tout tenté face à Mircea-Emilian Parligras, même un sacrifice de Cavalier pour deux pions en finale, mais la défense du Roumain s'est montrée à la hauteur et la partie s'est achevée par la nulle.

Et enfin, à rejouer, en particulier depuis le 58e coup, la finale avec deux Cavaliers pour Sergey Karjakin contre 1 pion pour Samuel Sevian et la victoire du Russe.

Jeffery Xiong | Photo John Saunders https://twitter.com/johnchess
Svane - Gelfand
Après 20...Dd6
Svane - Gelfand
Après 26...Fb8
Svane - Gelfand
Après 31.Rg2

Attardons-nous cependant sur la défaite de Boris Gelfand (2701) face au joueur allemand Rasmus Svane (2595), 21 ans, grand-maître depuis 2016. Dans le 1er diagramme, malgré le pion de plus, les Noirs sont dans les cordes. 21.Dxd6 Fxd6 22.Tfd1, une pièce semble perdue, mais 22...Ce7 23.Cc3 Cd5 24.Fxd5 exd5 25.Txd5 Te6 26.Tcd1 Fb8, 2e diagramme, où tout a l'air d'aller pour le mieux après l'échange 27.Txd7 Txb6, sauf que c'est un leurre, le danger vient de la huitième rangée noire mal défendue. 28.Cd5 Te6 29.Ce7+ Rh8 30.Td8 Te1+ 31.Rg2 1-0, comme dans le 3e diagramme. La variante 31...g6 32.Txf8+ Rg7 33.Tg8+ Rf6 34.Cd5+ Re5 35.Te8+ Rd6 36.Texe1 aurait laissé les Blancs avec deux Tours de plus !

En passant par la ronde 4...

Il faut l'avouer, ce n'est pas sans une petite pointe d'amusement que l'on voit des joueurs du top mondial quelque peu souffrir en ce début de tournoi. Et retrouver les Anish Giri (2780), Vladimir Kramnik (2779), Viswanathan Anand (2771), Hikaru Nakamura (2763), accuser un point de retard au moment d'aborder la quatrième ronde, après s'être fait accrocher par des seconds couteaux, n'est pas pour nous déplaire. À force de s'affronter tournoi après tournoi tout au long de l'année, le top mondial se connait par cœur et il n'est donc pas étonnant qu'ils réussissent à se neutraliser. Ainsi, quand des « petits » 2500/2600, aux styles différents et aux ouvertures variées, bousculent les +2700 au point de les forcer à faire les « sous-marins », le tournoi n'en est que plus intéressant encore. Bien entendu, les meilleurs joueurs mondiaux devraient finir par remonter à la surface; d'ailleurs, aujourd'hui, les retardataires ont tous les pièces blanches. Mais on ne sait jamais, un accident est si vite arrivé...

Le GM anglais et semi-retraité Nigel Short, a placé son attaque Grand-Prix contre rien de moins que Sergey Karjakin. Le Russe a pourtant joué comme dans les livres contre cette ouverture, mais au moment de la répétition de la position, c'est l'Anglais qui avait le choix de continuer ou pas.

L'attaque Canal-Sokolsky 1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.Fb5+ a une fois de plus démontré sa solidité. Le jeune américain Jeffery Xiong, 17 ans, est resté prudent pour affronter Maxime Vachier Lagrave. Le Français, bien placé après la ronde 3, n'ayant aucune raison de tenter le diable, a proposé nulle au 33e coup dans une position équilibrée.

Quelques tables plus loin, Sundar Shyam jouait le gambit Jaenisch/Schliemann contre l'Espagnole de son compatriote Viswanathan Anand. Sauf que Anand commence à en avoir marre de lâcher des demi-points et des points Elo entiers contre des moins de 2600. Alors 4.d3 pour calmer les ardeurs de son adversaire, suivi d'une annihilation des possibilités d'attaque des Noirs, ont mené à une victoire positionnelle sans appel.

En passant par la ronde 3...

MVL - Tari
Après 15...Ff7
MVL - Tari
Après 23.Cxd5
MVL - Tari
Après 34.Rd4

Pour affronter le Norvégien Aryan Tari (2618), Maxime Vachier Lagrave a non seulement switché son habituel 1.e4 pour 1.d4, mais a de plus repris une idée de Shakhriyar Mamedyarov jouée contre lui dans la Néo-Gründfeld : 1.d4 Cf6 2.c4 g6 3.g3 c6 4.Fg2 d5 5.Da4!?, ce qui lui a permis d'obtenir 1 heure d'avance à la pendule après le 15.Fa3 Ff7 du 1er diagramme; (1h40 - 0h42). 16.Dd2 Ff8 17.Fc5!? — Simplifier par 17...Fxf8?! eut été une erreur face à un adversaire qui aime réfléchir 😉 — 17...Cd7 (1h30 - 0h34) 18.Fxf8 Maintenant les Noirs vont devoir s'inquiéter pour leur pion faible en d5. 18...Cxf8 19.Cf4 Ce6?! — La machine trouve le moyen de contre-balancer la pression sur d5 par une pression sur d4 avec 19...Rg7!? 20.Cfxd5 Fxd5 21.Cxd5 Ce6 22.Tad1 Cexd420.Cxe6 Fxe6 21.Tfe1 Ff7 22.Txe8+ Dxe8 23.Cxd5, 2 diagramme. 23...Dd8 (1h28 - 0h19) Ici aussi les Noirs vont récupérer le pion d4, sauf qu'il vont en perdre un autre. 24.Ce3 Dxd4 25.Dxd4 Cxd4 26.Fxb7 Et voilà le travail. 26...Tad8 27.Tad1 Td7 28.Fd5 Ce6 29.Rf1 avec un avantage blanc suffisant pour le gain. 29...Rf8 30.Fxe6 Txd1+ 31.Cxd1 Fxe6 32.Re2 Re7 33.Rd3 Rd6 34.Rd4, comme dans le 3e diagramme. 1-0 au 40e coup. Une victoire nette et sans bavure !

La performance du jour : L'Ukrainien Pavel Eljanov (2703) a subi la loi du jeune indien Rameshbabu Praggnanandhaa (2519), 13 ans !

Aryan Tari - Maxime Vachier Lagrave | Photo Reza Mahdipour

En passant par la ronde 2...

« Chat échaudé craint l’eau froide » dit-on. Nous pouvions donc être certains que les grands-maîtres du top mondial, suffisamment alléchés par le montant des prix au point de venir se risquer dans ce très fort Open, et après avoir frôlé pour quelques-uns la correctionnelle hier, allaient serrer le jeu dans cette deuxième ronde. À noter quand-même que la nulle hyper-rapide d'Alexander Grischuk face au jeune MI Semen Lomasov (2540), 16 ans, vainqueur de l'Open de Moscou 2018 avec 8 points sur 9 ! n'est pas due à la crainte de cet adversaire, sinon à un voyage particulièrement épuisant de Grischuk.

Puranik - MVL
Après 35.g3
Anand - Hess
Après 34.Tc2
Anand - Hess
Après 61.Tb3

Notre MVL national est allé chercher son cadeau d'anniversaire face au jeune GM indien Abhimanyu Puranik, 18 ans et 2547 Elo. Dans le diagramme après 35.g3 les Noirs contrôlent la seule colonne ouverte, le Roi blanc est coupé et le Français est gagnant. 35...c4! 36.bxc4 Rc5 37.f4 Rxc4 38.fxe5 fxe5 39.Tf1 Rc3 40.Tf7 Tc6 0-1 Joyeux anniversaire Maxime !

Viswanathan Anand n'a apparemment pas [encore] pris la mesure du danger de ce fort open et a de nouveau connu une partie compliquée, cette fois contre la défense Française Winawer de l'Américain Robert Lee Hess (26 ans), et a dû concéder la nulle. Rejouer ce duel est d'ailleurs l'occasion de confirmer le jugement de Botvinnik, qui défendait fermement le point de vue des Noirs, et affirmait qu'en fait les faiblesses des Blancs à l'aile-Dame - une fois le problème du Fc8 résolu et les possibilités d'attaque directe des Blancs écartées - sont l'élément le plus important de la position. Dans le 2e diagramme, Robert Hess change judicieusement son fusil d'épaule par 34...d4! 35.cxd4 Txg3+ 36.Rf2 Txh3 avec un pion de plus. Dans le 3e diagramme après 61.Tb3, dans cette fameuse finale de Tour avec les pions "h" et "f", les Noirs doivent laisser échapper leur proie 61...Te8 62.Rxh2 Te3 63.Tb8 Rf3 64.Ta8, etc. et nulle au 78e coup. Ouf !

Viswanathan Anand - Robert Hesse — Ronde 2 —

En passant par la ronde 1...

Malgré les appariements forts/faibles de la première ronde d'un Open, la première journée a réservé quelques parties surprenantes. Ainsi, Pinto Paolo Ladron De Guevara (2427) a réussi à « voler » le demi-point à Hikaru Nakamura (2763). « Voler » n'est pas le mot évidemment, mais « Ladron » voulant dire voleur en espagnol, il était difficile de résister... Viswanathan Anand (2771) a longtemps souffert face à son très jeune compatriote (13 ans en décembre 2018), Raunak Sadhwani (2438), avant que le Maître FIDE (!), en manque de temps, ne laisse échapper son avantage et perde un pion juste avant le contrôle du temps. Sadhwani avait laissé passer sa chance et Anand s'est ensuite montré impitoyable ! Alina Kashlinskaya (2447) peut être très satisfaite de sa rencontre avec Anish Giri (2780), la joueuse russe a fait jeu égal toute la partie avec son illustre adversaire. Wesley So (2776) s'en sort très bien contre Krishna C.R.G. (2445); avec un Roi dans les courants d'air, le joueur américain a profité du zeitnot de l'Indien pour niveler le jeu. Un autre joueur indien, Kidambi Sundararajan (2445), a lui aussi pris le demi-point à un joueur du top mondial, Vladimir Kramnik (2779). À rejouer toutes ces parties on ne peut que constater qu'il n'y a plus vraiment de joueurs faibles; 200, voire 300 points Elo de plus ne suffisent pas toujours pour l'emporter.

« Il est ridiculement sous-classé. Il n'a pas 2438 Elo, ce n'est pas possible ! » C’est ce qu'a dit Vishy Anand après sa partie contre le jeune Raunak sadhwani.

Maxime Vachier-Lagrave (2780) 1-0 Nikolas Lubbe (2447) — Ronde 1 —

Les jeunes pousses poussent...

Les jeunes loups aux dents longues ne manquent pas à «Isle of Man International». Nihal Sarin et Rameshbabu Praggnanandhaa de l'Inde. Vladislav Artemiev de Russie, Jeffery Xiong et Samuel Sevian des États-Unis, Aryan Tari, de Norvège. Semyon Lomasov, 16 ans, de Russie, est un autre champion du monde. Après avoir remporté le titre des moins de 14 ans en 2016, même s'il n'a pas encore son titre de grand-maître, ce n'est qu'une question de temps : il est classé bien au-dessus des 2500 Elo avec une première place au très fort Open de Moscou de février. L’Allemand Vincent Keymer n’aura pas 14 ans avant le mois de novembre, mais il y a deux ans il avait déjà attiré l’attention de Garry Kasparov qui le qualifiait d’exceptionnel. Il a confirmé ce jugement avec une victoire au Grenke Open devant 49 grands-maîtres, 1,5 point au-dessus de la norme de GM et une performance évaluée à 2798 Elo. L'Espagnol et Maître International Lance Henderson de la Fuente a 15 ans et a déjà posé sa marque au Gibraltar 2018 en obtenant une norme de grand-maître avec un score de 7 points sur 10 et des victoires contre quatre grands-maîtres. Sans oublier sa victoire et une deuxième norme de GM au Festival International d’échecs de Mulhouse au mois de juillet 2018.

Lance Henderson de la Fuente | Photo Jean-Noël Riff

Le montant des prix pour les femmes est également généreux avec un premier prix à 7,000 Livres sterling (environ 8.000€). Et malgré un conflit de calendrier avec la Coupe du Monde qui commence à Khanty-Mansiysk, en Sibérie, le 2 novembre, moins d'une semaine après la fin du tournoi de l'île de Man, la liste est impressionnante : l'ancienne championne du monde Alexandra Kosteniuk est tête de liste, suivie par Elisabeth Paehtz (Allemagne), Nino Batsiashvili (Géorgie), Pia Cramling (Suède), même si elle est un peu en retrait, reste une formidable combattante, enregistrant un excellent 6,5 points sur 10 (et invaincue) pour remporter le prestigieux premier prix féminin à Gibraltar plus tôt cette année. Alina Kashlinskaya, Russie, est une autre joueuse à surveiller. Son mari, Radoslaw Wojtaszek, jouera à ses côtés, garantissant une préparation de haut niveau avant les parties. Jovanka Houska (Angleterre) et Tania Sachdev (Inde) font habituellement partie de l’équipe des commentateurs à Gibraltar, mais elles joueront cette année à l’île de Man of International. Traduction libre du texte de John Saunders.

Alexandra Kosteniuk

L’île de Man

L’île de Man (Isle of Man en anglais) est un territoire formé d’une île principale et de quelques îlots situés en mer d’Irlande, au centre des îles Britanniques. L’île de Man forme une dépendance de la Couronne britannique, c'est-à-dire qu'elle n'appartient ni au Royaume-Uni ni à l’Union européenne, mais relève directement de la propriété du souverain britannique, actuellement la reine Élisabeth II, qui agit en qualité de « seigneur de Man ». Ce statut n’en fait pas un État reconnu indépendant, mais l'île dispose d’une large autonomie politique et économique. De fait de son statut et d'une politique fiscale très avantageuse, elle est considérée comme un des lieux privilégiés par l'évasion fiscale, acquérant une réputation de paradis fiscal, notamment depuis les révélations des « Paradise Papers ».

L’île de Man est une terre celte depuis la protohistoire, puis devient un royaume viking au Moyen Âge, soumis à l’influence anglo-saxonne. Les dominateurs scandinaves y ont fondé un système politique basé sur le principe des « citoyens libres » et s’organisant autour du Tynwald qui serait le plus ancien parlement en fonctionnement continu du monde. Elle fait aujourd'hui partie des six nations celtiques (avec l'Irlande, les Cornouailles, la Bretagne, l'Écosse et le pays de Galles) reconnues par le Congrès celtique et la Ligue celtique. Source https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele_de_Man

Le lieu du tournoi,  Villa Marina.

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (14)

  • johnsteed

    La défaite de MVL est dure à la dernière. Mais, il pêche aussi contre Parligras, Naiditsch et Wang Hao ou avec les blancs, son jeu n’a rien donné. Problème d’ouverture et de répertoire qui ne lui permet que de dominer, mais sans gagner...

    29/10/2018 14:45
  • jplie

    Petit résultat de MVL Peut mieix faire....

    29/10/2018 11:13
  • Caravelle

    Quel dommage de rater le départage à la dernière ronde :(

    29/10/2018 08:05
  • jplie

    Dans sa partie contre wang hao , on s aperçoit que la strutcure de pions de Max est délabrée au bout de 20 coups. ce n' est pas la premiére fois que Max accepte cette concession positionnelle, Par contre ses piéces sont souvent positionnées activement ..

    28/10/2018 06:14
  • Caravelle

    Cool Maxime, jusque là ! Il enchaîne le petit^^

    25/10/2018 19:18