Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Tournoi des candidats 2013 : Ronde 2

Nulle entre Carlsen et Kramnik. Le tournoi est bien lancé : Aronian bat Gelfand et Radjabov s'impose contre Ivanchuk.

La FIDE et AGON - partenaire commercial de la Fédération Internationale Des Echecs - organisent le plus fort tournoi des candidats de l'histoire à l'IET (The Institution of Engineering and Technology) de Londres, du 14 mars au 1er avril 2013, avec 510.000 € de prix.

Site officiel : http://london2013.fide.com

Cadence : 2h/40 coups + 1h/20 coups + [15mn+30sec/coup]

Nulle par accord mutuel interdite avant le 30ème coup.

Parties en direct - Site alternatif 1 - Site alternatif 2

Commentaires en direct (anglais)

 

RESULTATS DE LA RONDE 2

Ronde 2 du 16/03/2013 à 15h
Carlsen Magnus 2872 - Kramnik Vladimir 2810 : ½-½ (30) Anglaise symétrique
Grischuk Alexander 2764 - Svidler Peter 2744 : ½-½ (41) Espagnole anti-Marshall
Radjabov Teimour 2793 - Ivanchuk Vassily 2757 : 1-0 (34) Hollandaise Leningrad
Aronian Levon 2809 - Gelfand Boris 2738 : 1-0 (35) Anglaise symétrique

Classement après la ronde 2

Pl. Joueur Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 Perf. +/-
1 Aronian, Levon 2809 ARM 1.5/2 X       ½   1   2999 +5
2 Radjabov, Teimour 2793 AZE 1.5/2   X         ½ 1 2941 +4
3 Grischuk, Alexander 2764 RUS 1.0/2     X     ½   ½ 2752 0
4 Kramnik, Vladimir 2810 RUS 1.0/2       X ½ ½     2809 0
5 Carlsen, Magnus 2872 NOR 1.0/2 ½     ½ X       2809 -2
6 Svidler, Peter 2747 RUS 1.0/2     ½ ½   X     2787 +1
7 Gelfand, Boris 2740 ISR 0.5/2 0 ½         X   2608 -3
8 Ivanchuk, Vassily 2757 UKR 0.5/2   0 ½         X 2585 -4

Carlsen - Kramnik

Carlsen-Kramnik
Après 15...Fd7
Carlsen-Kramnik
Position finale

Après sa première ronde contre Aronian, Magnus Carlsen avait de nouveau une partie importante aujourd'hui contre Kramnik. Les deux joueurs ont executé le début de partie rapidement, bien que ce dernier ne fut pas très connu, pour atteindre la position du diagramme de gauche. Visuellement les Blancs sont un peu mieux avec la colonne b et un Fou plus actif. Concrètement les Noirs ne sont pas en danger, comme l'a expliqué Kramnik à l'analyse. Les Blancs n'ont pu maintenir leur Tour en septième rangée et une finale de Fous de même couleur a été atteinte. Chacun a activé son Roi et placé ses pions sur la couleur opposée à celle des Fous, et la nulle a logiquement été signée dans la position du diagramme de droite. Certainement une petite déception pour Carlsen, mais comme l'a indiqué Kramnik : "Ce n'est pas comme un tournoi classique, ici gagner des parties dès le début n'est pas incontournable pour finir vainqueur".

Aronian-Gelfand

Aronian-Gelfand
Après 15.axb3
Aronian-Gelfand
Après 24.Ce5
Aronian-Gelfand
Après 26.Fh6

La première victoire de ce tournoi des candidats est à mettre à l'actif d'Aronian, qui a remporté une partie positionnelle en profitant d'une absence du vice-champion du monde israélien. L'Arménien n'hésite pas à céder la paire de Fous et à se créer des pions doublés isolés sur une colonne semi-ouverte pour pouvoir faire pression sur les pions a et c adverses (diagramme de gauche). Gelfand se retrouve avec un pion de moins mais espère compenser avec sa paire de Fous et la structure adverse. Mais après 24.Ce5 (2ème diagramme), il se trompe en intercalant Fd8 avant Tc8 et le ciel lui tombe sur la tête avec 26.Fh6+! (3ème diagramme). 26...Rg8 est tristement forcé et après 27.Txc8 Fxc8 28.Cc6 la position noire s'écroule. Aronian pouvait gagner un deuxième pion mais il a trouvé une façon à la fois plus jolie et plus efficace de conclure avec 30.g4! qui concrétise sa domination. Un peu transparent hier, le numéro 3 mondial a montré qu'il était bien présent, même s'il doit beaucoup sa victoire à un oubli de son adversaire.

Radjabov-Ivanchuk

Radjabov-Ivanchuk
Après 14.e4
Radjabov-Ivanchuk
Après 20...Tg7
Radjabov-Ivanchuk
Position finale

Venant d'Ivanchuk, le voir utiliser la défense hollandaise en tournoi des candidats n'est pas plus surprenant que cela ! A ce niveau cela demeure un choix risqué et malheureusement pour l'Ukrainien cela a mal tourné pour lui aujourd'hui. Les joueurs ont d'abord suivi une partie Kramnik-Nakamura (2010), Radjabov utilisant beaucoup de temps dans l'ouverture. Son choix de détériorer irrémédiablement sa structure par 11.dxe5 pour jouer activement s'avéra rapidement judicieux puisqu'après 14 coups (1er diagramme) la position noire est déjà délicate. Cela devient plus flagrant après 20...Tg7 (2ème diagramme) où les pièces noires sont très mal coordonnées tandis que toutes leurs homologues blanches sont placées au mieux. Radjabov ne manque pas le coup tactique 21.Fxe5!, basé sur la faiblesse de la huitième rangée, et gagne Dame et pion pour Tour et Fou. Le très sévère zeitnot mutuel n'y changera rien et Ivanchuk tombera dans une position perdante (3ème diagramme, trait aux Blancs). Pour l'anecdote Ivanchuk avait 33...g4!! qui faisait nulle selon Houdini, mais il n'aurait jamais atteint le 40ème coup de toute façon. L'Azéri engrange ainsi de la confiance et peut être un outsider sérieux dans ce tournoi. Il faudra être attentif à la réaction d'Ivanchuk dans les rondes à venir, et dès dimanche contre Aronian.

Teimour Radjabov | Photo london2013.fide.com | (DR)

Grischuk-Svidler

Grischuk-Svidler
Après 25.Fb4

La partie espagnole entre les deux joueurs russes a quelque peu été éclipsée par les deux victoires du jour. Il faut dire que la structure symétrique (voir diagramme) n'a pas engendré de grands déséquilibres tout au long de la partie. Grischuk avait un petit plus initialement, s'est ensuite retrouvé légèrement en difficulté dans le zeitnot, mais sa grande expérience de cette phase du jeu lui a permis de s'en sortir sans dommage. Demain Grischuk devra affronter Kramnik avec les Noirs.

 

LES CANDIDATS


Publié le 16/03/2013 - 12:52 , Mis à jour le 23/03/2013 - 09:29

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (0)

  • Aucune réaction pour le moment