La référence francophone du jeu d'échecs

Tournoi des candidats - Ronde 7

Sergey Karjakin | Photo http://candidates2014.fide.com | (DR)
Victoires d'Andreikin sur Topalov, d'Aronian sur Karjakin et de Kramnik sur Mamedyarov.

Le match des candidats déterminera le challenger de Magnus Carlsen du 11 mars au 1er avril 2014 à Khanty Mansiysk en Russie. Jours de repos les 16, 20, 24 et 28 mars. Départages, si nécessaire, le 31 mars. Tournoi à huit joueurs en double « round robin », soit 14 rondes. Les joueurs de la même fédération s'affrontent dans les rondes 1, 2, 3 et 8, 9, 10. La cadence est de 120 minutes pour les 40 premiers coups, 60 minutes pour les 20 coups suivants, puis 15 minutes pour le reste de la partie avec un ajout de 30 secondes par coup à partir du 61e coup. Toutes les parties débutent à 10h heure française. Après leur partie les joueurs se rendront disponibles pour une conférences de presse. Site officiel http://candidates2014.fide.com avec streaming. Parties analysées avec le module Houdini 4 Pro x64 et parties en direct sans module.

 

Joueurs Elo Tit Age Nat

Score

1 2 3 4 5 6 7 8 Perf Chg +/-/=
1 Anand, Viswanathan 2770 gm 45 IND

4.5/7

X 1 = = = = 1 = 2872 +10 (+2 -0 =5)
2 Aronian, Levon 2830 gm 32 ARM

4.5/7

0 X = 1 = = 1 1 2863 +3 (+3 -1 =3)
3 Kramnik, Vladimir 2787 gm 39 RUS

4.0/7

= = X = 0 = 1 1 2817 +3 (+2 -1 =4)
4 Svidler, Peter 2758 gm 38 RUS

3.5/7

= 0 = X 1 1 0 = 2772 +1 (+2 -2 =3)
5 Topalov, Veselin 2785 gm 39 BUL

3.0/7

= = 1 0 X 0 = = 2718 -7 (+1 -2 =4)
6 Andreikin, Dmitry 2709 gm 24 RUS

3.0/7

= = = 0 1 X 0 = 2729 +2 (+1 -2 =4)
7 Mamedyarov, Shakhriyar 2757 gm 29 AZE

3.0/7

0 0 0 1 = 1 X = 2722 -3 (+2 -3 =2)
8 Karjakin, Sergey 2766 gm 24 RUS

2.5/7

= 0 0 = = = = X 2668 -9 (+0 -2 =5)

Le montant total des prix est de 600,000 euros : 1er 95,000 €, 2e 88,000 €, 3e 75,000 €, 4e 55,000 €, 5e 40,000 €, 6e 28,000 €, 7e 22,000 € et 8e 17,000 €. 

De gauche à droite et de haut en bas : Viswanathan Anand, Vladimir Kramnik, Dmitry Andreikin, Veselin Topalov, Shakhriyar Mamedyarov, Levon Aronian, Sergey Karjakin et Peter Svidler.
Résultats de la Ronde 7 du 21 mars 2014 à 10h00
Karjakin Sergey 2766 - Aronian Levon 2830 : 0-1 (53) Espagnole berlinoise
Svidler Peter 2758 - Anand Viswanathan 2770 : ½-½ (38) Espagnole berlinoise
Kramnik Vladimir 2787 - Mamedyarov Shakhriyar 2757 : 1-0 (53) Défense Ragozine
Andreikin Dmitry 2709 - Topalov Veselin 2785 : 1-0 (27) Gambit Dame

En attendant la ronde 7...

  • Tout va pour le mieux pour Viswanathan Anand. L'ancien champion du monde, pratiquement enterré après sa défaite face à Magnus Carlsen, mène le tournoi des candidats après 6 rondes, en solitaire, seul joueur invaincu, et le tout sans stresser : deux gains dans les trois premiers tours et trois nulles faciles. On imagine difficilement la fin de la compétition comme un long fleuve tranquille pour l'Indien - surtout que Vishy va doubler les Noirs - mais pendant que les autres concurrents oscillent entre défaites et demi-points perdus, Viswanathan Anand a préservé l'intégralité de ses forces. Magnus Carlsen a même déclaré : « Je suis vraiment impressionné par ce qu'a fait Anand jusqu'à présent. »
     
  • Anand pourrait même être assuré de conserver sa première place après la ronde 7. Pour réaliser cette « prédiction » il suffit de consulter les bases de données et constater qu'à ce jour, toutes les rencontres avec Peter Svidler, en parties classiques, et lorsque le Russe joue les Blancs, se sont terminées par la nulle. Peter joue principalement 1.e4, mais comme il a surpris tout le monde avec son 1...f5 lors de la ronde précédente, une autre surprise est possible. D'ailleurs, Peter Svidler a prévenu : « J'ai décidé de jouer une nouvelle ouverture pour rendre la vie de mes adversaires plus difficile. Ils devront se préparer sur d'autres ouvertures maintenant, pas seulement une. Quant à mon jeu agressif à chaque partie... Si vous êtes familier avec ma carrière, vous devez savoir que je peux très bien jouer sans aucune agressivité. Et c'est peut-être la raison pour laquelle je n'ai jamais gagné de tels tournois. Donc, mon approche [pour cet événement] est correcte, je ne devrais pas jouer comme j'ai joué aujourd'hui [lors de la ronde 6]. J'ai perdu à cause de mauvais coups, pas de mon approche. »
     
  • Sergey Karjakin est bien préparé mais semble manquer de punch. « Je ne pense pas qu'il ait une chance de remporter le tournoi. » a dit Magnus Carlsen. De son côté, Levon Aronian n'est pas à son meilleur niveau. Personne n'a compris comment il a pu laisser échapper Dmitry Andreikin dans la 6e ronde. Magnus Carlsen : « Si Aronian avait gagné contre Andreikin - et il aurait dû le faire - il aurait eu toutes les chances de se détacher. J'ai pensé qu'il était le seul à pouvoir gagner le tournoi avec de la marge. Maintenant, c'est clair que la lutte va persister jusqu'aux derniers tours et il est possible qu'un +3 suffise pour remporter le tournoi, comme l'an dernier. » Carlsen reste cependant prudent : « Je veux juste rappeler la leçon de l'année passée : dans le dernier tour tout peut arriver, les joueurs sont fatigués et, dans ce cas, les prédictions habituelles ne s'appliquent plus. »
     
  • On le sait maintenant, Dmitry Andreikin est le joueur le moins bien préparé du tournoi, et son duel contre Veselin Topalov - qui lui est toujours très bien préparé - pourrait lui causer des soucis. Ce sera l'occasion de leur premier duel en cadence classique.
     
  • Et enfin, on peut compter sur Vladimir Kramnik avec les pièces blanches pour tenter de reprendre sa marche en avant face à Shakhriyar Mamedyarov. Le Russe mène par 2 à 0 avec les Blancs en parties classiques. Au sujet de la défaite de Kramnik face à Topalov, Carlsen a dit : « Le jeu de Kramnik était trop émotionnel. C'est une évaluation correcte et un peu déroutante pour un non-joueur, j'imagine. »
Magnus Carlsen © Emily Woodgate

Pour ceux qui se posent la question, Magnus Carlsen ne rate pas une miette du spectacle : « Les parties commencent à 10h tous les jours, donc je suis presque assez intéressé pour me lever à 10h », a déclaré Carlsen, en riant. « Non, sérieusement, je suis les parties plusieurs heures chaque jour. Les ouvertures qu'ils jouent, que je vérifie avec mes propres bases de données. Je suis le tournoi à la fois en tant que professionnel, mais aussi en tant que fan d'échecs, tout simplement pour profiter de quelques grandes parties. Je pense que le format est bon, que les joueurs savent qu'ils ont besoin de... Je veux dire qu'il n'y a que la première place à jouer, » a-t-il expliqué. « Et vous devez gagner de nombreuses parties, vous devez jouer des échecs combatifs et je pense que c'est ce que font les joueurs. Et ça a été un grand spectacle jusqu'à présent. » newsinenglish.no. Voir la vidéo de Magnus Carlsen & Espen Agdestein.

Résumés des parties de la ronde 7

Après le deuxième jour de repos, sur les quatre prévus, les joueurs abordent la septième ronde. Une fois encore, les quatre joueurs russes jouent les pièces blanches contre le « reste du monde ».

Andreikin-Topalov
Après 13...Fb4
Andreikin-Topalov
Après 20.Ra2
Andreikin-Topalov
Après 25.h4

Dmitry Andreikin est rapidement sorti des lignes plus ou moins connues d'une sorte de gambit dame, ce qui a eu pour effet de donner une position active très tôt dans la partie à Veselin Topalov. Le Roi blanc traîne au centre, ce qui contre un joueur aussi agressif que le Bulgare est risqué. La partie a accéléré après 11.Cb3 a5 12.a4!? b6 13.c6!? Fb4+!, comme dans le premier diagramme, et Andreikin a dû jouer 14.Rd1 et perdre le droit de roquer. Nous avions déjà remarqué que le Russe aimait prendre du matériel, confiant dans ses qualités défensives. Après 14...Cc5 15.Cbd4 Ce4 16.Fb5, Andreikin s'accroche au pion en c6 qui, s'il survit au milieu de jeu pourrait jouer un rôle important. Fidèle à son style, Veselin Topalov se lance à l'attaque avec 16...g5!? et sur 17.h3 h5!?. Ça passe ou ça casse pour le Bulgare ! Andreikin, imperturbable, cache son Roi : 18.Rc1 Fc5 19.Rb1 Te8 20.Ra2 0h46-0h58 et deuxième diagramme. De son côté, Topalov ne trouve pas l'ouverture et manoeuvre : 20...Ta7 21.Tad1 Rf8 22.Thf1 Rg7?! 23.Ra1 Ff8? selon les modules qui accordent maintenant +2.80 aux Blancs après 24.Ce2! qui non seulement attaque le pion en d5, mais menace aussi d'attaquer le Roi noir ! Et sur 24...Td8 25.h4! sonne la contre-attaque blanche ! Troisième diagramme. 25...g4? 26.Cf4! Rg8?! 27.Cxd5 et la position noire s'écroule. 1-0. Quel retour de flamme !

Topalov et Andreikin | Photo http://candidates2014.fide.com | (DR)
Svidler-Anand
Après 20.Txe5
Svidler-Anand
Après 24.Tf3
Svidler-Anand
Après 36...Fc6

Peter Svidler et Viswanathan Anand se sont livrés à une joute théorique sur le thème de la variante fermée de la berlinoise de l'Espagnole. Si c'est finalement le Russe qui a dévié le premier de ses parties précédentes en jouant 8.Te1 au lieu de l'immédiat 8.d4, c'est le joueur indien qui a quitté les bases de données avec 11...exd4 au lieu du régulièrement joué 11...Te8. La position après 14...Chf4 semble déjà agréable pour les Noirs. Peter va prendre du temps avant de poursuivre par 15.Fc2. Temps : 1h02-1h41. Le 15...f6! de Viswanathan Anand est le coup recommandé par les modules d'analyse qui apprécient de plus en plus la position noire... et encore plus après 16.Cg3?!. L'ancien champion du monde ne pouvait rêver mieux et la plupart des commentateurs commençaient sérieusement à envisager une victoire d'Anand. 16...fxe5 avec 0h52-1h25. 17.Fxg6 Cxg6 18.Fg5 Dc7 19.Cxe5 Cxe5 20.Txe5. Ici, premier diagramme, tout le monde a vu que Viswanathan Anand peut gagner un pion par 20...Txf2! qui joue sur le clouage par le Fb6. Cependant, c'est plus loin qu'il faut voir et la variante est assez longue et les Blancs auraient de très bonnes compensations. Ce qui explique le temps pris par Anand avant de jouer 19...Ce5. 0h48-0h58. 20.Txe5 et Anand a renoncé à prendre le pion f2, préférant 20...h6. Svidler s'y attendait (il faut toujours envisager le refus d'un sacrifice) et a répondu rapidement par 21.Fh4. Lorsque qu'Anand joue 21...Df7, les temps de réflexion se sont équilibrés : 0h43-0h49. La suite est encore plus intéressante, quand dans la position du deuxième diagramme Viswanathan Anand échange sa Dame contre Tour et Fou avec 24...Dxf3 25.gxf3 Fxh4. Il n'est plus question d'avantage et dans le troisième diagramme, après 37.Txc6 bxc6 38.Dxc6 Txd4 la nulle est signée !

Anastasiya Karlovich - Chef de Presse et Photographe | Photo http://candidates2014.fide.com | (DR)
Karjakin-Aronian
Après 42.g3

Sergey Karjakin et Levon Aronian se sont retrouvés comme Svidler-Anand, sur une variante fermée de la berlinoise de l'Espagnole, mais en moins intéressante. La position est égale après une vingtaine de coups. Karjakin aurait pratiquement forcé la nulle en échangeant les Cavaliers, mais semble vouloir plus. Un pari risqué dans une position équilibrée avec autant de retard à la pendule : 0h38-1h24 après 22.f3. Une douzaine de coups plus tard, Sergey Karjakin est en grand zeitnot avec 50 secondes à la pendule et Levon Aronian gagne deux pièces contre une Tour.

Karjakin « blitze » les derniers coups pour atteindre le contrôle du temps et si la position blanche après le 42e coup - diagramme - n'est pas immédiatement perdante, et même si Karjakin va récupérer le Ff8, la batterie Dame+Cavalier+pions passés a mené Levon Aronian à la victoire. Encore fallait-il trouver l'excellent 47.Dc4!. L'Arménien rejoint ainsi Anand en tête du tournoi des candidats. A ne pas rater, demain, la partie Aronian-Anand !

Kramnik-Mamedyarov
Après 18.Cb1
Kramnik-Mamedyarov
Après 27.g4
Kramnik-Mamedyarov
Après 39...Txf3

Vladimir Kramnik a obtenu une belle position contre Shakhriyar Mamedyarov après son 18.Cb1 du premier diagramme et une avance confortable à la pendule : 1h42-0h54 après 18...Dd6 19.Cc3 Dc6. Le pion arriéré en d5 et les cases noires affaiblies autour du Roi noir laissent présager de sérieux problèmes pour Shakhriyar. Kramnik est dans son élément et peut diriger les opérations à sa convenance. Une fois ses pièces sur leur meilleure case, le géant russe se lance avec 27.g4! comme dans le deuxième diagramme. Et le Roi de l'Azéri, qui avait joué 24...Rg8-f7, est reparti par 27...Rf7-g8... avant de revenir après 28.Df4 Rf7. Cependant, après le 29.e4 de Kramnik et la suite 29...Ce6 30.exd5 Cxf4 31.dxc6 g5, on cherche l'avantage blanc. Le Fou en h6, coincé, est perdu à cause de la fourchette en h3. Dans la position du troisième diagramme, les Blancs ont une nulle sur 40.Tbb8 Txc3 41.Txc8 Tc2+ 42.Rg3 Tc3+ 43.Rg2 (Si 43.Rf4?? Ch3+ et si 43.Rh4?? h6!), mais Kramnik a joué 40.d6 et le contrôle du temps est atteint par Mamedyarov avec 40...Fxg4.

Kramnik-Mamedyarov
Après 48.Tf8

Les commentateurs étaient enclins à penser que Kramnik avait des problèmes. Après 41.Txe8 Rxe8 les deux pions passés liés sont menaçants, mais si Mamedyarov arrive à les bloquer il restera avec sa pièce de plus. 42.Tb8+ Rf7 43.Td8, la position est très compliquée et aucun commentateur n'ose émettre un jugement définitif. Dans le diagramme ci-contre après 48.Tf8+ Mamedyarov va entrer dans une position perdante par 48...Rxf8? 49.c8=D+ Rg7 50.Db7! le coup certainement raté par l'Azéri. Il fallait jouer 48...Rg6 49.Tg8+ Rh6 50.Txg5 Th2+ 51.Rg3 Th3+ 52.Rf2 Fxd7 53.Td5 Fc8 est gagnant selon les joueurs en conférence de presse. Shakhriyar Mamedyarov va abandonner après quelques échecs de dépit. Une victoire chanceuse de Vladimir Kramnik.

Magnus Carlsen sur NRK-Sport, assène : « Kramnik peut sembler impressionnant lorsqu'il montre ses variantes [en conférence de presse], mais souvent ce n'est que de la "crap" (merde, connerie, foutaise). » Et ce n'est pas fini « Souvent Kramnik pense qu'il a raison, mais j'ai raison. » Et enfin : « Peut-être que la plus grande différence entre lui et moi, c'est qu'il commet beaucoup plus d'erreurs. »

Vivez le tournoi des candidats 2014 avec Europe-Echecs

1) Présentation et animation par les entraîneurs Marc Quenehen et Sylvain Ravot

2) Les résumés et les directs sur http://school.egg-one.com

3) Les rondes débutent à 10h00 du matin heure française.

4) Un tchat vous permet de poser des questions aux intervenants.

5) Les vidéos auxquelles vous aurez souscrit pourront être revisionnées pendant un mois.

Comment s'inscrire ?

1) Créez un compte gratuit sur le site de notre partenaire eGG-One Chess.

2) Réservez votre place sur la page de l'événement.

3) Connectez-vous sur le site eGG-One Chess avec votre compte.

4) Rejoignez l'événement via la page d'accueil.

5) Rejoignez le tchat en entrant votre pseudo à « Nickname » puis cliquez sur « Join chat ».

dates des Sessions Contenu Tarif
Résumés du 23 mars
Résumés du 27 mars
Direct du 30 mars
Plus de 8 heures de commentaires interactifs dont au moins 1h30 avec des Maîtres Internationaux et des Grand-Maîtres. 12,00 €
Soit 1,5 €/h
Réserver

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (10)

  • rical

    la deuxième partie du tournoi s'avère PASSIONNANTE !!!
    Accroche toi Anand, les années risquent de peser lourd dans la balance.
    Sportivement, que le meilleur gagne mais je pense qu'Aronian serai le seul joueur qui pourrai (et encore !?) titiller un peu Carlsen.

  • metalgods

    romain.3E d'accord avec ton analyse,il est vrai que kramnik n'est pas exempt de tout reproche certes.le problème pour topalov c'est qu'il est entouré d'un parasite comme dainalov qui lui bourre le crane sinon avant qu'il le connaisse il était différent.quant aux conférences de presses je suis aussi d'accord avec toi que beaucoup de joueurs devraient s'inspirer de svidler dans la victoire comme dans la défaite et c'est ce que je reproche à kramnik pour pour l'après match contre topalov ce n'était pas très fair play je l'accorde.

  • jerexy

    Svidler est champion du monde des conferences de presse.
    disponible, gros debit dans les explications même quand il perd.
    il entraine tout le monde dans la partie.
    beau représentant des echecs .
    bravo à lui.

  • ins-1320

    @metalgods critiquer Topalov c'est bien beau mais a ce compte la critique aussi Kramnik, il des casseroles au fesses lui aussi, de plus son attitude n'est pas toujours irreprochable non plus.

    Sinon pour revenir au sujet, perso j'aime beaucoup Svidler en conf de presse, réaliste et il explique meme quand il perd ( je pense a certain joueurs qui disent rien de la conf car il ont perdu yen a pas mal ), et puis il fait l'effort de parler Anglais lui :)

  • WhiteChacal

    Un grand MERCI à Europe-Echecs pour la qualité des informations off du tournoi et les analyses-commentaires des parties, presque en live (!).

    Les options du streaming sur le site officiel sont aussi d'excellente facture, avec deux sympathiques GM féminines aux commentaires post bellum, cela semble apaiser les after game, pas toujours évident avec un tel plateau de fortes personnalités.

    Les favoris semblent se dessiner en milieu de compétition : Anand (seul invaincu), Aronian et Kramnik. Ce dernier ayant une attitude un peu hautaine dans les analyses, cela doit faire partie de son caractère :-)

    Chessbomb, ayant eu le droit de diffuser les parties, a dû probablement trouver un accord avec la FIDE. La page d’accueil donne les liens du site officiel. Espérons que cela soit aussi le cas à l'avenir pour les compétitions de l'ECU.