Une réaction en contre

Anna Rudolf a d’abord perdu un tempo important et Dronavalli Harika contrôlait parfaitement la partie. Son emprise semblait totale, mais elle se trompa au 20e coup ! Anna a saisi sa chance, son jeu s’est métamorphosé et s’est révélé d’une grande précision. Par Susan Polgar


Harika,Dronavalli (2528) - Rudolf,Anna (2286), Douglas IoM op Douglas (5), 27.09.2017. Slave variante Schlechter [D94] [Susan Polgar (GM) & Europe-Echecs]

Harika est l’une des meilleures joueuses mondiales, depuis des années. À 26 ans, elle a acquis une grande expérience de ce type de forts opens, en jouant plusieurs fois à Gibraltar. Lorsque vous devez affronter des adversaires nettement moins bien classés, vous devez impérativement les battre. C’est l’une des « règles incontournables » dans ce type d’épreuves, où l’on retrouve de nombreux joueurs ex æquo au classement final. Il faut soigner son « goal-average » afin d’avoir le meilleur départage possible. Lors de cette ronde 5, Anna Rudolf faisait face à un défi pratiquement impossible. Près de 250 points Elo la séparaient de Harika, et la MI hongroise avait les Noirs. Elle était visiblement tendue. Anna a d’abord perdu un tempo important, avant de renoncer à une ligne de jeu plus ambitieuse. Comme si l’essentiel, pour elle, était déjà de ne pas perdre ! L’Indienne contrôlait parfaitement la partie. Son emprise semblait totale, autant technique que psychologique, mais elle se trompa au 20e coup. Les échecs ne pardonnent aucun relâchement ! Anna a saisi sa chance. Son jeu s’est métamorphosé. Il s’est révélé d’une grande précision technique, tactique et même, psychologique. La conclusion est symbolique. Les Blancs se font mater.

1.c4

Dans cette partie, les joueuses vont transposer dans la défense Slave. Cet article a été publié dans la revue Europe-Echecs numéro 681 de novembre 2017, dans la rubrique « Les féminines en or » de la 8e championne du monde Susan Polgar. Nous y avons ajouté quelques commentaires et quelques parties de références.

Quelques mots sur la défense Slave, même si dans la partie que nous allons voir, les Noirs ont choisi une ligne particulière. 1.d4 d5 2.c4 c6 Le coup constitutif de la Slave, 2...c6, renforce le pion d5, suggérant une incontournable comparaison avec le Gambit Dame refusé (1.d4 d5 2.c4 e6). Dans le Gambit Dame refusé, le deuxième coup noir, 2...e6, bloque le Fou c8, compliquant le développement de cette pièce. Ce n’est pas le cas dans la Slave, encore que 2...c6 utilise la case c6, généralement la meilleure case pour le Cavalier Dame. Cependant, suite à 1. d4 d5, le coup ...Cc6 n’est pas très fort de toute façon. En revanche, il y a plus important : dans la Slave, les Noirs ont perdu un temps dans l’optique de la poussée ...c5, souvent un coup clé dans le Gambit Dame refusé. Toutefois, 2...e6 permet de développer rapidement le Fou Roi, et donc d’en venir très vite à ...0-0. En revanche, dans la Slave, les Noirs vont mettre un certain temps à roquer puisque pour cela il faut bien jouer le Fou f8, ou un rapide ...e6 serait pour le moins contradictoire avec le principal avantage de 2...c6, à savoir une sortie précoce du Fou c8. Et après 3.f3 (Ou 3.e3 f6 4.c3 g6 5.f3 g7; 3.c3 f6) 3...f6 4.e3 g6 5.c3 g7 nous retrouvons la partie principale.

1...c6 2.f3 d5 3.e3 f6 4.c3 g6 5.d4 g7

Après 5...♗g7

La Slave s’est taillée depuis longtemps la réputation d’être l'une des défenses les plus solides contre 1.d4, et l’une des plus efficaces. Avec le développement du Fou noir en fianchetto, nous obtenons une variante hybride, mi-Grünfeld/mi-Slave, connue sous le nom de variante Schlechter.

6.e2 L’autre coup principal est 6.d3. 6...0-0

Bien souvent, qui dit solidité dit manque d’ambition, mais ce n’est pas nécessairement le cas dans la Slave, dont la plupart des grandes lignes jouent sur les déséquilibres. Ce qui est vrai, par contre, c’est que les Noirs joueront rarement pour une initiative précoce ou des chances tactiques, sauf provocation adverse. Sur 6...g4 les Blancs peuvent continuer avec 7.cxd5 cxd5 8.b3 tendant un petit piège : si 8...b6? ils gagnent un pion par 9.xd5 xb3 et la prise intermédiaire sur échec 10.xf6+

7.0-0 Les Noirs peuvent orienter le jeu dans de nombreuses directions. 7...e6!?

Voici quelques-unes des options les plus populaires, en plus du coup du texte : 7...a6; 7...dxc4; 7...b6; 7...g4; 7...bd7; 7...e6; 7...e4...

8.b3

Le coup le plus naturel, gardant la tension. Transposer en finale après 8.cxd5 cxd5 9.b3 b6 10.xb6 axb6 ne donne pas grand-chose aux Blancs, malgré les pions doublés des Noirs sur la colonne « b ». Ceux-ci exercent une bonne pression sur la colonne « a ». 11.d2 e4 12.fc1 c6 13.e1 fc8 14.xe4 dxe4 15.d2 b4 16.xc8+ xc8 17.xe4 c2 18.c1 xe1 19.xe1 c2 20.c3 xb2 21.d3 b5 22.b1 xb1+ 23.xb1 c4 24.f4 f5 25.f2 e6 26.e2 f8 27.c1 a3 28.b3 f8 29.e4 fxe4 30.xe4 b6 31.e3 ½-½ (31) Predojevic,B (2604)-Vachier Lagrave,M (2768) Tromsoe 2014

Quant à 8.g5 f5 9.b3 (9.g4?! c8!) 9...b6 il ne donne rien aux Blancs. 10.d2 h6 11.f3 dxc4 12.xc4 (12.a3 c7 13.xc4 b5 14.e2 a5 15.b3 a4 16.d1 bd7 17.h4 e6 18.f4 a7 19.d3 b4 20.e2 g4 21.h3 xe2 22.xe2 ½-½ (22) Vachier Lagrave,M (2722)-Bu, X (2675) Khanty-Mansiysk 2011) 12...xb3 13.xb3 bd7 14.fd1 g5 15.h3 fd8 16.a4 ac8 17.a5 e6 18.c4 f8 19.e2 d6 Li,S (2559)-Petrosian,T (2623) Moscow 2009.

8...e4 9.b2

Après 9.♗b2

Il pouvait y avoir des complications intéressantes après 9.xe4 dxe4 10.g5 f5 11.g4 comme dans la partie Ding-Ma en Chine 2014, qui s’était poursuivie par 11...e5 12.h4 exd4 13.gxf5 d3 14.a3 xa1 15.xf8 xf8 16.xd3 exd3 17.xa1 d7 18.d4 c5?! (18...d8!?) 19.b4 a4 20.xd3 xb4 et au lieu de 21.d1 joué dans la partie Ding,L (2710)-Ma,Q (2613) China 2014 (21.e4 aurait donné l’avantage aux Blancs.)

9...a5?!

Un coup étrange, qui n'avait jamais été joué jusque-là. En général, les Noirs obtiennent de solides résultats après 9...d7 Par exemple : 10.c1 xc3 11.xc3 f6 12.d3 g4 13.h3 xf3 14.xf3 e6 ½-½ (60) Ragger,M (2662)-Rapport,R (2534) Szombathely 2011

10.e1

Dronavalli Harika crée immédiatement un vis-à-vis avec la Dame noire, sur le thème de la pièce non-défendue. Sur 10.c1 les Noirs ne peuvent gagner un pion par 10...xc3 11.xc3 xa2?? 12.a1 et la Dame est piégée.

10...xc3

Évitant le piège avec 10...d7? qui tombe sur 11.xd5! xe1 12.xe7+ h8 13.axe1 même s'il fallait voir que le Cavalier en e7 va survivre après 13...fe8 14.d3 ef6 15.a3 f8 16.d5 avec avantage blanc. Par exemple : 16...xe7 17.xe7 xe7 18.dxe6 xe6 19.d1 etc.

11.xc3 c7

Cette fois, il est évident que 9...Da5 était une perte de temps.

12.c1 f6!?

En jouant 7...Fe6!?, Anna Rudolf a voulu éviter les grandes lignes, ce qui n'est pas une mauvaise idée, mais maintenant elle se retrouve un peu embêtée avec son Fou. Je suppose que les Noirs craignaient 12...d7 13.g5 f5 14.g4 mais le coup du texte n’est vraiment pas naturel. Il limite sérieusement les perspectives du Fou g7.

13.d3 d7 14.cxd5 xd5

C'est forcé. Si 14...cxd5? les Blancs gagnent au moins un pion après 15.a5! d6 (15...b8 16.c7 e8 17.b4 b6 18.a6 f7 19.a4+-) 16.b4.

15.e4

15.a5 b6 16.b4 aussi bon pour les Blancs.

15...f7 16.e2 ae8

Après 16...♖ae8

Les Noirs pouvaient fonder plus d’espoir sur 16...e5

17.d5?!

Ce n’est pas mauvais, mais il aurait peut-être fallu améliorer la position, par exemple avec 17.fd1 En effet, Harika se montre ici impatiente, sans doute grisée par le jeu timide de son adversaire. L'Indienne cherche à exploiter sans attendre le vis-à-vis de la Dame noire avec sa Tour en c1. Cependant, comme le fait très justement remarquer Susan Polgar, il y avait encore de quoi améliorer la position blanche. Surtout que les Noirs n'avaient aucun moyen de perturber le jeu blanc. Par exemple : 17...e5?! perd une qualité. (17...c5?! pouvait même perdre une pièce. 18.dxc5 xc5? 19.d4 b6 20.b4+-) 18.dxe5 xe5 19.xe5 fxe5 20.b4+-

17...cxd5?!

Cela facilite le travail des Blancs, mais il n’y avait pas vraiment d’autre coup plus attractif, par exemple 17...c5 18.c4 h6 19.d2 xd2 20.xd2 d7 21.dxc6 bxc6 et les Blancs sont très bien.

18.xf6 f4!? [18...b6 était un peu mieux.] 19.xg7 xg7

Après 19...♔xg7

C’est le tournant de cette partie. Jusqu’à présent, les Blancs dominaient le combat. Leur prochain coup sera déjà leur premier pas dans la mauvaise direction.

20.b5?

La raison du choix de cette partie; une erreur particulièrement instructive. Les Blancs, qui avaient très bien joué jusque-là, possédaient un bel avantage obtenu grâce au jeu douteux des Noirs. Toutefois, avec cette erreur tactique - croyant gagner un tempo sur le Cavalier - Dronavalli Harika va offrir à son adversaire le jeu dont elle rêvait; avec désormais une Dame bien placée en f4 et la colonne "f" ouverte ! Le simple 20.fd1 aurait gardé un avantage positionnel substantiel.

20...dxe4!

Mais pas 20...d8 21.exd5 et les Blancs ont juste gagné un pion ! 21...xd5?! 22.xe7+

21.d2

Sur 21.xd7 le meilleur était 21...d8! (au lieu de 21...exf3 22.b2+ g8 23.g3) 22.d2 xd7 23.xe4 même si les Blancs restent un peu mieux.

21...d8 22.xe4?!

Aux échecs, il n'y a pas que de la technique, de la tactique et de la stratégie, il y a aussi « l'objectivité » ! Dronavalli Harika, après avoir obtenu l'avantage, voit la partie se compliquer. Et au lieu de refaire le point sur la position et adapter son jeu à la nouvelle situation, elle choisit de conserver les pièces avec l'espoir d'attaquer. Il valait mieux échanger en premier par 22.xd7 xd7 et ensuite 23.xe4 avec un petit plus en raison du pion « e » isolé des Noirs.

22...e5

Soudain, le jeu des Noirs devient très actif.

23.c5?!

Un coup d'attaque ! Encore une imprécision. Les Blancs concèdent la case cruciale d2. Correct était 23.f3 et si 23...a6 (ou 23...d5 24.fd1) 24.c4 xc4 25.bxc4

23...d2

Les Noirs saisissent immédiatement leur chance pour pénétrer sur la 2e rangée, en gagnant un tempo sur la Dame blanche !

24.e4

Les Blancs tentent d’échanger les Dames pour annihiler la puissance de l’attaque noire.

24...d5

Après 24...♗d5

En quelques coups la position s'est métamorphosée.

25.xf4?

Ratant l’opportunité tactique de restaurer l’égalité avec le sacrifice temporaire de Dame 25.xd5! xd5 26.e6+ h6 27.xf4 xf4

25...xf4 26.ce1?

Après le relativement meilleur 26.fe1 dxf2 27.e6+ (27.xe5? xg2+ 28.h1 h4! 29.xe7+ h6-+) 27...xe6 28.xe5 f6 29.ce1 g8 30.xe7 xa2 et les Noirs gardent un pion de plus. 31.xb7?? d5 gagne.

26...g4!

Les Blancs ne peuvent éviter de lourdes pertes matérielles. Sans quoi, ils se font mater.

27.e6+

Après 27.♘e6+

Les Blancs jouent finalement le coup qu'ils souhaitaient avec 23.Cc5, mais la partie est déjà terminée. 27.g3? f3+-+; 27.xe5? xg2+ 28.h1 gxf2+-+

27...f6!

Il n’est jamais trop tard pour se tromper ! Si 27...xe6? 28.xe5 et les Blancs reviennent dans la partie.

28.xe5 xe5 29.e1+ f6 30.c7?! Les Noirs vont mater. 30...xg2+ 31.h1 [31.f1 dxf2#] 31...f3 32.e6+ f7 33.e3 d1+ 0-1 Abandon, c'est mat au prochain coup. — Comme David Bronstein (1924-2006) a dit : « Perdre votre objectivité signifie presque toujours perdre la partie. »

Après 33...♖d1+ 0-1
Harika,Dronavalli (2528) - Rudolf,Anna (2286), Douglas IoM op Douglas, 2017

Fondée en 1959 par Raoul Bertolo, la revue Europe-Echecs résulte de la fusion entre L'Échiquier de France et l'Échiquier de Turenne. Tout a commencé avec L'Échiquier de Paris (bulletin des cercles de l'Île-de-France) créé en 1946, qui a fusionné après son 60e numéro, en 1955, avec L'Échiquier de France. Ce mensuel a à son tour fusionné, après 36 numéros, en décembre 1958, avec L'Échiquier de Turenne créé en 1955, pour finalement fusionner après 41 numéros, en décembre 1958, avec le magazine Europe-Echecs créé en janvier 1959. Europe-Echecs est l'une des plus anciennes revues françaises sur le jeu d'échecs encore en parution. Merci pour votre soutien et votre fidélité !

La revue Europe-Echecs
https://www.europe-echecs.com/la-revue-europe-echecs.html
Abonnement à la revue Europe-Echecs
6 mois = 34,95€ ; 1 an = 59,95€ ; 2 ans = 118,95€
https://www.europe-echecs.com/abonnement.html
Voir un exemplaire gratuit de la revue "en ligne"
https://www.europe-echecs.com/mag/html5/683FR/index.html

Jouez aux échecs en direct avec « Simple Chess »
https://www.europe-echecs.com/jeu-direct.html
SimpleChess Google Play
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.simplechess&hl=FR
SimpleChess App Store
https://itunes.apple.com/FR/app/simplechess/id394634657?mt=8


Publié le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (0)

  • Aucune réaction pour le moment