n° 641 — mars 2014
EditoKarpov vs les Ecoles de Guerre.
Le 5 février dernier a débuté une partie majoritaire d'échecs à l'initiative de l'Ecole de Guerre française. Cette partie oppose Anatoly Karpov à tous les officiers ou personnel militaire et de la défense en France et à l'étranger. Elle s'achèvera le 5 juin prochain.
Cette partie a pu se faire grâce au concours de Mme Patricia Adam, présidente de la commission permanente de la Défense et des forces armées et grâce à l'accord du vice-amiral Marc de Briançon, directeur de l'Ecole de Guerre.
Le partenariat tripartite entre Europe Echecs -acteur modeste dans la vie de notre pays-, l'Ecole de Guerre et Thales, qui sont des acteurs primordiaux, est assez rare pour être souligné. C'est par ce type d'initiatives (Tour de France, Radio Nova, 50e congrès de la CGT, Karpov vs les Ecoles de Guerre), qui s'ouvrent vers l'extérieur, que le jeu d'échecs peut rayonner au-delà de ses frontières bien connues.
Europe Echecs se doit d'investir le terrain de manière créative afin d'accompagner la mutation profonde du monde induite par les nouvelles technologies et la globalisation.
C'est grâce à cela qu’Europe Echecs a fait peau neuve dans de nombreux domaines, tout en maintenant un mensuel papier de qualité. C'est ce que nous faisons en permettant à l'institution militaire de pouvoir jouer pendant 4 mois avec un grand champion. Et nous allons continuer avec des événements innovants.

Cette année l'opération « Echecs à l'école » à Orsay avec des parties majoritaires sera reconduite et amplifiée vu le succès en 2013. Il est important de veiller à accroître le périmètre des possibilités, déjà nombreuses, qu'offre le noble jeu.

2014 est aussi l'année "mère de toutes les batailles" pour la présidence de la FIDE.
L'affrontement a débuté officiellement à Tallinn avec l'annonce de la candidature de Kasparov pour la présidence de la FIDE en octobre 2013. Lors du congrès FIDE de Tallinn, nous avions appris que l'actuel secrétaire général, M. Ignatius Leong, passait avec armes et bagages dans le camp de Kasparov.
En janvier 2014, un mail anonyme fut envoyé à toutes les rédactions faisant état d'un accord écrit entre Kasparov et Leong concernant un nombre de voix de pays que ce dernier devait ramener dans l'escarcelle Kasparov. Ceci se traduisait par un montant de 500 000 US dollars pour Leong.
Le New York Times s'empara de cette affaire, ce qui provoqua un malaise dans le camp de ceux qui soutenaient Kasparov.
L'équipe de Kasparov répliqua quelques jours plus tard en prétextant que le document reçu dans les rédactions n'était qu'un "brouillon", et qu'il fallait regarder en toute "transparence" le nouveau document envoyé par la cellule de communication de l'ancien champion du monde. Malheureusement, il manquait un paragraphe dans la nouvelle version !
L'équipe de Kasparov répliqua quelques jours plus tard à travers le journal anglais Sunday Telegraph en publiant un article à propos de la société Agon dirigée par Andrew Paulson. Ce papier disait en substance que Paulson n'était qu'un paravent pour Kirsan Ilyumzhinov qui serait en réalité le réel ayant droit économique d’Agon! Ceci fut démenti quelques jours plus tard par Georgios Makropoulos au nom de la FIDE et par Paulson qui disait que ce document n'était qu'un texte de travail !
Lors d'un entretien en tête à tête à Lausanne, Andrew Paulson me raconta que le document entre les mains de Kasparov fut transmis par Robert Fontaine et que de cette manière celui-ci intégra l'équipe de campagne de Gary Kasparov pour quelques mois. Ceci est, bien sûr, une version orientée.
Aujourd'hui, Robert Fontaine aide la Fondation Neva à Genève autour de la thématique du jeu d'échecs.
Bien entendu, nous sommes extrêmement circonspects à propos de cette campagne qui n'a pas débuté de la meilleure manière.
Heureusement qu'Aronian et Saric à Wijk an zee et Carlsen à Zurich mènent des combats réellement chevaleresques.

Bonne lecture à toutes et à tous.

Bachar Kouatly
Sommaire
p. 4 ACTUALITÉS EN BLITZ
Carlsen contre Bill Gates... / L’oeil de Yuri Garrett : “Magnus, Liv, Zucky et Billy !”
p. 7 EUROPE ECHECS - NOUVELLES TECHNOLOGIES
KARPOV VS LES ECOLES DE GUERRE : TRADITION ANCIENNE ET HYPER MODERNITÉ
p. 8 LE MONDE EN PIÈCES : POSTÉRITÉ
Le billet d’Yves Marek
p. 10 SPÉCIAL ZURICH CHESS CHALLENGE / MAGNUS CARLSEN : RETOUR VAINQUEUR EN NOIR ET BLANC
Peter Heine Nielsen et Fabiano Caruana à l’analyse
p. 20 TATA STEEL : LA DURE “LOI DE WIJK AAN ZEE”
Reportage de Jean-Baptiste Mullon Levon Aronian et Ivan Saric à l’analyse
p. 26 TRADEWISE GIBRALTAR : IVAN CHEPARINOV PILE À L’HEURE
Marie Sebag, Maxime Vachier-Lagrave et Romain Edouard à l’analyse
p. 33 JOUEUR DU MOIS : IVAN SARIC, GÉNÉRATION CARLSEN ........
Analyse et interview d’Ivan Saric
p. 37 LE CAHIER DE LA FÉDÉ - NOUVEAU
L’essentiel de l’actualité fédérale
p. 42 FAITES-VOUS LA MAIN : LES 18 COMBINAISONS DU MOIS SPÉCIAL WIJK AAN ZEE
Par Harris Hauroo
p. 45 OUVERTURES & IDÉES GAGNANTES/ GAMBIT DE BUDAPEST : LE CAVALIER VOLTIGEUR HONGROIS
Par Christian Bauer
p. 49 FÉMININES EN OR / WIJK AAN ZEE : ANNA MUZYCHUK SUR LA “VARIANTE DE FISCHER”
Par Susan Polgar, 8e championne du monde
p. 52 DISCUTONS OUVERTURES ! : LA TRANSPOSITION DANS L’OUVERTURE ANGLAISE
Par Marc Quenehen, entraîneur Ligue Île-de-France
p. 54 PROGRESSONS ! : CONSTRUIRE UN PLAN (7) / SACRIFICE DE DAME POSITIONNEL
Par Marc Quenehen, entraîneur Ligue Île-de-France
p. 58 LES FINALES INOUBLIABLES / ARONIAN ET LE COUPLE DAME + FOU EN POSITION OUVERTE
Par Darko Anic
p. 61 LA CRÉATIVITÉ AUX ÉCHECS: MASTERS DE GIBRALTAR - LE MAT INDIEN
Par Vassily Ivanchuk
p. 64 DANS LE RÉTROVISEUR: MOSCOU/LENINGRAD 1934 : EUWE EN TOURNÉE EN URSS
La rubrique historique de Georges Bertola
p. 68 ANNONCES DE TOURNOIS
p. 73 HUMOUR
Par Luc Deroubaix
p. 74 ABONNEMENT
Nos offres pour 6 mois, 1 an, 2 ans
Parties à visualiser et télécharger  
■ EUWE-KAN   
■ RIUMIN-EUWE   
■ GELFAND-RAPPORT   
■ MUZYCHUK-BRUNELLO   
■ TROFF-SARIC   
■ ARONIAN-CARUANA   
■ DOMINGUEZ PEREZ-ARONIAN   
■ SARIC-DUDA   
■ CARLSEN-NAKAMURA   
■ IVANCHUK-GANGULY   
■ CHEPARINOV-KAMSKY   
■ VACHIER LAGRAVE-MARECO   
■ SEBAG-HAUGLI   
■ BRONSTEIN-SIMAGIN   
■ GATES-CARLSEN   
■ CARLSEN-GELFAND   
■ CARUANA-ARONIAN