n° 677 — juin 2017
EditoDu championnat des Jeunes au Paris Grand Chess Tour !
C’est la première fois que j’assistais, au championnat de France des jeunes. Joué au « Phare de Belfort », il réunissait 1449 participants établissant ainsi un nouveau record. Un événement grandiose, très bien organisé, où régnaient le silence, la discipline et la volonté d’en découdre dans le respect des règles et de l’adversaire.
La participation de nombreuses jeunes filles fut, en ce qui me concerne, une surprise. L’ex-champion du monde Anatoly Karpov qui, lors de la cérémonie de clôture, remit les trophées aux vainqueurs des différentes catégories, remarqua que ce tournoi était « comparable à une Olympiade » !
Il est certain que peu de fédérations sont actuellement capables de mettre sur pied une manifestation d’une telle ampleur. Une réussite à l’actif de la FFE, de son Président Bachar Kouatly et du club Belfort-Echecs dirigé par Christophe Infanti.

Diverses assemblées et conférences eurent lieu, j’ai retenu celle de Gilles Betthaeuser qui présenta un projet ambitieux avec la création d’une maison des échecs et d’un « club excellence » destiné à identifier et recruter les meilleurs talents de l’Hexagone. Il sera placé sous la conduite du grand-maître Etienne Bacrot.
Une question soulevée par le grand-maître Jean-Marc Degraeve face au problème de la reconversion pour ceux qui ne pourraient franchir la barre des 2600 Elo pour se voir refuser l’accès au « Top 100 » reste toujours d’actualité. Je me souviens d’un propos d’un grand-maître anglais: Sacrifier ses études pour une carrière de joueur d’échecs, cela fut rendu possible pour nous grâce à la période de rigueur, d’absence de débouchés et d’austérité imposée par Mme Thatcher !

Un petit passage au tournoi « Grenke » à Baden-Baden m’a interpellé. Si les échecs sont très présents sur la toile, sur place tout se joue dans l’indifférence malgré la présence du champion du monde, de la meilleur joueuse du monde et d’une brochette de super grands-maîtres.
Rien ne rappelle la présence du tournoi dans cette célèbre station thermale du Bad-Wurtemberg qui pourtant a accueilli le premier grand tournoi d’échecs joué en Allemagne en 1870 !
A peine quelques dizaines de spectateurs, dans un lieu situé en périphérie au milieu de nulle part. Aucune affiche, rien n’indiquait que se jouait un grand tournoi d’échecs avant d’avoir réussi à localiser la salle de jeu.

En parallèle, se jouait le premier « Mémorial Korchnoi » lui aussi parfaitement organisé à l’hôtel Savoy à Zurich. Un tournoi prestigieux avec la présence de deux ex-champions du monde ; Anand et Kramnik. Un événement rendu possible grâce au soutien du mécène russe, Oleg Skvortsov et du club de Zürich.

Saluons l’exploit de l’équipe de France des Vétérans, conduite au 1er échiquier par le quadruple champion du monde des Vétérans, Anatoly Vaïsser 68 ans, qui remporte le titre de vice-champion du monde !

Il est réjouissant de constater que l’on peut pratiquer le jeu à un haut niveau toute une vie. Le jeu d’échecs réunit les générations car où peut-on observer un match opposant un homme de 80 ans face à un héros de la nouvelle vague (la partie Caruana-Korchnoi Gibraltar 2016 par exemple), qui luttent à armes égales, malgré le fait que plus d’un demi-siècle les sépare. Seul le jeu d’échecs permet cela.
C’est aussi parfois une planche de salut comme nous le rappelle Jean Staune dans ses trois dernières chroniques émouvantes sur la « Reine de Katwe ».

Pour conclure, un regard vers les échecs du futur, ce mois–ci sera le grand rendez-vous des passionnés avec la 2e édition du « Paris Grand Chess Tour » qui se jouera du 21 au 27 juin. Un moment très attendu qui, comme l’an passé, accueillera les meilleurs joueurs du « Top 10 », emmené par le champion du monde, Magnus Carlsen. La France sera représentée par Maxime Vachier-Lagrave et Etienne Bacrot. Une première : les parties seront retransmises en direct sur « Dailymotion », elles se joueront au studio de Canal à Boulogne-Billancourt.

Bonne lecture !

Georges Bertola
Sommaire
p. 4 ACTUALITÉS EN BLITZ
Paris Grand Chess Tour sur Canal+ Sport ...
p. 6 LE MONDE EST STAUNE / QUI EST LE PLUS GRAND JOUEUR DE TOUS LES TEMPS ? (ET COMMENT VOUS CONSOLER D’AVOIR PERDU VOTRE PARTIE)
Le billet de Jean Staune
p. 8 CHAMPIONNAT DE FRANCE JEUNES / 1449 PARTICIPANTS : RECORD HISTORIQUE À BELFORT – SPÉCIAL SUPER TOURNOIS –
Quentin Burri à l’analyse
p. 12 MÉMORIAL GASHIMOV / LE MYSTICISME DE SHAKHRIYAR MAMEDYAROV
Vassily Ivanchuk et Igor-Alexandre Nataf à l’analyse
p. 18 GRENKE CHESS CLASSIC / LEVON ARONIAN SUCCÈDE À CARLSEN
Levon Aronian et Georges Bertola à l’analyse / Interview de Christian Bossert, directeur du tournoi
p. 24 MONDIAL VÉTÉRANS PAR ÉQUIPES / LA FRANCE EN ARGENT
Reportage d’Antoine Cannone
p. 27 KARPOV POIKOVSKY / QUAND SUTOVSKY ACCORDE SON VIOLON !
Emil Sutovsky à l’analyse
p. 30 LITTÉRATURE ÉCHIQUÉENNE / ENTRAÎNEMENT AU CALCUL ÉCHIQUÉEN (1)
Le nouvel ouvrage de Romain Edouard
p. 32 LA JOUEUSE DU MOIS / YIFAN HOU : DANS L’ARÈNE DU GRENKE
Yifan Hou à l’analyse
p. 37 LE CAHIER DE LA FÉDÉ
Une fin de saison en trombe!
p. 42 FAITES-VOUS LA MAIN : 18 COMBINAISONS DU MOIS / WESLEY SO CHAMPION DES ÉTATS-UNIS
Par Bertrand Valuet
p. 45 FÉMININES EN OR / KHOTENASHVILI-BERZINA À RIGA : UN PLAN D’OUVERTURE DÉVASTATEUR
Par Susan Polgar, 8e championne du monde
p. 48 OUVERTURES & IDÉES GAGNANTES / NEPOMNIACHTCHI-GELFAND À ZURICH : LA SICILIENNE NAJDORF AVEC 12...hc5
Par Christian Bauer
p. 52 DISCUTONS OUVERTURES ! / ANTI-GRÜNFELD
Par Marc Quenehen, entraîneur Ligue Île-de-France
p. 54 PROGRESSONS ! / L’AVANT-POSTE c4 DANS LA SICILIENNE
Par Marc Quenehen, entraîneur Ligue Île-de-France
p. 57 LA CRÉATIVITÉ AUX ÉCHECS / YIFAN HOU À SHENZHEN : UN MAT SOUS LA PRESSION DU TEMPS
Par Vassily Ivanchuk
p. 60 LES FINALES INOUBLIABLES / KRAMNIK-MAMEDYAROV À SHAMKIR : LA MAGIE DES ÉCHANGES
Par Darko Anic
p. 64 DANS LE RÉTROVISEUR / ALLEMAGNE 1939 : LE MATCH ELISKASES-BOGOLJUBOV
Par Georges Bertola
p. 68 ANNONCES DE TOURNOIS
p. 72 HUMOUR : ÉCHEC ET... GAG !
Par Luc Deroubaix
Parties à visualiser et télécharger  
■ BOGOLJUBOV-ELISKASES   
■ ELISKASES-BOGOLJUBOV   
■ HOU-IVANCHUK   
■ UHLMANN-LIEBERT   
■ KRAMNIK-HARIKRISHNA   
■ HOU-CARUANA   
■ ARONIAN-NAIDITSCH   
■ MEIER-HOU   
■ QUINN-GIFFARD   
■ NEPOMNIACHTCHI-GELFAND   
■ SUTOVSKY-KOROBOV   
■ SO-MAMEDYAROV   
■ BURRI-DEMELO   
■ KRAMNIK-MAMEDYAROV   
■ KHOTENASHVILI-BERZINA   
■ KOVCHAN-KARJAKIN