Championnat de Russie par Equipe
Vue de la salle de jeu | Photo http://ruchess.ru | (DR)
Le «Cavalier de bronze» de Peter Svidler remporte le championnat de Russie par équipe ! Dans le féminin, «MSH Legacy Square Capital» a écrasé la compétition pour s'emparer du titre avant la fin !

Les Championnats de Russie par Equipes ont lieu du 30 avril au 11 mai 2016 (repos le 6 mai), au Grand Hôtel «Zhemchuzhina» (Perle) à Sotchi (une station balnéaire du kraï de Krasnodar située au bord de la mer Noire, dans la partie russe du Caucase), en Russie.

Chez les hommes, «Sibir» (g. Novosibirsk) défend son titre face à ShSM «Legacy Square Capital» (g. Moskva), «Mednyy vsadnik» (g. Sankt-Peterburg), «Zhiguli» (Samarskaya oblast) et «Ladya» (Respublika Tatarstan). Tandis que chez les femmes, c'est «ShSM Legacy Square Capital» (g. Moskva) qui tente de conserver son titre face à «Yugra» (KhMAO-YuGRA), «Boavishta» (g. Moskva), «Donchanka» (g. Rostov-na-Donu), SShOR «Yunost Moskvy» (g. Moskva), «Bukavushki» (g. Tolyatti), «Ladya» (Respublika Tatarstan), «SDYuSShOR ShSh» (g. Sankt-Peterburg) et «Universitet» (g. Belorechensk, Krasnodar.

Avec la participation de Vladimir Kramnik, Sergey Karjakin, Peter Svidler, Alexander Grischuk, Gata Kamsky, Dmitry Jakovenko, Bu Xiangzhi, Ian Nepomniachtchi... chez les hommes, et de Alexandra Kosteniuk, Kateryna Lagno, Natalija Pogonina, Aleksandra Goryachkina, Anna Ushenina... chez les femmes.

6 échiquiers et 2 remplaçants au masculin ; 4 échiquiers et 1 remplaçante au féminin. Tournois en double round-robin, 10 rondes (masculin) et 9 rondes (féminin), à la cadence de 90 minutes pour 40 coups + 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coups.

Site officiel http://ruchess.ru (en russe) http://ruchess.ru/en (en anglais) avec parties en direct sur http://online.ruchess.ru à partir de 14h00 heure française. Revoir l'article Europe Echecs du Championnat de Russie par Equipe 2015.

Rg. Equipe 1a 1b 2a 2b 3a 3b 4a 4b 5a 5b Dep.1 Dep.2
1 «Медный всадник» (Петербург) * * 3 2 5 13 29,5
2 ШСМ «Legacy Square Capital» 3 * * 4 3 5 5 12 31,5
3 «Сибирь» (г. Новосибирск) 4 2 * * 4 5 10 27
4 «Жигули» (Самарская область) 3 1 2 * * 4 5 19
5 «Ладья» (Республика Татарстан) 1 1 1 2 * * 0 13

Résultats de la ronde 10 du masculin 13h00

«Медный всадник» (Санкт-Петер) Elo - «Ладья» (Республика Татарстан) Elo 3,5 : 2,5
Svidler, Peter (w) 2762 - Kamsky, Gata (b) 2670 ½-½
Dominguez Perez, Leinier (b) 2732 - Artemiev, Vladislav (w) 2669 ½-½
Bu, Xiangzhi (w) 2723 - Timofeev, Artyom (b) 2598 ½-½
Rodshtein, Maxim (b) 2689 - Hasangatin, Ramil (w) 2512 ½-½
Fedoseev, Vladimir (w) 2685 - Sharafiev, Azat (b) 2435 1-0
Khairullin, Ildar (b) 2628 - Faizrakhmanov, Ramil (w) 2422 ½-½
«Жигули» (Самарская область) Elo - ШСМ «Legacy Square Capital» Elo 1,0 : ,50
Sjugirov, Sanan (w) 2674 - Nepomniachtchi, Ian (b) 2703 ½-½
Lysyj, Igor (b) 2668 - Najer, Evgeniy (w) 2681 ½-½
Predke, Alexandr (w) 2535 - Zvjaginsev, Vadim (b) 2672 0-1
Brodsky, Michail (b) 2544 - Dubov, Daniil (w) 2644 0-1
Yakovich, Yuri (w) 2521 - Malakhov, Vladimir (b) 2703 0-1
Geller, Jakov (b) 2487 - Popov, Ivan (w) 2645 0-1
Yakovich-Malakhov
Après 18.hxg5

Un petit accident de la dernière ronde s'est produit dans le diagramme ci-contre. Yuri Yakovich vient de jouer 18.hxg5... et a abandonné avant que Vladimir Malakhov ne joue 18...Cxd3+ 19.Txd3 Txh1+ avec une Tour de plus.Résultats de la ronde 9 du masculin

«Ладья» (Республика Татарс) Elo - «Жигули» (Самарская область) Elo 2,0 : 4,0
Kamsky, Gata (w) 2670 - Sjugirov, Sanan (b) 2674 ½-½
Artemiev, Vladislav (b) 2669 - Lysyj, Igor (w) 2668 1-0
Timofeev, Artyom (w) 2598 - Oparin, Grigoriy (b) 2575 0-1
Yandemirov, Valeri (b) 2388 - Predke, Alexandr (w) 2535 0-1
Hasangatin, Ramil (w) 2512 - Frolyanov, Dmitry (b) 2550 ½-½
Faizrakhmanov, Ramil (b) 2422 - Geller, Jakov (w) 2487 0-1
«Сибирь» (г. Новосибирск) Elo - «Медный всадник» (Санкт-Петербург) Elo 1,5 : 4,5
Kramnik, Vladimir (w) 2801 - Svidler, Peter (b) 2762 ½-½
Grischuk, Alexander (b) 2752 - Dominguez Perez, Leinier (w) 2732 ½-½
Tomashevsky, Evgeny (w) 2722 - Vitiugov, Nikita (b) 2721 ½-½
Rublevsky, Sergei (b) 2692 - Bu, Xiangzhi (w) 2723 0-1
Korobov, Anton (w) 2674 - Matlakov, Maxim (b) 2693 0-1
Kokarev, Dmitry (b) 2622 - Rodshtein, Maxim (w) 2689 0-1

La partie de la ronde 8 du masculin

Najer-Timofeev
Après 20...exf5
Najer-Timofeev
Après 27.Txd7
Najer-Timofeev
Après 29.Td4

C'est une nouvelle fois d'Evgeniy Najer qu'est venu le spectacle. Dans le premier diagramme, issu d'une défense française variante Rubinstein (3...dxe4), les Blancs se lancent dans une combinaison : 21.Txh7+! Rxh7 22.Dh5+ Rg7 23.Dxf7+ Rh6 24.Dxf6+ Tg6 25.Dh4+ Rg7 26.De7+ Rh6 27.Txd7, deuxième diagramme. Jusque là c'était assez simple à calculer, mais après 27...Dxc4, Artyom Timofeev possède une Tour pour seulement 3 pions. Evgeniy Najer s'est-il trompé ? Que nenni ! voici la conclusion : 28.Dh7+ Rg5 29.Td4! 1-0, comme dans le troisième diagramme, la menace de mater 30.Dh4# ne peut être parée qu'au prix de la Dame !La partie de la ronde 7 du masculin

Najer-Jakovenko
Après 16...exf3
Najer-Jakovenko
Après 22.Df7
Najer-Jakovenko
Après 29.Tf1

Vous ne l'aviez peut-être pas remarqué, mais après 3...Cf6 dans l'Espagnole, les Blancs peuvent éviter la Berlinoise en jouant 4.Cc3 et transposer dans la partie des 4 Cavaliers. Rien de bien méchant me direz-vous... Non, en effet, sauf lorsque c'est un spécialiste comme Evgeniy Najer qui mène les pièces blanches. Une petite innovation sans conséquence avec 13.Fe3 au lieu de 13.h3 d'une rencontre Safarli,E (2657)-Jakovenko,D (2735) Reykjavik 2015, ½-½ (40), Jakovenko se « libère » par la poussée thématique 13...d5, et quelques coups plus tard, dans le premier diagramme après 16...exf3, l'échiquier explose par 17.Cxf7!. La pièce est imprenable à cause 17...Rxf7? 18.Fb3+ Fe6 19.Dxf3+ Rg8 20.Fxe6+ et 21.Df7+ qui laisse les Blancs avec qualité et pion de plus, alors 17...De7 18.Txf3 Fg4 19.Fg5! Fxf3 20.Dxf3 De2 21.Ch6+! Rh8 22.Df7! comme dans le deuxième diagramme, avec la menace, si 22...Dxc2?? 23.Dg8+!! Txg8 24.Cf7#. Donc, 22...De6 23.Fb3 Dxf7 24.Cxf7+ Rg8 25.Cd6+ Rh8 26.Cf7+ Rg8 27.Cd6+ Rh8 28.Cxe8 Txe8 29.Tf1, troisième diagramme, avec un pion de plus et la paire de Fous pour Evgeniy Najer et 1-0 au 48e coup. Dmitry Jakovenko aurait certainement pu mieux se défendre, mais plongé dans une spirale négative depuis le début de ces championnat de Russie par équipe : nulle contre Timofeev (-1.8), défaite contre Inarkiev (-5.6), défaite face à Predke (-7.5), nulle contre Bu Xiangzhi (-0.1), le coeur n'y était plus, total -20,7 points Elo !

Alexander Grischuk l'a avoué il y a déjà quelque temps, « Mon problème avec la pendule est une pathologie qui ne peut être guérie. » et depuis le début de ces championnats de Russie Grischuk a joué avec le feu, avant de se brûler face à Ian Nepomniachtchi, qui s'adjuge ainsi une troisième victoire consécutive !

Sergey Karjakin et Vladimir Kramnik | Photo http://chess-news.ru | (DR)
Kramnik-Karjakin
Après 109.Tc5

Partie rocambolesque entre Vladimir Kramnik et Sergey Karjakin ! Sur Twitter, certains grands-maîtres donnaient Kramnik pratiquement gagnant en moins de 15 coups, et l'ordinateur a affiché jusqu'à un +7.00 au 49e coup ! Et alors que la règle des 50 coups allait venir mettre un terme à la partie au 111e coup, dans la position du diagramme ci-contre, Sergey Karjakin a joué 109...Rxf4? - 109...Ce7! ou 109...Cd8! conservait l'égalité - 110.Txc6 Re3 111.Tg6! Fh8 112.Te6+?! - 112.Tg8! doit gagner - 112...Rd2 et la partie s'est achevée par la nulle au 138e coup, Roi contre Roi !


Double gambit de Sergei Rublevsky contre Dmitry Frolyanov commenté par le MF Sylvain Ravot

trois positions de la ronde 6 du masculin

Karjakin-Svidler
Après 32.Txc7
Dominguez-Nepomniachtchi
Après 35...Df4
Bu Xiangzhi-Zvjaginsev
Après 18.e5
  1. Dans le premier diagramme, Peter Svidler gagne un pion face au futur challenger de Magnus Carlsen, Sergey Karjakin, par 32...Cxe5 33.Txc5 Cxf3+ 34.Dxf3 Fxc5 35.Cf5 De1+ 36.Rg2 a5, etc. avec un pion de plus et un pion passé éloigné. Malgré tous les efforts déployés par Sergey « Houdini », Peter Svidler l'emportera au 56e coup.
     
  2. Dans le deuxième diagramme, au lieu de prendre en d3 avec le Fou et une position inférieure mais défendable, Leinier Dominguez a joué 36.Dxd3?. Ian Nepomniachtchi en profite pour prendre un avantage décisif avec 36...Fxc6 37.Txc6 Da4+ 38.Dxa3 Dxa6. Si les Blancs échangent les Dames ils perdent le Fb6, s'ils n'échangent pas ils perdent la Dame contre Fou et Tour. 0-1 au 47e coup.
     
  3. Et enfin, dans le troisième diagramme, Bu Xiangzhi vient de jouer le très fort 18.e5!, un sacrifice de pion qui doit être pris. Vadim Zvjaginsev a continué par 18...Dc5+ 19.Rh1 Dxe5, mais sur 20.Ff3! qui menace 21.Tce1 avec prise en e7 et invasion du camp noir, la suite 20...b4 21.Cd5 Cxd5 22.Fxd5 e6 23.Ff4 Db2 24.Fxa8 a donné aux Blancs une qualité nette de plus et un gain technique malgré une défense acharnée de Vadim Zvjaginsev. 1-0 au 59e coup.

La partie de la ronde 5 du masculin

Nepomniachtchi-Sjugirov
Après 9...Fxg5
Nepomniachtchi-Sjugirov
Après 15.Dxf3
Nepomniachtchi-Sjugirov
Après 25.The1

Alors que l'équipe masculine leader, «Sibérie Novosibirsk», est au repos aujourd'hui, nous avons assisté à une partie intéressante entre Ian Nepomniachtchi de l'équipe MSH «Legacy Square Capital», et Sanan Sjugirov de «Zhiguli» région de Samara. Dans une défense Petrov, réputée tranquille, Nepomniachtchi a joué le rare 5.c4!?, ni meilleur ni moins bon qu'un autre coup, il a toutefois le mérite de sortir des sentiers battus. Dans le premier diagramme, Sanan Sjugirov vient de jouer 9...Fe7xg5 et c'est la douche froide ! 10.Fxh7! Rxh7 11.h4! Fd2!? 12.Dxd2 Te8+ 13.Rf1 Fxf3 14.Dd3+ Rg8 15.Dxf3, comme dans le deuxième diagramme, avec un bon pion de plus pour les Blancs et un clair avantage. Sanan Sjugirov, d'origine kalmouke - deuxième du championnat du monde d'échecs junior en 2010 et vainqueur de l'open de Cappelle-la-Grande en 2013 - décide de chercher son salut en finale par 15...Cd7 16.Td1 Df6!? 17.Dxf6 Cxf6 18.f3 d5 19.c5, avant de tenter d'éliminer le maximum de pions avec 19....b6 20.cxb6 axb6 21.Rf2 b5 22.a3 b4 23.axb4 Tab8 24.b5 c6 25.The1, troisième diagramme, mais il n'y a rien à faire, la partie noire est perdante depuis le 10e coup ! 1-0 au 32e coup.


La partie Ian Nepomniachtchi contre Sanan Sjugirov commentée par Kevin Bordi

Ian Nepomniachtchi

La partie de la ronde 4 du masculin

Svidler-Kramnik
Après 24...Tc4
Svidler-Kramnik
Après 28.Dd6
Svidler-Kramnik
Après 30.Ta3

La sensation de la journée avec la victoire de Vladimir Kramnik sur Peter Svidler ! Dans le premier diagramme, après 24...Tc4, les Noirs menacent de jouer 25...Tc8 et si 26.Ca6 Fxf3+ gagne grâce au triplement des pièces lourdes sur la colonne "ç". Svidler répond donc par 25.Ca6 qui se révèle être une faute, il fallait jouer 25.a6!? selon la machine. Kramnik a continué par 25...Df2 avec la menace 26...Fxf3 qui gagne grâce cette fois au clouage du pion e2. 26.De5 Fd5 27.Cc7 f6 28.Dd6, comme dans le deuxième diagramme. Et après 28...Txc7 29.Dxc7 Dxe2 30.Ta3, troisième diagramme, Peter Svidler a abandonné avant même 30...b4. La Tour ne peut plus défendre f3 et tout s'écroule.

Ronde 1 | Photo http://ruchess.ru | (DR)
Rg. Equipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Dep.1 Dep.2 Dep.3
1 ШСМ «Legacy Square Capital» * 3 4 3 16 23,5 0
2 «СДЮСШОР ШШ» (Петербург) * 2 1 4 3 11 20 1
3 «Югра» (ХМАО-ЮГРА) 1 2 * 2 2 11 20 1
4 «Боавишта» (г. Москва) 2 * 2 2 9 17,5 0
5 «Дончанка» (г. Ростов-на-Дону) 0 3 2 2 * 2 2 1 8 14,5 0
6 «Университет» (Белореченск, Кра ½ 2 * 3 3 7 15,5 0
7 «Букавушки» (г. Тольятти) 0 ½ 2 2 1 * 2 5 11,5 0
8 «Ладья» (Республика Татарстан) 1 1 ½ 3 2 * 2 4 12,5 0
9 СШОР «Юность Москвы» (г. Москва) ½ ½ ½ 1 2 * 1 9 0

Résultats de la ronde 9 du féminin 13h00

«Университет» (г. Белореченск) Elo - «Дончанка» (Ростов-на-Дону) Elo 2,0 : 2,0
Goryachkina, Aleksandra (w) 2485 - Travkina, Anastasia (b) 2255 ½-½
Zaiatz, Elena (b) 2364 - Maltsevskaya, Aleksandra (w) 2252 0-1
Stetsko, Lanita (w) 2220 - Assaubayeva, Bibisara (b) 2141 ½-½
Baraeva, Marina (b) 2208 - Petrova, Olga (w) 2163 1-0
«СДЮСШОР ШШ» (г. Санкт-Петер) Elo - «Югра» (ХМАО-ЮГРА) Elo 2,0 : 2,0
Bodnaruk, Anastasia (w) 2475 - Ushenina, Anna (b) 2450 1-0
Ovod, Evgenija (b) 2329 - Pogonina, Natalija (w) 2490 ½-½
Belenkaya, Dina (w) 2289 - Mkrtchian, Lilit (b) 2434 0-1
Styazhkina, Anna (b) 2302 - Kovanova, Baira (w) 2391 ½-½
«Букавушки» (г. Тольятти) Elo - СШОР «Юность Москвы» Elo 2,5 : 1,5
Maslova, Polina (w) 2095 - Shuvalova, Polina (b) 2320 ½-½
Trapeznikova, Darya (b) 2085 - Ivanova, Karina (w) 2133 0-1
Sazonova, Anastasia (w) 2085 - Borisova, Ekaterina (b) 2058 1-0
Nasybullina, Alfia (b) 2151 - Yurovskikh, Yasmin (w) 1892 1-0
«Боавишта» (г. Москва) Elo - «Ладья» (Республика Тата) Elo 1,5 : 2,5
Ubiennykh, Ekaterina (w) 2307 - Galliamova, Alisa (b) 2475 0-1
Tomilova, Elena (b) 2305 - Ambartsumova, Karina (w) 2307 ½-½
Drozdova, Dina (w) 2235 - Khazieva, Elza (b) 2147 1-0
Fatianova, Tatiana (b) 2225 - Markelova, Lubov (w) 2059 0-1
Bodnaruk-Ushenina
après 28...Rh8
Bodnaruk-Ushenina
après 30.Df4
Bodnaruk-Ushenina
après 33...Dxb3

Une ode au Fou b2 manquée ! Face à la défense sicilienne d'Anna Ushenina, Anastasia Bodnaruk a répondu par 2.b3 et, réponse du berger à la bergère, l'ancienne championne du monde a continué par 2...b6, échappant ainsi aux grandes lignes théoriques de cette défense compliquée. Tout va se jouer à partir du premier diagramme après 28...Rh8. Ici, Anastasia Bodnaruk avait deux lignes à sa disposition pour l'emporter grâce à son superbe Fb2. a) 29.Txe6! fxe6 (29...Txe6 30.Cxe6 fxe6 31.f7+ et 1-0) 30.Cf5! exf5 31.f7+ et 1-0. Ou alors, b) 29.Txc6! Txc6 30.Cf5, avec la menace 31. Dg7+! Fxg7 32.fxg7+ Rg8 33.Ch6#. En manque de temps réciproque, les Blancs ont joué 29.Cxe6? h6! 30.Df4, deuxième diagramme, où 30...Db4! aurait laissé les Noirs dans la partie. Anna Ushenina a continué par 30...Txe6? 31.Txe6 fxe6 32.f7+ Rh7 33.g5?! (33.De5! 1-0) 33...Dxb3?!, troisième diagramme, avec pour conclusion 34.g6+! Rxg6 35.Tg1+ Rh7 36.Dg3 Dxb2+?! 37.Rxb2 1-0.
La partie de la ronde 8 du féminin

Lagno-Maltsevskaya
Après 30.De1
Lagno-Maltsevskaya
Après 34.Dc1
Lagno-Maltsevskaya
Après 41.Cxe5

Dans une défense sicilienne variante Scheveningen, bien jouée de part et d'autre, Kateryna Lagno et Aleksandra Maltsevskaya viennent de répéter deux fois la position par 26.Df3 Tc3 27.Df2 Tc2 28.Df3 Tc3 29.Df2 Tc2, avant que les Blancs ne refusent de se contenter du demi-point face à leur très jeune adversaire de 14 ans, et jouent le 30.De1 du premier diagramme. Une proposition de nulle (ou une répétition de la position), peut parfois avoir des conséquences inattendues sur des joueurs (joueuses) peu expérimenté(e)s. Le demi-point qui est à portée de main, puis qui s'éloigne, a certainement provoqué un moment de déconcentration chez Aleksandra et 30...Tb2?? est une faute qui lui coûte la partie après 31.Fg5! h6 32.Fxf6 Fxf6 33.Fc4 Tf8 34.Dc1!, deuxième diagramme, avec une attaque double sur b2 et h6. Sur 34...Ta2, Kateryna Lagno liquide par 35.Txa2 Cxa2 36.Dxh6 Fg7 37.Cf5! comme hier (voir la partie ci-dessous), le thème de la Dame adverse non défendue est exploitée. 37...Fxh6 38.Cxd6 Rg7 39.Txf7+ Txf7 40.Cxf7 Fe3 41.Cxe5, comme dans le troisième diagramme, avec 3 pions de plus. La partie est perdue par Aleksandra Maltsevskaya qui n'opposera plus qu'une résistance de principe. 41...Cc3 42.Cg4 Fc5 43.e5, etc. 1-0 au 54e coup. Avec cette victoire 4 à 0, l'équipe «ШСМ Legacy Square Capital» remporte aiment ce championnat de Russie par équipes malgré leur « bye » dans la dernière ronde, et les joueuses se contenteront de regarder les équipes «СДЮСШОР ШШ» et «Югра» s'affronter pour la deuxième et troisième place.La partie de la ronde 7 du féminin

Pogonina-Lagno
Après 13...Fg4
Pogonina-Lagno
Après 40...Fb2
Pogonina-Lagno
Après 45.Tfb4

Nous pourrions intituler la partie suivante « Never Give Up ! ». Dans le premier diagramme, une défense Est-Indienne avec 4.Fg5, Kateryna Lagno vient de se tromper avec 13...Fg4?. Natalija Pogonina ne laisse pas passer l'occasion et joue 14.Fxd6! Fxf3 15.Fxf3 exd6 16.Fxh5 avec un bon pion de plus et une position noire en morceaux. Toutefois, les Noirs ne se démontent pas et tentent de renaître de leurs cendres par 16...O-O-O 17.Fe2 Rb8 18.a3 Cd7, etc. jusqu'au deuxième diagramme, où après 40...Fb2! 41.Tb1 ils regagnent enfin leur pion par 41...Dxc4!. Le contrôle du temps est atteint et on s'attend à une longue finale. Cependant, 42.Fd7 Tg8 43.Tf4 Dc5 44.Fc6 Fe5, et là, sur le 45.Tfb4?? du troisième diagramme, Kateryna Lagno place le terrible 45...Txc6!! sur le thème de la pièce non défendue, la Dame blanche ! 46.dxc6 Fh2+ 47.Rxh2 Dxf5 48.Txb6 Dxf2 0-1 !

MSH Legacy Square Capital 3,0 - 1,0 Yugra Khanty-Mansiysk
Photo http://ruchess.ru (DR)

la partie de la ronde 5 du féminin

Tomilova-Zhukova
Après 30.Dxb6
Tomilova-Zhukova
Après 33.Rf3
Tomilova-Zhukova
Après 37.Dh4

Dans un début Trompowsky les deux joueuses ont suivi la théorie jusqu'à obtenir une position en équilibre dynamique; aux deux Fous noirs les Blancs opposaient un avantage d'espace et un Cavalier en e5. Dans le premier diagramme cependant, Natalia Zhukova s'est sentie pousser des ailes et a sacrifié un pion en b6 pour une attaque... qui n'existait pas, mais rien n'était encore perdu ! Ici, il fallait jouer 30...Fxd3! 31.Cxd3 Ff8 avec certainement une partie nulle à la clé. Mais surtout pas 30...Tc2?? délaissant le Fd6 en croyant gagner un temps par la menace de mat en g2. Elena Tomilova réfute simplement par 31.Cf2! qui gagne une qualité pour éviter la perte du Fd6, 31...Txf2 32.Rxf2 Dxh2+ 33.Rf3, deuxième diagramme, où les deux Fous noirs sont attaqués. Donc, 33...Fxe5 34.dxe5 Dh5+ 35.Rg2 Fd3 36.Dd8+ Rh7 37.Dh4 1-0, comme dans le troisième diagramme, l'échange des Dames est forcée, les Noirs n'ont plus rien, et la qualité de plus l'emporte facilement.

Aleksandra Goryachkina | Photo http://ruchess.ru | (DR)
Alexandra Kosteniuk et Kateryna Lagno avec l'entraîneur de l'équipe de Russie Sergey Rublevsky
Photo http://ruchess.ru (DR)

Publié le 07/05/2016 - 10:00 , Mis à jour le 11/05/2016 - 09:15
Les réactions
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
Aucune réaction pour le moment