42e Olympiade d'Échecs : R11

Olympiade de Bakou 2016
Mixte : Or : États-Unis, Argent : Ukraine, Bronze : Russie. Les Français prennent la 8e place. Féminin : Or : Chine, Argent : Pologne, Bronze : Ukraine. Les Françaises terminent à la 14e place.

La 42e Olympiade d'échecs se déroule du 1er au 14 septembre 2016, à Bakou, la capitale de l'Azerbaïdjan. Les organisateurs accueillent 1597 joueuses et joueurs venus de 178 pays des 189 membres de la Fédération Internationale Des Échecs.

Site officiel www.bakuchessolympiad.com avec parties en direct et retransmission en streaming commenté en 5 langues : Féminin et Masculin.

Tous les appariements, résultats, statistiques, équipes, etc. masculin et féminin.

Voir, voire revoir les articles Europe Echecs de la 39e Olympiade à Khanty-Mansiysk ; de la 40e Olympiade à Istanbul et de la 41e Olympiade à Tromsø.

Résumé final de l'olympiade de Bakou 2016

Les États-Unis d'Amérique ont remporté leur première médaille d'or olympique depuis 1976, après une dernière ronde épuisante et passionnante. Malgré avoir clairement dominé leurs adversaires et voisins du Canada, ils n'ont pu obtenir qu'une victoire 2.5 à 1.5. Cela a donné à l'Ukraine une chance de les dépasser aux départages. Leur fougueuse performance aboutissant à une victoire contre la Slovénie 3,5 à 0,5, s'est cependant avérée insuffisante. Ainsi, la section Open de l'Olympiade s'est achevée avec une égalité pour la première place, l'équipe américaine célébrant la victoire par la plus petite des marges. Les favoris d'avant le tournoi, la Russie, n'a obtenu qu'une médaille de bronze, grâce à une victoire convaincante contre l'Italie. La jeune équipe de l'Inde a terminé 4e, suivi d'une performance record pour la Norvège (5), la Turquie (6) et le Pérou (10e), tandis que la Grèce (18e), est restée la seule autre équipe invaincue du tournoi avec les Etats-Unis.

La médaille d'or de la section féminine s'est jouée dans l'affrontement entre la Chine et la Russie. Malgré un début prometteur pour les Russes, la persévérance de l'équipe chinoise a prévalu à la fin avec une victoire 3-1; cette défaite a laissé leurs adversaires hors des médailles. Les Polonaises ont remporté l'argent au départage devant l'Ukraine. Grâce à leur excellente performance dans les deux sections, l'Ukraine a remporté la Coupe combinée Gaprindashvili. Source http://www1.bakuchessolympiad.com/news/11/349

Liste des médaillés de la 42e Olympiade d’échecs de Bakou

Board
1 RankNameRatingFederationTPRGamesPoints
Board 1women3GM Cramling, Pia 2444Sweden2537118,5
2GM Hou, Yifan 2658China254785,5
1GM Muzychuk, Anna 2550Ukraine2629107,5
Board 1open3GM Caruana, Fabiano 2808USA2838107
2GM Dominguez, Leinier 2720Cuba2839107,5
1GM Jobava, Baadur 2665Georgia2926108
Board
2 RankNameRatingFederationTPRGamesPoints
Board 2women3IM Daulyte, Deimante 2421Lithuania2481108
2GM Ju, Wenjun 2583China2501117,5
1GM Gunina, Valentina 2520Russia2643108
Board 2open3GM Cori, Jorge 2609Peru2810108
2GM Kovalyov, Anton 2617Canada2852108
1GM Kramnik, Vladimir 2808Russia290386,5
Board
3 RankNameRatingFederationTPRGamesPoints
Board 3women3WGM Nguyen, Thi Mai Hung 2316Vietnam2442118
2WGM Szczepkowska, Karina 2409Poland254786,5
1WGM Mammadova, Gulnar 2304Azerbaijan 1255997
Board 3open3GM Torre, Eugenio 2447Philippines28361110
2GM Almasi, Zoltan 2684Hungary284597,5
1GM So, Wesley 2782USA2896108,5
Board
4 RankNameRatingFederationTPRGamesPoints
Board 4women3WGM Kulon, Klaudia 2346Poland2506119
2IM Batsiashvili, Nino 2474Georgia2533109
1WGM Tan, Zhongyi 2475China2565119
Board 4open3GM Indjic, Aleksandar 2548Serbia2786108,5
2GM Nepomniachtchi, Ian 2740Russia2804108
1GM Fressinet, Laurent 2664France280987
Board
5 RankNameRatingFederationTPRGamesPoints
Board 5women3IM Gara, Anita 2355Hungary227785
2WIM Navrotescu, Andreea-C 2235France2285107
1IM Guo, Qi 2417China239485,5
Board 5open3GM Aleksandrov, Aleksej 2547Belarus276086,5
2IM Khader, Sami 2373Jordan293288
1GM Volokitin, Andrei 2647Ukraine299298,5

Les résultats des équipes de france

Mixte
Féminin

« C'est difficile d'éviter des revers aux Olympiades »

L'entraîneur de l'équipe d'Azerbaïdjan, Etienne Bacrot, a commenté la performance de l'équipe à l'Olympiade d'échecs de Bakou.

« Nous espérions tous que l'équipe allait jouer en toute confiance, mais dans de telles compétitions il est difficile d'éviter des revers. Vous ne connaissez jamais le résultat non seulement d'une partie, mais aussi de l'ensemble du match. Bien sûr, nos attentes étaient assez élevées et nous avions prévu que l'équipe allait marquer plus de points que ce qu'elle a obtenu. Parfois, le résultat a été affecté par quelques petits détails. », a déclaré Bacrot.

Il a également commenté le match contre la Russie dans le neuvième tour de l'Olympiade. « Jouer contre une équipe qui est l'une des favorites de la compétition est toujours difficile. Et quand Vladimir Kramnik et Alexander Grischuk jouent les Blancs, la tâche devient encore plus difficile. Dans ce match, Shakhriyar Mamedyarov avait un avantage contre Sergei Karjakin, mais la partie s'est terminée par une nulle. Rauf Mamedov avait également une position prometteuse contre Evgeny Tomaszevsky, mais tout dépendait de quelques coups précis. Une seule erreur pouvait effacer le plan gagnant. En conséquence, cette partie s'est également terminée par un match nul, » a ajouté Bacrot.

L'entraîneur français a une bonne connaissance de la compétition. « Il y a une bonne salle de jeu. Tout est réuni et dépasse même les exigences les plus élevées. Je ne vais pas à la salle de jeu très souvent. Mon travail commence dans la soirée et se poursuit pendant la nuit, quand je travaille sur des parties pour les joueurs d'échecs azeris » a-t-il conclu. Source http://www1.bakuchessolympiad.com/news/11/344

Extraits des résultats de la ronde 11 du masculin

Bo.United States of America (USA)Rtg-Canada (CAN)Rtg2.5 : 1.5
1/1Caruana, Fabiano (w)2808-Bareev, Evgeny (b)26751-0
1/2Nakamura, Hikaru (b)2789-Kovalyov, Anton (w)2617½-½
1/3So, Wesley (w)2782-Lesiege, Alexandre (b)25121-0
1/4Shankland, Samuel L (b)2679-Hansen, Eric (w)25820-1
Bo.Ukraine (UKR)Rtg-Slovenia (SLO)Rtg3.5 : 0.5
2/1Eljanov, Pavel (w)2739-Beliavsky, Alexander G (b)26021-0
2/2Ponomariov, Ruslan (b)2709-Lenic, Luka (w)2622½-½
2/3Korobov, Anton (w)2675-Borisek, Jure (b)25581-0
2/4Volokitin, Andrei (b)2647-Sebenik, Matej (w)25261-0
Bo.Russia (RUS)Rtg-Italy (ITA)Rtg3.0 : 1.0
3/1Kramnik, Vladimir (w)2808-Vocaturo, Daniele (b)25831-0
3/2Tomashevsky, Evgeny (b)2731-Rombaldoni, Axel (w)2567½-½
3/3Nepomniachtchi, Ian (w)2740-Brunello, Sabino (b)2568½-½
3/4Grischuk, Alexander (b)2754-Moroni, Luca Jr (w)24591-0
Bo.Turkmenistan (TKM)Rtg-Azerbaijan 1 (AZE)Rtg1.0 : 3.0
4/1Atabayev, Maksat (w)2485-Radjabov, Teimour (b)2722½-½
4/2Atabayev, Yusup (b)2453-Mamedov, Rauf (w)2666½-½
4/3Atabayev, Saparmyrat (w)2406-Naiditsch, Arkadij (b)26960-1
4/4Odeev, Handszar (b)2401-Safarli, Eltaj (w)26880-1
Bo.India (IND)Rtg-Norway (NOR)Rtg2.0 : 2.0
5/1Harikrishna, P. (w)2752-Carlsen, Magnus (b)2857½-½
5/2Adhiban, B. (b)2671-Hammer, Jon Ludvig (w)2651½-½
5/3Vidit, Santosh Gujrathi (w)2669-Tari, Aryan (b)25701-0
5/4Sethuraman, S.P. (b)2640-Urkedal, Frode (w)25370-1
Bo.Peru (PER)Rtg-England (ENG)Rtg2.0 : 0
6/1Cordova, Emilio (w)2638-Adams, Michael (b)27380-1
6/2Cori, Jorge (b)2609-Howell, David W L (w)26651-0
6/3Vera Siguenas, Deivy (w)2499-Jones, Gawain C B (b)2635½-½
6/4Cruz, Cristhian (b)2519-Short, Nigel D (w)2666½-½
Bo.Turkey (TUR)Rtg-Georgia (GEO)Rtg2.5 : 1.5
7/1Solak, Dragan (w)2635-Jobava, Baadur (b)2665½-½
7/2Ipatov, Alexander (b)2652-Mchedlishvili, Mikheil (w)26091-0
7/3Yilmaz, Mustafa (w)2616-Pantsulaia, Levan (b)26010-1
7/4Can, Emre (b)2565-Gelashvili, Tamaz (w)25751-0
Bo.Greece (GRE)Rtg-Hungary (HUN)Rtg2.0 : 2.0
8/1Papaioannou, Ioannis (w)2631-Berkes, Ferenc (b)2640½-½
8/2Mastrovasilis, Dimitrios (b)2601-Almasi, Zoltan (w)26840-1
8/3Banikas, Hristos (w)2571-Balogh, Csaba (b)2614½-½
8/4Halkias, Stelios (b)2565-Gledura, Benjamin (w)25851-0
Bo.France (FRA)Rtg-Czech Republic (CZE)Rtg3.0 : 1.0
9/1Vachier-Lagrave, Maxime (w)2813-Navara, David (b)2742½-½
9/2Maze, Sebastien (b)2617-Laznicka, Viktor (w)26511-0
9/3Fressinet, Laurent (w)2664-Hracek, Zbynek (b)25911-0
9/4Bauer, Christian (b)2623-Plat, Vojtech (w)2519½-½
Bo.Poland (POL)Rtg-Spain (ESP)Rtg3.0 : 1.0
10/1Wojtaszek, Radoslaw (w)2736-Vallejo Pons, Francisco (b)27161-0
10/2Duda, Jan-Krzysztof (b)2675-Salgado Lopez, Ivan (w)2662½-½
10/3Bartel, Mateusz (w)2646-Anton Guijarro, David (b)26301-0
10/4Swiercz, Dariusz (b)2639-Ibarra Jerez, Jose Carlos (w)2566½-½
Bo.Vietnam (VIE)Rtg-China (CHN)Rtg1.0 : 3.0
11/1Le, Quang Liem (w)2723-Wang, Yue (b)2737½-½
11/2Nguyen, Ngoc Truong Son (b)2633-Ding, Liren (w)27530-1
11/3Nguyen, Huynh Minh Huy (w)2435-Yu, Yangyi (b)2725½-½
11/4Nguyen, Anh Khoi (b)2448-Wei, Yi (w)27170-1
Bo.Portugal (POR)Rtg-Latvia (LAT)Rtg0.5 : 3.5
15/1Ferreira, Jorge Viterbo (w)2511-Shirov, Alexei (b)26730-1
15/2Damaso, Rui (b)2444-Kovalenko, Igor (w)26510-1
15/3Fernandes, Antonio (w)2413-Meskovs, Nikita (b)2476½-½
15/4Sousa, Andre Ventura (b)2379-Sveshnikov, Vladimir (w)24040-1
Bo.Switzerland (SUI)Rtg-Paraguay (PAR)Rtg1.0 : 3.0
17/1Pelletier, Yannick (w)2555-Delgado Ramirez, Neuris (b)2618½-½
17/2Bogner, Sebastian (b)2559-Bachmann, Axel (w)2641½-½
17/3Georgiadis, Nico (w)2475-Cubas, Jose Fernando (b)24700-1
17/4Forster, Richard (b)2459-Latorre, Matias (w)23180-1
Bo.Serbia (SRB)Rtg-Netherlands (NED)Rtg2.0 : 2.0
19/1Ivanisevic, Ivan (w)2650-Giri, Anish (b)2755½-½
19/2Markus, Robert (b)2662-L'Ami, Erwin (w)26111-0
19/3Sedlak, Nikola (w)2537-Van Kampen, Robin (b)2640½-½
19/4Markovic, Miroslav (b)2459-Bok, Benjamin (w)25920-1
Bo.Germany (GER)Rtg-Estonia (EST)Rtg3.5 : 0.5
28/1Nisipeanu, Liviu-Dieter (w)2687-Volodin, Aleksandr (b)24731-0
28/2Meier, Georg (b)2654-Ladva, Ottomar (w)2501½-½
28/3Bluebaum, Matthias (w)2626-Seeman, Tarvo (b)24071-0
28/4Fridman, Daniel (b)2618-Shishkov, Andrei (w)23681-0
 
Les parties de l'équipe de France masculine

Extrait du classement final mixte après la ronde 11

Rg.Rg. initialEquipeEquipe + = -Dep.1Dep.2Dep.3Dep.4
12United States of AmericaUSA92020413,531,5152
25UkraineUKR100120404,531153
31RussiaRUS8211841932151
49IndiaIND72216350,527,5158
512NorwayNOR72216344,526,5147
619TurkeyTUR72216341,530135
77PolandPOL7221633129,5132
88FranceFRA64116326,530131
96EnglandENG7221632326,5144
1034PeruPER7221630626,5139
1125CanadaCAN71315368,530,5148
124Azerbaijan 1AZE7131535228,5149
133ChinaCHN7131534829146
1423BelarusBLR6321533227,5142
1510HungaryHUN7131532929136
1646IranIRI6321531828138
1721LatviaLAT7131531626,5140
1827GreeceGRE47015309,525,5142
1939ParaguayPAR71315298,526,5135
2029SloveniaSLO6321529427137
2118CroatiaCRO7131529226132
2236ItalyITA63215284,526135
3114SpainESP62314288,524142
3611NetherlandsNED61413313,526,5142
3713GermanyGER61413292,525144
4048SwitzerlandSUI6141328227128
4160PortugalPOR5331327726,5127
5364BelgiumBEL5331323425120
6622BulgariaBUL5241223521,5130
7881AlgeriaALG51511219,523118
8271MonacoMNC5151120922119
9685LuxembourgLUX42510195,521,5118
9898MoroccoMAR42510183,523,5102
129122TunisiaTUN4169120,516103
Maxime Vachier-Lagrave | Photo David Llada www.davidllada.com

Extraits des résultats de la ronde 11 du féminin

Bo.China (CHN)Rtg-Russia (RUS)Rtg2.5 : 1.5
1/1Hou, Yifan (w)2658-Kosteniuk, Alexandra (b)2538½-½
1/2Ju, Wenjun (b)2583-Gunina, Valentina (w)25201-0
1/3Tan, Zhongyi (w)2475-Goryachkina, Aleksandra (b)24751-0
1/4Guo, Qi (b)2417-Pogonina, Natalija (w)24840-1
Bo.Hungary (HUN)Rtg-Poland (POL)Rtg0.5 : 3.5
2/1Hoang, Thanh Trang (w)2467-Socko, Monika (b)2437½-½
2/2Lazarne Vajda, Szidonia (b)2372-Zawadzka, Jolanta (w)24290-1
2/3Gara, Ticia (w)2379-Kulon, Klaudia (b)23460-1
2/4Gara, Anita (b)2355-Wozniak, Mariola (w)22460-1
Bo.Ukraine (UKR)Rtg-Bulgaria (BUL)Rtg3.0 : 1.0
3/1Muzychuk, Anna (w)2550-Stefanova, Antoaneta (b)25151-0
3/2Muzychuk, Mariya (b)2539-Videnova, Iva (w)2386½-½
3/3Zhukova, Natalia (w)2475-Nikolova, Adriana (b)2358½-½
3/4Ushenina, Anna (b)2457-Raeva, Elitsa (w)22321-0
Bo.Azerbaijan 1 (AZE)Rtg-Malaysia (MAS)Rtg3.0 : 1.0
4/1Mamedjarova, Zeinab (w)2295-Tan, Li Ting (b)1993½-½
4/2Mammadzada, Gunay (b)2361-Bakri, Alia Anin Azwa (w)1923½-½
4/3Hojjatova, Aydan (w)2339-Azman, Nur Nabila (b)19941-0
4/4Kazimova, Narmin (b)2302-Azhar, Rifqah Fahada (w)19451-0
Bo.United States of America (USA)Rtg-India (IND)Rtg2.0 : 2.0
5/1Krush, Irina (w)2444-Harika, Dronavalli (b)2542½-½
5/2Paikidze, Nazi (b)2366-Padmini, Rout (w)24081-0
5/3Zatonskih, Anna (w)2449-Tania, Sachdev (b)24020-1
5/4Nemcova, Katerina (b)2365-Soumya, Swaminathan (w)2379½-½
Bo.Georgia (GEO)Rtg-Austria (AUT)Rtg3.0 : 1.0
8/1Javakhishvili, Lela (w)2486-Theissl Pokorna, Regina (b)23311-0
8/2Khotenashvili, Bela (b)2463-Newrkla, Katharina (w)2214½-½
8/3Batsiashvili, Nino (w)2474-Exler, Veronika (b)22201-0
8/4Melia, Salome (b)2419-Hapala, Elisabeth (w)2021½-½
Bo.Germany (GER)Rtg-France (FRA)Rtg1.0 : 3.0
11/1Paehtz, Elisabeth (w)2474-Milliet, Sophie (b)2362½-½
11/2Michna, Marta (b)2383-Collas, Silvia (w)23010-1
11/3Levushkina, Elena (w)2342-Congiu, Mathilde (b)2232½-½
11/4Lubbe, Melanie (b)2324-Navrotescu, Andreea-C (w)22350-1
Bo.Algeria (ALG)Rtg-Italy (ITA)Rtg0.5 : 3.5
25/1Latreche, Sabrina (w)2059-Zimina, Olga (b)23890-1
25/2Mezioud, Amina (b)2043-Brunello, Marina (w)23760-1
25/3Abdi, Zineb Dina (w)1953-Movileanu, Daniela (b)22680-1
25/4Toubal, Hayat (b)1921-Di Benedetto, Desiree (w)2183½-½
Bo.Turkmenistan (TKM)Rtg-Belgium (BEL)Rtg1.5 : 2.5
26/1Geldiyeva, Mahri (w)2285-Goossens, Hanne (b)21490-1
26/2Ovezdurdiyeva, Jemal (b)2031-Morozova, Iuliia (w)20250-1
26/3Velieva, Hurma (w)1994-Dierckens, Sarah (b)18301-0
26/4Hallaeva, Bahar (b)2103-Barbier, Astrid (w)1825½-½
Bo.Switzerland (SUI)Rtg-Portugal (POR)Rtg2.5 : 1.5
27/1Mueller-Seps, Monika (w)2276-Baptista, Ana Filipa (b)21250-1
27/2Heinatz, Dr. Gundula (b)2205-Coimbra, Margarida (w)2078½-½
27/3Georgescu, Lena (w)2164-Silva, Mariana Sofia T. (b)17891-0
27/4De Seroux, Camille (b)2101-Silva,  Teixeira Da (w)18551-0
Bo.Spain (ESP)Rtg-Venezuela (VEN)Rtg3.0 : 1.0
30/1Calzetta Ruiz, Monica (w)2249-Sanchez Castillo, Caroli (b)21821-0
30/2Vega Gutierrez, Sabrina (b)2411-Montilla Reyes, Jorcerys (w)21941-0
30/3Matnadze, Ana (w)2383-Varela , Tilsia Carolina (b)20351-0
30/4Aranaz Murillo, Amalia (b)2279-Ubaldo, Maria Gisela (w)20620-1
 
Les parties de l'équipe de France féminine

Extrait du classement final féminin après la ronde 11

Rk.SNoTeamTeam + = -TB1TB2TB3TB4
11ChinaCHN9202041631149
27PolandPOL81217427,533152
32UkraineUKR73117404,530,5156
43RussiaRUS72216380,529157
55IndiaIND64116342,528146
66United States of AmericaUSA72216332,527149
719VietnamVIE7221632827,5145
816Azerbaijan 1AZE7221630925,5151
918IsraelISR72216307,526,5137
104GeorgiaGEO71315356,530,5137
1113IranIRI71315337,531127
1212LithuaniaLTU7131532429131
1327SerbiaSRB71315321,528,5134
1423FranceFRA7131532029133
159BulgariaBUL63215309,527130
168HungaryHUN6321530426142
1736BelarusBLR7131529628128
1824CubaCUB7131527225,5128
1911RomaniaROU5421432526151
2015MongoliaMGL62314301,527,5130
2121NetherlandsNED70414300,524145
3110GermanyGER53313290,525,5139
3520ItalyITA61413276,526136
3940CanadaCAN6141325726,5120
4139SwitzerlandSUI6141324726116
4362BelgiumBEL61413234,523,5118
4514SpainESP5241228427,5126
5767LuxembourgLUX60512168,520117
5932EnglandENG51511272,529113
6168PortugalPOR51511212,523119
6264AlgeriaALG43411208,521119
88111TunisiaTUN506101311790
9792MonacoMNC41691462099
10585MoroccoMAR335911917,5100
L'équipe de France féminine | Photo Dejan Bojkov

Les USA refont surface dans les échecs

Les Américains luttent mardi avec la Russie et l'Ukraine pour leur première médaille d'or depuis 1976. Traduction libre de l’article de Leontxo García du 12 septembre – 23:32 http://deportes.elpais.com

Le grand succès du film « A la recherche de Bobby Fischer » (1993) a fait que même les jeunes Américains identifient le jeu d’échecs avec le génie excentrique qui fut champion du monde en 1972. Mais cela pourrait bien changer si les Etats-Unis remporte la médaille d'or à l’Olympiade de Bakou, dans le dernier tour, grâce à un meilleur départage que l'Ukraine et deux points devant la Russie. Un grand mécène, deux nationalisés de l’élite mondiale et l’essor du sport mentale dans les écoles expliquent cette résurgence.

Si on prend en compte le fait que l'URSS n'a pas joué l’Olympiade 1976 à Haïfa (Israël) pour des raisons politiques, quand ont triomphé les USA, il faut remonter à Stockholm 1937 pour voir les Etats-Unis sur le haut d’un podium. La promotion du jeu d’échecs dans l'Union soviétique comme passion nationale s’est transformée en médailles d'or, de l'URSS d'abord, puis de la Russie, tous les deux ans à partir de 1952 à Helsinki jusqu’à Calviá 2004 (où l'Ukraine a battu les Russes), avec une exception à Buenos Aires en 1978 (l’or pour la Hongrie). Ainsi, l’exploit de Fischer; briser l'hégémonie soviétique dans le monde (80% des meilleurs joueurs du monde étaient de l'URSS) peut être considéré comme gigantesque.

L'équipe des  États-Unis d'Amérique | Photo Susan Polgar

L’effet Fischer disparu il était très difficile que les échecs restent populaires aux États-Unis sans un autre héros national, à l'exception dans de nombreuses écoles où ils sont utilisés comme un outil d'enseignement. Mais le milliardaire Rex Sinquefeld a fait irruption avec force pour changer les choses. Outre l'augmentation des prix du Championnat des États-Unis et d’importants investissements dans des infrastructures, il a convaincu l’Italien Fabiano Caruana (3e meilleur joueur du monde aujourd'hui, de père américain) et le Philippin Wesley So (N° 7) de changer leur drapeau, transformant ainsi l'équipe nationale en concurrent sérieux pour la Russie, l’Ukraine et la Chine, parce Caruana et So ont rejoint une autre étoile, Hikaru Nakamura, 6e mondial. De cette manière, trois des quatre échiquiers des États-Unis à Bakou sont défendus par des stars.

Deux circonstances indépendantes renforcent encore davantage le processus. Garry Kasparov a déménagé de Moscou à New York en 2013 parce que sa vie était en danger en Russie, en raison de son opposition à Vladimir Poutine; et maintenant il contribue à la formation des joueurs mentionnés ci-dessus, mais aussi de stars en herbe comme Jeffery Xiong, récent champion du monde des moins de 20 ans à seulement 16 ans. Et la finale du Championnat du Monde entre le Norvégien Magnus Carlsen (champion en titre) et le Russe Sergey Karjakin, sera jouée à New York, près de Wall Street, du 11 au 30 novembre 2016, avec les sponsors russes parce que Poutine a déclaré que regagner le titre mondial était une priorité nationale. L'un des sponsors russes est la marque d'engrais PhosAgro, dont le propriétaire, Andrei Guriev, possède une datcha à côté de celle de Poutine.

Publié le 16/09/2016 - 07:30 , Mis à jour le 16/09/2016 - 07:55
Les réactions (22)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
ZORGLUB94 - 16/09/2016 13:19
C'est vrai, pourquoi Laurent Fressinet a-t-il joué au 4ème échiquier. C'est un vrai mystère. Peut-être était-ce pour assurer quasi à coup sûr un point. Etait-ce la bonne stratégie ? En tout cas cela a donné d'énormes responsabilités à Sébastien Mazé aux 2ème échiquier. Bravo à lui !

fzbof - 15/09/2016 09:40
Oui dans l'ensemble il y a de bonnes choses (en plus je viens d'apprendre que Bacrot est entraîneur de l'Azerbaïdjan il n'y a donc plus de questions à son sujet) je pense qu'on a du mal à s'enthousiasmer (je parle dans le mixte) car la France n'a pas rencontré de "grosses" équipes : USA, Chine, Russie, Azerbaïdjan, Ukraine, lors des précédentes compétitions on avait pris l'habitude de ces matchs...

jplie - 14/09/2016 18:06
Surprenante POLOGNE , qui finit deuxiéme en F; Qui a une explication plausible , sur cette bonne performance des Polonaises ???

jplie - 14/09/2016 18:02
memorisons le parcours sensationnel:) des USA en H et de CHINA en F ,sans oublier , le equipes qui ont fini sur le podium.J' avai souligné , le retour en forme:)de certains Pays de l 'EST , comme la RUSSIE et L 'UKRAINE

europeechecs - 14/09/2016 12:33
C'est aux organisateurs du Festival de Bienne qu'il faudrait demander. Peut-être l'année prochaine...