42e Olympiade d'Échecs : R5 & R6

L'Inde seule en tête ! Caruana apporte la victoire aux USA face à l'Ukraine. Les Français balayent Puerto Rico 4-0 et les Françaises l'emportent 3.0-1.0 sur la Bosnie-Herzégovine.

La 42e Olympiade d'échecs se déroule du 1er au 14 septembre 2016, à Bakou, la capitale de l'Azerbaïdjan. Les organisateurs accueillent 1597 joueuses et joueurs venus de 178 pays des 189 membres de la Fédération Internationale Des Échecs.

Site officiel www.bakuchessolympiad.com avec parties en direct et streaming commenté en 5 langues : Féminin et Masculin. Tous les appariements, résultats, statistiques, équipes, etc. masculin et féminin.

Voir, voire revoir les articles Europe Echecs de la 39e Olympiade à Khanty-Mansiysk ; de la 40e Olympiade à Istanbul et de la 41e Olympiade à Tromsø.

Jour de repos le 7 septembre, onzième et dernière ronde le 13 septembre à 9h00. La cadence de jeu est 90 minutes pour les 40 premiers coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Les joueurs ne sont pas autorisés à proposer le match nul avant le trentième coup des Noirs.

Interview de Judit Polgar par Susan Polgar

Olympiade - Ronde 6 - Les faits marquants

  • Après six tours de la 42e Olympiade d'échecs, l'équipe de l'Inde est seule en tête en battant les Pays-Bas grâce à la victoire de B. Adhiban.
  • Fabiano Caruana a assuré la victoire des Etats-Unis dans le choc contre l'Ukraine.
  • La République tchèque et la Géorgie se sont séparées en signant des nulles sur les quatre échiquiers.
  • L'Azerbaïdjan et la Grèce ont également partagé les points, mais il y a eu des jeux décisifs; Mamedyarov et Radjabov ont annulé sur les deux premiers échiquiers, Athanasios Mastrovasilis a défait Arkadij Naiditsch et Eltaj Safarli a égalisé contre Stelios Halkias.
  • L'équipe du Canada se porte très bien, elle a battu la Bielorussie 2,5-1,5 grâce à la victoire de Eric Hansen.
  • La Chine a battu l'Argentine sur le même score, mais il convient de souligner que Sandro Mareco a battu Wang Yue au premier échiquier.
  • La Russie a fait son retour avec une victoire 3-1 contre l'Allemagne, les points entiers ont été apportés par Kramnik et Nepomniachtchi.
  • Les Philippines ont tenu tête à la Norvège 2-2 avec une nulle du GM Sadorra face au champion du monde Magnus Carlsen.
  • Dans la section féminine tous les principaux matchs ont été extrêment serrés et se sont finalement terminés par des matchs nuls.
  • L'Ukraine avait de meilleures positions contre la Russie, mais à la fin de la journée seulement Anna Muzychuk a réussi a gagné contre Alexandra Kosteniuk et Olga Girya a égalisé contre Anna Ushenina.
  • La championne du monde Hou Yifan a été mise au repos et la Roumanie a réussi à tenir tête à la Chine. Corina-Isabela Peptan a battu Ju Wenjun, tandis que Guo Qi marquait contre Irina Bulmaga.
  • Le Kazakhstan et la Hongrie ont annulé sur les 4 échiquiers, alors que la Pologne et le Vietnam ont produit quatre résultats décisifs avec un résultat final en faveur de la Pologne 3-1.
  • L'Inde a fait un bond en avant avec une victoire contre la Lettonie; Harika Dronavalli signant son premier point entier du tournoi. Source http://www1.bakuchessolympiad.com/news/11/290

Extrait des Résultats de la ronde 6 du masculin

Bo.India (IND)Rtg-Netherlands (NED)Rtg2.5 : 1.5
1/1Harikrishna, P. (w)2752-Giri, Anish (b)2755½-½
1/2Adhiban, B. (b)2671-L'Ami, Erwin (w)26111-0
1/3Vidit, Santosh Gujrathi (w)2669-Van Wely, Loek (b)2674½-½
1/4Sethuraman, S.P. (b)2640-Bok, Benjamin (w)2592½-½
Bo.United States of America (USA)Rtg-Ukraine (UKR)Rtg2.5 : 1.5
2/1Caruana, Fabiano (w)2808-Eljanov, Pavel (b)27391-0
2/2Nakamura, Hikaru (b)2789-Ponomariov, Ruslan (w)2709½-½
2/3So, Wesley (w)2782-Kryvoruchko, Yuriy (b)2693½-½
2/4Shankland, Samuel L (b)2679-Korobov, Anton (w)2675½-½
Bo.Czech Republic (CZE)Rtg-Georgia (GEO)Rtg2.0 : 2.0
3/1Navara, David (w)2742-Jobava, Baadur (b)2665½-½
3/2Laznicka, Viktor (b)2651-Mchedlishvili, Mikheil (w)2609½-½
3/3Hracek, Zbynek (w)2591-Pantsulaia, Levan (b)2601½-½
3/4Plat, Vojtech (b)2519-Gelashvili, Tamaz (w)2575½-½
Bo.Greece (GRE)Rtg-Azerbaijan 1 (AZE)Rtg2.0 : 2.0
4/1Mastrovasilis, Dimitrios (w)2601-Mamedyarov, Shakhriyar (b)2761½-½
4/2Banikas, Hristos (b)2571-Radjabov, Teimour (w)2722½-½
4/3Mastrovasilis, Athanasios (w)2555-Naiditsch, Arkadij (b)26961-0
4/4Halkias, Stelios (b)2565-Safarli, Eltaj (w)26880-1
Bo.Canada (CAN)Rtg-Belarus (BLR)Rtg2.5 : 1.5
5/1Bareev, Evgeny (w)2675-Zhigalko, Sergei (b)2652½-½
5/2Kovalyov, Anton (b)2617-Kovalev, Vladislav (w)2599½-½
5/3Hansen, Eric (w)2582-Zhigalko, Andrey (b)25911-0
5/4Krnan, Tomas (b)2430-Aleksandrov, Aleksej (w)2547½-½
Bo.Germany (GER)Rtg-Russia (RUS)Rtg1.0 : 3.0
6/1Nisipeanu, Liviu-Dieter (w)2687-Karjakin, Sergey (b)2769½-½
6/2Meier, Georg (b)2654-Kramnik, Vladimir (w)28080-1
6/3Bluebaum, Matthias (w)2626-Tomashevsky, Evgeny (b)2731½-½
6/4Fridman, Daniel (b)2618-Nepomniachtchi, Ian (w)27400-1
Bo.China (CHN)Rtg-Argentina (ARG)Rtg2.5 : 1.5
7/1Wang, Yue (w)2737-Mareco, Sandro (b)26060-1
7/2Ding, Liren (b)2753-Perez, Federico (w)25851-0
7/3Li, Chao b (w)2746-Flores, Diego (b)25951-0
7/4Wei, Yi (b)2717-Pichot, Alan (w)2536½-½
Bo.Chile (CHI)Rtg-England (ENG)Rtg1.0 : 3.0
11/1Morovic Fernandez, Ivan (w)2554-Howell, David W L (b)2665½-½
11/2Vasquez, Rodrigo (b)2546-McShane, Luke J (w)26710-1
11/3Henriquez, Cristobal (w)2508-Jones, Gawain C B (b)26350-1
11/4Perez Gormaz, Matias (b)2444-Short, Nigel D (w)2666½-½
Bo.Norway (NOR)Rtg-Philippines (PHI)Rtg2.0 : 2.0
12/1Carlsen, Magnus (w)2857-Sadorra, Julio Catalino (b)2560½-½
12/2Hammer, Jon Ludvig (b)2651-Gomez, John Paul (w)2492½-½
12/3Tari, Aryan (w)2570-Torre, Eugenio (b)2447½-½
12/4Urkedal, Frode (b)2537-Barcenilla, Rogelio (w)2455½-½
Bo.Italy (ITA)Rtg-Finland (FIN)Rtg3.5 : 0.5
18/1Vocaturo, Daniele (w)2583-Nyback, Tomi (b)25801-0
18/2Dvirnyy, Danyyil (b)2543-Karttunen, Mika (w)24581-0
18/3Rombaldoni, Axel (w)2567-Ebeling, Daniel (b)2468½-½
18/4Moroni, Luca Jr (b)2459-Sipila, Vilka (w)24471-0
Bo.Portugal (POR)Rtg-Spain (ESP)Rtg1.5 : 2.5
19/1Ferreira, Jorge Viterbo (w)2511-Salgado Lopez, Ivan (b)26621-0
19/2Galego, Luis (b)2458-Anton, David (w)26300-1
19/3Damaso, Rui (w)2444-Vazquez, Renier (b)25800-1
19/4Fernandes, Antonio (b)2413-Ibarra Jerez, Jose (w)2566½-½
Bo.France (FRA)Rtg-Puerto Rico (PUR)Rtg4.0 : 0.0
22/1Vachier-Lagrave, Maxime (w)2813-Machin Rivera, Mark (b)23391-0
22/2Maze, Sebastien (b)2617-Almedinaz, Edgardo J. (w)22151-0
22/3Edouard, Romain (w)2635-Sosa Trani, Luis (b)20511-0
22/4Fressinet, Laurent (b)2664-Davila Blanco, Jose (w)19041-0
Bo.Switzerland (SUI)Rtg-Monaco (MNC)Rtg3.5 : 0.5
27/1Pelletier, Yannick (w)2555-Marciano, David (b)24751-0
27/2Bogner, Sebastian (b)2559-Villegas, Pierre (w)2329½-½
27/3Georgiadis, Nico (w)2475-Butnorius, Algimantas (b)23481-0
27/4Studer, Noel (b)2445-Ribbegren, Karl Johan (w)22671-0
Bo.Belgium (BEL)Rtg-Zimbabwe (ZIM)Rtg2.0 : 2.0
33/1Winants, Luc (w)2558-Makoto, Rodwell (b)2405½-½
33/2Vandenbussche, Thibaut (b)2401-Mandizha, Farai (w)2363½-½
33/3Capone, Nicola (w)2373-Masango, Spencer (b)22001-0
33/4Hamblok, Roel (b)2282-Mushore, Emarald (w)21870-1
 
Les parties de l'équipe de France masculine

Extrait du classement du mixte après la ronde 6

Rg.EquipeEquipe + = -Dep.1Dep.2Dep.3Dep.4
1IndiaIND600121161940
2United States of AmericaUSA510111141841
3NetherlandsNED501101171844
4Czech RepublicCZE4201011416,545
5GeorgiaGEO42010111,51742
6ChinaCHN50110110,517,540
7UkraineUKR50110110,516,545
8CanadaCAN501101071938
9RussiaRUS5011010218,537
10LatviaLAT501109615,540
11EnglandENG501109315,542
12RomaniaROU5011092,51640
13Azerbaijan 1AZE41191121746
14TurkeyTUR4119110,518,540
15IranIRI411996,516,540
16NorwayNOR41199514,541
17SloveniaSLO411990,51736
18GreeceGRE330990,514,541
19PhilippinesPHI41199017,534
20PeruPER411986,51636
21CroatiaCRO411986,515,537
22SpainESP41198514,540
23ParaguayPAR411984,514,539
24ItalyITA411983,51637
25IcelandISL4119831735
26MongoliaMGL411973,51436
27BelarusBLR40281061645
28HungaryHUN402810017,539
29PolandPOL321810016,538
30SwitzerlandSUI4028961633
31FranceFRA321893,51738
33GermanyGER402893,51543
51BulgariaBUL312773,51240
53PortugalPOR312769,515,532
54LuxembourgLUX31276713,533
58BelgiumBEL31276214,536
84MonacoMNC3036521138
109MoroccoMAR213543,51332
118TunisiaTUN213529,5828
Le match Chine-Ukraine, filmé par notre ami le réalisateur indien Vijay Kumar.
Photo www1.bakuchessolympiad.com

Olympiade - Ronde 5 - Les faits marquants

  • L'Ukraine a continué sa course victorieuse en l'emportant contre un autre poids-lourd - la Chine, championne Olympique en titre. La partie décisive a été la victoire de Yuriy Kryvoruchko sur Yu Yangyi, alors que les autres échiquiers se sont partagés le point.
  • Victoire chanceuse des Pays-Bas contre la Biélorussie, Kirill Stupak a perdu le fil de la partie dans une position aiguë avec un Tour de plus et Benjamin Bok a apporté le point du match.
  • Les USA ont débuté leur match avec deux victoires rapides contre la Serbie par Hikaru Nakamura et Wesley So. Un peu plus tard, Fabiano Caruana a échappé à Ivan Ivanisevic pour terminer sur le score de 3-1 en faveur de son équipe.
  • L'Inde a mis fin à la série de victoires de l'Azerbaïdjan; Shakhriyar Mamedyarov et Arkadij Naiditsch ont enregistré leur première défaite après 4 gains consécutifs. De l'autre côté de l'échiquier, Vidit Gujrathi a gagné sa 5e partie de suite. Score final : 3-1 pour l'Inde.
  • Sur le même résultat, la République tchèque, la Turquie et la Russie ont vaincu la Slovénie, la Mongolie et l'Egypte, respectivement. Très inspirée, la Géorgie a démoli l'Espagne 3,5-0,5. Le Canada a battu Cuba 3-1, la Lettonie a battu la Hongrie et le Paraguay a mystifié la France.
  • Dans la section féminine, la Serbie, 27e sur la ligne de départ, était sur le point d'obtenir une victoire sensationnelle contre la tête de série N° 2, l'Ukraine, mais les sœurs Muzychuk, Anna et Mariya, ont réussi à échapper à de mauvaises positions pour une victoire finale 3-1.
  • La Russie est passée devant le Kazakhstan 3,5-0,5 et la Roumanie a battu Israël dans un match très serré.
  • L'Azerbaïdjan s'est attribuée une énorme victoire 3-1 contre l'Allemagne, pourtant supérieure sur le papier. La victoire s’est décidée sur les échiquiers 3 et 4, par la GMF Gulnar Mammadova et la MFF Aydan Hojjatova. Les GMF Zeinab Mamedjarova et Gunay Mammadzada ont annulé.
  • La Chine a facilement défait l'Italie 3-1, dont une belle victoire de la championne du monde Hou Yifan, qui s'est ainsi remise de sa surprenante défaite de la ronde 4. Source http://www1.bakuchessolympiad.com//news/11/262

Extrait des Résultats de la ronde 5 du masculin

Bo.Ukraine (UKR)Rtg-China (CHN)Rtg2.5 : 1.5
1/1Eljanov, Pavel (w)2739-Wang, Yue (b)2737½-½
1/2Ponomariov, Ruslan (b)2709-Ding, Liren (w)2753½-½
1/3Kryvoruchko, Yuriy (w)2693-Yu, Yangyi (b)27251-0
1/4Volokitin, Andrei (b)2647-Wei, Yi (w)2717½-½
Bo.Netherlands (NED)Rtg-Belarus (BLR)Rtg0 : 0
2/1Giri, Anish (w)2755-Zhigalko, Sergei (b)2652½-½
2/2L'Ami, Erwin (b)2611-Kovalev, Vladislav (w)2599½-½
2/3Van Wely, Loek (w)2674-Zhigalko, Andrey (b)2591½-½
2/4Bok, Benjamin (b)2592-Stupak, Kirill (w)25611-0
Bo.Serbia (SRB)Rtg-United States of America (USA)Rtg1.0 : 3.0
3/1Ivanisevic, Ivan (w)2650-Caruana, Fabiano (b)2808½-½
3/2Markus, Robert (b)2662-Nakamura, Hikaru (w)27890-1
3/3Sedlak, Nikola (w)2537-So, Wesley (b)27820-1
3/4Indjic, Aleksandar (b)2548-Robson, Ray (w)2674½-½
Bo.Azerbaijan 1 (AZE)Rtg-India (IND)Rtg1.0 : 3.0
4/1Mamedyarov, Shakhriyar (w)2761-Harikrishna, P. (b)27520-1
4/2Radjabov, Teimour (b)2722-Adhiban, B. (w)2671½-½
4/3Naiditsch, Arkadij (w)2696-Vidit, Santosh Gujrathi (b)26690-1
4/4Safarli, Eltaj (b)2688-Sethuraman, S.P. (w)2640½-½
Bo.Spain (ESP)Rtg-Georgia (GEO)Rtg0.5 : 3.5
6/1Vallejo Pons, Francisco (w)2716-Jobava, Baadur (b)26650-1
6/2Anton Guijarro, David (b)2630-Pantsulaia, Levan (w)26010-1
6/3Vazquez Igarza, Renier (w)2580-Gelashvili, Tamaz (b)25750-1
6/4Ibarra Jerez, Jose Carlos (b)2566-Sanikidze, Tornike (w)2497½-½
Bo.Russia (RUS)Rtg-Egypt (EGY)Rtg3.0 : 1.0
8/1Karjakin, Sergey (w)2769-Amin, Bassem (b)26611-0
8/2Kramnik, Vladimir (b)2808-Adly, Ahmed (w)2603½-½
8/3Nepomniachtchi, Ian (w)2740-Fawzy, Adham (b)24511-0
8/4Grischuk, Alexander (b)2754-Ameir, Moheb (w)2431½-½
Bo.Paraguay (PAR)Rtg-France (FRA)Rtg2.5 : 1.5
13/1Delgado Ramirez, Neuris (w)2618-Vachier-Lagrave, Maxime (b)28130-1
13/2Bachmann, Axel (b)2641-Maze, Sebastien (w)26171-0
13/3Cubas, Jose Fernando (w)2470-Edouard, Romain (b)26351-0
13/4Franco Ocampos, Zenon (b)2496-Bauer, Christian (w)2623½-½
Bo.Vietnam (VIE)Rtg-England (ENG)Rtg1.0 : 3.0
14/1Le, Quang Liem (w)2723-Adams, Michael (b)2738½-½
14/2Nguyen, Ngoc Truong Son (b)2633-McShane, Luke J (w)2671½-½
14/3Nguyen, Anh Khoi (w)2448-Jones, Gawain C B (b)26350-1
14/4Dao, Thien Hai (b)2486-Short, Nigel D (w)26660-1
Bo.Denmark (DEN)Rtg-Italy (ITA)Rtg2.0 : 2.0
15/1Andersen, Mads (w)2535-Dvirnyy, Danyyil (b)2543½-½
15/2Glud, Jakob Vang (b)2526-Rombaldoni, Axel (w)25670-1
15/3Rasmussen, Allan Stig (w)2522-Brunello, Sabino (b)25681-0
15/4Schandorff, Lars (b)2515-Moroni, Luca Jr (w)2459½-½
Bo.Bangladesh (BAN)Rtg-Germany (GER)Rtg0.5 : 3.5
16/1Hossain, Enamul (w)2431-Nisipeanu, Liviu-Dieter (b)26870-1
16/2Mollah Abdullah, Al Rakib (b)2488-Meier, Georg (w)26540-1
16/3Rahman, Ziaur (w)2512-Bluebaum, Matthias (b)26260-1
16/4Murshed, Niaz (b)2439-Buhmann, Rainer (w)2640½-½
Bo.Norway (NOR)Rtg-Belgium (BEL)Rtg3.0 : 1.0
21/1Carlsen, Magnus (w)2857-Winants, Luc (b)25581-0
21/2Hammer, Jon Ludvig (b)2651-Soors, Stef (w)2398½-½
21/3Tari, Aryan (w)2570-Capone, Nicola (b)2373½-½
21/4Urkedal, Frode (b)2537-Hamblok, Roel (w)22821-0
Bo.Portugal (POR)Rtg-Qatar (QAT)Rtg2.5 : 1.5
25/1Ferreira, Jorge Viterbo (w)2511-Al-Modiahki, Mohamad (b)2550½-½
25/2Galego, Luis (b)2458-AL-Sayed, Mohammed (w)2521½-½
25/3Fernandes, Antonio (w)2413-Nezad, Husein Aziz (b)24271-0
25/4Sousa, Andre Ventura (b)2379-Zhu, Chen (w)2418½-½
Bo.Finland (FIN)Rtg-Luxembourg (LUX)Rtg3.0 : 1.0
28/1Nyback, Tomi (w)2580-Wiedenkeller, Michael (b)24580-1
28/2Karttunen, Mika (b)2458-Berend, Fred (w)23281-0
28/3Ebeling, Daniel (w)2468-Wagener, Claude (b)22951-0
28/4Sipila, Vilka (b)2447-Linster, Philippe (w)22331-0
Bo.Indonesia (INA)Rtg-Switzerland (SUI)Rtg1.5 : 2.5
32/1Ali, Muhammad Lutfi (w)2411-Pelletier, Yannick (b)2555½-½
32/2Taher, Yoseph Theolifus (b)2321-Georgiadis, Nico (w)2475½-½
32/3Sadikin The, Irwanto (w)2327-Studer, Noel (b)2445½-½
32/4Pasaribu, Ivan Putra (b)1860-Forster, Richard (w)24590-1

Après un milieu de jeu longtemps équilibré, Romain Edouard réussit à prendre un avantage décisif après le contrôle du 40e coup contre Jose Fernando Cubas. Néanmoins, dans la position du diagramme, Romain n'a plus qu'une minute à sa pendule et joue 53...Td5?! - alors que 53...Rg4 54.b7 Tb8 gagnait plus simplement - mais le pire restait à venir puisque sur 54.Tc3, le Français a joué 54...Td6?? - ici, les Noirs gagnaient encore par 54...Td8 55.b7 Tb8 - Jose Fernando Cubas a continué avec 55.b7! et le pion ne peut plus être rattrapé 1-0. Si 55...Tb6 56.Tb3 et si 55...Td8 56.Tc8. Une défaite terrible !

Cubas-Edouard
Après 53.Rc2

Romain Edouard | Photo Eteri Kublashvili

Extrait des Résultats de la ronde 6 du féminin

Bo.Ukraine (UKR)Rtg-Russia (RUS)Rtg2.0 : 2.0
1/1Muzychuk, Anna (w)2550-Kosteniuk, Alexandra (b)25381-0
1/2Muzychuk, Mariya (b)2539-Gunina, Valentina (w)2520½-½
1/3Zhukova, Natalia (w)2475-Goryachkina, Aleksandra (b)2475½-½
1/4Ushenina, Anna (b)2457-Girya, Olga (w)24520-1
Bo.Romania (ROU)Rtg-China (CHN)Rtg2.0 : 2.0
2/1Peptan, Corina-Isabela (w)2394-Ju, Wenjun (b)25831-0
2/2Foisor, Cristina-Adela (b)2353-Zhao, Xue (w)2522½-½
2/3Cosma, Elena-Luminita (w)2331-Tan, Zhongyi (b)2475½-½
2/4Bulmaga, Irina (b)2395-Guo, Qi (w)24170-1
Bo.Kazakhstan (KAZ)Rtg-Hungary (HUN)Rtg2.0 : 2.0
3/1Abdumalik, Zhansaya (w)2389-Hoang, Thanh Trang (b)2467½-½
3/2Dauletova, Gulmira (b)2275-Lazarne Vajda, Szidonia (w)2372½-½
3/3Zhylkaidarova, Sholpan (w)2162-Papp, Petra (b)2336½-½
3/4Mukhit, Aisezym (b)2065-Gara, Anita (w)2355½-½
Bo.Georgia (GEO)Rtg-Azerbaijan 1 (AZE)Rtg2.0 : 2.0
4/1Dzagnidze, Nana (w)2522-Mamedjarova, Zeinab (b)22951-0
4/2Javakhishvili, Lela (b)2486-Mammadzada, Gunay (w)2361½-½
4/3Batsiashvili, Nino (w)2474-Mammadova, Gulnar (b)23040-1
4/4Melia, Salome (b)2419-Kazimova, Narmin (w)2302½-½
Bo.Poland (POL)Rtg-Vietnam (VIE)Rtg3.0 : 1.0
5/1Socko, Monika (w)2437-Pham, Le Thao Nguyen (b)23381-0
5/2Zawadzka, Jolanta (b)2429-Hoang, Thi Bao Tram (w)23250-1
5/3Szczepkowska, Karina (w)2409-Nguyen, Thi Mai Hung (b)23161-0
5/4Kulon, Klaudia (b)2346-Nguyen, Thi Thanh An (w)22491-0
Bo.India (IND)Rtg-Latvia (LAT)Rtg2.5 : 1.5
6/1Harika, Dronavalli (w)2542-Reizniece-Ozola, Dana (b)22431-0
6/2Padmini, Rout (b)2408-Rogule, Laura (w)2306½-½
6/3Tania, Sachdev (w)2402-Berzina, Ilze (b)22410-1
6/4Soumya, Swaminathan (b)2379-Erneste, Inguna (w)21781-0
Bo.Turkey (TUR)Rtg-United States of America (USA)Rtg1.0 : 3.0
7/1Atalik, Ekaterina (w)2422-Krush, Irina (b)24440-1
7/2Yildiz, Betul Cemre (b)2369-Paikidze, Nazi (w)2366½-½
7/3Ozturk, Kubra (w)2277-Zatonskih, Anna (b)2449½-½
7/4Isgandarova, Khayala (b)2188-Nemcova, Katerina (w)23650-1
Bo.Croatia (CRO)Rtg-Germany (GER)Rtg1.5 : 2.5
10/1Golubenko, Valentina (w)2245-Paehtz, Elisabeth (b)2474½-½
10/2Franciskovic, Borka (b)2267-Michna, Marta (w)2383½-½
10/3Saric, Kristina (w)2201-Lubbe, Melanie (b)23240-1
10/4Deur Saric, Zrinka (b)2185-Fuchs, Judith (w)2287½-½
Bo.Italy (ITA)Rtg-Norway (NOR)Rtg2.5 : 1.5
12/1Brunello, Marina (w)2376-Sahl, Sheila Barth (b)2181½-½
12/2Movileanu, Daniela (b)2268-Dolzhikova, Olga (w)21670-1
12/3Di Benedetto, Desiree (w)2183-Hagesather, Ellen (b)21391-0
12/4Santeramo, Alessia (b)2001-Machlik, Edit (w)20561-0
Bo.Sweden (SWE)Rtg-Spain (ESP)Rtg2.5 : 1.5
17/1Cramling, Pia (w)2444-Calzetta Ruiz, Monica (b)22491-0
17/2Agrest, Inna (b)2222-Vega Gutierrez, Sabrina (w)2411½-½
17/3Bengtsson, Jessica (w)2005-Matnadze, Ana (b)23830-1
17/4Fransson, Angelina (b)1996-Aranaz Murillo, Amalia (w)22791-0
Bo.Bulgaria (BUL)Rtg-Slovakia (SVK)Rtg3.0 : 1.0
20/1Stefanova, Antoaneta (w)2515-Repkova, Eva (b)23321-0
20/2Videnova, Iva (b)2386-Maslikova, Veronika (w)22471-0
20/3Nikolova, Adriana (w)2358-Motycakova, Monika (b)2109½-½
20/4Raeva, Elitsa (b)2232-Sucikova, Svetlana (w)2112½-½
Bo.Bosnia & Herzegovina (BIH)Rtg-France (FRA)Rtg1.0 : 3.0
21/1Boric, Elena (w)2216-Milliet, Sophie (b)23620-1
21/2Dengler, Dijana (b)2047-Collas, Silvia (w)23010-1
21/3Jacimovic, Sara (w)1992-Maisuradze, Nino (b)2256½-½
21/4Mahmutbegovic, Nadina (b)1908-Navrotescu, Andreea-C (w)2235½-½
Bo.Indonesia (INA)Rtg-Switzerland (SUI)Rtg2.5 : 1.5
27/1Sihite, Chelsie Monica (w)2199-Mueller-Seps, Monika (b)22761-0
27/2Faruq, Afifa Ayyun (b)1667-Heinatz, Dr. Gundula (w)2205½-½
27/3Putri, Regita Desyari (w)1623-Georgescu, Lena (b)21641-0
27/4Walukow, Theodora (b)0-Stoeri, Laura (w)20840-1
Bo.Austria (AUT)Rtg-England (ENG)Rtg2.5 : 1.5
30/1Theissl Pokorna, Regina (w)2331-Houska, Jovanka (b)2386½-½
30/2Newrkla, Katharina (b)2214-Ciuksyte, Dagne (w)2323½-½
30/3Schnegg, Anna-Lena (w)2133-Kalaiyalahan, Akshaya (b)2017½-½
30/4Hapala, Elisabeth (b)2021-Longson, Sarah N (w)21031-0
 
Les parties de l'équipe de France féminine

Extrait du classement du féminin après la ronde 6

Rk.TeamTeam + = -TB1TB2TB3TB4
1RussiaRUS510111351946
2UkraineUKR5101112718,545
3PolandPOL501101192038
4RomaniaROU42010118,51746
5IndiaIND42010113,51741
6Azerbaijan 1AZE42010107,51645
7ChinaCHN4201010717,541
8United States of AmericaUSA5011010116,538
9NetherlandsNED5011078,51535
10GeorgiaGEO4119117,518,542
11GermanyGER41191111641
12GreeceGRE41191011638
13HungaryHUN411998,51642
14IsraelISR41199615,543
15ItalyITA4119851638
16UzbekistanUZB411984,515,537
17PhilippinesPHI411982,51638
18KazakhstanKAZ4119801441
23BulgariaBUL3218831636
29FranceFRA402879,51638
40SwitzerlandSUI31277415,535
41BelgiumBEL31277315,530
45CanadaCAN3127671435
59SpainESP22267514,537
73LuxembourgLUX303642,510,535
80EnglandENG213582,514,535
85PortugalPOR213539,511,534
91MonacoMNC213533,5929
114TunisiaTUN2044178,525
115MoroccoMAR204414,57,528

Extrait des Résultats de la ronde 5 du féminin

Bo.Serbia (SRB)Rtg-Ukraine (UKR)Rtg1.0 : 3.0
1/1Rapport, Jovana (w)2318-Muzychuk, Anna (b)25500-1
1/2Chelushkina, Irina (b)2221-Muzychuk, Mariya (w)25390-1
1/3Velikic, Adela (w)2260-Ushenina, Anna (b)2457½-½
1/4Drljevic, Ljilja (b)2207-Gaponenko, Inna (w)2416½-½
Bo.Russia (RUS)Rtg-Kazakhstan (KAZ)Rtg3.5 : 0.5
2/1Kosteniuk, Alexandra (w)2538-Abdumalik, Zhansaya (b)23891-0
2/2Gunina, Valentina (b)2520-Dauletova, Gulmira (w)22751-0
2/3Pogonina, Natalija (w)2484-Zhylkaidarova, Sholpan (b)2162½-½
2/4Girya, Olga (b)2452-Ankudinova, Yelena (w)21261-0
Bo.Israel (ISR)Rtg-Romania (ROU)Rtg1.5 : 2.5
3/1Shvayger, Yuliya (w)2408-Peptan, Corina-Isabela (b)2394½-½
3/2Efroimski, Marsel (b)2322-Foisor, Cristina-Adela (w)23530-1
3/3Klinova, Masha (w)2290-Bulmaga, Irina (b)23950-1
3/4Gutmakher, Olga (b)2216-Dragomirescu, Angela (w)22271-0
Bo.Azerbaijan 1 (AZE)Rtg-Germany (GER)Rtg3.0 : 1.0
4/1Mamedjarova, Zeinab (w)2295-Paehtz, Elisabeth (b)2474½-½
4/2Mammadzada, Gunay (b)2361-Michna, Marta (w)2383½-½
4/3Mammadova, Gulnar (w)2304-Levushkina, Elena (b)23421-0
4/4Hojjatova, Aydan (b)2339-Fuchs, Judith (w)22871-0
Bo.Vietnam (VIE)Rtg-India (IND)Rtg2.0 : 2.0
5/1Pham, Le Thao Nguyen (w)2338-Harika, Dronavalli (b)2542½-½
5/2Hoang, Thi Bao Tram (b)2325-Padmini, Rout (w)24080-1
5/3Nguyen, Thi Mai Hung (w)2316-Tania, Sachdev (b)24021-0
5/4Nguyen, Thi Thanh An (b)2249-Soumya, Swaminathan (w)2379½-½
Bo.China (CHN)Rtg-Italy (ITA)Rtg3.0 : 1.0
6/1Hou, Yifan (w)2658-Zimina, Olga (b)23891-0
6/2Ju, Wenjun (b)2583-Brunello, Marina (w)2376½-½
6/3Tan, Zhongyi (w)2475-Movileanu, Daniela (b)22681-0
6/4Guo, Qi (b)2417-Di Benedetto, Desiree (w)2183½-½
Bo.France (FRA)Rtg-Latvia (LAT)Rtg1.0 : 3.0
13/1Milliet, Sophie (w)2362-Reizniece-Ozola, Dana (b)2243½-½
13/2Collas, Silvia (b)2301-Rogule, Laura (w)2306½-½
13/3Congiu, Mathilde (w)2232-Berzina, Ilze (b)22410-1
13/4Navrotescu, Andreea-Cristiana (b)2235-Erneste, Inguna (w)21780-1
Bo.Spain (ESP)Rtg-Azerbaijan 2 (AZE2)Rtg2.0 : 2.0
17/1Vega Gutierrez, Sabrina (w)2411-Mamedjarova, Turkan (b)23041-0
17/2Matnadze, Ana (b)2383-Khalafova, Narmin (w)2219½-½
17/3Collazo Hidalgo-Gato, Niala (w)2268-Fataliyeva, Ulviyya (b)22340-1
17/4Aranaz Murillo, Amalia (b)2279-Umudova, Nargiz (w)2247½-½
Bo.El Salvador (ESA)Rtg-Switzerland (SUI)Rtg0.5 : 3.5
30/1Hernandez, Bera (w)1808-Mueller-Seps, Monika (b)22760-1
30/2Zavala Galindo, Alejandra Beatri (b)1766-Heinatz, Dr. Gundula (w)22050-1
30/3Garcia Mendez, Alcira Guadalupe (w)1815-Georgescu, Lena (b)21640-1
30/4Ortez, Andrea (b)1756-Stoeri, Laura (w)2084½-½
Bo.Estonia (EST)Rtg-Luxembourg (LUX)Rtg3.5 : 0.5
33/1Narva, Mai (w)2238-Steil-Antoni, Fiona (b)21591-0
33/2Tsiganova, Monika (b)2095-Bakalarz, Grazyna (w)1953½-½
33/3Narva, Triin (w)2023-Biryukov, Alice (b)18981-0
33/4Narva, Regina (b)2009-Kremer, Nadine (w)18441-0

Mathilde Congiu a connu pratiquement la même tragédie que Romain Edouard. La Française avait même obtenu un léger avantage au sortir de l'ouverture, avant de le perdre, puis de le récupérer, pour finalement atteindre une position approximativement équilibrée... Dans le diagramme ci-contre, il fallait absolument bouger la Dame ! Pourquoi ? Parce que sur le coup de la partie, 44.Te3??, il y a le terrible 44...Td4!! Une case en apparence interdite aux Noirs, mais le pion c3 est cloué sur la Dame blanche ! La partie est perdue pour Mathilde, qui abandonne après 45.Dxe6 Txd2+ 0-1.

Congiu-Berzina
Après 43...Dc2

Sophie Milliet | Photo Eteri Kublashvili

Le Paraguay se révèle à l'Olympiade de Bakou

Il n’y a pas un paraguayen qui ne sache pas ce qui est arrivé ce fatidique soir du 28 juin 1998. Le pays sud-américain tombait, battu au second tour de la Coupe du Monde face à la France, le pays hôte, d’un « but en or » marqué par Laurent Blanc. Le peuple restant silencieux pendant plusieurs minutes.

Mais après ce silence, la poitrine des Paraguayens se gonflait d'un orgueil généré par ces joueurs sur le gazon français. Une équipe humble s’est mesurée d’égal à d’égal à l'une des puissantes d'Europe et a exigé l'effort maximum des Gaulois pour, finalement, être – à peine – dépassée. Naissait alors la griffe Guarani.

Cette même griffe Guarani a réapparu le 6 septembre 2016 à l’Olympiade d'échecs de Bakou. L'équipe olympique du Paraguay, numéro 39, face à la France, plantée à la huitième position, avec l’actuel numéro deux mondial dans ses rangs, le GM Maxime Vachier-Lagrave.

Equipe Olympique du Paraguay 2016. Photo : Eduardo Benitez Irazusta

Les Grands-maîtres Zenon Franco, Jose Cubas, Axel Bachmann et Neuris Delgado ont réalisé l'impensable. Ils ont battu le géant en toute équité. Après plus de quatre heures de jeu le score affichait que l'équipe sud-américaine avait finalement remporté le match contre la France par 2½ à 1½.

Cette réalisation historique ne sera pas couverte par les journaux au Paraguay (un pays définitivement footbalistique), mais les grandes conquêtes ont leur place réservée dans les fidèles pages des livres d'histoire, et cette feuille compte que la dette de ce 28 juin 1998 est en partie payée.

Traduction libre de l'article de Yamil Duba, paru le 7 septembre 2016 sur www.jaquepastor.com

« Bouffe le liervaca, bouffe-le... »

Au-delà des opinions sur l'interdiction de détenir, téléphone, appareil photos, montre et même stylo, les organisateurs ont doublé la mise; hier, les contrôles ont été encore plus stricts en empêchant les capitaines d'entrer avec un livre, un roman, etc., avec lesquels ils patientent habituellement pendant les parties. « Ils ne m'ont pas laissé passer 30 feuilles de photocopie d'un roman, parce qu'ils croyaient qu'il y avait des messages cachés dedans », a déclaré, résigné, Carlos Garcia Palerme, le capitaine de l'équipe bolivienne.

Il convient aussi de rappeler que pendant la partie les joueurs n'ont pas le droit de parler entre eux, et que le capitaine ne peut se déplacer que derrière ses propres joueurs, ceci afin d'éviter des regards qui pourraient signaler un coup. Source Carlos Ilardo sur www.lanacion.com.ar

Dans les années soixante, Bobby Fischer a été le principal artisan des mesures prises à Bakou aujourd’hui. « Nous devons interdire que les Russes parlent entre eux pendant les parties. Non seulement ils arrangent les parties, mais ils dictent même des coups aux adversaires des joueurs qui peuvent compromettre leur leadership dans le tournoi » se plaignait Fischer, en route vers le titre mondial.

Le maître international argentin Jorge Rubinetti, se souvient de ces années, et les exigences de Fischer n'étaient pas aussi folles que ça si on considère l'anecdote suivante des vieilles gloires du jeu d'échecs argentin.

Magistral Casablanca, 1964, Héctor Rosseto face au Cubain García, sous le regard attentif du Che | Photo de l'article paru sur www.lanacion.com.ar

« Quand Carlos Guimard m'a accompagné en tant qu'entraîneur au Championnat du Monde des Jeunes à la Haye en 1961, il m'a raconté une histoire avec l'espièglerie créole typique pour communiquer entre les joueurs de la même équipe », il s'est rappelé de l'ancien champion argentin, Rubinetti, et m'a dit : « dans les années cinquante, il était habituel que le public entoure les tables de jeu, les gens vous touchaient presque. A l'Olympiade 1950, en Yougoslavie, l'Argentine était obligée de gagner tous ses matchs pour ne pas laisser échapper l'équipe locale qui menait au classement. Un jour, jouant contre le Danemark, Moses Kupferstich fit un sacrifice de Cavalier douteux face au maître Hector Rossetto. Najdorf et Guimard, qui avaient déjà gagné leur partie, analysaient la position de Rosseto sur un autre échiquier et ont découvert ce que n'était pas un cadeau grec et qu'il fallait prendre ce Cavalier pour gagner la partie et le match. Mais comment alerter le coéquipier ? Alors, « le vieux », un spécialiste de ces questions, et Guimard qui n'était pas en reste, ont commencé à s'approcher de l'échiquier. Cependant, au lieu de dire au public qui se trouvait entre eux et l’échiquier ; « pardon, s'il vous plaît », ils posaient doucement leurs mains sur les épaules des spectateurs en s’avançant, et ont eu recours à de l'argot pour que personne, même pas les Sud-Américains, ne comprennent ce qu’ils disaient, répétant sans cesse : « morfate le llobaca, morfátelo ; morfate le llobaca, morfátelo... ». [Ce qui en français pourrait donner : « bouffe le liervaca, bouffe-le »]

« Nous n’avons jamais su si Rossetto avait eu besoin ou non de cette aide extérieure, mais le Cavalier a été mangé et la partie gagnée. »

Source Carlos Ilardo sur http://www.lanacion.com.ar/1935239-morfate-el-llobaca-cuando-la-argentina-se-burlo-de-las-reglas-del...

L'exploit de Dana Reizniece-Ozola ronde 4

La surprise de la quatrième ronde, dans le féminin, a été la victoire de la ministre des Finances de Lettonie (depuis le 11 février 2016) Dana Reizniece-Ozola (2243), sur la Championne du monde Hou Yifan (2658) ! Sur l'image ci-dessous extraite du streaming, juste après l'abandon de la numéro un mondial, Dana ose à peine croire à son exploit !

Dana Reizniece n'est pas une inconnue, nous l'avions rencontrée pour « Les Echecs sous la Tour Eiffel », à l'occasion du 3e « Circuit des Espoirs » Europe-Echecs, le 5 octobre 2008, lors de la journée « Vivre le Sport ».

Ronde 4 : Dana Reizniece-Ozola (2243) 1-0 Hou Yifan (2658)
Reizniece-Ozola-Hou Yifan
Après 38...Rxh7
Reizniece-Ozola-Hou Yifan
Après 44...Dxf4
Reizniece-Ozola-Hou Yifan
Après 51...Dg4

Dans le premier diagramme les Blancs vont gagner une qualité par 39.Fxf5+! exf5 40.Txe7 Dg3+ 41.Cg2 Txe7 42.Txe7, cependant, avec plus de 400 points Elo en sa faveur, Hou Yifan résiste autant qu'elle peut. 42...f4 43.De5 Dg4 44.Dxf4, deuxième diagramme. Il restait à Dana Reizniece-Ozola à ne pas se relâcher pour achever sa superbe prestation. 45...Dd1+ 45.Ce1 Dh5 46.Cf3 Cf5 47.Tb7 Dg6+ 48.Dg5 De6 49.Dh5+ Rg8 50.Tb8+ Ff8 51.Dg4+ 1-0, troisième diagramme, Hou Yifan doit se résoudre à l'échange des Dames après 51...Cg7 52.Dxe6+ Cxe6 53.Rxb6... Une victoire qui consolera de la perte du match contre la Chine. Les Françaises sont prévenues, puisqu'elles affrontent la Lettonie dans la ronde 5 !

Un joueur d'échecs japonais sanctionné

Malgré la rigueur des contrôles (semblables à ceux des aéroports), lors de la 3e ronde, le joueur d'échecs japonais Tang Tang, 20 ans - qui a battu le grand-maître Handszar Odeev du Turkménistan en 40 coups après quatre heures de jeu - a été sanctionné et son point lui a été retiré par le Comité d'organisation, après avoir détecté un smartphone dans l'une de ses poches alors qu'il marchait dans la salle de jeux. Le règlement interdit aux joueurs, arbitres et capitaines, téléphone, montre, et même les stylos autres que ceux fournis par les organisateurs.

L'Azeri Faig Hasanov, vice-président de la fédération d'échecs local et chef arbitre a dit à La Nacion : « Il est évident que ce joueur d'échecs a trompé le contrôle de l'entrée - où tous les après-midi des dizaines de jeunes, employés d'une entreprise de sécurité, sont équipés de détecteurs de métaux et de scanners - il a réussi à s'asseoir et à jouer sa partie avec son téléphone dans une poche. » Faig Hasanov a ajouté : « L'organisation dispose de 192 arbitres pour toute l'olympiade, plus un groupe plus réduit pour des contrôles aléatoires sur n'importe quel joueur, à tout moment au cours de la session de jeu. Ce fut ainsi que le joueur a été découvert alors qu'il marchait dans la salle de jeu ».

Les contrôles à l'entrée de la salle de jeu | Photo Carlos Ilardo

Toutefois, le joueur n'a pas été exclu. « Nous avons décidé de faire preuve de prudence en dépit de certaines revendications. Nous lui avons seulement retiré le point du match pour ne pas nuire à toute l'équipe. Deuxièmement, bien que nous soupçonnons que selon sa force de jeu (1900 Elo), il a dû utiliser son dispositif pour battre un grand-maître à 2400 Elo, la vérité est que pendant la partie personne n'a remarqué quoi que ce soit d'étrange. Evidemment, en cas de récidive nous alourdirions la sanction. »

Traduction de l'article (extraits) de Carlos Ilardo paru sur www.lanacion.com.ar

« Ça fait partie de la nature humaine de faire la fête »

Nigel Freeman, directeur exécutif de la FIDE et organisateur des célèbres Bermuda party depuis 1992 : La première c'était à Malte en 1980. C'était une « escaliers party » parce que ce qui c'est réellement passé c'est que le gouvernement du pays avait construit des logements à faible coût pour les gens du pays, mais avant que ces gens s'y installent, les maisons étaient occupées par les joueurs participant à l'Olympiade. Ainsi, l'équipe des Bermudes a décidé de faire la fête toute une nuit. Voici comment tout a commencé. Depuis, je crois qu'elle a eu lieu dans chaque Olympiade, sauf à Elista, où les Bermudes n'ont pas participé. Cependant, je ne suis impliqué que depuis 1992 à Manille. Et depuis j'ai organisé grosso modo toutes les Bermuda party.

A Tromsø, nous avons eu quelque chose comme 1400 personnes à l'intérieur et d'autres à l'extérieur. Je pense que 1500 à 1600 personnes se sont présentées à cette fête. Ne pas oublier que nous la faisons pour tout le monde, pas seulement pour les joueurs, mais aussi pour les bénévoles et les officiels. Normalement tout le monde doit payer, sauf les femmes, mais à Tromsø, selon la loi norvégienne, on ne pouvait pas facturer seulement les hommes, alors finalement personne n'a payé.

Bermuda party,  Tromsø 2014

A Khanty-Mansiysk j'ai vu Karpov et Kirsan pour la première fois. Je pensais qu'ils ne viendraient que pour un instant, mais ils sont restés plusieurs heures. Ils erraient et bavardaient avec tout le monde et ont réalisé que c'était une bonne chose. Magnus Carlsen était là, tout le monde pouvait aller discuter avec lui. Je ne me souviens pas avoir vu Vishy Anand, mais Ruslan Ponomariov était là.

Les journalistes sont les bienvenus, mais nous n'aimons pas caméras parce que nous pensons que les gens doivent pouvoir s'amuser sans se soucier d'être pris en photo. Les gens ont le droit de se divertir en privé. Nous ne pouvons pas empêcher les joueurs de prendre eux-mêmes des photos, mais nous ne voulons pas de photographes professionnels. S'ils veulent venir, ils doivent laisser leurs appareils à l'extérieur.

Nous nous sommes retrouvés en « Une » de journaux anglais avec Danny Gormally à Turin. Je suppose que c'était une sorte de scandale. Il y a toujours un petit problème ou quelque chose, mais les gens se comportent bien, et si quelqu'un boit trop, ses amis le voient et prennent soin de lui. Je dirais qu'il y a toujours une commère à chaque party plutôt que des scandales. Il y a des personnes qui se sont rencontrées dans une Bermuda party et qui se sont mariées. Donc, il y a aussi des histoires romantiques... Extraits de l'article publié sur www1.bakuchessolympiad.com

Publié le 08/09/2016 - 00:03 , Mis à jour le 09/09/2016 - 00:11
Les réactions (40)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
fzbof - 09/09/2016 08:37
quand on voit les résultats de l'Inde (sans Anand) des Pays Bas, Tchèques, Géorgie, Canada... regardez les élo de ces joueurs, la France n'a rien à leur envier, on peut se dire qu'il y a quelque chose qui cloche.


johnsteed - 08/09/2016 18:51
@jplie: deux finales de pièces lourdes différentes. Naka arrive à une transition en pièces lourdes qui ont un effet annulant grâce à l'ouverture du jeu. Caruana à l'inverse passe en pièce lourde avec trois avantages : un pion passé, l'espace (les Noirs ne sont jamais allé au-delà de la 4ème) et la faiblesse noire en f5. A l'autopsie c'est compréhensible, après sur l'échiquier j'avoue que j'aurais perdu les deux.

jplie - 08/09/2016 18:34
Comment Nakamura en infériorité , presque toute la partie ,réussit il à annuler ?il m a epoustouflé ::)Aconrtrario , à quel moment Eljanov s 'ecroule til ?contre Caruana???merci de v os commentaires et analyses de ce match au sommet.