Les champions du monde : Mikhail Tal

Le grand-maître Manuel Apicella, eGG-one school et Europe Echecs présentent « Les champions du monde (partie 1) : Mikhail Tal » le mardi 27 février 2018 de 20h00 à 22h00. Voir la vidéo d'introduction...

Mikhail Tal, surnommé « le magicien de Riga », est devenu champion du monde en 1960. Son style de jeu très agressif nous laisse de magnifiques parties très instructives.

Nous avons eu l'occasion dans d'anciennes master-classes d'en analyser certaines (les roques opposés, l'avantage de développement). Ici nous allons étudier plus précisément quelques parties de son premier match qu'il gagna contre le champion du monde de l'époque , Mikhail Botvinnik.

Leurs styles de jeu très différents nous permet d'aborder différents points de vue au niveau de la compréhension de la position et des plans à adopter.

Une curiosité à noter avec Mikhail Tal est que malgré son jeu agressif il ne perdait que très peu de parties. Dans les années 1970-80, il fit plusieurs séries d'invincibilité allant jusqu'à 93 parties sans en perdre une !

Dans le diagramme ci-contre de la première partie du match de championnat du monde, Mikhail Tal vient de jouer 11.Rd1?!. L'évaluation de ce coup (?!) est donné par Tal lui-même. Il dira: « Vingt ans auparavant, un coup de ce genre aurait hérissé les poils sur la tête de n'importe qui ! Pourtant ce coup paradoxal ne devrait en aucune façon être considéré simplement comme une rebuffade insolente des principes d'ouverture les plus élémentaires, il a certains avantages :

Tal - Botvinnik
Après 11.Rd1!?

  1. La menace 11...Dxc3+ est parée.
  2. Il permet aux Blancs de conserver le choix de la case au Cavalier de l'aile-Roi et ainsi ne révèle pas leur plan futur.
  3. Parce que les Noirs sont si mal développés et leur Roi si précairement placé sur sa case de départ, cela devient possible pour les Blancs de faire l'assaut sur la case f7. »
Vidéo d'introduction à la masterclass
Chess Review, Mai 1960, page 136

Interactivité : Une discussion à l'aide du tchat est possible. Je répondrai aux questions les plus pertinentes.

Niveau requis : Une petite expérience du jeu est exigée, mais l'élève à son rythme réussira à comprendre la vidéo

Contenu : Le cours comporte des explications sur la façon d'appréhender ce style de positions et des exemples de parties. Nous suivrons des positions et des exemples pratiques reflétant les différents thèmes abordés. Après chaque cours vous recevrez toujours un lien vers une base de parties et d'exercices à télécharger.

Comment s'inscrire ?

  1. Créez un compte si ce n'est déjà fait sur http://school.egg-one.com
  2. Réservez votre place sur la page de l'événement
  3. Quelques minutes avant l'heure, identifiez-vous sur le site eGG-one Chess
  4. Un bouton rouge « LIVE » sera présent sur cette page pour rejoindre la masterclass.

Pour rejoindre le tchat : dans la fenêtre à côté de la vidéo, entrez votre pseudo à « Nickname » puis cliquez sur « Join chat »; Vous pourrez ensuite intervenir avec votre pseudo.

Replay : les inscrits pourront voir et revoir la vidéo à volonté, via un lien qu'ils recevront.

« Les champions du monde (partie 1), Mikhail Tal »

Mardi 27 février 2018 de 20h00 à 22h00

Inscrivez-vous sur

http://school.egg-one.com/masterclass/home/masterclass_id/3209151

Comme toujours, si vous ne pouvez assister au direct vous recevrez le lien-vidéo

A propos de l'auteur

Manuel Apicella est né le 19 avril 1970 à Longjumeau (France), et a obtenu le titre de grand maître en 1995. Manuel Apicella a été le champion de France en 1992 à Strasbourg. Il a remporté le championnat par équipes à six reprises, en 1986, avec Caïssa, en 1989, 1992, 1996, 1997 et 1999 pour le club de Clichy. Il fait partie de l'équipe de France aux Olympiades d'échecs de 1994, 1996 et 2000. Professeur d'échecs depuis 1988, capitaine et entraîneur de l'équipe de France féminine championne d'Europe en 2001, c'est aussi le spécialiste français de la défense française.

Manuel Apicella (GMI)

Publié le 24/02/2017 - 07:24 , Mis à jour le 27/02/2018 - 23:27
Les réactions
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
Aucune réaction pour le moment