n° 680 — octobre 2017
EditoUn 8e titre a l’arrache pour Etienne Bacrot !
La petite ville d’Agen, réputée pour sa gastronomie, ses pruneaux et son patrimoine architectural médiéval, accueillait pour la seconde année consécutive l’épreuve-phare des échecs français. Le 92e championnat s’est tenu du 19 au 27 août au Centre des Congrès dans une salle moderne et climatisée. Des conditions excellentes avec plus de 900 joueurs répartis dans les différents tournois.
A l’issue de la 6e ronde du National masculin, le GM Christian Bauer s’était solidement installé en tête avec (+3 =3) alors qu’Etienne Bacrot remportait sa première victoire et rejoignait l’autre grand favori, Laurent Fressinet, qui tous deux totalisaient 3,5 points (+1 =5).
Un tout autre scénario dans le National féminin où, sur 30 parties jouées, 28 se sont terminées avec un résultat décisif. Ce fut l’occasion pour Sophie Milliet de prendre définitivement la tête avec une 6e victoire d’affilée alors que la surprenante Cécile Haussernot, distancée de près de 300 points Elo, enregistrait sa première défaite après un départ tonitruant, 5 points sur 5 !
Comment justifier une telle différence dans le déroulement des deux tournois ? Selon le GM Alberto David cela s’explique par le fait que le tournoi masculin était beaucoup plus homogène avec huit joueurs presque tous classés à 2600 et plus. Il faut ajouter que les protagonistes se connaissent parfaitement et les préparations étaient donc plus affûtées. Elles permettent souvent de neutraliser l’adversaire avec pour conséquence logique des positions équilibrées engendrant des nulles nombreuses.
Le dénouement survint dans les 3 dernières rondes. Bauer n’obtenait qu’un demi-point à l’inverse de Fressinet et Bacrot qui tous deux marquaient 2,5 points. Ce dernier, dos au mur, s’imposait contre Bauer dans la dernière ronde et partageait la première place. Les départages entretinrent le suspens jusqu’au bout, et ce fut une véritable démonstration de la force mentale exceptionnelle de Bacrot dans ce moment critique. Après 4 parties nulles, Laurent Fressinet accepta courageusement de jouer le blitz « Armageddon » avec les pièces blanches et l’obligation de gagner. 6 minutes à la pendule contre 5 pour Etienne et la nulle suffisante pour le titre. Le dénouement fut cruel. Laurent Fressinet, avec une position supérieure, perdit au temps.
De son côté, Sophie Milliet s’adjugea son 6e titre de championne de France haut la main avec 8 points sur 9, distançant ses plus proches poursuivantes de 2,5 points !
Dans les autres tournois, Jean-Pierre Le Roux et Quentin Loiseau remportent « L’Accession » avec 7 sur 9, Eric Prié dans l’open Vétérans et Seniors+ avec 8 sur 9, l’open « A » voit la victoire de Cyrille Fruchard, l’open « B » Nathan Nguyen-Cadoret, l’open « C » Tristan Lebreton et, dans l’open « D », Victoria André, Valentin Rubio et Socrate Alachtar se partagent la première place. Eddie Breuil réalise un sans faute chez les débutants !

Une très belle édition à l’actif de la FFE et de son président.

« Un combat de Titans, génial mais c'est sur la fin. Heureusement que les filles étaient là pour créer l'animation toute la semaine. Félicitations à tous les joueurs présents sur tous les opens, c'était une belle fête. »
Un internaute

La prochaine étape importante en 2018 sera pour Agen le championnat de France des Jeunes qui se jouera au printemps.

L’actualité, pour l’essentiel, c’est la coupe du monde, un tournoi fabuleux qui réunit l’élite mondiale à Tbilissi. Vous pourrez retrouver le joueur du mois, MVL, un euphémisme, le joueur de l’année serait plus adapté.

Bonne lecture

Georges Bertola
Sommaire
p. 4 ACTUALITÉS EN BLITZ
Kasparov super star...
p. 6 SPÉCIAL 92e CHAMPIONNAT DE FRANCE - AGEN / ÉTIENNE ET SOPHIE DANS LE LIVRE DES RECORDS
Étienne Bacrot, Laurent Fressinet, Sophie Milliet / et Jean-Pierre Le Roux à l’analyse / Interview de Bachar Kouatly / Le National et les nulles par Christian Bauer
p. 18 SPÉCIAL MVL / SINQUEFIELD CUP : LA CONSÉCRATION DE MAXIME
Théorie et tendances par Igor-Alexandre Nataf
p. 24 CHAMPIONNATS D’ESPAGNE / LA FIÈVRE DE LINARES
Reportage de Romain Edouard
p. 28 ÉCHECS & PSYCHOLOGIE / LES SECRETS DE LA PRÉPARATION MENTALE AUX ÉCHECS ; KARPOV À PLAYA DE ARO
Par Tayeb Naidjif
p. 30 LE JOUEUR DU MOIS SPÉCIAL MV / MAXIME VACHIER-LAGRAVE :OBJECTIF CANDIDATS 2018
Interview et analyse de Maxime Vachier-Lagrave
p. 37 LE CAHIER DE LA FÉDÉ : “D’AGEN À NÎMES !”
p. 42 FAITES-VOUS LA MAIN : 18 COMBINAISONS DU MOIS / SPÉCIAL MAXIME VACHIER-LAGRAVE
Par Bertrand Valuet
p. 46 FÉMININES EN OR / LA TACTIQUE AU SERVICE DE L’ATTAQUE
Par Susan Polgar, 8e championne du monde
p. 48 OUVERTURES & IDÉES GAGNANTES / GHARAMIAN-BAUER : L’ATTAQUE EST-INDIENNE EN PREMIER
Par Christian Bauer
p. 52 DISCUTONS OUVERTURES ! PARTIE VIENNOISE (2) : VARIANTE FRANKENSTEIN-DRACULA !
Par Marc Quenehen, entraîneur Ligue Île-de-France
p. 54 PROGRESSONS ! / PARALYSIE GÉNÉRALISÉE PAR AARON NIMZOVICH
Par Marc Quenehen, entraîneur Ligue Île-de-France
p. 57 LA CRÉATIVITÉ AUX ÉCHECS / CARUANA-ARONIAN : UN CONTRE-JEU HYPER EFFICACE !
Par Vassily Ivanchuk
p. 60 LES FINALES INOUBLIABLES / LE RETOUR DE KASPAROV À SAINT-LOUIS
Par Darko Anic
p. 64 DANS LE RÉTROVISEUR / ANATOLY VAISSER : DE BOTVINNIK À KRAMNIK, CARLSEN ET MAXIME
Par Georges Bertola
p. 68 ANNONCES DE TOURNOIS
p. 72 HUMOUR : ÉCHEC ET... GAG !
Par Luc Deroubaix
Parties à visualiser et télécharger  
■ MILES-VAISSER   
■ SIMMONS-HECTOR   
■ JONES-VELTEN   
■ LE ROUX-TRAVADON   
■ MILLIET-HAUSSERNOT   
■ MANNHEIMER-NIMZOVICH   
■ CARUANA-ARONIAN   
■ KASPAROV-NAKAMURA   
■ CARLSEN-VACHIER LAGRAVE   
■ LEI-NEIKSANS   
■ BAUER-BACROT   
■ FRESSINET-BACROT   
■ KARPOV-TIMMAN   
■ CARLSEN-ARONIAN   
■ CARUANA-KARJAKIN   
■ GHARAMIAN-BAUER