Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

89e Championnat de France : Ronde 6

Laurent Fressinet l'emporte et possède maintenant 1,5 point d'avance !

Le 89e Championnat de France d’échecs (individuel et toutes-catégories) a lieu dans la ville de Nîmes du dimanche 17 au jeudi 28 août 2014, au grand complexe omnisports Le Parnasse. 11 rondes à la cadence de 40 coups en 1h30, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec ajout de 30 secondes par coup. Ronde 1 le 17 août, jour de repos le 22 août, ronde 11 le 28 août à 11h00, départages éventuels à 17h00, remise des prix à 19h00. Site officiel http://nimes2014.ffechecs.org avec parties en direct à 15h30 et commentaires à partir de 16h00. Cette année, en plus des 12 parties des nationaux, les 5 premiers échiquiers des tournois Accession, Vétéran, Open A, B, C et D sont retransmis en direct.

Liste des participants et des participantes
01 Bacrot, Etienne g 2720 - Skripchenko, Almira mi 2438
02 Fressinet, Laurent g 2708 - Milliet, Sophie mi 2385
03 Edouard, Romain g 2680 - Congiu, Mathilde mif 2318
04 Bauer, Christian g 2658 - Collas, Silvia mi 2316
05 Gharamian, Tigran g 2657 - Maisuradze, Nino gmf 2291
06 Dorfman, Iossif g 2571 - Safranska, Anda gmf 2258
07 Degraeve, Jean-Marc g 2566 - Navrotescu, Andreea mff 2258
08 Mazé, Sébastien g 2565 - Bollengier, Andreea mif 2236
09 Sokolov, Andrei g 2556 - Leconte, Maria gmf 2206
10 Matthieu Cornette g 2533 - Delorme, Laurie mif 2151
11 Chabanon, Jean-Luc g 2485 - Malassagne, Isabelle   2122
12 Roser, Kevin m 2400 - Haussernot, Cécile mff 2101

Nationaux : Malgré l’absence du N°1 français Maxime Vachier-Lagrave pour cause de calendrier estival surchargé, le « National 2014 » est l’un des plus forts de son histoire avec la participation de 10 des 15 meilleurs joueurs français, dont les deux stars classées à plus de 2700 Elo : Etienne Bacrot et Laurent Fressinet. Chez les filles, il manque également la n°1 française Marie Sebag, mais 8 des 10 meilleures joueuses françaises ont fait le déplacement. Source http://nimes2014.ffechecs.org

Accession : 5 Grands-Maîtres, dont Manuel Apicella et Emmanuel Bricard, champions de France en 1992 et 1993 respectivement, 12 Maîtres Internationaux et 13 Maîtres Fide sont engagés dans le tournoi. Source http://nimes2014.ffechecs.org

Vétérans : Moult fois vainqueur du tournoi vétéran, Richard Goldenberg est l’un des favoris, en compagnie de Pierre Dussol et de deux autres anciens vainqueurs, Roland Weill et Jean-Claude Letzelter. Source http://nimes2014.ffechecs.org

Opens : Comme chaque année, on s’attend à une lutte très indécise dans chacun des opens, où l’homogénéité des forces en présence rend les tournois passionnants jusqu’au bout. À noter la particularité de l’Open A, qui, faute de participantes dans l’Accession, qualifiera cette année les deux meilleures joueuses pour le National Féminin 2015. Une motivation supplémentaire pour les 9 inscrites dans cet Open ! Source http://nimes2014.ffechecs.org

Nom Elo 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Pts SB
1 Laurent Fressinet 2708       1 1       1 1 ½ 1 5,5 12½
2 Etienne Bacrot 2720     ½ 0 ½   1   1   1   4,0 11½
3 Matthieu Cornette 2533   ½   ½   0 1 1       1 4,0
4 Tigran Gharamian 2657 0 1 ½     1 0 ½         3,0 10½
5 Iossif Dorfman 2571 0 ½       ½   ½ 1   ½   3,0 9
6 Jean-Marc Degraeve 2566     1 0 ½   0     ½   1 3,0
7 Romain Edouard 2680   0 0 1   1       0   1 3,0 6
8 Jean-Luc Chabanon 2485     0 ½ ½         ½ ½ 1 3,0
9 Sébastien Mazé 2565 0 0     0         1 1 1 3,0
10 Christian Bauer 2658 0         ½ 1 ½ 0   ½   2,5 7
11 Andrei Sokolov 2556 ½ 0     ½     ½ 0 ½     2,0 7
12 Kevin Roser 2400 0   0     0 0 0 0       0,0 0
Résultats de la ronde 6 du championnat masculin du 23 août 2014
Romain Edouard 2680 - Jean-Marc Degraeve 2566 : 1-0 (36) Défense Slave
Matthieu Cornette 2533 - Jean-Luc Chabanon 2485 : 1-0 (50) Partie Catalane
Kevin Roser 2400 - Sébastien Mazé 2565 : 0-1 (43) Défense Moderne
Etienne Bacrot 2720 - Iossif Dorfman 2571 : ½-½ (35) Défense Est-Indienne
Tigran Gharamian 2657 - Laurent Fressinet 2708 : 0-1 (53) Partie Espagnole
Christian Bauer 2658 - Andrei Sokolov 2556 : 1-0 (36) Sicilienne Taïmanov

Que retenir de cette première partie du championnat de France ? Si Laurent Fressinet caracole en tête, Etienne Bacrot est revenu sur ses talons, après sa déconvenue de la première ronde, et leur mano a mano devrait se poursuivre jusqu'à la fin de la compétition. Romain Edouard est la petite déception de ce début de championnat. Trois défaites c'est beaucoup. Toutefois, on peut compter sur lui pour revenir dans la course dans la deuxième partie. Tigran Gharamian, pour son premier national, ne fait pas que de la figuration et montre un excellent niveau de jeu. Matthieu Cornette, Jean-Marc Degraeve et Jean-Luc Chabanon sont bien placés, même s'ils doivent encore rencontrer le haut du classement.

Edouard-Degraeve
Après 23...Tae8
Edouard-Degraeve
Après 29.Te3
Bauer-Sokolov
Après 32.Fd4

Nous l'avions prédit, Romain Edouard allait réagir ! Dans le premier diagramme, Jean-Marc Degraeve vient de jouer 23...Tae8, qui va se révéler être une faute, mais encore fallait-il le démonter parce que la variante n'est pas évidente. 24.Ff1 Txa2 25.Fxa6 Dh3 La pointe ! Les Noirs menacent mat ! 26.Td2 Te1+ 27.Rf2 Th1 28.Txa2 Txh2+ 29.Re3, deuxième diagramme. 29...De6+ Si 29...Txa2 30.De5!. 30.Rd4 Txa2 31.De3 Df6+ 32.Rd5 et 1-0 au 38e coup.

Dans le troisième diagramme, Andreï Sokolov va succomber au zeitnot. Après une belle défense, 32.Td8?, alors que 32...Tf8 était le bon coup selon l'ordinateur, Christian Bauer va l'emporter par 33.Cf7 Td7 34.Ch6+ Rf8 il ne reste que quelques secondes aux Noirs. 35.Tb2 Tg7 36.Tb8+ 1-0.

Etienne Bacrot doit certainement être déçu de n'être reparti qu'avec un demi-point face à Iossif Dorfman. Le numéro deux Français a eu l'avantage pratiquement toute la partie mais, en manque de temps 10 coups avant le contrôle du 40e, et sur une belle défense des Noirs, Etienne n'avait pas mieux que de répéter la position.

Le 4.d4 de Tigran Gharamian était bien entendu insuffisant pour prendre l'avantage sur la berlinoise de Laurent Fressinet. D'un autre côté, il était difficile de surpasser les analyses d'un des secondants de Magnus Carlsen. Laurent prend assez aisément l'avantage, gagne un pion, et remporte la finale de Cavaliers. Laurent Fressinet possède maintenant 1,5 point d'avance !

Jean-Luc Chabanon | Photo http://nimes2014.ffechecs.org | (DR)
Nom Elo 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Pts SB
1 Anda Safranska 2258     ½     ½ 1 1 1   1   5,0 13¼
2 Nino Maisuradze 2291     ½ ½ 1 1   ½     1   4,5 12½
3 Sophie Milliet 2385 ½ ½   ½ ½   ½         1 3,5 10¼
4 Mathilde Congiu 2318   ½ ½   0     1   ½ 1   3,5
5 Andreea Bollengier 2236   0 ½ 1       ½   ½   1 3,5
6 Silvia Collas 2316 ½ 0         1   1 0   ½ 3,0
7 Isabelle Malassagne 2122 0   ½     0     1 ½ 1   3,0 7
8 Almira Skripchenko 2438 0 ½   0 ½         1   1 3,0 7
9 Laurie Delorme 2151 0         0 0     1 1 1 3,0 4
10 Maria Leconte 2206       ½ ½ 1 ½ 0 0       2,5 8
11 Cécile Haussernot 2101 0 0   0     0   0     1 1,0 ½
12 Andreea Navrotescu 2208     0   0 ½   0 0   0   0,5
Résultats de la ronde 6 du championnat féminin du 23 août 2014
Mathilde Congiu 2318 - Nino Maisuradze 2291 : ½-½ (40) Sicilienne Kan
Almira Skripchenko 2438 - Anda Safranska 2258 : 0-1 (59) Défense Moderne
Sophie Milliet 2385 - Isabelle Malassagne 2122 : ½-½ (42) Quatre Cavaliers
Maria Leconte 2206 - Silvia Collas 2316 : 1-0 (36) Début irrégulier
Andreea Bollengier 2236 - Andreea Navrotescu 2208 : 1-0 (34) Hollandaise Leningrad
Cécile Haussernot 2101 - Laurie Delorme 2151 : 0-1 (17) Début de Londres

Il faut l'avouer, Nino Maisuradze a eu beaucoup de chance jusqu'ici. Perdante contre Sophie Milliet et en grande difficulté face à Almira Skripchenko, elle s'en est sortie avec 2 nulles ! Anda Safranska a marqué des points contre les joueuses plus faibles et les choses sérieuses commencent maintenant pour elle. Sophie Milliet devrait être en tête, mais elle a raté plusieurs occasions et a dû se contenter de demi-point. La défaite contre Mathilde Congiu a compliqué le début de championnat d'Almira Skripchenko, mais une victoire aujourd'hui contre Anda Safranska lui permettrait de revenir en haut de tableau. Quant à Mathilde Congiu, après un départ tonitruant elle a été stoppée dans son élan à cause d'un mauvais coup suivi d'une défaite contre Andreea Bollengier. Son duel du jour contre Nino Maisuradze sera déterminant pour la suite du national féminin.

Haussernot-Delorme
Après 14...Cb4
Leconte-Collas
Après 17.f4
Leconte-Collas
Après 26.Dxc5

La partie entre Cécile Haussernot et Laurie Delorme nous a offert un exemple typique d'un aveuglement tactique. Dans la position du premier diagramme, les Blancs ont pourtant un énorme avantage. Dans ses commentaires en direct, le GM Eric Prié a dit : «Les Noirs sont très en retard.» Après 15.a3 Cc6 16.g6, l'attaque blanche serait terrible. Que s'est-t-il passé dans la tête de Cécile Haussernot, nous ne le saurons sans doute jamais, mais son 15.Fd2?? qui prend la seule case de fuite du Roi blanc est catastrophique ! Laurie Delorme l'emporte immédiatement par 15...Txc3! 16.Fxc3 Forcé sinon c'est mat en a1. 16...Dxa2+ 17.Rc1 Fxg5+ 0-1.

Dans le deuxième diagramme, Silvia Collas, avec les Noirs, a complètement raté son ouverture. La Dame noire est sortie trop tôt et Maria Leconte en a profité pour prendre un avantage considérable. La partie a continué par 17...b6 18.fxg5 Cxc5 19.Fxc5 bxc5 20.gxf6 avec une victoire qui aurait dû être rapide. Néanmoins, 10 coups plus tard, Silvia Collas était toujours là, et avec une position jouable ! Alors que la partie commençait à lui échapper, Maria Leconte va bénéficier de l'aide de son adversaire dans le troisième diagramme : 26...d6? redonne un avantage décisif aux Blancs après 27.Df2 Ce5 28.Txf6 Rg7 29.Cc4... 1-0 (36)

Nino Maisuradze a obtenu l'avantage contre Mathilde Congiu, mais sans réussir à le concrétiser. En revanche, Sophie Milliet n'a eu aucun avantage face à Isabelle Malassagne et a dû, une nouvelle fois, se contenter d'un demi-point.

Skripchenko-Safranska
Après 53.h5

Et enfin, il serait très difficile d'expliquer les événements qui se sont déroulés dans la rencontre entre Almira Skripchenko et Anda Safranska. Après avoir pris très rapidement l'avantage, Almira a semblé hésiter et Anda a égalisé. Le contrôle du temps atteint, Almira Skripchenko obtient un avantage pratiquement décisif... avant de jouer 53.h5?, comme dans le diagramme, que Anda Safranska réfute par 53...Cxe5!. Si 54.fxe5? f4+! gagne. Almira, destabilisée, joue 54.Tg7?! et reçoit la forte riposte 54...Cg4+! qui gagne la qualité ! C'en est trop et Almira perdra même sa Dame après 55.T1g4 fxg4 56.Tg5 Rb7 57.Te5 Tg8 58.Rf2 De7 59.Rg3? Tf6 0-1. Un coup dur pour la numéro 2 française.

Almira Skripchenko | Photo http://nimes2014.ffechecs.org | (DR)

Publié le 23/08/2014 - 12:30 , Mis à jour le 24/08/2014 - 22:28

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (4)

  • mjuaneda

    @SpiritOfTal : oui ! Toi aussi ?
    @EE : merci pour la correction de l'article ;-)

    24/08/2014 11:30
  • SpiritOfTal

    Heuh, question à mjuaneda: n'aurais-tu pas été membre du club d'échecs le "F dé Ré" dans le 19e à Paris ?

    24/08/2014 09:51
  • SpiritOfTal

    Merci jplie. Désolé pour relatif silence, mais en ce moment je suis en vacances, donc je n'ai pas trop le temps de commenter le Championnat de France.
    Sinon, oui Laurent semble être en super forme. Mais, cela ne m'etonne pas, Laurent, Etienne et Romain ont affronté de redoutables adversaires aux olympiades avec des scores tout à fait corrects (même si Laurent a eu quelques difficultés). Donc je ne serais pas surpris de voir, Laurent, Etienne et Romain, tiercé gagnant (ordre ou désordre) du Championnat de France.

    24/08/2014 09:45
  • mjuaneda

    pour la ronde 6, il y a un sacré mélange de nom pour la partie Leconte-Collas... la fatigue surement...

    24/08/2014 08:25