Médaille d'argent pour la France, Alireza Firouzja à 2804 Elo !

Championnat d'Europe d'échecs des nations

La France s'offre une médaille d'argent ! Alireza Firouzja devient le plus jeune joueur de l'histoire à dépasser la barre des 2800 avec 2804 ! Médaille d'or pour l'Ukraine. Chez les femmes, la Russie écrase le reste de l'Europe.

Revoir les parties :


Après la défaite face à la Hongrie dans la troisième ronde, puis celle contre les Arméniens dans la ronde 5, on ne voyait vraiment pas l'équipe de France mixte en mesure de jouer les premiers rôles lors de la dernière journée. C'était cependant sans compter avec quelques circonstances favorables. D'abord deux bons appariements, Grèce et Géorgie, mais aussi une équipe de Russie qui se fait accrocher par l'Espagne (2-2), avant d'être défaite par l'Ukraine. Suite à l'exploit réalisé par la France contre la Russie dans la huitième ronde, les Russes repartent sans la moindre médaille. Un résultat catastrophique pour la Russie habituée aux premières places. La France se retrouvait donc en position de décrocher la médaille d'or ! il restait une dernière marche à gravir, et non des moindres, battre l'Azerbaïdjan, tout en espérant que l'Arménie - qui bénéficiait d'un meilleur départage - ne l'emporte pas sur l'Ukraine. Vainqueurs 3 points à 1, les Ukrainiens remplissaient cette condition. Merci ! Et s'offraient par la même occasion la médaille d'or ! N'oublions pas la belle quatrième place de l'Espagne, grâce à la seconde jeunesse d'Alexeï Shirov : +29.1 et 2702 Elo !

Après 3 parties nulles entre les Azerbaïdjanais et les Français, tout allait se décider sur l'échiquier d'Alireza Firouzja, qui plus est dans une finale de Tours avec 2 pions pour Alireza contre 1 pour Shakhriyar, sur la même aile, et donc « généralement » nulle. Et pourtant, Firouzja insiste et Mamedyarov se trompe ! La France bat ainsi l'Azerbaïdjan et s'offre une médaille d'argent ! Bravo !

Photo : Quentin Reix

N°2 mondial des échecs, Alireza Firouzja a reçu la nationalité française à Chartres

Alireza Firouzja, prodige des échecs tout juste devenu n°2 mondial de la discipline, a été naturalisé Français lors d’une cérémonie à la préfecture d'Eure-et-Loir, le 23 novembre 2021. « De la gratitude et un honneur ». Ce sont les mots prononcés par le nouveau prince des échecs, Alireza Firouzja, qui a reçu son décret de naturalisation, mardi 23 novembre, après avoir obtenu la nationalité française en juillet 2021.

Propulsé au rang de second meilleur joueur mondial, il s’est vu remettre, ce mardi, son décret de naturalisation en présence de son père et de son frère. « C’était très important que ma famille soit présente », sourit le joueur. Alireza Firouzja, a reçu son décret en présence du maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges, qui lui a de nouveau souhaité la bienvenue en France. Le jeune champion a réaffirmé son attachement à la France en tentant quelques mots de français :  « C’est une fierté de pouvoir participer à cette cérémonie et de recevoir ce titre. » Quand on lui parle d'un sacre français, le jeune prodige sourit et répond modestement : « Je veux vraiment donner un titre à la France ». Arrivé dans l’Hexagone il y a deux ans, Alireza Firouzja ne maîtrise pas encore parfaitement la langue de Molière et a expliqué qu’il continuait à l'apprendre.

https://www.lechorepublicain.fr/chartres-28000/loisirs/n2-mondial-des-echecs-alireza-firouzja-a-recu-la-nationalite-francaise-a-chartres_14049335/

« C’est gigantesque, ce qu’il fait. Il vole, il enchaîne les victoires, on est là, on regarde… Le pari que l’on a fait, avec la Ville, de miser sur lui, est gagné. Il nous permet de construire le club à une vitesse grand V. » François Gilles (président du C'Chartres Echecs) — Pour Jean-Pierre Gorges, maire de Chartres et grand amateur d’échecs, « la vitesse supérieure », c’est l’échéance du tournoi des Candidats, en juin 2022, pour lequel le prodige chartrain est qualifié. L’antichambre qui conduira le vainqueur au titre mondial. « Nous allons le préparer pour ce rendez-vous. » Source https://www.lechorepublicain.fr/chartres-28000/loisirs/le-prodige-de-chartres-alireza-firouzja-devient-n2-mondial-des-echecs-a-18-ans-seulement_14048305/

Chez les femmes, les Russes n'ont pas fait de cadeau à l'équipe d'Ukraine, malgré le renfort d'Anna Muzychuk en remplacement d'Anna Ushenina, positive au Covid-19, et étaient déjà assurées de la médaille d'or une ronde avant la fin ! Après s'être adjugées leur plus belle victoire de la compétition face aux Espagnoles dans la ronde 7, les Françaises ont récidivé avec une nouvelle victoire, cette fois contre les Roumaines. Nos compatriotes, opposées à la forte équipe de Géorgie dans la neuvième et dernière ronde, se sont malheureusement inclinées et terminent en milieu de tableau. À noter quand-même la médaille de bronze de Marie Sebag au premier échiquier et la médaille d'or de Sophie Milliet au troisième.

L'équipe de Russie, médaille d'or !

Extraits des classements après la ronde 9

Mixte
Équipe+=
-
Pts
TB
1 Ukraine 5 4 0 14 212,5
2 France 7 0 2 14 207,5
3 Poland 5 3 1 13 192,5
4 Spain 4 5 0 13 190
5 Azerbaijan 4 4 1 12 224
6 Russia 5 2 2 12 206,5
7 Armenia 4 4 1 12 206
8 Serbia 6 0 3 12 160,5
9 Netherlands 4 3 2 11 175,5
10 Germany 5 1 3 11 167
11 Georgia 4 2 3 10 162,5
12 Israel 3 4 2 10 158,5
13 England 3 4 2 10 154,5
14 Greece 5 0 4 10 152
15 Croatia 3 4 2 10 148,5
16 Hungary 3 3 3 9 185,5
17 Norway 2 5 2 9 165
18 Turkey 4 1 4 9 154,5
19 Czech Republic 4 1 4 9 154
20 Switzerland 4 1 4 9 148,5
Féminin
Équipe+ = -Pts
TB
1 Russia 9 0 0 18 272,5
2 Georgia 7 1 1 15 215
3 Azerbaijan 5 2 2 12 196
4 Ukraine 5 2 2 12 187
5 Germany 5 1 3 11 153,5
6 Serbia 4 3 2 11 150,5
7 Poland 4 2 3 10 194,5
8 Netherlands 4 2 3 10 178,5
9 Italy 4 2 3 10 175,5
10 France 4 2 3 10 170,5
11 Armenia 4 2 3 10 167
12 Hungary 3 4 2 10 153
13 Greece 5 0 4 10 137,5
14 Romania 4 1 4 9 166
15 Slovakia 3 3 3 9 134
16 Lithuania 3 3 3 9 131
17 Sweden 4 1 4 9 117
18 Slovenia 1 3 2 4 8 139,5
19 Czech Republic 2 4 3 8 111
20 Spain 4 0 5 8 110,5

Ronde 9 du championnat mixte (extrait)

France
- Azerbaïdjan
2,5 : 1,5
1/1 Firouzja, Alireza (w) 2770 - Mamedyarov, Shakhriyar (b) 2765 1-0
1/2 Vachier-Lagrave, Maxime (b) 2766 - Radjabov, Teimour (w) 2763 ½-½
1/3 Lagarde, Maxime (w) 2647 - Mamedov, Rauf (b) 2673 ½-½
1/4 Moussard, Jules (b) 2632 - Abasov, Nijat (w) 2634 ½-½
Ukraine
- Arménie
3,0 : 1,0
2/1 Korobov, Anton (w) 2684 - Sargissian, Gabriel (b) 2664 1-0
2/2 Volokitin, Andrei (b) 2656 - Martirosyan, Haik M. (w) 2624 1-0
2/3 Shevchenko, Kirill (w) 2647 - Hovhannisyan, Robert (b) 2622 ½-½
2/4 Onyshchuk, Volodymyr (b) 2622 - Ter-Sahakyan, Samvel (w) 2615 ½-½
Espagne
- Pays-Bas
2,5 : 1,5
3/1 Shirov, Alexei (w) 2673 - Giri, Anish (b) 2774 ½-½
3/2 Anton Guijarro, David (b) 2669 - Van Foreest, Lucas (w) 2532 1-0
3/3 Salgado Lopez, Ivan (w) 2609 - Van Foreest, Jorden (b) 2701 ½-½
3/4 Santos Ruiz, Miguel (b) 2603 - Warmerdam, Max (w) 2608 ½-½

Alireza Firouzja et Shakhriyar Mamedyarov se sont expliqués sur le thème de l'Italienne 1.e4 e5 2.f3 c6 3.c4 c5 4.0-0 f6 5.d3, dans laquelle le Français a varié avec 10.xe6, au lieu de 10.b5 comme dans 1-0 (57) Firouzja,A (2770)-Howell,D (2658) Riga 2021, mais sans rien obtenir de tangible. Au 18e coup, d'ailleurs, dans le diagramme après 18.e3, Shakhriyar Mamedyarov avait la possibilité de répéter la position par 18...d5 19.e2 f4 20.e3 d5=, qu'Alireza ne pouvait éviter sans prendre de risques inconsidérés. 18...xd3?! en revanche était mauvais à cause de 19.e2 f4 20.xb5. Cependant, l'Azerbaïdjanais a préféré continuer par 18...e8!?

Firouzja - Mamedyarov
Après 18.♖e3
Firouzja - Mamedyarov
Après 23.♘f3

19.g3! La machine joue ici 19...d5, mais Mamedyarov entre dans la ligne douteuse 19...xh3+?! 20.g2 g5 21.xg5 hxg5. À ce moment, Maxime Vachier-Lagrave voyant que Firouzja a un avantage, acceptait la répétition contre Teimour Radjabov. 22.g4. Toujours au même moment, Nijat Abasov et Jules Moussard répétaient 2 fois la position, mais Moussard voyant Maxime Lagarde prendre des risques face à Rauf Mamedov, renonçait à répéter une troisième fois. Revenons à la partie de Firouzja : 22.g4 f5 23.f3!? comme dans le diagramme. [23.h1! semblait plus fort.] 23...f7 24.e4 avec égalité selon la machine, mais à choisir nous prenons les Blancs.

Alireza a consommé beaucoup de temps, sans doute regrettait-il son coup précédent, et après 24...f8 les pendules affichaient. 0h07-0h18 25.h1 g6!? [Le module donnait l'étrange 25...f6 avec égalité.] 26.xc6 g4 27.g1! Et ce fut au tour de Mamedyarov de prendre du temps : 10 minutes pour 27...xf3 La ligne à venir n'est pas compliquée à calculer, mais la finale qui survient sur 28.xf3 xf3 29.xe6+ f7 30.xf7+ xf7 - Nijat Abasov et Jules Moussard partageaient le point ici - 31.h4, comme dans le diagramme, est inférieure pour les Noirs. 31...d7 32.xg4 xd3 33.xg6+ f7 34.c6 d2...

Firouzja - Mamedyarov
Après 31.♖h4
Firouzja - Mamedyarov
Après 48.♔f1

« Les finales de Tours sont toujours nulles » a dit Xavier Tartakover en forme de boutade. Ce qui est souvent le cas, à condition évidemment de bien défendre, ce qui exige parfois de trouver « le seul coup ». Ainsi, dans le diagramme après 48.f1, Shakhriyar Mamedyarov doit trouver un coup unique pour obtenir le demi-point. La couleur de la médaille de l'équipe de France et les 2800 points Elo d'Alireza se jouaient à ce moment-là... Et après 15 minutes de réflexion Mamedyarov se trompe avec 48...d4? alors que seul 48...f3!! 49.d8 (49.xf3 exf3 50.e1 e4 51.d2 d4=) 49...f6= permettait de survivre ! 49.g2! avec un avantage blanc désormais décisif !

49...b7 50.h3! Il ne fallait surtout pas jouer 50.g4? avec seulement l'égalité. 50...e5 51.g4! Alors que maintenant ça gagne et Mamedyarov a abandonné. 1-0. Alireza Firouzja devient ainsi le plus jeune joueur de l'histoire à dépasser la barre des 2800 avec 2803,8 !! À 18 ans et 5 mois, le Français bat le record détenu par le Norvégien et champion du monde Magnus Carlsen : 18 ans et 11 mois.

À noter que la position après 48.f1 avait déjà été obtenue dans une partie entre Richard Teichmann et Simon Alapin, Prague International Masters, le 5 juin 1908, au 69e coup, et Semion Zinovievitch Alapine (1856-1923), un maître d'échecs russe et un important théoricien, avait trouvé 69....f3! 70.e8+ d4 71.d8+ e5 72.g2 f7 73.d2 f8 74.a2 f7 75.a5+ e6 76.g5 f8 77.f1 f3 78.e2 a3 79.g4 e5 80.f4 b3 81.f8 a3 82.g4 b3 83.f5+ e6 84.f1 b1+ 85.g2 b3 86.f8 e5 87.f5+ e6 88.h5 f6 89.h3 b4 90.g3 b3+ ½-½

Shakhriyar Mamedyarov après 48.♔f1

Comme pour les Olympiades, le système des départages est compliqué. Le règlement stipule : « L'ordre des équipes qui terminent avec le même nombre de points de match est déterminé par : a) Le Sonneborn-Berger : les points de match de chaque match, à l'exclusion de l'adversaire qui a marqué le moins de points de match, multipliés par le nombre de points de parties marqués contre chaque adversaire respectivement. Le plus grand nombre de victoires ; en cas de deux adversaires ou plus avec le même total de points de match, les résultats les plus bas de la multiplication sont exclus. b) Le nombre de points de parties gagnés. c) La somme des points de parties de tous les adversaires de l'équipe. d) La somme des points de parties de tous les adversaires vaincus, plus la moitié des points de parties de tous les adversaires contre lesquels un résultat nul a été obtenu. » En résumé, en cas d'égalité à la première place, l'ordre des médailles pourrait être décidé en fonction du résultat d'une équipe du bas de tableau.

Maxime Vachier-Lagrave | Photo https://www.euroteamchess2021.eu

Ronde 9 du championnat féminin (extrait)

Russie - Pologne 2,5 : 1,5
1/1 Lagno, Kateryna (w) 2550 - Zawadzka, Jolanta (b) 2429 1-0
1/2 Gunina, Valentina (b) 2480 - Cyfka, Karina (w) 2416 0-1
1/3 Shuvalova, Polina (w) 2515 - Kiolbasa, Oliwia (b) 2403 ½-½
1/4 Kashlinskaya, Alina (b) 2482 - Socko, Monika (w) 2393 1-0
Géorgie - France 2,5 : 1,5
2/1 Dzagnidze, Nana (w) 2524 - Sebag, Marie (b) 2447 ½-½
2/2 Javakhishvili, Lela (b) 2446 - Guichard, Pauline (w) 2409 ½-½
2/3 Arabidze, Meri (w) 2441 - Milliet, Sophie (b) 2418 ½-½
2/4 Gvetadze, Sofio (b) 2302 - Navrotescu, Andreea (w) 2210 1-0
Ukraine - Hongrie 3,0 : 1,0
3/1 Muzychuk, Anna (w) 2533 - Gara, Ticia (b) 2331 ½-½
3/2 Osmak, Iulija (b) 2423 - Gaal, Zsoka (w) 2336 ½-½
3/3 Buksa, Nataliya (w) 2410 - Terbe, Julianna (b) 2318 1-0
3/4 Zhukova, Natalia (b) 2331 - Mihok-Juhasz, Barbara (w) 2258 1-0
Azerbaïdjan - Pays-Bas 2,5 : 1,5
4/1 Mammadzada, Gunay (w) 2459 - Peng, Zhaoqin (b) 2351 1-0
4/2 Mammadova, Gulnar (b) 2395 - Roebers, Eline (w) 2304 0-1
4/3 Fataliyeva, Ulviyya (w) 2309 - Van Foreest, Machteld (b) 2141 1-0
4/4 Beydullayeva, Govhar (b) 2278 - Lanchava, Tea (w) 2215 ½-½

Dans la compétition féminine les choses étaient beaucoup plus claires, puisque la Russie était déjà médaille d'or après la ronde 8. Avec 9 victoires en 9 matchs, les Russes n'ont pas laissé la moindre miette à leurs adversaires. Et comme la médaille d'argent était déjà attribuée à la Géorgie, il ne restait à se disputer que la médaille de bronze...  remportée par l'Azerbaïdjan.

Sophie Milliet
Andreea Navrotescu

Ronde 8 du championnat mixte (extrait)

Azerbaïdjan
- Ukraine
2,0 : 2,0
1/1 Radjabov, Teimour (w) 2763 - Korobov, Anton (b) 2684 ½-½
1/2 Mamedov, Rauf (b) 2673 - Volokitin, Andrei (w) 2656 ½-½
1/3 Guseinov, Gadir (w) 2665 - Kuzubov, Yuriy (b) 2637 ½-½
1/4 Abasov, Nijat (b) 2634 - Shevchenko, Kirill (w) 2647 ½-½
Russie
- France
1,5 : 2,5
2/1 Grischuk, Alexander (w) 2773 - Firouzja, Alireza (b) 2770 ½-½
2/2 Dubov, Daniil (b) 2714 - Vachier-Lagrave, Maxime (w) 2766 ½-½
2/3 Alekseenko, Kirill (w) 2710 - Bacrot, Etienne (b) 2647 ½-½
2/4 Esipenko, Andrey (b) 2713 - Lagarde, Maxime (w) 2647 0-1
Pologne
- Espagne
2,0 : 2,0
3/1 Duda, Jan-Krzysztof (w) 2756 - Shirov, Alexei (b) 2673 ½-½
3/2 Wojtaszek, Radoslaw (b) 2700 - Anton Guijarro, David (w) 2669 ½-½
3/3 Piorun, Kacper (w) 2634 - Santos Latasa, Jaime (b) 2633 ½-½
3/4 Moranda, Wojciech (b) 2623 - Salgado Lopez, Ivan (w) 2609 ½-½

Pour la première fois depuis le début du Championnat, les Français étaient opposés à une équipe supérieure à la moyenne Elo. Battus par les Ukrainiens dans la ronde 7, les Russes, vainqueurs du Championnat d'Europe d'échecs des nations en 2019, n'allaient certainement pas abandonner leur trophée facilement. La rencontre s'annonçait donc particulièrement difficile pour nos compatriotes. Au premier échiquier, l'époustouflant Alireza Firouzja jouait le célèbre Alexander Grischuk qui vient d'aligner sept parties nulles. « À l'impossible nul n'est tenu » serait-on tenté de dire, parce qu'une victoire avec les pièces noires contre un joueur aussi fort serait une surprise.

Dès le début, les joueurs ont joué au plus fin dans une néo-Arkhangelsk. 1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 a6 4.a4 f6 5.0-0 b5 6.b3 c5 un mélange entre la variante Moeller (5...c5) que Fabiano Caruana a décrit comme « ayant une réputation douteuse mais pas tout à fait mauvaise. ». 7.c3 d6 8.d4 b6 L'ordre des coups permet de transposer dans l'Archangelsk, mais en évitant certaines lignes déplaisantes. 9.e3 0-0 10.bd2 b8 11.h3 e8!? Un coup qui a forcé Grischuk à réfléchir 15 minutes. 12.e1 b7 et celui-là en a coûté 21 pour 13.g5, qui aurait pu mener au partage du point sur 13...f8 14.f3 e8... 13...e7 14.d5!? Finalement Grischuk décide de jouer.

Grischuk - Firouzja
Après 20.cxb5

Passons directement au 1er diagramme après 20.cxb5. Ici, la machine préfère reprendre avec la Tour par 20...xb5, mais Firouzja a choisi 20...xb5!?/?!, permettant à Grischuk de combiner avec 21.xf7+ xf7 22.b3 d5 23.xf7 xf7 24.exd5 xd5 25.xd5+ xd5 26.xe5 f6 Fin de la combinaison avec pour résultat : Tour et deux pions pour les Blancs contre Fou et Cavalier pour les Noirs. La position est difficile à juger. La machine n'aime pas, mais on ne voit pas comment Alireza Firouzja pourrait perdre. Il restait à ce moment-là 18 minutes à Alexander Grischuk et 48 minutes pour Alireza.

27.e4 d7 28.d5 c6 29.d2 e5 30.e1 xe4 31.xe4 c6 avec un équilibre approximatif, comme dans le diagramme. Au même moment, sur les autres échiquiers, MVL et Danill Dubov est équilibré, mais la position reste vivante. Maxime Lagarde a une bonne partie face à Andrey Esipenko, alors que la bataille de chiffonniers entre Kirill Alekseenko et Étienne Bacrot peut basculer d'un côté comme de l'autre. Revenons à la partie entre Grischuk et Firouzja, après 32.d3 8e7 33.b3, la position est égale. Grischuk transposera dans une finale de Tour avec 3 pions contre 2 sur la même aile. Nulle au 86e coup.

Grischuk - Firouzja
Après 31...♘c6
Lagarde - Esipenko
Après 35.c6

Finalement, la victoire de la France s'est jouée sur l'échiquier de Maxime Lagarde dans une partie des quatre Cavaliers 1.e4 e5 2.f3 c6 3.c3 f6 4.d4 exd4 5.xd4 b4... Dans la position du diagramme après 35.c6 Andrey Esipenko n'a qu'un seul coup pour obtenir le demi-point : 35...g5! 36.c2 g3 37.c1 g5 38.c2 g3, mais en manque de temps le Russe joue 35...e6? et les Blancs prennent un avantage décisif par 36.c7 c6 37.e5 c2 38.h2 f8 39.h1 f2+ 40.h2 e4 41.h1 c5 42.xd5! Les Noirs ont abandonné peu après et l'équipe de France signe un beau succès avec l'espoir d'une médaille d'or dans la dernière ronde ! Bravo !

Douche froide pour l'équipe de Russie ! Privée de Ian Nepomniachtchi et Sergey Karjakin, les Russes - vainqueurs en 2019 - n'imposent plus leur domination. Après s'être déjà inclinés contre l'Ukraine dans la ronde 7, à leur tour, dans la ronde 8, la France les a mis à genoux !

Les performances des Français après la ronde 9

Nomelo
FéD123456789Pts.P
M/elo
perfElo+/-
1Firouzja Alireza27701½11111½18,092664301522,3
2Vachier-Lagrave Maxime27661½½1½½½½½5,5926162696-7,2
3Bacrot Étienne26471001½½3,0625912591-4,6
4Lagarde Maxime2647½½00½1½3,0725832533-10,9
5Moussard Jules2632½½0½½2,0525772505-8,7
Maxime Lagarde | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Ronde 8 du championnat féminin (extrait)

Ukraine
- Russie
1,0 : 3,0
1/1 Muzychuk, Anna (w) 2533 - Goryachkina, Aleksandra (b) 2604 ½-½
1/2 Osmak, Iulija (b) 2423 - Lagno, Kateryna (w) 2550 0-1
1/3 Buksa, Nataliya (w) 2410 - Shuvalova, Polina (b) 2515 ½-½
1/4 Gaponenko, Inna (b) 2339 - Kashlinskaya, Alina (w) 2482 0-1
Grèce
- Géorgie
0,5 : 3,5
2/1 Tsolakidou, Stavroula (w) 2377 - Dzagnidze, Nana (b) 2524 0-1
2/2 Avramidou, Anastasia (b) 2217 - Javakhishvili, Lela (w) 2446 0-1
2/3 Pavlidou, Ekaterini (w) 2172 - Arabidze, Meri (b) 2441 0-1
2/4 Christodoulaki, Antonia (b) 2075 - Melia, Salome (w) 2371 ½-½
.
France
- Roumanie
2,5 : 1,5
5/1 Sebag, Marie (w) 2447 - Bulmaga, Irina (b) 2405 1-0
5/2 Guichard, Pauline (b) 2409 - Peptan, Corina-Isabela (w) 2385 ½-½
5/3 Milliet, Sophie (w) 2418 - Cosma, Elena-Luminita (b) 2281 1-0
5/4 Navrotescu, Andreea (b) 2210 - Sandu, Mihaela (w) 2244 0-1

De son côté, L'équipe de France féminine n'a pas tremblé non plus face à la Roumanie. Contre la défense française d'Elena-Luminita Cosma : 1.e4 e6 2.d4 d5 3.c3 f6 4.e5 fd7 5.f4 c5 6.f3 c6 7.e3 a6... dans la position du diagramme après 28...c3, Sophie Milliet possède un pion de plus, mais surtout place le très joli coup 29.d5! b6 [Si 29...xd3 30.xd6 e5 (30...e3 31.xg6+ h8 32.d1 avec une pièce et un pion de plus) 31.xd3 xd3 32.e7+ avec une qualité et un pion de plus.] 30.d7+ f7 31.xf7+ xf7 32.f5+ g7 33.d7+ g8 34.e8+ 1-0. La France sera opposée à la Géorgie dans la ronde 9.

Milliet - Cosma
Après 28...♖c3

Les performances des Françaises après la ronde 9

nom
elo
FéD123456789Pts.PM/EloPerfElo+/-
1Sebag Marie244711½½½11½6,082379257212,8
2Guichard Pauline24090100½1½½3,5823142271-14,6
3Milliet Sophie2418½11½1½1½6,08230424978,1
4Benmesbah Natacha2256001½01,5520891940-41,0
5Navrotescu Andreea221011001003,0721682118-16,6
Andreea Navrotescu | Photo https://www.euroteamchess2021.eu

Ronde 7 du championnat mixte (extrait)

Ukraine - Russie 2,5 : 1,5
1/1 Volokitin, Andrei (w) 2656 - Grischuk, Alexander (b) 2773 ½-½
1/2 Kuzubov, Yuriy (b) 2637 - Dubov, Daniil (w) 2714 ½-½
1/3 Shevchenko, Kirill (w) 2647 - Alekseenko, Kirill (b) 2710 1-0
1/4 Onyshchuk, Volodymyr (b) 2622 - Artemiev, Vladislav (w) 2699 ½-½
Pays-Bas - Azerbaïdjan 1,5 : 2,5
2/1 Giri, Anish (w) 2774 - Mamedyarov, Shakhriyar (b) 2765 ½-½
2/2 Van Foreest, Jorden (b) 2701 - Radjabov, Teimour (w) 2763 ½-½
2/3 Warmerdam, Max (w) 2608 - Guseinov, Gadir (b) 2665 ½-½
2/4 Van Den Doel, Erik (b) 2594 - Abasov, Nijat (w) 2634 0-1
.
France - Géorgie 2,5 : 1,5
4/1 Firouzja, Alireza (w) 2770 - Jobava, Baadur (b) 2582 1-0
4/2 Vachier-Lagrave, Maxime (b) 2766 - Sanikidze, Tornike (w) 2458 ½-½
4/3 Bacrot, Etienne (w) 2647 - Paichadze, Luka (b) 2551 ½-½
4/4 Lagarde, Maxime (b) 2647 - Quparadze, Giga (w) 2475 ½-½

Maxime Lagarde, avec les Noirs, a joué la variante « Siesta » contre Giga Quparadze : 1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 a6 4.a4 d6 5.c3 f5!?... Beaucoup pensent que la « variante Siesta » a des origines espagnoles en raison de son nom, mais c'est en fait dérivé du lieu du tournoi de Budapest 1928, tenu au Sanatorium Siesta, où José Raúl Capablanca l'a employé avec succès. Capablanca considérait cependant la variante comme « trop risquée », mais les forts joueurs des temps modernes ont depuis renforcé la ligne. À l'imprécision 18...d6?! de Lagarde, Quparadze a rendu la politesse avec 20.e2?! et un match nul sans histoire est signé au 44e coup.

Étienne Bacrot et Luka Paichadze signaient le même résultat quelques minutes plus tard, laissant ainsi le gain du match entre les mains d'Alireza Firouzja - à ce moment-là sans aucun avantage - et de Maxime Vachier-Lagrave, avec les pièces noires, que Tornike Sanikidze, petit à petit, neutralisait. Et puis, une petite frayeur avec l'imprécis 27...h5?! de MVL. Sanikidze se retrouvait avec un avantage, mais n'insistait pas et acceptait le match nul après 28.d3 h4 29.h1 f6 30.gxh4 gxh4 ½-½

Ainsi, après 2h30 de jeu, le gain du match, qui s'annonçait relativement facile, ne reposait plus que sur les jeunes épaules d'Alireza Firouzja face au fantasque, imprévisible, truculent Baadur Jobava. Encore 2712 Elo en décembre 2017, le Géorgien avait par la suite amorcé une descente vertigineuse vers les 2582. Ceux qui s'attendaient à un début baroque en seront pour leurs frais ; Jobava ayant joué une solide Caro-Kann, une des ouvertures de son adversaire. Les Noirs manquant d'espace, la manœuvre de Fou des Blancs : 12.a5, 13.b4, 14.d6 et 16.xf8 leur a surtout rendu service, et dans le diagramme après 20.fe1, la position est égale.

Firouzja - Jobava
Après 20.♖fe1
Firouzja - Jobava
Après 31.♖c1

Voyant que ses trois coéquipiers ont partagé le point, Alireza Firouzja, toujours en course pour la place du jeune joueur de l'histoire à dépasser la barre des 2800, obtient la position du diagramme après 31.c1, dans lequel Baadur Jobava trouve le seul coup : 31...c2!! [Si 31...xc3? 32.xc3 xc3 33.bxc3 perd une pièce. Ou si 31...c2? 32.xc7 xc7 33.f3 et la menace 35.e1 gagne aussi une pièce.] 32.g3 d8 33.xd7! Détourne la Dame de la diagonale d8-h4 et se débarrasse d'un Fou peu utile. 33...xd7 34.g5! hxg5 35.xg5 Selon la machine les Blancs ont l'avantage.

35...d8 36.h5+ g8 37.f3 Avec maintenant trois pièces sur le Roi noir et une Tour qui peut venir se joindre à la fête via la colonne « g », les Noirs sont dans les cordes. 37...g6 38.g1 [Stocksfish 14 donne comme plus fort encore 38.h6! f8 39.h4] 38...c6 Le Fou en c2 tient toute l'aile-Roi noire à lui seul et rien n'est encore fait pour Alireza. 39.h6 f8 40.h4 g7 Le contrôle du temps est atteint dans le diagramme. Si l'avantage blanc ne se discute pas, la question est de savoir s'il est suffisant pour le gain. Sur 41.h5 un instant de déconcentration du Géorgien et 41...h6? [41...h8!] perdait la partie après 42.g4!! f8 43.f6 d8 44.h4 g8 45.g5 d1 46.xd8+! 1-0

Firouzja - Jobava
Après 40...♕g7

Sur 46...xd8 47.f6+ g7 48.xh6 xh6 49.xf7+ g7 50.xd8. Coup double pour Alireza Firouzja ! Grâce à cette victoire sur le Géorgien Baadur Jobava, Firouzja reste en course pour la place du jeune joueur de l'histoire à dépasser la barre des 2800 - actuellement 2798.9 - et conserve tous les espoirs de l'équipe de France de bien terminer.

« Je savais depuis longtemps que la seule façon pour moi de maintenir mon record de 100% contre Alireza Firouzja était de ne plus jamais le jouer. Son jeu est si brillant, il est effrayant. »
Alireza Firouzja | Photo https://www.euroteamchess2021.eu

Ronde 7 du championnat féminin (extrait)

Azerbaïdjan - Russie 1,0 : 3,0
1/1 Mammadzada, Gunay (w) 2459 - Goryachkina, Aleksandra (b) 2604 ½-½
1/2 Balajayeva, Khanim (b) 2369 - Lagno, Kateryna (w) 2550 ½-½
1/3 Fataliyeva, Ulviyya (w) 2309 - Gunina, Valentina (b) 2480 0-1
1/4 Beydullayeva, Govhar (b) 2278 - Shuvalova, Polina (w) 2515 0-1
Georgia - Ukraine 2,0 : 2,0
2/1 Javakhishvili, Lela (w) 2446 - Osmak, Iulija (b) 2423 ½-½
2/2 Arabidze, Meri (b) 2441 - Buksa, Nataliya (w) 2410 ½-½
2/3 Melia, Salome (w) 2371 - Gaponenko, Inna (b) 2339 ½-½
2/4 Gvetadze, Sofio (b) 2302 - Zhukova, Natalia (w) 2331 ½-½
.
Espagne - France 0,5 : 3,5
7/1 Vega Gutierrez, Sabrina (w) 2394 - Sebag, Marie (b) 2447 0-1
7/2 Garcia Martin, Marta (b) 2324 - Guichard, Pauline (w) 2409 0-1
7/3 Matnadze, Ana (w) 2418 - Milliet, Sophie (b) 2418 ½-½
7/4 Eizaguerri Floris, Maria (b) 2328 - Navrotescu, Andreea (w) 2210 0-1

Les joueuses françaises remportent une superbe victoire face aux Espagnoles. L'Ukrainienne Anna Ushenina, testée positive au Covid-19, a été remplacée par Anna Muzychuk pour le reste du tournoi conformément à l'article du protocole sanitaire.

Pauline Guichard | Photo https://www.euroteamchess2021.eu

Top 10 des meilleures performances après la ronde 9

Premier échiquier
Nom Elo
Féd
Perf P
1 Firouzja Alireza 2770 3015 9
2 Duda Jan-Krzysztof 2756 2792 8
3 Shirov Alexei 2673 2788 8
4 Mamedyarov Shakhriyar 2765 2781 8
5 Deac Bogdan-Daniel 2651 2773 8
6 Korobov Anton 2684 2771 7
7 Navara David 2699 2760 8
8 Giri Anish 2774 2748 9
9 Christiansen Johan-Sebastian 2582 2723 9
10Sargissian Gabriel266427168
Deuxième échiquier
Nom Elo
Féd
Perf
P
1 Volokitin Andrei 2656 2824 8
2 Dubov Daniil 2714 2770 8
3 Anton Guijarro David 2669 2755 9
4 Berkes Ferenc 2676 2751 8
5 Kazakouski Valery 2490 2749 9
6 Vachier-Lagrave Maxime 2766 2696 9
7 Radjabov Teimour 2763 2677 8
8 Martirosyan Haik M. 2624 2655 8
9 Wojtaszek Radoslaw 2700 2649 8
10 Nguyen Thai Dai Van 2594 2639 9
L'équipe de Russie

Top 10 des meilleures performances après la ronde 9

Premier échiquier
Nom Elo
Féd
Perf
P
1 Dzagnidze Nana 2524 2683 7
2 Goryachkina Aleksandra 2604 2666 7
3 Sebag Marie 2447 2572 8
4 Mammadzada Gunay 2459 2547 9
5 Injac Teodora 2387 2544 9
6 Danielian Elina 2450 2540 8
7 Paehtz Elisabeth 2485 2482 8
8 Cramling Pia 2457 2453 9
9 Shvayger Yuliya 2351 2423 8
10 Tsolakidou Stavroula 2377 2379 8
Troisième échiquier
Nom Elo
Féd
Perf
P
1 Milliet Sophie 2418 2497 8
2 Buksa Nataliya 2410 2411 8
3 Matnadze Ana 2418 2397 8
4 Balajayeva Khanim 2369 2393 7
5 Gaal Zsoka 2336 2360 8
6 Kiolbasa Oliwia 2403 2359 8
7 Arabidze Meri 2441 2339 9
8 Pavlidou Ekaterini 2172 2334 8
9 Cosma Elena-Luminita 2281 2312 7
10 Simkunaite Gabija 1962 2301 9

Ronde 6 du championnat mixte (extrait)

Russie
- Hongrie
2,5 : 1,5
1/1 Grischuk, Alexander (w) 2773 - Berkes, Ferenc (b) 2676 ½-½
1/2 Dubov, Daniil (b) 2714 - Banusz, Tamas (w) 2607 1-0
1/3 Artemiev, Vladislav (w) 2699 - Gledura, Benjamin (b) 2635 ½-½
1/4 Esipenko, Andrey (b) 2713 - Kantor, Gergely (w) 2566 ½-½
Azerbaïdjan
- Arménie
2,0 : 2,0
2/1 Mamedyarov, Shakhriyar (w) 2765 - Sargissian, Gabriel (b) 2664 ½-½
2/2 Radjabov, Teimour (b) 2763 - Martirosyan, Haik M. (w) 2624 ½-½
2/3 Mamedov, Rauf (w) 2673 - Hovhannisyan, Robert (b) 2622 ½-½
2/4 Abasov, Nijat (b) 2634 - Ter-Sahakyan, Samvel (w) 2615 ½-½
.
France
- Grèce
3,0 : 1,0
5/1 Firouzja, Alireza (w) 2770 - Mastrovasilis, Dimitrios (b) 2619 1-0
5/2 Vachier-Lagrave, Maxime (b) 2766 - Banikas, Hristos (w) 2592 ½-½
5/3 Bacrot, Etienne (w) 2647 - Pavlidis, Antonios (b) 2536 1-0
5/4 Moussard, Jules (b) 2632 - Kelires, Andreas (w) 2535 ½-½

Face à la défense Slave de Maxime Vachier-Lagrave, Hristos Banikas a choisi la solide variante d'échange : 1.d4 d5 2.c4 c6 3.cxd5 cxd5 4.f4... On a cru un moment que les Noirs allaient prendre l'avantage, mais le Grec a réussi à transposer dans une finale avec Dame et Tour de chaque côté et à obtenir le demi-point.

Bacrot - Pavlidis
Après 21...♗h7

Étienne Bacrot a facilement ouvert la marque. Son début de partie : 1.f3 d5 2.g3 d7 3.d4 b6 4.c3 f5 5.g2 e6 6.0-0 contre Antonios Pavlidis (2536) a débouché sur la position du diagramme après 21...h7 et la poussée thématique 22.d5! cxd5 23.xd5 exd5?! L'immédiat échange de la Dame contre les deux Tours ne donnera rien de bon aux Noirs. [23...xd5 24.xd5 d8 était sans doute meilleur, même si les Blancs restaient clairement mieux.] 24.xe7 xe7 25.xd5 e4 26.xe4 xe4 27.xb7 ae8 28.b5 et avec deux pions de plus sur l'aile-Dame la cause était entendue. 1-0 au 44e coup.

Alireza Firouzja a semble-t-il surpris Dimitrios Mastrovasilis avec son ordre des coups dans une Taïmanov : 1.e4 c5 2.f3 e6 3.d4 cxd4 4.xd4 c6 5.c3 c7 6.e2 a6 et là 7.xc6!? bxc6 8.d3 f6 9.g3 une ligne rare, jouée en blitz et rapide, abandonnée presque aussitôt par 11.exd5!? [11.g4 1-0 (38) Karjakin,S (2752)-Cori,J (2652) INT 2020] 11...cxd5 12.f4 [12.f3 1-0 (38) Sarana,A (2649)-Chan,K (2303) INT 2021]. Selon le module, c'est égal. Selon les temps de réflexion de Mastrovasilis, c'est compliqué. 12...b4 après 17 minutes et des pendules à 1h20 et 0h50. 13.e5 e7!? qui vaut bien un diagramme, surtout que la position noire n'est en rien inférieure.

Firouzja - Mastrovasilis
Après 13...♔e7!?
Firouzja - Mastrovasilis
Après 39.♖b6

Nous apprécierons à partir de 28.f4 la manœuvre qui a laissé un mauvais Fou aux Noirs contre un bon Cavalier. Porté par sa fougue et sa rage de vaincre, Alireza Firouzja pousse à la limite de ce que peut supporter sa position, et dans le diagramme, alors que Dimitrios Mastrovasilis n'a plus qu'une minute après 39.b6, la gaffe 39...e8?? [alors que 39...f1! conservait l'égalité.] 40.d2! e3+ 41.e1 les Noirs sont perdus à cause du tempo perdu par l'attaque de leur Fou e8 en l'air. 41...e4 42.e6+ f3 43.b3! [Surtout pas 43.xe8?? à cause de 43...h7 et les Noirs gagnent.] 43...g6 44.d4+ xg3 45.xe3+, etc. 1-0 au 50e coup.

Étienne Bacrot | Photo https://www.euroteamchess2021.eu

Ronde 6 du championnat féminin (extrait)

Russie
- Grèce
3,5 : 0,5
1/1 Goryachkina, Aleksandra (w) 2604 - Tsolakidou, Stavroula (b) 2377 1-0
1/2 Lagno, Kateryna (b) 2550 - Avramidou, Anastasia (w) 2217 ½-½
1/3 Shuvalova, Polina (w) 2515 - Pavlidou, Ekaterini (b) 2172 1-0
1/4 Kashlinskaya, Alina (b) 2482 - Markantonaki, Haritomeni (w) 2174 1-0
Pologne
- Géorgie
1,5 : 2,5
2/1 Zawadzka, Jolanta (w) 2429 - Dzagnidze, Nana (b) 2524 ½-½
2/2 Cyfka, Karina (b) 2416 - Javakhishvili, Lela (w) 2446 0-1
2/3 Kiolbasa, Oliwia (w) 2403 - Arabidze, Meri (b) 2441 ½-½
2/4 Socko, Monika (b) 2393 - Melia, Salome (w) 2371 ½-½
.
France
- Serbie
2,0 : 2,0
7/1 Sebag, Marie (w) 2447 - Injac, Teodora (b) 2387 ½-½
7/2 Guichard, Pauline (b) 2409 - Eric, Jovana (w) 2253 ½-½
7/3 Milliet, Sophie (w) 2418 - Manakova, Maria (b) 2289 1-0
7/4 Benmesbah, Natacha (b) 2256 - Gajcin, Marina (w) 2198 0-1
Les parties des équipes de France

Présentation du championnat d'Europe des nations

Les Championnats d'Europe d'échecs des nations 2021 ont lieu du 11 au 22 novembre à Catez, en Slovénie. Site officiel https://www.euroteamchess2021.eu

Organisée depuis 1957 par l'European Chess Union, cette compétition met aux prises les sélections nationales des différents pays européens. Initialement disputée tous les quatre ans, elle se déroule depuis 1997 tous les deux ans ; les années impaires, sans olympiade d'échecs. Chaque membre de l'ECU a le droit d'inscrire une équipe de quatre joueurs et un joueur de réserve. Liste des équipes mixtesListe des équipes féminines.

Les tournois se déroulent en 9 rondes au système suisse, à la cadence de 90 minutes pour 40 coups + 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. La nulle par accord mutuel n'est autorisée qu'après le 30e coup des Noirs.

Jeudi 11 novembre : test Covid obligatoire pour tous. Vendredi 12 novembre à 14h30 cérémonie d'ouverture, à 15h ronde 1. Mercredi 17 novembre : jour de repos avec test Covid obligatoire pour tous. Dimanche 21 novembre à 15h ronde 9, cérémonie de clôture à 21h30.

De 1957 à 1965, les équipes s'affrontaient dans un tournoi à deux tours (matchs aller et retour sur dix échiquiers). De 1957 à 1970, les équipes avaient 10 titulaires et deux remplaçants. De 1970 à 1983, il y avait huit équipes en finale qui s'affrontaient dans un tournoi toutes rondes (à un tour). De 1973 à 1983, elles avaient 8 titulaires et deux remplaçants. En 1989, chaque équipe avait six titulaires et deux remplaçants. Depuis 1992, la compétition est un système suisse en neuf rondes, et pour la première fois, une compétition spéciale fut créée pour les femmes. Depuis 2003, le classement est selon les points de matchs (2 points pour la victoire, 1 point pour le match nul) et non plus selon les points de parties. Source https://fr.wikipedia.org/wiki/Championnat_d%27Europe_d%27%C3%A9checs_des_nations

Palmarès mixte
DateOrArgentBronze
1992 Russie Ukraine Angleterre
1997 Angleterre Russie Arménie
1999 Arménie Hongrie Allemagne
2001 Pays-Bas France Allemagne
2003 Russie Israël Géorgie
2005 Pays-Bas Israël France
2007 Russie Arménie Azerbaïdjan
2009 Azerbaïdjan Russie Ukraine
2011 Allemagne Azerbaïdjan Hongriz
2013 Azerbaïdjan FranceRussie
2015 Russie Arménie Hongrie
2017 Azerbaïdjan Russie Ukraine
2019 Russie
Ukraine Angleterre
2021Ukraine FrancePologne
Palmarès féminin
DateOrArgentBronze
1992 Ukraine Géorgie Azerbaïdjan
1997 Géorgie Roumanie Angleterre
1999 Slovaquie Yougoslavie Roumanie
2001 France Moldavie Angleterre
2003 Arménie Hongrie Russie
2005 Pologne Géorgie Russie
2007 Russie Pologne Arménie
2009 Russie Géorgie Ukraine
2011 Russie Pologne Géorgie
2013 Ukraine Russie Pologne
2015 Russie Ukraine Géorgie
2017 Russie Géorgie Ukraine
2019 Russie Géorgie Azerbaïdjan
2021 Russie Géorgie Azerbaïdjan

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Pour commenter cet article, connectez-vous ou créez votre compte.

Les réactions (62)

  • pat217125

    "Firou" est un phénomène par son talent, son calme, son désir de vaincre!

  • Caravelle

    Firou médaille 🏅au 1er échiquier.
    Ça n'a pas dû arriver souvent à cet âge là.

  • GeorgesHenri

    Et pour en revenir aux hommes, un grand bravo à l'Ukraine qui avec un niveau Elo moyen à 2640 (et un écart type resserré), bat des équipes aux Elo très supérieurs en moyenne pour se classer première !

  • Azimut

    Et bravo à Sophie pour sa médaille !

  • Azimut

    Un très grand bravo à Alireza (déjà Candidat) pour le record de précocité du Elo à plus de 2800, et pour sa médaille d'or !
    Bravo à Marie pour sa médaille de bronze !
    Quelle semaine ! Merci à nos deux équipes pour ces excellents moments !
    Merci pour les vidéo journalières faites après chaque ronde ( un régal) !
    Merci à Europe Echecs pour toutes les analyses et commentaires très fournis !
    Merci également à Kevin Bordi pour ses sympathiques diffusions en français, de ce championnat d'Europe....et du Monde, à venir, dès ce vendredi !
    Maintenant on croise les doigts pour une sélection de Maxime et Etienne pour les deux places restantes pour les Candidats 2022, via les Grands Prix !
    Ce serait super : cela pourrait faire 3 français aux Candidats !