Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Chpt de France Jeunes

Le Championnat de France Jeunes se déroule cette année à Nîmes du 14 au 21 avril. Près de 1200 jeunes s'affronteront dans 14 catégories différentes.

Parties en direct à suivre sur le site de la F.F.E.

Les poussin(e)s et poussinet(te)s débutent mardi après-midi.

Petite analyse des forces en présence

Pupilles

Catégorie dense et ouverte, comme l'an dernier. On notera la présence du Bangladais Fahim Mohammad, tête de série n°1. Le Villepintois Thomas O'Sullivan est l'autre joueur à plus de 1800 Elo mais c'est serré derrière.

Le tournoi pupilles sur le site de la F.F.E.

Pupillettes

La Toulousaine Mathilde Broly fait figure de favorite mais la triple championne de France Maelyss Ragot-Gaufreteau ou encore Liza Vigna, entre autres, tenteront de lui ravir la première place.

Le tournoi pupillettes sur le site de la F.F.E.

Benjamins

L'ogre alsacien Bilel Bellahcene est archi-favori. Les joueurs qui essaieront de l'arrêter sont principalement Ilyass Msellek ainsi que Cécile Haussernot qui, comme en 2010, a décidé de s'aligner chez les garçons, ce qui est à souligner.

Le tournoi benjamins sur le site de la F.F.E.

Benjamines

Isabelle Malassagne, ex-nîmoise, a gagné plus de 200 points Elo en un an et débutera table 1. Ses principales rivales devraient être Honorine Auvray, Noémie Joudelat ou encore Valentine Baldi.

Le tournoi benjamines sur le site de la F.F.E.

Minimes

Gary Giroyan se détache sur la ligne de départ. Guillaume Lamard voudra déjouer les pronostics, tout comme les huit autre joueurs à plus de 2100 Elo.

Le tournoi minimes sur le site de la F.F.E.

Minimettes

Andreea Navrotescu, auteure d'une forte progression Elo depuis un an, sera favorite en compagnie d’Élise Bellaïche. Lucie Rigolot et Julie Fischer essaieront de perturber leurs plans.

Le tournoi minimettes sur le site de la F.F.E.

Cadets

Les Maîtres internationaux Christophe Sochacki et Jules Moussard sont grands favoris. Les expérimentés Quentin Loiseau et Pierre Barbot tenteront de bousculer la hiérarchie.

Le tournoi cadets sur le site de la F.F.E.

Cadettes

Comme elles en ont pris l'habitude Salomé Neuhauser et Sophie Aflalo sont favorites. La Messine Cyrielle Monpeurt pourrait néanmoins se mêler à la lutte pour le titre.

Le tournoi cadettes sur le site de la F.F.E.

Juniors

Championnat assez dense cette année avec 16 joueurs à plus de 2200 Elo (c'est deux fois plus que l'an dernier !). Les favoris sont Dubessay, Massoni (auteur d'une norme de MI la semaine dernière en Corse), Song et Di Nicolantonio (champion cadet sortant) mais la densité évoquée en fait une catégorie assez ouverte, une fois n'est pas coutume.

Le tournoi juniors sur le site de la F.F.E.

Juniores

Les 12 joueuses sont dans un premier temps réparties en 2 poules de 6. Les favorites sont les ex-championnes de France Oriane Soubirou et Margaux Lefevre, mais la catégorie demeure ouverte.

Le tournoi juniores sur le site de la F.F.E.

 

Cérémonie d'ouverture | Photo © Jean-Claude Moingt

Communiqué F.F.E.

Après avoir accueilli un championnat de France en août 2009, Nîmes va se décliner une nouvelle fois en noir et blanc pendant toute une semaine, la durée du 50e championnat de France d'échecs Jeunes qui se déroulera du 14 au 21 avril.

Quelque 800 jeunes compétiteurs, de moins de 20 ans, investiront pacifiquement le Boulodrome ce samedi 14 avril, des catégories junior à pupille. Ils seront rejoints dès mardi par les petits de moins de 10 ans dont le champ de bataille sera la salle omnisports du Stade des Costières. Au total, quelque 1200 jeunes compétiteurs, un chiffre que l'on peut multiplier par trois, si l'on prend en compte toutes les personnes qui gravitent autour de l'événement (parents, accompagnateurs, entraîneurs). Le championnat de France des jeunes est vraisemblablement le seul championnat national au monde à rassembler autant de jeunes joueurs en même temps et en un même lieu. De même, sur l'Hexagone, peu de disciplines sportives sont en mesure de proposer une compétition de cette envergure sur une durée d'une semaine.

A Nîmes, quantité rimera avec qualité. Les meilleurs jeunes ont répondu présents dans la capitale gardoise, les spectateurs pourront voir à l'œuvre Cécile Haussernot, une habituée des podiums nationaux et même internationaux (championne d'Europe des moins de 12 ans en 2009), ainsi que Bilel Bellahcene que l'on retrouve chaque année sur la première marche du podium. Tous deux tenteront de décrocher le titre national de la catégorie benjamin.

Tous ces « Kasparov en herbe » auront à cœur d'accrocher l'une des places qualificatives pour le championnat d'Europe des jeunes qui se déroulera à Prague en août 2012, ou pour le championnat mondial qui se disputera en novembre en Slovénie.

Les principales parties seront retransmises sur écrans plasma et sur Internet.

Présentation et suivi du championnat sur le site de la Fédération Française d'échecs

Nîmes sur Wikipédia

Nîmes (Nimes en occitan provençal) est une ville du sud-est de la France, préfecture du département du Gard qui fait partie de la région administrative du Languedoc-Roussillon.

Située entre la mer Méditerranée et les montagnes des Cévennes, sur l'axe très fréquenté Avignon/Arles/Marseille – Montpellier/Perpignan, peuplée de plus de 140 000 habitants, la ville de Nîmes voit en période estivale sa population s'accroître, composée de touristes venus visiter ses monuments et participer à ses férias et festivals.

La fondation de Nîmes remonte à l'Antiquité. De la période romaine, Nîmes conserve de remarquables monuments tels que les Arènes, la maison Carrée ou encore la tour Magne. Ce riche passé antique lui vaut le surnom de « Rome française ». Ville à la fois romaine et hispanique, camarguaise et cévenole, provençale et languedocienne, fief protestant historique, elle s'enorgueillit d'une culture et d'une histoire particulièrement riches et reste une ville à forte identité. Ses antiques racines et la pluralité des cultures ont inspiré l'écrivain Christian Liger, né à Nîmes, qui a écrit de la ville qu'elle est « posée au carrefour de l'Histoire et des relations humaines ». Son patrimoine historique et culturel ainsi que la valorisation de son architecture a permis à la ville d'obtenir le label de Ville d'Art et d'Histoire.

Ses habitants sont appelés Nîmois, Nîmoises. Son nom dérive du celtique Nemausus qui devint en occitan médiéval Nimes ou Nemze.

Extrait de  http://fr.wikipedia.org/wiki/Nîmes


Publié le 22/04/2012 - 18:10

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (13)

  • Aucune réaction pour le moment