La référence francophone du jeu d'échecs

Croatie Grand Chess Tour — R5-R8 —

La cathédrale Saint-Stéphane de la ville de Zagreb en Croatie.
Magnus Carlsen « marche sur l'eau » avec une victoire sur Ding Liren, la 2e consécutive avec les pièces noires ! Wesley So est juste 0,5 point derrière après avoir battu Hikaru Nakamura.

La cérémonie d'ouverture du tournoi d'échecs de Croatie du Grand Chess Tour aura lieu au Mimara Museum et les parties au Novinarski Dom - siège permanent de l'Association des journalistes croates - à Zagreb. Ce tournoi en Croatie, du 26 juin au 8 juillet 2019, est le premier des deux tournois de parties classiques et la deuxième étape du circuit du Grand Chess Tour 2019. Organisé en partenariat entre le Grand Chess Tour et le Chess Club e4 de Zagreb. Site officiel du tournoi  https://grandchesstour.org/2019-grand-chess-tour/2019-croatia-grand-chess-tour avec parties en direct à partir de 16h30.

Voir, voire revoir, le Rapide & Blitz de Côte d’Ivoire, première étape du circuit 2019 du Grand Chess Tour et premier tournoi disputé sur le continent africain avec la participation d'un champion du monde en titre sur https://www.europe-echecs.com/art/rapide-blitz-de-c-te-d-ivoire-7848.html — Le programme complet des tournois du Grand Chess Tour 2019 https://www.europe-echecs.com/art/grand-chess-tour-2019-7841.html

Streaming officiel du Grand Chess Tour commenté en anglais par GM Yasser Seirawan, IM Jovanka Houska, GM Alejandro Ramirez & GM Maurice Ashley. En russe par GM Evgenij Miroshenko et GM Melikset Khachiyan.
Les parties du « Croatie Grand Chess Tour 2019 »

Classement du Croatie Grand Chess Tour 2019

Pl. Joueurs Elo Nat pts1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Perf. +/-
1 Carlsen, Magnus 2875
6.0/8 X
1 ½
1 ½
½ 1 ½ 1 2970 +9
2 So, Wesley 2754
5.5/8
X
½
1 ½ ½ ½ ½ 1 1 2919 +18
3 Nepomniachtchi, Ian 2775
4.5/8 0
X 1 ½ 0 ½
1
1 ½ 2829 +6
4 Caruana, Fabiano 2819
4.5/8 ½ ½ 0 X ½

1 ½ ½
1 2822 +0
5 Aronian, Levon 2752
4.5/8

½ ½ X
1 ½ ½ ½ ½ ½ 2817 +8
6 Ding, Liren 2805
4.0/8 0 0 1

X ½ ½ ½ 1
½ 2778 -3
7 Karjakin, Sergey 2748
3.5/8 ½ ½ ½
0 ½ X ½

½ ½ 2740 -1
8 Vachier-Lagrave, Maxime 2779
3.5/8
½
0 ½ ½ ½ X ½ ½ ½
2731 -5
9 Anand, Viswanathan 2767
3.5/8 ½ ½ 0 ½ ½ ½
½ X ½

2749 -2
10 Giri, Anish 2779
3.5/8 0 ½
½ ½ 0
½ ½ X 1
2747 -4
11 Mamedyarov, Shakhriyar 2774
2.5/8 ½ 0 0
½
½ ½
0 X ½ 2636 -15
12 Nakamura, Hikaru 2754
2.5/8 0 0 ½ 0 ½ ½ ½


½ X 2646 -11
Résultats de la ronde 8 du 4 juillet 2019 (16h30)
So, Wesley 2754 - Nakamura, Hikaru 2754 : 1-0
(55)
Berlinoise
Vachier-Lagrave, Maxime 2779 - Karjakin, Sergey 2748 : ½-½(36) Berlinoise
Giri, Anish 2779 - Mamedyarov, Shakhriyar 2774 : 1-0
(31) Rossolimo
Anand, Viswanathan 2767 - Caruana, Fabiano 2819 : ½-½(54) Canal-Sokolsky
Aronian, Levon 2752 - Nepomniachtchi, Ian 2775 : ½-½(27) Grünfeld
Ding, Liren 2805 - Carlsen, Magnus 2875 : 0-1
(59) Catalane

Magnus Carlsen : « Une victoire est une victoire, mais celle-ci est clairement spéciale car je n'avais jamais battu Ding Liren auparavant. Une énorme victoire. »

Ding Liren - Carlsen
Après 11...Fa6!?
Ding Liren - Carlsen
Après 32...Fxe7
Ding Liren - Carlsen
Après 59.Rg1

Pour la deuxième journée consécutive, Magnus Carlsen a battu un joueur qu'il n'avait jamais battu auparavant. Ding Liren et Magnus Carlsen s'étaient affrontés 7 fois, toutes les parties se terminant par un match nul. Le Champion du Monde a placé une ligne inutilisée de sa préparation pour le Championnat du Monde, avec une nouveauté par le 11...Fa6!? du 1er diagramme dans une Catalane. L'ordinateur préfère les Blancs, mais le pion de plus en c5 ne va pas survivre longtemps. Au 32e coup après 32...Fxe7, dans le 2e diagramme, le ménage a été fait et il ne reste sur l'échiquier qu'une superbe paire de Fous contre Fou et Cavalier. La technique du Champion du Monde sera sans faille et dans le 3e diagramme après 59.Rg1, la machine annonce un échec et mat en 7 coups par 59...Fe4! 60.Rf1 g2+ 61.Rg1 Fb6+ 62.Cc5 Fxc5+ 63.Rh2 g1=D+ 64.Rh3 Dg2+ 65.Rh4 Ff2#. Magnus se contentera de 59...Fxa6 et Ding Liren déposera les armes.

Fabiano Caruana après son sauvetage contre Viswanathan Anand : « J'étais complètement déprimé pendant la partie. Le fait est que j'ai joué cette ouverture pour tenter de lutter et que tout ce qui s'est passé c'est que j'ai fini par souffrir sans aucune chance de prendre le point entier - un retour de flamme ! »

Rustam Kasimdzhanov (le secondant de Fabiano Caruana), a dit qu'il partageait le même sentiment que certains joueurs concernant la cadence : « Le contrôle du temps sans ajout de temps au 40e n'est plus vraiment une cadence d'échecs classiques, mais une sorte de cadence rapide étendue. Ils ne peuvent plus avoir de longues réflexions. » Et envisageait la possibilité que le double aveuglement de la veille entre Sergey Karjakin et Wesley So ait été justement causé par cette cadence.

Giri - Mamedyarov
Après 15...0-0-0?
Giri - Mamedyarov
Après 17...Td5
Giri - Mamedyarov
Après 23.Tac1

Mais qu'arrive-t-il à Shakhriyar Mamedyarov ? Le joueur azéri est méconnaissable. Aujourd'hui, face à Anish Giri, après 1.Cf3 c5 2.e4 Cc6 3.Fb5 La Rossolimo par transposition. 3...d6!? 4.O-O Fd7 5.c3 Cf6 6.Te1 a6 7.Ff1 Fg4 8.d4 cxd4 9.cxd4 d5 10.exd5 Cxd5 11.Cc3 e6 12.h3 Fh5?! Joël Lautier avec joué avec raison 12...Fxf3! en 1998. 13.g4! Fg6 14.Cxd5 Dxd5 15.Fg2 Et maintenant le suicidaire 15...O-O-O?, 1er diagramme. Ici tout gagne pour les Blancs : 16.Ff4! ou 16.Ce5! ou encore 16.Fg5!, le grand roque ne peut supporter une telle pression. Anish Giri a choisi 16.Ce5! Dxd4 17.Df3, et une nouveauté sous la forme d'un 17...Td5, 2e diagramme, au lieu de 17...Db4 18.Ff4 Cd4 19.Tac1+, etc. 1-0 (25) Kanmazalp,O (2448)-Karason,A (2289) Reykjavik 2017, mais qui ne change pas l'évaluation de la position : les Noirs sont tout simplement foutus ! 18.Cxf7 Tg8 19.Cg5 Fd6 20.Cxe6 Db4 21.Fe3 Te5 22.a3 Dxb2?! 23.Tac1, 3e diagramme. 23...Txe6 24.Txc6 Rd7, la prise en c6 serait encore pire. 25.Txa6!? Anish Giri a trop de bons coups 😁 25.Td1! ou 25.Dd5! gagnaient aussi. 25...Tb8 26.Ta7 Fe4 27.Df7+ Te7 28.Dc4 Tc8 29.Da4+ Fc6 30.Fxc6+ Txc6 31.Tc1 1-0

Anish Giri | Photo : Justin Kellar / Grand Chess Tour
Résultats de la ronde 7 du 3 juillet 2019 (16h30)
Karjakin, Sergey 2748 - So, Wesley 2754 : ½-½(30)
Berlinoise
Mamedyarov, Shakhriyar 2774 - Vachier-Lagrave, Maxime 2779 : ½-½
(27) Est-Indienne
Caruana, Fabiano 2819 - Giri, Anish 2779 : ½-½(52) Néo-Grünfeld
Anand, Viswanathan 2767 - Ding, Liren 2805 : ½-½(27) Anti-Marshall
Nakamura, Hikaru 2754 - Aronian, Levon 2752 : ½-½(31) Berlinoise
Nepomniachtchi, Ian 2775 - Carlsen, Magnus 2875 : 0-1
(31) Sicilienne

En attendant la ronde 7...

— Finalement, les organisateurs ont semble-t-il trouvé le moyen de réduire le nombre de parties nulles : épuiser les joueurs ! Si lors de la journée de repos un match de foot, un semi-marathon et un tournoi de tennis sont organisés, nous devrions obtenir 6 parties décisives lors de la ronde 7. Et peut-être même, avec un peu de chance, un mat du Berger ! Le grand-public va adorer ! 😉

— La partie du jour de la septième ronde sera évidemment Ian Nepomniachtchi vs Magnus Carlsen. Non seulement le champion du monde n'a jamais vaincu le Russe en parties classiques, mais le score est impressionnant : +4 ; =5 ; -0 ! Ces deux joueurs se sont affrontés pour la 1re fois en moins de 12 ans, en 2002, à Peniscola et Heraklio (1,5-0,5). Puis en 2003 en moins de 14 ans à Chalkidiki, 1-0 pour Ian, avant de se retrouver en 2011, au Tata Steel, avec une nouvelle victoire de Ian Nepomniachtchi. Après trois parties nulles, Nepomniachtchi l'emportait à nouveau en 2017 au 9e London Chess Classic. Leur dernier affrontement a eu lieu au 81e Tata Steel, le 13 janvier 2019, avec un partage du point.

— Quant à Maxime Vachier-Lagrave, sa défaite contre Fabiano Caruana a été une véritable douche froide. Si par ces temps caniculaires ça peut être une bonne chose, le Français ne l'a certainement pas bien vécu. Après trois parties nulles sans trop d'histoire - même si la préparation de MVL contre Ding Liren vaut le coup d’œil - le gain tactique raté contre Anish Giri a freiné les ambitions de notre compatriote. Dans la ronde 5, dès que Viswanathan Anand a senti que sa variante Canal-Sokolsky n'allait rien lui apporter de bon, a tout échangé pour une finale de Tours égale. Et enfin, le mélange de variante Möller et d'Arkhangelsk de Fabiano Caruana dans l'Espagnole - douteux mais pas tant que ça - a provoqué des positions complexes dans lesquelles l'Américain a tellement bien manœuvré, que le Fou c1 - qui déjà dans l'Espagnole entre en jeu assez tardivement - n'a cette fois jamais eu l'occasion de quitter sa case initiale. Souhaitons à Maxime une bonne journée de repos et un retour en fanfare !

Première partie de la ronde 7 à se terminer : Maxime Vachier-Lagrave était venu pour se battre pour tenter d'effacer sa défaite de la ronde 6 et se remettre dans le sens de la marche. Malheureusement, Shakhriyar Mamedyarov, malgré l'avantage des pièces blanches, n'avait pas envie de lutter et a tout fait pour étouffer la partie. Nulle au 27e coup. Hikaru Nakamura et Levon Aronian en revanche semblaient d'accord pour ne pas lutter et la partie s'est achevée sur le partage du point peu de temps après celle du Français.

Lors de la conférence presse d'après-partie, Maxime Vachier Lagrave s'est plaint du bruit de la climatisation dans la salle de jeu qui rend la concentration difficile, comme par exemple dans sa partie perdue contre Fabiano Caruana de la ronde 6.

Peut-être que la difficulté à se concentrer à cause du bruit de la climatisation est responsable de la double-faute dans la partie entre Sergey Karjakin et Wesley So. Dans le diagramme, 20...Fd6? est une grave erreur qui ne sera pas sanctionnée. Ainsi, au lieu de 21.Txf5! avec le gain d'un énorme pion dans une position simple (si 21...Txf5?! 22.Dxg4+ avec deux pions de plus. Et si 21...Fxh2+!? 22.Rh1!), Karjakin a joué 21.Te2? avec une position équilibrée.

Karjakin - So
Après 20...Fd6?
Magnus Carlsen | Photo : Lennart Ootes / Grand Chess Tour
Nepomniachtchi - Carlsen
Après 14.Ccd5
Nepomniachtchi - Carlsen
Après 21...a6
Nepomniachtchi - Carlsen
Après 25...c4!?

Il est toujours instructif de rejouer les parties de Magnus Carlsen. Par exemple, aujourd'hui, après 1.e4 c5 2.Cf3 Cc6 Ian Nepomniachtchi n'a évidemment pas joué 3.d4, le Russe n'est pas un grand amoureux de la théorie, et a continué par 3.Cc3. Magnus ne craint pas d'offrir un trou béant en d5 par 3...e5 4.Fc4 g6 5.d3 h6 6.h4 d6 7.h5 g5... Passons au 1er diagramme après 14.Ccd5, occupant le « trou ». 14...Cxd5 15.Ccd5 Ce6 16.f3 Cf4 17.Db1!? Fe6 18.Da2 Dd7 Maxime, qui a eu une position avec la même structure contre Magnus Carlsen lors de la Sinquefield Cup 2018, n’aimait pas la position de Ian Nepomniachtchi : « Il n’est pas moins bien, pas clairement, mais je ne pense pas du tout qu’il soit mieux. » 19.Tg1 b6 20.Fc3 Fxd5 21.Fxd5 a6, 2e diagramme. Qui est le plus fort ? Le Fou en d5 ou le Cavalier en f4 ? Et un échange en f4 ouvrirait la grande diagonale au Fg7. 22.Fd2 De7 23.Tf1 b5 24.axb5 axb5. Pour une fois, Ian Nepomniachtchi est en retard au temps sur son adversaire : 0h40-1h32 ! 25.Rf2 c4!? 3e diagramme, à partir duquel la partie commence pour le Norvégien ! La colonne "a" et la case a8 sont totalement aux mains des Blancs, alors les Noirs ouvrent d'autres routes. Logique 😉

Après 11 minutes de réflexion Ian se décide pour éliminer le Cavalier par 26.Fxf4 exf4 27.Tad1 f5!? Le champion du monde y va en force... Et Ian Nepomniachtchi se trompe aussitôt par 28.gxf5?? g4!, diagramme ci-contre. La position blanche est enfoncée sur cases noires ! 29...Fd4+ et 29...Dh4+ menacent. Ian bouche un « trou » par 29.d4?! Dh4+ 30.Re2 Dh2+ 31.Te2 gxf3+ 0-1. Magnus est magique !

Nepomniachtchi - Carlsen
Après 28...g4!

Magnus Carlsen à l'analyse : « Ça semble pire pour les Noirs que ça en a l'air ! Il y a quelque chose de bien à être moins bien... dans ce cas tous les trous sont déjà là, donc vous n'avez pas à vous soucier des concessions puisque vous les avez déjà faites ; ce qui compte, c'est d'obtenir des contre-parties. »

Résultats de la ronde 6 du 1er juillet 2019 (16h30)
So, Wesley 2754 - Mamedyarov, Shakhriyar 2774 : 1-0
(28)
Anglaise
Vachier-Lagrave, Maxime 2779 - Caruana, Fabiano 2819 : 0-1
(37) Espagnole
Giri, Anish 2779 - Anand, Viswanathan 2767 : ½-½
(59) Espagnole
Aronian, Levon 2752 - Karjakin, Sergey 2748 : 1-0
(55) Berlinoise
Carlsen, Magnus 2875 - Nakamura, Hikaru 2754 : 1-0
(43) Gambit Dame
Ding, Liren 2805 - Nepomniachtchi, Ian 2775 : 1-0
(35) Anglaise

Garry Kasparov au sujet des nombreuses erreurs dans les parties : « Cela se produit toujours dans les tournois, mais plutôt en fin du tournoi. Autant d'erreurs au début nous indiquent probablement que les meilleurs joueurs du monde jouent trop. Il y a trop de pression, de préparation, de passage d’un tournoi à l’autre. Je ne vois aucune autre explication. Je jouais à peu près 60 à 70 parties par an, alors que maintenant ils en jouent le double avec les blitz et les rapides. Et surtout, cette année est un programme totalement fou. Tout-à-coup la FIDE est revenue avec ces quatre Grand Prix. Regardez le calendrier de cette année, vous ne trouverez pas un seul jour sans qu'un grand événement d’échecs ne soit joué quelque part. » À la question - Est-ce que c'est bon pour les fans ? Kasparov a répondu : « Je ne suis pas sûr que ce soit bon pour les fans, car les fans ne sont pas seulement là pour regarder Magnus et Aronian, mais aussi MVL et Caruana, ils veulent qu'ils jouent bien aux échecs… nous voulons toujours qu’ils soient frais, nous voulons qu’ils jouent des parties brillantes. »

Lorsque Levon Aronian a été interrogé sur ses erreurs, il a déclaré : « Il n’y a aucune excuse pour jouer aussi mal », et quand on lui a parlé des commentaires de Garry Kasparov, il a dit : « Je pense que généralement vous vous attendez à avoir un super-tournoi avec au moins un jour de repos toutes les 3 ou 4 parties. Ici nous avons 6 parties sans jour de repos, donc évidemment ça affecte. Je suppose que c’est ce que les fans aiment : ils aiment voir des erreurs ! »

À notre avis : En effet, tout est fait pour pousser les joueurs « à la faute » : 11 rondes avec 1 seul jour de repos (demain 2 juillet), une cadence raccourcie de 130 minutes pour toute la partie avec un «délai» de 30 secondes, mais sans incrément, les organisateurs, dans leur « chasse » à la partie nulle, semblent prêts à tout, même si jusqu'à présent ils échouent. Au Norway Chess, l'Armageddon a poussé les joueurs à annuler les parties classiques, et ici, si un joueur commet une grosse faute sous le coup de la fatigue, son adversaire, aussi fatigué que lui, ne réussit pas à convertir sa partie gagnante ! Résultat après la ronde 5 : 3 gains blancs, 4 gains noirs et 23 parties nulles, soit 76,7%.

Vladimir Potkin, secondant de Ian Nepomniachtchi : « Dans les anciens temps, avec un contrôle du temps plus long, on disait "quand vous voyez un bon coup, cherchez-en un meilleur", de nos jours, quand vous voyez un bon coup, jouez-le ! » La citation « Si vous disposez d’un bon coup, regardez toujours s’il n’y en a pas un qui lui soit préférable. » est de Pedro Damiano (1480-1544)

Fabiano Caruana après sa victoire sur Maxime Vachier Lagrave au terme d'une partie extrêmement compliquée : : « Il est clair que tout le monde joue des échecs très risqués et que beaucoup ne sont pas en forme, alors je ne suis pas surpris du nombre de résultats décisifs ! »

Ding Liren - Nepomniachtchi
Après 13...Fd6!?
Ding Liren - Nepomniachtchi
Après 22.Ce4
Ding Liren - Nepomniachtchi
Après 25.a4!!

S'il y a un joueur contre lequel le jeu rapide et souvent déstabilisant de Ian Nepomniachtchi ne fonctionne pas, c'est bien Ding Liren. Il faut dire que lorsque l'on a sur sa carte de visite : 100 parties classiques consécutives sans défaite, on sait tout de suite à qui on a à faire. Dans le 1er diagramme après 13...Fd6!?, le Chinois ouvre le jeu par 14.f3 exf3 15.Fxf3 Cb6 16.Db3 Df6 17.Fe3 Dg6 18.Ff2 h5 19.e4 La fameuse réaction centrale à une attaque sur l'aile. 19...h4?! Typique de Ian Nepomniachtchi, le Russe attaque avec le Roi encore au centre, mais Ding Liren est totalement insensible à ce genre de bluff. 20.exf5! Dxf5 21.Tae1+ Rd8 22.Ce4, 2e diagramme. 22...Dg6 23.Cxd6+ cxd6 et il ne reste que le souvenir d'un début d'attaque noire. En revanche, toutes les faiblesses sont restées. 24.d5!? c5 25.a4!! Quel joli coup ! 3e diagramme. Si 25...Cxa4 26.Te6! Fxe6 27.dxe6 Cb6 28.Fxa8 1-0. Il fallait donc jouer 25...Fxa4 26.Da3! avec l'idée 27.Te6 et une attaque de mat. 26...Te8 27.b4! Aucun doute, Ding Liren a tout vu.

27...Tc8 28.bxc5 Txe1 29.Txe1 hxg3 30.hxg3 Avec une position complètement gagnante. 30...dxc5 31.Rg2 Dc2? Mais les Noirs n'avaient plus de bons coups. 32.De3! Tc7 Le module affiche +16 et des poussières... 33.De6! Menace mat en 2 coup. 33...Td7 34.d6 Rc8 35.Th1! 1-0 Diagramme ci-contre.

Ding Liren - Nepomniachtchi
Après 35.Th1 1-0
Ding Liren | Photo : Lennart Ootes / Grand Chess Tour

Après avoir survécu à deux positions perdantes - contre Carlsen et Aronian - Mamedyarov n'a cette fois pas eu la même chance. L'Azéri a joué une ligne avec un sacrifice pion dans un début anglais, mise en œuvre par l’un des secondants de Carlsen, Daniil Dubov. Wesley So a varié avec 7.Fd3!? au lieu de 7.d3, pour entrer dans un milieu de jeu avec des Fous de couleur opposée. Au lieu d'abandonner un pion pour jouer une finale, Mamedyarov a joué de manière provocante, affaiblissant son Roi. So a trouvé un moyen de pénétrer avec ses pièces après un sacrifice de pion et l'a emporté en moins de 30 coups.

Fabiano Caruana a décrit la variante qu'il a jouée dans la Ruy Lopez, 5...Fc5, comme ayant une réputation douteuse mais pas tout à fait mauvaise. Les joueurs sont rapidement sortis des livres pour entrer dans un milieu de jeu complexe. Caruana a joué de manière très entreprenante, sans craindre d'affaiblir son aile-Roi, afin de provoquer des faiblesses dans le camp ennemi. Le Français avait plusieurs problèmes : un mauvais Fou de cases noires, un Roi vulnérable et l'impossibilité d’exploiter l'affaiblissement de l'aile-Roi adverse.

Résultats de la ronde 5 du 30 juin 2019 (16h30)
Caruana, Fabiano 2819 - So, Wesley 2754 : ½-½(41)
Italienne
Anand, Viswanathan 2767 - Vachier-Lagrave, Maxime 2779 : ½-½
(43) Canal-Sokolsky
Giri, Anish 2779 - Ding, Liren 2805 : 0-1
(64) Semi-Slave
Mamedyarov, Shakhriyar 2774 - Aronian, Levon 2752 : ½-½(39) Ragozine
Karjakin, Sergey 2748 - Carlsen, Magnus 2875 : ½-½(42) Gambit Dame
Nakamura, Hikaru 2754 - Nepomniachtchi, Ian 2775 : ½-½(65) Grünfeld

Après sa nulle face à Magnus Carlsen, Sergey Karjakin a lâché une petite bombe : « Je pense que ces grands joueurs d'échecs, comme Nepomniachtchi et Magnus, ne connaissent tout simplement pas très bien les ouvertures et ils obtiennent de très mauvaises positions ! »

Mamedyarov - Aronian
Après 13...Cb3
Mamedyarov - Aronian
Après 19.Cd2?
Mamedyarov - Aronian
Après 23...Txd2!

Dans une défense Ragozine, avec 13...Cb3 au lieu de 13...0-0-0, 1er diagramme, Levon Aronian abandonnait la partie Budo,A-Ragozin,V Leningrad 1936 HCL, 0-1 (41). Shakhriyar Mamedyarov, décidément en petite forme, répond par 14.Td1?! offrant le pion a3 pour privilégier le centre. L'Arménien relève le défi avec 14...Dxa3 15.O-O et sans craindre les fantômes 15...O-O-O 16.De2 Fb5 17.Tb1 c6 18.Tfd1 a5 Malgré le grand roque les Noirs jouent sur l'aile-Dame. L'Azéri commet alors une faute avec 19.Cd2?, 2e diagramme, n'ayant certainement pas prévu le fort 19...Cxd4! 20. cxd4 Txd4 21.Ta1 Db2 22.Tab1 c3! 23.Df3 Txd2! 3e diagramme.

Mamedyarov - Aronian
Après 27.Rxf1
Mamedyarov - Aronian
Après 30.Rh3
Mamedyarov - Aronian
Après 35...Rhf2+

24.Txb2 cxb2 avec une Tour et 4 pions pour la Dame, dont le monstrueux pion b2 et le pion a5 prêt à venir lui prêter main forte. 25.Ff1 Thd8 26.Tb1 Fxf1 27.Rxf1, 1er diagramme. Ici, les Noirs l'emportaient par 27...T8d3! 28.Dh5 a4 et les Blancs n'avaient plus de coups. Levon Aronian a préféré 27...Tc2? 28.Rg2! Tdd2 29.Dxf6! a4 30.Rh3!, 2e diagramme, dans lequel le gain noir s'est évaporé comme sous l'effet de la chaleur. 30...Txf2 Shakhriyar Mamedyarov va cependant redonner de l'espoir à son adversaire avec 31.Dh8+? alors que 31.Dd4! b5 32.Db6! avec la menace Td1 et Td8 arrachait le demi-point. 31...Rc7 32.Dd4 Un coup trop tard, le Roi en c7 empêche Db6. 32...f6? Et non ! Levon renonce à 32...b5!, seule suite selon la machine pour conserver un avantage. 33.Dxa4 et les Blancs sont sauvés ! 33...Txh2+ 34.Rg4 h5+ 35.Rf4 Thf2+, 3e diagramme. 36.Re3 Tfe2+ 37.Rf3 Tf2+ 38.Re3 Tfe2+ 39.Rf3 Tf2+ ½-½

Shakhriyar Mamedyarov | Photo : Lennart Ootes / Grand Chess Tour

Les participants au Croatie Grand Chess Tour 2019

Nom des joueursElo PaysÂge
01Magnus Carlsen 2875
28 ans
02Fabiano Caruana 2819
26 ans
03Ding Liren 2805
26 ans
04Anish Giri 2779
25 ans
05Maxime Vachier Lagrave 2779
28 ans
06Ian Nepomniachtchi 2775
28 ans
07Shakhriyar Mamedyarov 2774
34 ans
08Viswanathan Anand 2767
49 ans
09Hikaru Nakamura 2754
31 ans
10Wesley So 2754
25 ans
11Levon Aronian2752

36 ans
12Sergey Karjakin 2748
29 ans

Les 12 participants s'affrontent en 11 rondes à la cadence de 130 minutes pour toute la partie, avec un «délai» de 30 secondes par coup, pour un montant de 325.000 dollars (environ 285.000€), dont 90.000 dollars au vainqueur du tournoi (environ 79.000€) et 10.000 dollars au douzième et dernier (environ 8.700€). Première ronde le 26 juin 2019, jour de repos le 2 juillet, onzième et dernière ronde le 7 juillet, départage (si nécessaire) le 8 juillet, ainsi que la cérémonie de clôture. Un total de 120 places pour les spectateurs seront disponibles quotidiennement. Le prix d'entrée est de 11.00€ par jour. Le pack onze rondes est au prix de 57.00€.

Classement du Grand Chess Tour 2019

Classement du Grand Chess Tour 2019

Points et Prix du Grand Chess Tour 2019

Place Classique PrixRapide et blitz Prix
1er 18/20 points *$90.00012/13 points *$37.500
2e 15 points $60.00010 points $25.000
3e 12 points $40.0008 points $20.000
4e 10 points $30.0007 points $15.000
5e 8 points $20.0006 points $12.500
6e 7 points $17.0005 points $10.000
7e 6 points $15.0004 points $7.500
8e 5 points $13.0003 points $7.500
9e 4 points $10.0002 points $7.500
10e 3 points $10.0001 point $7.500
11e2 points$10.000N/A
12e1 point$10.000N/A
* La victoire d'un tournoi sans passer par les départages offre un bonus de points.

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (14)

  • EuropeEchecs

    15.0-0-0!? est la nouveauté. Toutes les parties des bases se poursuivent par 15.0-0.

  • raino2

    Ca va chauffer dans la partie Magnus Levon : deux rois dans les courants d'air. Encore une fois Magnus paraît hyper bien préparé comme le montre 12 ... Dd2 joué a tempo

  • bolja000

    4 parties décisives en 9 pour le champion du monde quoi dire de plus!!!!

  • bolja000

    d'accord avec Azimut , il y'a Magnus et les autres

  • stantigone

    @ Shasha : Exclusivement, je trouve ça trop, j'aime bien l'étude des ouvertures, et sans le top 100 cela serait plus pareil. Mais pourquoi pas un mixte des deux, ou même un grand prix 960 ; pour voir ce que ça donne. Puis Pourquoi pas inviter un junior, un vétéran et une féminine dans ces tournois au lieu de toujours inviter les même qui fatiguent à force. Deux cycles pour MVL je trouve ça trop par exemple, même si il faut bien qu'il gagne sa vie. Enfin ce sont juste des idées, et je n'ai pas toutes les données en mains, économiques par exemple.