Réactions et conséquences échiquéennes de l'invasion de l'Ukraine par la Russie

Guerre en Ukraine

Appel de Sergey Karjakin... la suite... — Joël Lautier sur la liste noire américaine — La Fédération Russe veut rejoindre la Fédération Asiatique — Magnus Carlsen n'est pas convaincu par la décision de la FIDE — Interview de Daniil Dubov — Sergey Karjakin exclu pour une durée de 6 mois.


Appel de Sergey Karjakin... la suite...

Fédération internationale des échecs Aujourd'hui, 6 mai 2022, la Chambre d'appel de la Commission d'éthique et de discipline (EDC) de la FIDE a annoncé sa décision de rejeter l'appel présenté par le Grand Maître Sergey Karjakin. Le rejet de cet appel confirme l'interdiction de 6 mois qui a été imposée par l'EDC le 21 mars 2022, après que le joueur a été reconnu coupable d'infraction à l'article 2.2.10. Conformément à la Charte de la FIDE et au Code d'éthique et de discipline de la FIDE, cette décision est susceptible d'appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) dans un délai de 21 jours. Cette décision restera en vigueur pendant la durée de l'appel à moins que le TAS n'en décide autrement.

Les Échecs en temps de guerre...

Vasyl Ivanchuk commente sa récente partie jouée sur Internet contre Magnus Carlsen... et les sirènes alertent un début de raid aérien...

Joël Lautier, une star française sur la liste noire américaine

Les États-Unis ont ajouté en mars un Français, Joël Lautier, à la liste des personnes visées par les sanctions contre la Russie. Ce dirigeant d’un cabinet de conseil en fusions et acquisitions apparaît en réalité deux fois sur la liste des sanctions américaines : une fois sous son nom français (Joël Raymond Lautier) et une fois sous la version “russifiée” de son patronyme, Zhoel Raimon Lote. Il a même droit à une mention spéciale du Trésor américain puisqu’il est cité à part dans un communiqué de presse faisant état des efforts de Washington pour cibler “l’élite des proches de Vladimir Poutine”. Ce Français de 48 ans y est mis presque dans le même sac qu’une quinzaine de riches Russes, dont Gennady Timchenko, un homme d’affaires et ami de Vladimir Poutine depuis le début des années 1980.

Presque – car Joël Lautier n’est pas visé par les sanctions spécifiquement pour s’être enrichi grâce à sa proximité avec le maître du Kremlin, contrairement aux oligarques qui se retrouvent dans le viseur des autorités américaines et européennes. Il doit ce discutable privilège au fait qu’il est devenu, en 2020, directeur non-exécutif au conseil d’administration et membre du comité de surveillance de la banque russe Sovcombank.

Selon Les Échos, il est “bizarre” que Joël Lautier subisse ainsi les foudres de Washington. D’abord, souligne le quotidien, parce qu’il avait démissionné de son poste à la Sovcombank le 25 février, au lendemain de l’inscription de cette banque sur la liste des sanctions. Alors certes, cette décision n’est effective qu’après “une assemblée générale [des actionnaires]”, souligne Les Échos. Depuis les sanctions américaines, toute référence aux membres du conseil d'administration a disparu du site de la banque. L'article complet sur https://www.france24.com/fr/europe/20220421-guerre-en-ukraine-jo%C3%ABl-lautier-une-star-fran%C3%A7aise-des-%C3%A9checs-sur-la-liste-noire-am%C3%A9ricaine

Sur Facebook, ce matin du 23 avril, Joël Lautier répondait aux critiques : « Tous ceux qui me connaissent bien savent ce que je pense de cette terrible guerre. Les sanctions contre moi sont complètement injustes et ont un effet dévastateur. »

Joël Lautier

La Fédération Russe veut rejoindre la Fédération Asiatique

Le 14 avril 2022, une réunion du conseil d'administration de la Fédération Russe des échecs s'est terminée, au cours de laquelle il a été décidé à l'unanimité de demander son adhésion à la Fédération Asiatique des Échecs, en réponse à sa suspension par l'European Chess Union. Source https://ruchess.ru

Toutefois, selon un avocat de la Fédération Internationale Des Échecs : « L'entrée du Fédération Russe des Échecs n'a pas encore été approuvée par le Congrès de la Fédération Asiatique des Échecs. Jusqu'à ce que le Congrès l'approuve (une réunion est prévue à la fin de l'année 2022) il n'y aura aucun changement dans le statut juridique de la Fédération Russe des Échecs. »

Magnus Carlsen n'est pas convaincu par la décision de la FIDE

Magnus Carlsen sur la suspension de Karjakin : « Est-il juste de suspendre une personne dont nous ne partageons pas l'opinion ? Je n'en suis pas sûr »

Le champion du monde d'échecs Magnus Carlsen ne pense pas que la FIDE ait fait ce qu'il fallait en disqualifiant Sergey Karjakin pour sa position sur l'Ukraine.

« De nombreux Russes qui soutenaient ouvertement Poutine ou du moins restaient silencieux ont maintenant changé d'avis et disent que Poutine est allé trop loin. Karjakin est allé dans l'autre sens - il a accru son soutien à Poutine. C'est inacceptable. »

« Quant à la disqualification, il est difficile d'en dire quelque chose car la situation est nouvelle. Il n'y a pas beaucoup d'exemples de ce genre. Bien sûr, je ne suis pas d'accord avec la position de Karjakin, mais est-il juste de suspendre une personne dont nous ne partageons pas l'opinion ? Je n'en suis pas sûr. Cela peut être payant dans les moments difficiles, mais aussi créer un précédent qui pourrait se répéter à l'avenir. »

« Et à quoi bon lui donner exactement ce qu'il voulait ? Il voulait être victime de la « tyrannie des sanctions de l'Occident ». Maintenant il peut en parler. Nous-mêmes l'y avons aidé. Nous lui avons donné ce qu'il voulait. Je ne sais pas si c'est bon ou mauvais. » Karjakin pourra-t-il revenir dans les tournois internationaux ? « J'en doute », a déclaré Carlsen. Article publié sur https://www.sports.ru/chess/1108074202-magnus-karlsen-ob-otstranenii-karyakina-pravilno-li-otstranyat-chelove.html

Magnus Carlsen

Sergey Karjakin envisage de faire appel

29 mars (Reuters) - Le grand maître russe Sergey Karjakin envisage de faire appel de son interdiction de compétition de six mois pour avoir soutenu l'invasion russe en Ukraine, a-t-il déclaré mardi à l'agence de presse russe TASS. Le joueur de 32 ans, qui a défié Magnus Carlsen pour le titre mondial en 2016, a défendu les actions de son pays sur les réseaux sociaux ces dernières semaines, suscitant d'intenses critiques de la part du monde des échecs. « Je me demande si je jouerai ou non le Tournoi des Candidats. J'ai l'intention de déposer un recours. J'ai 21 jours pour le faire, une semaine s'est déjà écoulée, et nous devons nous dépêcher dans cette affaire. » Karjakin, qui est né en Crimée et a représenté l'Ukraine jusqu'en 2009, a ajouté que ses avocats étaient en train de déterminer s'il était préférable de déposer l'appel auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) ou de la Fédération internationale des échecs (FIDE). Source https://www.reuters.com/lifestyle/sports/chess-karjakin-mulling-appeal-against-six-month-ban-pro-russia-comments-2022-03-29/

Sergay Karjakin | Photo Maria Yassakova

L'Entraîneur en chef de l'équipe nationale russe d'échecs masculine, et président de Fédération Russe des Échecs, Andrey Filatov, fait appel de la décision de la Commission d'éthique et de discipline de la FIDE (EDC) concernant l'interdiction à Sergey Karjakin de participer à toute compétition d'échecs FIDE pendant six mois à compter du 21 mars 2022.

L'appel a été préparé par les avocats les plus réputés et les plus expérimentés en matière de droit du sport selon https://ruchess.ruInformation du 6 avril 2022.

Interview de Daniil Dubov au Spiegel du 23 mars 2022

Daniil Dubov est assis au bar d'un hôtel berlinois mercredi soir. Le grand maître russe de 25 ans vient de faire match nul lors du Grand Prix Fide. C'était plus ou moins une partie comme une autre, dit-il. De toute façon, il peut à peine se concentrer sur les échecs alors que la Russie mène une guerre en Ukraine.  Source https://www.reddit.com/r/chess/comments/tpfzqe/dubov_the_only_possibility_to_change_something_in/

Daniil Dubov : Vous pensez probablement que la Russie est un mauvais pays et que nous sommes de mauvaises personnes. Mais il y a un grand nombre de personnes qui partagent les mêmes valeurs que vous en Europe. Quand les actions militaires ont commencé, c'était fou, c'était difficile à croire. Nous étions choqués. Lorsque nous avons publié la lettre, nous nous sentions bien, comme si nous pouvions faire une différence. Maintenant, il semble que cela n'ait fait aucune différence. En attendant, vous ne pouvez même pas utiliser le mot "guerre" en Russie. Notre lettre a été publiée avant cette nouvelle loi, donc au moins nous ne sommes pas des criminels. 

SPIEGEL : La présentatrice de télévision Marina Ovsyannikova doit payer une amende après sa manifestation à la télévision russe. Elle ne peut pas retourner à son ancienne vie. L'opposant au Kremlin, Alexei Navalny, est en prison depuis un certain temps. Vous n'avez pas peur des conséquences ?

Daniil Dubov : Je ne sais pas. Il y a beaucoup de gens qui critiquent Poutine et qui sont toujours libres. Je ne me vois pas vraiment en difficulté. Je n'insulte pas mon pays. Je pense juste que nous avons fait une très grosse erreur. Si cela me cause des ennuis, qu'il en soit ainsi. 

SPIEGEL : Vous considériez-vous comme un opposant politique à Poutine même avant la guerre ?

Daniil Dubov : Pour être un vrai adversaire, il faut vraiment faire quelque chose. Je ne suis pas un politicien professionnel, mais j'aime ce pays et je veux qu'il marche bien. Je critique les choses parce que j'en ai le droit. J'ai aussi critiqué le gouvernement pour la Crimée en 2014, par exemple. Je n'aimais pas la direction générale, mais je n'ai jamais été politiquement actif.

SPIEGEL : La guerre dure depuis plus d'un mois maintenant. Comment la voyez-vous aujourd'hui ?

Daniil Dubov : Pour la Russie ça ne peut pas être pire. Nous ne pouvons pas nous rattraper. Ce qui se passe est une catastrophe. Les conséquences seront longues et désagréables, peu importe où mènera ce conflit. J'espère que cela se terminera le plus tôt possible. 

SPIEGEL : Ressens-tu personnellement les sanctions de l'Occident contre la Russie ?

Daniil Dubov : Je les ressens, mais je peux vivre avec ça. Par exemple, je n'ai pas encore reçu mon prix pour le premier Grand Prix à cause des problèmes de transactions bancaires. Netflix et Instagram sont bloqués, certains médicaments ne sont plus disponibles, mais par rapport aux personnes qui ont vraiment des ennuis, bien sûr, ce ne sont pas des problèmes.

SPIEGEL : Vous jouez actuellement dans le troisième tournoi du Grand Prix à Berlin. Trouvez-vous difficile de vous concentrer sur les échecs en ce moment ?

Daniil Dubov : Oui, normalement je suis pleinement concentré et motivé et je fais de mon mieux. Là, c'est complètement différent, je suis déprimé. C'est difficile de se préparer pour les parties quand on doit suivre l'actualité toutes les trois minutes. Ce matin, j'ai essayé de préparer la partie avec mon entraîneur, mais il y avait des nouvelles et puis nous n'avions plus le temps.

SPIEGEL : Connaissez-vous bien Sergey Karjakin ?

Daniil Dubov : Nous n'avons jamais été amis. Il y avait toujours des tensions. Cela a commencé avec la Crimée, sur laquelle nous avions des avis très différents. Mais - et c'est étrange - quand on lui parle en privé, il est très gentil. Je connais aussi des histoires privées à son sujet, comment il a fait de bonnes choses et aidé les gens. L'homme dont j'avais entendu parler dans les nouvelles était une personne complètement différente. Hors ligne, je ne l'ai pas encore entendu faire une déclaration politique.

SPIEGEL : Comment est-ce possible ? Y a-t-il quelqu'un qui dicte à Karjakin ce qu'il a à dire publiquement ?

Daniil Dubov : Je ne pense pas qu'il obéisse aux ordres. Je suis sûr qu'il le fait parce qu'il le veut. Mais je ne connais pas ses raisons. Peut-être parce qu'il pense que c'est juste, peut-être parce qu'il pense que c'est utile, probablement un peu des deux.

SPIEGEL : La FIDE l'a banni pour six mois à cause de son soutien à la guerre. Est-ce correct ?

Daniil Dubov : C'est une décision étrange. Le code d'éthique de FIDE dit qu'il ne faut pas nuire à l'image des échecs. Il l'a clairement fait. S'il est vraiment coupable, son interdiction devrait être de quelques années. Mais je trouve hypocrite que tout d'un coup tant de gens demandent qu'il soit puni, alors qu'en 2014 ils se taisaient. Il est évident que ces deux choses sont liées. 

SPIEGEL : La Fédération internationale des échecs est dirigée par un président russe, Arkady Dvorkovich. Il a été vice-Premier ministre russe entre 2012 et 2018. Il a parlé publiquement d'une guerre. En Russie, il a été accusé de trahison. Comment évaluez-vous son rôle ?

Daniil Dubov : Je le connais assez bien. Je pense qu'il a le même point de vue que moi. Il n'aime pas ce qui se passe. Il pense clairement que c'est une erreur. Mais il est dans une position très, très difficile. D'autant plus que le Kremlin a même demandé publiquement à la FIDE de lever l'interdiction de Karjakin. Je ne voudrais vraiment pas être à sa place.

SPIEGEL : L'ancien champion du monde Anatoly Karpov, une légende des échecs, siège à la Douma. Il a voté pour la reconnaissance des "républiques populaires" de Donetsk et Louhansk et a été sanctionné par l'UE pour cela. A-t-il plus de pouvoir que Karjakin ?

Daniil Dubov : Il est beaucoup plus puissant que Karjakin. Tout le monde sait qui est Karpov. Il est plus connu que Magnus Carlsen. Les gens savent que les échecs ce sont les parties de Karpov et Kasparov. Au sens politique, Karpov est plus puissant que Karjakin car il est à la Douma et Karjakin n'est qu'un blogueur sur Instagram. 

Daniil Dubov | Photo Valeria Gordienko

Le Kremlin demande à la FIDE de revoir sa décision sur Karjakin

Moscou, le 22 mars. TASS. Le porte-parole présidentiel russe Dmitry Peskov, président du conseil d'administration de la Fédération russe des échecs, a appelé la Fédération Internationale des Échecs (FIDE) à revoir sa décision d'interdire au grand maître russe Sergey Karjakin de participer à toute compétition d'échecs FIDE pour six mois.

« Lorsque de tels développements (opération spéciale de la Russie en Ukraine - TASS) se produisent, tout citoyen russe a et devrait avoir le droit d'exprimer sa position. Personne ne peut priver un citoyen russe de ce droit », a-t-il souligné. « Cela ne devrait provoquer aucune réaction politique de la part de la FIDE. » ... « Nous appelons la FIDE à revoir cette décision et à rester à l'écart de la politique pour prouver le prestige de cette organisation internationale d'échecs », a-t-il déclaré. « Naturellement, nous ne sommes pas d'accord avec cette décision. » Source https://tass.com/sport/1425665

Le grand maître russe Alexander Grischuk a donné son opinion sur la suspension pour 6 mois de Sergey Karyakin par la Fédération Internationale des échecs (FIDE). « Bien que je sois personnellement en désaccord avec Sergey, je pense qu'une personne devrait avoir le droit d'exprimer son opinion. Il y a-t-il des éléments échiquéens ici ? » Alexander Grischuk cité par RIA Novosti Sport, le 23 mars 2022.

Sergey Karjakin exclu pour une durée de 6 mois

La Commission d'éthique et de discipline (EDC) de la FIDE a rendu un verdict dans l'affaire relative aux déclarations publiques des grands maîtres Sergey Karjakin et Sergei Shipov.

La Chambre de première instance de l'EDC, formée par Yolander Persaud, Ravindra Dongre et Johan Sigeman en tant que président, a décidé à l'unanimité ce qui suit :

Sergey Karjakin est reconnu coupable d'infraction à l'article 2.2.10 du Code d'éthique de la FIDE, et est sanctionné d'une interdiction de jouer dans toute compétition d'échecs de la FIDE pour une durée de six mois à partir du 21 mars 2022. Sergei Shipov est déclaré non coupable d'infraction. Source https://www.fide.com/news/1650.

« Les déclarations de Sergey Karjakin sur le conflit militaire en cours en Ukraine ont suscité un nombre considérable de réactions sur les réseaux sociaux et ailleurs, dans une large mesure négatives envers les opinions exprimées par Sergey Karjakin », où l'EDC explique les raisons et le contexte juridique de sa décision.

« Une condition nécessaire à l'établissement de la culpabilité est que les déclarations soient tombées dans le domaine public... »

« L'EDC estime, dans le contexte exposé ci-dessus, que les déclarations de Sergey Karjakin, qui, par son propre choix et sa présentation, peuvent être liées au jeu d'échecs, nuisent à la réputation du jeu de échecs et/ou à la FIDE. La probabilité que ces déclarations portent atteinte à la réputation de Sergey Karjakin personnellement est également considérable. »

La Chambre explique sa décision de ne pas sanctionner Sergei Shipov avec l'argument suivant : « En comparaison avec Sergey Karjakin, Sergei Shipov est considérablement moins connu et a, par conséquent, une plate-forme moins puissante. Les déclarations faites par Sergei Shipov sont également d'un caractère légèrement différent et moins provocateur que celles faites par Karjakin. Dans une évaluation globale de l'impact négatif potentiel sur le jeu d'échecs et/ou la FIDE, la Chambre EDC n'est pas suffisamment convaincue que les déclarations de Sergei Shipov constituent une violation de l'article 2.2.10. »

« Sergey Karjakin a été informé par l'EDC que cette décision peut faire l'objet d'un appel en notifiant par écrit cet appel au secrétariat de la FIDE dans les 21 jours à compter de la date de réception de cette décision. L'avis d'appel doit indiquer clairement tous les motifs d'appel. À défaut d'exercice de ce droit d'appel, la décision de la Chambre EDC deviendra définitive. »

[Note de la rédaction] À noter que si l'appel n'aboutit pas, Sergey Karjakin ne participera pas au tournoi des Candidats prévu à Madrid du 15 juin au 6 juillet 2022..

La décision de la Commission d'éthique et de discipline (EDC) de la FIDE au format PDF sur https://www.fide.com/docs/decisions-resolutions/FIDE%20EDC%20Decision%20case%202%202022.pdf

Extrait du compte de Sergey Karjakin sur https://web.telegram.org/z/#-1760481037 du 21 mars 2022. « Vous n'avez aucune chance de vaincre la Russie. Le régime de Kiev n'est pas encore tombé, cependant ce n'est qu'une question de temps. Tout comme l'Allemagne en 1945. Jusqu'au dernier moment les Allemands croyaient qu'ils allaient gagner grâce à une machine de propagande bien huilée. C'est exactement ce qui vous arrive en ce moment. Ne provoquez pas d'effusion de sang inutile. Votre pouvoir a une tâche, prolonger l'agonie. Arrêtez l'effusion de sang et personne ne vous touchera. C'est dans votre propre intérêt ! Et si vous suivez le régime de Kiev… ne dites pas que vous n'avez pas été prévenus… »

Sergey Karjakin

Peu après la publication de la FIDE, Sergey Karjakin commentait : « Une décision attendue, mais non moins honteuse de la FIDE. Toutes les sélections sportives ont été piétinées, le principe selon lequel le sport est en dehors de la politique a été piétiné. J'ai traversé la difficile sélection de la Coupe du Monde pour le Tournoi des Candidats. Hélas, la FIDE s'est déshonorée elle-même et non pas moi. Et surtout, je suis un patriote de mon pays, et seulement en second - un athlète. En repensant à la situation où j'ai soutenu le président de la Russie, le peuple et l'armée, je referais exactement la même chose ! Je ne regrette rien. Merci beaucoup à mes fans, dont je reçois le soutien du monde entier ! La vie remettra sûrement tout à sa place. » Source https://web.telegram.org/z/#-1760481037

Note de la rédaction, le 16 mars 2022 : Nous avons reçu le courrier ci-dessous du 12e champion du monde Anatoly Karpov, suite à un texte du rédacteur en chef Georges Bertola publié sur le site Europe-Echecs. Cette lettre a été rédigée à l'origine en russe puis traduite en espagnol. Voici la version française. Nous publions ce courrier au titre des règles sur le droit de réponse.

Droit de réponse du 12e champion du monde Anatoly Karpov

Cher (ou pas) M. Bertola,

Dans l'éditorial d'Europe-Echecs vous avez manifesté un intérêt inattendu pour la politique, vous livrant à des attaques indignes envers ma personne ainsi que contre mon pays. 

Il convient de rappeler que les citoyens suisses bien éduqués doivent connaître l'histoire de leur pays et être conscients du rôle joué par l'empereur russe Alexandre Ier, qui a pris une position ferme en faveur de la création de l'État suisse, juste après le passage à travers les Alpes du général Souvorov et de son armée en 1799, ce qui a  permis de libérer ces terres de l'occupation française et, plus tard, vaincre l'armée Française de Napoléon en 1812. (En 2014 ont été fêtés avec enthousiasme les 200 ans de relations diplomatiques entre la Suisse et la Russie).

Je souhaite expliquer aux lecteurs du magazine Europe Echecs ma relation personnelle et historique avec le peuple ukrainien. Enfant, à l'âge de 10 ans, en 1961, je suis venu pour la première fois de l'Oural en Ukraine, dans la ville d'Odessa. Depuis lors, Odessa est le lieu que je préfère de toute la planète (un avis partagé par ma fille, Sofia, qui considère Saint-Pétersbourg et Odessa comme les plus belles villes du monde, et à l'âge de 22 ans elle a visité 16 pays sur 3 continents). 

À partir de 1972, quand j'ai initié ma route vers le titre mondial, puis pendant les préparations pour les championnats du monde, j'ai toujours fait une partie de ces préparations en Ukraine, à Odessa ou à Lvov.

Je voudrais aussi vous rappeler qu'en Russie, comme en France, il y a deux chambres de parlement. La Douma russe est analogue à l'Assemblée Nationale, le Conseil des Fédérations à celui du Sénat. 

Depuis ces 11 dernières années je suis député de la Douma, élu par les peuples de l'Oural et de Sibérie occidentale. Lorsque le Parlement russe (Douma) a ratifié les accords d'amitié, de collaboration et d'entraide entre la Russie et les Républiques populaires de Donetsk et Louhansk, j'ai voté pour des citoyens civils de nationalité ukrainienne (616.0000 habitants), qui souffrent depuis 8 ans d'attaques et de bombardements quotidiens. Plus de 13.000 civils sont morts ces dernières années alors qu'ils n'avaient rien à se reprocher. Parmi eux, des enfants, des hommes et des femmes, des grands-pères, des grands-mères.

À ce jour, la Russie a accueilli plus de 150.000 réfugiés du Donbass (c'est ainsi que nous appelons l'ensemble du territoire géographique de Donetsk et Lougansk). 

Les questions d'application des forces armées relèvent de la responsabilité d'autres niveaux de pouvoir : Le Conseil de la Fédération (Sénat), le Conseil de sécurité, le Président de la Fédération de Russie. 

Je n'ai pas voté en faveur de la guerre comme vous l'affirmez, C'EST UN MENSONGE. 

Je suis Président du Fond pour la Paix depuis 40 ans et durant cette période j'ai consacré de nombreux efforts personnels pour mener à bien le programme d'aide aux citoyens ukrainiens victimes de la tragédie de la centrale nucléaire de Tchernobyl. L'accident s'est produit le 26 avril 1986, et le 29 avril 1986 le Fond pour la Paix avait déjà pris la décision d'accorder une aide aux citoyens de Tchernobyl et aux familles des travailleurs de la centrale nucléaire. Garry Kasparov et moi avons donné aux victimes de Tchernobyl l'intégralité du prix du championnat du monde 1986 (660.000 dollars). En 1989 fut créée l'organisation « Help Tchernobyl » que je dirige encore à ce jour. Je continue à travailler pour résoudre les problèmes de la catastrophe de Tchernobyl encore aujourd'hui. Pour cette activité caritative, j'ai reçu les honneurs les plus élevés d'Ukraine ; par le Président Leonid Koutchma en 2001, par le Président Viktor Iouchtchenko en 2006. Je suis actuellement citoyen d'honneur de l'Ukraine, membre honoraire du conseil des journalistes de l'Ukraine, et enfin, en 2016, j'ai reçu la plus haute distinction des organisations sociales du pays – Héros de Tchernobyl (dont je suis le seul étranger).

Déclarer que Karpov est un ennemi de l'Ukraine et du peuple ukrainien, c'est ignorer totalement la réalité.

Je ne vais pas vous réclamer d'excuses personnelles, bien que depuis toutes ces années que nous nous connaissons (depuis 1995), lors de la création du Festival du Cap d'Agde, vous avez recherché à avoir de bonnes relations et même de l'amitié avec moi, mais j'insiste pour que vous vous excusiez auprès des lecteurs d'Europe-Echecs pour votre ignorance de la question, pour la désinformation auprès des amateurs du jeu d'échecs, et pour diffamation envers le champion du monde Anatoly Karpov.

Je vous recommande de reprendre votre travail d'historien des échecs et auteur de livres d'échecs, où certains vous considèrent comme un spécialiste et connaisseur du sujet, car pour vous consacrer à politique vous êtes trop « vert » et il est un peu tard pour commencer à « mûrir ». 

Je souhaite à tous les lecteurs d'Europe-Echecs santé, longévité, paix et beaucoup de joie dans les activités échiquéennes !

Gens Una Sumus

Anatoly Karpov

Réponse de Georges Bertola adressée à Karpov

Cher Monsieur Karpov,

Les démocraties sont les garantes de la liberté d’expression, une valeur fondamentale et, je suis ravi que vous en profitiez. Cela permet le dialogue. La réciprocité est-elle possible aujourd’hui en Russie ?

Après vous avoir lu attentivement, j’admets avoir forcé le trait, sous le choc des images, l’émotivité, mais en vérité c’est votre soutien au Président Vladimir Poutine qui vous vaut aujourd’hui les sanctions de l’Union européenne.

Vous pointez les horreurs de la guerre civile qui ont ravagé l’Est de l’Ukraine ces dernières années. Par contre, pas un mot sur la situation actuelle du reste de l’Ukraine. L’invasion par l’armée russe, les dévastations des bombardements, les milliers de victimes, les millions de réfugiés… Vous conservez le silence, mais peut-être n’avez-vous pas d’autre choix ?

Ceci n’enlève rien à votre prestigieuse carrière de joueur d’échecs et de champion du Monde que l’histoire retiendra.

L’avenir s’annonce imprévisible, hélas. Il faudra sans doute un certain temps pour recoller les morceaux, avant que la devise de la FIDE ne redevienne une réalité.

« Gens una sumus »

Georges Bertola

Le texte de Georges Bertola

« Depuis l’invasion de l’Ukraine par les forces russes du dictateur Poutine, il m’est revenu en mémoire ces années de guerre froide et ce sentiment d’impuissance que j’avais ressenti à Lugano en 1968 lors de l’invasion de la Tchécoslovaquie par l’URSS. Les joueurs tchèques, Kavalek notamment, avaient tenté le dialogue avec Petrosian et Spassky, sans grand succès. En 1976 mon entretien avec Geller ne s’était pas très bien passé car un fossé nous séparait sur le plan politique et idéologique.

Nous sommes à nouveau dans la même situation si ce n’est qu’une figure légendaire des échecs, l’ex-champion du monde Karpov, est complice de cette agression après avoir voté pour la guerre à la Douma. Un opportuniste qui se présentait déguisé en homme de paix et qui incarne aujourd’hui la négation du slogan de la FIDE. Nous ne sommes désormais plus de la même famille. » Georges Bertola

« Mes pensées vont aux civils ukrainiens » Arkady Dvorkovich

L'ancien haut responsable du Kremlin qui préside la Fédération Internationale des échecs dénonce la guerre de la Russie contre l'Ukraine. Dans une interview, Arkady Dvorkovich, le président de la FIDE, a exprimé son opposition à la guerre, devenant l'un des très rares, ou des seuls, anciens hauts responsables du Kremlin à critiquer ouvertement. « Les guerres sont les pires choses auxquelles on puisse faire face dans la vie... y compris cette guerre », a dit Dvorkovich depuis la Russie, où il dit qu'il est « en sécurité avec ma famille et mes amis ».

Dvorkovich, qui a servi au Kremlin pendant 10 ans, dénonce l'invasion de Vladimir Poutine. « Mes pensées vont aux civils ukrainiens », a dit Dvorkovich. « Les guerres ne tuent pas seulement des vies inestimables. Les guerres tuent les espoirs et les aspirations, gèlent ou détruisent les relations et les connexions. »

Dvorkovich a été conseiller économique du président Dmitri Medvedev de 2012 à 2018, président du comité d'organisation russe de la Coupe du Monde de la FIFA et président des chemins de fer publics russes, un titre qu'il ne détient plus et une histoire dont il s'éloigne. « Je ne suis plus impliqué dans aucune entreprise commerciale d'État. Je suis impliqué dans certaines activités publiques non commerciales, principalement dans les domaines de l'éducation et de l'innovation. » Extrait de l'article paru sur https://www.motherjones.com/politics/2022/03/chess-grandmasters-putin-russia-ukraine-war/ le 14 mars 2022

Arkady Dvorkovich | Photo Karol Bartnik

Appel de la Fédération Ukrainienne des Échecs

Aux fédérations nationales d'échecs - membres de l'Union européenne des échecs : En violation flagrante du droit international, la Fédération de Russie a lancé une agression militaire à part entière contre l'Ukraine le 24 février 2022. Cette guerre non provoquée est dirigée contre l'ensemble de l'Ukraine et ses citoyens. L'agression est soutenue par la République de Biélorussie et continue de faire des milliers de victimes parmi les civils. Au 9 mars 2022, le nombre officiel de réfugiés ukrainiens dépasse les 2 millions de personnes et ce nombre continue de croître. Il s'agit de la plus grande catastrophe humanitaire en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

Les mesures interdisant aux athlètes des pays agresseurs de participer aux compétitions officielles ont été appliquées par d'autres fédérations sportives, dont le Comité international olympique. Les sanctions ont été appliquées non seulement aux gouvernements de la Fédération de Russie et de la République du Bélarus, mais également à leurs athlètes. Au vu des faits exposés, nous, joueurs d'échecs ukrainiens, soutenons ouvertement la lettre du président de la Fédération des échecs d'Ukraine, datée du 2 mars 2022 et exhortons les fédérations nationales d'échecs, membres de l'Union européenne des échecs (ECU) appliquer les mesures suivantes :

1. Interdire aux joueurs d'échecs russes et biélorusses de participer à tous les tournois organisés par l'ECU sous n'importe quel drapeau ou sans.
2. Interdire à tous les entraîneurs, arbitres et officiels russes et biélorusses de participer à toute compétition organisée sous les auspices de l'ECU et renvoyer immédiatement les citoyens de ces pays de tout poste au sein de l'administration et des commissions de l'ECU.
3. Initier la convocation immédiate de l'Assemblée générale de la FIDE exigeant la démission immédiate du président de la FIDE, Arkadi Dvorkovich, en tant que personne qui, étant un proche collaborateur de Poutine, est personnellement responsable de la formation de la politique étrangère agressive de la Russie.

Nous appelons les fédérations d'échecs du monde entier à soutenir ces demandes, et l'ECU à les adopter lors de la prochaine réunion.

Joueurs d'échecs ukrainiens : (GM) Vasily Ivanchuk, (GM) Ruslan Ponomariov, (GM) Andrey Volokitin, (GM) Anton Korobov, (GM) Kirill Shevchenko, (GM) Volodymyr Onyshchuk, (GM) Yuriy Kuzubov, (GM) Yuriy Kryvoruchko, (GM) Martyn Kravtsiv, (GM) Alexandr Moiseenko, (GM) Zahar Efimenko, (GM) Volodymyr Baklan, (GM) Bernadskiy Vitaliy, (GM) Andriy Vovk, (GM) Yuri Vovk, (GM) Oleksandr Sulypa, (GM) Nazar Firman, (IM) Sergiy Pavlov, (IM) Natalia Zhukova, (GM) Mykhaylo Oleksiyenko, (GM) Volodymyr Vetoshko, (GM) Oleksandr Kovchan, (IM) Volodymyr Grabinsky, (GM) Andrey Baryshpolets, (WIM ) Irina Andrenko et bien d'autres. Source https://www.facebook.com/UkrainianChessFederation/posts/455731536281903

Fédération Ukrainienne des Échecs

Les joueurs d'échecs russes lancent un appel à Vladimir Poutine

Appel au président de la Fédération de Russie de la part des joueurs d'échecs russes. Nous nous opposons aux actions militaires sur le territoire de l'Ukraine et appelons à un cessez-le-feu rapide et à une solution pacifique au conflit par le dialogue et les négociations diplomatiques. Il nous est insupportablement douloureux de voir la catastrophe qui arrive ces jours-ci à nos peuples.

Nous avons toujours joué pour la Russie dans des compétitions individuelles et, avec une fierté particulière, dans des compétitions par équipes. Nous pensons que les échecs, comme les sports en général, doivent rassembler les gens. Les tournois internationaux les plus prestigieux se sont déroulés dans notre pays au plus haut niveau, même en pleine pandémie.

Les échecs enseignent la responsabilité de ses actions ; chaque pas compte et une erreur peut conduire à un point de non-retour fatal. Et si cela a toujours été une question de sport, aujourd'hui la vie des gens, les libertés et les droits fondamentaux, la dignité humaine, le présent et l'avenir de nos pays sont en jeu.

En ces jours tragiques, nous pensons à toutes les personnes qui se sont retrouvées au centre de ce terrible conflit. Nous partageons la douleur avec nos collègues ukrainiens et appelons à la paix.

L'équipe d'échecs ukrainienne est championne d'Europe en titre, l'une des meilleures équipes du monde avec la nôtre. Nous avons joué des dizaines de matchs et des centaines de parties. Nous avons toujours placé la lutte au-dessus de la politique - et les Ukrainiens nous ont répondu en retour. Nous vous demandons de donner aux équipes, aux joueurs et aux gens ordinaires des deux pays une chance de respect mutuel.

Nous sommes pour la paix. Arrêtez la guerre !

La pétition a été signée par : Ian Nepomniachtchi, Alexandra Kosteniuk, Daniil Dubov, Pyotr Svidler, Andrey Esipenko, Maxim Matlakov, Kirill Alekseenko, Alexander Motylev, Mikhail Kobalia, Evgeny Naer, Pavel Tregubov, Alexander Khalifman, Polina Shuvalova, Igor Lysyi, Dmitry Kryakvin, Vladimir Barsky, Mark Glukhovsky , Maxim Notkin, Maxim Chigaev, Anastasia Chigaeva, Olga Badelko, Pavel Ponkratov, Alexander Shimanov, Daniil Yuffa, Konstantin Mesropov, Svetlana Ershova, Evgeny Egorov, Anna Volkova, Eteri Kublashvili, Yana Sidorchuk, Anna Burtasova, Denis Grigoriev, Ilya Gorodetsky, Oleg Pervakov.

Par Yana Metlyova, le 3 mars 2022 https://www.championat.com/other/news-4626621-veduschie-shahmatisty-rossii-napisali-obraschenie-k-prezidentu-rf.html

Déclaration du Grand Chess Tour

Compte tenu de l'invasion non provoquée de l'Ukraine et de la tragique crise humanitaire, le Grand Chess Tour (GCT) soutient les droits humains des citoyens ukrainiens.

Le directeur exécutif du GCT, Michael Khodarkovsky, en consultation avec le conseil d'administration du GCT, a déterminé que le grand maître Sergey Karjakin était banni de tous les événements du GCT à venir en raison de ses récents commentaires hostiles sur les réseaux sociaux soutenant le président russe Vladimir Poutine et l'invasion russe de l'Ukraine.

Conformément à la loi de la FIDE selon laquelle « aucun joueur ne doit jeter le discrédit sur le jeu d'échecs », nous pensons que les actions du Grand Maître Karjakin sont telles que nous ne pouvons plus l'associer à notre organisation. C'est notre décision de ne pas l'inviter, ni aucun autre joueur d'échecs qui soutiendrait la guerre en Ukraine, à participer aux futurs événements du Grand Chess Tour. Ensemble, nous soutenons l'Ukraine. Source https://grandchesstour.org/blog/ukraine

Garry Kasparov : “Plus vite Poutine sera parti, plus vite la Russie pourra retrouver sa place”

Dans votre livre, Winter Is Coming [traduit en français sous ce même titre chez Michel Lafon], vous alertiez dès 2015 sur le fait que Poutine allait de nouveau attaquer l’Ukraine. Pourquoi vos appels à livrer des armes à l’Ukraine et à se défaire de notre dépendance au gaz et au pétrole russes n’ont-ils pas été entendus ?

Personne ne me croyait. Quand on me demandait si je considérais vraiment Poutine comme une menace plus sérieuse que Daech, je répondais : une organisation terroriste, ça va et ça vient ; Poutine, lui, représente un danger mortel constant. On me regardait comme si j’étais un imbécile. Aujourd’hui, on me voit comme Nostradamus parce que j’ai prédit ce que l’on ne voulait pas voir. J’espère que cette guerre entraînera la chute du régime de Poutine. C’est la première fois depuis la fin de la guerre froide que le monde entier affiche un front uni. Je n’aurais pas pensé, même dans mes rêves les plus fous, qu’une telle solidarité puisse émerger en seulement quatre ou cinq jours.

Qu’est-ce qui vous étonne le plus ?

Même le président du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokaev, dont Poutine a tout récemment sauvé le pouvoir, a pris ses distances avec Moscou et suspendu la diffusion des chaînes de télévision russes dans son pays. [Le chancelier allemand] Olaf Scholz m’a également bluffé en revenant sur l’Ostpolitik de Willy Brandt et en plaçant l’Allemagne dans la politique mondiale de sécurité. La Fédération internationale de football association (Fifa) s’y met aussi, de même que le Comité international olympique (CIO).

Source : https://www.courrierinternational.com/article/interview-garry-kasparov-plus-vite-poutine-sera-parti-plus-vite-la-russie-pourra-retrouver

Garry Kasparov

L'ECU suspend les fédérations d'échecs russe et biélorusse

L'Union européenne des échecs condamne fermement l'invasion russe de l'Ukraine, l'implication de la Biélorussie et exprime sa solidarité et son soutien au peuple ukrainien. Nous ressentons une profonde tristesse pour toutes les victimes de la guerre et leurs familles. L'ECU condamne les membres de la communauté des échecs qui ont exprimé leur soutien à l'invasion brutale et inacceptable de l'Ukraine.

Avec effet immédiat, l'ECU suspend les fédérations d'échecs russe et biélorusse. 
L'ECU suspend toutes les compétitions/événements/séminaires qui se tiendront en Russie et en Biélorussie et interdit l'affichage et l'utilisation des drapeaux, hymnes, couleurs et symboles des deux pays.
Les équipes nationales et les clubs russes et biélorusses seront exclus de tous les événements du calendrier ECU. 
Les joueurs représentant les fédérations russes ou biélorusses seront exclus de toutes les compétitions ECU à moins qu'ils ne changent de fédération ou qu'ils se représentent sous le drapeau de la FIDE.
Aucun entraîneur, arbitre ou officiel de Russie ou de Biélorussie n'exercera de fonction lors des prochains championnats d'Europe d'échecs ou lors de tout événement ECU ultérieur.

Le Conseil de l'ECU prend note de la proposition de la Fédération ukrainienne des échecs d'expulser la Fédération russe des échecs, et cette question ainsi que les décisions du Conseil de l'ECU ci-dessus seront examinées lors de la prochaine Assemblée générale de l'ECU.

Avec une vive inquiétude, le conseil d'administration de l'ECU souligne que le conseil de surveillance et le conseil d'administration de la Fédération russe des échecs comprennent plusieurs personnes sanctionnées, dont le ministre russe de la Défense. Le Bureau de l'ECU recommande que la question soit examinée d'urgence par la FIDE.

Source du 4 mars 2022 https://www.europechess.org/ecu-suspends-the-russian-and-belarusian-chess-federations/

Le monde des échecs également de la partie

Au diapason des fédérations sportives internationales, la FIDE, a pris depuis vendredi des sanctions contre la Russie et les joueurs russes après l'invasion de l'Ukraine. Un camouflet pour Vladimir Poutine alors que la discipline fait partie des images d'Épinal de son pays. Le monde des échecs, sport national depuis la période soviétique, n'a pas non plus hésité à se mobiliser, dans un pays où cette activité est pourtant érigée en religion. 

Légende vivante des échecs, Garry Kasparov est également un des plus féroces critiques de Vladimir Poutine, et ce depuis son premier mandat en 2000. Le champion n'a de cesse de dénoncer les atteintes aux droits de l'Homme et à la liberté ainsi que la dérive autoritaire du président russe. En exil depuis 2012, il vit désormais à New York.

« Après des années pendant lesquelles mes avertissements ont été ignorés, j'ai passé la journée à entendre 'Garry, tu avais raison'. Je vais répéter ce que j'ai dit en 2014 : arrêtez de me dire que j'ai raison et écoutez ce que je dis maintenant », a-t-il posté sur Twitter.

Au-delà des frontières, le champion du monde en titre, le Norvégien Magnus Carlsen, a également commenté la situation dans une interview à la télévision nationale : « Lorsque vous représentez un pays qui fait autant de choses étranges que la Russie, vous avez beaucoup de hauts et de bas. Les joueurs russes et moi pensons que c'est quelque chose qu'un pays ne devrait pas faire. J'ai la chance de vivre dans un pays où règne la paix. »

Des déclarations qui ne peuvent qu'encombrer Vladimir Poutine qui, du football aux Jeux olympiques, a fait du sport un des leviers de puissance de la Russie. Sport cérébral et partie intégrante de l'âme russe, les échecs ne font pas exception. Source : https://www.france24.com/fr/sports/20220301-sanctions-contre-la-russie-le-monde-des-%C3%A9checs-%C3%A9galement-de-la-partie

Championnat du monde par équipes reporté

Le Championnat du monde par équipes est reporté à novembre 2022. La Fédération internationale des échecs (FIDE) a décidé de reporter le Championnat du monde par équipes 2022 à novembre 2022. Les droits d'accueillir le tournoi sont conservés par la Fédération israélienne des échecs. Source https://fide.com/news/1608 – Le 2 mars 2022.

À l'heure actuelle, en raison des événements tragiques en cours liés à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, la participation de l'équipe ukrainienne ne peut être assurée et l'équipe nationale russe ne peut être autorisée à participer au championnat. De plus, un certain nombre d'autres équipes n'ont pas confirmé leur participation.

La FIDE appelle à une cessation immédiate des hostilités.

Pas de joueurs russes au Norway Chess 2022

Au regard de l'horrible situation qui se déroule en Ukraine par le gouvernement russe, le Norway Chess a décidé de soutenir les sanctions que la communauté mondiale a prises contre la Russie. Cela signifie que nous ne pouvons pas avoir la participation de la Russie lors de la 10e édition du Norway Chess qui aura lieu du 30 mai au 10 juin 2022. Des millions de Russes ne veulent pas la guerre et nous savons que cette situation a des conséquences majeures également pour le peuple russe. Nous sommes aux côtés des Ukrainiens. La liste des joueurs sera annoncée un peu plus tard au mois de mars. Source https://norwaychess.no/en/2022/03/02/russian-participation/

Déclaration officielle du Conseil de la FIDE

Aujourd'hui, le 27 février 2022, s'est tenue une réunion extraordinaire du Conseil de la FIDE sur la situation actuelle et les mesures urgentes à prendre après l'action militaire lancée par la Russie en Ukraine.

Comme l'a déclaré le président de la FIDE, Arkady Dvorkovich, le Conseil de la FIDE considère que sa mission principale est de préserver l'unité de la FIDE et de respecter les droits humains fondamentaux inscrits dans la Charte de la FIDE. À cet égard, le Conseil de la FIDE a adopté un certain nombre de décisions d'urgence importantes. Le Conseil de la FIDE approuve la déclaration suivante condamnant l'action militaire :

« La FIDE exprime sa profonde inquiétude face à l'action militaire lancée par la Russie en Ukraine. La FIDE est unie contre les guerres et condamne toute utilisation de moyens militaires pour résoudre les conflits politiques. La FIDE prendra toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des joueurs d'échecs et des autres membres de la communauté des échecs. Aucune compétition et aucun événement d'échecs officiels de la FIDE n'auront lieu en Russie et en Biélorussie.

Suite à l'appel du CIO, le Conseil de la FIDE décide qu'aucun drapeau national russe et biélorusse ne sera affiché et qu'aucun hymne ne sera joué dans tous les événements d'échecs internationaux FIDE. À la place, le drapeau de la fédération nationale d'échecs ou le symbole/logo officiel sera utilisé. Une procédure simplifiée pour jouer sous le drapeau FIDE sera mise en place là où elle est cruciale pour les joueurs ou tout autre officiel d'échecs dans la situation géopolitique actuelle.

Afin de protéger la FIDE des risques financiers et tout autre risque possible, la FIDE résilie tous les accords de partenariats existants avec les sociétés biélorusses et russes sanctionnées et/ou contrôlées par l'État et ne conclura pas de nouveaux accords de partenariat avec ces sociétés.

Le Conseil de la FIDE condamne toute déclaration publique de tout membre de la communauté des échecs qui soutient une action militaire injustifiée et porte le cas des grands maîtres d'échecs Sergey Karjakin et Sergey Shipov devant la Commission d'éthique et de discipline.

Le Conseil de la FIDE réaffirme les dates du Congrès de la FIDE, salue la candidature de l'AICF pour accueillir la 44e Olympiade d'échecs.

Quelle que soit l'organisation de l'Olympiade d'échecs 2022, la FIDE organisera le Congrès annuel de la FIDE aux dates précédemment prévues - à partir du 27.07.2022. jusqu'au 02.08.2022. avec la date des élections au 01.08.2022. La préférence est de combiner le Congrès de la FIDE avec l'Olympiade d'échecs 2022. Cependant, des consultations avec les organisateurs potentiels de l'Olympiade d'échecs 2022 seront menées et un ajustement des dates du Congrès de la FIDE est possible si cela n'implique pas un retard notable des élections. Le Conseil de la FIDE confirme que les élections continentales seront organisées dans le cadre de leurs dispositions constitutionnelles.

Le Conseil de la FIDE confirme son engagement à poursuivre tous les programmes de développement établis pour les fédérations nationales, les zones, les continents et les organisations affiliées. Source https://www.fide.com/news/1603

Principaux partenaires de la Fédération Internationale Des Échecs https://www.fide.com
– Gazprom, exploration géologique, production, traitement et vente de gaz et de pétrole.
– PhosAgro, un des grands producteurs mondiaux d'engrais à base de phosphate.
– Rosseti Lenenergo, une des plus grandes sociétés de réseau de distribution en Russie.
– Norilsk Nickel, une société minière, producteur de palladium, nickel, platine et cuivre.
– Alrud, un important cabinets d'avocats russes.

Arkady Dvorkovich, actuel président de la Fédération Internationale Des Échecs (FIDE), a été assistant du président de la Fédération de Russie de mai 2008 à mai 2012, avant de devenir vice-Premier ministre du cabinet de Dmitri Medvedev du 21 mai 2012 au 7 mai 2018. Il est élu le 3 octobre 2018 président de la FIDE.

La Fédération Polonaise des Échecs (PZSzach) 

Pour la Russie et la Biélorussie, pays utilisant l'agression militaire, il n'y a pas de place dans une compétition sportive mondiale. La Fédération Polonaise des Échecs considère qu'une compétition sportive entre l'équipe nationale polonaise et les équipes nationales de ces pays est impossible.

Nous nous attendons à ce que l'équipe nationale russe soit exclue du Championnat du monde par équipe qui se tiendra en avril 2022 à Jérusalem. Si une telle décision n'est pas prise par la Fédération Internationale des Échecs (FIDE), l'équipe nationale polonaise ne participera pas à ce championnat.

Le conseil d'administration de la Fédération polonaise des échecs du 28 février 2022. 
Source https://pzszach.pl/2022/02/28/stanowisko-w-sprawie-udzialu-reprezentacji-narodowej-w-druzynowych-mistrzostwach-swiata/

Le CIO « recommande » aux fédérations de ne pas autoriser les athlètes russes et biélorusses à participer à leurs compétitions

Le CIO s'est de nouveau exprimé, lundi 28 février, sur le sujet de la guerre en Ukraine. Après avoir d'abord invité, vendredi, les fédérations internationales à ne pas conserver la tenue d'évenements sur les territoires russes et biélorusses, elle a tenu à avancer de nouvelles sanctions, notamment concernant les athlètes et officiels de ces deux pays, sans pour autant employer les mots « bannir » ou « exclure »...

La première recommandation consiste à demander aux fédérations sportives de "ne pas inviter ou autoriser la participation d'athlètes et d'officiels russes et biélorusses à des compétitions internationales." Autrement dit, dans l'idéal et si les règlementations le permettent, l'organisateur doit s'assurer qu'aucun athlète ou officiel sportif de ces deux pays ne prenne part à leur compétition. Si cela est impossible "à court terme pour des raisons organisationnelles ou juridiques", les athlètes concernés ne doivent être autorisés à participer que sous drapeau neutre. Source https://www.francetvinfo.fr/les-jeux-olympiques/guerre-en-ukraine-le-cio-recommande-aux-federations-de-ne-pas-autoriser-les-athletes-russes-et-bielorusses-a-participer-a-leurs-competitions_4986117.html

Le Comité exécutif du Comité international olympique (CIO) a exhorté vendredi toutes les fédérations sportives internationales à annuler ou à délocaliser tout événement prévu en Russie ou au Biélorussie, suite à l'invasion de l'Ukraine par Moscou.

De plus, le Comité exécutif demande que le drapeau de la Russie et du Bélarus ne soit hissé lors d'aucun événement sportif international et que l'hymne national de ces deux pays ne soit pas joué, précise le communiqué du CIO, qui estime que ces deux pays ont violé la trêve olympique. Source https://olympics.com/cio/news/la-ce-demande-aux-federations-de-deplacer-ou-annuler-manifestations-sportives-prevues-en-russie-ou-au-belarus

La résolution correspondante des Nations Unies a été adoptée par l’Assemblée générale de l’ONU le 2 décembre 2021 par consensus par les 193 États membres de l’ONU. La Trêve olympique a commencé sept jours avant le début des Jeux Olympiques, le 4 février 2022, et se termine sept jours après la clôture des Jeux Paralympiques. 

La fédération indienne candidate pour l'Olympiade 2022

« Nous proposons d'accueillir l'Olympiade d'échecs. Le budget de l'événement sera d'environ Rs 75 crore (environ 9.000.000 €), » a déclaré Bharat Singh, secrétaire de l'AICF. Si l'Inde remporte la candidature, l'Olympiade d'échecs sera la deuxième plus grande compétition d'échecs à se dérouler dans le pays après le championnat du monde d'échecs 2013 entre l'Indien Viswanathan Anand et le Norvégien Magnus Carlsen. » Le 26 février 2022 Source https://timesofindia.indiatimes.com/sports/chess/india-bidding-to-host-chess-olympiad-2022/articleshow/89846558.cms

À noter que si la Russie a ce vendredi bloqué une résolution de l'ONU condamnant son agression de l'Ukraine, sur les 15 membres du Conseil de Sécurité de l'ONU, 11 pays ont voté en faveur, pendant que l'Inde, la Chine et les Émirats arabes unis se sont abstenus.

Dana Reizniece-Ozola, directrice administrative et financière de la FIDE.  : « S'il est du devoir de toute organisation sportive internationale de représenter les valeurs olympiques, d'apporter la paix et de veiller aux intérêts des athlètes, même dans les moments les plus agités, nos actions ne peuvent être séparées du contexte actuel. Je souligne la décision du Conseil de la FIDE d'annuler l'Olympiade d'échecs et le Congrès de la FIDE à Moscou et à Khanty-Mansiysk. Aucun événement ou compétition d'échecs ne devrait avoir lieu en Russie alors qu'elle procède à une invasion brutale de l'Ukraine. »

Malgré les risques, des joueurs russes expriment leur désaccord

Lors de l'interview d'après-partie, le grand maître Alexandre Grischuk a tenu à donner son avis sur la guerre en Ukraine : « Je suis très triste, très peiné de ce qui se passe. Je n'utiliserai pas le mot "guerre", car c'est interdit dans nos médias et je veux qu'ils puissent me citer. J'ai soutenu et je continuerai à soutenir la Russie dans 99% des cas de conflits internationaux, mais cette fois je ne peux pas. À mon avis, ce que nous faisons est très mal, à la fois d'un point de vue moral et d'un point de vue pratique. Peut-être que notre gouvernement et notre président pensent que s'ils arrêtent maintenant ils devront démissionner et peut-être qu'ils pensent à l'avenir de la Russie, que ça brisera la Russie. C'est déjà arrivé plusieurs fois dans l'histoire russe, mais elle a toujours ressuscité si nous savons que la vérité, Dieu et la justice sont de notre côté. Mais maintenant, moi, je perds ce sentiment tous les jours avec ce qui se passe, avec chaque victime, à chaque bombardement sur des civils. C'est extrêmement douloureux pour moi, et j'espère que ça s'arrêtera. » À partir de la cinquième minute sur https://www.youtube.com/watch?v=QFN0s53RpGY

Alexander Grischuk et Dmitry Andreïkin après la 1re ronde du Grand-Prix de Belgrade

Daniil Dubov sur sa page Facebook : « Ça doit être génial de dire 'non à la guerre' et de retourner à ses affaires en pensant que c'est suffisant. La triste vérité est, j'en ai peur, que presque rien n'a été fait malgré tous les discours sur la paix mondiale. Le moins que l'on puisse dire c'est que le monde entier a échoué. Nous sommes tous responsables. » https://www.facebook.com/daniil.dubov.7

Le grand maître, entraîneur de l'équipe nationale russe, Alexander Motylev a signé un appel : « Compatriotes ! Le déclenchement de la guerre entre la Russie et l'Ukraine est une HONTE. C'est NOTRE honte, mais, malheureusement, nos enfants, des générations de Russes à naître, devront également en porter la responsabilité. Nous ne voulons pas que nos enfants vivent dans un pays agresseur, afin qu'ils aient honte que leur armée ait attaqué un État indépendant voisin. Nous appelons tous les citoyens russes à dire NON à cette guerre. Nous ne croyons pas qu'une Ukraine indépendante constitue une menace pour la Russie ou tout autre État, ni aux affirmations de Vladimir Poutine selon lesquelles le peuple ukrainien est sous le régime « nazi » et doit être « libéré ». Nous exigeons la fin de cette guerre ! » https://www.facebook.com/alexander.motylev.1/posts/10224736505214492

Alexandra Kosteniuk : « Chers amis ! Jusqu'à présent, cette folie continue. Alors que le gouvernement de mon pays envoie des chars dans un État voisin et bombarde le territoire d'un autre pays. Alors qu'il y a tant de haine, d'agressivité, de souffrance et d'impuissance, je ne peux pas continuer à poster mes photos ici, à faire comme si rien ne se passait autour de moi, ou comme si ce qui se passe ne me regardait pas. Ça arrive et c'est quelque chose d'effrayant, d'impensable et d'inexplicable. ... Je suis contre toute guerre, agression et violence. Je suis contre les armées, les armes et les guerriers, peu importe à quel point ils essaient d'expliquer et d'argumenter...

Alexandra Kosteniuk
https://www.facebook.com

...Cela me fait peur et me fait de la peine de réaliser que même en 2022, les gens n'ont pas appris à vivre sereinement. Je ne suis pas prête à entrer dans des débats sur cette guerre, quand et pourquoi elle a commencé et combien de temps elle durera, je prie juste pour que ce cauchemar se termine bientôt et que toutes les actions qui se produisent actuellement ne mènent pas à un énorme gâchis avec d'évidentes conséquences pour toute l'humanité. Probablement chacun de nous est coupable de quelque chose dans ce qui se passe aujourd'hui. Je ne sais pas quoi, la situation qui se déroule actuellement dans le monde et en Russie me rappelle le « Zugzwang » dans laquelle, comme nous le savons, chaque coup entraîne une détérioration de la position. Je prie pour une fin rapide de cet horrible cauchemar. Que ce soit avec des sanctions, avec des boycotts et avec l'isolement mondial complet de la Russie, mais surtout avec un minimum de victimes de part et d'autre. »

« L'histoire a vu de nombreux jeudis noirs. Mais aujourd'hui est plus noir que tous les autres. »
« Impossible à croire. En 2022, en Europe, des gens meurent à la guerre, le destin de dizaines de millions de personnes est brisé. Horreur... Les Russes et les Ukrainiens sont des frères, pas des ennemis. Arrêter la guerre. »

Les membres de l'équipe nationale d'échecs d'Ukraine et la Fédération ukrainienne des échecs : « ... Jusqu'à présent, pas un seul dirigeant de la FIDE n'a condamné les crimes commis contre l'Ukraine. La FIDE reste dirigée par un homme proche du président russe, Arkady Dvorkovich. Nous demandons à toutes les fédérations nationales de contacter la FIDE avec une demande : interdire aux représentants de la Fédération de Russie de participer aux prochaines élections de la FIDE. Nous espérons également une punition appropriées des grands maîtres bien connus qui ont ouvertement soutenu l'agression criminelle contre l'Ukraine - Anatoly Karpov, Sergey Karyakin et Sergey Shipov. »

Oleksandr Sulypa, grand maître et entraîneur de l'équipe d'échecs de l'Ukraine. Source https://twitter.com

Anna Muzychuk : « Je m'adresse à mes collègues joueurs d'échecs. Des grands-maîtres mondialement connus, Ian Nepomniachtchi, Daniil Dubov, Dmitry Andreikin, Nikita Vitiugov, Peter Svidler, Alexander Motylev et d'autres se sont déjà exprimés publiquement contre les décisions du Président de la Fédération de Russie et contre la guerre en Ukraine. Malheureusement, il y a aussi l'autre côté de la médaille - le grand maître Sergey Karjakin et le commentateur Sergey Shipov diffusent de fausses informations, parlent d'« actions pacifiques » de la Fédération de Russie et de « protégez les citoyens. » Russes, agissez ! Tant que vous croyez aux fausses informations des gens meurent ! » Source https://www.facebook.com/anna.muzychuk.9

Evgeniya Doluhanova : « Il y a eu des combats dans mon Kharkov natal aujourd'hui. Ils tirent sur des maisons paisibles, des écoles et des usines, des bâtiments résidentiels. Les bébés meurent. Les vieux passent la quatrième nuit dans le métro. Beaucoup de Russes m'ont écrit des mots de soutien, mais je demande - Pourquoi êtes-vous silencieux ? Où est le tollé de masse ? Et j'entends en retour : "On est contre, mais on a peur, nous ne pouvons rien faire, nous sommes les otages de nos forces de sécurité..." »

D'autres, leur soutien à l'invasion russe

En revanche, Anatoly Karpov, 12e champion du monde d'échecs, tombe sous de nouvelles sanctions de l'UE, il ne pourra pas entrer dans l'UE et ses avoirs dans l'UE seront gelés.

« Membre de la Douma d'État qui a voté en faveur de la résolution n° 58243-8 "concernant la demande de la Douma d'État de l'Assemblée fédérale de la Fédération de Russie adressée au président de la Fédération de Russie V.V. Poutine relative à la nécessité de reconnaître la République populaire de Donetsk et la République populaire de Louhansk" et qui a, par conséquent, soutenu et mis en œuvre des actions et des politiques compromettant l'intégrité territoriale, la souveraineté et l'indépendance de l'Ukraine et déstabilisé davantage l'Ukraine. » Source https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/HTML/?uri=CELEX:32022R0261

De son côté, Sergey Karjakin, connu pour être pro-Poutine, s'est attiré les foudres de la twittosphère, entre autres, en racontant une anectdote plus que douteuse au moment de l'invasion de l'Ukraine.

Un chauffeur de taxi à Dubaï :
- D'où venez-vous ?
- De Russie
- La Russie est géniale ! Notre premier ministre est là-bas en ce moment ! Dans quelques années nous serons des amis proches de la Russie ! Nous ne sommes pas aussi bêtes que l'Ukraine !

Sergey Karjakin a adressé une lettre de soutien à Vladimir Poutine. https://twitter.com/SergeyKaryakin/status/1497950920029704195

Sergey Karjakin, est un joueur d'échecs ukrainien, puis russe, né à Simferopol, en RSS d'Ukraine (Union soviétique). Russe de Crimée, il a voté pour le rattachement de sa région à la Russie. Son compte Twitter est devenu un étendard du Kremlin, notamment par des retweets tantôt patriotes, parfois ouvertement homophobes. Les thèmes les plus récurrents sont les louanges à Poutine, l’annexion russe de la Crimée et les commentaires sarcastiques à propos des opinions "occidentales" sur ces questions et d’autres.


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Pour commenter cet article, connectez-vous ou créez votre compte.

Les réactions (103)

  • justicebutcha22

    Bonjour à toutes et tous,
    La bonne nouvelle du jour est que le vilain petit canard propagandiste de POUTLER, le triste clown SERGEY KARJAKIN, s'est fait virer définitivement du tournoi des candidats.
    A.K. le collectionneur de timbres de la DOUMA va faire la g... un bon moment!
    Bienvenue à DING LIREN!! ... et FORZA à FIROU!! ;-)

  • justicebutcha22

    Le jeu des ECHECS et l'activisme politique font un très mauvais ménage.
    Débarrassons le monde des échecs d'un activiste facho nationaliste qui ne se cache pas ... voir le détail pitoyable de ses tweets et retweets sur son compte.
    La condamnation à 6 mois est ridicule en comparaison du mal qu'il fait au monde des joueurs professionnels et son opiniâtreté à vouloir jouer les CANDIDATS fait pitié.
    Je pense à l'ensemble des joueurs professionnels russes qui ont condamné la guerre en cours en UKRAINE qui se sentiraient trahis de voir arriver ce triste clown du KREMLIN, avec une veste à l'effigie du maître, peut-être?!
    DING LIREN ne fait jamais de politique et d'apologie ... il mérite cette place!!
    Les leçons d'histoire du collectionneur de timbres du KREMLIN (A.K.) sur le compte du président et rédacteur en chef Georges BERTOLA font vraiment pitié à lire ...
    GLOIRE ... au noble jeu des échecs !!

  • justicebutcha22

    Je suis déçu de la retenue de MAGNUS CARLSEN sur la suspension de SK aux candidats alors qu'il constate comme tout le monde que le triste type pavoise avec des vestes arborant l'effigie de son maître à penser et fait sa publicité sur le dos de ses victimes, les enfants du DONBASS ... il faut être clair comme la grande majorité des GM russes qui prennent le risque personnel de se désolidariser de cette folie meurtrière et de ce gâchis humain et matériel ... on dépasse ce jour les 100.000 morts civils confirmés, halte à cette boucherie!!

  • justicebutcha22

    Bonjour toutes et tous,
    Dans l'attente de la confirmation ou non de l'exclusion de S.K. du tournoi des candidats, je me permets de souligner que ce triste type, diffuseur sans retenue de la propagande facho nationaliste russe, se permet de diffuser une vidéo de propagande dans laquelle il organise une simultanée avec ce qui seraient des enfants du DONBASS dont il faut se rappeler que plusieurs milliers d'entre eux ont été enlevés, je dis bien enlevés à leur famille, car notamment, les parents refusaient le passeport russe et/ou refusaient de partir en RUSSIE dans des camps de réfugiés dans l'attente de leur "dénazeification", il faudra que cette épuration de masse soit dénoncée, punie par la communauté internationale et ne pas laisser des "criminels" faire leur publicité sur le dos de leurs victimes. HONTE à S.K. et son grand frère A.K. qui veulent donner des leçons d'histoire à la terre entière.
    Il faudrait donner à S.K. un incrément de 2 mois supplémentaires par tweet ou retweet sup

  • JeanPatrice

    Enfin Joel Lautier est sanctionné, c'est pas trop tôt! Cela fait longtemps qu'ils auraient du faire ça vu ses connivences très douteuses.