In memoriam Arianne Caoili (1986-2020)

In memoriam Arianne Caoili (1986-2020)
« Je n’ai pas de mots pour exprimer le chagrin que m’inspire la mort de mon épouse Arianne. Elle était intelligente et travaillait si dur, elle était une personne joyeuse qui a vécu une belle vie... Je t’aime, ma chérie, dors bien... » Levon Aronian


Levon Aronian est un homme extraordinaire, au-delà d’un champion exceptionnel. L’ancien n°2 mondial a eu la douleur effroyable de perdre son épouse. L’amour est un sourire, disait le poète. Lorsque ce sourire s’efface, le deuil est éternel.

Tragédie

Arianne Caoili a heurté une pile de pont en voiture, le 14 mars, à Erevan. Son pronostic vital était engagé. La communauté mondiale avait retenu son souffle, mais les médecins avaient réussi à la stabiliser. Chacun s’était senti rassuré. La gravité de ses blessures était telle. Courage, force ! Gens Una Sumus était aux côtés d’Arianne. 

Le 30 mars, Levon trouva le courage d’annoncer lui-même sa disparition : « Je n’ai pas de mots pour exprimer le chagrin que m’inspire la mort de mon épouse Arianne. Elle était intelligente et travaillait si dur, elle était une personne joyeuse qui a vécu une belle vie... Je t’aime, ma chérie, dors bien... » 

Femme sublime

Juste le temps d’une nuit qui vaudrait une éternité. Elle était sa source de lumière. Il était l’ombre de son ombre. Elle savait le réconforter. Il saurait la protéger. Elle lui insufflait la force de vaincre et s’il perd, elle serait toujours à ses côtés, lumineuse, souriante, souveraine. C’était un équilibre. Elle aimait si passionnément ce jeu, elle aussi. Arianne était née à Manille, aux Philippines. Elle avait disputé et remporté tant de compétitions internationales chez les jeunes, comme Levon. Elle avait participé à sept Olympiades, dont cinq sous les couleurs de l’Australie qu’elle avait représentée à partir de 2004. Deux ans plus tard, l’Arménie était sacrée championne olympique. C’était le 1er titre de son histoire. Le regretté Karen Asrian (1980-2008) faisait partie de cette équipe extraordinairement soudée, qui s’imposa encore en 2008, six mois après son décès. Levon, son leader, était le nouvel héros de tout un peuple. Elle avait 19 ans. Il en avait 23. Le sourire d’Arianne l’avait-il sublimé ? Leur idylle restera gravée éternellement dans l’or de Turin. 

Douceur de l’arc-en-ciel

Arianne était une femme vive, entreprenante, séduisante. C’était une humaniste. Tous ses projets se transformaient en réussite. Elle irradiait. Sa joie de vivre était communicative. À Berlin, où le couple Aronian, puisqu’ils s’étaient mariés en 2017, côtoyait les artistes, comme à Erevan, elle était une icône. L’une de ces personnalités rares qui tracent un sillon fécond de tendresse sans chercher plus de résonance qu’une interview utile pour sa cause. Cette « guerrière » sur l’échiquier était éprise d’action dans la vie. Femme de presse, engagée dans l’action caritative, elle avait un esprit libre. Ce vœu de ne jamais oublier ses rêves d’enfance les avait unit. Rire, s’aimer. Une princesse charmante et son prince de conte de fées s’étaient croisés. Levon n’est-il pas le plus humble et le plus généreux des super GMI actuels ? Il y avait les couleurs de l’arc-en-ciel dans son regard si doux. C’était la vision de ces deux amoureux qui savaient si bien exprimer leurs sentiments. L’émoi est profond. La tristesse est immense. Lorsqu’il ne reste que le silence...

L’amour

« Oui, absolument, l’amour est une force ! Les échecs sont un sport, une science, mais aussi un art. Sans émotion, il est impossible de jouer. Je pense que je n’ai jamais aussi bien joué que quand je me sentais bien dans ma vie. Vous devez ressentir ces émotions fortes. Je les ressens quand je pense à mon épouse, et je crois que c’est aussi ce qui explique aujourd’hui la qualité de mon jeu. Quand je perds une partie, comme à la coupe du monde contre Maxime, j’imagine le sourire de ma femme. C’est ce que je fais après chaque défaite... » In Europe Echecs n°683 Interview Levon Aronian Grand Prix de Palma 2017

Deux jolies parties de Arianne Caoili

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (9)

  • rokcapikc

    Perdre une si belle reine...R.i.P

  • AGFO

    Sincères condoléances et bon courage dans cette épreuve tragique.
    AGFO

  • zelazny

    Et la deuxième :
    Caoili, Arianne - Munguntuul, Batkhuyag / 2003.06.26 / Ho Chi Minh City zt 3.2a (Women)
    1. Nf3 c5 2. c4 Nf6 3. Nc3 g6 4. e4 d6 5. d4 Bg7 6. Be2 O-O 7. h3 cxd4 8. Nxd4 Nc6 9. Be3 Bd7 10. O-O Nxd4 11. Bxd4 Bc6 12. Bd3 Nd7 13. Bxg7 Kxg7 14. Re1 a5 15. b3 Nc5 16. Bc2 b6 17. Qe2 Ra7 18. Qe3 Qb8 19. h4 h5 20. Qg3 Rd8 21. Rad1 Rad7 22. f4 e5 23. f5 Rf8 24. Rf1 Rdd8 25. Nd5 Qb7 26. a3 b5 27. b4 axb4 28. axb4 Na6 29. f6+ Kh7 30. Rf5 Rg8 31. Qf3 Kh6 32. Qe3+ Kh7 33. Rg5 Bd7 34. Ne7 Nxb4 35. Bb3 Be6 36. cxb5 Qd7 37. Rf1 d5 38. Nf5 Bxf5 39. Rfxf5 Qxf5 40. exf5 d4 41. fxg6+ fxg6 42. Bxg8+ 1-0

  • zelazny

    Et comme Arianne Caoili était une excellente joueuse, voici deux belle parties.
    La première :
    Caoili, Arianne - Yildiz Kadioglu, Betul Cemre / 2002.10.26 / Olympiad Women-35
    1. Nf3 d5 2. d4 Nf6 3. c4 e6 4. Nc3 Nbd7 5. Bg5 Be7 6. e3 O-O 7. Qc2 a6 8. cxd5 exd5 9. Bd3 c6 10. h3 Re8 11. g4 Nf8 12. O-O-O Qa5 13. Kb1 b5 14. Ne2 Bb7 15. Ng3 h6 16. Bxf6 Bxf6 17. Nf5 Qd8 18. h4 Ne6 19. g5 hxg5 20.hxg5 Be7 21. Ne5 f6 22 . Nh6+ gxh6 23. Bh7+ 1-0

  • Venchoux

    Sincères condoléances.
    Philippe