Kashlinskaya vs Sevian, 2018

Alina Kashlinskaya aurait pu s’orienter vers une approche sans risque, mais elle décide de sacrifier son Cavalier en d5. L’avancée des pions blancs et la paire de Fous sont dévastatrices.


« Une dernière ronde de l’open de l’Île de Man  2018 cruciale pour la 1re place et aussi pour l’attribution du 1er prix féminin doté de 7 000 livres sterling, soit près de 8 000 euros. Alina Kashlinskaya, 25 ans, affrontait l’Américain Samuel Sevian. Ce nouveau phénomène, né le 26 décembre 2000, avait obtenu le titre de GMI en 2014. Évidemment il était favori, près de 200 points Elo le séparant de la GMF russe.

Si on analyse cette partie, on a plutôt la sensation que les rôles étaient inversés. Les Noirs ont d’abord choisi une ligne hétérodoxe de la défense Moderne, mais leur adversaire semblait avoir tout prévu. Au 15e coup, « Sam » va se tromper. Cette première imprécision va avoir des conséquences sévères. Alina aurait pu s’orienter vers une approche « sans risque », confortant son avantage positionnelle. Elle décide de sacrifier son Cavalier en d5. Après 18...Fe4, puis 19...f5 cherchant vainement du contre-jeu, les Noirs sont perdants. La position s’est ouverte. L’avancée des pions blancs, ainsi que la paire de Fous, sont dévastatrices. » Susan Polgar, 8e championne du monde. Article publié dans la revue Europe-Echecs numéro 693 du mois de décembre 2018.

Kashlinskaya,Alina (2447) - Sevian,Samuel (2634), Douglas IoM op Douglas (9), 28.10.2018. Défense Moderne [A42] commentée par la GM Susan Polgar.

1.d4 d6 2.f3 g6 3.c4 g7 4.e4 d7 5.e2 e5 6.0-0 h6

Après 6...♘h6

Je n’aime pas beaucoup ce développement hétérodoxe du Cavalier. Certains joueurs l’utilisent comme une arme secondaire, pour surprendre leurs adversaires. Ils cherchent à les sortir des grandes lignes de la théorie.

7.c3

L’approche plus directe était intéressante, avec l’immédiat 7.c5 0-0 8.cxd6 cxd6 9.c3

7...0-0 8.h3 c6

Après 8...c6

Le premier moment critique. Les Blancs ont maintenant le choix entre trois plans radicalement différents : A) Fermer le centre avec 9.d5 ; B) Échanger les pions centraux par 9.dxe5 ; C) Garder la tension, vu que les Noirs ne peuvent pas profiter de l’idée 6...Ch6 pour tenter de pousser le pion « f ». Si 8...f5? 9.g5 et si 9...e8? 10.d5 et les Noirs vont perdre du matériel.

9.dxe5 [9.e1 gardait la tension.] 9...dxe5 10.e3 f6?!

Ce coup me paraît trop timide. J’aurais préféré le plus actif 10...f5. Cette fois, cette réaction était possible.

11.c5!

Après 11.c5!

Le plan correct. Les Blancs gagnent de l’espace à l’aile-Dame. Ils préparent le transfert du Cavalier f3 en d6, via les cases d2 et c4, ainsi que la percée b2–b4–b5.

11...f7 12.c4 e7 13.b4 e8?!

Il semblait plus naturel de placer cette Tour sur la colonne ouverte « d » : 13...d8 14.b5 f8 (14...xc5? 15.xc5 xd1 16.xe7-+) et si 15.xf7+ xf7 Les Noirs n’ont pas d’autre choix que de reprendre avec le Roi en f7, mais ce n’est pas vraiment un problème vu que le jeu reste assez fermé. Les Blancs n’ont aucun moyen de profiter de la position quelque peu exposée du Roi noir.

14.b3

Les Blancs accentuent la pression sur le Cavalier cloué en f7.

14...f8 15.ad1

En pratique, les Blancs avaient allégé eux-mêmes la pression, en simplifiant par 15.xf7+?! xf7 16.xf7+ xf7 ce qui favorise évidemment les Noirs, qui s’étaient ensuite imposés 0-1 en 65 coups Kozlovskaya-Gaprindashvili à Cheliabinsk 2005.

15...e6

Le coup critique était 15...e6 et si les Blancs tentent le même sacrifice que dans la partie avec 16.d5 (le plus tranquille 16.b5 est possible vu que le pion c5 est tabou : si 16...xc5?? 17.xc5 xc5 18.xf7+ gagne une pièce) 16...cxd5 17.exd5 et voilà pourquoi notre ami de silicium préférait le repli du Cavalier en d8, plutôt qu’en f8, comme le montre 17...ed8 18.b5 f8 19.d6 d7 Les Blancs doivent prouver qu’ils ont plus qu’une simple compensation pour la pièce sacrifiée.

16.d5!

Après 16.♘d5!

16...cxd5

Il fallait effectivement accepter le sacrifice. Si 16...d8 les Blancs menacent une découverte sur la Dame avec 17.b6

17.exd5 f5

Les Blancs n’ont qu’un pion pour la pièce, mais leurs pions liés sur les colonnes « c » et « d » sont très dangereux. La majorité noire à l’aile-Roi est bloquée. Rendre le matériel par 17...xd5 était sans espoir après 18.xd5 et la création d’un pion passé par b4-b5, suivi de c5-c6.

18.g4!

La même idée que dans cette partie de référence du championnat d’Ukraine 1999 (cf. ci-après).

18...e4

Les Noirs avaient reculé leur Fou par 18...c8 , et c’était la meilleure défense, selon l’ordinateur : 19.d6 est l’ordre de coups correct pour pousser les pions, suivi de (19.b5?! est imprécis, mais les Noirs se sont trompés avec 19...d6? (19...d8! était nécessaire et si 20.d6?! e6 21.d7 e7 22.c6 xc4 23.xc4 bxc6 24.bxc6 c7 les Noirs semblent tenir.) 20.cxd6 xd6 21.c1 avec un gain rapide 1-0 en 34 coups Kobylkin-Berezovics à Alushta 1999.) 19...d7 La Dame ne peut se replier en d8 puisqu’elle doit défendre le Cavalier f7, suivi de 20.b5 et c5-c6.; Sinon 18...d7? perd sur-le-champ, vu que 19.d6 force 19...d8 et le Cavalier f7 est perdu.

19.d2 L’immédiat 19.d6 était aussi bon. 19...f5 20.d6 d7 21.xe4 fxe4 22.b5

Les pions continuent leur marche en avant...

22...ec8

En choisissant cette Tour, les Noirs s’exposent à un nouveau problème, mai l’option apparemment plus naturelle 22...ac8 tombe sur le tactique 23.xf7+ xf7 24.d7 et les Blancs gagnent une pièce.

23.f3!

Après 23.f3!

Les Blancs s’activent des deux côtés de l’échiquier ! L’ouverture de la colonne « f » va pratiquement mettre un point final à la partie, en raison du clouage mortel du Cavalier f7.

23...h8 24.xf7 La conclusion est facile. 24...exf3 25.xf3 e4 26.f2 d8 27.d5 Les Noirs n’ont aucun moyen d’empêcher la percée décisive c5-c6. 27...h4 28.g2 h6 29.c6 bxc6 30.bxc6 h7 31.d7 f8 32.c7

Après 32.c7

Quel tableau ! C’est encore le milieu de jeu, et les Blancs ont deux pions passés liés sur la 7e rangée.

32...f6 33.e6 xd7 L’élimination de ce pion est sans espoir. 34.xd7 ac8 35.xg6 e5 Les Blancs n’ont plus qu’à échanger les Dames. 36.xh6+ xh6 37.xh6 Abandon des Noirs. 1-0

Après 37.♗xh6 1-0
Kashlinskaya,Alina (2447) - Sevian,Samuel (2634), Douglas IoM, 2018

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (0)

  • Aucune réaction pour le moment