Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Le Top 12 à Haguenau

« 12ème titre de Champion de France pour le club de Clichy. Sous des apparences de facilité, ce titre masque un travail gigantesque et une bonne structure de club. » Jean-Baptiste Mullon

Après avoir été l'hôte du Top Jeunes en 2011, la Ville, le club de Bischwiller et le club d'Haguenau accueillent du 30 mai au 9 juin 2013 les équipes du Top 12, la plus haute division du championnat de France des clubs. La très belle salle de l'Ancienne Douane servira de cadre aux affrontements des 12 équipes. Avec pour objectif pour les plus ambitieuses, de décrocher le titre national, alors que les plus modestes se battront pour le maintien dans la division d'élite.  A suivre sur le site de la Fédération Française des Echecs,  composition des équipes (pdf), appariements. Voir aussi le site de la ville d'Haguenau.

Les équipes sont : Bischwiller, Châlons-en-Champagne, Clichy, Evry Grand Roque, Grasse, Marseille-Echecs, Metz Fischer, Migné Echecs, Mulhouse Philidor, Rueil-Malmaison, Strasbourg et Vandoeuvre.

Si la stabilité règne dans l'ensemble des équipes du Top 12, cependant, dans la perspective des intenses confrontations qui les attendent, les clubs ont procédé à quelques ajustements de leurs formations. Parmi ceux-ci, on notera le retour dans la plus haute division de Jean-Marc Degraeve, dans les rangs de Mulhouse. Dans la course au titre, le champion de France 2012, Clichy, a joué la carte de la continuité et n'affiche qu'une seule recrue, Richard Rapport. Evry, "dépossédée" de Caruana pour cause Grand Prix FIDE de Thessalonique, se renforce avec 2 joueurs ukrainiens, Nyzhnyk et Zherebukh. 

Salle de l'Ancienne Douane

Stabilité relative pour Châlons qui a fait appel à Ivan Sokolov et David Alberto pour "blinder" son milieu d'équipe. Continuité également pour Marseille qui, à l'instar d'Evry, devra se passer de son leader, Etienne Bacrot, qui dispute actuellement le Grand Prix FIDE jusqu'au 4 juin. Un seul renfort pour Bischwiller, mais non des moindres, celui de Volokitin. Côté Lorrain, Metz et Vandoeuvre misent sur leurs formations expérimentées.

Dans les rangs des promus, Strasbourg, Grasse, Migné et Rueil-Malmaison, on signalera la présence de Robert Fontaine qui renoue avec la plus haute division et celle de Mathilde Congiu dans les rangs franciliens.

4ème ville d'Alsace, située à une trentaine de kilomètres au Nord de Strasbourg, Haguenau est le pôle d'attraction de l'Alsace du Nord qui en fait une ville dynamique et moderne, offrant un large éventail d'activités. Riche d'une histoire parfois mouvementée, la cité haguenovienne est entourée d'un remarquable massif boisé de plaine, vaste de 19 000 ha, la Forêt Sainte, dont le pin sylvestre est le roi.

Clichy Echecs, champion de France des clubs 2013 ! 


Publié le 08/06/2013 - 13:35 , Mis à jour le 11/06/2013 - 13:36

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (15)

  • ins-1088

    L'analyse d'E.E. est pertinente ! Puisqu'il est évoqué le Top 12, depuis plusieurs jours Sylvain Rivier réclame à cor et à cri les inscriptions des clubs pour les nationales, il a même reculé le délai initialement institué. Dans la liste des clubs, il y a Châlons en Champagne, ne serait-ce pas celui du président de la FFE ? L'exemple est donné...

    13/06/2013 07:29
  • EuropeEchecs

    Comme vous, nous avons constaté, une fois de plus, l'absence totale de communication concernant le Top 12. La compétition phare des clubs français est passée totalement inaperçue. Aucun compte-rendu n'a été envoyé, aucune partie n'a été commentée, même légèrement, et les photos sont floues. Vous ne trouverez rien sur Chessbase, et sur The week in chess l'article a déjà disparu. Cette situation n'est pas nouvelle, mais avec l'arrivée d'un nouveau président, nous espérions un minimum d'amélioration dans la communication. Surtout qu'il ne s'agit pas d'une question d'argent, simplement de volonté. Cela ne coûte pas un euro de poser une ou deux questions aux joueurs et/ou au capitaine après chaque ronde, et ça ne coûte pas un euro de plus de proposer des photos de qualité. Que la Fédération Française des Echecs tourne au ralenti sur sa page Facebook et soit totalement absente de Twitter, démontre aussi l'autarcie de son fonctionnement.

    11/06/2013 14:29
  • ins-1088

    fzbof : à mon humble avis, ce n'était pas mieux avant mais je ne suis pas sûr que cela sera mieux maintenant, c'était toute l'ambiguïté des élections...

    11/06/2013 13:59
  • fzbof

    Omorfu tu as la liberté de tes opinions moi je ne parle que de la couverture médiatique d'une compétition qui selon moi mériterait mieux... je ne suis pas sûr que c'était mieux avant...

    11/06/2013 12:35
  • ins-1088

    fzbof : les photos sont adéquates avec le comité directeur de la FFE qui vient d'être élu, elles sont floues comme son programme et son début des quatre années d'exercice.

    11/06/2013 07:09