Match Carlsen vs Nakamura (Chess 960)

Magnus Carlsen s'est révélé clairement supérieur à Hikaru Nakamura en Fischer Random (ou Chess 960), et le Norvégien l'a emporté sur le score de 14,0 à 10,0 après 16 parties. À Høvikodden, en Norvège.

Un match entre Magnus Carlsen et Hikaru Nakamura aura lieu au Henie Onstad Kunstsenter, à Høvikodden, près d'Oslo en Norvège, du 9 au 13 février 2018 en Fischer Random (ou Chess 960). Le montant total des prix est de 1.500.000 Couronnes norvégienne (environ 154.000 €). Le vainqueur du match recevra 900.000 NKR (environ 92.000 €) et le perdant 600.000 NKR (environ 62.000 €). Site officiel www.frchess.com avec parties en direct à 17h00 et à 20h00.

Le match comprend un total de 16 parties. Les 8 premières parties seront jouées à la cadence de 45 minutes pour les 40 premiers coups, puis 15 minutes pour le reste de la partie, sans incrément. Les 8 dernières parties du matchs seront jouées à la cadence de 10 minutes + 5 secondes par coup. Les 16 parties seront jouées même si le match est décidé avant la fin. La victoire en cadence lente comptera pour 2 points, 1 point pour un match nul et 0 pour une défaite. Pour chaque partie rapide, la victoire comptera 1 point, 0,5 pour un match nul et 0 pour une défaite.

En cas d'égalité après 16 parties, un Blitz décisif Armageddon sera joué avec six minutes pour les Blancs, cinq minutes pour les Noirs, sans incrément, où la nulle suffit aux Noirs pour l'emporter.

Nom Féd
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16
Total
Magnus Carlsen
: 1
1 1
2
0
2
2
0
1
½
½½ 1
1
0
½: 14,0
Hikaru Nakamura
: 1 1 1
0
2
0
0
2
0
½
½½ 0
0
1
½: 10,0
 
Les parties du match de Chess 960
Les 8 premières parties du match : 40 coups en 45 minutes + 15 minutes KO
01Magnus Carlsen - Hikaru Nakamura : ½-½ (50)
02Hikaru Nakamura - Magnus Carlsen : ½-½(42)
03Hikaru Nakamura - Magnus Carlsen : ½-½(44)
04Magnus Carlsen - Hikaru Nakamura : 1-0 (68)
05Magnus Carlsen - Hikaru Nakamura : 0-1 (52)
06Hikaru Nakamura - Magnus Carlsen : 0-1 (39)
07Hikaru Nakamura - Magnus Carlsen : 0-1 (46)
08Magnus Carlsen - Hikaru Nakamura : 0-1(119)
Les 8 dernières parties du match : 10 minutes + 5 secondes par coup
09Magnus Carlsen - Hikaru Nakamura : 1-0
 (32)
10Hikaru Nakamura - Magnus Carlsen : ½-½  (67)
11Hikaru Nakamura - Magnus Carlsen : ½-½(138) 
12Magnus Carlsen - Hikaru Nakamura : ½-½ (61)
13Magnus Carlsen - Hikaru Nakamura : 1-0  (32)
14Hikaru Nakamura - Magnus Carlsen : 0-1  (45)
15Hikaru Nakamura - Magnus Carlsen : 1-0  (64)
16Magnus Carlsen - Hikaru Nakamura : ½-½(47)

Le bilan

Avec un match mettant aux prises un champion du monde en titre d'échecs classiques et un des meilleurs joueurs de Chess960, on aurait pu s'attendre à une large couverture de l'événement, mais ce ne fut pas le cas, loin de là. Pratiquement rien sur Facebook, très peu sur Twitter, si ce n'est de la part des organisateurs et journalistes norvégiens - apparemment satisfaits de l'audience dans leur pays - et une absence presque totale des grands-maîtres habituellement si prompts à commenter les tournois. Il faut le reconnaître, ce match de Chess960 ou Fischer Random n'a pas fait recette.

Alors, peut-être sommes-nous trop habitués aux échecs classiques pour apprécier les qualités du Chess960. Peut-être faudrait-il éliminer des positions initiales trop déséquilibrées pour n'en conserver qu'une centaine proches des échecs classiques; ce qui gommerait quand-même les préparations théoriques sans pour autant dénaturer totalement le jeu d'échecs. L'avenir le dira. Pour le moment, nous avons surtout l'impression que le Chess960 balaye des siècles de développement du jeu d'échecs classique, mais on cherche encore ce qu'il apporte réellement...

Bobby Fischer et Susan Polgar en Fischer Random | www.themaven.net/chessdailynews

Résumé de la 3e partie du match

Nakamura - Carlsen
Après 16...Rg7
Nakamura - Carlsen
Après 34.Ch4
Nakamura - Carlsen
Après 42.Thxf7

Hikaru Nakamura avait pourtant obtenu une bonne position, comme dans le 1er diagramme. Cependant, l'Américain a succombé à l’appât du gain d'un pion par 17.Cxc5?! dxc5 18.Txc5, ce qui a eu pour effet de libérer les pièces noires après 18...Fa7 19.Tc3 Th5 20.Td3 Te5 21.f4 Te4 22.Cf3 Tc8 Menace mat. 23.Tc3 Tce8 Menace de s'installer sur la 2e rangée. 24.Tc2 Txf4 25.d6 Td8!? L'ordinateur trouve un gain rapide suite à 25...Te6!. 26.Td2 Te4 27.d7 f5 28.g3!? hxg3 29.hxg3 Te7 30.Tdh2 Texd7 31.Th7+ Rf6 32.Rg2 Fe3 33.Tf1 Tg8 34.Rh3 Td5 35.Ch4 comme dans le 2e diagramme. 35...Tg5!? Ici, 35...Tc8! semblait simple et fort ! 36.g4! f4 37.Cg2 Td3 38.Rh4 Tg7 39.g5+! Txg5 40.Cxe3 Txe3 41.Txf4+ Rg6 42.Thxf7, 3e diagramme, et la nulle sera signée après 42...Th5+ 43.Rg4 Tg5+ 44.Rh4 ½-½

Résumé de la 4e partie du match

Alors que la finale de Dame s'acheminait vers une nulle probable, malgré un pion de plus pour le Norvégien, dans le diagramme ci-contre, au lieu de poursuivre avec des échecs par 53...Dc3+ 54.Re4 De1+, etc. Hikaru Nakamura a joué 53...g5?. Il n'en fallait pas plus pour que l'avantage blanc prenne des proportions ingérables par l'Américain. 54.Dxe6 Dxa5 55.Rg4 Da8 56.Df7+ Rh8 57.Dh5+ Rg7 58.Dxg5+, etc. 1-0 au 68e coup.

Carlsen - Nakamura
Après 53.Rf3

Résumé de la 5e partie du match

Carlsen - Nakamura
Après 19...c6
Carlsen - Nakamura
Après 29...Cd1
Carlsen - Nakamura
Après 39...Rf7

Cette cinquième partie a sans doute été la plus intéressante du match jusqu'à maintenant. Dans le 1er diagramme, après 19...c6, ouvrant enfin l'horizon de la Dame noire en b8, Hikaru Nakamura a obtenu un bel avantage positionnel en plus du pion. Les difficultés de Magnus Carlsen s'illustrent aussi à la pendule avec 11 minutes contre 20 pour son adversaire. Après 20.h4 le joueur américain ouvre les lignes par 20...f3!? 21.gxf3 Cf4 22.Ff1 exf3 23.Cd3, mais le Norvégien se défend bien. 23...Cxd3 suite à une longue réflexion. 24.Fxd3 : 8'30" - 11'40". 24...h6 25.Dg3! Après l'échange des Dames la paire de Fous blanche compense le pion. 25...Dxg3 26.fxg3 Ca4 27.Fd2 Rg8 28.b3?! Une imprécision en manque de temps qui redonne l'initiative aux Noirs. 28...Cb2! 29.Fg6 Cd1, 2e diagramme, et les Blancs ont effectué le petit roque par 30.0-0. Nakamura avait encore une carte dans sa manche avec 30...Fg4! 31.Fd3 f2+ 32.Rg2 b5 1'50" - 6'44". 33.a4 a6 avec un grosse pression de la pendule sur les épaules de Magnus. En grand zeitnot, dans le 3e diagramme après 39...Rf7, Carlsen gaffe par 40.Fd6? perdant une qualité sur 40...Ce3+, mais récupérant 15 minutes à la pendule. 41.Rxf2 Cxf1 42.Fxf1 Tc8 avec un avantage noir décisif ! 0-1 (52).

À coté des noms on trouve le rythme cardiaque des joueurs.

Résumé de la 6e partie du match

Nakamura - Carlsen
Après 15.Fd2
Nakamura - Carlsen
Après 22...Db7!
Nakamura - Carlsen
Après 36...Tg6

Chess 960 ou Échecs orthodoxes, Hikaru Nakamura ne change pas et reste toujours aussi entreprenant. Encouragé par sa victoire de la partie précédente, l'Américain fonce dans le tas dès les premiers coups. Dans le 1er diagramme après 15.Fd2, le pion h4 est allègrement sacrifié; Hikaru misant tout sur son avantage au centre. 15...Fxh4 16.Tf1 Fg3 17.e5 h4 18.Tf3 Fc8 19.Cf1 Fg4 20.Ta3, avec 11 minutes d'avance : 29'37" - 18'10", mais un pion de moins et d5 en danger. 20...b4 21.Txa7 ressemble surtout à une fuite en avant. 21...Db8 22.Ta6 Db7!, 2e diagramme. La Tour a du mal à trouver un endroit sûr et Hikaru préfère le sacrifice de qualité par 23.Cxg3 Dxa6 avec un grand avantage noir. 24.Ce4 c3 25.bxc3 Cc4 26.Ff1 Cxd2 27.Cxd2 Dc8 28.Th2 bxc3 29.Cc4 Ff3 30.Ce3 dxe5 31.fxe5 Dd8 32.DF5 Fxd5 33.Df4 Fe6 34.Fh3 Th6 35.Fxe6 fxe6 36.Cg4 Tg6, 3e diagramme, et Magnus Carlsen l'a emporté après 37.Tg2 Tf8 38.De4 Tf5 39.Cf6+?! Tfxf6 0-1.

Quelques réflexions...

Après les 6 premières parties en Fischer Random du match entre Magnus Carlsen et Hikaru Nakamura, l'impression qui se dégage (ce n'est bien entendu qu'une opinion personnelle), semble être qu'à la différence des échecs classiques où nous devons construire une position, au Fischer Random il faut surtout réparer une position initiale. Quant à la théorie des ouvertures qui serait trop poussée et que le Fischer Random est censé combattre (avec succès il faut l'avouer), n'oublions pas qu'il faut être deux pour la suivre sur 15 ou 20 coups. Magnus Carlsen, Richard Rapport, Baadur Jobava, par exemple, évitent déjà très facilement les longues variantes. De plus, si le développement de cette théorie « assisté par ordinateur » peut réellement poser un problème, il ne concerne qu'une part infime des joueurs. Il suffit de regarder les parties du Gibraltar, et même des tournois fermés de très haut niveau comme le Tata Steel de Wijk aan Zee, pour constater que de nombreuses ouvertures sortent des bases de données dès le 7e ou 10e coup. Évidemment, on trouve aussi des suites théoriques sur 15 ou 20 coups, mais elles sont loin de former une majorité. Et enfin, si le Fischer Random, ou Chess960, n'a pour objectif principal que d'éviter certaines préparations théoriques hyper-poussées, le prix à payer - déséquilibre initial de la répartition des forces, manque de coordination des pièces et absence totale d'harmonie - semble beaucoup trop élevé. Le Fischer Random reste cependant une « variante » du jeu d'échecs intéressante et distrayante. Qu'en pensez-vous ?

Résumé de la 7e partie du match

Nakamura - Carlsen
Après 15...d4
Nakamura - Carlsen
Après 28...Fh7
Nakamura - Carlsen
Après 40.Td1

Vous l'avez certainement remarqué; les deux joueurs ont gagné avec les pièces noires. Et cette fois encore, les Noirs, dans la septième partie Magnus Carlsen, ont pris l'avantage en quelques coups. Après le 15...d4 du 1er diagramme, Nakamura a renoncé à la variante forcée 16.Dxe5+ Dxe5 17.Cxe5 Fd5 18.0-0-0 Fxh1 19.Cf7, etc. avec un jeu très peu clair, et a préféré le simple 16.Fg2 Fd6 17.h3 Tc8 18.Ff2 h5 19.Ch2 e4 20.0-0 Un très long petit roque. 20...e3 21.Fe1 Ce6 22.Cf3 g5! L'attaque est lancée ! 23.c3 g4 24.Cxd4 Cxd4 25.cxd4 gxh3 26.Fe4 h4 27.Dxe3 Fh7, maintenant que la position est redevenue « normale », il est plus facile de l'évaluer et l'avantage noir est évident. 2e diagramme. 28.Tf3 Dh5 - À noter, chose étrange, que le module donnait 2.50 en faveur des Noirs avec 28...Db5!? et passe à 0.10 après 28...Dh5. Difficile à croire... Dans le 3e diagramme après 36.Td1 Dxd3! les Blancs peuvent à peine bouger et la cause était entendue : 0-1 au 46e coup. Magnus Carlsen mène maintenant largement sur le score de 9 points à 5 avant la dernière partie lente.

Résumé de la 8e partie du match

Carlsen - Nakamura
Après 20...Te5
Carlsen - Nakamura
Après 27...Fg5
Carlsen - Nakamura
Après 34...Te3

La huitième partie a débuté par une sorte de Gambit Benkö de l'aile-Roi, que Magnus Carlsen a préféré refuser pour se développer au plus vite, au prix d'un pion. Dans le 1er diagramme, première escarmouche avec 21.Fxa6!?, un sacrifice cette fois refusé par Hikaru Nakamura. 21...c6!? — Alors que 21...bxa6 22.Dc4 Txd5 23.Dxd5 débouchait sur une position confuse... — Puis une liquidation par 22.Cb6+ Rc7 23.Cxd7 Txd7 24.Txd7+ Dxd7 25.Dxd7+ Rxd7 26.Fxb7 Ta5! 27.Te1 Fg5, 2e diagramme, avec 2 pions de plus pour Magnus, mais un Fou enfermé, qui coûte un pion pour le libérer après 28.Tg1 Ff6 29.Tg8 Tb5 30.Fc8+ Rc7 31.b3 Te5 32.Rc1 Te2 33.h3 e6 34.Ba6 Te3, 3e diagramme. 35.Rd2 Txh3 36.Fd3 a mené à une finale avec Tour et Fou pour Magnus contre Tour pour Hikaru, gagnée au temps par Nakamura grâce à la cadence sans incrément ! Rendez-vous demain à 17h00 pour les 8 parties rapides.

Selon Jonathan Tisdall, sur place, « Hikaru Nakamura a offert plusieurs fois la possibilité d'échanger les Tours vers la fin [et donc de forcer la nulle], mais Magnus Carlsen a refusé avec environ 4 secondes à la pendule et a plus ou moins forcé Nakamura à gagner au temps. Il semble que Carlsen était tellement concentré à jouer pour le gain qu'il a été incapable de s'arrêter. »

Une version légèrement différente a été publiée sur www.frchess.com : « En dépit de n'avoir pas pu progresser, et avec seulement une poignée de secondes, Magnus a évité plusieurs fois l'échange de la Tour. C'est après ça que Nakamura a vu rouge et a décidé de garder sa Tour [voir au 115e coup] jusqu'à faire tomber Carlsen, ce qui n'a pris que quelques secondes. »

Le premier ministre norvégien, Erna Solberg, a joué le premier coup symbolique du match entre Magnus Carlsen et Hikaru Nakamura | Photo Maria Emelianova

La disposition aléatoire des pièces

Pour les cadences lentes, la disposition des pièces sera décidée par ordinateur avec les deux joueurs présents 15 minutes avant le début de la partie. Cette disposition sera ensuite utilisée pour les deux parties, avec au moins 60 minutes de pause entre les deux parties. L'heure exacte du début de la deuxième partie est fixée à 20h00 (sauf dimanche 11 février).

Streaming commenté par le GM Yasser Seirawan et la MI Anna Rudolf

Pour les parties rapides, la disposition des pièces des parties 1-2 sera décidée par ordinateur avec les deux joueurs présents 15 minutes avant le début de la partie. La disposition des pièces des parties 3-4 sera décidé par ordinateur deux minutes avant le début de la partie 3. Idem pour les parties 5-6 et 7-8. Dans le cas d'un Armageddon, la disposition des pièces sera décidée par ordinateur avec les deux joueurs présents cinq minutes avant le début de l'Armageddon.

La cérémonie d'ouverture

Le programme du match Carlsen vs Nakamura

Le tirage au sort des couleurs sera effectué à 16h45 le 9 février. Le gagnant du tirage aura alors le choix entre les Blancs et les Noirs dans la première partie. Les Blancs joueront alors dans les parties 1, 4, 5 et 8 dans les deux cadences. Les parties débuteront exactement à 17h00 chaque jour.

  • Vendredi 09 février 2018 parties lentes 1-2
  • Samedi 10 février 2018 parties lentes 3-4
  • Dimanche 11 février 2018 parties lentes 5-6
  • Lundi 12 février 2018 parties lentes 7-8
  • Mardi 13 février 2018 parties rapides 1-8
  • Mardi 13 février 2018 Armageddon si nécessaire
Image réalisée par Magnus Larsen Dyhre, de https://ice.no/

Les échecs aléatoires (Fischer Random ou Chess 960)

Les échecs aléatoires Fischer (en anglais, Fischer Random Chess ou Chess 960) sont une variante du jeu d'échecs dans laquelle l'emplacement initial des pièces de la première et de la dernière rangée est tiré au sort, et identique pour les deux camps. Ils furent proposés en 1996 à Buenos Aires par l'ex-champion du monde Bobby Fischer. Selon Fischer, le fait de tirer au hasard la position initiale des pièces offre l'avantage d'empêcher les parties pré-arrangées et favorise la créativité échiquéenne et le talent plutôt que la mémorisation et l'analyse de multiples variantes d'ouvertures. La position finale du roque est exactement la même que dans les échecs orthodoxes, peu importe la position initiale.

Une position initiale
Avant le petit roque
Après le petit roque

Cette variante des échecs, même si elle porte le nom de Fischer, n'est pas une invention récente. On en parle sous le nom de « système Brunner » dans la revue « Les cahiers de l'échiquier français » en 1928. De plus, le cousin birman des échecs, le sit-tu-yin vieux de plusieurs siècles, a lui aussi une position de départ différente à chaque partie. Par ailleurs, il existe une version encore plus ancienne, « La partie aux pièces déplacées », citée dans la revue « La Régence » de 1851. Source https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89checs_al%C3%A9atoires_Fischer

Vous pouvez tester cette variante du jeu d'échecs (comme le jeu d'échecs orthodoxe d'ailleurs), gratuitement, en différé, sur le site Europe-Echecs. Il suffit de créer un compte « 7 jours gratuits » sur https://www.europe-echecs.com/devenir-membre.html Vous pouvez jouer 3 parties simultanément, et même si votre période d'essai a expiré vous pourrez terminer les parties commencées.

Publié le 11/02/2018 - 18:09 , Mis à jour le 13/02/2018 - 22:11
Les réactions (24)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

macounet - 13/02/2018 21:31
@zorglub : je confirme, pas de roque possible, mais pas non plus possibilité de reculer. comme c'est un hollandais qui a inventé, la notation n'est pas un problème : C pour cardinal, et N pour Cavalier. en français on pourrait utiliser la lettre de capablanca : le A de archbishop.
je ne me souviens plus si la prise en passant est possible.

il y avait un site permettant de jouer spécifiquement à cette variante. Sinon on peut y jouer sur brainking.com

ZORGLUB94 - 13/02/2018 20:26
@macounet : La position initiale du Grand Chess parait bizarre avec le roi et la reine sur la même aile. Pourquoi n'avoir pas placé les nouvelles pièces de part et d'autre de la reine et du roi et laisser ainsi le roi et la reine au centre de l'échiquier initial et sur deux ailes différentes. Ensuite le Roque ne doit plus être possible avec les tours placées au début du jeu sur une rangée à part. Ensuite les pions tour peuvent-ils reculer dans la position initiale puisqu'ils n'ont pas de pièces derrière eux. Ensuite la pièce Cardinal à la même initial que la Cavalier, ce n'est pas terrible pour la notation des parties, il faudrait trouver un autre nom. En français on pourrait donc avoir Duc et Maréchal et leur trouver un design les différenciant nettement du cavalier et du fou.

ZORGLUB94 - 13/02/2018 19:39
@nrik: D'après Wikipédia la position classique du Jeu d'Echecs est la 518 et non pas la 1.

nasier37 - 12/02/2018 19:24
Petite étourderie, "après le 15.d4 Magnus a renoncé...", au lieu de Nakamura