Match Inarkiev vs Gelfand

Ernesto Inarkiev et Boris Gelfand | Photo http://ruchess.ru

Le Russe Ernesto Inarkiev remporte le match contre l'Israélien Boris Gelfand, sur le fil, dans la dernière partie en 10 minutes + 10 secondes, sur le score de 12,5 points à 11,5 après 18 parties ; classiques, rapides et blitz.

Le 2e Festival international d'échecs aura lieu au Tower Concord du 2 au 13 août 2017 au Palais de la Culture de Nazran, en République d'Ingouchie, sujet fédéral de la Fédération de Russie. Site officiel http://ruchess.ru/ avec parties en direct à 14h00.

De nombreux invités des différentes régions de Russie, ainsi que des joueurs d'échecs d'Israël, du Kirghizistan et d'Espagne visiteront le festival. Les organisateurs sont : Adi Akhmad Sports Club du gouvernement de l'Ingouchie, avec le soutien de la Fédération russe des échecs et de l'Union Internationale des écoles d'échecs. Le premier jour du festival, le 2 août, des séminaires pédagogiques sur les échecs et l'arbitrage seront organisés. Les conférenciers sont l'entraîneur émérite de Russie Pavel Lobach et le Président du ISCU Alexander Kostiev. Un tournoi de juniors « Espoirs du Caucase du Nord » aura lieu du 4 au 11 août, en 9 rondes au système suisse. Les meilleurs joueurs se qualifieront pour la compétition de « Toute la Russie » en première ligue russe. Les meilleurs participants de la catégorie d'âge supérieur seront récompensés par des ordinateurs portables et il y aura aussi beaucoup d'autres prix spéciaux.

L'événement principal de ce Festival sera le match retour entre le champion d'Europe 2016 Ernesto Inarkiev (Russie) et le vice-champion du monde 2012 Boris Gelfand (Israël). Dix-huit parties : 6 parties classiques, 6 parties rapides en 25+10 et 6 parties rapides en 10+10. Voir, voire revoir, le match Inarkiev vs Gelfand 2016. Les parties classiques seront jouées les 3-4, 7-8 et 11-12 août ; les parties rapides les 5, 9 et 13 août. Jours de repos les 6 et 10 août. Source http://ruchess.ru/en/championship/detail/2017/tower_concord_festival/

Nom Féd Elo 1c 2c 3c 4c 5c 6c 1r2r 3r 4r5r6R1B2B3B4B5B6BTotal
Gelfand2729 : 2
11
0 2 2 0 ½0 ½½½½0½½0011,5
Inarkiev
2702 : 01
1
2 0 0 1 ½1 ½½½½1½½1112,5
 
Les parties du match entre Boris Gelfand et Ernesto Inarkiev
Résultats des parties classiques du match (90'/40 - 30' +30")
1
Boris Gelfand2729- Ernesto Inarkiev2702: 1-0 (56)Anglaise
2
Ernesto Inarkiev2702- Boris Gelfand2729: ½-½
(47)
Anglaise
3
Boris Gelfand2729- Ernesto Inarkiev2702: ½-½(35)
Gambit Dame
4
Ernesto Inarkiev2702- Boris Gelfand2729: 1-0
(36)
Svechnikov
5
Boris Gelfand2729- Ernesto Inarkiev2702: 1-0
(50)
Anglaise
6Ernesto Inarkiev2702-Boris Gelfand2729:0-1(54)Svechnikov

2 points pour une victoire en classique, 1 point pour une nulle, 0 pour une défaite. 1 point pour une victoire en rapide, 0,5 pour une nulle, 0 pour une défaite.

Résultats des parties rapides du match (25'+10")
1Boris Gelfand2729- Ernesto Inarkiev2702: 0-1
(47)
Gambit Dame
2Ernesto Inarkiev2702- Boris Gelfand2729: ½-½(35) Rossolimo
3Boris Gelfand2729- Ernesto Inarkiev2702: 0-1 (56) Anglaise
4Ernesto Inarkiev2702- Boris Gelfand2729: ½-½(67) Rossolimo
5Boris Gelfand2729- Ernesto Inarkiev2702: ½-½(28) Nimzo-Indienne
6Ernesto Inarkiev2702-Boris Gelfand2729:½-½(70) Svechnikov
Résultats des parties rapides du match (10'+10")
1Boris Gelfand2729- Ernesto Inarkiev2702: ½-½(38) Gambit Dame
2Ernesto Inarkiev2702- Boris Gelfand2729: 1-0 (32) Richter-Rauzer
3Boris Gelfand2729- Ernesto Inarkiev2702: ½-½(56) Gambit Dame
4Ernesto Inarkiev2702- Boris Gelfand2729: ½-½(49) Rossolimo
5Boris Gelfand2729- Ernesto Inarkiev2702: 0-1 (37) Catalane
6Ernesto Inarkiev2702-Boris Gelfand2729:1-0 (68) Semi-Slave

Résumés des parties classiques

Les meilleurs joueurs du monde regardent toutes les parties jouées ici et là, à l'affût de nouvelles idées. Et vendredi nous avons eu l'occasion de voir la grande réactivité de certains grands-maîtres. Boris Gelfand, dans son match contre Ernesto Inarkiev, a joué, vers 14h00 (heure française), une nouvelle idée : 9.Cxd5 Dxd5 10.b4!? avec le sacrifice du pion b4. Inarkiev a répondu par 10...Te8, mais a fini par perdre. Aux alentours de 21h00, Hikaru Nakamura reprenait déjà cette même idée de Gelfand à la Sinquefield Cup, mais Sergey Karjakin, qui devait avoir vu la partie aussi, améliorait avec 10...e4!? et annulait. Il est loin le temps où les parties jouées dans l'ex-URSS parvenaient au reste du monde plusieurs mois après...

Inarkiev - Gelfand
Après 25...Tg8
Inarkiev - Gelfand
Après 29.Ce3?!
Inarkiev - Gelfand
Après 37...Dxd5

Aujourd'hui, dans la sixième partie classique, Boris Gelfand a rejoué une Sicilienne Svechnikov, mais avec une nuance : 17...Te8 au lieu de 17...f4. Ernesto Inarkiev a répondu 18.g3 et les Noirs ont continué avec 18...f4!? avec la menace 19...f3. Le Russe, après une réflexion de près de 28 minutes, s'est décidé pour le «moche» 19.gxf4 - la machine préférait 19.Fg4 Cg6 qui rendait cependant la nuance 17...Te8 lumineuse - 19...Cg6, et à nouveau une longue réflexion, cette fois de 22 minutes, pour jouer 20.f5 Cf4 - 0h37-1h10 - 21.Dg4 Cxe2+ 22.Dxe2 Dh4 23.Rh1 Th8, les intentions sont claires. 24.Tg1 Fe5 25.Tg2 Tg8, avec une position noire plus active grâce au Fou meilleur que le Cavalier, 1e diagramme. Les prochains coups sont logiques : 26.Tag1 Tg2 27.Txg2 Tg8 28.Df1 - évidemment, 28.Txg8+? Rxg8 mène au mat du Roi blanc ! - 28...Dh5! Menace d'échanger en g2 et de gagner le Cavalier par un échec en d1. 29.Ce3?! Une imprécision d'Ernesto Inarkiev, 2e diagramme. On comprend l'idée de ramener le Cavalier au plus près de l'action, mais il fallait échanger les Tours par 29.Txg8+. Boris Gelfand ne rate pas une si belle occasion et poursuit par le très bon 29...Tg5! avec l'idée 30...Df3, une idée qui ne fonctionnait pas encore, car si 29...Df3 30.Rg1! et 31.Txg8+ échec ! Alors qu'avec la Tour en g5 il n'y a pas échec. 30.c4 Df3 31.cxb5 axb5 32.b3 Ff4 Menace tout simplement de prendre en e3, le pion f2 étant cloué. 33.Rg1, mais les Noirs ont maintenant une liquidation assez facile à calculer pour prendre l'avantage. 33...Fxe3! 34.fxe3 Dxe3+ Le pion e4, très avancé, est un monstre ! 35.Rh1 Txg2! Non seulement les Noirs ont un beau pion e4, mais les pions blancs en f5 et d5 sont faibles, il n'y a donc pas à craindre la finale de Dames. 36.Rxg2 Dd2+ 37.Rh3 Dxd5, comme dans le 3e diagramme. Le reste n'est qu'une affaire de technique comme on dit. Rendez-vous demain pour les quatre dernières parties rapides.

Boris Gelfand | Photo http://ruchess.ru
Gelfand - Inarkiev
Après 17...Fg4!?
Gelfand - Inarkiev
Après 24.Txf1
Gelfand - Inarkiev
Après 29.Cd3

Boris Gelfand et Ernesto Inarkiev ont poursuivi leur débat sur l'Anglaise pour cette cinquième partie classique. L'Israélien est venu avec une nouvelle idée : 9.Cxd5 et 10.b4, un sacrifice de pion refusé par le Russe. Le moment critique est survenu dans le 1er diagramme après 17...Fg4!?, qui a énormément compliqué la situation. 18.f3 Cf5 19.d4, renonçant à l'immédiat 19.fxg4 Cxe3 20.De2 Cxf1+ 21.Rxf1 Tf6+, etc. mais pour mieux sauter après 19...exd4 20.fxg4. Inarkiev a alors préféré prendre en e3 avec 20...dxe3, au lieu de 20...Cxe3 21.Da4 c6 22.Cb3 et rien n'est clair. 21.gxf5 e2+ à la découverte. 22.Rh1 Dg4 23.Dc2 exf1=D+ 24.Txf1, comme dans le 2e diagramme, avec, malgré une égalité mathématique, un grand avantage blanc. Suite à une longue réflexion les Noirs ont joué 24...Txa5?! - 12'16" - 5'38" - mais le cœur n'y était apparemment plus. 25.Cb3 Ta2 26.Cxc5 De2, si 26...Te2? 27.Dd1! gagne grâce à la faiblesse de la 8e rangée. 27.Dxe2 Txe2 28.Td1 Encore la 8e rangée. 28...h5 29.Cd3, 3e diagramme, et les Blancs restent avec une pièce de plus pour 2 pions après 29...Texb2 30.Cxb2 Txb2 31.Ff3, etc. et 1-0 peu après. Nous vous laissons apprécier le coup intermédiaire indispensable 38.Fe4! de Boris après l'échange des Tours, ainsi que la conclusion instructive de la partie. Avec la victoire à 2 points en classique, Boris Gelfand rattrape en grande partie son retard et Ernesto Inarkiev ne mène plus que par 9,5 points à 8,5 après 13 parties sur 18.

Boris Gelfand et Ernesto Inarkiev | Photo http://ruchess.ru
Inarkiev - Gelfand
Après 20.Dh3
Inarkiev - Gelfand
Après 26...Ff8
Inarkiev - Gelfand
Après 34.Dxb5

La Richter-Rauzer ayant besoin de passer par le garage, pour cette quatrième partie classique Boris Gelfand s'est tourné vers la variante Svechnikov, que le grand-maître israélien et Ernesto Inarkiev connaissent bien. Les premiers coups ont ainsi défilé très vite jusqu'au 20.Dh3 du 1er diagramme, qui par transposition retombait dans une partie Inarkiev,E (2582)-Babula,V (2550) Pardubice 2003, ½-½ (26). Boris a alors innové par 20...Df6 et la partie pouvait enfin commencer. 21.a4 Td8 À la saine structure blanche les Noirs doivent jouer sur leur dynamisme. 22.axb5 Cf5 23.De3 axb5 et les Blancs ont déjà l'avantage. Le contrôle de la case d4 bloque toute poussée ...d5-d4, le pion b5 est faible, d6 et faible et la Ta1 a un boulevard devant elle. Les Noirs vont devoir naviguer en eaux troubles. 24.Db6!? Logique, même si cela décentralise la Dame. 24...Rh8 L'idée noire est de plus en plus claire. 25.Ce3 Tg8 26.g3 Ff8, comme dans le 2e diagramme. Boris Gelfand mise tout sur une attaque directe. 27.Ta8 Ce6. Avec 4 pièces prêtes à bondir sur le Roi blanc - même si la machine ne croit pas une seconde à cette attaque noire - Ernesto Inarkiev va devoir trouver le bon système défensif. 28.Td1 h5 29.Td5! L'échange d'une Tour inactive contre une Tour d'attaque est une très bonne affaire pour le Russe. 29...h4 30.Txe5 dxe5 - Si 30...Dxe5?! 31.Dxb5 serait très bon pour les Blancs. 31.b4 Si Gelfand ne trouve pas quelque chose rapidement il est perdu. 31...Dg5 32.Te8 hxg3 33.hxg3 Dh5 34.Dxb5, 3e diagramme. Encaisse un pion, se créant ainsi 2 pions passés liés, défend la Te8 et contrôle la case e2 s'il s'avérait nécessaire de revenir en défense. Difficile de demander plus à un coup. 34...Fh6 35.Fe2 Dg5 36.Fc4 1-0. Une victoire très propre d'Ernesto Inarkiev.

Ernesto Inarkiev | Photo http://ruchess.ru
Gelfand - Inarkiev
Après 17.b3
Gelfand - Inarkiev
Après 24...Rxg7
Gelfand - Inarkiev
Après 31.exf4

Le début de la troisième partie classique a dû réveiller quelques souvenirs à Boris Gelfand, puisque l'Israélien l'avait joué en 1994, à Linares, contre Garry Kasparov, ½-½ (49). L'ouverture terminée, dans le 1er diagramme, Ernesto Inarkiev devait prendre une décision. 17...Cxe5 18.dxe5 Fb4 Le coup qu'il fallait évidemment prévoir pour se décider à prendre en e5 avec le Cavalier. 19.Ca4 Pour dégrader la majorité à l'aile-Dame de l'adversaire. 19...bxa4 20.exf6 axb3!? - Peut-être que 20...a3 pour conserver une épine dans la position ennemie était meilleur - 21.Dxb3 d4 22.Db2 Fc5 23.Dxb6 Fxb6 24.fxg7 Rxg7, comme dans le 2e diagramme. C'est maintenant à Boris Gelfand de trouver le meilleur plan. 25.Fxa6 Les Blancs préfèrent prendre le pion sans attendre, même si 25.exd4!? et 25.Tfb1!? étaient envisageables selon la machine. 25...dxe3 26.fxe3 f6 27.Ff4 Tf7 28.Fe2 Txa1 29.Txa1 Fc7 30.Ff3 Fxf4 31.exf4 Le pion de plus va s'avérer insuffisant pour le gain, comme on peut déjà le voir dans le 3e diagramme. 31...Td7 32.Ta5 Td4 33.Ta6 Ff7 34.Ta7 Rf8 35.g3 Td2 ½-½. Pas une partie passionnante, mais les choix et les calculs nécessaires entre le 17e et le 27e coup ne sont pas sans intérêt.

Boris Gelfand | Photo http://ruchess.ru
Inarkiev - Gelfand
Après 19.Fe4
Inarkiev - Gelfand
Après 26.h3
Inarkiev - Gelfand
Après 31.Tad1

Une deuxième partie classique à rebondissements. Dans la position du 1er diagramme, issu d'un début Anglais, Ernesto Inarkiev vient de jouer 19.Fe4 attaquant le pion h7. Alors qu'une réflexion routinière porterait à défendre soit par 19...g6, soit par 19...h6, Boris Gelfand a joué 19...Fg5!?, passant outre la menace adverse pour en porter une encore plus forte. Ici les Noirs menacent 20...Txd2! 21.Dxd2 Ch3+ 22.gxh3 Fxd2 0-1. La partie a continué par 20.Fe3 f5!? Un sacrifice de pion pour l'attaque. 21.Fxc6 Fb3 Fixe le pion b2 et restreint ainsi l'espace de la Ta1 et de la Dame. 22.Db1 Td6 Transfert de la Tour vers l'aile-Roi. 23.Ff3 Th6 24.Fd1 Fc4 25.Fxf4 Fxf4 26.h3, comme dans le 2e diagramme. Les Noirs ont gagné la paire de Fous et laissé pratiquement toutes les pièces blanches sur leur première rangée. 26...Fh2+ Ça ne coûte rien d'éloigner le Roi du centre. 27.Rh1 Fe5. Les Blancs n'ont pas trop compromis leur situation pour repousser l'assaut, les Noirs ont des compensations pour le pion de moins, la position est approximativement équilibrée. Ernesto Inarkiev aurait pu proposer une répétition par 28.Fe2 Fb3 29.Fd1 Fc4, mais a préféré 28.Dc2!?, qui va se révéler être une bonne idée puisque son adversaire va commettre une faute par 28...Tb6?! Ratant la riposte 29.Ca4! Une attaque double sur le Fc4 et la Tb6. 29...Tc6 30.Ff3 Tcc8 31.Tad1 Les pièces blanches sont libérées, Inarkiev possède une majorité à l'aile-Dame, et les compensations noires se sont envolées, comme on peut le voir dans le 3e diagramme.

31...Rh8 32.b4! La majorité se met en route. 32...Fd6 33.Td4 Fb5 34.Dd2? Une faute. Il fallait jouer 34.Cc5 pour conserver l'avantage. 34...Fe5 À son tour Boris place une attaque double ; sur la Td4 et sur le Ca4. Ernesto doit donner la qualité. 35.Txe5 Dxe5 36.Cc5 Tfe8 Avec une qualité pour un pion les Noirs ont un léger avantage. 37.a4 De1+ 38.Dxe1 Txe1+ 39.Rh2 Fe8 40.Fb7 Tb8, diagramme ci-contre. La partie s'est achevée par la nulle au 47e coup. Un beau combat.

Inarkiev - Gelfand
Après 40...Tb8

Ernesto Inarkiev

Partie classique numéro 1 : Les joueurs ont débattu sur le thème de l'ouverture anglaise avec une formation de pions typique du hérisson. Grâce à une percée е4-е5 menée au moment opportun, Boris Gelfand a obtenu un petit, mais stable avantage, qui lui a permis d'intensifier une pression sur le roque et au centre. Ernesto Inarkiev a pris beaucoup de temps afin de trouver un moyen d'égaliser, mais sans le trouver. En manque de temps, le Russe a pris des décisions douteuses et l'Israélien a gagné un pion à l'aide d'une belle manœuvre pendulaire, avant de convertir son avantage une fois le contrôle du temps passé. Source http://ruchess.ru

Dans le diagramme ci-contre, 30.Fd4-Ff6! menace de gagner la qualité par 31.Cd6, puisque 31...Fxd6 serait sanctionné par 32.Th1! suivi du mat par 33.Th8#. Après 30...Tc6 31.Fe5 menaçait une nouvelle fois de gagner la qualité, ici par 32.Ca7. Et sur 31...Cb7 32.Ca7 Tc5 33.Fd4 Th5 34.Fxb6, le pion b6 est tombé et la majorité de 3 contre 1 sur l'aile-Dame offrait un avantage décisif aux Blancs.

Gelfand - Inarkiev
Après 30.Ff6!

Publié le 11/08/2017 - 07:00 , Mis à jour le 13/08/2017 - 19:32
Les réactions (2)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
startstek - 10/08/2017 15:50
En marge de l'événement : la collection de livres de Mark Dvoretski donnée à un club local, source : http://www.chessdom.com/mark-dvoretskys-library-donated-to-adi-akhmad-club/

Icare - 07/08/2017 17:28
Ce match retour ne semble pas faire réagir ... Pourtant Gelfand reste un redoutable joueur, malgré les années qui s'accumulent sur ses épaules ... et dans ses neurones. Et je trouve toujours intéressant et instructif les combats qui opposent les générations.