Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Norway Chess - Ronde 5

Kramnik s'empare de la 1ère place après sa victoire contre Caruana.

La deuxième édition du Norway Chess se déroule du 2 au 13 Juin 2014 à Stavanger (Norvège). Comme l'année dernière au Norway Chess 2013 remporté par Sergey Karjaki000000n, les joueurs joueront dans des endroits différents pour promouvoir la région de Stavanger et les sponsors. Le Norway Chess est cette année sponsorisé aussi par Unibet, une société de jeux en ligne qui se trouve à Malte, autorisée en France, dont le logo ne peut pas être montré en Norvège en raison de restrictions légales. D'où le «no logo» sur l'affiche du tournoi. Site officiel http://norwaychess.com avec parties en direct.

Tournoi en neuf rondes, la 4e ronde se déroulera à Vågen VGS et la 6e à l'usine Aarbakke, à la cadence de 2h00 pour 40 coups + 60 minutes pour 20 coups + 15 minutes pour le reste de la partie, avec un ajout de 30 secondes par coup à partir du 61e coup. Toutes les parties débutent à 15h30, sauf la dernière à 14h30. La règle de Sofia est appliquée. Le départage prévu est : 1. Sonneborn Berger, 2. Nombre de victoires et 3. Nombre de victoires noires. Le «Scandic Hôtel Stavanger Forus» offre la salle de jeu principale et les joueurs sont logés au «Scandic Hôtel Stavanger City», flambant neuf, qui a ouvert ses portes au mois de mai.

   Lyse   Altibox   Aarbakke   Scandic   Stavanger Aftenblad

Nom Féd Date de naissance Elo
1 Magnus Carlsen Norvège 30 Novembre 1990 2881 1er
2 Levon Aronian Arménie 06 Octobre 1982 2815 2e
3 Alexander Grischuk Russie 31 Octobre 1983 2792 3e
4 Fabiano Caruana Italie 30 Juillet 1992 2791 4e
5 Vladimir Kramnik Russie 25 Juin 1975 2783 6e
6 Veselin Topalov Bulgarie 15 Mars 1975 2772 8e
7 Sergey Karjakin Russie 12 Janvier 1990 2771 9e
8 Peter Svidler Russie 17 Juin 1976 2753 13e
9 Anish Giri Pays-Bas 28 Juin 1994 2752 14e
10 Simen Agdestein Norvège 15 Mai 1967 2628 160e
De gauche à droite et de haut en bas : Magnus Carlsen, Levon Aronian, Alexander Grischuk, Fabiano Caruana, Vladimir Kramnik, Veselin Topalov, Sergey Karjakin, Peter Svidler, Anish Giri et Simen Agdestein.
  joueur elo Nat Score Dép 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 Perf Chg
1 Kramnik, Vladimir 2783 RUS 3,5/5 9,25 X = 1 = 1 . . . = . 2910 +8
2 Carlsen, Magnus 2881 NOR 3,0/5 7,25 = X = . = . . 1 . = 2854 -2
3 Caruana, Fabiano 2791 ITA 3,0/5 7,25 0 = X . = . 1 . 1 . 2864 +6
4 Agdestein, Simen 2628 NOR 2,5/5 6,50 = . . X = = = = . . 2782 +11
5 Giri, Anish 2752 NED 2,5/5 5,75 0 = = = X . . . . 1 2771 +2
6 Karjakin, Sergey 2771 RUS 2,5/5 5,50 . . . = . X 1 0 = = 2752 -2
7 Grischuk, Alexander 2792 RUS 2,5/5 4,75 . . 0 = . 0 X 1 . 1 2755 -3
8 Aronian, Levon 2815 ARM 2,0/5 4,75 . 0 . = . 1 0 X = . 2693 -9
9 Svidler, Peter 2753 RUS 2,0/5 4,75 = . 0 . . = . = X = 2714 -3
10 Topalov, Veselin 2772 BUL 1,5/5 3,75 . = . . 0 = 0 . = X 2640 -9
Résultats de la ronde 5 du 8 juin à 15h30  
Carlsen, Magnus 2881 - Aronian, Levon 2815 : 1-0 (93) Gambit Dame refusé
Svidler, Peter 2753 - Karjakin, Sergey 2771 : ½-½ (38) Partie anglaise
Grischuk, Alexander 2792 - Agdestein, Simen 2628 : ½-½ (49) Défense française
Giri, Anish 2752 - Topalov, Veselin 2772 : 1-0 (43) Sicilienne Rauzer
Kramnik, Vladimir 2783 - Caruana, Fabiano 2791 : 1-0 (52) Est-indienne

Peter Svidler et Sergey Karjakin ont joué une partie anglaise, dans laquelle les Blancs obtiennent un léger avantage au sortir de l'ouverture. Les Noirs ont des difficultés à l'aile-Dame et les Blancs ont un avantage d'espace. La suite de la partie est résumée par Peter Svidler : « J'ai eu l'impression de jouer des coups normaux, mais je me suis rendu compte que mon avantage avait disparu ».  Les moteurs d'analyse indiquent que les Blancs auraient dû préférer 22.Cg5!? au passif 22.e3. pour maintenir l'avantage. Karjakin parvient à échanger les pièces, et dans une finale de Dames avec le même nombre de pions, les joueurs répètent la position.

Giri-Topalov
Après 31.Te1

Victoire chanceuse pour Anish Giri face à Veselin Topalov. Le jeune Néerlandais, malgré l'avantage des pièces blanches, joue passivement. Topalov a tout le loisir d'organiser une attaque à l'aile-Dame sur le Roi blanc. Les Blancs n'ont pas de contre-jeu. Mais Topalov va perdre en un coup. Dans la position ci-contre, Topalov manque le coup gagnant 31...d5! qui gagne au moins un pion. Il gaffe avec 31...Rh8?? qui permet à Anish Giri de gagner une qualité après 32.Cf3 exf5 33.Cxe5 fxe5 33.Cxd6. Topalov va tenter de pêcher en eaux troubles avec 33...b3, mais Giri garde son avantage et l'emporte au 43e coup. Interrogé sur la chance dont il a bénéficié dans cette partie, tout comme contre Vladimir Kramnik, Anish Giri a répondu avec l'insouciance de la jeunesse : « Ils sont pas si jeunes, à un moment ils perdent le contrôle »

Grischuk-Agdestein
Après 39.Tc6

Opposé à Alexander Grischuk, Simen Agdestein  n'hésite pas à réemployer la même variante de la défense française que celle utilisée dans sa partie contre Sergey Karjakin. Bien que cette suite n'ait pas une excellente réputation, les Blancs n'ont pas réussi à démontrer sur l'échiquier comment prendre l'avantage. Comme dans la plupart de ses parties, Alexander Grischuk n'a que quelques secondes pour jouer les derniers coups avant le contrôle de temps. Il commet des imprécisions et Simen Agdestein aurait pu l'emporter si dans la position ci-contre il avait vu la variante 39...Txg2+! 40.Rxg2 (40.Dxg2 Dxf4+ 41.Rg1 Fb7 gagne) De4+ suivi de 41...Dxc6. Avec peu de temps à la pendule, le joueur norvégien n'a pas vu cette suite et a opté 39...Rg6. Après le contrôle de temps, les pièces lourdes s'échangent. Les deux joueurs se retrouvent dans une finale de Fous de couleurs opposées, où le pion de plus des Noirs n'a aucune importance. Les deux joueurs partagent le point au 49e coup. Encore un bon résultat pour le joueur norvégien qui, bien qu'étant le plus âgé, est celui qui manque le plus d'expérience face à des adversaires du top niveau comme il le relevait lui-même.

Kramnik-Caruana
Après 50.Ta7

La partie entre Vladimir Kramnik et Fabiano Caruana, respectivement 2e et 1er du classement avant cette ronde, s'est jouée en un coup : alors que les spectateurs et les internautes s'attendaient à ce que les joueurs partagent le point, Fabiano Caruana a gaffé. Lors de la conférence de presse, il n'avait pas d'explications et semblait encore sous le choc.

Dans une finale de Tours, la persévérance de Kramnik va payer. Après plusieurs heures de jeu, Caruana craque et dans la position du diagramme joue 50...Re8?? (50...Rf8 permettait de faire nulle). Les Blancs ne laissent pas passer l'occasion : 51.Rf6 Tb6+ 52.Rg7 et les Noirs abandonnent sans attendre 52...Tb3 Rxg6 avec une position gagnante. Grâce à cette victoire, Vladimir Kramnik ravit la tête du classement  à son adversaire du jour..

Carlsen-Aronian
Après 32.Ta5

L'affiche de la journée était le choc entre Magnus Carlsen et Levon Aronian, les deux joueurs les mieux classés au monde.  Dans la variante Ragozine du gambit-Dame refusé, les Noirs obtiennent l'avantage grâce à leur meilleure structure de pion. Carlsen se voit contraint d'effectuer le petit roque "à la main" (19.Rf2, 20.The1, 22.Rg1). Les Blancs sont complètement dominés, et dans la position ci-contre 32...h5! permettait à Aronian de mettre  hors-jeu le Cavalier blanc. Il s'égare par 32...Db3?!. L'échange des Dames survient après 33.Da1 Dd1+ 34.Dxd1 Fxd1. La situation se retourne à l'avantage de Carlsen, qui double les Tours sur la colonne "a". Il s'infiltre dans le camp adverse et parvient à gagner un pion. Malgré  une grande résistance, Aronian, ne pourra empêcher Carlsen de remporter la victoire en finale de Tours. Une victoire chanceuse pour Magnus Carlsen, comme il le reconnaissait à l'issue de la partie. Aronian a gaffé, tout comme Caruana et Topalov, les autres perdants du jour, signe qu'après 5 rondes, les joueurs fatiguent.

Kramnik-Caruana (ronde 5) | Photo No Logo Norway Chess | (DR)

 


Publié le 08/06/2014 - 13:24 , Mis à jour le 13/06/2014 - 19:54

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (0)

  • Aucune réaction pour le moment