Sacrifice positionnel de Dame

L'entraîneur Marc Quenehen, dans sa rubrique de la revue Europe-Echecs, vous propose de découvrir un surprenant sacrifice de Dame qui permet d’obtenir une totale domination positionnelle malgré un net déficit matériel.


Gusev,Yuri - Auerbach,E.. Molniya Sports Society Chelyabinsk (1), 1946. Sicilienne dragon [B70] [Marc Quenehen & Europe-Echecs & Yuri Gusev]

1.e4

Cet article a été publié dans la revue Europe-Echec numéro 682 du mois de décembre 2017 dans la rubrique « Progressons », auquel nous avons ajouté quelques précisions et surtout quelques commentaires de Yuri Gusev.

1...c5

Thèmes abordés : Avant-poste d5 dans la Sicilienne ; Abri du Roi ; Sacrifices positionnels de qualité et de Dame ; Domination et réseau de mat.

2.f3

Première précision : le nom du meneur des pièces noires. Dans le livre « 7 Ways to Smash the Sicilian » (Londres, 2009), Yuri Lapshun et Nick Conticello analysent une partie "Y. Gusev-Y. Averbakh" et s'étonnent qu'un joueur aussi fort (avec les Noirs) puisse être battu par un maître relativement inconnu (avec les Blancs). La raison est que l’adversaire de Gusev n’est pas le fameux Yuri Averbakh né le 8 février 1922 à Kalouga, en Russie, mais un maître soviétique nommé E. Auerbach. Marc Quenehen, dans la revue, aussi a pensé qu'il devait s'agir de Yuri Averbakh. La partie a été publiée dans Shakhmaty v SSSR 10/1951 avec les noms corrects.

2...d6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 g6

La fameuse variante du dragon de la Sicilienne. Elle aurait été baptisée variante du dragon en 1901 à Kiev par le maître russe Fiodor Douz-Khotimirski, qui s'intéressait beaucoup à l'astronomie et trouvait que la structure de pions d6-e7-f7-g6-h7 avait quelque ressemblance avec la constellation du Dragon.

6.e2 La variante classique, plus positionnelle, avec les Rois du même côté.

6.e3 g7 7.f3 c6 8.d2 0-0 L'attaque yougoslave, apparue dans les années 1950, est caractérisée par les coups f3, Fe3, Dd2, Fc4 et le grand roque. L'attaque yougoslave (aussi appelée attaque Rauzer, du nom de son inventeur, Vsevolod Rauzer dans le monde russophone) est la variante la plus violente et la plus fréquente de la variante du dragon : les deux camps, après des roques opposés, font une course de vitesse pour mater le Roi adverse en premier. 9.0-0-0 Lorsque les Blancs renoncent à jouer 9.Fc4, ils permettent aux Noirs de pousser ...d5. (9.c4 d7 10.0-0-0 c8 11.b3 e5 12.b1 c4 13.xc4 xc4 14.g4 b5 15.b3 b4 16.bxc4 bxc3 17.xc3 c7 18.g5 h5 19.a1 c8 20.b1 e6 21.b2 xc4 22.hb1 d5 23.exd5 f4 24.b7 e5 25.1b4 xd5 26.xc4 f8 27.c5 xc3 28.xe5 xe5 29.c6 g7 30.xa7 e5 31.b2 e4 32.fxe4 xe4+ 33.b3 e8 34.a4 e6 35.d4 a6 36.b8+ f8 37.b6 g7 38.a5 d6 39.e8 f5 40.gxf6+ xf6 41.d8 xh2 42.e6+ f7 43.c5 xb6+ 44.axb6 h5 45.b7 h4 46.d2 c7 47.e4 e6 48.xf6 xf6 49.d7 g3 50.h7 g5 51.c4 f5 52.d3 g4 53.e2 h3 54.c4 g2 55.h5 1-0 (55) So,W (2754)-Duda,J (2728) Moscow 2019) 9...d5 10.exd5 xd5 11.xc6 bxc6 12.d4 e5 13.c5 e6 14.e4 e8 15.h4 h6 16.g4 c7 17.g5 h5 18.e1 f4 19.d6 b6 20.c5 c7 21.c4 d5!? 22.d6 (22.cxd5? cxd5 23.b1 dxe4 24.d6 b6 25.xe4 ad8-+) 22...b6 23.c5 c7 24.h2 xe4 25.d6 c8 26.xe4 c5 27.b4 f8 28.bxc5 a6 29.b2 a3 30.b1 xd6 31.cxd6 ab8 32.b7 ed8 33.c5 xc5 34.d7 d5 35.xd5 xd5 36.xd5 xb7+ 37.c2 dxd7 38.xe5 d4 0-1 (38) Kramnik,V (2753) -Ivanchuk,V (2678) INT 2020

6...c6 7.b3 g7 8.0-0 e6

Après 8...♗e6

Dans la variante Dragon de la Sicilienne, les Noirs dirigent leur jeu vers l’aile-Dame en cherchant à associer : L’action des Fous sur les diagonales a2-g8 et a1-h8. L’action des pièces lourdes sur la colonne semi-ouverte « c ». L’avant-poste c4 pour l’un des Cavaliers. La poussée des pions « a » et « b » pour déstabiliser le Fb3 et le Cc3. Les Blancs peuvent, de leur côté, jouer sur la colonne semi-ouverte « d » en cherchant à occuper l’avant-poste d5 avec le Cc3. Dans cette idée, il est habituel de réaliser la manœuvre préparatoire : Te1-Ff1 afin que le pion e4 puisse bénéficier de la protection de la Tour. En cas d’échange du Cavalier en d5, la Te1 sera bien placée sur la colonne « e » après la reprise exd5.

9.f4

Yuri Gusev opte pour une action directe à l’aile-Roi par les poussées : f4-f5-g4-g5, considérant que l’effeuillage de l’abri du Rg1 n’est pas un problème tant que les Noirs ne peuvent pas ouvrir le centre en faisant sauter le verrou de la case d5.

9...c8

Il était possible de jouer 9...c8 pour s’opposer aux poussées f5 et g4. 10.h3 0-0 11.g4 d8 12.f5 gxf5 13.exf5 xb3 14.axb3 d5 15.f3 d4 16.e4 d5 17.f2 c7 18.g5 h6 19.d2 b6 20.c1 e3 21.e2 e5 22.h1 xc2 23.a5 xa1 24.xb6 axb6 25.g5 d3 26.f2 xb3 27.f4 d2 28.xd2 xd2 29.xd2 a1+ 30.h2 d3 31.g4 xh1+ 0-1 (31) Galia,K-Lundin,E Bad Gastein 1948

10.f5

10.h1 a6 11.e3 0-0 12.f3 d7 13.g4 xg4 14.xg4 b6 15.e2 d7 16.ad1 a5 17.xa5 xa5 18.e5 fe8 19.g4 b6 20.exd6 exd6 21.xb6 xb6 22.d5 ½-½ (47) Kupreichik,V (2445)-Larsen,B (2560) Esbjerg 1988

10...d7 11.g4

11.f4 e5 12.xe5 dxe5 13.d3 g5 14.f3 b6+ 15.h1 g4 16.g3 1-0 (47) Wastney, S (2453) -Forster,W (2088) Wellington 2013

11...e5?!

Après 11...♘e5?!

L’occupation de la case faible e5 par le Cavalier est une bonne idée mais il fallait la faire précéder par un échange en f5. En effet, après : 11...gxf5 12.gxf5 les Blancs ne pourront plus déstabiliser le Cf6 par la poussée g5. Et après 12.exf5 b6+ 13.g2 e5 avec l’idée 14...Fc6+ qui profite de la disparition du pion e4 pour s’en prendre au Roi blanc dénudé.

12.g5

Cette poussée devient très efficace, le Cf6 n’a pas de bonne case.

12...g8 13.d5

Après 13.♘d5

Le Cavalier investit l’avant-poste d5 sans craindre 13...e6 14.f6 f8 15.c3 et les pièces noires sont piégées à l’aile-Roi. La menace est maintenant de continuer par : 14.f6 exf6 15.gxf6 Cxf6 16.Fg5 avec un clouage décisif.

13...f6

Les Noirs s’opposent à la poussée blanche sur cette case mais affaiblissent du même coup la case e6 qui va être magistralement exploitée par Gusev.

14.e3 b6 15.d4 Le Cavalier se dirige vers e6. 15...f7 16.c3 e8 17.e6!

Après 17.♘e6!

L’idée est de provoquer la disparition du Fou de cases blanches des Noirs pour ensuite attaquer le Roi noir sur les diagonales a2-g8 et a4-e8 comme l’illustrent les variantes données dans les prochains coups.

17...xe6 18.fxe6+ f8

Prendre en e6 conduit à une défaite rapide. 18...xe6?? 19.b3 d7 20.a4+ e6 (20...d8 21.b5 f8 22.xa7+-) 21.c7+ xc7 22.xe8+-

19.xf6!

Après 19.♘xf6!

19...xf6

Si les Noirs prennent le Cavalier avec 19...exf6 alors les Blancs récupèrent très vite leur pièce après : 20.xd6+ e7 21.xe5+- profitant du clouage sur la colonne « f ».

20.gxf6 xf6

« Ici, les Blancs ont eu le choix entre 21.Fg5 Rg7 22.Fxf6 + exf6 23.Dxd6, gagnant un pion mais laissant l'adversaire avec un fort Cavalier en e5, et la possibilité de continuer l'attaque. Les Blancs ont choisi la deuxième option. » Yuri Gusev

21.h6+ g8 22.xf6!

Après 22.♖xf6!

Après avoir proposé le sacrifice (non accepté) du pion en e6, puis celui (non accepté) du Cavalier en f6, les Blancs forcent cette fois-ci le déséquilibre matériel par l’échange en f6. En compensation du sacrifice de la qualité ils obtiennent : La paire de Fous. Le gain du pion d6. Un pion passé en e6. Un Roi noir encore plus vulnérable. Mais leurs intentions sont encore plus profondes...

22...exf6 23.xd6 c6

Après 23...♖c6

« Il semble que l'attaque blanche ait été repoussée; Les Noirs gagnent le pion e6, puis retirent le Cavalier en f7, forçant le Fou en h6 à abandonner sa forte position. Cependant, les Blancs ont un nouveau sacrifice à leur disposition. » Yuri Gusev

24.xe5!!

Splendide sacrifice de Dame positionnel ! Nous allons faire le point au prochain coup. Juste pour information, le module donne simplement la ligne 24.a3 xe6 25.xa7 f7 26.a8+ e8 27.b7 e7 28.b8+ e8 29.b7 e7 30.b8+=

24...fxe5 25.f1

Après 25.♖f1

Malgré l’avantage matériel énorme, les forces noires sont totalement dominées : Le Rg8 et la Th8 sont immobilisés. La Dame noire est liée à la défense du mat en f8. La Tc6 va être contrainte de s’échanger contre le Fou de cases blanches qui menace immédiatement Fb5 ainsi que son placement sur la diagonale a2-g8 (via Fd1-Fb3).

25...c8

25...xe6?? 26.c4 b5 27.xe6+ xe6 28.f8#

26.d1 c4

« Maintenant 26...xe6 perd sur 27.b3 xb3 28.axb3 et les Blancs gagnent en déplaçant leur Roi vers l'aile-Dame et en se créant un pion passé là-bas. Par conséquent, les Noirs ne peuvent pas prendre le pion e6. » Yuri Gusev.

« De plus, les Blancs menacent de transférer leur Fou vers la diagonale a2-g8, par exemple : 26...c7 27.b3 e7 28.d5 Et une fois que la Dame aura bougé, l'invasion de la Tour sur f7 décidera immédiatement de la partie. C'est la raison pour laquelle les Noirs bloquent la diagonale dangereuse avec ce sacrifice de qualité. » Yuri Gusev

27.b3 b5 28.xc4

De nos jours, les modules trouvent une ligne gagnante avec 28.a4! a6 29.axb5 axb5 30.f2 e7 31.a2 a7 32.b4! g5 33.f1+-

28...bxc4 29.b3 [29.b4 « était plus précis. » Yuri Gusev]

Après 29.b3

29...a5?

La prise en b3 était la dernière chance de sauver la partie. En effet, 29...cxb3! aurait permis aux Noirs de s'en sortir. Cependant, la raison est loin d'être évidente. Voir la ligne donnée au 32e coup des Blancs. 30.axb3 a5 31.c4 e7 (31...g5 32.g2 a4 33.bxa4 a8 34.g3 d8 35.c5 d3+ 36.f3 g4! 37.xd3=) 32.g2 a3 33.f7 b2+ 34.g3 xb3+ 35.h4 g5+! 36.g4 (36.xg5?? e3+ 37.h5 e2+ 38.g5 d2+ 39.h5 xh2+ 40.g5 g2+ 41.h5 g6+-+) 36...d1+! avec échec perpétuel.

30.bxc4

Maintenant l’avancée du pion « c » va forcer la déviation décisive de la Dame noire. « Alors que maintenant 30.b4?? tombe sur 30...axb4 31.cxb4 c3 et avec le pion et la Dame les Noirs gagnent. » Yuri Gusev

30...e7 31.g2 a3 32.f2

32.f7 b2+ 33.g3 xc3+ Toute la différence est là : les Noirs prennent le pion en c3 au lieu de b3 et ils n'ont donc pas accès à la case d1 ! 34.g4 b4 35.c7 b8 36.g7+ f8 37.b7+ e8 38.xb8+ e7 39.xh8+-

32...e7 33.f1 g5 34.f5 g4

Après 34...g4

« En espérant donner les pions "a" et "g" puis forcer un échec perpétuel avec la Dame, profitant de la position de pat. » Yuri Gusev

35.c5 d8 36.c6 e7 37.c7 1-0 Les Blancs abandonnent puisque la Dame noire ne peut pas surveiller les cases de mat f8 et g5 tout en empêchant la promotion du pion passé.

Après 37.c7 1-0
Gusev,Yuri - Auerbach,E.. Molniya Sports Society Chelyabinsk, 1946.

Fondée en 1959 par Raoul Bertolo, la revue Europe-Echecs résulte de la fusion entre L'Échiquier de France et l'Échiquier de Turenne. Tout a commencé avec L'Échiquier de Paris (bulletin des cercles de l'Île-de-France) créé en 1946, qui a fusionné après son 60e numéro, en 1955, avec L'Échiquier de France. Ce mensuel a à son tour fusionné, après 36 numéros, en décembre 1958, avec L'Échiquier de Turenne créé en 1955, pour finalement fusionner après 41 numéros, en décembre 1958, avec le magazine Europe-Echecs créé en janvier 1959. Europe-Echecs est l'une des plus anciennes revues françaises sur le jeu d'échecs encore en parution. Merci pour votre soutien et votre fidélité !

La revue Europe-Echecs
https://www.europe-echecs.com/la-revue-europe-echecs.html
Abonnement à la revue Europe-Echecs
6 mois = 34,95€ ; 1 an = 59,95€ ; 2 ans = 118,95€
https://www.europe-echecs.com/abonnement.html
Voir un exemplaire gratuit de la revue "en ligne"
https://www.europe-echecs.com/mag/html5/683FR/index.html

Jouez aux échecs en direct avec « Simple Chess »
https://www.europe-echecs.com/jeu-direct.html
SimpleChess Google Play
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.simplechess&hl=FR
SimpleChess App Store
https://itunes.apple.com/FR/app/simplechess/id394634657?mt=8


Publié le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (0)

  • Aucune réaction pour le moment