The King's Gambit

Vasyl Ivanchuk | Photo Austin Fuller
La série « The Queen's Gambit », qui suit Beth Harmon, est un énorme succès un peu partout dans le monde. Voici pour varier les plaisirs un « Gambit du Roi » commenté par Vasyl Ivanchuk.


La mini-série américaine The Queen's Gambit (traduit par Le Jeu de la dame), qui suit Beth Harmon, une prodige des échecs orpheline, de huit à vingt-deux ans, dans sa quête pour devenir la meilleure joueuse d'échecs du monde, est un énorme succès un peu partout dans le monde. https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Jeu_de_la_dame — Voici, pour varier les plaisirs, un « Gambit du Roi » !

Dans la revue Europe-Echecs numéro 697 du mois d'avril 2019, à l'occasion de ses 50 ans, Vasyl Ivanchuk analysait l'une de ses meilleures parties.

« Gambit du Roi au Mémorial Petrov » La partie m’oppose à mon ancien compatriote Sergey Karjakin, au Mémorial Petrov, en 2015. C’était en rapide. Nous étions à la ronde 9 et j’avais impérativement besoin de gagner pour espérer remporter le titre. Ce fut un combat intense et très spectaculaire. La beauté de la position après 4...d6 vient déjà du fait qu’elle n’a pas été analysée par les ordinateurs. Le jeu est ouvert dès les premiers coups. C’était une partie décisive. J’ai gagné le tournoi avec 9 points sur 11 et un demi-point d’avance sur Karjakin.

Ivanchuk,Vassily (2731) - Karjakin,Sergey (2757), Vladimir Petrov Mem 2015 Jurmala LAT (9), 08.03.2015. Gambit du Roi [C33], par Vasyl Ivanchuk (GM)

1.e4 e5 2.f4 Ce coup met déjà le feu sur l’échiquier ! 2...exf4 3.c4

Ce type de gambit Roi accepté s’appelle « Gambit du Fou ». Je l’ai essayé plusieurs fois en pratique.

3...h4+

3...f6 4.c3 c6 5.b3 d5 6.exd5 cxd5 7.d4 b4 (7...d6 8.ge2 f3 9.gxf3 0-0 10.g5 e6 11.d2 e7 12.0-0-0 c6 13.f4 a5 14.he1 xb3+ 15.axb3 h6 16.h4 a5 17.b1 e4 18.fxe4 xh4 19.g1 g5 20.h4 xf4 21.xf4 h8 22.exd5 d7 23.xg7 xg7 24.g1+ h7 25.e4 f6 26.xf6+ xf6 27.xf6 g4 28.e7+ 1-0 (28) Ivanchuk,V (2731)-Giri,A (2734) Beijing 2013) 8.ge2 g4 9.d3 0-0 10.0-0 f3 11.gxf3 h5 12.g5 g6 13.b5 e7 14.xf6 xf6 15.xd5 c6 16.c3 h4 17.ef4 d6 18.xg6 xg6+ 19.h1 ae8 20.g1 h6 21.g2 e7 22.xb7 f5 23.d7 e6 24.c2 e3 25.xe3 xe3 26.f5 g6 27.b3 h8 28.h3 fe8 29.xf7 f8 30.d5 f5 31.e4 h5 32.c8+ g7 33.d7+ h8 34.c8+ g7 35.c7+ h8 36.b8+ g7 37.xa7+ h8 38.b8+ g7 39.f1 f6 40.c7+ h8 41.c8+ g7 42.d7+ f8 43.d5 e7 44.c8+ g7 45.g8+ f6 46.f7# 1-0 (46) Ivanchuk,V (2710)-Ding,L (2766) Huaian 2016

4.f1

Ce type de gambit Roi accepté s’appelle « Gambit du Fou ». Je l’ai essayé plusieurs fois en pratique. 4.e2?! d6 est douteux et les Noirs ont un excellent jeu.

4...d6

Après 4...d6

5.c3

Face à Nikolic, j’avais continué par 5.d4 e6 6.d3 f6 7.f3 g4 8.c3 e7 9.h3 g6 10.xf4 0-0 11.e1 h5 12.h2 g3+ 13.xg3 xg3 14.e2 g6 15.f4 h6 16.g3 d7 17.g2 b6 18.xe6 fxe6 19.hf1 et après l’imprécis 19...c5 j’avais gagné rapidement 20.d5 xf4 21.gxf4 xf4 22.dxe6 f8 23.b4 f6 24.b5 xe6 25.bxc5 h4 26.xh4 xh4 27.b3 d5 28.cxb6 1-0 (28) Ivanchuk,V (2716)-Nikolic,P (2648) Antalya 2004

5...e6 Sûrement le meilleur coup. 6.b3

Fischer avait choisi 6.e2 c6 7.f3 e7 8.d4 xc4 9.xc4 g5 10.e5 d5 11.d3 a6 12.e2 b4 13.d1 0-0-0 14.c3 a6 15.h4 g4 16.h2 h5 17.xf4 xh4 18.g1! et retenez ce coup ! Après 18...h6 19.f1 e7 20.xh5 les Blancs s’étaient imposés. 1-0 (36) Fischer,R-Evans,L New York 1963

6...d7 J’aurais plutôt commencé par l’autre Cavalier avec 6...Cf6. 7.d4 g5 7...0-0-0 était intéressant. 8.f3! h5 Il fallait éviter les complications avec le sage 8...h6 9.h4 e7 9.h4!

Après 9.h4!

9...h6?

Le meilleur 9...gf6 10.xg5 xd1+ 11.xd1 xb3 12.axb3 g7 13.c3 h5 gardait l’égalité.

10.g1!

L’idée est similaire au coup joué par Fischer. Le Roi défend la Tour. Maintenant, le pion noir en g5 est en prise.

10...g4

10...gxh4 11.e2!? (11.xh4 g6 12.xf4 n'est pas clair.) 11...g6 12.xf4 xe4 13.xe6 fxe6 14.xh4 g6 15.e2 0-0-0 16.xe6 avec un léger avantage blanc.

11.e1

Si 11.h2 f3 12.gxf3 gxf3 13.xf3 xh4 14.e3 h7!

11...xb3 12.axb3

Après 12.axb3

12...gf6

Sur 12...f3 13.gxf3 gf6 14.f4 a6 15.e2 0-0-0 16.xa6! b8 (si 16...bxa6? 17.xa6+ b8 18.b5 gagne) 17.a1 les Blancs sont mieux.

Ouvrir la position était intéressant après 12...f5!? 13.d5 (13.d3 conduit à des variantes amusantes : 13...f3! 14.f4 (14.d5 d8! 15.3f4 f7 16.exf5 xf5 17.e1 df6 (17...gf6 18.e6 gardant l'initiative) 18.e6 f2+ 19.xf2 xc2+ 20.g1 xd5 21.xd5 e7 22.f6 f5 23.f7 g6 24.e6 f5 avec la nulle.) 14...f7 15.b5 b6 16.exf5 d7 17.gxf3 g3 18.d5 xf5 19.c4 et les Blancs clairement mieux, malgré leur pion de moins.) 13...0-0-0 14.xa7 b8 15.a2 (15.d2 b6 (15...xa7 16.a5+ b8 17.xc7+ a7 18.a5+ b8 19.xd8++-) 16.xb6 cxb6 17.a1 e7 et tout reste à faire.) 15...g7 16.xf4 fxe4 17.a1 xd4+ 18.f1 c8 et les Noirs ont pris l’avantage.

13.d3

C’est déjà trop tard. Après ce coup, la structure noire s’écroule.

13...g3

13...g6 14.xf4 h7 15.e1 a6 16.b4 c6 (16...0-0-0 17.b5) 17.e2 h5 (17...0-0-0 18.xa6! b8 19.a3+-) 18.e5 dxe5 19.dxe5 g8 20.e6 et l’attaque continue.

14.f3 Un coup précis. J’avais aussi les meilleures chances, en finale, après 14.xh5 xh5 15.xf4 xf4 16.xf4 g7 17.d1 0-0-0 18.h3 et les Blancs gagnent un pion.

14...xf3 15.gxf3 b8 16.e2!

Je n’ai pas à me presser pour prendre les pions. Je dois d’abord renforcer la position de mes pièces. Ensuite, je gagnerai du matériel.

16...c6 17.c3

Après 17.c3

Le centre blanc est solide, et les pions noirs en f4 et g3 sont faibles.

17...g8 18.g2 d5 19.e5 h5 20.exf4

En plus de gagner un pion, les Blancs ont accru leur avantage positionnel.

20...xf4+ 21.xf4 0-0-0 22.h5 b6 23.f6

Il est important d’éviter tout contre-jeu adverse.

23...h8

23...g6? 24.h5

24.h5!

Le pion h6 est fixé, ce qui va poser des problèmes aux Noirs pour développer leur Fou.

24...b7 25.xg3 a5 26.b4 b3 27.b1

J’étais aussi mieux au temps. Sergey n’avait plus que quelques secondes à la pendule.

27...a5 28.bxa5 bxa5 29.e3 c6

Après 29...♔c6

30.f2!

Le Roi se dirige vers l’aile-Dame pour fermer le passage au Roi adverse et soutenir sa structure. 30.h4 ne donnait rien après 30...b5 31.f4 a4 32.g4 d7 33.f6 g7 34.f5 c4 et il reste beaucoup de jeu.

30...a4 31.e2 a5 32.a1 c4? Une erreur décisive.

32...b5 33.d3 c4 34.hb1 était le mieux avec l’idée de pousser b3, et après 34...a5 35.a2 c6 les Blancs sont gagnants, mais ils doivent encore démontrer qu’ils ont un plan décisif. Mais pas 35...b3? 36.xd5! xd5 37.c4++-

33.xa4

Le dernier bastion noir tombe à l’aile-Dame. Les Tours blanches vont pénétrer dans le camp adverse.

33...xb2 34.a6+ b7 35.ha1 c4 36.d3 b6 37.f4 c8 38.g4

Après 38.♘g4

Les Blancs transfèrent leur Cavalier vers l’aile-Dame.

38...g7 39.e3 f8 40.a7+ L’assaut final est lancé. 40...c6 Si 40...b8 41.c4 dxc4+ 42.xc4 d5 43.a8+ b7 44.1a7+ c6 45.xc8+- 41.1a6 b5 Et si 41...e7 42.c4 dxc4+ 43.xc4+- 42.xd5! g8 43.c4+ xc4 Les Noirs vont devoir donner du matériel pour éviter le mat. 44.c3+ Abandon. 1-0

Après 44.♘c3+ Abandon. 1-0
Ivanchuk,Vassily (2731) - Karjakin,Sergey (2757), Vladimir Petrov Mem 2015

Fondée en 1959 par Raoul Bertolo, la revue Europe-Echecs résulte de la fusion entre L'Échiquier de France et l'Échiquier de Turenne. Tout a commencé avec L'Échiquier de Paris (bulletin des cercles de l'Île-de-France) créé en 1946, qui a fusionné après son 60e numéro, en 1955, avec L'Échiquier de France. Ce mensuel a à son tour fusionné, après 36 numéros, en décembre 1958, avec L'Échiquier de Turenne créé en 1955, pour finalement fusionner après 41 numéros, en décembre 1958, avec le magazine Europe-Echecs créé en janvier 1959. Le nom de la revue Europe-Echecs a été choisi en raison de l'origine de plusieurs collaborateurs, les plus éminents : Ludek Pachman et Albéric O'Kelly de Galway. Puis Max Euwe, Svetozar Gligoric, Alexander Kotov, Edmar Mednis, Boris Ivkov, Alexandre Bessler, Jean Oudot... Europe-Echecs est l'une des plus anciennes revues françaises sur le jeu d'échecs encore en parution. Merci à tous pour votre soutien et votre fidélité !


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (0)

  • Aucune réaction pour le moment