Tournoi d'échecs «Magistral Ciudad de León»

Poussé jusqu'aux blitz de départage, l'Américain Wesley So remporte la finale face à l'Espagnol Francisco Vallejo sur le score de 4.0 à 2,0. «Paco» Vallejo avait éliminé Jaime Santos et Wesley So l'Indien Praggnanandhaa R.

Le Tournoi d'échecs «Magistral Ciudad de León», pour sa XXXIe édition, se déroulera du 5 au 9 juillet 2018, dans son format traditionnel à quatre joueurs avec l'Américain Wesley So, les Espagnols Francisco Vallejo Pons et Jaime Santos Latasa, ainsi que le très jeune indien Rameshbabu Praggnanandhaa. Site officiel http://www.advancedchessleon.com/edicion.html avec parties en direct.

Ce tournoi d'échecs se déroule au système coupe avec une demi-finale et une finale, chacune en 4 parties à la cadence de 20 minutes + 10 secondes par coup. En cas d'égalité dans les demi-finales et finales, le système de départage prévu est de jouer deux parties de 5 minutes + 3 secondes par coup. Et si l'égalité persiste on recourra à un blitz Armageddon (ou mort subite) avec 6 minutes pour les Blancs, 5 minutes pour les Noirs, mais la nulle suffit aux Noirs pour l'emporter.

Voir, voire revoir, l'édition 2017 remportée par Wesley So pour sa première participation contre Viswanathan Anand : https://www.europe-echecs.com/art/magistral-ciudad-de-leon-7039.html — L'édition 2016 remportée par Viswanathan Anand devant Wei Yi : https://www.europe-echecs.com/art/20e-magistral-ciudad-de-leon-6614.html — L'édition 2015 remportée par Wei Yi devant Maxime Vachier-Lagrave https://www.europe-echecs.com/art/ciudad-de-leon-6012.html

Wesley So, Francisco Vallejo, Jaime Santos et  Rameshbabu Praggnanandhaa
TitNomFédElo
1GM Wesley So
2799
2
GM
Francisco Vallejo Pons

2717
3GMJaime Santos Latasa
2547
4
MIPraggnanandhaa Rameshbabu
2507

Le tirage au sort s'est effectué de la manière suivante :

  1. Wesley So, tête de série n°1, choisit son adversaire.
  2. Francisco Vallejo Pons, tête de série n°2, choisit le jour de son match.
  3. Jaime Santos Latasa, tête de série n°3, choisit sa couleur.
  4. Praggnanandhaa Rameshbabu, tête de série n°4, choisit sa couleur.
  5. Marcelino Sión, l'organisateur, choisit la couleur de la finale.
 
Les parties du Tournoi d'échecs «Magistral Ciudad de León» 2018
Finale du dimanche 8 juillet 2018 à 16h30
Francisco Vallejo2717-Wesley So2799:1-0
(36)
Nimzo-Indienne
Wesley So2799-Francisco Vallejo2717:1-0
(35)Sicilienne avec b3
Francisco Vallejo2717-Wesley So2799:½-½
(46)Chebanenko
Wesley So2799-Francisco Vallejo2717:½-½(38)Début Réti
Finale du dimanche 8 juillet 2018 - Départages
Francisco Vallejo2717-Wesley So2799:0-1(55)Nimzo-Indienne
Wesley So2799-Francisco Vallejo2717:1-0
(39)
Chebanenko

Poussé jusqu'aux blitz de départage, l'Américain Wesley So a remporté le premier blitz assez facilement avec les pièces noires. «Paco» Vallejo a tout tenté dans le deuxième, mais son attaque a échoué. Une belle prestation cependant de l'Espagnol Francisco Vallejo qui a certainement laissé passer sa chance dans les rapides.

Dans la première partie de la finale, la nouveauté 12...Cxe5!? d'une Nimzo-Indienne a semblé avoir été analysée par les deux joueurs, qui ont continué assez rapidement. Cependant, dans le 1er diagramme après 17.fxe4, Wesley So aurait dû jouer 17...e5! 18.Fxe5 Fxg4 avec équilibre, au lieu de 17...Df6?. Francisco Vallejo a pris son temps pour trouver la bonne riposte, 18.Cde2!, avec l'avantage d'une pièce; un avantage largement suffisant pour la victoire malgré les efforts de son adversaire pour échapper à la défaite.

Vallejo - So
Après 17.fxe4

So - Vallejo
Après 28.Te1

Dans la deuxième partie, Wesley So, avec les pièces blanches, a joué un début irrégulier qui a ensuite transposé dans une Sicilienne avec b3, obtenant une position avec des roques opposés. Tout s'est joué en manque de temps réciproque, dans le diagramme après 28.Te1, l'auto-clouage 28...Tfe8?? au lieu de 28...Dc7! est fatal après 29.Td4! Dc7 30.Tde4 et le Fou est perdu sur 30...Dd7 31.De6 Da4 32.Db3 Dd7 33.Df7! b3 34.axb3 Ta7 35.Txe7! 1-0


Dans la troisième partie, avec l'avantage des pièces blanches, Francisco Vallejo Pons s'est tourné vers une ligne calme de la Slave Chebanenko, avec une attaque de minorité. Wesley So a-t-il mal réagi ? Toujours est-il que l'Américain a dû se lancer, quelque peu contraint et forcé, dans une attaque sur l'aile-Roi avec seulement sa Dame pour brouiller les cartes. Finalement, Wesley So, avec un pion de moins, a arraché la nulle dans la finale de Tours.

So - Vallejo
Après 12...0-0
So - Vallejo
Après 18...Fd5
So - Vallejo
Après 35...Df6

Une quatrième et dernière partie sous le signe d'un début irrégulier, contre lequel Francisco Vallejo Pons n'a aucun mal à égaliser. Wesley So, qui n'a pas semblé au meilleur de sa forme dans ce tournoi rapide, va se tromper dans le 1er diagramme après 12...0-0 avec l'échange 13.Cxf6+?, réfuté par le très bon 13...Fxf6! avec des menaces sur la Ta1 - suite à une poussée d4-d3 - et sur la colonne "e" avec une disposition maladroite de la Dame et du Roi. Sur 14.Fxd7 Fxe5 15.Dxe5 Dxd7 16.0-0-0!? Fxg2 17.Thg1 f6! 18.Df4 Fd5 2e diagramme, le pion de plus et le Fa3 blanc hors-jeu est décisif en faveur de l'Espagnol ! Néanmoins, à court de temps dans le 3e diagramme, «Paco» Vallejo a accepté la répétition des coups par 36.Fe5 Df5 37.Fd6 Df6 38.Fe5 ½-½

Premier coup par José María López Benito, conseiller municipal aux sports de León.
1re demi-finale du vendredi 6 juillet 2018 à 16h30
Wesley So 2799 -Praggnanandhaa R 2507 : 0-1 (64) Londres
Praggnanandhaa R2507 -Wesley So2799 : 0-1 (34) Canal Sokolsky
Wesley So2799-Praggnanandhaa R2507:½-½(53)Londres
Rameshbabu R2507-Wesley So2799:0-1(58)Italienne
Praggnanandhaa - So
Après 7...Fg7??
So - Praggnanandhaa
Après 21.dxe4
So - Praggnanandhaa
Après 33...Tb6

La première demi-finale a mis aux prises Wesley So, avec un Elo rapide à 2852, numéro 2 mondial derrière Magnus Carlsen, à Praggnanandhaa Rameshbabu qui ne joue presque jamais en rapide et dont le Elo n'est qu'à 1736 ! Wesley So aurait dû remporter la première partie après avoir pris un énorme avantage dès la sortie de l'ouverture. Ayant évité l'estocade, le jeune Praggnanandhaa Rameshbabu, surnommé « Pragg », est bien revenu dans la partie. La fin de l'affrontement a été particulièrement tendu avec d'abord un gain raté par l'Indien, puis une nulle ratée par l'Américain qui a offert la victoire à Praggnanandhaa.

La deuxième partie a débuté par un double aveuglement ! Dans le 1er diagramme, Wesley So vient de gaffer dès le 7e coup par 7...Fg7??, une position qui rappelle évidemment celle de Robert James Fischer vs Samuel Reshevsky, US Championship, New York 1958/59, où la combinaison 8.Fxf7+! Rxf7 9.Cg5+ gagne. Ici, après 9...Rg8 10.Ce6 De8 11.Cc7 rapportait une qualité. Praggnanandhaa n'a pas vu cette possibilité et a continué par 8.d3? O-O 9. O-O Cb8 10.e5 Ce8, etc. Wesley So aurait pu ensuite obtenir une très forte attaque à partir de la position du 2e diagramme après 21.dxe4 par 21...Txf3! 22.gxf3 d4, etc. Finalement, « Pragg » va gaffer dans le 3e diagramme par 34.Tg3?? qui perd le Fou en e6 après le simple 34...Td8! 0-1.

La troisième partie s'est achevée par la nulle, même si Praggnanandhaa Rameshbabu a eu un avantage pratiquement toute la partie. Dans la 4e et dernière partie du match, Wesley So n'a pris aucun risque et l'a emporté grâce à une technique supérieure.

2e demi-finale du samedi 7 juillet 2018 à 16h30
Jaime Santos2547-Francisco Vallejo2717: 1-0(54) Petrov
Francisco Vallejo2717-Jaime Santos2547: ½-½(41) Espagnole
Jaime Santos2547-Francisco Vallejo2717:½-½(42) Berlinoise
Francisco Vallejo2717-Jaime Santos2547:1-0(68)Nimzo-Indienne
2e demi-finale du samedi 7 juillet 2018 - Départages
Jaime Santos2547-Francisco Vallejo2717:½-½(48)Début Réti
Francisco Vallejo2717-Jaime Santos2547:1-0
(88)
Nimzo-Indienne

Jaime Santos Latasa a maintenu toute cette première partie un léger avantage sur la défense Petrov de Francisco Vallejo Pons... Cependant, dans le 1er diagramme, les Blancs viennent de jouer 38.Cxf7, et pour conserver des chances de sauver la partie, malgré le pion de moins, les Noirs auraient dû jouer les intermédiaires 38...a3! 39.Fc1 a2 40.Fb2 Rxf7, mais pas l'immédiat 38...Rxf7?? à cause de 39.Rd3! et le Roi est dans le carré du pion "a" ! 1-0 au 54e coup. Comme dans le match entre Praggnanandhaa et So, une surprise dès la première partie.

Santos - Vallejo
Après 38.Cxf7

Dans la deuxième partie, Francisco Vallejo Pons et Jaime Santos Latasa se sont livrés un duel théorique sur la variante Breyer de l'Espagnole pendant 19 coups avant de quitter une partie Karpov,A-Kortschnoj,V Leningrad 1971, ½-½ (55). Vallejo grappille un pion au 28e coup, mais le pion blanc de plus en b3 est très faible et les Noirs possèdent la paire de Fous. Le pion est récupéré en échange de la paire de Fous et la nulle est accordée au 41e coup.

Santos - Vallejo
Après 14.Ce3

Dans la troisième partie, face à la défense berlinoise de son adversaire, Jaime Santos n'a pas hésité à suivre la théorie. Francisco Vallejo innove sur une de ses parties par un 12...Fg4?! très douteux et Jaime s'empare du pion d5 pour rien ! La petite passe tactique qui va suivre le 14.Ce3 du diagramme : 14...Fxf3 15.Dxf3 Ccxd4 16.Dd1!? - 16.Dxb7! était plus fort car si 16...Cxe3 17.Txe3 Cxc2 18.Td3! avec un grand avantage blanc, mais Jaime Santos a semblé vouloir se contenter du demi-point - 16...g6 17.Cxf5 Cxf5 18.g3, a laissé une position égale. Nulle au 42e coup.


Dans la quatrième et dernière partie du match après une vingtaine de coups d'une solide Nimzo-Indienne, seules des erreurs dues au manque de temps pouvaient bousculer l'équilibre. Et c'est ce qui est arrivé dans le diagramme après 66.Rf6. Ici, il fallait jouer 66...Fh5! 67.Fe5 Tg1 68.e8=D Fxe8 69.Txe8 Tf1+ 70.Re7 Rg6 avec une nulle théorique. Jaime Santos a joué 66...Te4? 67.Fe5 Te2 68.Th8+?? et au lieu de prendre la Tour - seul coup légal !! - a tout simplement abandonné dans cette position gagnante ! 1-0. Vallejo aurait dû jouer 68.Re6! avec un avantage décisif.

Vallejo - Santos
Après 66.Rf6

Praggnanandhaa Rameshbabu

Praggnanandhaa Rameshbabu est né le 10 août 2005 à Chennai. Champion du monde d'échecs jeunes des moins de 8 ans en 2013 et des moins de 10 ans en 2015. En 2016, Praggnanandhaa devient le maître international le plus précoce de l'histoire à l'âge de 10 ans, 10 mois et 19 jours. Le 24 juin 2018, il devient à 12 ans, 10 mois et 14 jours le deuxième plus jeune grand maître international de l'histoire des échecs derrière Sergueï Karjakin (12 ans et 7 mois). Sa grande sœur, R. Vaishali, née en 2001, est championne du monde des moins de 12 ans et des moins de 14 ans. Source https://fr.wikipedia.org/wiki/Rameshbabu_Praggnanandhaa

Praggnanandhaa Rameshbabu (IND) | Photo Sophie Triay https://twitter.com/sophiettriay

Le programme du «Magistral Ciudad de León 2018»

  • Jeudi 5 juillet 2018 — 12h30 — Inauguration et tirage au sort des couleurs
  • Vendredi 6 juillet 2018 — 16h30 — Première demi-finale
  • Samedi 7 juillet 2018 — 16h30 — Seconde demi-finale
  • Dimanche 8 juillet 2018 — 16h30 — Finale
  • Lundi 9 juillet 2018 — 12h30 — Clôture et remise des prix
  • Lundi 9 juillet 2018 — 17h30 — Simultanée de Wesley So

Autres activités du «Magistral Ciudad de León 2018»

  • IIIe Tournoi International Open avec 120 joueurs les 7 et 8 juillet 2018
  • Ve Concours d'échecs et finances «El Inversor Inquieto»
  • IIe Campagne de promotion du jeu d'échecs dans la province de León
  • Classe pour jeunes talents par le maître Sergio Estremera le 5 juillet 2018
  • Conférence sur jeu d'échecs et éducation par Leontxo García le 5 juillet 2018
  • IIe Tournoi Open pour jeunes talents le 7 juillet 2018
  • Simultanée pour scolaires le 6 juillet 2018
  • Simultanée pour scolaires de la province le 8 juillet 2018
  • Simultanée du GM Wesley So le 9 juillet 2018
L'affiche du «Magistral Ciudad de León 2018»
Publié le 09/07/2018 - 15:00 , Mis à jour le 10/07/2018 - 08:58
Les réactions (2)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
macounet - 08/07/2018 22:23
Paco revient de loin après ses soucis avec le fisc espagnol. Félicitations pour son retour sur le devant de la scène