La référence francophone du jeu d'échecs

Tournois des Candidates 2019 — R13-R14 —

Aleksandra Goryachkina | Photo Eteri Kublashvili
Aleksandra Goryachkina s'incline dans la dernière ronde, mais conserve le Graal. Anna Muzychuk est deuxième, Kateryna Lagno et Tan Zhongyi partagent la 3e et 4 place.

La course pour le titre de championne du monde d'échecs a débuté à Kazan, en Russie, avec le tournoi de candidates, doté d'un montant total des prix de 200.000 €. L'événement se déroule du 29 mai au 19 juin 2019, à l'hôtel Nogai. Huit grands-maîtres s'affrontent pour la place de «Challenger» de la Chinoise et championne du monde en titre Ju Wenjun. Site officiel https://fwct2019.com/en/ avec parties en direct et streaming commentés par Elisabeth Paehtz (MI) - Eva Repková (MI) pour les 3 dernières parties - et Evgueni Mirochnitchenko (GMI).

Plus de vingt ans après, les échecs féminins célèbrent à nouveau un tournoi de candidates. Comme annoncé par le président de la Fédération Internationale Des Échecs, Arkady Dvorkovich, juste après son élection, réorganiser et améliorer cette compétition était l'une de ses priorités. Désormais, grâce au ministère des Sports de la République du Tatarstan et à la Fédération Russe des Échecs, organisateurs de l'événement, les fondements de cette réforme ont été posés. Le format du championnat du monde d'échecs féminin sera désormais similaire à celui du championnat du monde masculin.

Classement final du tournoi des candidates 2019

Pl. Joueurs Elo Nat pts1 2 3 4 5 6 7 8 Perf. +/-
1 Goryachkina, Aleksandra 2522
9.5/14 XX == 1= 1= 1= =0 =1 11 2666 +27
2 Muzychuk, Anna 2539
8.0/14 == XX 0= =1 01 == == 11 2580 +8
3 Tan, Zhongyi 2513
7.0/14 0= 1= XX 0= =1 =0 =1 01 2534 +4
4 Lagno, Kateryna 2554
7.0/14 0= =0 1= XX == 1= == == 2528 -5
5 Dzagnidze, Nana 2510
6.5/14 0= 10 =0 == XX 1= 01 10 2505 +-0
6 Muzychuk, Mariya 2563
6.5/14 =1 == =1 0= 0= XX 10 =0 2498 -12
7 Kosteniuk, Alexandra 2546
6.0/14 =0 == =0 == 10 01 XX 01 2479 -13
8 Gunina, Valentina 2506
5.5/14 00 00 10 == 01 =1 10 XX 2455 -9

Quatorze parties à la cadence de 90 minutes pour les 40 premiers coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Le partage du point par accord mutuel n'est autorisé qu'après le 30e coup.

Les parties du tournoi des candidates 2019

Cette fois c'est fait, c'est définitif, Aleksandra Goryachkina - 1re remplaçante suite au forfait de Hou Yifan - s'est emparée de la place de challenger et affrontera en match pour le titre mondial la championne du monde en titre, la Chinoise Ju Wenjun.

Aleksandra Goryachkina | Photo Eteri Kublashvili

Aleksandra Iourievna Goriatchkina (Александра Юрьевна Горячкина, Aleksandra Goryachkina) est née le 28 septembre 1998 à Orsk. Grand maître international féminin en 2012 (à treize ans), elle a obtenu le titre mixte de grand maître international en 2018.

Multiple championne du monde et d'Europe dans les catégories moins de 10 ans, moins de 12 ans, moins de 14 ans et moins de 18 ans. En 2011, elle a remporté le tournoi commémoratif "Lyudmila Rudenko" à Saint-Pétersbourg, et au cours de cette même année elle a gagné près de 300 points Elo, de 2045 à 2333. En 2017, elle a remporté la médaille d'argent au Championnat d'Europe individuel féminin à Riga et a remporté la Super-finale de Russie Femmes pour la deuxième fois. Son père, Yuri, est Maître FIDE et a été son premier entraîneur. Sa mère est candidate Maître. Source https://en.wikipedia.org/wiki/Aleksandra_Goryachkina

Cérémonie de clôture | Photo Eteri Kublashvili https://www.facebook.com/eteri.kublashvili.5

Résumés des parties de la ronde 14

Résultats de la ronde 14 du 17 juin 2019 (14h00)
Anna Muzychuk 2539-Alexandra Kosteniuk2546
:½-½(25)4 Cavaliers
Mariya Muzychuk2563-Aleksandra Goryachkina2522:1-0(39)Caro-Kann
Nana Dzagnidze2510-Kateryna Lagno2554:½-½(43)Début Réti
Tan Zhongyi2513-Valentina Gunina2506:1-0(74)Italienne

Il faut bien l'avouer, avant le début de ce tournoi des Candidates 2019 à Kazan, personne n'aurait misé sur la remplaçante Aleksandra Goryachkina. La plus jeune des participantes, 20 ans, s'est pourtant présentée parfaitement préparée dans les ouvertures, ne s'est que très rarement retrouvée en difficulté, et n'a jamais eu à traverser de zeitnot. Après un premier demi-point contre Alexandra Kosteniuk, elle l'a emporté face à Valentina Gunina grâce à un joli 72.Ch4!!. Dans la ronde 3, Kateryna Lagno oubliait de jouer 54....c3+! avec une nulle forcée, et avec 2,5 points sur 3 Goryachkina pouvait envisager la suite avec sérénité. Suite à une gaffe de Tan Zhongyi en finale de Tours - 48...Rf6?? - dans la ronde 5, la joueuse russe transformait son unique situation désespérée du tournoi en victoire face à Nana Dzagnidze dans la ronde 6. Deux victoires consécutives dans les rondes 8 et 9 et Aleksandra Goryachkina pouvait déjà s'installer confortablement dans le fauteuil de la challenger !

Avant ce marathon de 14 parties, les pronostics allaient bon train et penchaient nettement en faveur des sœurs Muzychuk et de Kateryna Lagno. Toutefois, dès le début, rien ne s'est passé comme prévu. Avec 2 nulles et 2 défaites lors des 4 premières rondes, Mariya Muzychuk, premier Elo du tournoi, gâchait déjà ses chances de l’emporter. Sa sœur, Anna, ne faisait pas mieux avec 1 nulle et 2 défaites dans les 3 premières parties, mais 2 points faciles récoltés dans les rondes 12 et 13, face à des adversaires qui rataient complètement leur ouverture, lui offrent finalement une deuxième place chanceuse. Kateryna Lagno a, pendant 2 à 3 rondes, été la seule en mesure de menacer la leader. Néanmoins, après avoir laissé passer une bonne opportunité, justement contre Aleksandra Goryachkina, et raté son début de partie face à Anna Muzychuk, il était évident que la fatigue avait pris le dessus. Les trois défaites consécutives de Tan Zhongyi dans les rondes 5, 6 et 7 étaient un fardeau trop lourd à porter pour remonter aux avant-postes. Après un superbe départ - 3,5 points sur 4 - Nana Dzagnidze s'inclinait 2 fois consécutivement. La Géorgienne ne s'en remettra pas. Valentina Gunina a été égale à elle-même, c'est-à-dire terriblement irrégulière ! Des ouvertures douteuses, une gestion du temps calamiteuse, elle a donné l'impression de n'être jamais véritablement entrée dans le tournoi. Alexandra Kosteniuk aussi a déçu. Seule dernière après la ronde 8 - même si un seul point la séparait de la deuxième - elle n'a pu éviter de terminer en queue de peloton, abandonnant la dernière place à sa compatriote Valentina Gunina qui a gaffé dans la dernière partie face à Tan Zhongyi par 43...Tf6??.

« La Der des Ders » commentée par Vladislav Tkachiev (GM) et Evgueni Mirochnitchenko (GMI)

Première partie à se terminer, une Quatre Cavaliers à la dernière mode avec 9...Fg4, nulle par répétition de la position en 25 coups. Anna Muzychuk assure ainsi sa deuxième place seule et 40.000€. Quant à son adversaire du jour, Alexandra Kosteniuk, elle ne pouvait espérer plus de cette partie. En conférence de presse, Kosteniuk avouait ne pas être satisfaite de son jeu dans ce tournoi. Anna Muzychuk expliquait son mauvais départ par les 3 mois sans jouer avant le début du tournoi.

Vladislav Tkachiev, le secondant de Kateryna Lagno, aux commentaires pour cette dernière ronde, estimait qu'un tournoi de 14 rondes - plus 4 jours de repos - c'est trop long pour des femmes, et qu'il fallait adapter la façon de désigner la challenger. Le grand-maître ne fait ainsi que confirmer l'opinion des joueuses que nous avons pu entendre lors des conférences de presse.

« Je n'ai pas gagné une seule partie avec les pièces blanches, je n'avais donc aucune chance de rattraper Aleksandra Goryachkina. Avec les Noirs c'était mieux, mais j'ai pris beaucoup de risques. » Kateryna Lagno

M. Muzychuk - Goryachkina
Après 22.a4
M. Muzychuk - Goryachkina
Après 26.Ce7!
M. Muzychuk - Goryachkina
Après 33.Fa4

Sans doute à cause d'un certain relâchement, Aleksandra Goryachkina a été dominée dans l'ouverture par Mariya Muzychuk sur sa Caro-Kann fétiche dans une variante 1.e4 c6 2.d4 d5 3.e5 Ff5 4.Cf3 e6 5.Fe2 c5 6.Fe3 Db6 7.Cc3 Cc6 8.O-O Dxb2... dans le style du pion empoisonné. Dans le 1er diagramme après 22.a4, le Roi noir et la Th8 sont très mal placés. Vladislav Tkachiev commentait que même si Goryachkina est très forte en finale, il fallait encore qu'elle puisse bouger ses pièces. Pour la première fois du tournoi on a senti la jeune russe fatiguée et on l'a vu bâiller à plusieurs reprises. 22...a4?! 23.Fxa4 avec maintenant des Tours blanches très dangereuses et un Cavalier en d4 monstrueux. Évidemment, le pion de plus des Noirs n'a aucune importance ici. 23...Cf5 24.Ta7! Profite de la faiblesse de la huitième rangée. 24...Td8 25.Cc6 avec un avantage décisif, 25...Te8 (Si 25...Tc8 26.Tc7!) 26.Ce7! Encore et toujours la 8e rangée. 2e diagramme. Si 26...Cxe7 (26...Txe7?? 27.Tb8+ Te8 28.Txe8#) 27.Fxe8 Cc8 (27...Rxe8? 28.Tb8+ Cc8 29.Txc8#) 28.Ta8 Rg8 29.Txc8 Rh7 30.Tbb8 1-0. 26...Td8 27.Cxg6+ fxg6 28.Fd7 - 28.Td7! était encore plus fort - 28...Rg8 29.Fxe6+ Rh7 30.Tbb7 Cd4?! 31.Fd7! Tb8 32.e6 Cf5 33.Fa4 3e diagramme avec une position blanche complètement gagnante. 33...Tbc8 34.e7 Cd6 35.Tb6 Ce8 36.Tbxa6 Rg8 37.Ta8 Txa8 38.Txa8 Rf7 39.Rf2 1-0. Première (et dernière) défaite pour Aleksandra Goryachkina dans ce tournoi, sans conséquence, alors que cette victoire mettra sans doute un peu de baume au cœur de Mariya Muzychuk.

Mariya Muzychuk | Photo Eteri Kublashvili https://www.facebook.com/eteri.kublashvili.5

Le montant total des prix du tournoi des candidates est de 200.000 €. Les prix seront divisés en parts égales entre les joueuses avec le même score final. 1re place : 50,000€ ; 2e place : 40,000€ ; 3e place : 30,000€ ; 4e place : 25,000€ ; 5e place : 20,000€ ; 6e place : 15,000€ ; 7e place : 12,000€ et 8e place : 8,000€.

Résumés des parties de la ronde 13

Résultats de la ronde 13 du 16 juin 2019 (14h00)
Valentina Gunina2506-Anna Muzychuk 2539:0-1
(67)
2 Cavaliers 4.Cg5
Alexandra Kosteniuk2546-Mariya Muzychuk2563:1-0
(42)Sicilienne 2...Cf6
Aleksandra Goryachkina2522-Nana Dzagnidze2510:½-½
(20)Benoni
Kateryna Lagno2554-Tan Zhongyi2513:½-½(49)Berlinoise

Même si la place de challenger est décidée - la seule qui avait réellement de l'importance - il faut encore terminer le tournoi. Les joueuses, épuisées après 12 rondes, ne peuvent se permettre de se relâcher pour autant dans les deux dernières parties. Il reste encore les places d'honneur à jouer, avec les prix qui vont avec, sans oublier les points Elo, si difficiles à gagner, et qu'il n'est pas question de brader.

Dès le début de cette treizième ronde, les joueuses nous donnaient raison ; la fin du tournoi n'allait pas être une simple formalité. Mariya Muzychuk se lançait dans l'aventure de la variante Nimzowitsch–Rubinstein de la Sicilienne : 1.e4 c5 2.Cf3 Cf6!?, mais Alexandra Kosteniuk transposait dans une variante Alapine par 3.e5 Cd5 4.c3!?. Nana Dzagnidze, elle aussi avec les Noirs, profitait du tranquille 3.g3 d'Aleksandra Goryachkina pour transposer dans une tranchante défense Benoni. Valentina Gunina entrait de plein pied dans la veille variante de la défense des 2 Cavaliers : 1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fc4 Cf6 4.Cg5!? d5 5.exd5 Ca5 6.Fb5+ c6 7.dxc6 bxc6 la variante « Morphy-Polerio ». De leur côté, Kateryna Lagno et Tan Zhongyi faisaient bande à part avec une variante berlinoise de l'Espagnole.

Gunina - A. Muzychuk
Après 12...g6
Goryachkina - Dzagnidze
Après 14.gxf4
Kosteniuk - M. Muzychuk
Après 17.Tad1

Apparemment, dans le 1er diagramme, Valentina Gunina se trompe avec 13.Df3?! au lieu de 13.De2, comme dans ½-½ (74) Popov,I (2608)-Moskalenko,A (2535) Moscow 2018. Offrir l'échange des Dames avec un Fou enfermé en h7 est incompréhensible. Anna Muzychuk n'hésite pas une seconde et joue 13...Dxf3! 14.gxf3 Cf6 15.d3 Cxh7, avec égalité mathématique : Tour + 1 pion contre Fou et Cavalier, mais une position complètement déséquilibrée...

La première partie à se terminer a été, sans surprise, Aleksandra Goryachkina contre Nana Dzagnidze. Dans le 2e diagramme, la Géorgienne va continuer par 14...Fxc3!? au lieu du connu 14...Dxh4 et après 15.bxc3 Dxh4 16.e3 Cd7 17.Ff3 Dh3 18.Fg2 Dh4 19.Ff3 Dh3 20.Fg2 Dh4 ½-½. Nana Dzagnidze l'a déclaré après la ronde 12, ce tournoi est le plus difficile qu'elle n'ait jamais joué. Quant à Aleksandra Goryachkina, c'est évident, elle n'a rien à gagner de plus en jouant pour le gain.

Le 3e diagramme montre un nouveau coup joué par Alexandra Kosteniuk, 17.Tad1 au lieu de 17.Cf3 d'une partie ½-½ (44) Rublevsky,S (2697)-Movsesian,S (2709) Dagomys 2010, face à Mariya Muzychuk. L'idée blanche semble limpide ; défendre le pion d4 tout en conservant la possibilité de jouer la Td3 sur l'aile-Roi, ce qui serait empêché en jouant 17.Cf3.

Lagno - Tan Zhongyi
Après 23...Dh4
Gunina - A. Muzychuk
Après 24...Cc5
Kosteniuk - M. Muzychuk
Après 22.Cg6

Pendant ce temps-là, Kateryna Lagno, malgré de longues réflexions, avait du mal à sortir ses pièces et Tan Zhongyi prenait un léger avantage. Dans le 1er diagramme après 23...Dh4 24.Cg4?! (0h30-1h10) Les simples 24.h3 et 24.g3 étaient meilleurs, recevait la forte réponse 24...Fd4! et les Blancs replongeaient dans une longue réflexion avant de jouer 25.h3!? avec seulement 12 minutes à la pendule contre 1h06. 25...f5 26.De2 A tempo. 26...Te8 27.Ch2 De nouveau a tempo. 27...Ce8 28.Df1 De4! 29.Tb3 et plus que 5 minutes contre 50. 29...Dc2! Tan Zhongyi va gagner le pion a2.

Dans le deuxième diagramme après 24...Cc5, Valentina Gunina est toujours à la recherche de positions tactiques, mais Anna Muzychuk n'a, jusqu'ici, rien à craindre. 25.f4 exf4 26.Te7 Td7 27.Txd7. La machine préférait 27.Txf7!? Txf7 28.Txg6 pour tenter de passer le pion "h". 27...Cxd7 28.a5 Chf8.

Dans le 3e diagramme après 22...Cg6, Alexandra Kosteniuk a finalement renoncé à son idée de passer sa Tour sur l'aile-Roi. 23.Te3 Le pion e6 de Mariya Muzychuk n'est pas véritablement en danger. En revanche, un jeu pour les Noirs sur la colonne "c" est possible. 23...Tc6 24.Fg3 Le Fou est chassé et l'on constate que depuis le 18e coup les Blancs n'ont pas progressé d'un pouce, alors que les Noirs ont transféré leur Cavalier de a5 en g6 et sont prêts à doubler sur la colonne "c". 24...Tac8 25.De1 et les Blancs doivent défendre.

Kateryna Lagno | Photo Eteri Kublashvili https://www.facebook.com/eteri.kublashvili.5
Lagno - Tan Zhongyi
Après 40...Dd8
Gunina - A. Muzychuk
Après 33...Ff6
Kosteniuk - M. Muzychuk
Après 33...De2

Dans une position donnée comme gagnante pour le GM Evgueni Mirochnitchenko - et le module, même si le commentateur analyse sans logiciel - Tan Zhongyi va répéter une erreur déjà commise à plusieurs reprises pendant ce tournoi : accélérer le rythme de ses coups sur le zeitnot adverse. 33...Dxc4?! et 35...Db3?! ont permis à Kateryna Lagno de passer le contrôle du temps dans la position du 1er diagramme après 40.Cd2 Dd8, dans lequel les Noirs n'ont plus aucun avantage, malgré le pion de plus, à cause du Roi, du Cavalier et du pion g6 mal placés. ½-½ au 49e coup.

Dans le 2e diagramme après 33...Ff6, malgré tous ses efforts, Valentina Gunina n'a absolument rien obtenu et Anna Muzychuk est ici complètement gagnante. 34.Cc4 Rc7 35.Cd2 Ce Cavalier a fait la navette entre les cases e4, d2 et c4 au moins 3 fois. 35...a6 36.Th1 Fd5 37.Te1 g5 38.hxg5 hxg5 39.Te8 g4 40.Cf1 Fg2 41.Cd2, c'est la 5e fois que ce Cavalier revient sur cette case. 0-1 au 67e coup après avoir pris toutes les précautions possibles pour éviter les mauvaises surprises, en l'occurrence ici une nulle en finale avec 2 Cavaliers, Fou et 1 pion contre Fou et Cavalier. À rejouer ! Une victoire importante pour l'Ukrainienne qui conforte ainsi sa deuxième place et les 40.000€ qui vont avec.

Dans le 3e diagramme après 33...De2, Alexandra Kosteniuk n'a plus que 3 minutes, mais a réussi à trouver du contre-jeu par 34.Dxd7! Dxd1+ 35.Rh2 et les menaces de mat en g7. Mariya Muzychuk, elle aussi en manque de temps, va perdre pied. 35...Dc1?! 36.Tg3! Dh6 37.Tg4 Tc2?? La gaffe, punie immédiatement par 38.Cc5! La Tc8 et le pion e6 sont en prise ! 38...Ta8 39.Cxe6 Txf2 40.Dxd5 Ta5 41.Dd8+ Rf7 42.Cg5+ 1-0

Alexandra Kosteniuk | Photo Eteri Kublashvili https://www.facebook.com/eteri.kublashvili.5

Selon le site http://chess-news.ru/node/26072 : Un match amical entre la Géorgienne Bela Khotenashvili (2480) et la championne du monde chinoise Ju Wenjun (2592), aura lieu du 14 au 19 juillet 2019 à Wenzhou (Chine), en 4 parties classiques avec, si nécessaire, un départage en parties rapides.

liste des candidates 2019

Nom Féd Elo Qualification
1Kateryna Lagno
2554Finaliste du Champ. du monde K.O. 2018
2Mariya Muzychuk
2563Demi-finaliste du Champ. du monde K.O. 2018
3Alexandra Kosteniuk
2546Demi-finaliste du Champ. du monde K.O. 2018
4Anna Muzychuk
2539 Qualifiée au classement Elo
5Valentina Gunina
2506 Qualifiée au classement Elo
6Nana Dzagnidze
2510 Qualifiée au classement Elo
7Tan Zhongyi
2513 Qualifiée au classement Elo
8Aleksandra Goryachkina
2522 1re remplaçante

Hou Yifan a été la seule joueuse à refuser l'invitation à participer à cet événement. L'année dernière, la prodige chinoise a reçu la prestigieuse bourse Rhodes pour étudier à l'université d'Oxford. Depuis lors, elle préfère donner la priorité à ses études plutôt qu'à la compétition.

Les participantes au tournoi des candidates 2019

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (4)

  • rical

    @Shasha
    C'est un peu vrai mais les absents ont toujours tord.
    Même si MVL ne joue pas le championnat de France, le joueur ayant obtenu ce titre reste légitime.

  • Shasha

    C'est vraiment étonnant de voir une remplaçante dominer à ce point le tournoi, elle a eu de la chance que Hou Yifan lui laisse sa place. Mais c'est quand même frustrant de voir toutes ces joueuses se battre pour le titre de championne du monde tout en sachant que la réelle meilleure joueuse du monde n'est pas là. Peut importe qui obtiendra le titre il sera de toute façon entaché.

  • EuropeEchecs

    @Rical : Si Aleksandra Goryachkina conserve ce niveau de jeu contre Ju Wenjun ses chances sont réelles.

  • rical

    Voilà une championne digne d'abattre la grande muraille de chine !