Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Triche présumée aux Olympiades

L'affaire de « triche aux échecs » met en émoi le monde des 64 cases. Retrouvez tous les éléments dans notre dossier exhaustif. Mise à jour du 27/07/2012 : décision de la Fide.

Résumé de la procédure

22/12/2010 : la FFE saisit la Commission de l'Action Disciplinaire et de l'Ethique (CADE), pour triche présumée lors des Olympiades de Khanty-Mansïisk.

10/03/2011 : la FFE intente une action en référé pour obtenir le contenu des SMS envoyés par Cyril Marzolo. Elle est déboutée.

19/03/2011 : audience de la Commission de discipline de la FFE. Elle condamne Sébastien Feller à 3 ans de suspension et 2 ans de Travaux d'Intérêt Géneral, Cyril Marzolo à 5 ans de suspension, et Arnaud Hauchard à un blâme et à une interdiction d’exercer toute fonction de capitaine et de sélectionneur au titre de la fédération ou d’un club affilié à la fédération, à titre définitif.

Le Bureau Fédéral de la F.F.E. et les joueurs font appel de cette décision.

19/05/2011 : la Commission d'Appel de la F.F.E. alourdit les sanctions de 1ère instance. Les 3 joueurs sont condamnés à 5 ans de suspension pour Cyril Marzolo et Sébastien Feller, et à 3 ans pour Arnaud Hauchard.

25/05/2011 : le C.N.O.S.F., saisi avant même la décision d'appel, maintient les sanctions.

27/05/2011 : les 3 joueurs assignent la F.F.E. en référé d'heure à heure, afin que la sanction soit suspendue avant le Top 12. Le tribunal rejette leur demande.

30/06/2011 : En appel de cette décision, la Cour d'Appel de Versailles décide de suspendre les sanctions prises contre Sébastien Feller et Arnaud Hauchard. Ils récupèrent leur licence.

27/07/2012 :  la Commission d'éthique de la FIDE a suspendu Arnaud Hauchard (3 ans), Sébastien Feller (2 ans et 9 mois), Cyril Marzolo (1 an et 6 mois). La peine de ce dernier, identique à celle du CNOSF, est considérée comme ayant été purgée. Cependant, la Commission d'éthique de la Fide donnera un avis définitif au terme de la période de 9 mois de sursis, qui court du 27 février au 27 novembre 2012.

09/08/2012 : le juge des référés du Tribunal de Versailles autorise Arnaud Hauchard et Sébastien Feller à participer aux compétions organisées par la FFE, mais rejette leur recours contre la décision de la FIDE.

21/11/2012 : en appel de la décision du 09/08, la Cour d'Appel de Versailles confirme que les joueurs ne peuvent participer qu'à des compétions organisées par la FFE et non homologuées par la FIDE.

 

Le contenu de notre dossier


Publié le 26/07/2012 - 00:45 , Mis à jour le 25/11/2012 - 14:39

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (22)

  • Aucune réaction pour le moment