45e tournoi de Dortmund

Le Polonais Radoslaw Wojtaszek remporte son premier Super-Tournoi ! Il aura fallu attendre la dernière journée pour voir enfin une ronde très animée avec 4 parties décisives ! MVL partage la 2e place.

La 45e édition du plus fort tournoi allemand se déroule du 15 au 23 juillet 2017 à l'Orchestra Center de Dortmund. Huit participants s'affrontent dans un tournoi en 7 rondes. Le tournoi de grands-maîtres de cette 45e édition est dédié à Vladimir Kramnik (Russie), qui a participé pour la première fois il y a 25 ans et a été en mesure de l'emporter à 10 reprises. Kramnik est actuellement classé numéro quatre mondial. En 2016, Maxime Vachier-Lagrave (France) pour sa première participation, s'était emparé du Sparkassen Chess-Meetings de façon spectaculaire une ronde avant la fin ! Site officiel www.sparkassen-chess-meeting.de avec parties en direct à 15h30. Première ronde le 15 juillet, jour de repos les 17 et 20 juillet, dernière ronde le 23 juillet à 13h30.

Le classement du 45e tournoi de Dortmund 2017

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 Perf. +/-
1 Wojtaszek, Radoslaw 2736 4.5/7 X ½ ½ ½ ½ 1 1 ½ 2825 +9
2 Vachier-Lagrave, Maxime 2791 4.0/7 ½ X ½ ½ ½ ½ ½ 1 2765 -2
3 Fedoseev, Vladimir 2726 4.0/7 ½ ½ X 1 0 ½ 1 ½ 2775 +5
4 Kramnik, Vladimir 2812 3.5/7 ½ ½ 0 X 1 ½ ½ ½ 2712 -10
5 Bluebaum, Matthias 2642 3.0/7 ½ ½ 1 0 X ½ 0 ½ 2687 +4
6 Nisipeanu, Liviu-Dieter 2683 3.0/7 0 ½ ½ ½ ½ X ½ ½ 2681 +-0
7 Wang, Yue 2699 3.0/7 0 ½ 0 ½ 1 ½ X ½ 2678 -2
8 Andreikin, Dmitry 2712 3.0/7 ½ 0 ½ ½ ½ ½ ½ X 2677 -4
 
Les parties du 45e tournoi de Dortmund
Première ronde du samedi 15 juillet 2017 à 15h00
Dieter-Liviu Nisipeanu2683 -Matthias Bluebaum2642:½-½(68) Caro-Kann
Maxime Vachier-Lagrave2791-Radoslaw Wojtaszek2736:½-½ (60) Espagnole
Wang Yue2699-Dmitry Andreikin2712:½-½(58) GD Accepté
Vladimir Kramnik2812-Vladimir Fedoseev2726:0-1 (29) Caro-Kann
Kramnik - Fedoseev
Après 18.Dh5?!
Kramnik - Fedoseev
Après 22.Tae1
Kramnik - Fedoseev
Après 26.Dh5

Le 45e tournoi de Dortmund débute par une énorme surprise : la défaite, avec les pièces blanches, de Vladimir Kramnik ! Opposé à son compatriote, le jeune Vladimir Fedoseev de 22 ans, Kramnik s'est lancé à l'attaque dans le 1er diagramme avec 18.Dd1-h5?! et la menace 19.Fxe6! qui gagne. Les Noirs ont répondu 18...Fxe3 19.Txe3 Dxc4 avec une pièce de plus. Évidemment, Kramnik avait calculé cette ligne et a continué par 20.Txe6+ Rf8! 21.Te5 h6 22.Tae1, la position blanche semble très forte, 2e diagramme, mais Fedossev conserve son sang froid et repousse l'assaut par 22...g6 23.Dh4 Rg7 24.Cxf7!? Cxf7! 25.Te6 g5 26.Dh5, 3e diagramme. 26...The8 - surtout pas 26...Tae8?? à cause de 27.Dg6+ Rf8 28.Txe8# - 27.Dg6+ Rf8 28.f3 Dxd4+ 29.Rh1 Tac8 0-1.

Vladimir Fedoseev | Photo Georgios Souleidis
Deuxième ronde du dimanche 16 juillet 2017 à 15h00
Matthias Bluebaum2642 -Vladimir Fedoseev2726:1-0 (31) Semi-Slave
Dmitry Andreikin2712-Vladimir Kramnik2812:½-½(48) Viennoise 3.g3
Radoslaw Wojtaszek2736-Wang Yue2699:1-0 (36) Nimzo-Indienne
Dieter-Liviu Nisipeanu2683-Maxime Vachier-Lagrave2791:½-½(27) Anglaise
Andreikin - Kramnik
Après 22...c5
Bluebaum - Fedoseev
Après 22...a5?!
Bluebaum - Fedoseev
Après 29.Cxe8+

Passez votre chemin, il n'y a rien à voir dans la partie entre Dieter-Liviu Nisipeanu et Maxime Vachier-Lagrave. Le joueur roumain, qui joue depuis 2014 pour l'Allemagne, voulait vraiment une nulle et n'a pris aucun risque dans son début Anglais. En moins de 30 coups la position était morte. Un dimanche après-midi tranquille...

Le GM allemand Jan Gustafsson décrivait la position de Dmitry Andreikin comme : « Une des pires positions qu'un joueur puisse obtenir en 9 coups avec les Blancs. » C'était évidemment exagéré, mais l'attaque que les Blancs projetaient depuis leur nouveauté 5.f4!? était, au mieux, optimiste. De plus, il est toujours difficile de ne pas se laisser influencer par l'évaluation du module d'analyse. Et quand une machine frôle les -0.80 au 10e coup, il faut être courageux (ou +2700 Elo) pour affirmer que tout va bien pour les Blancs. Toutefois, dans le 1er diagramme après le 22...c5 de Vladimir Kramnik, un gain noir relevait du mirage. A la fin de la partie, les Noirs étaient même condamnés à attendre que leur adversaire propose nulle ; complètement privés de coups utiles.

Quel dommage de gâcher ainsi une victoire de la première ronde contre Kramnik. Car il faut l'avouer, Vladimir Fedoseev a massacré son ouverture, et dans le 2e diagramme tout est déjà terminé ou presque. Matthias Bluebaum n'a aucun mal à prendre un avantage décisif par 23.e5! a4 24.f6 Db4 25.a3!?. Bluebaum aurait pu s'offrir son feu d'artifice par 25.Fxf7+!. 25...Df8 (Si 25...Dxb3 26.Dg3 g6 27.Dg5 1-0) 26.fxg7 De7 27.Ce4 axb3 28.Cf6+ Rxg7 29.Cxe8+, 3e diagramme. 29...Rh8 (Si 29...Dxe8 30.Df6+ Rg8 31.Tg3+ Rf8 32.Dh6+ Re7 33.Dd6#) 30.Cc7 Tb8 31.Tf3 1-0.

Et enfin, Wang Yue va regretter longtemps son 31...Fg4?. A lui seul, ce mauvais coup a permis à Radoslaw Wojtaszek de prendre un avantage décisif. 5 coups plus tard le Chinois déposait les armes.

Matthias Bluebaum | Photo Georgios Souleidis
Troisième ronde du mardi 18 juillet 2017 à 15h00
Maxime Vachier-Lagrave2791-Matthias Bluebaum2642:½-½(36)Française
Wang Yue
2699-Dieter-Liviu Nisipeanu2683:½-½(36)Gambit Dame
Vladimir Kramnik
2812-Radoslaw Wojtaszek2736:½-½(46)Pion Dame
Vladimir Fedoseev
2726-Dmitry Andreikin2712:½-½(37Française
Kramnik - Wojtaszek
Après 23.Td4
Kramnik - Wojtaszek
Après 31.Rb1
Kramnik - Wojtaszek
Après 46.Txa5

La défense Française est solide et le prouve une nouvelle fois ; que ce soit dans une variante Steinitz entre Maxime Vachier-Lagrave et Matthias Bluebaum, que dans la variante Winawer entre Vladimir Fedoseev et Dmitry Andreikin. En fait, la partie du jour s'est déroulée entre Vladimir Kramnik et Radoslaw Wojtaszek; une partie du Pion Dame qui a d'abord laissé le joueur russe avec un pion d4 relativement faible. Cependant, c'est surtout la pendule qui est devenue inquiétante pour Kramnik. Dans le 1er diagramme après 23.Td4 il ne restait que 5 minutes aux Blancs. Radoslaw Wojtaszek a répondu 23...Dh3!? au lieu de prendre le pion h2, avec encore 20 minutes. Puis 24.Te4 avec 3 minutes et 20 secondes. La tension va très vite se relâcher après 24...c6 25.Df4 cxd5 26.cxd5 Df5 27.dxe6 Dxf4+ 28.Txf4 Fxe6 29.Fxe6 fxe6 30.Tf6 Tc8+ 31.Rb1, comme dans le 2e diagramme. Même avec seulement 1'50" Vladimir Kramnik n'a plus grand-chose à craindre ici. La nulle a été signée dans la position du 3e diagramme.

Radoslaw Wojtaszek et Vladimir Kramnik | Photo Georgios Souleidis
Quatrième ronde du mercredi 19 juillet 2017 à 15h00
Matthias Bluebaum2642 -Dmitry Andreikin2712:½-½(121) Catalane
Radoslaw Wojtaszek2736-Vladimir Fedoseev2726:½-½(102) Slave
Dieter-Liviu Nisipeanu2683-Vladimir Kramnik2812:½-½(36) Nimzo-Indienne
Maxime Vachier-Lagrave2791-Wang Yue2699:½-½(46) Petrov
Nisipeanu - Kramnik
Après 26.Tb2
Fedoseev - Wojtaszek
Après 43...e6?!
Bluebaum - Andreikin
Après 90.Th6+

  1. Prendre l'avantage sur la solide défense Petrov est vraiment difficile. Il faut préciser que tous les meilleurs joueurs chinois jouent la Petrov : Yu Yangyi, Li Chao B, Wei Yi, Bu Xiangzhi, Wang Hao et bien entendu Wang Yue; une véritable muraille de Chine d'analyses conjointes était donc liguée aujourd'hui contre MVL ! Infranchissable !
  2. C'est une nouvelle fois du côté de l'échiquier de Vladimir Kramnik qu'il fallait se tourner pour voir un peu d'action dans l'ouverture. Liviu-Dieter Nisipeanu a exercé une forte pression sur son adversaire et le Russe s'est à nouveau retrouvé avec peu de temps. Dans le 1er diagramme Kramnik s'en sort avec 26...Cf2+ 27.Txf2 Txg2 28.Rxg2 Dc6 29.Te1 h6 30.Te3 b5 31.h3 b4 32.Teg3 bxc3 33.Tg8+ et ½-½
  3. Dans le 2e diagramme, après un intéressant sacrifice de pion dans l'ouverture de Vladimir Fedoseev, Radoslaw Wojtaszek se montrait à la hauteur et la partie s'acheminait vers la nulle... Encore fallait-il trouver un coup surprenant dans la finale. Dans le 2e diagramme après 43.e6?!, Fedoseev aurait dû jouer l'inattendu 43...Te5!!. Car sur 44.Fxe5 Cxe5 45.e7 Cxc6 46.e8=D Fxe8 47.Cxe8 avec égalité. Ou alors 44.g3 Rxf6 45.e7+ Rxe7 46.Txg6 Te1+ 47.Rg2 Te6 ici avec égalité. Vladimir Fedoseev a joué à la place 43...Rf4?! qui aurait dû perdre sur l'étrange 44.Rg1!, suivi de l'avancée du pion e6 qui doit gagner une pièce et peut-être la partie. Radoslaw Wojtaszek a joué 44.Re2?! Rg3! 45.e7 Cf4+ 46.Rd2 Rxg2 et le gain blanc s'est envolé !
  4. Finalement, la position du jour est survenue entre Matthias Bluebaum et Dmitry Andreikin. Le Russe se trompe d'abord au 34e coup et se retrouve avec un pion de moins. La finale est difficile pour les Noirs et les Blancs semblent devoir l'emporter avec 2 Tours contre 1 Tour et 1 pion. Mais voilà, le pion est avancé et dans la position du 3e diagramme, et bien ça ne gagne plus !
Matthias Bluebaum | Photo Georgios Souleidis
Cinquième ronde du vendredi 21 juillet 2017 à 15h00
Wang Yue2699-Matthias Bluebaum2642:1-0 (59) Ragozine
Vladimir Kramnik2812-Maxime Vachier-Lagrave2791:½-½(58) Pion Dame
Vladimir Fedoseev2726-Dieter-Liviu Nisipeanu2683:½-½(59) Caro-Kann
Dmitry Andreikin2712-Radoslaw Wojtaszek2736:½-½(57) Trompowsky

S'il y a un message envoyé par les grands-maîtres avec leurs débuts de partie dans cette cinquième ronde, c'est : « Ne passez pas trop de temps à apprendre des ouvertures, apprenez plutôt à jouer ! » En moins de 10 coups, que ce soit sur le début du pion Dame de Kramnik, de la Trompowsky d'Andreikin, de la Caro-Kann de Fedoseev et de la Ragozine de Wang Yue, tous les échiquiers avaient quitté les bases de données.

Kramnik - MVL
Après 26...Txe3!?
Kramnik - MVL
Après 40...Cf4+
Kramnik - MVL
Après 50.Txg3

Depuis quelque temps Vladimir Kramnik navigue dans des «systèmes» plutôt que dans de réelles ouvertures : Colle, Londres, Réti, etc. Aujourd'hui, face à MVL, on ne ne peut pas dire que ce fut une réussite avec cette Dame blanche en a3. Il faut rejouer la partie pour voir la position blanche glisser inexorablement vers un avantage noir. Au 20e coup le joueur russe n'avait plus que 7 minutes contre 20 pour MVL. Un peu plus tard, le Français en a eu marre de ces étapes de plat au tournoi de Dortmund, et sur un adversaire en manque de temps, a tenté une échappée avec le spéculatif, pratique et sportif 26...Txe3!? du 1er diagramme. 27.fxe3 Dxg3+ 28.Dg2 Dxe3+ 29.Rh1 g4 30.d5 Ce5. La machine affiche un triste 0.00, mais Kramnik n'a plus qu'une minute et trente secondes. 31.Tc8+ Rh7 32.De4+ Dxe4+ 33.Cxe4 Txa4 34.Cc3 Td4 35.Td1 Cd3 36.Rg1 b5 37.Cxb5 Txd5 38.Cc3 Fd4+ 39.Rh2 Th5+ 40.Rg2 Cf4+, 2e diagramme. 41.Rg3! (Si 41.Rf1? Th1#). Kramnik n'a pas craqué et dans le 3e diagramme MVL récupère la qualité, reste avec un pion de plus, mais l'avantage est insuffisant pour le gain. 50...Ce2+ 51.Rf2 Cc3+ 52.Re1 Cxd1 53.Rxd1 Rf4 et ½-½ au 58e coup. Bien tenté quand-même Maxime !

Radoslaw Wojtaszek | Photo Georgios Souleidis
Sixième ronde du samedi 22 juillet 2017 à 15h00
Matthias Bluebaum2642 -Radoslaw Wojtaszek2736:½-½(52) Catalane
Dieter-Liviu Nisipeanu2683-Dmitry Andreikin2712:½-½(37) Robatsch
Maxime Vachier-Lagrave2791-Vladimir Fedoseev2726:½-½(56) Caro-Kann
Wang Yue2699-Vladimir Kramnik2812:½-½(40) Gambit Dame
Bluebaum - Wojtaszek
Après 34.Td1
Bluebaum - Wojtaszek
Après 40...f6
Bluebaum - Wojtaszek
Après 48.e3

Radoslaw Wojtaszek a peut-être laissé passer l'occasion de remporter le 45e tournoi de Dortmund une ronde avant la fin. Déjà, rien que la marche de son Roi de g8 à c3 vaut le coup d’œil. « Le Roi est une pièce forte. Utilisez-le ! » a dit Wilhelm Steinitz. Cependant, dans le 1er diagramme après 34.Rd1, le Polonais se précipite avec 34...a5?!, alors que 34...Rb3! d'abord ne permettait pas à Matthias Bluebaum de revenir dans la variante de la partie. L'Allemand a joué 35.bxa6! En passant. 35...Txc6 36.a7 Tc8 37.Td6 Rc3 38.Txb6 Ta8 39.Tc6 Rxc4 40.Tc7 f6, 2e diagramme, et les Blancs vont ramasser suffisamment de pions de l'aile-Roi pour compenser la pièce. 41.Txg7 Rd5 42.Txh7 Rd6 43.g4 Cd7 44.h4 Txa7 45.g5 Ta3+ 46.Rf2 fxg5 47.hxg5 Cc5 48.e3, 3e diagramme et Matthias Bluebaum pouvait dire : « Vous ne passerez pas ! »

Wang Yue | Photo Georgios Souleidis
Septième ronde du dimanche 23 juillet 2017 à 13h00
Vladimir Kramnik2812-Matthias Bluebaum2642:1-0 (35) Début Réti
Vladimir Fedoseev2726-Wang Yue2699:1-0 (39) Italienne
Dmitry Andreikin2712-Maxime Vachier-Lagrave2791:0-1 (52) Sicilienne 2.b3
Radoslaw Wojtaszek2736-Dieter-Liviu Nisipeanu2683:1-0 (41) Nimzo-Indienne

Il faut l'avouer, ce 45e tournoi de Dortmund nous a laissé sur notre faim. Les quelques belles parties jouées dans cette compétition ne sauraient compenser un trop haut pourcentage de parties nulles. Dans la dernière ronde, Vladimir Fedossev prenait rapidement l'avantage sur Wang Yue, exerçant ainsi une forte pression sur la première place de Radoslaw Wojtaszek, avant de l'emporter. Le Polonais n'avait plus le choix, il devait gagner contre Liviu-Dieter Nisipeanu pour s'adjuger son premier super-tournoi ! Ce qui fut fait après un sacrifice de qualité douteux de son adversaire en manque de temps. Radoslaw Wojtaszek a été le secondant de Viswanathan Anand aux championnats du monde 2008 contre Vladimir Kramnik, en 2010 contre Veselin Topalov, en 2012 contre Boris Gelfand et en 2013 contre Magnus Carlsen. « C'est mon meilleur résultat... mais ce n'est pas seulement le résultat, sinon mon jeu. » Radoslaw Wojtaszek

Andreikin - MVL
Après 32.Dd5
Andreikin - MVL
Après 37...Txf2+
Andreikin - MVL
Après 48...Thxh1

Dans le 1er diagramme Dmitry Andreikin possède 3 pions pour la qualité. Cependant son Roi est dans les courants d'air, ses pions de l'aile-Roi sont faibles et MVL va en profiter pour tout ramasser. 32...Txb4 33.Da2 Dxa2+ 34.Fxa2 Txg4 35.Fd5 Txh4 36.c4 Tf4 37.d4 Txf2+, 2e diagramme, avec maintenant une qualité et un pion de plus ! Il reste toutefois à gérer les 2 pions passés liés du Russe. 38.Rc3 h4 39.c5 Te3+ 40.Rc4 Tc2+ - Les Tours doivent être placées derrière les pions passés, les vôtres comme ceux de l'adversaire. 41.Rb5 h3 42.c6 h2 43.Rb6 Tg3 44.Fe4 Tc4 45.Td2 Th3 46.Fh1 Tc1 47.Fg2 h1=D 48.Fxh1 Thxh1 comme dans le 3e diagramme, et 0-1 peu après. Une victoire qui fait du bien au Français après avoir joué de belles parties sans réussir à les concrétiser ; notamment face à Vladimir Fedossev et Vladimir Kramnik.

Maxime Vachier-Lagrave | Photo Lennart Ootes

Les parties se jouent à la cadence de 40 coups en 1h40, puis 20 coups en 50 minutes, et 15 minutes au K.O. avec un incrément de 30 secondes par coup. En cas d'égalité finale entre deux joueurs ou plus, le départage prévu est : 1. le nombre de parties jouées avec les pièces noires, 2. le nombre de victoires et 3. le Sonneborn-Berger.

Publié le 25/07/2017 - 00:03 , Mis à jour le 26/07/2017 - 12:09
Les réactions (28)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!



donkekong069 - 23/07/2017 13:53
pour une fois qu'ils ont le droit de pas forcer...ils vont pas ce gêner...prendre un billet sans trop se casser la tete:),sa payera les vacances....

VESOUL70 - 23/07/2017 12:30
Le problème: pas assez d'erreurs!
Peut-être le temps vient-il d'une réduction drastique du temps de réflexion pour les pros...
A quand un championnat du monde sans partie décisive en cadence classique?
Bientôt, je le crains.