Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Ronde 10 du «Dortmund Chess Meeting»

Vladimir Kramnik remporte son 10e «Dortmund Chess Meeting» ! Le Russe s'incline dans la dernière ronde face à Hikaru Nakamura sur une défense Est-Indienne.

Le 39e «Dortmund Chess Meeting» a lieu du 21 au 31 Juillet 2011 au théâtre Hiltropwall. Avec Vladimir Kramnik, Hikaru Nakamura, Ruslan Pononmariov, Anish Giri, Le Quang Liem et Georg Meier. Tournoi de catégorie 20, moyenne Elo 2731. 

Tournoi en dix rondes, les six participants s'affrontent une fois avec les Blancs et une fois avec les Noirs. Nulle par consentement mutuel interdite. La dernière ronde débute à 13 h 00. 

Site officiel http://www.sparkassen-chess-meeting.de/2011 

Parties en direct sur http://schachtage.dokomserver.de/toma/live.htm

Ronde 10 (31 Juillet 2011)
Le, Quang Liem (2715) - Giri, Anish (2701) : ½-½ (45) Bogo-Indienne
Kramnik, Vladimir (2781) - Nakamura, Hikaru (2770) : 0-1 (50) Est-Indienne
Meier, Georg (2656) - Ponomariov, Ruslan (2764) : ½-½ (38) Début anglais

Nous vous recommandons vivement l'article: 

«Les ordinateurs n'avantageront bientôt plus les jeunes joueurs» sur www.whychess.org

«A mon avis, l'époque où les jeunes joueurs pouvaient dominer dans le calcul dans n'importe quelle position est révolue. La majorité utilise les ordinateurs et la direction de leur pensée ne diffère que par le programme qu'ils utilisent pour analyser. [...] Même le répertoire d'un joueur n'appartenant pas à l'élite est tellement large qu'il est presque impossible de deviner l'ouverture qu'il va choisir. Que reste t-il si les joueurs de différentes générations s'affrontent sur l'échiquier sans une super arme secrète ? L'expérience ! Et lorsque nous parlons de l'expérience de Kramnik dans les finales, je n'envie vraiment pas les jeunes joueurs.» Konstantin Landa

Vladimir Kramnik 10 fois vainqueur à Dortmund

Et voilà, c'est fait, Vladimir Kramnik, avant même de jouer cette dernière partie, a déjà remporté le  39e «Dortmund Chess Meeting». Son 10e titre sur le sol allemand! Il pourrait encore ajouter une cerise sur son gâteau en gagnant un dernier duel, aujourd'hui face à Nakamura, et combler les deux points Elo qui lui manquent pour s'installer dans «le clan des 2800»

Le choix d'une défense Est-Indienne de la part de l'Américain semblait risqué face au grand pourfendeur d'Est-Indienne russe. Les premiers coups sont d'ailleurs débités à grand vitesse : attaque baïonnette et innovation de Kramnik par 14.Te1. Néanmoins, Hikaru Nakamura n'est pas venu pour jouer le rôle de la victime désignée et non seulement il se montre à la hauteur de la préparation de son adversaire, mais en plus il joue plus vite que lui. Après 22 coups la pression des Noirs sur l'aile-roi équilibre le jeu sur l'aile-dame des Blancs et Hikaru possède une confortable avance à la pendule. 

Après 22...axb6, la réflexion de Vladimir Kramnik se prolonge, et l'on se dit qu'il ne va pas prendre le risque de gâcher sa fin de tournoi en ayant les yeux plus gros que le ventre et partager le point, même si cela signifiait rester pour à peine 2 ou 3 points à la lisière du «clan des 2800». Voir le classement Elo en direct sur www.2700chess.com 

Erreur ! Cette longue réflexion l'a mené à jouer le sacrifice inattendu 23.Cfxg5?!.

La partie entra alors dans de grandes complications. D'un sacrifice de Cavalier pour deux pions Kramnik passa à un sacrifice de Tour pour deux pions avec 31.Dxg6 pour installer son dernier Cavalier en e6, mais la balance commençait à pencher dangereusement du côté de Nakamura. 32.Cxd6 aurait transposé dans une finale avec 3 pions pour la pièce sacrifiée. Avec 36.g4 ?! (un coup sanctionné par les moteurs d'analyses), le Russe jouait son dernier atout: sa majorité de pions à l'aile-roi, mais atteignait le premier contrôle du temps avec un désavantage matériel trop important. 0-1 au 42e coup.

Cette tentative de jouer pour le gain à tout prix était-elle courageuse ou trop ambitieuse ? Au lecteur de se faire sa propre opinion. Les organisateurs et le public en général préfèreront une partie perdue par le vainqueur du tournoi plutôt qu'une dernière ronde avec 3 nulles en quelques coups et, quant à moi, j'y vois même un certain panache.

Ce qui me donne l'occasion de terminer en citant un extrait d'une phrase d'Edmond Rostand dans Cyrano de Bergerac : « … c'est bien plus beau lorsque c’est inutile ! »

Vladimir Kramnik

«J'ai réalisé que c'était un grand risque, mais j'ai quand-même décidé de foncer. C'était une décision réfléchie. [...] J'ai voulu tenter quelque chose et cette partie faisait partie du test. Sinon elle se serait terminée par une nulle insipide. C'était une opportunité de me tester dans de grandes complications contre un joueur qui est précisément connu pour exceller dans ce genre de positions.»

Hikaru Nakamura écrivait sur Twitter: «De belles horribles performances à Dortmund, mais au moins je me suis remis dans le sens de la marche en remportant mes deux dernières parties.»

Quelques minutes après la partie,

Le classement final 1 2 3 4 5 6 Score
1. Kramnik, Vladimir g RUS 2781 * * ½ ½ 1 ½ 1 ½ 1 0 1 1 7 2870
2. Le, Quang Liem g VIE 2715 ½ ½ * * 1 ½ ½ ½ ½ ½ ½ ½ 2770
3. Ponomariov, Ruslan g UKR 2764 0 ½ 0 ½ * * 1 0 1 1 ½ ½ 5 2724
4. Giri, Anish g NED 2701 0 ½ ½ ½ 0 1 * * ½ ½ 1 ½ 5 2737
5. Nakamura, Hikaru g USA 2770 0 1 ½ ½ 0 0 ½ ½ * * ½ 1 2687
6. Meier, Georg g GER 2656 0 0 ½ ½ ½ ½ 0 ½ ½ 0 * * 3 2597

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (0)

  • Aucune réaction pour le moment