La référence francophone du jeu d'échecs

Alekhine et la révolution (1)

Le 2 mars 1917 le tsar abdiquait. Au même moment, Alekhine est à Moscou et joue au club central. Dans cette période troublée les activités échiquéennes sont stoppées et les magazines cessent d’être publiés.



Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (5)

  • GeorgesBertola

    Merci pour vos commentaires très positifs , c'est effectivement 9,5 sur 11 (+9 =1 -1) la suite le mois prochain...

  • Ulysse

    J'aime l'histoire, j'aime les échecs, et donc j'aime l'histoire des échecs, et les échecs à travers l'histoire. Merci à Georges Bertola (et à ses appuis techniques!) pour ses excellents articles "historico-échiquéens" sur les grands champions, replacés dans le contexte humain et historique.

  • macounet

    très bel article.
    mais n'y aurait-il pas une coquille ?

    Après 11 rondes, il doit être interrompu, le Russe Alexandre Alekhine (1892-1946) était en tête avec 9,5 points sur 12.

    ne serait-ce pas 9,5 / 11 ? ou bien 12 rondes avaient été disputées.

  • Azimut

    Georges Bertola est un Grand Maître de l'histoire échiquéenne ! Bravo !

  • jplie

    merci ç vous Georges , de cet exellent article !