La référence francophone du jeu d'échecs

Alekhine : ses premières années (1)

La famille Alekhine

Il ne fait aucun doute que le premier véritable entraîneur d’Alexandre fut son frère Alexej. Ils étaient inséparables et quelquefois sa sœur Varvara se joignait à eux pour les analyses. Par Georges Bertola.



Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (4)

  • jaskarov

    Merci c'est toujours très intéressant de découvrir d'autres facettes de ce grand mythe des échecs.

  • GeorgesBertola


    Merci pour vos compliments et j'espère pouvoir lire un jour "Le stylo d'Alekhine".
    Richard Forster me fait remarquer que le tournoi remporté par son frère Alexej était un tournoi international par correspondance qui ne faisait pas office de championnat suisse. D'après le nombre de retour des lecteurs on peut en déduire qu'Alekhine reste l'un des joueurs les plus passionnants du début du XXe avec ses zones d'ombres et de lumières.

  • ayrtonny

    J'ai commis moi-même un roman qui n'a pas encore trouvé d'éditeur, intitulé "le stylo d'alekhine". Cet article m'a passionné et appris de nbreuses choses. Merci à vous.

  • Icare

    Merci à Georges Bertola et à son équipe pour la mise en lignes d'articles exceptionnels sur les grands champions du début du 20ème siècle.