Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

La ronde 7

Dans le tournoi mixte l'Azerbaïdjan bat la Bulgarie et prend seule la tête. La France s'incline face à l'Arménie. Dans le féminin l'équipe russe s'envole vers un 3e titre. Les Françaises l'emportent sur la Serbie.

L'édition 2011 se tient en Grèce, du 3 au 11 novembre dans la station balnéaire de Porto Carras, située à 110 kilomètres de l'aéroport de Thessalonique. Les équipes sont composées de 5 joueurs; 4 titulaires et 1 remplaçant. Elles s'affrontent au système suisse en 9 rondes, à la cadence FIDE de 40 coups en 90 minutes + 30 minutes au K.O., le tout avec un ajout de 30 secondes par coup.

Site officiel http://euro2011.chessdom.com avec parties en direct (14 h 00) Mixte & Féminin

Dans la compétition mixte, la France est représentée par Etienne BacrotMaxime Vachier-LagraveLaurent FressinetAndréi Itratescu et Christian Bauer, ainsi que par le capitaine Pavel Trégubov. Résultats, classements et statistiques du tournoi mixte

Les membres de l'équipe de France féminine sont Sophie MillietNino MaisuradzePauline GuichardSilvia Collas et Maria Leconte. Le capitanat est assuré par Matthieu Cornette. Résultats, classements et statistiques du tournoi féminin

Le reportage de la ronde 7 par le GM Robert Fontaine.
Extrait du classement féminin ronde 7
# Equipe Match   +    =    -   Pts   Dép
1 Russie 7 6 1 0 13 19.5
2 Pologne 7 5 1 1 11 18.5
3 Ukraine 7 5 0 2 10 17.5
4 Géorgie 7 5 0 2 10 17.0
5 France 7 5 0 2 10 17.0
6 Bulgarie 7 4 1 2 9 15.5
7 Rep Tch 7 3 3 1 9 15.5
8 Serbie 7 3 2 2 8 16.5
9 Slovénie 7 3 2 2 8 15.5
10 Arménie 7 3 2 2 8 14.5
Extrait du classement mixte ronde 7
# Equipe Match   +    =    -   Pts   Dép
1 Azerbaïdjan 7 5 2 0 12 18.5
2 Arménie 7 5 1 1 11 18.0
3 Roumanie 7 5 1 1 11 17.5
4 Allemagne 7 4 2 1 10 17.0
5 Hongrie 7 4 2 1 10 17.0
6 Bulgarie 7 4 2 1 10 15.5
7 Pays-Bas 7 4 2 1 10 15.5
8 France 7 3 3 1 9 16.0
9 Russie 7 4 1 2 9 16.0
10 Italie 7 4 1 2 9 15.5

 

La Roumanie (à droite) en tête après la ronde 6 suite à sa victoire face à la Grèce.
Extrait des résultats de la ronde 7 du tournoi mixte
Bo. 7 Bulgarie Elo - 3 Azerbaïdjan Elo ½ : 3½
1.1 GM Topalov Veselin 2768 - GM Radjabov Teimour 2781 ½-½
1.2 GM Cheparinov Ivan 2650 - GM Gashimov Vugar 2757 0-1
1.3 GM Delchev Aleksander 2629 - GM Mamedyarov Shakhriyar 2733 0-1
1.4 GM Radulski Julian 2565 - GM Safarli Eltaj 2630 0-1
Bo. 17 Roumanie Elo - 10 Allemagne Elo 2 : 2
2.1 GM Lupulescu Constantin 2657 - GM Naiditsch Arkadij 2712 1-0
2.2 GM Parligras Mircea-Emilian 2650 - GM Meier Georg 2659 ½-½
2.3 GM Vajda Levente 2584 - GM F  ridman Daniel 2661 0-1
2.4 GM Marin Mihail 2534 - GM Buhmann Rainer 2612 ½-½
Bo. 6 France Elo - 4 Arménie Elo 1½ : 2½
3.1 GM Bacrot Etienne 2714 - GM Aronian Levon 2802 ½-½
3.2 GM Vachier-Lagrave Maxime 2710 - GM Movsesian Sergei 2710 0-1
3.3 GM Fressinet Laurent 2700 - GM Akopian Vladimir 2681 ½-½
3.4 GM Bauer Christian 2641 - GM Sargissian Gabriel 2671 ½-½

Le résumé de la ronde 7

Nous approchons à grands pas des dernières rondes fatidiques, de celles qui décident du résultat final. C'est un peu injuste d'ailleurs, puisqu'il est possible de bien jouer pendant 7 rondes, de jouer toutes les «grosses» équipes, puis de plonger au classement sur un ou deux  mauvais résultat à la fin. Cependant, l'inverse est aussi possible et c'est sans doute ce que la Russie et l'Ukraine espèrent dans le tournoi mixte pour revenir à un classement plus honorable. Rappelons que la Russie est 13e et l'Ukraine 19e avant cette septième ronde. L'Espagne, qui rencontre les Russes, et la Suisse, l'Ukraine, auront fort à faire aujourd'hui. Pourtant la Suisse l'a emporté avec deux victoires : Olivier Kurmann sur Pavel Eljanov Pavel et Richard Forster sur Zahar Efimenko. Bravo la Suisse !

La Roumanie est la bonne surprise de ces Championnats d'Europe par équipe. Surtout qu'elle joue sans l'un des meilleurs joueurs du pays, Liviu-Dieter Nisipeanu (2640), et qu'un autre   grand-maître roumain, Andreï Istratescu (2627) joue maintenant pour la France. La Roumanie  est opposé à l'Allemagne, tombeur de l'Ukraine. 

Bulgarie - Azerbaïjdan est bien entendu l'affiche du jour et les Azéris ne ratent pas une si bonne occasion. Après les victoires de Mamedyarov et d'un Gashimov parfaitement remis, la nulle de Radjabov face à Topalov leur offrait le match. Eltaj Safarli achève le tableau et porte la victoire de l'Azerbaïjdan à 3,5-0,5 ! 

Quant à la France, elle joue gros face à l'Arménie. Une victoire serait fantastique, mais un résultat nul ne serait pas mauvais non plus. Etienne Bacrot annule rapidement avec les Blancs contre Levon Aronian, Laurent Fressinet annule sitôt le premier contrôle du temps passé. Et si  la position entre Christian Bauer et Gabriel Sargissian semble égale, Maxime Vachier-Lagrave possédait un pion de moins contre Sergey Movsesian. Et puis le direct en tombé en panne... A la reprise, on ne pouvait que constater la défaite de la France. 

Sans vouloir trop en faire sur le problème de santé de Vugar Gashimov (Azerbaïjdan) lors de la ronde 5 contre la France, on peut cependant constater que si la crise d'épilepsie de l'Azéri a empêché toute l'équipe des Azéris de jouer au point d'accepter la nulle sur les 4 échiquiers,  le lendemain Vugar était malgré tout présent face à Alexander Grischuk, et que les Azéris nient avoir parlé de «crise d'épilepsie» et préfèrent maintenant dire «forte pression artérielle, jusqu'à 220». 

Pour mémoire, voici un extrait d'une interview de Vugar Gashimov, par Misha Savinov, publiée sur le site www.chess-players.org : «J'ai eu des problèmes de santé à partir de février 2000, qui m'ont forcé à réduire mon temps de travail aux échecs. Des chirurgiens turcs du cerveau m'ont opéré deux fois l'année précédente pour corriger des spasmes épileptiques, mais malheureusement les deux opérations se sont mal passées. J'ai besoin d'une autre opération qui doit être réalisée en Allemagne, à l'Université de Bonn, dans une clinique de neurochirurgie.»

Voici la version traduite en français du capitaine de l'équipe de France, Pavel Tregubov, parue en anglais sur le site www.whychess.org et en russe sur le site de la Fédération russe http://russiachess.org: « Quand je suis revenu de la réunion des capitaines j'ai vu les tables vides. Les joueurs m'ont expliqué qu'il y avait eu un incident malheureux. Je ne connais pas les détails, mais Gashimov s'est senti mal, a perdu connaissance et est tombé de sa chaise. Ses coéquipiers se sont alors précipités pour l'aider, puis ils sont allés chercher un médecin. J'ai commencé à discuter de la situation avec mes joueurs et à ce moment-là l'arbitre a stoppé les pendules sur tous les échiquiers. Je considère que c'est une erreur, il n'aurait pas dû interférer dans le jeu. Il aurait pu stopper la pendule de la partie entre Maxime Vachier-Lagrave et Vugar Gashimov, mais je n'en suis même pas sûr.  Il me semble que si Maxime ne demande rien à l'arbitre, celui-ci ne doit pas intervenir. Bien sûr, Vachier-Lagrave aurait demandé l'arrêt des pendules, mais pourquoi arrêter toutes les pendules du match ? Après tout, le match continue ! Je comprends l'argument selon lequel Mamedyarov s'est précipité pour aider Gashimov, mais après tout, il y avait aussi d'autres personnes pour aider Vugar, et Shakhriyar aurait pu revenir 5 minutes plus tard et continuer sa partie. »

« Cependant, je ne pense pas que les décisions prises par les arbitres aient influencé le résultat final du match. Mes joueurs ont été bouleversés par ce qui s'était passé et ils ont tous convenu que nous devrions offrir la nulle partout, bien que les grands-maîtres français étaient pleinement conscients que le match était en notre faveur. Surtout Maxime qui avait une bonne position, et nous étions mieux sur l'ensemble des échiquiers: nous maintenions une pression avec les Blancs et nous avions égalisé avec Noirs. Maxime Vachier-Lagrave était même beaucoup mieux à mon avis. Il était encore dans sa préparation, tandis que Vugar avait déjà perdu beaucoup de temps. »

Le capitaine de l'équipe de France a ajouté : « J'ai été un peu surpris par le comportement de Vladimir Tukmakov [le capitaine de l'Azerbaïdjan]. Comme moi il se trouvait à la réunion des capitaine [au moment des faits] et la première chose qu'il a faite fut d'étudier les positions sur les échiquiers, ce qui dans cette situation n'avait absolument aucune importance. Franchement, j'ai été désagréablement surpris. »

Chez les femmes la situation est un peu plus claire. Même si les Russes l'ont échappé belle hier (nulle face à la Pologne), elles ont joué toutes les fortes équipes et il faudrait une catastrophe pour les priver d'un troisième titre consécutif. Aujourd'hui, face à l'Arménie, elles ont l'avantage sur tous les échiquiers. Natalija Pogonina a ouvert le bal avec une victoire expéditive sur Maria Kursova et ses coéquipières se sont contentées d'annuler. 

Derrière les Russes, l'Ukraine et la Pologne se rencontrent, avec, sur le papier, un gros avantage pour les Ukrainiennes. Néanmoins, le match nul obtenu hier contre les Russes font des Polonaises une équipe dangereuse. Et ça n'a pas raté. Si Ushenina annule, Natalia Zukhova se trompe dans ses calculs, perd du matériel et s'incline contre Jolanta Zawadzka. Kateryna Lahno, auteure d'un superbe parcours jusque-là, perd deux pions en 7 coups et doit donner le point à Monika Socko. 

Les Françaises devront aussi se méfier de leur adversaire du jour, la Serbie a l'habitude de jouer des équipes plus fortes qu'elle: nulle contre la Roumanie et la Hongrie et victoire contre les Pays-Bas. Encourageons nos compatriotes avec une maxime de Garry Kasparov: «La défaite n'est pas une option !» Ca commence bien avec un mauvais sacrifice troyen d'Irina Chelushkina face à Nino Maizuradze, la Française réfute et empoche le point. Sophie Milliet lui emboite le pas et remporte la finale de pions contre Natasa Bojkovic. La nulle de Maria Leconte scelle la victoire française. Pauline Guichard aurait pu porter le score à 3½ à ½, mais ses imprécisions en finale de Tour laissent le demi-point à Andjelija Stojanovic.

Extrait des résultats de la ronde 7 du tournoi féminin
Bo. 4 Arménie Elo - 1 Russie Elo  : 2½
1.1 GM Danielian Elina 2507 - GM Kosintseva Nadezhda 2546 ½-½
1.2 IM Mkrtchian Lilit 2469 - GM Kosintseva Tatiana 2526 ½-½
1.3 IM Galojan Lilit 2383 - GM Kosteniuk Alexandra 2439 ½-½
1.4 WGM Kursova Maria 2315 - WGM Pogonina Natalija 2451 0-1
Bo. 5 Pologne Elo - 2 Ukraine Elo 2½ : 1½ 
2.1 GM Socko Monika 2479 - GM Lahno Kateryna 2549 1-0
2.2 WGM Zawadzka Jolanta 2326 - GM Zhukova Natalia 2427 1-0
2.3 WGM Majdan Gajewska Joanna 2386 - IM Ushenina Anna 2463 ½-½
2.4 WGM Szczepkowska-H. Karina 2379 - IM Muzychuk Mariya 2460 0-1
Bo. 3 Géorgie Elo - 11 Slovénie Elo 3½ ½ 
3.1 GM Dzagnidze Nana 2516 - IM Muzychuk Anna 2557 ½-½
3.2 IM Javakhishvili Lela 2475 - WGM Krivec Jana 2291 1-0
3.3 IM Khurtsidze Nino 2440 - WGM Srebrnic Ana 2219 1-0
3.4 IM Melia Salome 2392 - WIM Rozic Vesna 2263 1-0
Bo. 12 France Elo - 14 Serbie Elo 3 : 1
4.1 IM Milliet Sophie 2386 - IM Bojkovic Natasa 2396 1-0
4.2 WGM Maisuradze Nino 2315 - WGM Chelushkina Irina 2276 1-0
4.3 WGM Guichard Pauline 2305 - WGM Stojanovic Andjelija 2280 ½-½
4.4 WGM Leconte Maria 2282 - WIM Eric Jovana 2236 ½-½
L'équipe de Russie en route vers le titre | Photo © http://euro2011.chessdom.com
Le reportage de la ronde 6 par le GM Robert Fontaine.

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (2)

  • MITAL

    Malgré ce que je viens d'écrire en dessous, françaises et français peuvent nous créer une superbe surprise contre cette école Russe...Allez France !!

    09/11/2011 22:13
  • MITAL

    Dommage et vraiment pas de chances pour nos 2 équipes ( mixte et féminin) qui rencontrent la Russie donnée gagnante sur les 2 tournois...A côté des équipes qui ne devraient pas être à ce niveau malgré leur performance relative... Personnellement je trouve que les appariements sont bizarres et ce n'est pas la 1ére fois en fin de championnat d'Europe et olympiade que la France est désavantagée...

    09/11/2011 22:09