Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Championnat d'Europe par Équipes

Le Championnat d'Europe par Équipes se déroulera dans la légendaire capitale des échecs de l'hémisphère nord, Reykjavik, en Islande, du 13 au 22 novembre 2015.

La Fédération islandaise des Echecs, sous les auspices de l'European Chess Union, organise le Championnat d'Europe par Equipe dans la légendaire capitale des échecs de l'hémisphère nord, Reykjavík, en Islande, du 12 (ouverture) au 22 novembre 2015. La salle de jeu officielle sera le Reykjavik’s Laugardalshöll, là même où s'est déroulé le match du siècle en 1972 entre Robert James Fischer et Boris Spassky. Site officiel http://etcc2015.com avec parties en direct.

Le championnat d'Europe par Equipes se déroule en 9 rondes au système suisse. Une compétition mixte (4 joueurs et 1 réserve) et une autre réservée aux femmes (4 joueuses et 1 réserve). Cadence : 90 minutes pour 40 coups + 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. La nulle par accord mutuel n'est autorisée qu'après le 40e coup noir.

Départage : En cas d'égalité finale du nombre de points de match, le départage prévu est : a) Sonneborn-Berger, b) le nombre de points de parties, c) le nombre de points de partie de tous leurs adversaires, d) le nombre de points de parties de tous les adversaires battus plus la moitié des points de partie de tous les adversaires avec qui ils ont annulé le match.

Prix : Les trois premières équipes open et féminines reçoivent un trophée. Chaque joueur et joueuse de l'équipe vainqueur reçoit une médaille d'or. Les deuxièmes une médaille d'argent et les troisièmes une médaille de bronze. 20.000 € de prix sont répartis entre les équipes vainqueures. Open : 1. 5.000€ 2. 3.000€ et 3. 2.000 €. féminine : 1. 5.000 € 2. 3.000 € et 3. 2.000 €.

Liste des équipes engagées : Open (g) et Féminin (d)

Equipe Elo Capitaine
1 Russia 2743 Mark Glukhovskiy
2 Ukraine 2725 Oleksandr Sulypa
3 Azerbaijan 2707 Alexander Khalifman
4 France 2705 Sebastien Maze
5 England 2703 David Openshaw
6 Armenia 2692 Arshak Petrossian
7 Hungrary 2685 Judit Polgar
8 Poland 2669 Bartosz Socko
9 Netherlands 2669 Vladimir Tukmakov
10 Germany 2645 Dorian Rogozenco
11 Norway 2642 Anders Hagen
12 Czech Republic 2641 Vlastimil Jansa
13 Latvia 2625 Arturs Neiksans
14 Spain 2624 Jordi Magem Badals
15 Serbia 2619 Slavoljub Marjanovic
16 Croatia 2618 Goran Dizdar
17 Georgia 2607 Zurab Sturua
18 Greece 2606 Michail Kaloskampis
19 Turkey 2603 Evgeny Miroshniche
20 Romania 2594 Sergiu Grunberg
21 Slovenia 2589 Matjaz Mikac
22 Sweden 2564 Stellan Brynell
23 Italy 2563 Artur Kogan
24 Iceland 2557 Ingvar Jóhannesson
25 Moldova 2557 Victor Bologan
26 Austria 2540 Zoltan Ribli
27 Iceland 2525 Halldór Einarsson
28 Switzerland 2512 Martin Ballmann
29 Montenegro 2490 Milan Drasko
30 Denmark 2487 Jacob Aagaard
31 Finland 2474 Andrei Maksimenko
32 Belgium 2440 Hanne Goossens
33 Lithuania 2401 Aloyzas Kveinys
34 Faroe Islands 2362 John Rødgaard
35 Scotland 2329 Andrew Muir
36 Kosovo 2264 Afrim Fejzullahu
Equipe Elo Capitaine
1 Georgia 2517 Davit Jojua
2 Russia 2513 Sergey Rublevskiy
3 Ukraine 2499 Mikhail Brodsky
4 Poland 2416 Marek Matlak
5 France 2408 Matthieu Cornette
6 Armenia 2380 Artur Chibukchian
7 Germany 2352 David Lobzhanidze
8 Romania 2351 Costica-Ciprian Nanu
9 Hungary 2349 Róbert Ruck
10 Netherlands 2334 Mykhaylo Oleksiyenko
11 Spain 2314 David Martinez Martin
12 Serbia 2311 Branko Damljanovic
13 Azerbaijan 2301 Fikrat Sideifzada
14 Turkey 2297 Adrian Mihalcishin
15 Italy 2288 Lexy Ortega
16 Czech Repu 2271 Petr Haba
17 Greece 2260 Kapnisis Spyridon
18 England 2250 Jon Speelman
19 Austria 2246 Harald Schneider-Zinner
20 Slovenia 2235 Aljosa Grosar
21 Latvia 2229  
22 Montenegro 2191 Dusanka Jovicevic
23 Norway 2179 Anders Hagen
24 Switzerland 2161 Joerg Gruenwald
25 Lithuania 2156 Daulyte Deimante
26 Denmark 2096 Thomas Schou-Moldt
27 Sweden 2044  
28 Belgium 1995 Hanne Goossens
29 Iceland 1964 Einar Hjalti Jensson
30 Finland 1861  
       
       
       
       
       
       
L'équipe féminine de Russie en pleine préparation pour le Championnat d'Europe par Equipes. De gauche à droite : GM Kateryna Lagno (2523), MI Anastasia Bodnaruk (2459), GM Alexandra Kosteniuk (2534), le Capitaine et GM Sergey Rublevsky, GMF Aleksandra Goryachkina (2478) et GM Valentina Gunina (2516). Photo du compte Instagram de Alexandra Kosteniuk

Les équipes de France

4. France (Moyenne Elo : 2705) Capitaine : GM Sebastien Maze
1 GM Vachier-Lagrave Maxime 2765 FRA
2 GM Fressinet Laurent 2712 FRA
3 GM Bacrot Etienne 2686 FRA
4 GM Tkachiev Vladislav 2658 FRA
5 GM Edouard Romain 2632 FRA
5. France (Moyenne Elo : 2408) Capitaine : GM Matthieu Cornette
1 GM Sebag Marie 2496 FRA
2 MI Skripchenko Almira 2443 FRA
3 MI Milliet Sophie 2356 FRA
4 GMF Guichard Pauline 2338 FRA
5 MI Collas Silvia 2319 FRA

Le programme du Championnat d'Europe par Equipes 2015

Jour Date début fin événements
Jeudi 12 novembre 2015   Arrivée
Jeudi 12 novembre 2015 22h00 23h00 Réunion des capitaines
Vendredi 13 novembre 2015 15h30 16h00 Cérémonie d'ouverture
Vendredi 13 novembre 2015 16h00 22h00 Ronde 1
Samedi 14 novembre 2015 16h00 22h00 Ronde 2
Dimanche 15 novembre 2015 16h00 22h00 Ronde 3
Lundi 16 novembre 2015 16h00 22h00 Ronde 4
Mardi 17 novembre 2015 16h00 22h00 Ronde 5
Mercredi 18 novembre 2015 Golden Circle & Bobby Fischer Jour de repos
Jeudi 19 novembre 2015 16h00 22h00 Ronde 6
Vendredi 20 novembre 2015 16h00 22h00 Ronde 7
Samedi 21 novembre 2015 16h00 22h00 Ronde 8
Dimanche 22 novembre 2015 12h00 18h00 Ronde 9
Dimanche 22 novembre 2015 21h00 23h00 Cérémonie de clôture
Lundi 23 novembre 2015 Heure française Départ

Le championnat d'Europe d'échecs des nations

Le championnat d'Europe d'échecs des nations est une compétition organisée depuis 1957 par l'European Chess Union qui met aux prises les sélections nationales des différents pays européens. L'équipe vainqueur est déclarée championne d'Europe. Initialement disputée tous les quatre ans entre des équipes issues de groupes préliminaires (jusqu'en 1983), cette compétition se déroule depuis 1997 tous les deux ans (les années impaires, sans Olympiade) et réunit toutes les sélections nationales européennes, sans éliminatoires ou qualifications.

Reykjavik

Reykjavik, littéralement « baie des fumées » est la capitale de l'Islande. Elle se situe à environ 250 km au sud du cercle polaire arctique, ce qui en fait la capitale la plus septentrionale du monde après Nuuk (Capitale du Groenland). Elle s'étale entre deux fjords, dans une zone comptant de nombreuses sources chaudes, le long d'une baie (vik en islandais). C'est la ville la plus peuplée du pays avec environ 120 000 habitants. Si on y ajoute l'agglomération elle regroupe pratiquement les deux tiers de la population de l'île, soit environ 200 000 habitants. Son emplacement se situe à l'endroit même où s'installèrent en 874 les premiers colons conduits par Ingólfur Arnarson. Un groupement de 302 habitants ayant eu lieu en 1786 est à l'origine de la municipalité d'aujourd'hui. C'est à Reykjavik que sont concentrées les activités politiques, industrielles, commerciales et culturelles du pays. Source https://fr.wikipedia.org

Championnat du monde d'échecs 1972

Le Championnat du monde d'échecs de 1972 a vu s'affronter le challenger, l'Américain Bobby Fischer, et le tenant du titre, le Russe Boris Spassky au centre sportif Laugardalshöll à Reykjavik, en Islande, du 11 juillet au 1er septembre 1972. Surnommé le « match du siècle », il a été remporté par Fischer 12½ - 8½.

Le match se déroule en pleine guerre froide, mais dans une période de détente croissante. L'Union soviétique domine sans partage les échecs de haut niveau depuis un long moment. Spassky est le dernier d'une suite ininterrompue de champions du monde soviétiques depuis 1948. Fischer, un Américain excentrique de 29 ans est très critique vis-à-vis du système soviétique aux échecs. Les attentes qui reposent sur Spassky sont énormes car pour les Soviétiques, les échecs font partie du système politique. Alors que Fischer est critique vis-à-vis de son propre pays (« les Américains veulent s'affaler devant la télé et ne veulent pas ouvrir un livre… »), il porte aussi sur ses épaules le poids de la signification politique de ce match.

Fischer est absent lors de la cérémonie d'ouverture. Pendant les jours qui suivent, il n'est pas sûr que le match aura bien lieu, dans la mesure où il s'avère impossible à la Fédération internationale des échecs de satisfaire la multitude de demandes de Fischer, comme l'interdiction des caméras de télévision et une part de 30 % des revenus des spectateurs.

L'attitude de Fischer est empreinte de contradictions, comme sa carrière tout entière. Finalement, après un doublement inattendu des prix en espèces et de nombreux efforts de persuasion, dont un appel téléphonique de Henry Kissinger, Fischer se rend en Islande. De nombreux commentateurs, en particulier d'URSS, ont émis l'hypothèse que tout ceci (ainsi que ses demandes déraisonnables continuelles) fait partie du plan de Fischer pour déstabiliser psychologiquement Spassky. Les admirateurs de Fischer estiment par contre que la victoire en championnat du monde est la mission de sa vie, et qu'il cherche simplement à ce que l'organisation soit parfaite pour le début du match, et que son comportement n'est pas différent de celui des 15 dernières années. Source https://fr.wikipedia.org

Boris Spassky - Bobby Fischer, première partie du match de 1972.

Publié le 16/11/2015 - 09:03 , Mis à jour le 26/11/2015 - 11:00

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (32)

  • Aucune réaction pour le moment