Championnat du Monde Féminin d'Échecs

Et voilà, c'est fait, la Chinoise Ju Wenjun sacrée Championne du Monde d'Échecs ! La challenger s'est emparée du titre mondial face à sa compatriote Tan Zhongyi sur le score final de 5,5 points à 4,5.

La première moitié du match du championnat du monde d'échecs féminin entre Tan Zhongyi et Ju Wenjun se déroulera du 2 au 9 mai 2018 à Shanghai, et la seconde moitié du 11 au 20 mai 2018 à Chongqing. Site officiel http://china2018.fide.com/ Lire le règlement complet au format pdf. Parties en direct.

C'est la troisième fois que deux joueuses chinoises s'affrontent en match pour le titre de championne du monde d'échecs. La première fois c'était entre Xie Jun et Qin Kanying en 2000. La deuxième fois dix ans plus tard, Hou Yifan, âgée de 16 ans, a battu sa coéquipière Ruan Lufei, devenant ainsi la plus jeune championne du monde de l'histoire des échecs.

Tan Zhongyi est Championne du Monde en titre après avoir remporté le Championnat du monde d'échecs féminin 2017, à Téhéran, au système Coupe, en éliminant en finale Anna Muzychuk. Ju Wenjun est devenue la challenger en remportant le cycle 2015-2016 du Grand Prix FIDE féminin.

Selon le journaliste australien et GM Ian Rogers « L'équipe des 4 commentateurs est uniquement en mandarin. La réunion technique impose des règles de sécurité strictes - pas de stylo, pas de montre, délai de retransmission d'une demi-heure. Les directs débutent donc à 15h30 heure de Shanghai. » 9h30 heure française.

Nom Elo Féd 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Total
Ju Wenjun2571
½1
1
0
1
0½½½½5,5
Tan Zhongyi2522
½ 0
0
1
0
1½½½½4,5
Ju Wenjun
Ju Wenjun

Tan Zhongyi | Photo Gu Xiaobing
Ju Wenjun | Photo Gu Xiaobing

 
Les parties du Championnat du Monde féminin 2018
Blancs Elo Noirs Elo Rés. Cps. Ouvertures
01Ju Wenjun2571- Tan Zhongyi2522: ½-½ (63) Gambit Dame Accepté
02Tan Zhongyi2522- Ju Wenjun2571: 0-1 (55)
Début Anglais
03Ju Wenjun2571- Tan Zhongyi2522: 1-0 (27) Partie Catalane 
04Tan Zhongyi2522- Ju Wenjun2571: 1-0 (35) Attaque Torre
05Tan Zhongyi2522-Ju Wenjun2571:0-1(35)Début du Fou
06Ju Wenjun2571- Tan Zhongyi2522: 0-1 (125)Partie Catalane
07Tan Zhongyi2522- Ju Wenjun2571: ½-½ (33) Nimzo-Indienne
08Ju Wenjun2571- Tan Zhongyi2522: ½-½ (32) Défense semi-Slave
09
Tan Zhongyi2522- Ju Wenjun2571: ½-½ (80)Nimzo-Indienne
10Ju Wenjun2571-Tan Zhongyi2522:½-½(70)Défense Moderne

Dixième partie du match

C'est simple, Tan Zhongyi doit absolument gagner cette 10e partie pour avoir une chance de conserver son titre de championne du monde d'échecs dans les départages. La tâche n'a rien d'insurmontable, Tan Zhongyi ayant souvent obtenu de bonnes perspectives avec les pièces noires. De plus, comme cela a été le cas dans les parties 7, 8 et 9, Tan pourra compter sur une Ju Wenjun relativement timorée. D'un autre côté, l'avantage des pièces blanches n'est pas à négliger complètement, même si depuis le début du match - mais c'est aussi souvent le cas dans les échecs «féminins» en général - la théorie dans les ouvertures est rarement un élément décisif. Ainsi, sauf si Ju Wenjun possède une variante de nulle dans sa manche, cette dixième partie devrait se révéler particulièrement explosive; Tan Zhongyi n'abandonnera certainement pas son titre sans combattre !

Précisons aussi que pour Tan Zhongyi, des départages n'auraient rien d'une sinécure face à Ju Wenjun. En décembre 2017, lors des Championnat du monde d'échecs de parties rapides à Riyad, Ju Wenjun a remporté la médaille d'or en parties rapides et la médaille de bronze en blitz. Cependant, s'incliner en parties rapides, voire en blitz, serait une défaite plus honorable pour Tan Zhongyi.

Ju Wenjun & Tan Zhongyi
Ju Wenjun - Tan Zhongyi
Après 12.De2
Ju Wenjun - Tan Zhongyi
Après 19...g5?!
Ju Wenjun - Tan Zhongyi
Après 27...Fd7

1.d4 g6 2.Cf3 Fg7 3.e4 d6 4.Fc4 e6!? 5.0-0 Ce7 et nous retrouvons une défense moderne (ou défense Robatsch), compliquée à souhait. 6.a4!? démontrait que Ju Wenjun ne s'attendait pas vraiment à ce début de partie, et après 6...Cd7 il n'y a pratiquement plus de théorie. Sur 7.c3 a5, il ne fait aucun doute que Tan Zhongyi a obtenu ce qu'elle recherchait : hors-théorie avec toutes les pièces encore sur la table, dans une structure qu'elle connait mieux que son adversaire. 8.Te1 recevait a tempo la réponse 8...b6, 1h15-1h22. La « défense hippopotame ». Le grand maître Tiger Hillarp Persson a écrit à son sujet : « L'Hippo est bas dans l'eau. Il semble presque ridiculement passif et de nombreux théoriciens considèrent l'hippopotame comme un animal paisible et presque doux. Mais rien ne peut être plus éloigné de la vérité. En examinant de plus près la position et les statistiques c'est totalement différent. L'hippopotame est un animal féroce; prêt à écraser tous ceux qui se rapprochent trop. »

9.Ca3 h6 suivait la dernière partie des bases de données : 0-1 (52) Huss,A (2313)-Romanov,E (2640) Zurich SUI 2017, aussitôt abandonnée par le 10.Fd3 de Ju Wenjun. 10...Fb7 11.Cc4 0-0 12.De2, avec la position du 1er diagramme. La challenger, avec son point d'avance, se développe tranquillement derrière ses pions centraux, laissant le soin à son adversaire de venir la chercher. 12...e5!? La machine préfère l'autre poussée centrale : 12...d5 13.exd5 Cxd5, etc. 13.dxe5 dxe5 14.b3 Db8!? 15.Fa3 c5 16.Tad1 Td8. Les Blancs sont bien entendu nettement mieux, mais tout reste à faire. 1h00-0h50. 17.Fc1 Fc6 18.Fc2 Dc7 19.Ca3 g5?! Tan Zhongyi a compris qu'elle devait prendre les choses en main, même au prix de coups douteux comme celui du 2e diagramme. 0h49-0h46. 20.h4! Bonne réaction de Ju Wenjun qui n'attendait que ça ! 20...g4?! Une fuite en avant, mais 20...gxh4 21.Cxh4 offrait aussi une excellente position aux Blancs. 21.Ch2 h5 22.f3! Ju Wenjun a tout compris de la position; l'aile-Roi des Noirs va s'écrouler. 22...gxf3 23.Dxf3 Cg6?! Tan Zhongyi fonce inexorablement vers la défaite. 24.Fg5! De nouveau le plus précis. Le titre mondial tend les bras à Ju Wenjun. 24...f6 Le mieux était sans doute de proposer nulle. 25.Dxh5!? Rate le joli coup intermédiaire 25.Fd3! et si 25...fxg5? c'est mat par 26.Fc4+ Rh7 27.Dxh5+ Fh6 28.hxg5 Fd5 29.Dxh6+ Rg8 30.Fxd5#. 25...Cdf8 26.Fe3 Fe8 27.Dg4 Fd7 Et dans la position complètement gagnante du 3e diagramme, Ju Wenjun a proposé à son adversaire de répéter les coups par 28.Dh5, une proposition refusée, à tort, avec 28...Fe6 par Tan Zhongyi. 29.Cb5 De7 30.Cg4 Txd1 31.Txd1 Td8 32.Txd8!? À trop vouloir chercher la nulle Ju Wenjun perd de son avantage. 32.Tf1! était clairement plus fort. 32...Dxd8 33.Ch6+ Fxh6 34.Fxh6!? À nouveau, plus fort était 34.Dxh6!. 34...Ff7 35.Dg4 Fe6 36.Dg3 Cette fois Ju Wenjun ne repropose pas de répéter la position.

36...Rh7 37.Fe3 Dd8 38.Df2 De7 39.g3 Fg4 40.Dd2 Ce6 41.Rh2 Cg7 42.Cd6 Dd7 43.Cc4 Df7, diagramme ci-contre. 44.Cd6!? Ju Wenjun offre généreusement le demi-point par répétition au lieu de prendre en b6; un nouveau refus de la part de Tan Zhongyi serait déplacé. Et pourtant 44...Dg8?! 45.Df2 Dd8 46.Dd2 Ch5 47.Cf5 Dg8 48.Dd5 Df8 49.Fh6 De8 50.Db7+ Rg8 51.Cg7!? De7 52.Dxe7 Cxe7 53.Cxh5 Fxh5 54.Rg2 Rf7, etc. et ½-½ après des coups sans grand intérêt.

Ju Wenjun - Tan Zhongyi
Après 43...Df7

Et voilà, c'est fait, la challenger Ju Wenjun a arraché le titre mondial des mains de Tan Zhongyi ! La tenante du titre ne s'est pas relevée de ses deux défaites consécutives en début de match. Malgré une préparation d'une année en prévision de ce duel, ce n'est que dans la deuxième phase de l'affrontement, dans sa ville natale de Chongqing, que Tan Zhongyi a réussi à faire jeu égal avec sa compatriote. Néanmoins, avec deux points d'avance après la 5e partie, Ju Wenjun - qui partait largement favorite - a alors surtout cherché à gérer cette avance.

Ju Wenjun, née le 31 janvier 1991, grand maître féminin en 2009 et grand maître (mixte) en 2014, a remporté le cycle 2015-2016 du Grand Prix FIDE féminin pour gagner sa place de challenger. Ju Wenjun est la deuxième meilleure joueuse du monde derrière sa compatriote Hou Yifan, qui ne participe plus aux compétitions réservées aux femmes.

Neuvième partie du match

Tan Zhongyi - Ju Wenjun
Après 13.e3
Tan Zhongyi - Ju Wenjun
Après 19...Fd7
Tan Zhongyi - Ju Wenjun
Après 37...Txf3

Contrairement à la partie N°7, cette fois Tan Zhongyi était prête pour affronter la Nimzo-Indienne de Ju Wenjun. La challenger, forte de son point d'avance à deux parties de la fin du match, s'est logiquement tournée vers une variante calme avec des échanges de pièces 10...Cxd2 11.Dxd2 dxc4 1h13-1h33. 12.Dxa5 Cxa5 13.e3, 1er diagramme, avec ici, au lieu de 13...Fb7 de Hort,V-Taimanov,M Leningrad 1967, ou 13...Cb3 de Morcken,O-Porreca,G Dubrovnik 1950, un 13...b5 qui laisse, comme dans la plupart des cas sur cette ligne, une position noire confortable. 14.cxb6 axb6 15.Cd2!? Tan Zhongyi attaque les pions de l'aile de son adversaire, mais il ne va pas être simple de s'en débarrasser. 15...b5 16.a4 Cb7! Après 23 minutes. Le pion a4 est cloué à cause de la Ta1 et se retrouve menacé. 0h47-0h50. Tan Zhongyi va elle aussi prendre pas mal de temps pour continuer et 17.Ta3 est arrivé sur l'échiquier. 0h25-0h50. 17...Txa4 18.Txa4 bxa4 19.Fxc4 L'objectif blanc a été atteint, même si évidemment il n'est plus question d'obtenir le moindre avantage. 19...Fd7, 2e diagramme. 20.Ce4?! La tenante du titre pense pourtant posséder encore des chances de gain, alors que sur le plus simple 20.b3! les joueuses pouvaient déjà se serrer la main. 20...Re7 21.Re2 Tb8. Ju Wenjun a maintenant un léger avantage. 22.Tb1 Fc6 23.Cc3 Cc5 24.f3 f5 25.Rd2 g5 26.Fe2 h5 27.Rc2 Libère la Tour de la défense du pion b2. 27...g4. 0h13-0h30. 28.Td1 Tg8 29.Td4! Un bon coup de défense. 29...gxf3 30.Fxf3 Fxf3 31.gxf3 Tg2+ 32.Td2 Tg1 33.Td4?! - 33.Td1! était plus simple avec équilibre - 33...Tf1! Après une longue réflexion. Ju Wenjun possède maintenant de quoi embarrasser la tenante de titre ! 0h13-0h08. 34.Cxa4 e5!? et des pendules à 0h10-0h04. 35.Th4 Tf2+ 36.Rd1 Cxa4 37.Txa4 Txf3, 3e diagramme.

38.Re2 Th3 39.Ta3 Txh2+ 40.Rf3 Th3+!? 41.Rf2 Th2+ 42.Rg3 Te2 43.Rf3 Txb2 44.Th6 Th2 45.e4! Un très joli coup, apparemment le seul qui permette aux Blancs d'arracher le demi-point ! 45...Th4 - Si 45...f4?! 46.Te6+!! Une Tour folle profiterait de la position de pat du Roi blanc. 46.exf5 Tf4+ 47.Re3 Txf5 48.Re4 Tg5 49.Ta6, diagramme ci-contre, et nulle au 80e coup après quelques coups précis de Tan Zhongyi que nous vous encourageons à rejouer.

Tan Zhongyi - Ju Wenjun
Après 49.Ta6

La Nimzo-Indienne de la challenger Ju Wenjun a facilement neutralisé les velléités de Tan Zhongyi dans cette neuvième partie du match. La tenante du titre s'en sort même bien et conserve ainsi une dernière chance d'égaliser dans la 10e et dernière partie classique vendredi 18 mai. Tan Zhongyi jouera avec les pièces noires; une couleur avec laquelle elle a sans doute obtenu ses meilleures positions.

Neuvième partie du match | Photos http://cca.imsa.cn/archives/66437

Huitième partie du match

Ju Wenjun - Tan Zhongyi
Après 8...Ch6
Ju Wenjun - Tan Zhongyi
Après 18...Tfe8
Ju Wenjun - Tan Zhongyi
Après 26...Txe5?

La retransmission s'améliore de jour en jour et pour la première fois nous avons reçu les coups un par un depuis le début ! Cela nous a d'ailleurs permis de voir une ouverture assez rare : 1.d4 d5 2.c4 e6 3.Cf3 c6, jusqu'ici c'est une semi-Slave, puis 4.Fg5!? f6!? 5.Ff4 g5!? Et allez ! 6.Fxb8 Txb8 7.e3 Fd6 8.Cc3 Aucun doute, Tan Zhongyi, menée d'un point, a décidé de jouer pour le gain malgré les pièces noires. 8...Ch6, comme dans le 1er diagramme, avec 1h16-1h14. 9.Fe2 0-0 10.Dc2!? Un moment intéressant. Le cœur de Ju Wenjun semble balancer entre le petit et le grand roque. La réponse de Tan Zhongyi prendra 21 minutes, 10...Fd7, certainement après avoir calculé pas mal d'autres variantes avant ce coup utile, avec, peut-être, l'idée d'un futur ...Fg6. 11.e4!? La challenger prend l'initiative d'un échange central selon l'adage bien connu : « à une attaque sur l'aile il faut réagir au centre. » 11...dxe4 12.Cxe4 Fb4+ 0h58-0h52 13.Cc3 g4 14.Cd2 Fe8 Avec la paire de Fous et un Roi ennemi encore au centre, il fallait sans doute ouvrir la position par 12...e5!?. 15.Cb3 Fg6 16.Fd3 f5!? Nous aurions mieux compris un 16...Cf5!?. 0h48-0h37. 17.0-0-0 Et le cœur de Ju Wenjun se décide enfin pour le grand roque. 17...Dg5+ 18.Rb1 Tfe8, 2e diagramme, a plongé Ju Wenjun dans une réflexion de 18 minutes pour jouer 19.c5 Fxc3 A tempo ! 20.Dxc3 Tbd8 et des temps équilibrés à 32 minutes chacune. 21.The1. Depuis quelques coups déjà, la machine propose aux Blancs d'ouvrir l'aile-Roi par h3, voire h4 pour pousser h5 et chasser le Fg6. 21...Cf7 22.Fc4 Df6 23.f4!? La challenger avait donc une idée différente de celle de la machine. 23...gxf3! 24.gxf3 b5!? C'est parti, la course des attaques sur roques opposés est lancée ! 25.Fd3!? Ici, Komodo préférait prendre en passant par 25.cxb6 axb6 26.f4! avec avantage blanc. 25...e5!? 26.dxe5 Txe5? Une faute ! 3e diagramme. Il fallait reprendre avec le Cavalier : 26...Cxe5! 27.f4 Cg4, même si les Blancs restaient avec un léger avantage. Ju Wenjun aurait maintenant pu obtenir un avantage décisif par 27.Txe5! Cxe5 28.f4 Cg4 29.Dxf6 Cxf6 30.Fc4+ Les Blancs ne gagnent pas de matériel sinon une position gagnante sur 30...Cd5 31.Fxd5 cxd5 32.Cd4 avec domination totale ! Au lieu de ça, 27.Fc2?! f4! a laissé les Noirs dans la partie. 28.Txd8+ Dxd8 - 0h14-0h21 - 29.Fxg6 Txe1+ 30.Dxe1 hxg6 Avec égalité selon la machine. 31.De4 Df6 32.Cd4 Ce5 et la nulle fut signée ½-½.

Ju Wenjun - Tan Zhongyi — Photo http://www.qipai.org.cn/photo-66721.html

Septième partie du match

Tan Zhongyi - Ju Wenjun
Après 16.Ca4
Tan Zhongyi - Ju Wenjun
Après 29...Cxd4
Tan Zhongyi - Ju Wenjun
Après 33.Fd2

Pour la première fois du match, Tan Zhongyi et Ju Wenjun ont joué une Nimzo-Indienne. Les 12 premiers mouvements sont arrivés d'un coup, avant la petite innovation 12...a6 de la challenger. À noter qu'ensuite, pour la première fois, nous avons enfin eu une retransmission - toujours différée de 30 minutes - au coup par coup. Dans le 1er diagramme après 16.Ca4, les pendules à 1h16 et 1h04 démontraient que les joueuses étaient bien préparées sur cette ligne d'ouverture. À peine constituée, Ju Wenjun décide de «casser» sa structure de pions pendants avec 16...c4 - pour ne pas perdre c5 - plutôt que de la maintenir par 16...Cd7. Cependant, sur 17.Fc2 Tb8 18.Fc3 Fd6 19.Fd4 Occupant le «trou» en d4. 19...De7 20.Cc3 Ramenant le Cavalier hors-jeu vers le centre. 20...Fe5 21.b3 Tfd8 22.h3, les Noirs ont perdu l'élasticité de leur centre de pions. Ju Wenjun va prendre une douzaine de minutes avant de continuer par 22...Tbc8, et sur 23.Dd2, une dizaine de minutes ont été consommées pour 23...Fb7. 0h50-0h22. En fait, on ne voit pas trop ce que les Noirs peuvent concrètement entreprendre. 24.Tfd1 Ce4 25.De1 Cc5. 0h36-0h17. 26.Ce2 cxb3 27.axb3 Fd6 28.Fb2 Ce6 29.Cd4?! Une imprécision, parce que sur 29...Cxd4, 2e diagramme, Tan Zhongyi a un problème pour reprendre en d4. Si 30.Fxd4 Fa3 gagne la qualité, et si 30.Txd4 Fe5 gagne aussi la qualité. Il faut donc reprendre par 30.exd4 et accepter l'échange des Dames. 30...Dxe1+ 31.Txe1 ainsi que l'aplanissement de la position par 31...Ff4 32.Ff5 Fxc1 33.Fxc8 Fd2 et les joueuses se sont accordées pour partager le point dans la position du 3e diagramme.

Tan Zhongyi et Ju Wenjun | Photo http://cca.imsa.cn/archives/66079

Sixième partie du match

Ju Wenjun - Tan Zhongyi
Après 20...c5
Ju Wenjun - Tan Zhongyi
Après 27...Cxc4
Ju Wenjun - Tan Zhongyi
Après 39...Te6

Le déménagement à Chonqqing n'a absolument rien changé quant à la qualité de la retransmission en direct et les coups arrivent par paquets comme de Shanghai. De 9...Cbd7 à 14...Te8, une nouveauté comparée à la partie Belous,V (2566)-Grandelius,N (2628) Abu Dhabi 2015, qui avait continué par 14...Cb6, à partir d'un début Catalan choisi par Ju Wenjun, comme dans la 3e partie qui lui avait apporté un point en seulement 27 coups. 15.e4 semblait normal et bon, mais Ju Wenjun, avec 2 points d'avance, ne cherche pas la bagarre. Alors 15.dxe5 Cxe5 16.Dxb3 Te7!? avec l'idée de repousser la Dame par 17...Fe6 et libérer la Ta8 sans perdre le pion b7, mais 17.Cd4 en empêche la réalisation. 30 minutes et un paquet de coups plus tard : 17...Fg4 18.f3 Tan Zhongyi tentait d'attirer son adversaire dans les complications avec 18...Fd7?!, une proposition rejetée, sans doute à tort, par 19.Dc3!? Tc8 20.Tad1 c5, comme dans le 1er diagramme, 0h16-0h24, dans lequel les Noirs ne sont pas si mal finalement. 30 autres minutes plus tard, 21.Cc2 b5 22.b3 Db6 23.Rh1 b4 24.Dd2 Fc6 25.Ce3 g6 26.Dc2 c4! Tan Zhongyi obtenait enfin quelques complications. 27.Cxc4 Cxc4, 2e diagramme, avec des pendules à 6 minutes pour Ju Wenjun et 7 minutes pour Tan Zhongyi, mais une position noire préférable puisqu'ils vont récupérer le pion e2. Passons directement au 3e diagramme du paquet de coups suivant après 39...Te6, où Ju Wenjun, en grand zeitnot, 8 secondes apparemment, lâche un pion par 40.Ff1? Dxf3 41.Fxa6 Txa6 42.Tg2... La suite et la fin de la partie ne sont guère passionnantes, Tan Zhongyi n'obtiendra qu'une finale de Dames avec un pion de plus, un avantage normalement insuffisant pour l'emporter, mais de nouveau sous la pression du temps, Ju Wenjun laisse le Roi ennemi entrer dans sa position (92.Df3+? et 95.Dc2+?) et Tan Zhongyi réduit le score 3,5 à 2,5. Septième partie dimanche 13 mai.

Ju Wenjun et Tan Zhongyi | Photo http://cca.imsa.cn/archives/65749

Cinquième partie du match

Tan Zhongyi - Ju Wenjun
Après 17.Tb1?!
Tan Zhongyi - Ju Wenjun
Après 24...Dg5
Tan Zhongyi - Ju Wenjun
Après 34...Rf1

Fidèle à sa nouvelle stratégie des ouvertures consistant à ne pas avoir de stratégie d'ouvertures, Tan Zhongyi a choisi un début du Fou afin de repousser la lutte dans le milieu de jeu. Ju Wenjun lui a opposé une défense de Berlin avec 3...Cf6 qui, nous l'avons déjà rappelé, n'a rien à voir avec le mur de Berlin, sinon avec Paul Rudolf von Bilguer et Adolf Anderssen de la Pléiade berlinoise https://fr.wikipedia.org/wiki/Pl%C3%A9iade_berlinoise Une dizaine de coups plus tard, alors que la championne du monde en titre cherchait à détruire un pion e4 avancé, la position noire du 1er diagramme après 17.Tb1?! offrait de meilleures possibilités à Ju Wenjun. Cependant, comme dans la 4e partie, la challenger a de nouveau donné des munitions à son adversaire avec un échange douteux : 17...exf3?! 18.Cxf3 Ce4. Tan Zhongyi ne faisait pas mieux avec 19.Ce5?! et une suite d'échanges allait cette fois donner un clair avantage noir après 19...Cxe5 20.dxe5 Fxb5 21.axb5 Txe5 22.Fe3 Te6 23.Fd4. L'idée blanche est facile à comprendre : monter une attaque directe. 23...Cc4 24.Fd3 Dg5!, comme dans le 2e diagramme. La Dame noire empêche la blanche de venir sur l'aile-Roi et la menace de doubler les Tours sur la colonne "e" n'est pas à prendre à la légère. Tan Zhongyi trouve le moyen de doubler aussi les siennes par 25.b3 Ccd6 26.Tb2 Tae8 27.Tbe2, mais l'avantage noir devient préoccupant sur 27...Cf5 28.Fc2 Ch4 29.Dd3 Cg6?!29...f5! semblait évident et fort — 30.Fe3 Dh5. Comme depuis le début du match les coups arrivent par paquets et cette retransmission d'un championnat du monde d'échecs est la pire que nous ayons vue. C'en est presque insultant pour les joueuses. La fin de la partie est arrivée d'un bloc : 31.c4? Ce5 32.Dd4 Tg6 33.Fxe4 dxe4 34.Rf1, 3e diagramme. 34...Cf3 35.Dd7 Cxh2+ 0-1

La sixième partie du match n'aura lieu que le samedi 12 mai après un déménagement de Shanghaï à Chonqqing, une ville de quatorze millions d'habitants créée dans les années 1990 pour qu'elle devienne un pôle économique majeur de la Chine intérieure, située à environ 1800 km.

Lors de la conférence de presse, Ju Wenjun a dit qu'elle était surprise d'avoir 2 points d'avance. Elle a estimé que Tan Zhongyi n'est pas en grande forme, mais qu'il restait encore beaucoup à faire. Tan Zhongyi a déclaré qu'avec les joueuses d'échecs c'est toujours comme ça; un mauvais rythme peut gâcher toute une compétition. Ju Wenjun et Tan Zhongyi prendront la route demain vers Chongqing et Tan souhaite mieux jouer cette deuxième phase dans sa ville natale.

<
Publié le 25/05/2018 - 06:30 , Mis à jour le 25/05/2018 - 08:41
Les réactions (8)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
ZORGLUB94 - 18/05/2018 23:34
Une grande variété d'ouvertures dans ce match avec une seule partie commencée par e4 et le début du fou qui doit être très rare. Un match combatif jusqu'au bout.

macounet - 15/05/2018 20:25
En tout cas, on peut dire qu'elles se fritent sur l'échiquier.

on doit pas être loin d'avoir plus de parties décisives en 1 championnat que dans les 3 championnats de Carlsen !!!



fm76 - 07/05/2018 18:14
Perso, je suis toute l'actualité échiquéenne et un maximum de compétition internationale, mais force est de constaté que ce match est nettement moins médiatisé que le prochain Carlsen - Caruana de novembre 2018...
De plus un match opposant deux excellentes joueuses chinoises en Chine peu rediffusé en direct (et avec le décalage horaire), ça n'aide pas...