La Der des Ders du Grand Suisse FIDE 2023

FIDE Grand Swiss 2023

Vidit Santosh Gujrathi remporte le Grand Suisse FIDE 2023 et se qualifie au tournoi des Candidats 2024 en compagnie d'Hikaru Nakamura. Rameshbabu Vaishali déjà qualifiée, remporte la compétition. Il restait une place à prendre aux Candidates et c'est la Chinoise Tan Zhongyi qui s'en est emparée.

REVOIR LES PARTIES


Le bilan par Maxime Vachier-Lagrave

Le résultat de ce tournoi constitue bien sûr une déception, puisque c’était très probablement ma dernière cartouche pour ce cycle de championnat du monde, et que je n’ai pas pu exploiter cette chance. 

En arrivant sur l’Ile de Man, je ne pensais pas que ça allait être aussi compliqué pour moi sur le plan physique. Car malheureusement, je suis arrivé malade, physiquement affaibli et avec une toux constante. Même si je ne cherche pas d’excuses, il est évident que ça a été préjudiciable à mes résultats de la première moitié de tournoi (2/5). Et dans ces cas-là, malheureusement, il n’y a pas grand-chose à faire…

Si je prends un peu de hauteur, je dois dire que cette non-qualification aux Candidats ne s’est pas vraiment jouée sur ce tournoi. De toute façon, mon état de forme sur toute la première moitié de l’année 2023 était vraiment trop faible. Du coup, je me suis retrouvé hors course pour la place au Circuit Fide, et avec un classement ne permettant pas vraiment de jouer la qualification au Elo : deux des quatre voies d’accès aux Candidats étaient donc d’emblée fermées pour moi… Source https://www.mvlchess.com/2023/11/14/grand-swiss-petite-forme/

En attendant la ronde 11...

Après sa qualification au tournoi des Candidates, Rameshbabu Vaishali ne veut pas s'arrêter en si bon chemin : « Le titre de Grand Maître [mixte] est un grand rêve pour moi depuis mon enfance et je m'en rapproche. J'essaie de ne pas y penser ; bien sûr, cela me vient sans cesse à l'esprit, mais je fais de mon mieux pour me concentrer sur mon jeu. »

C'est certainement la première fois dans l'histoire des échecs que l'on trouve une sœur et un frère - Rameshbabu Praggnanandhaa est qualifié en tant que finaliste de la Coupe du monde 2023 - qualifiés dans leur tournoi des Candidats respectif.

Nous l'avons déjà dit et répété, l'unique possibilité de voir un Français au tournoi des Candidats 2024 réside dans la qualification au Elo d'Alireza Firouzja. Pour cela, l'idéal serait qu'Hikaru Nakamura avec ses 2789 (+11) prenne une des deux places qualificatives de ce Grand Swiss. Ainsi, Alireza Firouzja 2765 (-12) n'aurait plus qu'à tenir à distance ses deux plus proches poursuivants ; Wesley So 2752 et Anish Giri 2750. N'oublions pas qu'un tournoi important a lieu du 19 novembre au 3 décembre, la Sinquefield Cup, avec, entre autres, Alireza Firouzja, Anish Giri et Wesley So !

La journée d'hier a été triste pour nos représentants ; pas une seule victoire et deux défaites. Il est en effet psychologiquement très difficile de passer à jouer pour une qualification à jouer pour rien, ou presque. La motivation n'est plus aussi haute, le moral est au plus bas, et la fatigue accumulée au cours de ces longues journées se fait doublement sentir. Et pourtant, il va falloir lutter jusqu'au bout...

La onzième et dernière ronde des Français n'a été qu'une succession de parties nulles, mais les jeux étaient déjà faits et il n'y avait aucune raison de jouer en « must win ». La déception vient évidemment d'Alireza Firouzja, seulement 6 points, à 2,5 points du vainqueur. Si le Français a beaucoup joué en blitz et rapide, ses dernières parties classiques remontaient à juin 2023. Est-ce un manque de pratique, un manque de travail ? Seul Alireza pourrait répondre. Dans tous les cas, la qualification d'Hikaru Nakamura est une aubaine pour lui.

Étienne Bacrot sur sa chaîne https://www.youtube.com/watch?v=bnJrdLrEpAE : « Je fais +2, perf. à 2750, je gagne 12 points Elo, mon prochain classement sera de 2680. On se rapproche des 2700, ça faisait longtemps que je n'avais pas fait une telle performance en jouant énormément de top joueurs. Malheureusement je perds cette partie contre Caruana, qui me retire toutes chances pour les premières places, mais il y a beaucoup de bon dans ce tournoi. »

Extrait des classements

NomFédEloPts.
1 Vidit, Santosh Gujrathi 2716 8,5
2 Nakamura, Hikaru 2780 8
3 Esipenko, Andrey 2683 7,5
4 Erigaisi, Arjun 2712 7,5
5 Keymer, Vincent 2717 7,5
6 Maghsoodloo, Parham 2707 7,5
7 Giri, Anish 2760 7,5
8 Sindarov, Javokhir 2658 7
9 Predke, Alexandr 2656 7
10 Caruana, Fabiano 2786 7
11 Duda, Jan-Krzysztof 2726 7
12 Abdusattorov, Nodirbek 2716 7
13 Praggnanandhaa, R 2738 7
14 Yakubboev, Nodirbek 2616 6,5
15 Ter-Sahakyan, Samvel 2618 6,5
16 Yilmaz, Mustafa 2640 6,5
17 Cheparinov, Ivan 2658 6,5
18 Bacrot, Etienne 2669 6,5
_
27 Vachier-Lagrave, Maxime 2727 6,5
39 Firouzja, Alireza 2777 6
87 Dardha, Daniel 2580 4,5
101 Maurizzi, Marc`andria 2555 4
NomFédEloPts.
1 Vaishali, Rameshbabu 2448 8,5
2 Muzychuk, Anna 2510 8
3 Tan, Zhongyi 2517 7,5
4 Munguntuul, Batkhuyag 2366 7,5
5 Garifullina, Leya 2402 7
6 Stefanova, Antoaneta 2424 7
7 Cramling, Pia 2446 7
8 Muzychuk, Mariya 2519 7
9 Tsolakidou, Stavroula 2385 6,5
10 Cori T., Deysi 2367 6,5
11 Narva, Mai 2399 6,5
12 Socko, Monika 2380 6,5
13 Assaubayeva, Bibisara 2469 6,5
14 Javakhishvili, Lela 2437 6,5
15 Kamalidenova, Meruert 2351 6
16 Milliet, Sophie 2391 6
_
25 Guichard, Pauline 2358 5,5
30 Kosteniuk, Alexandra 2523 5,5
Qualifiés au tournoi des Candidats 2024

Qualifiés au tournoi des Candidats 2024 qui aura lieu en avril 2024 à Toronto : Ian Nepomniachtchi, Magnus Carlsen (qui ne devrait pas participer), Rameshbabu Praggnanandhaa, Nijat Abasov (4e de la Coupe du monde), Fabiano Caruana, Vidit Santosh Gujrathi et Hikaru Nakamura. Le premier du Circuit FIDE 2023, actuellement mené par Caruana (déjà qualifié), puis Gukesh D avec 79.50 points, Wesley So (78.84), Anish Giri (75.87), etc. Et enfin, un joueur sélectionné au Elo au 1er janvier 2024.

Qualifiées au tournoi des Candidates 2024 qui aura lieu en avril 2024 à Toronto : Lei Tingjie, Kateryna Lagno, Aleksandra Goryachkina, Nurgyul Salimova, Anna Muzychuk, Rameshbabu Vaishali, Tan Zhongyi et Humpy Koneru qui, avec 2554, sera certainement sélectionnée au Elo du 1er janvier 2024.

Extrait du classement du Circuit FIDE

JoueurEloFédPoints
1 Caruana, Fabiano 2795 104.83
2 Giri, Anish 2752 84.31
3 Gukesh D 2746 79.50
4 So, Wesley 2752 78.84
5 Erigaisi Arjun 2713 71.56
6 Carlsen, Magnus 2829 63.45
7 Nakamura, Hikaru 2778 59.25
8 Praggnanandhaa R 2741 54.79
9 Abdusattorov, Nodirbek 2722 54.63
10 Vidit, Santosh Gujrathi 2715 49.60
_


30 Firouzja, Alireza 2777 26.87

Vidit : « Mon objectif a toujours été de participer aux Candidats, et éventuellement au Championnat du Monde. C'est donc une étape très importante. Je suis très heureux de ma performance. »

Vidit : « Avec l'argent du prix je vais faire cadeaux à mes parents, des téléphones. C'est ce qui me vient à l'esprit. Probablement leur offrir de belles vacances ; ce serait bien. Pour ma sœur aussi... Pour moi, je vais probablement acheter un nouvel ordinateur portable car le mien est vraiment vieux et il fonctionne à peine, donc pour commencer, je vais mettre à jour mes appareils électroniques. »

Vidit Santosh Gujrathi | Photo Anna Shtourman https://www.instagram.com/annashtourman

Grand Suisse FIDE 2023 en 11 parties à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Le partage du point par accord mutuel est interdit avant le 30e coup des Noirs. Les parties de la dernière ronde du dimanche 5 novembre débutent à 15 h 00.

— Tous les résultats du tournoi mixte sur https://chess-results.com/tnr793016
— Tous les résultats du tournoi féminin sur https://chess-results.com/tnr793017

Extrait des résultats de la ronde 11 (mixte)

Erigaisi, Arjun (2712)
½-½
½½
Nakamura, Hikaru (2780)
Vidit, Santosh Gujrathi (2716)
1-0
10
Predke, Alexandr (2656)
Giri, Anish (2760)
1-0
10
Esipenko, Andrey (2683)
Caruana, Fabiano (2786)
½-½
½½
Keymer, Vincent (2717)
Maghsoodloo, Parham (2707)
1-0
10
Vitiugov, Nikita (2711)
Praggnanandhaa, R (2738)
1-0
10
Deac, Bogdan-Daniel (2701)
Bacrot, Étienne (2669)
½-½
½½
Aronian, Levon (2742)
Cheparinov, Ivan (2658)
½-½
½½
Vachier-Lagrave, Maxime (2727)
Firouzja, Alireza (2777)
½-½
½½
Yakubboev, Nodirbek (2616)
Dardha, Daniel (2580)
½-½
½½
Svane, Rasmus (2646)
Fawzy, Adham (2535)
½-½
½½
Maurizzi, Marc`andria (2555)

Arjun Erigaisi ½-½ Hikaru Nakamura

Comme hier, nous allons nous concentrer sur la partie d'Hikaru Nakamura, puisque sa qualification laisserait la porte entrouverte à Alireza Firouzja pour une qualification au Elo, et aussi parce que les Français sont hors-jeu. Courageusement, l'Américain a choisi la Sicilienne variante Kalashnikov : 1.e4 c5 2.f3 c6 3.d4 cxd4 4.xd4 e5 la variante La Bourdonnais. 5.b5 d6 le coup constitutif de la « Kalash ». 6.1a3 a6 7.c3 e6 8.c4 f6 9.a4 c8 avec une première réflexion d'Arjun Erigaisi.

Arjun Erigaisi - Hikaru Nakamura, 9...c8

10.g5 a coûté 16 minutes, 10...b4 46 secondes. Les joueurs suivent toujours la théorie, il reste une vingtaine de parties dans la base dont une ½-½ (15) Geller,E (2615)-Sveshnikov,E (2535) Yerevan Zonal 1982. Une nouvelle réflexion semble indiquer que les Blancs ne s'attendaient pas à ce début de partie. 

Daniel Naroditsky : « Si vous montrez cette position à Hikaru avant la partie, je pense qu'il dirait, merci beaucoup, c'est un cadeau ! » Peter Leko : « Oui, c'est sûr ! Les Noirs ont tout pour jouer... »

11.e3 après 13 minutes. 11...e7 après 31 secondes. 12 minutes pour le simple 12.e2 et 2 minutes pour un coup joué une seule fois, par email : 12...g4 ponctué d'un « ! » par Stockfish.

Arjun Erigaisi - Hikaru Nakamura, 12...g4

Peter Leko : « C'est probablement la meilleure Kalachnikov de l'histoire des échecs ! » La partie par email avait continué par 13.xe7 xe3 14.xd8 xd1 15.xd1 xd8 16.d2 e7 17.0-0 d5 18.xd5+ xd5 19.exd5 xd5 ½-½ Pijl,R (2358)-Halwick,F (2380) IECG email 2003, mais Arjun Erigaisi a préféré 13.xg4 et « Naka » a répondu a tempo 13...xg5 14.xe6 fxe6 et des pendules à 0h50 et 1h39. 15.g4 avec 47 minutes, et enfin une première réflexion d'Hikaru Nakamura. 15...f6 après 7 minutes et 19 secondes. 16.0-0 Plus logique était 16.0-0-0 avec une attaque directe sur le pion d6 arriéré. 16...0-0 17.ad1.

Arjun Erigaisi - Hikaru Nakamura, 17.ad1

Le pion d6 est indirectement défendu, puisque 18.xd6?? serait réfuté par 18...xe3! 0-1. À noter que le pion noir doublé en e6 interdit la case d5, véritable plaque tournante des Blancs dans cette ouverture, aux Cavaliers. 17...e7 La machine proposait 17...h6. 18.e2 c6 19.d3 d4 20.e2 Après un début prometteur, la situation s'aplanie. 20...xe3 21.fxe3 xf1+ 22.xf1 c6

Arjun Erigaisi - Hikaru Nakamura, 22...c6

23.d2 d8 24.c3 c7 25.d1 b6 26.d3 b4 27.xb4 xb4 La partie a perdu tout son intérêt.

Arjun Erigaisi - Hikaru Nakamura, 27...xb4

28.c3 c6 29.c1 f8 30.d3 e8 31.b4 c8 32.a5 d7 33.f1 d5 37.c3 d6 38.a3 a5 39.bxa5 ½-½

Arjun Erigaisi - Hikaru Nakamura, 39.bxa5 ½-½

Un demi-point suffisant pour qualifier Hikaru Nakamura au tournoi des Candidats 2024 !

Alireza Firouzja ½-½ Nodirbek Yakubboev

Dans une Espagnole variante ouverte 1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 a6 4.a4 f6 5.0-0 xe4... les joueurs ont récité 21 coups de théorie. Dans la position du diagramme, Nodirbek Yakubboev vient de se tromper avec 32...hh8?, comptant sur le clouage en cas de prise en f7 par le Cavalier pour gagner une pièce, sauf que ce calcul est faux. Alireza Firouzja aurait dû jouer 33.xf7! hf8, mais il fallait voir 34.e4!! xf7 35.e6+! xe6 36.xc6+ xc6 37.xc6+ e7 38.xd5 avec déjà un bon pion de plus et a6 en grand danger.

Alireza Firouzja - Nodirbek Yakubboev, 32...hh8?

Malheureusement, le Français a cru son adversaire sur parole et a continué par 33.g2? et les Noirs ont eu le temps de défendre f7 avec 33...hf8 34.h3 f6! 35.e6+ e7 36.f3 fd8 Avec égalité. 37.d4 f4+! 38.gxf4 xd4 39.xc6 xc6 40.xc6 xf4

Alireza Firouzja - Nodirbek Yakubboev, 40...xf4

41.xa6 Alireza Firouzja gagne un pion, mais la finale est nulle. 41...g5 42.hxg5 fxg5 43.g3 e4 44.b6 e2 45.xb5 xa2 46.xg5 xe6 ½-½

Alireza Firouzja perd 14 points Elo dans cette compétition et pointe désormais avec 2763, talonné par Anish Giri (2754) et Wesley So (2572). La course à la qualification au Elo du 1er janvier 2024 s'annonce serrée !

Liste des prix du Grand Suisse mixte
Rameshbabu Vaishali | Photo Anna Shtourman https://www.instagram.com/annashtourman

Extrait des résultats de la ronde 11 (féminin)

Munguntuul, Batkhuyag (2366)
½-½
½½
Vaishali, Rameshbabu (2448)
Cramling, Pia (2446)
½-½
½½
Muzychuk, Anna (2510)
Tan, Zhongyi (2517)
1-0
10
Mammadzada, Gunay (2441)
Tsolakidou, Stavroula (2385)
½-½
½½
Stefanova, Antoaneta (2424)
Garifullina, Leya (2402)
½-½
½½
Javakhishvili, Lela (2437)
Kamalidenova, Meruert (2351)
0-1
01
Muzychuk, Mariya (2519)
Assaubayeva, Bibisara (2469)
½-½
½½
Narva, Mai (2399)
Cori T., Deysi (2367)
½-½
½½
Wagner, Dinara (2461)
Goryachkina, Aleksandra (2558)
½-½
½½
Dronavalli, Harika (2502)
Milliet, Sophie (2391)
½-½
½½
Gunina, Valentina (2439)
Injac, Teodora (2426)
½-½
½½
Guichard, Pauline (2358)
Qualifiées au tournoi des Candidates 2024

Sophie Milliet et Valentina Gunina en avaient assez et ont annulé en quelques minutes et 14 coups dans une Slave d'échange : 1.d4 d5 2.c4 c6 3.cxd5 cxd5 4.f4 f6 5.c3 c6 6.e3 a6 7.e2 f5 8.f3 h5 9.e5 e6 10.b3 a5 11.a4+ c6 12.b3 a5 13.a4+ c6 14.b3 ½-½. Un bon tournoi pour Sophie Milliet qui repart de l'île de Man avec 14 points Elo supplémentaires dans la besace !

Pauline Guichard, avec les pièces noires, a obtenu le même résultat contre Teodora Injac au 25e coup, par triple répétition de la position. Pauline Guichard gagne 13 points Elo.

Vaishali à propos du succès des joueurs indiens : « Je pense que tout a commencé par un seul homme, Vishy Anand ; c'est lui qui a tout lancé. Je pense que chaque joueur d'échecs le prend comme modèle et suit son chemin. »

Tan Zhongyi 1-0 Gunay Mammadzada

Dans une Sicilienne Najdorf, 1.e4 c5 2.f3 d6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 a6 6.e3 e5 7.b3 e6 8.f3 h5... Tan Zhongyi aurait pu payer cher sa faute 24.h3? au lieu de 24.c4!. Gunay Mammadzada aurait pu prendre un très gros avantage, pratiquement gagnant, avec 24...c3! 25.xc3 xc3 26.g2 a5 et le pion d5 tombe.

Tan Zhongyi - Gunay Mammadzada, 24.h3?

24...f8? a permis à la Chinoise de parer la menace par 25.c4! L'Azerbaïdjanaise n'aura pas de seconde chance. 25...e4 0h42-0h12 26.fxe4 e7 27.c2 e5?! 28.d4! g3 29.d3! xd4 30.xg3 e5 31.f3 f6 0h40-0h04 32.g1 f7 33.g6+ g7 34.e3 1-0

Tan Zhongyi - Gunay Mammadzada, 34.e3 1-0

Une victoire importante, puisque Anna Muzychuk, arrivée deuxième du Grand suisse, est déjà qualifiée, c'est donc Tan Zhongyi, troisième, qui prend la seconde place qualificative.

Tan Zhongyi | Photo Anna Shtourman https://www.instagram.com/annashtourman
Liste des prix du Grand Suisse féminin

— Tous les résultats du tournoi mixte sur https://chess-results.com/tnr793016
— Tous les résultats du tournoi féminin sur https://chess-results.com/tnr793017

Extrait des classements du Grand Suisse 2023

NomFédEloPts.
1 Vidit, Santosh Gujrathi 2716 8,5
2 Nakamura, Hikaru 2780 8
3 Esipenko, Andrey 2683 7,5
4 Erigaisi, Arjun 2712 7,5
5 Keymer, Vincent 2717 7,5
6 Maghsoodloo, Parham 2707 7,5
7 Giri, Anish 2760 7,5
8 Sindarov, Javokhir 2658 7
9 Predke, Alexandr 2656 7
10 Caruana, Fabiano 2786 7
11 Duda, Jan-Krzysztof 2726 7
12 Abdusattorov, Nodirbek 2716 7
13 Praggnanandhaa, R 2738 7
14 Yakubboev, Nodirbek 2616 6,5
15 Ter-Sahakyan, Samvel 2618 6,5
16 Yilmaz, Mustafa 2640 6,5
17 Cheparinov, Ivan 2658 6,5
18 Bacrot, Etienne 2669 6,5
_
27 Vachier-Lagrave, Maxime 2727 6,5
39 Firouzja, Alireza 2777 6
87 Dardha, Daniel 2580 4,5
101 Maurizzi, Marc`andria 2555 4
NomFédEloPts.
1 Vaishali, Rameshbabu 2448 8,5
2 Muzychuk, Anna 2510 8
3 Tan, Zhongyi 2517 7,5
4 Munguntuul, Batkhuyag 2366 7,5
5 Garifullina, Leya 2402 7
6 Stefanova, Antoaneta 2424 7
7 Cramling, Pia 2446 7
8 Muzychuk, Mariya 2519 7
9 Tsolakidou, Stavroula 2385 6,5
10 Cori T., Deysi 2367 6,5
11 Narva, Mai 2399 6,5
12 Socko, Monika 2380 6,5
13 Assaubayeva, Bibisara 2469 6,5
14 Javakhishvili, Lela 2437 6,5
15 Kamalidenova, Meruert 2351 6
16 Milliet, Sophie 2391 6
_
25 Guichard, Pauline 2358 5,5
30 Kosteniuk, Alexandra 2523 5,5

En attendant la ronde 10...

C'est donc la tête basse que nous allons vivre les deux dernières rondes de ce Grand Swiss 2023. Il ne reste plus qu'une seule possibilité de voir un Français au tournoi des Candidats 2024 ; Alireza Firouzja, grâce à son classement Elo. Souhaitons à nos représentant et représentantes de bien terminer cette compétition. Il serait dommage de gâcher leur parcours dans les deux dernières parties, sans oublier les points Elo, toujours précieux, et les prix, non négligeables.

Maxime Vachier-Lagrave et Radoslaw Wojtaszek se sont affrontés à quinze reprises en cadence classique entre 2006 et 2021 et on ne compte qu'une seule partie décisive, à l'avantage du Polonais, en 2015, au tournoi de Bienne, contre une défense Grünfeld 1.d4 f6 2.c4 g6 3.c3 d5 avec 4.f4... 1-0 en 46 coups.

Fabiano Caruana mène par 8 victoires à 7 contre Hikaru Nakamura après 46 parties classiques, mais « Naka » a remporté leurs deux derniers affontements, avec les pièces blanches ; au tournoi des Candidats 2022 et au Norway Chess en juin 2023.

À noter que dans le féminin, Aleksandra Goryachkina vient d'encaisser deux défaites consécutives, lâche 11,5 points, et avec 2555,5 perd sa deuxième place mondiale au profit de Ju Wenjun 2560. Ça va mal aussi pour Alexandra Kosteniuk (-28) et Dronavalli Harika (-13) qui sortent du top 10 mondial avec désormais moins de 2500 Elo. En revanche, la vie est belle pour Rameshbabu Vaishali avec +25 et 2492 Elo.

Pia Cramling, 60 ans, 13e avec 5,5 points : « J'essaie simplement de trouver mon bonheur, de trouver un moyen de bien jouer aux échecs ; c'est vraiment la seule chose qui compte pour moi ! Je suis tellement heureuse d'être ici parce que je suis la joueuse la plus âgée, et c'est un très beau tournoi.  »

Pia Cramling
NomFédEloPts.
1 Esipenko, Andrey 2683 7,5
2 Nakamura, Hikaru 2780 7,5
3 Vidit, Santosh Gujrathi 2716 7,5
4 Predke, Alexandr 2656 7
5 Erigaisi, Arjun 2712 7
6 Keymer, Vincent 2717 7
7 Caruana, Fabiano 2786 6,5
8 Deac, Bogdan-Daniel 2701 6,5
9 Maghsoodloo, Parham 2707 6,5
10 Giri, Anish 2760 6,5
11 Vitiugov, Nikita 2711 6,5
12 Sindarov, Javokhir 2658 6
13 Ter-Sahakyan, Samvel 2618 6
14 Yakubboev, Nodirbek 2616 6
_
16 Bacrot, Etienne 2669 6
27 Vachier-Lagrave, Maxime 2727 6
39 Firouzja, Alireza 2777 5,5
88 Dardha, Daniel 2580 4
104 Maurizzi, Marc`andria 2555 3,5
NomFédEloPts.
1 Vaishali, Rameshbabu 2448 8
2 Muzychuk, Anna 2510 7,5
3 Munguntuul, Batkhuyag 2366 7
4 Garifullina, Leya 2402 6,5
5 Tan, Zhongyi 2517 6,5
6 Stefanova, Antoaneta 2424 6,5
7 Cramling, Pia 2446 6,5
8 Kamalidenova, Meruert 2351 6
9 Tsolakidou, Stavroula 2385 6
10 Cori T., Deysi 2367 6
11 Narva, Mai 2399 6
12 Assaubayeva, Bibisara 2469 6
13 Muzychuk, Mariya 2519 6
14 Javakhishvili, Lela 2437 6
_
16 Milliet, Sophie 2391 5,5
24 Guichard, Pauline 2358 5

Grand Suisse FIDE 2023 en 11 parties à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Le partage du point par accord mutuel est interdit avant le 30e coup des Noirs. Les parties débutent à 15 h 30 (heure française), sauf la dernière ronde du dimanche 5 novembre à 15 h 00.

— Tous les résultats du tournoi mixte sur https://chess-results.com/tnr793016
— Tous les résultats du tournoi féminin sur https://chess-results.com/tnr793017

Extrait des résultats de la ronde 10 (mixte)

Nakamura, Hikaru (2780)
1-0
10
Caruana, Fabiano (2786)
Deac, Bogdan-Daniel (2701)
0-1
01
Vidit, Santosh Gujrathi (2716)
Esipenko, Andrey (2683)
1-0
10
Maghsoodloo, Parham (2707)
Keymer, Vincent (2717)
1-0
10
Fedoseev, Vladimir (2691)
Sevian, Samuel (2698)
0-1
01
Erigaisi, Arjun (2712)
Predke, Alexandr (2656)
1-0
10
Kuzubov, Yuriy (2625)
Niemann, Hans Moke (2667)
0-1
01
Giri, Anish (2760)
Aronian, Levon (2742)
½-½
½½
Ter-Sahakyan, Samvel (2618)
Korobov, Anton (2658)
½-½
½½
Praggnanandhaa, R (2738)
Vachier-Lagrave, Maxime (2727)
½-½
½½
Wojtaszek, Radoslaw (2668)
Yakubboev, Nodirbek (2616)
½-½
½½
Bacrot, Etienne (2669)
Bartel, Mateusz (2651)
½-½
½½
Firouzja, Alireza (2777)
Gukesh, D (2758)
½-½
½½
Dardha, Daniel (2580)
Idani, Pouya (2633)
1-0
10
Maurizzi, Marc`andria (2555)

Hikaru Nakamura 1-0 Fabiano Caruana

En voyant les premiers coups de la partie au sommet entre Hikaru Nakamura et Fabiano Caruana, 1.e4 e5 2.f3 f6 3.c3 c6 La partie des Quatre Cavaliers 4.d4 Variante Écossaise, nous avons immédiatement pensé à une nulle rapide. Fabiano Caruana n'a évidemment rien contre un demi-point avec les Noirs, mais la question était de savoir si Hikaru Nakamura allait être d'accord. Apparemment non, puisque Hikaru a innové avec 17.a4.

Hikaru Nakamura - Fabiano Caruana, 17.a4

17...fe8 et des pendules à 1h40 et 1h14. 18.d6 Et là, un douteux 18...h6?! affaiblissant les parages du Roi noir. 19.f4 avec l'idée 20.b1 et 21.b7 avec une attaque terrible aidée par les Fous de couleur opposée. Les minutes s'égrènent et sur la retransmission l'évidence s'impose ; Caruana est mal !

Hikaru Nakamura - Fabiano Caruana, 19.f4

Selon la machine, un moindre mal était 19...ad8 20.e5 f6 21.xe6 fxe5 (si 21...xe6 22.c7-+) 22.xe5. Cependant, après 18 minutes de réflexion, 19...e7?! est arrivé sur l'échiquier. Nakamura a ici un coup, avec l'idée d'exploiter la Tour e7 non défendue, pour prendre un avantage quasi décisif... mais ne le trouve pas et joue 20.e3?!, même si les Blancs restent mieux, au lieu de 20.e1! et si 20...xa4? 21.xh6 gxh6 22.h4 h7 23.xe7, etc. 20...c8?! À nouveau, la machine trouve une suite pratiquement gagnante, mais cette fois c'est vraiment informatique, alors que le 20.e1! était relativement facile à voir. 21.xh6!? La suite humaine de 20.e3?!. Meilleur était 21.e5 f6 22.xf6 gxf6 23.xh6+ g8 24.ad1, etc. 21...f6.

Hikaru Nakamura - Fabiano Caruana, 21...f6

Sur 21...gxh6? 22.xh6+ g8 23.g5+ f8 24.h6+ g8 25.e1 et on retrouve l'idée du 20e coup : e3 et g3. 22.xe4 xc3 23.ad1 L'alternative 23.e1 était sans doute encore plus forte. Selon Peter Leko : « Hikaru sait qu'il devrait gagner. Ou il essaie de terminer la partie avec style, ou il décide qu'il n'y a pas lieu de se dépêcher. » 23...ce8

Hikaru Nakamura - Fabiano Caruana, 23...ce8

24.d8. Fabiano Caruana prend beaucoup de temps, mais malheureusement pour lui il n'y a plus de bonne défense. Avec déjà un pion de moins, le mieux qu'il puisse espérer est une finale avec deux pions de moins. 24...g8 Le plus résistant. Après 18 minutes de réflexion, Nakamura rate 25.g6! xd8 26.xd8 e1+ 27.h2 e5+ 28.g3 e6 29.e3! et joue à la place 25.h4?! Caruana, avec seulement 7 minutes, riposte très vite par 25...xc2?! La machine proposait un peu mieux. 26.1d3!

Hikaru Nakamura - Fabiano Caruana, 26.1d3!

26...h7 avec une poignée de secondes à la pendule. 27.3d7 g5 28.g3 b1+?! Joué avec 2 secondes ! 29.h2 f5 30.xe7 xd8 31.c7 f4+ C'est la fin...

Hikaru Nakamura - Fabiano Caruana, 31...f4+

32.xf4 gxf4 33.g7+ g8 34.xf6 b1 35.g7+ f8 36.xd8 Même la finale de Fous de couleur opposée est ganante. 36...xg7 37.g5 f3 38.g4 c4 39.g3 e4 40.d2 1-0

Hikaru Nakamura - Fabiano Caruana, 40.d2 1-0

Une partie importante, mais certainement pas d'un très haut niveau. Cette victoire d'Hikaru Nakamura est une excellente affaire pour... Alireza Firouzja ! Si l'Américain se qualifie directement aux Candidats via ce Grand Swiss, le Français prendra certainement la place qualificative au classement Elo. Il reste une partie pour « Naka », qu'il ne doit pas perdre...

Extrait des résultats de la ronde 10 (féminin)

Vaishali, Rameshbabu (2448)
1-0
10
Tan, Zhongyi (2517)
Muzychuk, Anna (2510)
1-0
10
Cori T., Deysi (2367)
Stefanova, Antoaneta (2424)
½-½
½½
Garifullina, Leya (2402)
Narva, Mai (2399)
0-1
01
Munguntuul, Batkhuyag (2366)
Javakhishvili, Lela (2437)
½-½
½½
Assaubayeva, Bibisara (2469)
Ushenina, Anna (2434)
0-1
01
Cramling, Pia (2446)
Mammadzada, Gunay (2441)
½-½
½½
Tsolakidou, Stavroula (2385)
Muzychuk, Mariya (2519)
1-0
10
Milliet, Sophie (2391)
Guichard, Pauline (2358)
½-½
½½
Bulmaga, Irina (2423)

Mariya Muzychuk 1-0 Sophie Milliet

Sophie Milliet a de nouveau joué avec courage avec, cette fois, une défense semi-Slave 1.d4 f6 2.c4 e6 3.f3 d5 4.c3 c6 5.e3 bd7 6.c2 d6... La position est devenue très compliquée et dans le diagramme la Française vient de jouer 25...c1?, sans doute avec l'idée si : 26.d1 xf4 27.xg7+ xg7 28.xg7 xg7 29.xe6+ f6 30.xf8 xf8 et la lutte continue.

Mariya Muzychuk - Sophie Milliet, 25...c1?

Si le coup se révèle perdant, c'est parce que Mariya Muzychuk trouve l'excellent 26.xe6!! xd2 27.xg7 et l'échec à la découverte force à donner la Dame par 27...xe5 28.fxe5 h8 29.e6

Mariya Muzychuk - Sophie Milliet, 29.e6

Avec Dame et trois pions contre Tour et Fou, la position blanche est complètement gagnante. 29...g8 30.f3 ce8 31.e4 c3 32.xd5 xe6 33.d1 xd5 34.xd5 b4 35.f5 h6 36.d6 xd6 37.exd6 g7 38.g5+ h8 39.e7 1-0

Mariya Muzychuk - Sophie Milliet, 39.e7 1-0
Les parties des Françaises et des Français
Les parties du Grand Suisse FIDE 2023 mixte

Tous nos remerciements à Mark Crowther de The Week in Chess pour les parties.

Les parties du Grand Suisse FIDE 2023 féminin

En attendant la ronde 9...

Pour Alireza Firouzja (2768), avec 4,5 points après sa défaite contre Samuel Sevian, le mieux est de souhaiter une victoire finale d'Hikaru Nakamura (2781). En effet, si l'Américain prend une des deux places qualificatives au tournoi des Candidats, le Français prendra celle du classement Elo. Bien entendu, pour conserver cette option, il faut éviter de perdre trop des parties pour ne pas se faire rattraper par Wesley So (2752).

Étienne Bacrot, après sa défaite contre Fabiano Caruana : « Dommage, il va falloir que je m'accroche pour les trois dernières parties afin de ne pas gâcher mon tournoi... C'est dur les échecs. » https://www.youtube.com/watch?v=kcCUoWeTeOw

Évidemment, Étienne Bacrot et Maxime Vachier-Lagrave, avec 5 points sur 8, peuvent mathématiquement encore se qualifier. Nous sommes les premiers supporters des joueuses et des joueurs français et nous leur souhaitons le meilleur. Cependant, il faut prendre en compte les résultats à venir des joueurs de tête et, en cas d'égalité, du départage. Ainsi, même en imaginant Étienne et Maxime gagner les trois dernières parties, il faut espérer que ceux qui possèdent plus de point qu'eux n'en marquent pas trop. D'un autre côté, si Fabiano Caruana, déjà qualifié aux Candidats, remporte le Grand Swiss, il libère une place.

Dans cette neuvième ronde, Étienne Bacrot et Maxime Vachier-Lagrave, avec le même nombre de points, ne s'affrontent pas ; c'est déjà une bonne nouvelle.

Dans le féminin, Pauline Guichard et Pia Cramling se sont déjà rencontrées à quatre reprises et la Suédoise mène avec 3 victoires et un match nul.

Quant à Sophie Milliet, ce sera sa première partie face à la championne du monde 2017 (au système coupe), Tan Zhongyi. La Chinoise a battu hier Aleksandra Goryachkina. Sophie Milliet réaliserait une norme de GM (mixte) en cas de victoire.

Extrait des classements

NomFédEloPts.
1 Esipenko, Andrey 2683 6,5
2 Nakamura, Hikaru 2780 6,5
3 Vidit, Santosh Gujrathi 2716 6,5
4 Caruana, Fabiano 2786 6,5
5 Deac, Bogdan-Daniel 2701 6,5
6 Maghsoodloo, Parham 2707 6,5
7 Predke, Alexandr 2656 6
8 Kuzubov, Yuriy 2625 6
9 Erigaisi, Arjun 2712 6
10 Keymer, Vincent 2717 6
11 Sevian, Samuel 2698 6
12 Fedoseev, Vladimir 2691 6
13 Sindarov, Javokhir 2658 5,5
14 Niemann, Hans Moke 2667 5,5
15 Yakubboev, Nodirbek 2616 5,5
16 Bacrot, Etienne 2669 5,5
_
28 Vachier-Lagrave, Maxime 2727 5,5
38 Firouzja, Alireza 2777 5
91 Maurizzi, Marc`andria 2555 3,5
95 Dardha, Daniel 2580 3,5
NomFédEloPts.
1 Vaishali, Rameshbabu 2448 7
2 Muzychuk, Anna 2510 6,5
3 Tan, Zhongyi 2517 6,5
4 Garifullina, Leya 2402 6
5 Narva, Mai 2399 6
6 Cori T., Deysi 2367 6
7 Munguntuul, Batkhuyag 2366 6
8 Stefanova, Antoaneta 2424 6
9 Tsolakidou, Stavroula 2385 5,5
10 Milliet, Sophie 2391 5,5
11 Assaubayeva, Bibisara 2469 5,5
12Javakhishvili, Lela24375,5
13Cramling, Pia24465,5
14Mammadzada, Gunay24415,5
15Ushenina, Anna24345,5
_
23Guichard, Pauline23584,5

Grand Suisse FIDE 2023 en 11 parties à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Le partage du point par accord mutuel est interdit avant le 30e coup des Noirs. Les parties de la ronde 9 débutent à 12 h 30 (heure française) pour le mixte, 14 h 00 pour le féminin. La dernière ronde du dimanche 5 novembre débutera à 15 h 00.

— Tous les résultats du tournoi mixte sur https://chess-results.com/tnr793016
— Tous les résultats du tournoi féminin sur https://chess-results.com/tnr793017

Extrait des résultats de la ronde 9 (mixte)

Caruana, Fabiano (2786)
½-½
½½
Deac, Bogdan-Daniel (2701)
Vidit, Santosh Gujrathi (2716)
½-½
½½
Esipenko, Andrey (2683)
Nakamura, Hikaru (2780)
1-0
10
Cheparinov, Ivan (2658)
Fedoseev, Vladimir (2691)
½-½
½½
Erigaisi, Arjun (2712)
Maghsoodloo, Parham (2707)
1-0
10
Sarana, Alexey (2682)
Kuzubov, Yuriy (2625)
½-½
½½
Sevian, Samuel (2698)
Bacrot, Etienne (2669)
½-½
½½
Predke, Alexandr (2656)
Wojtaszek, Radoslaw (2668)
½-½
½½
Aronian, Levon (2742)
Sindarov, Javokhir (2658)
½-½
½½
Vachier-Lagrave, Maxime (2727)
Firouzja, Alireza (2777)
½-½
½½
Aravindh, Chithambaram (2649)
Maurizzi, Marc`andria (2555)
0-1
01
Sadhwani, Raunak (2641)
Dardha, Daniel (2580)
½-½
½½
Mareco, Sandro (2606)

19 coups théoriques d'une Sicilienne Svechnikov entre Étienne Bacrot et Alexandr Predke, puis une répétition de la position dès le 25e coup. Le Français renonce ainsi à jouer la qualification au tournoi des Candidats et préfère jouer pour les prix et, d'une manière plus générale, se satisfaire d'un bon tournoi.

Javokhir Sindarov ½-½ Maxime Vachier-Lagrave

Pour réaliser le petit miracle des trois victoires dans les trois dernières parties, il faut non seulement bien jouer, mais aussi compter sur un adversaire qui veut jouer. Ainsi, après 1.e4 c5 2.f3 d6 3.c3 f6 le solide 4.b5+ de Javokhir Sindarov n'était pas la meilleure nouvelle. Et sur 4...d7 un étrange 5.e2!?, au lieu de l'habituel 5.xd7+, a forcé Maxime Vachier-Lagrave a réfléchir 18 minutes pour 5...g6. Les Blancs ont continué très vite par 6.e5 dxe5 avant de sortir de la base a tempo avec 7.xe5.

Javokhir Sindarov - Maxime Vachier-Lagrave, 7.xe5

Maxime Vachier-Lagrave a de nouveau pris une longue respiration ; 20 minutes pour le sacrifice de pion 7...c6. Javokhir Sindarov n'hésite pas 8.xc5 e6 avec des pendules à 1h38-1h00 et, enfin, une première réflexion des Blancs ; 7 minutes pour 9.c4. La suite est logique 9...a6 10.xc6 xc6 avec la paire de Fous en compensation du pion de moins. 11.e2 La Dame rentre après son larcin.

Javokhir Sindarov - Maxime Vachier-Lagrave, 11.e2

11...d5!? Après 8 minutes. Vous l'aurez compris, la grande question n'est pas de savoir qui est mieux, sinon : est-ce que les Noirs réussirons à obtenir des chances de gain ? Dans tous les cas, Javokhir Sindarov, sans doute inquiet des menaces possibles sur la diagonale a8-h1, a cette fois pris énormément de temps. 48 minutes pour 12.e5. La réponse a jailli après une poignée de secondes : 12...xc3 Et, de manière surprenante, une nouvelle réflexion de 8 minutes pour reprendre avec le "b" : 13.bxc3!? xg2 Les Noirs récupèrent leur pion. 14.g1 Il n'y a plus aucun doute à avoir, Javokhir Sindarov joue pour le gain ; et ça c'est une bonne nouvelle pour MVL.

Une position qui nous remet en mémoire la phrase de Volodea Vaisman dans Europe-Echecs de mai 1984. « [...] La réalisation des objectifs du début se heurte de part et d’autre à des intérêts similaires, et dans la grande majorité des parties, le choc se produit, presque inévitablement, avant que la mobilisation générale soit achevée. »

Javokhir Sindarov - Maxime Vachier-Lagrave, 14.g1

14...c6 15.xc6 bxc6 16.e5 g8 g7 a coûté 15 minutes, alors que 17...d6 était attendu. 18.e4 Et ici, c'est 18.f4 le meilleur selon la machine. 18...d5 19.g4!? La partie se complique.

Javokhir Sindarov - Maxime Vachier-Lagrave, 19.g4!?

19...e5 20.b7 La Tour blanche sur la septième est gênante. 20...f5 Force le passage en finale. 21.xd5 cxd5 22.a4 g7! Repousse la Tour trop bien implantée. 23.b6 d7 24.d4 Prendre ou ne pas prendre le pion h2 ?

Javokhir Sindarov - Maxime Vachier-Lagrave, 24.d4

Et la réponse est non ! 24...c7 25.bxa6 xa6 26.xa6 g5 La course aux promotions est lancée. 27.f1 Javokhir Sindarov se prépare à accueillir les importuns. 27...h5 28.g2 g8 29.a7 h4 On croyait encore à une victoire de Maxime, mais la suite va démontrer que nous avions tort.

Javokhir Sindarov - Maxime Vachier-Lagrave, 29...h4

30.h3 c6 31.a6+ d7 32.a7 c6 33.a6+ ½-½

Marc'Andria Maurizzi 0-1 Raunak Sadhwani

Dans une Espagnole variante anti-Marshall 1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 a6 4.a4 f6 5.0-0 e7 6.e1 b5 7.b3 0-0 8.a4, Marc'Andria Maurizzi va commettre une grosse faute tactique après 33...e4.

Marc'Andria Maurizzi - Raunak Sadhwani, 33...e4

Croyant gagner un quatrième pion pour la pièce sacrifiée par l'attaque à la découverte de la Dame sur le Cavalier en d2, le Français a joué 34.xh6?? réfuté par 34...xf3! 35.gxf3 d1! Menace mat en 1 coup. Il ne reste plus que quelques échecs de consolation.

Marc'Andria Maurizzi - Raunak Sadhwani, 35...d1!

36.a8+ d8 37.xg7+ xg7 38.b7+ f8 39.e6 g1#

Extrait des résultats de la ronde 9 (féminin)

Stefanova, Antoaneta (2424)
0-1
01
Vaishali, Rameshbabu (2448)
Garifullina, Leya (2402)
½-½
½½
Muzychuk, Anna (2510)
Milliet, Sophie (2391)
0-1
01
Tan, Zhongyi (2517)
Assaubayeva, Bibisara (2469)
½-½
½½
Munguntuul, Batkhuyag (2366)
Goryachkina, Aleksandra (2558)
0-1
01
Narva, Mai (2399)
Cori T., Deysi (2367)
1-0
10
Efroimski, Marsel (2447)
Tsolakidou, Stavroula (2385)
½-½
½½
Ushenina, Anna (2434)
Shuvalova, Polina (2506)
0-1
01
Javakhishvili, Lela (2437)
Cramling, Pia (2446)
1-0
10
Guichard, Pauline (2358)

Sophie Milliet 0-1 Tan Zhongyi

Sophie Milliet a trop voulu bien faire. Décidée à jouer pour le gain contre Tan Zhongyi, la Française s'est embarquée dans une fuite en avant. Après 1.e4 c5 2.f3 e6 3.c3 f6 4.e5 d5 5.d4 cxd4 6.cxd4 d6 7.c4 dxe5 8.dxe5 e7 9.0-0 0-0 10.e2 d7 11.bd2!? au lieu de 11.d1 c6 12.d4, etc. comme dans ½-½ (18) Ivic,V (2562)-Saric,I (2647) EU-Cup 38th Durres 2023, montrait les intentions belliqueuses des Blancs.

Sophie Milliet - Tan Zhongyi, 11.bd2!?

11...c6 12.e4 d7 13.d3 c7 14.eg5 h6 15.h7?! fd8 Jusqu'ici Tan Zhongyi se défend à la perfection. 16.b1 b6

Sophie Milliet - Tan Zhongyi, 16...b6

Cependant, après 17.a4 La Chinoise prend peur, joue 17...g6?! qui n'est pas bon à cause de 18.d2! f8 19.xf8 xf8 Le Cavalier blanc enfermé a été échangé. Pour continuer, 20.h4! était l'option de la machine avec un jeu peu clair.

Sophie Milliet - Tan Zhongyi, 19...xf8

Sophie Milliet a préféré 20.e2!? b4 21.e4!? La Française ne croit plus en une attaque et propose l'échange des Dames. 21...ac8 22.d4 e8!? La tactique règne en maître. 23.e3 xb2 24.a2 b4 25.d2 c3! 26.xc3 xc3 27.b5 c4 28.xb7 c6 29.a6 Sophie Milliet est en grand zeitnot et ses pièces éparpillées.

Sophie Milliet - Tan Zhongyi, 29.a6

29...xg2!? 30.xg2 g4+ 31.h1 c4 32.c7 xc7 33.e2 c6+ 34.f3 xa4 35.xa4 xa4 36.g1 c5 37.c1 b6 38.e4 d4 39.f4 e3 40.xe3 xe3

Sophie Milliet - Tan Zhongyi, 40.xe3

Le contrôle du temps est passé et la position blanche est sans espoir. 0-1 au 77e coup dans une finale de Tours. Sophie Milliet n'a vraiment rien à se reprocher. Elle a pris tous les risques avec l'avantage des pièces blanches et une attaque sabre au clair pour viser la qualification aux Candidates. Ça n'est pas passé, mais il fallait tenter !

En attendant la ronde 8...

Allez, soyons honnêtes, la victoire d'Étienne Bacrot (2669) sur un Yu Yangyi à 2720, on l'espérait, mais on n'y croyait pas plus que ça. Une nulle aurait déjà été un bon résultat. Et pourtant, on a beau se frotter les yeux : il l'a fait ! Le Français empoche avant la huitième ronde la bagatelle de 14,5 points Elo et grimpe de 17 places pour occuper avec 2683.5 la 49e place mondiale ! Et oui, dans le Top 50 le « Baki » ! Aujourd'hui, Étienne, troisième au classement général, affronte avec les pièces noires Fabiano Caruana (2786). Un demi-point serait évidemment un excellent résultat.

Si la partie d'Alireza Firouzja dans la septième ronde a été meilleure que les deux précédentes, il n'a jamais eu de véritables chances de gain. Le Français va devoir se montrer beaucoup plus incisif pour rejoindre la tête de la compétition. À quatre rondes de la fin du Grand Swiss, et malgré les pièces noires aujourd'hui contre Samuel Sevian, il est temps d'accélérer.

Maxime Vachier-Lagrave (2727) a de nouveau une opportunité d'entretenir l'espoir d'une qualification avec les pièces blanches face à l'Espagnol Alan Pichot (2650).

Quant à Marc'andria Maurizzi (2555), jouer avec les pièces noires contre l'Indien Chithambaram Aravindh (2649) risque de ne pas être une promenade de santé.

Sophie Milliet est dans le bon wagon avec 5 points sur 7. La Française est opposée à la grande sœur de Rameshbabu Praggnanandhaa, l'Indienne Rameshbabu Vaishali (2448), première au départage. Une victoire de Sophie serait un magnifique cadeau d'anniversaire.

Avec les Noirs aussi, Pauline Guichard à 3,5 sur 7 rencontre la Hongroise Hoang Thanh Trang (2398).

Extrait des classements

NomFédEloPts.
1 Esipenko, Andrey 2683 6
2 Vidit, Santosh Gujrathi 2716 6
3 Caruana, Fabiano 2786 6
4 Deac, Bogdan-Daniel 2701 6
5 Predke, Alexandr 2656 5,5
6 Cheparinov, Ivan 2658 5,5
7 Nakamura, Hikaru 2780 5,5
8 Kuzubov, Yuriy 2625 5,5
9 Sarana, Alexey 2682 5,5
10 Erigaisi, Arjun 2712 5,5
11 Sevian, Samuel 2698 5,5
12 Maghsoodloo, Parham 2707 5,5
13 Fedoseev, Vladimir 2691 5,5
14 Bacrot, Etienne 2669 5
15 Sindarov, Javokhir 2658 5
16 Niemann, Hans Moke 2667 5
17 Wojtaszek, Radoslaw 2668 5
18 Keymer, Vincent 2717 5
19 Aronian, Levon 2742 5
20 Vitiugov, Nikita 2711 5
21 Vachier-Lagrave, Maxime 2727 5
_
33 Firouzja, Alireza 2777 4,5
76 Maurizzi, Marc`andria 2555 3,5
93 Dardha, Daniel 2580 3
NomFédEloPts.
1 Vaishali, Rameshbabu 2448 6
2 Muzychuk, Anna 2510 6
3 Stefanova, Antoaneta 2424 6
4 Garifullina, Leya 2402 5,5
5 Milliet, Sophie 2391 5,5
6 Tan, Zhongyi 2517 5,5
7 Munguntuul, Batkhuyag 2366 5,5
8 Tsolakidou, Stavroula 2385 5
9 Narva, Mai 2399 5
10 Cori T., Deysi 2367 5
11 Assaubayeva, Bibisara 2469 5
12 Goryachkina, Aleksandra 2558 5
13 Efroimski, Marsel 2447 5
14 Ushenina, Anna 2434 5
15 Guichard, Pauline 2358 4,5

Grand Suisse FIDE 2023 en 11 parties à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Le partage du point par accord mutuel est interdit avant le 30e coup des Noirs. Les parties débutent à 15 h 30 (heure française), sauf la dernière ronde du dimanche 5 novembre à 15 h 00.

— Tous les résultats du tournoi mixte sur https://chess-results.com/tnr793016
— Tous les résultats du tournoi féminin sur https://chess-results.com/tnr793017

Extrait des résultats de la ronde 8 (mixte)

Vidit, Santosh Gujrathi (2716)
½-½
½½
Nakamura, Hikaru (2780)
Caruana, Fabiano (2786)
1-0
10
Bacrot, Etienne (2669)
Esipenko, Andrey (2683)
1-0
10
Keymer, Vincent (2717)
Erigaisi, Arjun (2712)
½-½
½½
Kuzubov, Yuriy (2625)
Deac, Bogdan-Daniel (2701)
1-0
10
Wojtaszek, Radoslaw (2668)
Predke, Alexandr (2656)
½-½
½½
Fedoseev, Vladimir (2691)
Sevian, Samuel (2698)
1-0
10
Firouzja, Alireza (2777)
Vachier-Lagrave, Maxime (2727)
1-0
10
Pichot, Alan (2650)
Aravindh, Chithambaram Vr. (2649)
1-0
10
Maurizzi, Marc`andria (2555)
Idani, Pouya (2633)
½-½
½½
Dardha, Daniel (2580)

Samuel Sevian 1-0 Alireza Firouzja

Le choix de la Sicilienne par Alireza Firouzja indiquait clairement son ambition de jouer pour le gain. 1.e4 c5 2.f3 d6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 Toutefois, Samuel Sevian n''est pas venu les mains dans les poche et a joué le peu habituel 5.d3!? qu'il n'a joué qu'une seule fois, dans un blitz en 2022. 5...c6  6.e3 g6 7.h3 g7 8.c4 l'ordre des coups blancs - sans le en c3, permet de placer un solide étau de Maroczy.

Samuel Sevian - Alireza Firouzja, 8.c4

Le créateur de ce système est Rudolf Swiderski. Une formation jouée contre Geza Maroczy à Monte Carlo en 1904. Bien que Maroczy gagna la partie, il jugea favorablement ce coup et recommanda la structure blanche appelée « complexe Maroczy ». Surpris, Alireza a pris 21 minutes pour 8...g4!? et sur 9.hxg4, une innovation : 9...xd4!? au lieu de 9...xd4 dans les 3 parties restantes de la base, dont 1-0 (70) Sindarov,J (2659)-Bjerre,J (2624) Global Chess League (rapide) 2023. 10.c3 e6 La machine n'aime pas beaucoup le plan de développement du Français, mais les Noirs cherchent apparemment les complications et Sevian prend du temps. 11.c1 Après 35 minutes. 0h59-1h15.

Samuel Sevian - Alireza Firouzja, 11.c1

11...c6!? Certainement avec l'idée 12...e5. 12.e2 Pare la menace. C'est au tour de Firouzja de prendre pas mal de temps. Pratiquement perdant serait 12...e5?! 13.f4! et si 13...xc4? 14.d4! xb2 15.d2 xd4 16.xd4 0-0 17.f5 d7 18.d2 1-0. 25 minutes pour 12...a5 13.d2 en moins d'une minute, (0h55-0h40), mais non considéré parmi les premiers coups de Stockfish 16. 13...0-0-0!? Celui-là non plus d'ailleurs. Alireza Firouzja semble avoir décidé de jouer le tout pour le tout. Entre-temps, Vidit Gujrathi et Hikaru Nakamura ont partagé le point.

Samuel Sevian - Alireza Firouzja, 13...0-0-0!?

14.b3 h5 15.gxh5 gxh5 De son côté, Samuel Sevian préfère calmer le jeu avec l'échange des Dames par 16.b5 xd2+ 17.xd2 a6 surtout que la ligne informatique devrait lui permettre de rester avec un pion de plus !

Samuel Sevian - Alireza Firouzja, 17...a6

18.xh5! La variante est justifiée par le clouage du Cavalier noir en c6 à venir. 18...xh5 19.xh5 h8 Si 19...axb5 20.cxb5 d7 21.bxc6+ bxc6. 20.e2 h2 21.g3

Samuel Sevian - Alireza Firouzja, 21.g3

Les Blancs possèdent un pion de plus. Et si le gain est encore hypothétique, les Noirs n'ont aucune chance de l'emporter ; sauf sur une gaffe évidemment. 21...d7 22.c3 h3 avec 16 minutes chacun. 23.f1 g4 24.e2 h3 25.c5! Avec avantage blanc !

Samuel Sevian - Alireza Firouzja, 25.c5!

Un coup qui revient régulièrement avec un étau de Maroczy, selon le principe : « Si vous pouvez pousser le pion en c5 sans le perdre, jouez-le ! » 25...g2 26.cxd6 exd6?! Il fallait jouer 26...xd6 avec une position inférieure, mais tenable. Samuel Sevian est précis avec 27.g4+! e8 28.c8! La position noire s'écroule et la qualification via le Grand Swiss s'envole !

Samuel Sevian - Alireza Firouzja, 28.c8!

28...d8 29.f5 c6 30.c8 d8 31.f5 c6 32.d5 b2 33.c2 Alireza oppose un farouche résistance et met la pression sur son adversaire à la pendule : 7 minutes contre 10. 33...e5 34.c4 f3 35.c8! Le meilleur !

Samuel Sevian - Alireza Firouzja, 35.c8!

35...d8 36.b6! L'Américain a tout vu. 36...e6 37.e3! Évite la prise du pion g3 ; f2 étant cloué. 37...h5 38.xb7 C'est l'heure de la récolte. 38...h1 39.f4 e1+ 40.f2 e2+ 41.f1 1-0. Une très mauvaise partie d'Alireza Firouzja.

Samuel Sevian - Alireza Firouzja, 41.f1 1-0

Extrait des résultats de la ronde 8 (féminin)

Muzychuk, Anna (2510)
½-½
½½
Stefanova, Antoaneta (2424)
Vaishali, Rameshbabu (2448)
½-½
½½
Milliet, Sophie (2391)
Tan, Zhongyi (2517)
1-0
10
Goryachkina, Aleksandra (2558)
Garifullina, Leya (2402)
1-0
10
Shuvalova, Polina (2506)
Tsolakidou, Stavroula (2385)
½-½
½½
Assaubayeva, Bibisara (2469)
Ushenina, Anna (2434)
½-½
½½
Cori T., Deysi (2367)
Munguntuul, Batkhuyag (2366)
1-0
10
Bulmaga, Irina (2423)
Narva, Mai (2399)
1-0
10
Muzychuk, Mariya (2519)
Hoang, Thanh Trang (2398)
0-1
01
Guichard, Pauline (2358)

Rameshbabu Vaishali ½-½ Sophie Milliet

Dans une Espagnole 1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 a6 4.a4 f6 5.0-0 c5 6.c3 b5... Rameshbabu Vaishali vient de jouer 16.exd5 et dans cette position la partie va basculer sur une pointe tactique. Le mieux, selon la machine, était 16...exd4 17.exd4 bxc3 18.bxc3 xd5 et si 19.g6 e8.

Rameshbabu Vaishali - Sophie Milliet, 16.exd5

Sophie Milliet a joué immédiatement 16...xd5? et se fait surprendre par 17.g6! xe3 Si 17...e8 18.f3 e6 19.xe5 avec un avantage blanc décisif. 18.xf7! xf7 19.f3

Rameshbabu Vaishali - Sophie Milliet, 19.f3

Les deux Tours noires et le Cavalier sont en prise ; les Noirs sont pratiquement perdus si Rameshbabu Vaishali trouve le seul coup après 19...f6 20.xe5! Les Blancs vont tout récupérer avec avantage. 20...xf3 21.dxf3 bxc3 22.bxc3 c5 23.xf7+ f8

Rameshbabu Vaishali - Sophie Milliet, 23...f8

Si les Blancs pouvaient jouer deux coups, il y aurait h4 et hg6#. 24.b3?! Rameshbabu Vaishali est en zeitnot avec moins de 4 minutes et rate le définitif : 24.e1! c2 25.h4 e7 26.hg6+ 1-0. 24...b8! 25.g6+ e8 26.a4+ d7 Sophie Milliet s'accroche et revient dans la partie ! 27.e1 xa4 28.xe3+ cxd4 28.cxd4 xa4 29.xe3+ d8 30.e7 b1+ 31.f2 b2+

Rameshbabu Vaishali - Sophie Milliet, 31...b2+

32.e3 b8 33.xg7 xg2 34.b7 c8 35.b6 c7 36.f6!? d8 37.xa6 b7 38.f4 xa6 39.xg2 xa5 40.e5 g5+ Et le contrôle du temps est atteint. La paire de Fous de Sophie Milliet compense le pion de moins.

Rameshbabu Vaishali - Sophie Milliet, 40...g5+

41.e4 c2+ 42.f3 d1+ 43.e4 c2+ 44.f3 d1+ 45.g3 b4 46.f4 c3 47.e6 b3 48.xg5 hxg5 49.f3 e6 50.d5 xd5 51.xg5 d4 52.f4 b3

Rameshbabu Vaishali - Sophie Milliet, 52...b3

Et ½-½ au 70e coup. Une très bonne performance de Sophie Milliet à qui nous souhaitons un très bon anniversaire !

Sophie Milliet | Photo Anna Shtourman https://www.instagram.com/annashtourman

en attendant la ronde 7...

Étienne Bacrot après sa victoire dans la ronde 6 ponctuée de jolis coups tactiques : « Je monte à +2, et même si je ne suis pas placé pour me qualifier aux Candidats, il reste 5 rondes, alors on ne sait jamais, sur un coup de chance... Je suis là simplement pour essayer de bien jouer et faire ce que je peux. Il me faut encore une victoire pour, peut-être, rêver. Sinon ce n'est pas grave, on joue de belles parties. » https://www.youtube.com/watch?v=17AmIu_v6y8

Alireza Firouzja, quant à lui, va devoir muscler son jeu. « Un bon joueur a toujours de la chance. » a dit José Raúl Capablanca (1888-1942), c'est bien possible, mais cette chance n'est pas inépuisable. Après avoir été complètement perdant face à Hans Niemann dans la ronde 5, et avoir frisé la correctionnelle dans la ronde 6 contre Vladislav Artemiev, Alireza affronte aujourd'hui Alexeï Sarana, Champion d'Europe individuel 2023, qui a quitté la Russie peu après l'invasion de l'Ukraine en février 2022 et décidé de rester en Serbie, où il s'était rendu pour un tournoi.

Mathématiquement, Maxime Vachier-Lagrave pourrait évidemment revenir en haut de classement. Cependant, avec 1,5 point de retard sur les leaders à 5 rondes de la fin, il va falloir un peu plus que de la chance. Dans cette ronde 7, malgré les pièces noires, une victoire sur Nguyen Thai Dai Van est bien entendu dans ses cordes. Alors croisons les doigts...

Si la défaite de Marc'andria Maurizzi face à Andrey Esipenko a semblé logique ; le Français ayant été dominé, la gaffe 26.xh7?? contre Radoslaw Wojtaszek a laissé des traces et, certainement touché au moral, le Champion du monde junior n'a pas su résister à l'Espagnol David Anton Guijarro. Maurizzi a aujourd'hui l'occasion de prendre sa revanche face à un autre Espagnol, Jaime Santos Latasa.

Sophie Milliet, après une défaite dès la première ronde contre Anna Muzychuk - seule leader après la ronde 6 - a parfaitement redressé la barre avec 3 victoires et joue vraiment très bien. Avec l'avantage des pièces blanches dans la ronde 7 contre l'Israélienne Marsel Efroimski, une victoire semble tout-à-fait à sa portée.

À l'inverse de Sophie Milliet, Pauline Guichard a débuté par une victoire face à la forte géorgienne Lela Javakhishvili, suivie par deux belles nulles : Aleksandra Goryachkina et Mariya Muzychuk. C'est ensuite que les choses se sont gâtées. Une finale mal négociée contre Antoaneta Stefanova, puis une longue souffrance face à Gunay Mammadzada, ont coûté deux défaites. Le demi-point acquis de haute lutte dans la ronde 6 face à Dinara Wagner, accompagné d'une journée de repos, devrait permettre à Pauline de refaire le plein d'énergie pour affronter la jeune néerlandaise de 17 ans Eline Roebers.

Dans les tops et les flops, si Parham Maghsoodloo gagne 24 points Elo et Fabiano Caruana 13, Anish Giri avec moins 14, Levon Aronian moins 17, et surtout Gukesh moins 32 points, rencontrent de grosses difficultés. Chez les femmes, la grande gagnante après 6 parties est l'Indienne Rameshbabu  Vaishali et son extraordinaire +36 points Elo ! En, revanche, Alexandra Kosteniuk avec moins 20, Elisabeth Paehtz moins 18 et Dinara Wagner moins 16 points Elo, ne sont pas au meilleur de leur forme.

Le pronostic de Daniil Dubov : « Si je devais choisir un joueur pour une qualification aux Candidats, c'est-à-dire dans le top 2, je prendrais Hikaru Nakamura, qui a globalement cette parfaite capacité à ne pas perdre la tête. »

Extrait des classements

NomFédEloPts.
1 Vidit, Santosh Gujrathi 2716 5,5
2 Predke, Alexandr 2656 5
3 Bacrot, Etienne 2669 5
4 Esipenko, Andrey 2683 5
5 Erigaisi, Arjun 2712 5
6 Nakamura, Hikaru 2780 5
7 Caruana, Fabiano 2786 5
8 Kuzubov, Yuriy 2625 5
9 Keymer, Vincent 2717 5
10 Wojtaszek, Radoslaw 2668 5
11 Deac, Bogdan-Daniel 2701 5
12 Fedoseev, Vladimir 2691 5
13 Sindarov, Javokhir 2658 4,5
14 Niemann, Hans Moke 2667 4,5
15 Ter-Sahakyan, Samvel 2618 4,5
16 Cheparinov, Ivan 2658 4,5
-
17 Firouzja, Alireza 2777 4,5
41 Vachier-Lagrave, Maxime 2727 4
58 Maurizzi, Marc`andria 2555 3,5
92 Dardha, Daniel 2580 2,5
NomFédEloPts.
1 Vaishali, Rameshbabu 2448 5,5
2 Muzychuk, Anna 2510 5,5
3 Stefanova, Antoaneta 2424 5,5
4 Milliet, Sophie 2391 5
5 Goryachkina, Aleksandra 2558 5
6 Tsolakidou, Stavroula 2385 4,5
7 Assaubayeva, Bibisara 2469 4,5
8 Cori T., Deysi 2367 4,5
9 Garifullina, Leya 2402 4,5
10 Munguntuul, Batkhuyag 2366 4,5
11 Tan, Zhongyi 2517 4,5
12 Bulmaga, Irina 2423 4,5
13 Shuvalova, Polina 2506 4,5
14 Ushenina, Anna 2434 4,5
15 Fataliyeva, Ulviyya 2393 4
16 Narva, Mai 2399 4
17 Muzychuk, Mariya 2519 4
18 Efroimski, Marsel 2447 4
19 Cramling, Pia 2446 4
20 Javakhishvili, Lela 2437 4
21 Kamalidenova, Meruert 2351 3,5
22 Guichard, Pauline 2358 3,5

Grand Suisse FIDE 2023 en 11 parties à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Le partage du point par accord mutuel est interdit avant le 30e coup des Noirs. Les parties débutent à 15 h 30 (heure française), sauf la dernière ronde du dimanche 5 novembre à 15 h 00.

— Tous les résultats du tournoi mixte sur https://chess-results.com/tnr793016
— Tous les résultats du tournoi féminin sur https://chess-results.com/tnr793017

Extrait des résultats de la ronde 7 (mixte)

Wojtaszek, Radoslaw (2668)
½-½
½½
Caruana, Fabiano (2786)
Nakamura, Hikaru (2780)
½-½
½½
Predke, Alexandr (2656)
Sindarov, Javokhir (2658)
0-1
01
Vidit, Santosh Gujrathi (2716)
Erigaisi, Arjun (2712)
½-½
½½
Esipenko, Andrey (2683)
Firouzja, Alireza (2777)
½-½
½½
Sarana, Alexey (2682)
Bacrot, Etienne (2669)
1-0
10
Yu, Yangyi (2720)
Keymer, Vincent (2717)
1-0
10
Korobov, Anton (2658)
Deac, Bogdan-Daniel (2701)
1-0
10
Yakubboev, Nodirbek (2616)
Kuzubov, Yuriy (2625)
1-0
10
Artemiev, Vladislav (2697)
Fedoseev, Vladimir (2691)
1-0
10
Zhalmakhanov, Ramazan (2447)
Giri, Anish (2760)
½-½
½½
Anton Guijarro, David (2653)
Nguyen, Thai Dai Van (2618)
0-1
01
Vachier-Lagrave, Maxime (2727)
Dardha, Daniel (2580)
0-1
01
Volokitin, Andrei (2664)
Maurizzi, Marc`andria (2555)
1-0
10
Santos Latasa, Jaime (2650)

Alireza Firouzja ½-½ Alexey Sarana

Alireza Firouzja, nous l'avons déjà dit, possède deux possibilités de se qualifier aux Candidats ; une des deux places de ce Grand Swiss, et le classement Elo. Évidemment, pour cette seconde option, il vaut mieux éviter de perdre des parties et donc des points Elo. Face à la Sicilienne d'Alexey Sarana, le Français a choisi un ordre des coups peu habituels :  1.e4 c5 2.f3 e6 3.e2!? c6 4.0-0 f6 5.c3 d6 6.d4 cxd4 7.xd4 e7 8.xc6!? 8.e3 0-0 9.f4 transposerait dans la variante Scheveningue. 8...bxc6 9.d3

Alireza Firouzja - Alexey Sarana, 9.d3

9...d5 Plus fréquent est 9...0-0 10.g3 h8 11.b3, etc. Alireza semble avoir été surpris par 9...d5, joué une seule fois à haut niveau, en blitz : ½-½ (48) Kramnik,V (2753)-Makarian,R (2545) INT 2023. 16 minutes pour 10.g3 0-0 Après 8 minutes. 11.h6 e8 12.f4 h4!? Un nouveau coup, après 12 minutes. 13.f3 g5 14.xg5 xg5

Alireza Firouzja - Alexey Sarana, 14...xg5

15.a4 f6 16.d3 e5 avec encore 1 heure chacun. La partie a avancé très lentement dans une position équilibrée.

Alireza Firouzja - Alexey Sarana, 21.b3

Un dizaine de coups plus tard, Alexey Sarana a donné un peu facilement son pion doublé avec 27...a6 28.xg5 b5 29.b2 a4?! 30.h4!? La machine préférait 30.exd5 cxd5 31.bxa4 c6 32.d3. Une nouvelle dizaine de coups plus tard, le contrôle du temps est atteint après 40.c4 e7

Alireza Firouzja - Alexey Sarana, 40...e7

41.e3 xc4 42.bxc4 b1+ 43.h2 c1 44.e4 e6, etc. ½-½ au 58e coup

Nguyen Thai Dai Van 0-1 Maxime Vachier-Lagrave

Débutée par une Rossolimo 1.e4 c5 2.f3 c6 3.b5 e6, la partie entre Nguyen Thai Dai Van et Maxime Vachier-Lagrave a ensuite pris des allures de Française. Et puis est arrivé 18.d2?! au lieu de 18.e2! qui aurait empêché le prochain coup des Noirs.

Nguyen Thai Dai Van - Maxime Vachier-Lagrave, 18.d2?!

18...xe5! 19.dxe5 d4 avec gain de la paire de Fous après 20.xd4 xd4 21.f3 b6 22.e2 d8 23.b3 g6 24.d1 h8 25.ac1 h4 Sous pression, Nguyen Thai Dai Van va commettre une faute.

Nguyen Thai Dai Van - Maxime Vachier-Lagrave, 25.h4

26.fd4? La bonne case, mais le mauvais Cavalier. Maxime Vachier-Lagrave ne rate pas l'occasion et place un fort 26...g5 26...b7! était le plus précis selon la machine, mais les Blancs ne vont pas en profiter. 27.xe6?! b7! 28.f3 e3+ 29.f1 xd4 30.xd4 xd4 31.c8 d7 Avec un avantage noir décisif.

Nguyen Thai Dai Van - Maxime Vachier-Lagrave, 31...d7

32.xd7 xd7 33.f4 g6 34.g3 f7 35.c6 e7 36.xa6 h5 37.e6 d4 38.d2 fd8 39.a7 xd3 40.xd3 xd3 41.xe7 e3 42.f7 xe6 43.xf5 e2+ 44.f2 c4 0-1 

Nguyen Thai Dai Van - Maxime Vachier-Lagrave, 44...c4 0-1

Une victoire qui entretient le maigre espoir de revenir aux avant-postes.

Extrait des résultats de la ronde 7 (féminin)

Goryachkina, Aleksandra (2558)
½-½
½½
Muzychuk, Anna (2510)
Assaubayeva, Bibisara (2469)
0-1
01
Vaishali, Rameshbabu (2448)
Muzychuk, Mariya (2519)
0-1
01
Stefanova, Antoaneta (2424)
Tan, Zhongyi (2517)
½-½
½½
Tsolakidou, Stavroula (2385)
Milliet, Sophie (2391)
1-0
10
Efroimski, Marsel (2447)
Munguntuul, Batkhuyag (2366)
½-½
½½
Garifullina, Leya (2402)
Shuvalova, Polina (2506)
1-0
10
Fataliyeva, Ulviyya (2393)
Guichard, Pauline (2358)
1-0
10
Roebers, Eline (2390)

Sophie Milliet 1-0 Marsel Efroimski

Dans une paisible défense Caro-Kann 1.e4 c6 2.d4 d5 3.exd5 cxd5 4.f3 c6 5.b5 d7 6.0-0 e6... Marsel Efroimski vient de gaffer par 22...e7? Sophie Milliet joue et prend un avantage décisif...

Sophie Milliet - Marsel Efroimski

23.xg5! fxg5 24.xe7 xe7 25.xg5+ f7 26.xe7+ xe7 27.xf5+ avec bientôt 3 pions pour la qualité !

Sophie Milliet - Marsel Efroimski, 27.xf5+

27...f6 28.xd5+ g6 29.e4 e7 30.f3 d8 31.c4 d7 32.h2! Un joli coup qui aurait dû disuader Marsel Efroimski de prendre le pion d4.

Sophie Milliet - Marsel Efroimski, 32.h2!

32...xd4? 33.e6+ donne une terrible attaque grâce au fameux couple Dame et Cavalier. 33...g7 34.e7+ g6 35.e6+ g7 36.e7+ g6 Une petite répétition pour s'approcher du contrôle du 40e coup, puis 37.f4! d7 38.e6+ g7 39.f5 f7 40.g6+ f8 41.g5

Sophie Milliet - Marsel Efroimski, 41.g5

41...d5 offre l'occasion d'une liquidation générale pour obtenir une finale avec deux pions de plus. 42.xf7+ xf7 43.xf7 xf7 44.g4 hxg4 45.g3 1-0 Une victoire qui confirme la grande forme de Sophie Milliet.

Sophie Milliet | Photo Anna Shtourman https://www.instagram.com/annashtourman

Pauline Guichard 1-0 Eline Roebers

Après avoir pris l'avantage au sortir de l'ouverture, Pauline Guichard s'est retrouvée mal aux alentours du 30e coup suite à une passe tactique et sa position n'a fait que se désagréger. Et puis, sur 67.f7 le zeitnot d'Eline Roebers a frappé ! Au lieu de 67...c2+! 68.d2 f4+ 69.d3 d6 70.d2 c4 71.xh4 b4+ 72.e3 c1+ 0-1

Pauline Guichard - Eline Roebers, 67.f7

67...e6? 68.h8! avec égalité ! Un petit miracle, mais le meilleur reste à venir. 68...b3 69.c8?! f4 70.c6 e3?? La gaffe de trop ! 71.e2 c5 72.xc5 xc5 73.f8

Pauline Guichard - Eline Roebers, 73.f8

73...a4 74.b8+ c2 75.b4 b2 76.xh4 c1 77.f4+ b1 78.e4+ c1 79.h4 c2 80.h5 d1 81.b4 1-0

Pauline Guichard - Eline Roebers, 81.b4 1-0

Un nouvel exemple de la justesse de la phrase de Paul Kérès dans Europe-Echecs N° 192. ! « La pratique a souvent démontré qu'il n'y a pas de position désespérée où l'on ne puisse trouver la possibilité d'une détense efficace. Si l'adversaire se heurte sans cesse à de nouveaux obstacles, si le défenseur s'acharne à lui rendre difficile chaque pas en avant, son attention se lasse et s'affaiblit, tandis que s'accroissent les possibilités de commettre des erreurs. » 

en attendant la ronde 6...

Les nuls sur les premiers échiquiers dans la ronde 5 ont permis à Hikaru Nakamura de rejoindre les leaders. Hikaru Nakamura : « Beaucoup de choses dépendent de ce tournoi ; si je le gagne, ce sera pour moi le point culminant de l'année ».

Suite à la défaite de Maxime Vachier-Lagrave dans la ronde 5, même ses plus fervents supporters doivent se rendre à l'évidence : la place au tournoi des Candidats 2024 s'est définitivement envolée ! À MVL, qui vient de descendre à la vingt-sixième place mondiale avec 2723 Elo, il lui reste à limiter la casse dans les six dernières parties de la compétition.

Tous nos espoirs reposent désormais sur les épaules d'Alireza Firouzja, qui possède un as dans sa manche au cas où il n'obtiendrait pas sa qualification via ce Grand Swiss : une place au classement Elo. Vladislav Artemiev et Firouzja se sont déjà affrontés trois fois en cadence classique, avec un score de 2 victoires - avec les Blancs - à 1 en faveur du Russe.

Dans le féminin, Bibisara Assaubayeva, a remporté une quatrième partie consécutive après avoir battu Tan Zhongyi avec les pièces noires dans la cinquième ronde : « Ce serait génial si j'obtenais une place aux Candidates, mais j'essaie de ne pas y penser parce que c'est beaucoup de pression ». Sa victoire sur la Chinoise, avec son immuable défense Est-Indienne, a placé la Kazakhe seule en tête. Dans la ronde 6, Bibisara Assaubayeva doublera les pièces noires pour affronter Anna Muzychuk.

Saluons le beau parcours de Sophie Milliet. La Française aura l'occasion aujourd'hui de venger sa compatriote Pauline Guichard qui a succombé sous les coups de Gunay Mammadzada. La tâche de Sophie ne sera pas facile pour autant, l'Azerbaïdjanaise ayant remporté leurs deux rencontres précédentes aux championnats d'Europe 2014 et 2019.

Quant à Pauline Guichard, on ne peut pas dire que son appariement de la ronde 6 face à la joueuse allemande Dinara Wagner qui, rappelons-le, a remporté à la surprise générale le Grand Prix de Nicosie devant Tan Zhongyi en juin 2023, soit chanceux.

Extrait des classements

NomFédEloPts.
1 Predke, Alexandr 2656 4,5
2 Sindarov, Javokhir 2658 4,5
3 Esipenko, Andrey 2683 4,5
4 Erigaisi, Arjun 2712 4,5
5 Nakamura, Hikaru 2780 4,5
6 Caruana, Fabiano 2786 4,5
7 Vidit, Santosh Gujrathi 2716 4,5
8 Wojtaszek, Radoslaw 2668 4,5
9 Zhalmakhanov, Ramazan 2447 4
10 Yakubboev, Nodirbek 2616 4
11 Bacrot, Etienne 2669 4
12 Yu, Yangyi 2720 4
13 Firouzja, Alireza 2777 4
14 Korobov, Anton 2658 4
15 Kuzubov, Yuriy 2625 4
16 Artemiev, Vladislav 2697 4
17 Keymer, Vincent 2717 4
18 Deac, Bogdan-Daniel 2701 4
19 Sarana, Alexey 2682 4
20 Fedoseev, Vladimir 2691 4
21 Niemann, Hans Moke 2667 3,5
_
68 Vachier-Lagrave, Maxime 2727 3
75 Maurizzi, Marc`andria 2555 2,5
78Dardha, Daniel25802,5
NomFédEloPts.
1 Muzychuk, Anna 2510 5
2 Vaishali, Rameshbabu 2448 4,5
3 Assaubayeva, Bibisara 2469 4,5
4 Stefanova, Antoaneta 2424 4,5
5 Goryachkina, Aleksandra 2558 4,5
6 Garifullina, Leya 2402 4
7 Milliet, Sophie 2391 4
8 Tsolakidou, Stavroula 2385 4
9 Fataliyeva, Ulviyya 2393 4
10 Munguntuul, Batkhuyag 2366 4
11 Tan, Zhongyi 2517 4
12 Muzychuk, Mariya 2519 4
_
31 Guichard, Pauline 2358 2,5

Grand Suisse FIDE 2023 en 11 parties à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Le partage du point par accord mutuel est interdit avant le 30e coup des Noirs. Les parties débutent à 15 h 30 (heure française), sauf le dimanche 5 novembre, à 15 h 00. Jour de repos mardi 31 octobre.

— Tous les résultats du tournoi mixte sur https://chess-results.com/tnr793016
— Tous les résultats du tournoi féminin sur https://chess-results.com/tnr793017

Extrait des résultats de la ronde 6 (mixte)

Esipenko, Andrey (2683)
½-½
½½
Nakamura, Hikaru (2780)
Yu, Yangyi (2720)
½-½
½½
Erigaisi, Arjun (2712)
Caruana, Fabiano (2786)
1-0
10
Najer, Evgeniy (2648)
Artemiev, Vladislav (2697)
½-½
½½
Firouzja, Alireza (2777)
Yakubboev, Nodirbek (2616)
½-½
½½
Keymer, Vincent (2717)
Vidit, Santosh Gujrathi (2716)
1-0
10
Niemann, Hans Moke (2667)
Sevian, Samuel (2698)
0-1
01
Sindarov, Javokhir (2658)
Predke, Alexandr (2656)
1-0
10
Shankland, Sam (2698)
Wojtaszek, Radoslaw (2668)
1-0
10
L'ami, Erwin (2627)
Zhalmakhanov, Ramazan (2447)
½-½
½½
Giri, Anish (2760)
Bacrot, Etienne (2669)
1-0
10
Huschenbeth, Niclas (2605)
Anton Guijarro, David (2653)
1-0
10
Maurizzi, Marc`andria (2555)
Vachier-Lagrave, Maxime (2727)
1-0
10
Idani, Pouya (2633)
Santos Latasa, Jaime (2650)
½-½
½½
Dardha, Daniel (2580)

Vladislav Artemiev ½-½ Alireza Firouzja

Pour l'occasion, Alireza Firouzja, avec les pièces noires, a joué une ligne qu'il n'avait jusqu'ici jouée qu'une fois : 1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 a6 4.a4 f6 5.0-0 c5 La défense Möller, qui était déjà une vieille ligne en 1903 lorsque Jörgen Möller l’a analysée. Nous n'avons trouvé aucune partie de Vladislav Artemiev face à cette ouverture. Cela dit, la défense Möller offre des possibilités de transposition dans la variante d'Arkhangelsk avec un Fou en b7. 6.c3 b5 7.c2 Vitiugov,N (2747)-Firouzja,A (2723) Wijk aan Zee 2020 avait continué par 7.b3 ½-½ (33). 7...d5

Vladislav Artemiev - Alireza Firouzja, 7...d5

8.d4 Vladislav Artemiev, même s'il connaît évidemment ce début, ne semble pas l'avoir révisé particulièrement et prend un peu de temps, alors que Alireza Firouzja joue tout a tempo. 8...dxe4 9.dxc5 Après 24 minutes de réflexion pour choisir entre le coup de la partie - assez peu joué - et 9.xe5 ou 9.bd2, voire 9.dxe5. 0h59-1h29. La suite est forcée. 9...xd1 10.xd1 exf3 11.xf3 e4 12.e1 L'alternative consistait en 12.e2 g4, etc.

Vladislav Artemiev - Alireza Firouzja, 12.e1

12...0-0 13.e2 Les Blancs renoncent à gagner un pion par 13.xe4 e8 14.d2 f5 15.f3 ad8 et les Noirs ont beaucoup d'activité pour le pion de moins, et préfèrent conserver leur paire de Fous. 13...e8 14.f4 Après 23 minutes : 0h36-1h06. 14...d5 15.g3

Vladislav Artemiev - Alireza Firouzja, 15.g3

La position est difficile à juger. La poussée ...f5 semblait logique, mais c'est 15...e5 qui est arrivé après 28 minutes et des pendules équilibrées à 36 minutes chacun. 16.a3 Après 13 minutes. 16...g4, que la machine n'apprécie que peu, après 17 minutes. 17.xe5 xe2 18.xc7 d3 19.d6 Et il faut se rendre à l'évidence : les Blancs sont mieux !

Vladislav Artemiev - Alireza Firouzja, 19.d6

19...g5?! Houlà ! Firouzja tente de pêcher en eau trouble avec des pendules à environ 13 minutes chacun. 20.ac1 f5?! 21.c2 Alireza va avoir besoin d'un petit miracle pour se sortir de là. 21...f7 Avec 3 minutes et 37 secondes. 22.d4 f6 23.cd1 Avec 5 minutes et 22 secondes. 23...c4

Vladislav Artemiev - Alireza Firouzja, 23...c4

Artemiev prend du temps et le Français pourrait en profiter arracher le demi-point. 24.f3 avec 1 minute et 20 secondes. 24...xa2 Il fallait oser prendre le pion ! 25.fxe4 fxe4 Terrible zeitnot réciproque ! 26.c6 e3?! 27.a5 e4

Vladislav Artemiev - Alireza Firouzja, 27...e4

28.b3 xc3 29.d3 b4 30.c6 b5 31.c5 e2 32.d2 b1 33.dxe2 xe2 34.xe2 c8 35.xb4 f5

Vladislav Artemiev - Alireza Firouzja, 35...f5

Seule une gaffe de Vladislav Artemiev peut sauver Alireza. 36.c4? Et la voilà ! Après 36.e7! h5 37.d2+- 36...xc6! 37.e5+ f6 38.e7+ f7 39.xg5 e6 40.c5 e2 Et le contrôle du 40e coup est atteint !

Vladislav Artemiev - Alireza Firouzja, 40...e2

Même si Alireza Firouzja n'est pas encore totalement sorti d'affaire, la présence des Fous de couleur opposée offre de bonnes chances de nulle. 41.e3 e4 42.f2 c2 43.h4 c1+ 44.h2 c2

Vladislav Artemiev - Alireza Firouzja, 44...c2

45.xb5!? Une dernière tentative d'Artemiev. 45...axb5 46.d6+ g6 47.xe4 Avec une Tour et 2 pions contre Fou, Cavalier et 3 pions, mais un des 3 va tomber. 47...b2 48.g3 xb3+ 49.f4 h5 50.d4 b4 51.c5 b1 52.d3 b3 53.g3 d1 54.e4 d2 55.e5+ h7 56.c4 g2 57.e5 g6 58.d3 f2 59.c3 f5 60.xb3 f3+ 61.c1 g4 62.d2

Vladislav Artemiev - Alireza Firouzja, 62.d2

Et ½-½ au 67e coup. Ce demi-point arraché dans la pagaille du zeitnot réciproque préserve les chances de qualification d'Alireza Firouzja.

Vladislav Artemiev - Alireza Firouzja

Maxime Vachier-Lagrave 1-0 Pouya Idani

Dans une Caro-Kann variante d'avance, 1.e4 c6 2.d4 d5 3.e5 c5 4.f3 cxd4 5.xd4... Maxime Vachier-Lagrave a facilement obtenu l'avantage face à Pouya Idani. Après 33.c3 l'Iranien ne peut pousser son pion vers sa promotion sous peine de mat : 33...d2? 34.b5#

Maxime Vachier-Lagrave - Pouya Idani, 33.c3

33...c2+ 34.b3 a6 perd une pièce après 35.b5+ xb5 36.cxb5+ xb5 37.b4+ c6 38.xf7 d2

Maxime Vachier-Lagrave - Pouya Idani, 38...d2

39.e6+ d5 40.d6+ xd6 41.xc2 1-0 Une victoire qui doit faire du bien au moral de Maxime.

Extrait des résultats de la ronde 6 (féminin)

Muzychuk, Anna (2510)
1-0
10
Assaubayeva, Bibisara (2469)
Vaishali, Rameshbabu (2448)
½-½
½½
Goryachkina, Aleksandra (2558)
Garifullina, Leya (2402)
½-½
½½
Tan, Zhongyi (2517)
Efroimski, Marsel (2447)
½-½
½½
Munguntuul, Batkhuyag (2366)
Stefanova, Antoaneta (2424)
1-0
10
Bulmaga, Irina (2423)
Mammadzada, Gunay (2441)
½-½
½½
Milliet, Sophie (2391)
Wagner, Dinara (2461)
½-½
½½
Guichard, Pauline (2358)

Gunay Mammadzada ½-½ Sophie Milliet

Dans une Catalane ouverte, par transposition : 1.f3 d5 2.d4 f6 3.c4 e6 4.g3 dxc4 5.g2 b4+... Gunay Mammadzada a cherché à cadenasser le Fou noir des cases blanches et gelé la phalange de pions de l'aile-Dame. Et après 25.c5 l'objectif semble même avoir été atteint...

Gunay Mammadzada - Sophie Milliet, 25.c5?!

Cependant, c'est une illusion que Sophie Milliet va démontrer avec le très bon 25...b8!. Le pion c6 est empoisonné : si 26.xc6? xc6 27.xc6 c8 0-1. 26.a6?! b7 27.b4

Gunay Mammadzada - Sophie Milliet, 27.b4

27...b8!? Sophie va-t-elle se contenter du demi-point ? Selon la machine, 27...c4 coupant la connexion entre la Dame et la Tour et menaçant de la manœuvre ...a5 et ...b3 avec gain de la qualité et chassant la Dame blanche et libérant les pions, donnait un très grand avantage à la Française. 28.a6 b7 29.b4 b8 30.a6 b7 ½-½ Ce qui reste un très bon résultat avec les pièces noires.

En attendant la ronde 5...

Avec la victoire d'Andrey Esipenko sur le champion du monde junior Marc'andria Maurizzi, le Russe a signé une troisième victoire en quatre parties et se retrouve seul leader. Esipenko est opposé avec les Blancs à Fabiano Caruana. Ces deux joueurs se sont déjà affrontés deux fois, à Wijk aan Zee 2021 et 2022, avec deux nulles.

Hikaru Nakamura et Alireza Firouzja ont tous deux gagné avec les Noirs hier, et pointent à un demi-point de la tête. Nakamura joue aujourd'hui contre le Russe Alexey Sarana désormais affilié à la fédération serbe. Quant à Firouzja, il rencontre le fameux Hans Niemann. Une seule partie classique entre eux, à la Sinquefield Cup 2022, nulle en 43 coups, l'Américain avait eu les Blancs.

L'inquiétude grandit pour Maxime Vachier-Lagrave. Sauf erreur de notre part, ce Grand Swiss 2023 est la dernière opportunité du Français pour occuper une place aux Candidats 2024. Cependant, depuis le début du tournoi, MVL éprouve des difficultés à obtenir de quoi jouer pour le gain. À 1,5 point derrière Andrey Esipenko après la quatrième ronde, Maxime va devoir prendre des risques, même si, comme l'a dit Wilhelm Steinitz (1836-1900) :

« Chaque fois qu’un concurrent commence mal dans un tournoi, il a tendance à jouer avec acharnement pour revenir et par conséquent prendre plus de risques pour perdre. » 

Sur les 5 parties contre Ivan Saric, le Français mène par 2 victoires à 0 et 3 nulles. Toutefois, une de ces victoires vient de la catégorie des moins de 12 ans, et la seconde de Wijk aan Zee 2015, quand Maxime jouait encore la Najdorf. Depuis, en 2018 et 2022, deux nulles.

Étienne Bacrot a créé sa chaîne sur https://www.youtube.com/@GMBacrot il y analyse ses parties du Grand Swiss 2023.

Chez les femmes, Anna Muzychuk a rapidement obtenu une position gagnante hier contre Tan Zhongyi, mais a ensuite mal exploité cet avantage et la partie s'est achevée par la nulle. Ce résultat a permis à Bibisara Assaubayeva et Vaishali Rameshbabu de rejoindre les deux leaders. À noter aussi la deuxième victoire consécutive d'Aleksandra Goryachkina, à un demi-point des quatre leaders en compagnie de Teodora Injac, Antoaneta Stefanova - qui a battu Pauline Guichard en finale - et Batkhuyag Munguntuul.

Sophie Milliet a fait preuve de beaucoup de courage hier et a ses chances aujourd'hui face à Lela Javakhishvili qu'elle a déjà battu deux fois, avec les Blancs et les Noirs. En revanche, Pauline Guichard n'a pas eu de chance dans la quatrième ronde. Nonobstant, une victoire aujourd'hui contre Gunay Mammadzada la remettrait en selle.

Extrait des classements

NomFédEloPts.
1 Nakamura, Hikaru 2780 4
2 Esipenko, Andrey 2683 4
3 Erigaisi, Arjun 2712 4
4 L'ami, Erwin 2627 3,5
5 Niemann, Hans Moke 2667 3,5
6 Predke, Alexandr 2656 3,5
7 Zhalmakhanov, Ramazan 2447 3,5
8 Najer, Evgeniy 2648 3,5
9 Sindarov, Javokhir 2658 3,5
10 Yakubboev, Nodirbek 2616 3,5
11 Caruana, Fabiano 2786 3,5
12 Firouzja, Alireza 2777 3,5
13 Yu, Yangyi 2720 3,5
14 Keymer, Vincent 2717 3,5
15 Vidit, Santosh Gujrathi 2716 3,5
16 Shankland, Sam 2698 3,5
17 Sevian, Samuel 2698 3,5
18 Artemiev, Vladislav 2697 3,5
19 Wojtaszek, Radoslaw 2668 3,5
_
24Bacrot, Etienne
26693
56 Maurizzi, Marc`andria 2555 2,5
80 Dardha, Daniel 2580 2
87 Vachier-Lagrave, Maxime 2727 2
NomFédEloPts.
1 Assaubayeva, Bibisara 2469 4,5
2 Vaishali, Rameshbabu 2448 4
3 Muzychuk, Anna 2510 4
4 Goryachkina, Aleksandra 2558 4
5 Milliet, Sophie 2391 3,5
6 Garifullina, Leya 2402 3,5
7 Tan, Zhongyi 2517 3,5
8 Munguntuul, Batkhuyag 2366 3,5
9 Bulmaga, Irina 2423 3,5
10 Stefanova, Antoaneta 2424 3,5
11 Efroimski, Marsel 2447 3,5
12 Kamalidenova, Meruert 2351 3
_
31 Guichard, Pauline 2358 2

Grand Suisse FIDE 2023 en 11 parties à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Le partage du point par accord mutuel est interdit avant le 30e coup des Noirs. Les parties débutent à 15 h 30 (heure française), sauf le dimanche 5 novembre, à 15 h 00. Jour de repos mardi 31 octobre.

— Tous les résultats du tournoi mixte sur https://chess-results.com/tnr793016
— Tous les résultats du tournoi féminin sur https://chess-results.com/tnr793017

Extrait des résultats de la ronde 5 (mixte)

Esipenko, Andrey (2683)
½-½
½½
Caruana, Fabiano (2786)
Nakamura, Hikaru (2780)
1-0
10
Sarana, Alexey (2682)
Firouzja, Alireza (2777)
½-½
½½
Niemann, Hans Moke (2667)
Sindarov, Javokhir (2658)
½-½
½½
Yu, Yangyi (2720)
Keymer, Vincent (2717)
½-½
½½
Predke, Alexandr (2656)
Najer, Evgeniy (2648)
½-½
½½
Vidit, Santosh Gujrathi (2716)
Erigaisi, Arjun (2712)
1-0
10
Jumabayev, Rinat (2585)
Zhalmakhanov, Ramazan (2447)
½-½
½½
Sevian, Samuel (2698)
L'ami, Erwin (2627)
½-½
½½
Artemiev, Vladislav (2697)
Giri, Anish (2760)
½-½
½½
Korobov, Anton (2658)
Kuybokarov, Temur (2584)
½-½
½½
Bacrot, Etienne (2669)
Maurizzi, Marc`andria (2555)
0-1
01
Wojtaszek, Radoslaw (2668)
Saric, Ivan (2647)
1-0
10
Vachier-Lagrave, Maxime (2727)
Bluebaum, Matthias (2668)
1-0
10
Dardha, Daniel (2580)

Alireza Firouzja, après la ronde 4 : « C'est rafraîchissant de jouer de grands tournois "Open" et d'affronter de nouveaux joueurs. C'est très bien. J'aime plus ce genre de tournois que les tournois fermés. »

Alireza Firouzja ½-½ Hans Moke Niemann

Le choix d'un début Réti par Alireza Firouzja 1.f3 d5 2.g3 f6 3.g2 e6 était une bonne idée ; forçant Hans Moke Niemann à réfléchir très tôt. Après 4.0-0 e7 5.d3 0-0 6.e1 c6 7.d4!? sortait la rencontre des bases de données. Ce 7.d4 après avoir joué 5.d3 pourrait surprendre, mais se trouve justifié par le 6...c6 des Noirs, qui renonce à la poussée ...c5.

Alireza Firouzja - Hans Moke Niemann, 7.d4!?

7...a5!? 8.c3 e4 9.b5!? L'école hypermoderne, dont fait partie le début Réti, prône « un contrôle » du centre à distance plutôt que son « occupation ». C'est Xavier Tartacover qui fut à l'origine du terme hypermoderne. Cependant, comme on le voit ici avec 5.d3 et ensuite 7.d4, rien n'est vraiment figé, même si les grands principes classiques du développement s'en retrouvent particulièrement malmenés. 9...a4! Il faut prendre des dispositions pour défendre le pion c7 après l'arrivée d'un Fou en f4. 10.f4

Alireza Firouzja - Hans Moke Niemann, 10.f4

10...d6!? Le plus précis était 10...d7! et 11.xc7 (11.xc7 a5! gagne avec la menace 12...g5) 11...c8! 12.f4 a5 13.c3 a3! et les Blancs ont de gros problèmes. 11.e5 Après 28 minutes. 0h47-1h06. 11...xe5!? Selon la machine il fallait continuer par 11...a3! 12.bxa3 f5. 12.dxe5 e7 13.c4 d7

Alireza Firouzja - Hans Moke Niemann, 13...d7

14.a3!? Alireza semble vouloir garder le plus de pièces possible sur l'échiquier. 14...c5 15.f1 f6!? La patience n'est pas la première qualité de l'Américain. 16.exf6 xf2 17.xf2 xf2+ 18.xf2 xf6

Alireza Firouzja - Hans Moke Niemann, 18...xf6

19.g1 xb2 20.c1!? Sacrifie un pion. 20...xe2 Les Noirs possèdent une Tour et trois pions contre Fou et Cavalier. 21.cxd5 La machine commence à préférer les Noirs ! 21...exd5 et des pendules à 0h17 et 0h11. 22.xd5+ h8

Alireza Firouzja - Hans Moke Niemann, 22...h8

23.c3 ae8 24.xb7 c6 25.c4 Il reste à peine 6 minutes à chacun des joueurs et la situation est extrêmement compliquée. Tout peut arriver, même le pire ! 25.c4 e4 Et le pire est arrivé !

Alireza Firouzja - Hans Moke Niemann, 25...e4

26.d2?? xc4 27.xd7 e2? Han Niemann aussi est en grand zeitnot et rate le décisif [27...fe8! avec l'idée 28...e1+ 29.xe1 xe1+ 30.f2 f1# 28.xc6? [28.c1!=] Ça blitze des deux côtés ! 28...c5+! 29.h1 f2 30.h3 e1+ 31.xe1 xe1+ 32.g2

Alireza Firouzja - Hans Moke Niemann, 32.g2

32...e2+ 33.g1 d1+!? 34.f1 xf1+ 35.xf1 g5 36.xa4 gxf4 37.g2 g7 Alireza Firouzja s'en sort bien finalement et devrait pouvoir tenir cette position.

Alireza Firouzja - Hans Moke Niemann, 37...g7

38.b5 h6 39.a4 fxg3 40.hxg3! f5

Alireza Firouzja - Hans Moke Niemann, 40...f5

Le contrôle du 40e coup est passé et la poussière retombée. 41.c6 c5 42.b5 g5 43.d3 h6 44.h3 c3 45.b5 e3 46.d7 e2, etc. ½-½ au 53e coup.

Hans Niemann | Photo Anna Shtourman https://www.instagram.com/annashtourman

Marc'Andria Maurizzi 0-1 Radoslaw Wojtaszek

Dans une partie des 4 Cavaliers, 1.e4 e5 2.f3 c6 3.c3 f6 4.a4!? a6...  le Français avait très bien mené sa barque jusqu'à 25...e7, et pouvait même prétendre à un léger avantage avec 26.e4 d6 27.c4 h5, etc. Mais voilà, le champion du monde junior va commettre le péché de gourmandise...

Marc'Andria Maurizzi - Radoslaw Wojtaszek, 25...e7

26.xh7?? Radoslaw Wojtaszek gagne une qualité avec 26...d5!. La Tour blanche est piégée ! 27.c4 d6 28.xd5+ cxd5 29.cxd5 xd5 30.d3 c5 31.e2

Marc'Andria Maurizzi - Radoslaw Wojtaszek, 31.e2

La finale blanche est complètement perdante malgré le pion de plus en échange de la qualité de moins. 31...a7 32.f2 c4 Le Roi noir va aller cherche le pion a5. C'est terminé. 0-1 au 42e coup. Marc'Andria Maurizzi n'a vraiment pas été récompensé pour sa bonne partie.

Ivan Saric 1-0 Maxime Vachier-Lagrave

On avait bien remarqué que Maxime Vachier-Lagrave n'était pas au meilleur de sa forme depuis le début de ce Grand Suisse 2023. Pourtant, le Français restait bien décidé à passer à la vitesse supérieure avec une Sicilienne Najdorf face à Ivan Saric. Le Croate a cependant assez vite calmé les ardeurs de son adversaire et la partie s'acheminait vers le partage du point après 41.a3.

Ivan Saric - Maxime Vachier-Lagrave, 41.a3

Et là, le drame qui met à terme définitif aux espoirs d'une qualification au tournoi des Candidats 2024 de MVL : 41...c7?? Une gaffe réfutée par 42.e5! f4 43.e6+ b6 44.d4! Ivan Saric ne se laisse pas appâter par le gain du pion : 44.xf4? xf4 45.xf4 b5 avec égalité. 44...c7 45.h5 b6 46.b5!

Ivan Saric - Maxime Vachier-Lagrave, 46.b5!

46...f3 47.xf3 xb5 48.g5 e7 49.xh7 c5 50.f6 c4 51.e4 g8 52.d4

Ivan Saric - Maxime Vachier-Lagrave, 52.d4

Il n'y a plus rien à faire, la partie noire est perdue. 52...a4 53.xc4 xa3 54.d5 1-0 Avec cette terrible défaite, et seulement 2 points sur 5, Maxime Vachier-Lagrave peut dire adieu au tournoi des Candidats 2024.

Extrait des résultats de la ronde 5 (féminin)

Tan, Zhongyi (2517)
0-1
01
Assaubayeva, Bibisara (2469)
Vaishali, Rameshbabu (2448)
½-½
½½
Muzychuk, Anna (2510)
Goryachkina, Aleksandra (2558)
1-0
10
Kamalidenova, Meruert (2351)
Munguntuul, Batkhuyag (2366)
½-½
½½
Stefanova, Antoaneta (2424)
Injac, Teodora (2426)
0-1
01
Efroimski, Marsel (2447)
Paehtz, Elisabeth (2484)
½-½
½½
Tsolakidou, Stavroula (2385)
Gunina, Valentina (2439)
0-1
01
Garifullina, Leya (2402)
Milliet, Sophie (2391)
1-0
10
Javakhishvili, Lela (2437)
Bulmaga, Irina (2423)
1-0
10
Beydullayeva, Govhar (2383)
Roebers, Eline (2390)
0-1
01
Muzychuk, Mariya (2519)
Shuvalova, Polina (2506)
½-½
½½
Cori T., Deysi (2367)
Guichard, Pauline (2358)
0-1
01
Mammadzada, Gunay (2441)

Sophie Milliet 1-0 Lela Javakhishvili

Après sa victoire de la veille, nous avions senti que Sophie Milliet avait décidé de lâcher les chevaux. Ainsi, face à la défense Benoni de Lela Javakhishvili 1.d4 f6 2.c4 e6 3.g3 c5 4.d5 d6 5.c3 exd5 6.cxd5 g6 7.g2 g7 8.f3 0-0 9.0-0 e8... La foire d'empoigne a débuté après 15...b6.

Sophie Milliet - Lela Javakhishvili, 15...b6

16.e5! avec l'idée 17.a5 d8 18.e6! fxe6 19.h3!. 16...dxe5 17.xe5 xe5 18.xe5 Plus fort encore était 18.xe5!, mais Lela Javakhishvili rate 18...xe5 19.a5 g6, joue à la place 18...xe5?! 19.xe5 xe5 20.e1 f6? Une grosse faute, mais il faut encore trouver la réfutation.

Sophie Milliet - Lela Javakhishvili, 20...f6?

Sophie a joué 21.a5!? qui conserve malgré tout un bel avantage, mais 21.xe5! était décisif. Par exemple : 21...fxe5 22.d6 d7 (Si 22...d8 23.d5+ g7 24.e4 e8 25.xc5+-) 23.d5+ f8 24.xe5 e8 25.f6+ g8 26.d5+ et gagne. 21...c7 Si 21...xa5?! 22.d6 gagne. 22.e4 f5 Le Roi noir est trop à découvert. 23.d6! c8?! 24.d5+

Sophie Milliet - Lela Javakhishvili, 24.d5+

24...e6? La dernière faute, même si 24...h8 25.xc5 ne laissait que très peu d'espoir à la Géorgienne. 25.xf6+! Boum ! 25...xf6 26.xe6 g7 27.d7 f8 28.xb7 d8 29.e8 d6 30.b3! Très joli coup !

Sophie Milliet - Lela Javakhishvili, 30.b3!

30...h5?! 31.g8+ 1-0 C'est bientôt mat !

Sophie Milliet | Photo John Saunders https://twitter.com/johnchess

En attendant la ronde 4...

La lutte est féroce et la ronde 3 l'a démontré avec un seul gain sur les 12 premières tables. Hikara Nakamura a enregistré sa première victoire après être passé par des hauts et des bas, et Levon Aronian sa première défaite. L'Arménien traverse une mauvaise passe avec une perte de 10 places, désormais 25e mondial avec 2724. Les Français ne se plaindront pas pour autant des nombreuses nulles en haut du classement - ainsi aucun joueur ne se détache avec 3 points sur 3 - car malgré 330 points Elo de plus, Alireza Firouzja a dû concéder le demi-point à un maître international. De son côté, Maxime Vachier-Lagrave a encore une fois rencontré des difficultés pour ne récolter que 0,5 point. Étienne Bacrot, 40 ans, démontre qu'il reste un joueur solide. Pour espérer se qualifier il faut viser 8 points sur 11, comme cela a été le cas en 2019 et en 2021.

Marc'andria Maurizzi, quant à lui, étonne avec ses 2555 Elo. Seul Français avec 2,5 points sur 3, à seulement 16 ans, le jeune prodige joue ses parties à fond, et ça marche ! Marc'andria est opposé aujourd'hui au Russe Andrey Esipenko (2683). Et comme l'a très bien dit Jean-Louis Étienne, le premier homme à avoir atteint le pôle Nord en solitaire : « On ne repousse pas ses limites, on les découvre ».

Dans le féminin, deux joueuses seulement avec 100 % des points, l'Ukrainienne Anna Muzychuk (2510) affonte la Championne du monde 2017, la Chinoise Tan Zhongyi (2517). Côté France, Antoaneta Stefanova a l'avantage des pièces blanches contre Pauline Guichard, et Nino Batsiashvili face à Sophie Milliet.

N'oublions pas le passage à l’heure d’hiver dans la nuit de samedi à dimanche. Il faudra reculer sa montre d’une heure ; à 3 h 00 il sera en réalité 2 h 00 du matin. Nous allons donc gagner une heure supplémentaire de sommeil.

Extrait des classements

NomFédEloPts.
1 Esipenko, Andrey 2683 3,5
2 L'ami, Erwin 2627 3
3 Zhalmakhanov, Ramazan 2447 3
4 Predke, Alexandr 2656 3
5 Niemann, Hans Moke 2667 3
6 Najer, Evgeniy 2648 3
7 Sindarov, Javokhir 2658 3
8 Jumabayev, Rinat 2585 3
9 Erigaisi, Arjun 2712 3
10 Caruana, Fabiano 2786 3
11 Nakamura, Hikaru 2780 3
12 Yu, Yangyi 2720 3
13 Firouzja, Alireza 2777 3
_
19 Bacrot, Etienne 2669 2,5
27 Maurizzi, Marc`andria 2555 2,5
60 Dardha, Daniel 2580 2
68 Vachier-Lagrave, Maxime 2727 2
NomFédEloPts.
1 Tan, Zhongyi 2517 3,5
2 Muzychuk, Anna 2510 3,5
3 Vaishali, Rameshbabu 2448 3,5
4 Assaubayeva, Bibisara 2469 3,5
5 Kamalidenova, Meruert 2351 3
6 Munguntuul, Batkhuyag 2366 3
7 Stefanova, Antoaneta 2424 3
8 Goryachkina, Aleksandra 2558 3
9 Injac, Teodora 2426 3
10 Milliet, Sophie 2391 2,5
11 Garifullina, Leya 2402 2,5
12 Tsolakidou, Stavroula 2385 2,5
13 Beydullayeva, Govhar 2383 2,5
14 Paehtz, Elisabeth 2484 2,5
15 Bulmaga, Irina 2423 2,5
16 Efroimski, Marsel 2447 2,5
17 Gunina, Valentina 2439 2,5
18 Javakhishvili, Lela 2437 2,5
19 Fataliyeva, Ulviyya 2393 2
20 Guichard, Pauline 2358 2

Grand Suisse FIDE 2023 en 11 parties à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Le partage du point par accord mutuel est interdit avant le 30e coup des Noirs. Toutes les parties débutent à 15 h 30 heure française (14 h 30 à partir de dimanche), sauf la onzième et dernière ronde du dimanche 5 novembre à 14 h 00. Jour de repos mardi 31 octobre.

— Tous les résultats du tournoi mixte sur https://chess-results.com/tnr793016
— Tous les résultats du tournoi féminin sur https://chess-results.com/tnr793017

Extrait des résultats de la ronde 4 (mixte)

Caruana, Fabiano (2786)
½-½
½½
Sindarov, Javokhir (2658)
Predke, Alexandr (2656)
½-½
½½
Erigaisi, Arjun (2712)
Sevian, Samuel (2698)
½-½
½½
L'ami, Erwin (2627)
Maurizzi, Marc`andria (2555)
0-1
01
Esipenko, Andrey (2683)
Sarana, Alexey (2682)
½-½
½½
Zhalmakhanov, Ramazan (2447)
Tabatabaei, M. Amin (2685)
0-1
01
Nakamura, Hikaru (2780)
Abasov, Nijat (2679)
0-1
01
Firouzja, Alireza (2777)
Wojtaszek, Radoslaw (2668)
½-½
½½
Giri, Anish (2760)
Niemann, Hans Moke (2667)
1-0
10
Rapport, Richard (2752)
Bacrot, Etienne (2669)
½-½
½½
Duda, Jan-Krzysztof (2726)
Vachier-Lagrave, Maxime (2727)
½-½
½½
Sargsyan, Shant (2631)
Dardha, Daniel (2580)
½-½
½½
Ivanchuk, Vasyl (2653)

Il n'y a pas eu vraiment de partie ente Étienne Bacrot et Jan-Krzysztof Duda. Une Berlinoise que le Français avait déjà jouée deux fois avec les Noirs au 25e coup, une nouveauté sans importance au 26e et les joueurs ont signée la feuille au 35e coup.

Ça ne passe toujours pas pour Maxime Vachier-Lagrave. Bien qu'avec l'avantage des pièces blanches, le Français a de nouveau concédé le demi-point. Shant Sargsyan (2631), joueur arménien de 21 ans, ne lui a pas permis de s'exprimer. Le retard au classement pris sur les joueurs de tête commence à être très inquiétant pour espérer se qualifier.

Nijat Abasov 0-1 Alireza Firouzja

Dans une Catalane, 1.d4 f6 2.f3 d5 3.c4 e6 4.g3 b4+ 5.d2 e7... le 12.c3!? ne semble pas être le plus précis. 12.bd2, voire 12.d1 n'abandonnait pas le pion c4.

Nijat Abasov - Alireza Firouzja, 12.c3!?

12...dxc4 13.e4 Le coup logique après la disparition du pion d5, mais on retrouve là une très bonne version de la défense semi-Slave après 13...b5 14.ad1 b7 15.h3?! Abandonner la grande diagonale, et donc détourner le regard des cases centrales, ne peut pas être une bonne idée.

Nijat Abasov - Alireza Firouzja, 15.h3?!

15...c5! Le pion b5 est défendu indirectement par l'attaque sur le pion e4. 16.dxc5 Les conséquences de la poussée 16.d5!? exd5 17.exd5 b6 étaient beaucoup plus difficiles à estimer. 16...c8 17.d6 e8 Les Noirs ont l'avantage, seule la pendule nous inquiète un peu : 0h45-0h37. 18.d4 xc5 Joué très vite. 19.xe7 xe7 20.e5

Nijat Abasov - Alireza Firouzja, 20.e5

20...fd7!? La machine préférait 20...e8 ou 20...fe4. 21.f4 d3 22.dxb5 c5+ 23.h2 b8 24.d6 c6 25.b1 b6 26.g2 xg2 27.xg2

Nijat Abasov - Alireza Firouzja, 27.xg2

L'avantage noir ne fait aucun doute, mais Nijat Abasov oppose une farouche résistance. 27...d5 28.e2 xc3 29.bxc3 b3 30.e4 d5!? Alireza Firouzja décide de jouer la finale avec 12 minutes contre 26 pour Abasov, et il fallait calculer loin et juger la position correctement après : 31.xc4 xc4 32.xc4 c7

Nijat Abasov - Alireza Firouzja, 32...c7

Dans cette position, en farfouillant les variantes avec la machine, le meilleur devait être 33.b6! bxc3 34.xa4 xa3 35.a1! xa1 36.xa1 a7 37.d1 xf4 38.gxf4 xa4 39.g3 avec un pion de plus, mais rien de clairement gagnant. Nijat Abasov a préféré 33.d2?! bxc3 34.f3!? Les Blancs tentent de jouer sur le manque de temps de leur adversaire. 34...d7!! Superbe ! Sur l'immédiat 34...xa3 35.b8+ h7 36.d8! le Cavalier est cloué et les Blancs sont toujours vivants.

Nijat Abasov - Alireza Firouzja, 34...d7!!

35.h3 xa3 Avec un pion de plus dans de très bonnes conditions. 36.h5 a2 Avec 2 minutes et 27 secondes. 37.e4 a3!? 37...h7! était le plus précis pour éliminer l'échec en b8 dans certaines variantes. 38.d6 d2 A tempo.

Nijat Abasov - Alireza Firouzja, 38...d2

39.c4 e2! Difficile à trouver car le pion a3 est abandonné ! Il fallait voir toute la variante. 40.xa3 f2+ Le contrôle du temps est passé. 41.h4 e4 Menace de mater par 42...h2+ 43.g4 f5+ 44.exf6 xf6# « Le niveau de jeu d'Alireza est stratosphérique ! » Kevin Bordi. 42.fb3!? Sur 42.h1 d1!! Voilà le coup qu'il fallait voir pour prendre la décision de jouer 39...e2!. Un point d'exclamation pour la précision, un autre pour l'avoir vu bien avant et en manque de temps !

Nijat Abasov - Alireza Firouzja, 42.fb3

42...h2+ Le Roi blanc est aux abois. 43.g4 d2 44.1b2 f5+ 45.exf6 gxf6 Menace 46...f5# ou 46...g7#

Nijat Abasov - Alireza Firouzja, 45...gxf6

Il faut donc sacrifier la qualité sans compensation. 46.xd2 hxd2, etc. 0-1 au 65e coup.

Nijat Abasov - Alireza Firouzja, 65...e4 0-1

Marc'Andria Maurizzi 0-1 Andrey Esipenko

Marc'Andria Maurizzi a souffert dans une Espagnole anti-Marshall 1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 a6 4.a4 f6 5.0-0 e7 6.e1 b5 7.b3 0-0 8.a4... Le plan avec 14.c4!? et 17.d4?! n'a pas eu les effets escomptés et Andrey Esipenko a pris les commandes de la partie. Après la faute 23.d2?, le Russe s'est emparé d'un avantage décisif.

Marc'Andria Maurizzi - Andrey Esipenko, 23.d2?

23...d5! 24.a7 b7 25.cxd5?! xd5! 26.b2 df4 27.f1 bd8 28.f3 xe4 0-1

Marc'Andria Maurizzi - Andrey Esipenko, 28...xe4 0-1
Marc'Andria Maurizzi 0-1 Andrey Esipenko

Extrait des résultats de la ronde 4 (féminin)

Muzychuk, Anna (2510)
½-½
½½
Tan, Zhongyi (2517)
Assaubayeva, Bibisara (2469)
1-0
10
Paehtz, Elisabeth (2484)
Muzychuk, Mariya (2519)
0-1
01
Vaishali, Rameshbabu (2448)
Fataliyeva, Ulviyya (2393)
0-1
01
Goryachkina, Aleksandra (2558)
Kamalidenova, Meruert (2351)
1-0
10
Shuvalova, Polina (2506)
Efroimski, Marsel (2447)
½-½
½½
Bulmaga, Irina (2423)
Javakhishvili, Lela (2437)
½-½
½½
Tsolakidou, Stavroula (2385)
Roebers, Eline (2390)
0-1
01
Injac, Teodora (2426)
Stefanova, Antoaneta (2424)
1-0
10
Guichard, Pauline (2358)
Dronavalli, Harika (2502)
0-1
01
Munguntuul, Batkhuyag (2366)
Garifullina, Leya (2402)
1-0
10
Kosteniuk, Alexandra (2523)
Batsiashvili, Nino (2475)
0-1
01
Milliet, Sophie (2391)

Nino Batsiashvili 0-1 Sophie Milliet

Dans un début irrégulier, 1.f3 d5 2.c4 d4 3.b4 c5 4.b5 g6 5.d3 g7 6.g3 h6!?... Après le 19.dxc5 de Nino Batsiashvili, les Noirs se lancent dans une attaque spéculative.

Nino Batsiashvili - Sophie Milliet, 19.dxc5

19...xh2?! Mieux, 19...h5!. 20.xh2 e5 21.h3? h4 22.f4 h5 23.g2?! g5 24.d6 g4?! 25.xg4 fxg4 Sophie Milliet a l'initiative, mais rien de définitif.

Nino Batsiashvili - Sophie Milliet, 25...fxg4

La Géorgienne se trompe par 26.xe4? alors que 26.xc8! xc8 27.xb7 ac6 offrait des chances de défendre. 26...h6! 27.f2 h2+ 28.f1 xg3 29.c2 xf4 30.exf4 e8 31.d2 h2 32.g2 g3 33.f5 h1+ 0-1

Nino Batsiashvili - Sophie Milliet, 33...h1+ 0-1

C'est mat au prochain coup. Bravo Sophie !

En attendant la ronde 3...

Seulement une poignée de joueurs à 100% dans les deux groupes. Les favoris au classement Anish Giri et Alireza Firouzja ont remporté leur première victoire. Tous deux ont profité des erreurs de leurs adversaires, respectivement Rasmus Svane et Rauf Mamedov. Un score surprenant de 2 sur 2 est à mettre au crédit du rare non-grand maître du tournoi, le MI (depuis 2021) Ramazan Zhalmakhanov, du Kazakhstan. Dans le féminin, Tan Zhongyi a remporté ses deux parties, pendant que Aleksandra Goryachkina n'est encore qu'à 50%.

Pour ceux qui auraient encore un doute, Fabiano Caruana est sur un nuage ! Après sa victoire au Classic de Roumanie, sa place de demi-finaliste lors de la Coupe du monde, et donc qualifié au Tournoi des Candidats 2024, et un second titre consécutif de Champion des États-Unis, Fabiano Caruana est non seulement à 2 points sur 2 dans ce Grand Suisse, sinon qu'il vient de repasser au-dessus de 2800 Elo ; à 27 points derrière Magnus Carlsen !

Côté France, il faut reconnaître que Maxime Vachier-Lagrave n'est pas très convaincant. Dans ses deux premières parties nous n'avons pas retrouvé le MVL conquérant et précis qui a battu Magnus Carlsen en finale du Champions Chess Tour, un tournoi en ligne et en cadence rapide il est vrai. Maxime n'aura pas une tâche aisée avec les pièces noires contre Ruslan Ponomariov. De la même manière, jouer avec les Noirs contre Anish Giri ne sera certainement pas une promenade de santé pour Étienne Bacrot. Concernant Alireza Firouzja, il est possible de voir le verre à moitié plein ou à moitié vide. Sans cette gaffe en zeitnot de Rauf Mamedov, Firouzja ne serait qu'à 50%. La chance semble cependant lui sourire, puisqu'il double les Blancs pour affronter dans cette troisième ronde le MI Ramazan Zhalmakhanov (2447). Quant à Marc'andria Maurizzi, que dire, son récent titre de Champion du monde des moins de 20 ans à seulement 16 ans semble lui avoir donné une autre dimension. Une partie nulle avec les Noirs lors de cette troisième journée, contre l'expérimenté Gabriel Sargissian, 40 ans, serait un très bon résultat.

Chez les femmes, après avoir pris le demi-point à Aleksandra Goryachkina avec les Noirs, Pauline Guichard a largement de quoi affonter Mariya Muzychuk avec les Blancs. Sophie Milliet, quant à elle, s'est remise dans le sens de la marche et est tout-à-fait capable de poser des problèmes à Harika Dronavalli, qui vient d'annuler contre Tania Sachdev et Hoang Thanh Trang.

Extrait des classements

NomFédEloPts.
1 L'ami, Erwin 2627 2,5
2 Zhalmakhanov, Ramazan 2447 2,5
3 Predke, Alexandr 2656 2,5
4 Maurizzi, Marc`andria 2555 2,5
5 Erigaisi, Arjun 2712 2,5
6 Caruana, Fabiano 2786 2,5
7 Sarana, Alexey 2682 2,5
8 Sindarov, Javokhir 2658 2,5
9 Sevian, Samuel 2698 2,5
10 Esipenko, Andrey 2683 2,5
11 Bacrot, Etienne 2669 2
12 Cheparinov, Ivan 2658 2
13 Shirov, Alexei 2655 2
21 Niemann, Hans Moke 2667 2
_
30 Nakamura, Hikaru 2780 2
32 Firouzja, Alireza 2777 2
59 Aronian, Levon 2742 1,5
60 Dardha, Daniel 2580 1,5
65 Vachier-Lagrave, Maxime 2727 1,5
NomFédEloPts.
1 Tan, Zhongyi 2517 3
2 Muzychuk, Anna 2510 3
3 Assaubayeva, Bibisara 2469 2,5
4 Vaishali, Rameshbabu 2448 2,5
5 Paehtz, Elisabeth 2484 2,5
6 Guichard, Pauline 2358 2
7 Roebers, Eline 2390 2
8 Tsolakidou, Stavroula 2385 2
9 Fataliyeva, Ulviyya 2393 2
10 Kamalidenova, Meruert 2351 2
11 Stefanova, Antoaneta 2424 2
12 Munguntuul, Batkhuyag 2366 2
13 Bulmaga, Irina 2423 2
14 Goryachkina, Aleksandra 2558 2
15 Muzychuk, Mariya 2519 2
16 Shuvalova, Polina 2506 2
17 Efroimski, Marsel 2447 2
18 Javakhishvili, Lela 2437 2
19 Injac, Teodora 2426 2
20 Hoang, Thanh Trang 2398 1,5
21 Milliet, Sophie 2391 1,5

Grand Suisse FIDE 2023 en 11 parties à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Le partage du point par accord mutuel est interdit avant le 30e coup des Noirs. Toutes les parties débutent à 15 h 30 heure française, sauf la onzième et dernière ronde du dimanche 5 novembre à 15 h 00. Jour de repos mardi 31 octobre.

— Tous les résultats du tournoi mixte sur https://chess-results.com/tnr793016
— Tous les résultats du tournoi féminin sur https://chess-results.com/tnr793017

Extrait des résultats de la ronde 3 (mixte)

L'ami, Erwin (2627)
½-½
½½
Caruana, Fabiano (2786)
Erigaisi, Arjun (2712)
½-½
½½
Sarana, Alexey (2682)
Esipenko, Andrey (2683)
½-½
½½
Predke, Alexandr (2656)
Firouzja, Alireza (2777)
½-½
½½
Zhalmakhanov, Ramazan (2447)
Giri, Anish (2760)
½-½
½½
Bacrot, Etienne (2669)
Rapport, Richard (2752)
½-½
½½
Volokitin, Andrei (2664)
Sindarov, Javokhir (2658)
1-0
10
Aronian, Levon (2742)
Cheparinov, Ivan (2658)
½-½
½½
Yu, Yangyi (2720)
Shirov, Alexei (2655)
½-½
½½
Abdusattorov, Nodirbek (2716)
Sargissian, Gabriel (2686)
0-1
01
Maurizzi, Marc`andria (2555)
Ponomariov, Ruslan (2641)
½-½
½½
Vachier-Lagrave, Maxime (2727)
Dardha, Daniel (2580)
1-0
10
Henriquez, Cristobal (2630)

Alireza Firouzja : « Mon objectif principal est de me qualifier pour les Candidats. Avec le classement Elo, je suis très proche, donc je veux essayer ici d'abord et ensuite, si ce n'est pas possible, au Elo. » Au sujet de Ramazan Zhalmakhanov, Alireza a dit : « Il ne joue pas au niveau de maître international, il devrait au moins être grand maître... »

Alireza Firouzja ½-½ Ramazan Zhalmakhanov

Par transposition, Alireza Firouzja et Ramazan Zhalmakhanov ont obtenu une Catalane : 1.c4 e6 2.g3 d5 3.g2 f6 4.f3 e7 5.0-0 0-0 6.d4 dxc4 7.c2... Après 13.e1 le coup le plus joué est 13...xf3.

Alireza Firouzja - Ramazan Zhalmakhanov, 13.e1

Toutefois, les Noirs ont préféré 13...e4!?, que l'on ne trouve qu'une fois : ½-½ (31) Eljanov,P (2672)-Sjugirov,S (2663) INT blitz 2021. 14.e5 xe5 15.dxe5 xc3 16.xc3! Améliore le 16.xc6 de Pavel Eljanov. 16...xg2 17.xg2 Avec un léger avantage blanc, mais quelques possibilités intéressantes qu'Alireza devrait pouvoir exploiter.

Alireza Firouzja - Ramazan Zhalmakhanov, 17.xg2

17...c5!? sans oublier les pendules à 1h07 et 0h38. 18.ec1 xc3 19.xc3 fc8 20.ac1 c5 Il fallait choisir entre 20...c6 et le coup de la partie. 21.a5 Isole le pion c5. 21...c7 22.e3 Astucieux pour gagner le tempo nécessaire pour défendre le pion e5 par 23.f4.

Alireza Firouzja - Ramazan Zhalmakhanov, 22.e3

22...ac8 Évidemment, si 22...xe5? 23.f4 f6 24.xe5 fxe5 25.xc5 xc5 26.xc5 et les Blancs doivent gagner cette finale de Tour. 23.f4 f8 24.b4 c4 25.c5+ e8 26.xc4 b5 27.axb6 xb6 28.d4 Malgré le pion de plus pour Alireza, la machine insiste avec 0.00. 28...d7 29.a1

Alireza Firouzja - Ramazan Zhalmakhanov, 29.a1

29...xc5 30.bxc5 xc5 31.xa6 et le pion de plus est doublé ! 31...5c6 32.aa4 h5 33.h3 g6 34.h4 f8 35.g5 g7 36.e4 c2 37.d7 xh2 38.aa7 f8 39.f5 gxf5 40.exf5 e2!

Alireza Firouzja - Ramazan Zhalmakhanov, 40...e2!

41.e7 g8 42.fxe6 ½-½ Une bonne partie d'Alireza Firouzja, mais une excellente défense du MI Ramazan Zhalmakhanov, au classement Elo clairement sous-estimé.

Gabriel Sargissian 0-1 Marc'Andria Maurizzi

Dans un classique gambit Dame 1.d4 f6 2.c4 e6 3.f3 d5 4.c3 e7 avec 5.f4, Marc'Andria Maurizzi a rapidement égalisé grâce à quelques coups précis comme 13...xb6! et 15...d7!. Et puis, après 20...b4+, Gabriel Sargissian, sous pression, au lieu de 21.f2, se décide pour un sacrifice de qualité plus que douteux.

Gabriel Sargissian - Marc'Andria Maurizzi, 20...b4+

21.xb4?! axb4 22.d6? Donne le pion pour ouvrir la diagonale a2-g8 et obtenir du jeu avec la paire de Fous. 22...xd6 Sans craindre les fantômes. 23.c5 d8 24.xb4 Sargissian a récupéré son pion, mais son aile-Roi est gelée.

Gabriel Sargissian - Marc'Andria Maurizzi, 24.xb4

24...f7 25.b5 exf3 26.0-0 Les Blancs ont finalement mis leur Roi à l'abri. 26...d7 27.d5

Gabriel Sargissian - Marc'Andria Maurizzi, 27.d5

L'œil tactique de Maurizzi ne rate pas l'occasion de placer 27...xd5! 28.xd5 xb5 29.d1?! L'alternative consistait à jouer 29.xb5 a5 La pointe du pseudo-sacrifice de pièce en d5 ; les Noirs récupèrent la pièce. 30.b3 xd5.

Gabriel Sargissian - Marc'Andria Maurizzi, 29.d1?!

29...c6 30.c4 xd5 31.xd5 b6+ 0-1 Une superbe partie de Marc'andria Maurizzi qui passe à 2,5 sur 3 !

Extrait des résultats de la ronde 3 (féminin)

Tan, Zhongyi (2517)
1-0
10
Stefanova, Antoaneta (2424)
Bulmaga, Irina (2423)
0-1
01
Muzychuk, Anna (2510)
Paehtz, Elisabeth (2484)
1-0
10
Kamalidenova, Meruert (2351)
Guichard, Pauline (2358)
½-½
½½
Muzychuk, Mariya (2519)
Assaubayeva, Bibisara (2469)
1-0
10
Mammadzada, Gunay (2441)
Vaishali, Rameshbabu (2448)
1-0
10
Garifullina, Leya (2402)
Kosteniuk, Alexandra (2523)
½-½
½½
Roebers, Eline (2390)
Goryachkina, Aleksandra (2558)
1-0
10
Divya, Deshmukh (2408)
Shuvalova, Polina (2506)
1-0
10
Narva, Mai (2399)
Milliet, Sophie (2391)
½-½
½½
Dronavalli, Harika (2502)

Pauline Guichard ½-½ Mariya Muzychuk

Contre la défense semi-Slave de Mariya Muzychuk, 1.d4 f6 2.c4 e6 3.f3 d5 4.c3 c6 5.e3 bd7 6.c2 d6 7.d3 0-0 8.0-0 dxc4 9.xc4 b5... Pauline Guichard a obtenu l'avantage avant qu'un zeitnot réciproque ne vienne se mêler de la partie. Ainsi, après 35.xd8+, la meilleure défense était 35...e8 36.d6+ xd6+ 37.xd6 e5+ 38.f4 xd6 et rien n'est clair.

Pauline Guichard - Mariya Muzychuk, 35.xd8+

Mariya Muzychuk refuse d'échanger sa Dame contre les deux Tours, mais tombe de Charybde en Scylla avec 35...e7?  36.g8 h6

Pauline Guichard - Mariya Muzychuk, 36...h6

Mais Pauline n'a plus de temps non plus et joue 37.e8+? au lieu de la variante très compliquée 37.e8+ f6 38.g5+ xg5 39.h8+ e7 40.d6+!! xd6 41.f8+ f6 42.xd6+ e5 43.xg6 1-0. 37...d7 38.d8+ e7? Revient dans la ligne perdante : 38...c6!=. 39.e8+? [39.e8+!] 39...d7 40.d8+ e7? Une nouvelle faute sur le 40e coup.

Pauline Guichard - Mariya Muzychuk, 40...e7?

41.d6+?! À nouveau 41.e8+! devait gagner. 41...f6 42.h8+ g7 ½-½

Pauline Guichard | Photo Anna Shtourman https://www.instagram.com/annashtourman

En attendant la ronde 2...

Comme nous l'avons dit, le Grand Suisse n'offre pas de première ronde facile puisqu'il n'y a pas de faibles joueurs dans cet Open. Il n'est donc pas surprenant qu'il y ait eu de nombreux matchs nuls lors de la première journée. Toutefois, parmi les grands favoris, Fabiano Caruana, Richard Rapport, Levon Aronian et Jan-Krzysztof Duda ont remporté leur partie, tandis qu'Hikaru Nakamura a évité une défaite de justesse face à Rasmus Svane. Vainqueur du dernier Grand Suisse, Alireza Firouzja n'a pas eu l'occasion de briller face à l'ancien champion du monde FIDE Ruslan Ponomariov. Deux joueurs en lutte pour une qualification au tournoi des Candidats via le Circuit FIDE, Gukesh D et Anish Giri, occupant respectivement la deuxième et la quatrième position de cette course, ont fait match nul.

Chez les femmes, la tête de série Aleksandra Goryachkina a raté un coup gagnant avant de se retrouver perdante face à l'Espagnole Ana Matnadze, qui lui a rendu la politesse, et la partie s'est terminée sur un match nul. Parmi les autres favorites, Tan Zhongyi et Anna Muzychuk ont gagné, tandis qu'Aleksandra Kosteniuk et Mariya Muzychuk ont concédé le demi-point. À noter que la Néerlandaise Eline Roebers (2390) a battu Polina Shuvalova (2506) avec les pièces noires. Elisabeth Paehtz a miniaturisé la jeune prodige Alice Lee de 14 ans en 23 coups.

La deuxième ronde offre table 1 un combat fratricide entre les Américains Fabiano Caruana et Hans Niemann. Dans cette cinquième rencontre en cadence classique, alors qu'il mène par 4 victoires à 0, pour la première fois Caruana aura les pièces blanches. Étienne Bacrot est opposé table 2 à Richard Rapport. Alireza Firouzja affronte Rauf Mamedov. Maxime Vachier-Lagrave joue lui aussi contre un Azerbaïdjanais, Vasif Durarbayli, et enfin, Marc'andria Maurizzi est opposé au fort grand maître allemand Matthias Bluebaum.

Dans le féminin, tous les yeux seront braqués sur la partie entre Aleksandra Goryachkina (2558) et Pauline Guichard (2358). Quant à Sophie Milliet, elle affronte Trisha Kanyamarala, une joueuse irlandaise née en 2005, originaire d'Hyderabad en Inde. Son faible Elo actuel à 2184 ne doit pas faire oublier qu'elle possédait encore 2344 Elo en août 2023.

Extrait des classements

N0NomFédEloPts.
1 Predke, Alexandr 2656 2
2 L'ami, Erwin 2627 2
3 Zhalmakhanov, Ramazan 2447 2
4 Caruana, Fabiano 2786 2
5 Erigaisi, Arjun 2712 2
6 Esipenko, Andrey 2683 2
7 Sarana, Alexey 2682 2
8 Bacrot, Etienne 2669 1,5
9 Cheparinov, Ivan 2658 1,5
10 Shirov, Alexei 2655 1,5
_
20 Maurizzi, Marc`andria 2555 1,5
27 Giri, Anish 2760 1,5
28 Firouzja, Alireza 2777 1,5
39 Niemann, Hans Moke 2667 1
64 Vachier-Lagrave, Maxime 2727 1
93 Dardha, Daniel 2580 0,5
NomFédEloPts.
1 Kamalidenova, Meruert 2351 2
2 Tan, Zhongyi 2517 2
3 Muzychuk, Anna 2510 2
4 Stefanova, Antoaneta 2424 2
5 Bulmaga, Irina 2423 2
6 Guichard, Pauline 2358 1,5
7 Roebers, Eline 2390 1,5
8 Garifullina, Leya 2402 1,5
9 Paehtz, Elisabeth 2484 1,5
10 Muzychuk, Mariya 2519 1,5
11 Vaishali, Rameshbabu 2448 1,5
12 Assaubayeva, Bibisara 2469 1,5
13 Mammadzada, Gunay 2441 1,5
14 Beydullayeva, Govhar 2383 1
_
20 Milliet, Sophie 2391 1
27 Goryachkina, Aleksandra 2558 1
28 Kosteniuk, Alexandra 2523 1

Grand Suisse FIDE 2023 en 11 parties à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Le partage du point par accord mutuel est interdit avant le 30e coup des Noirs. Toutes les parties débutent à 15 h 30 heure française, sauf la onzième et dernière ronde du dimanche 5 novembre à 15 h 00. Jour de repos mardi 31 octobre.

— Tous les résultats du tournoi mixte sur https://chess-results.com/tnr793016
— Tous les résultats du tournoi féminin sur https://chess-results.com/tnr793017

Extrait des résultats de la ronde 2 (mixte)

Caruana, Fabiano (2786)
1-0
10
Niemann, Hans Moke (2667)
Bacrot, Etienne (2669)
½-½
½½
Rapport, Richard (2752)
Aronian, Levon (2742)
½-½
½½
Cheparinov, Ivan (2658)
Predke, Alexandr (2656)
1-0
10
Duda, Jan-Krzysztof (2726)
Yu, Yangyi (2720)
½-½
½½
Shirov, Alexei (2655)
Abdusattorov, Nodirbek (2716)
½-½
½½
Narayanan.S.L, (2651)
Anton Guijarro, David (2653)
0-1
01
Erigaisi, Arjun (2712)
Melkumyan, Hrant (2650)
½-½
½½
Maghsoodloo, Parham (2707)
Sadhwani, Raunak (2641)
½-½
½½
Nakamura, Hikaru (2780)
Firouzja, Alireza (2777)
1-0
10
Mamedov, Rauf (2640)
Svane, Rasmus (2646)
0-1
01
Giri, Anish (2760)
Vachier-Lagrave, Maxime (2727)
½-½
½½
Durarbayli, Vasif (2625)
Maurizzi, Marc`andria (2555)
1-0
10
Bluebaum, Matthias (2668)
Yilmaz, Mustafa (2640)
½-½
½½
Dardha, Daniel (2580)

Alireza Firouzja 1-0 Rauf Mamedov

Démarrée comme une Anglaise 1.c4 c5 2.f3 g6 la position a transposé dans une Sicilienne variante du dragon accélérée, une ligne dont Rauf Mamedov est un grand spécialiste. 3.e4 c6 4.d4 cxd4 5.xd4 f6 6.c3 xd4 7.xd4 d6 8.e2 g7 9.0-0 0-0 10.d3 a6 11.g5 e6. Après le 12.b3 d'Alireza Firouzja, l'Azerbaïdjanais a joué un nouveau coup, 12...d7, au lieu de 12...b8 d'une vieille partie 1-0 (40) Schmid,L (2550)-Ree,H (2440) Clare Benedict Cup Gstaad 1973.

Alireza Firouzja - Rauf Mamedov, 12...d7

13.e3 e8 14.ac1 a5 15.h1 Un coup prophylactique qui a donné beaucoup à réfléchir à Rauf Mamedov. 45 minutes pour jouer 15...f6?! que la machine n'aime guère. 16.h4 ac8 17.f4 La raison de 15.h1 ; les Noirs ne peuvent pas forcer l'échange des Dames en b6. 17...h6 18.d5 avec un clair avantage blanc ; sur l'échiquier et à la pendule, avec 1h11 vs 0h26. 18...xd5 19.exd5

Alireza Firouzja - Rauf Mamedov, 19.exd5

19...f8 Après 13 minutes de réflexion, Alireza Firouzja prend une décision importante ; jouer la finale par 20.c3!? xc3 21.xc3 Il faut reconnaître qu'avec la colonne "e", le pion arriéré en e7, un grand avantage d'espace et la paire de Fous, cette finale est très agréable pour le Français. La suite nous dira si cette décision était la bonne. 21...d7 22.e3 a5 23.e1 a4!

Alireza Firouzja - Rauf Mamedov, 23...a4!

Rauf Mamedov, malgré seulement 10 minutes à la pendule contre 44, se défend très bien. 24.axb4!? Étonnante décision. 24...a8 avec 3 minutes et 22 secondes. 25.a5 f8 26.b4 ec8 27.a3

Alireza Firouzja - Rauf Mamedov, 27.a3

Et ici Rauf Mamedov trouve le moyen de compliquer la tâche des Blancs avec 27...b6! 28.axb6 xb6 et l'avantage de Firouzja a complètement fondu ! 29.c3 f5 30.d1 a4 31.c2 h5 32.h3 h4 33.e1 c5 34.xh4 xa3 35.f3 f7

Alireza Firouzja - Rauf Mamedov, 35...f7

36.e1 c7 37.g5 g7 38.h2 f6 39.h4 d3 40.e6 c5?? Et sur le fameux 40e coup, la gaffe de Mamedov !

Alireza Firouzja - Rauf Mamedov, 40...c5??

41.xf6! La réfutation ! 41...xf3 Si 41...xe6 42.b2! a2 43.dxe6+ g8+- ; ou si 41...exf6 42.xd6+- 42.xe7+ xe7 43.xe7 xf4 44.g3 d4 45.xd6 d7 et avec deux pions de plus la cause est entendue ! 46.c7 f6 47.f4 g4+ 48.h3 1-0

Alireza Firouzja - Rauf Mamedov, 48.h3 1-0

Une victoire chanceuse d'Alireza Firouzja, mais un point c'est un point !

Marc'Andria Maurizzi 1-0 Matthias Bluebaum

Dans une Française variante d'avance, 1.e4 e6 2.d4 d5 3.e5 c5 4.c3 c6 5.f3 d7... Après 22...f4 le feu d'artifice commence ! Accrochez-vous !

Marc'Andria Maurizzi - Matthias Bluebaum

Sur le 23.xh7 de Marc'Andria Maurizzi, Matthias Bluebaum se trompe avec 23...b5+? alors que 23...xb2! 24.b1 a3 25.g4 e7 débouchait sur une position confuse. 24.e1! Surtout pas 24.axb5?? à cause de 24...fxe3 et ce sont les Noirs qui l'emportent. 24...fxe3 25.h5 xf2+ 26.d1 e2+ 27.d2 e1+ 28.axe1 xe1+ 29.xe1 Le grand maître allemand ne peut que retarder le mat.

Marc'Andria Maurizzi - Matthias Bluebaum, 29.xe1

29...f1+ 30.xf1 xf1 31.g6+ g7 32.h7+ f8 33.f7# 1-0

Marc'Andria Maurizzi - Matthias Bluebaum, 33.f7# 1-0

Extrait des résultats de la ronde 2 (féminin)

Divya, Deshmukh (2408)
0-1
01
Tan, Zhongyi (2517)
Muzychuk, Anna (2510)
1-0
10
Tsolakidou, Stavroula (2385)
Garifullina, Leya (2402)
½-½
½½
Paehtz, Elisabeth (2484)
Roebers, Eline (2390)
½-½
½½
Vaishali, Rameshbabu (2448)
Kamalidenova, Meruert (2351)
1-0
10
Gunina, Valentina (2439)
Goryachkina, Aleksandra (2558)
½-½
½½
Guichard, Pauline (2358)
Beydullayeva, Govhar (2383)
½-½
½½
Kosteniuk, Alexandra (2523)
Muzychuk, Mariya (2519)
1-0
10
Matnadze Bujiashvili, Ann (2400)
Kanyamarala, Trisha (2184)
0-1
01
Milliet, Sophie (2391)

Trisha Kanyamarala 0-1 Sophie Milliet

Après 1.d4 d5 2.c4 e6 3.c3 c5, Trisha Kanyamarala refuse de rentrer dans la défense Tarrasch et préfère jouer avec un pion isolé sur 4.e3 f6 5.f3 a6 6.a4 c6 7.e2 dxc4 8.xc4 cxd4 9.exd4...  Sophie Milliet égalise confortablement, mais son adversaire lui oppose une farouche résistance. Il faudra attendre 38...xb2 pour que la partie bascule clairement en faveur de la Française.

Trisha Kanyamarala - Sophie Milliet, 38...xb2

39.fxe5? Il fallait jouer 39.d6! xd6 40.c7+ avec égalité. 39...xe5 40.c2 f8 41.c8+ e7 42.h8 d6 43.f3? Ici, il fallait empêcher le Roi noir de franchir la colonne "c" par 43.c8!. 43...c5! 44.g4 b4 45.e8 xa4 Avec deux pions de plus pour Sophie.

Trisha Kanyamarala - Sophie Milliet, 45...xa4

46.e4 d6 47.a8 a5 48.d4 b5 49.b1 b4 50.h4 a4, etc. les deux pions passés et liés sont trop forts : 0-1 au 66 coup

Aleksandra Goryachkina ½-½ Pauline Guichard

Dans la position du diagramme, Aleksandra Goryachkina vient de prendre le pion en d6 par 36.xd6, sur quoi Pauline Guichard aurait dû répondre avec 36...ge8! avec des chances de tenir la finale.

Aleksandra Goryachkina - Pauline Guichard, 36.xd6

Cependant, la Française joue 36...h3? qui aurait dû perdre avec le surprenant 37.e5! La prise de la Dame 37...xd6?? étant sanctionnée par 38.xg8#, les Noirs auraient dû jouer 37...gf8 38.c7 h2 39.1g3 c8 40.xb7 fxe5, etc. mais la finale serait sans espoir. Aleksandra Goryachkina ne voit pas ce 37.e5!, joue à la place 37.g3? et la partie a continué avec 37...xg4 38.xg4 h2 39.g3 b5 40.c5 a8 et Pauline Guichard obtiendra le demi-point au 58e coup

En attendant la ronde 1...

M. Alan Ormsby, organisateur du FIDE Grand Swiss, a déclaré que l'île de Man est désormais membre affilié de la FIDE et qu'en tant que telle, elle aura le droit d'aligner une équipe à la prochaine Olympiade de Budapest 2024 ; un objectif atteint après 30 ans de travail acharné. Il a également souhaité bonne chance aux deux joueurs locaux, Li Wu et Dietmar Kolbus qui, classés 113e et 114e sur 114 participants, représenteront l'Île de Man. Alan Ormsby a conclu avec une gratitude particulière envers la famille Scheinberg pour son soutien continu et son aide généreuse au cours de toutes les années de l'événement.

L'arbitre en chef, Alex Holowczak, a invité les têtes de série, Fabiano Caruana et Aleksandra Goryachkina, à choisir l'un des deux sacs contenant un Roi à l'intérieur. Coïncidence, ils ont tous deux choisi le sac contenant le Roi noir, signifiant également que tous les échiquiers impairs auraient les pièces noires au premier tour.

Avec 106 grands maîtres en lice dans le mixte, le Grand Suisse n'offre pas de round d'observation et les joueurs affrontent dès la première partie de forts adversaires. À noter que les quatre Français débuteront avec les pièces noires ! Dans le féminin, en revanche, Sophie et Pauline joueront avec l'avantage des pièces blanches.

Parmi les favoris cités par le site officiel, on compte Fabiano Caruana, déjà qualifié pour Toronto par la Coupe du monde à Bakou, Hikaru Nakamura, qui tentera de revenir aux candidats, Alireza Firouzja, vainqueur du précédent Grand Suisse à Riga en 2021, Anish Giri, qui cherchera certainement une nouvelle chance pour le titre après sa participation aux Candidats en 2020/21 à Ekaterinbourg, sans oublier Gukesh D qui, à 17 ans, est entré dans le top 10 mondial.

Dans la compétition des femmes, les anciennes candidates et championnes du monde sont en tête de liste : Aleksandra Goryachkina, vainqueure de la Coupe du monde, du tournoi des candidates 2019 et vice-championne du monde 2020 ; la 12e championne du monde Alexandra Kosteniuk, également vainqueure de la Coupe du monde ; la 15e championne du monde Mariya Muzychuk, la 16e, Tan Zhongyi, et la vice-championne du monde et championne du monde de rapide et de blitz Anna Muzychuk.

Grand Suisse FIDE 2023 en 11 parties à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Le partage du point par accord mutuel est interdit avant le 30e coup des Noirs. Toutes les parties débutent à 15 h 30 heure française, sauf la onzième et dernière ronde du dimanche 5 novembre à 15 h 00. Jour de repos mardi 31 octobre.

— Tous les résultats du tournoi mixte sur https://chess-results.com/tnr793016
— Tous les résultats du tournoi féminin sur https://chess-results.com/tnr793017

Extrait des classements

NomFédEloPts
1 Caruana, Fabiano 2786 1
Rapport, Richard 2752 1
Aronian, Levon 2742 1
Duda, Jan-Krzysztof 2726 1
Yu, Yangyi 2720 1
Abdusattorov, Nodirbek 2716 1
Erigaisi, Arjun 2712 1
Maghsoodloo, Parham 2707 1
Sevian, Samuel 2698 1
Martirosyan, Haik M. 2696 1
Fedoseev, Vladimir 2691 1
Sargissian, Gabriel 2686 1
Tabatabaei, M. Amin 2685 1
Esipenko, Andrey 2683 1
Sarana, Alexey 2682 1
Amin, Bassem 2680 1
17 Bacrot, Etienne 2669 1
33 Nakamura, Hikaru 2780 0,5
34 Firouzja, Alireza 2777 0,5
38 Vachier-Lagrave, Maxime 2727 0,5
80 Maurizzi, Marc`andria 2555 0,5
105 Dardha, Daniel 2580 0
NomFédEloPts.
1 Tan, Zhongyi 2517 1
Muzychuk, Anna 2510 1
Paehtz, Elisabeth 2484 1
Vaishali, Rameshbabu 2448 1
Gunina, Valentina 2439 1
Stefanova, Antoaneta 2424 1
Bulmaga, Irina 2423 1
Divya, Deshmukh 2408 1
Garifullina, Leya 2402 1
Roebers, Eline 2390 1
Tsolakidou, Stavroula 2385 1
Savitha, Shri B 2375 1
Guichard, Pauline 2358 1
Kamalidenova, Meruert 2351 1
Sandu, Mihaela 2298 1
16 Goryachkina, Aleksandra 2558 0,5
Kosteniuk, Alexandra 2523 0,5
Muzychuk, Mariya 2519 0,5
Dronavalli, Harika 2502 0,5
Assaubayeva, Bibisara 2469 0,5
Wagner, Dinara 2461 0,5
Cramling, Pia 2446 0,5
_
43 Milliet, Sophie 2391 0

Extrait des résultats de la ronde 1 (mixte)

Saric, Ivan (2647)
0-1
01
Caruana, Fabiano (2786)
Nakamura, Hikaru (2780)
½-½
½½
Svane, Rasmus (2646)
Ponomariov, Ruslan (2641)
½-½
½½
Firouzja, Alireza (2777)
Giri, Anish (2760)
½-½
½½
Sadhwani, Raunak (2641)
Mamedov, Rauf (2640)
½-½
½½
Gukesh, D (2758)
Rapport, Richard (2752)
1-0
10
Yilmaz, Mustafa (2640)
Warmerdam, Max (2636)
0-1
01
Aronian, Levon (2742)
Praggnanandhaa, R (2738)
½-½
½½
Aryan, Chopra (2634)
Gledura, Benjamin (2633)
½-½
½½
Vachier-Lagrave, Maxime (2727)
Keymer, Vincent (2717)
½-½
½½
Murzin, Volodar (2633)
Dardha, Daniel (2580)
0-1
01
Bacrot, Etienne (2669)
Sindarov, Javokhir (2658)
½-½
½½
Maurizzi, Marc`andria (2555)

La première ronde a débuté par une petite cacophonie concernant la retransmission en direct ; le délai n'ayant pas été respecté partout. Le comble étant que le site officiel n'avait pas démarré les parties du mixte, alors qu'elles étaient diffusées ailleurs. 

Benjamin Gledura ½-½ Maxime Vachier-Lagrave

Dans cette première ronde, Maxime est revenu à sa Grünfeld : 1.d4 f6 2.c4 g6 3.c3 d5 4.cxd5 xd5 5.e4 xc3 6.bxc3... Cependant, c'est Benjamin Gledura qui jouait tout pratiquement a tempo. Le premier moment critique est survenu après 18.c6. Dans cette position, la ligne qui mène au demi-point est 18...a6 19.xd5 d6 20.0-0 f5! 21.exf5 xd5 22.c2 xf5 23.g3 c4 24.e3 d6 25.bd1 e7 26.fe1 ½-½ Nyvlt,Z (2426)-Walczak,P (2459) CZE-POL email ICCF 2011.

Benjamin Gledura - Maxime Vachier-Lagrave, 18.c6

Apparemment, MVL était depuis déjà un moment hors préparation, puisque 18...h4+!? a été joué avec des pendules à 1h25 et 0h48. 19.g3 après 10 minutes. 19...h5 20.xd5 d8 21.0-0 a4?! Nous suivons une dernière partie : ½-½ (40) Abegg,B (2403)-Cortes Olivares,R (2420) Esteban Memorial ICCF email 2004, dans laquelle les Noirs avaient souffert. 22.c2 Après 21 minutes. 22...h3.

Benjamin Gledura - Maxime Vachier-Lagrave, 22...h3

23.e3!? Seul 23.e1, comme dans la partie précitée, permettait de conserver un certain avantage blanc. 23...a3?! MVL renonce à la variante que tout le monde attendait : 23...xf1 24.xa4 f3 25.xf1 xe3+ 26.g2 xc3 avec une finale peu claire. 24.xc5?! Benjamin Gledura rate 24.a1! avec un grand avantage blanc et Maxime Vachier-Lagrave en profite pour revenir dans la partie avec 24...a5! 25.d4 xf1 26.xf1 axd5 27.exd5 xd5, malgré le pion de moins.

Benjamin Gledura - Maxime Vachier-Lagrave, 27...xd5

28.e1 d6 29.e4 b5 30.f5 c5 31.e5 xd4+ ½-½ Maxime Vachier-Lagrave s'en sort bien. Une défaite dans la première ronde aurait été de très mauvaise augure.

Ruslan Ponomariov ½-½ Alireza Firouzja

De leur côté, Ruslan Ponomariov et Alireza Firouzja ont récité une quinzaine de coups théoriques d'une ouverture anglaise, avant que l'Ukrainien n'innove par 16.h4!? au lieu de 16.c2.

Ruslan Ponomariov - Alireza Firouzja, 16.h4!?

16...a5 17.c2 ad8 avec, à notre avis, une bonne position pour les Noirs et une avance à la pendule non négligeable : 0h46 - 1h10. 18.a3 d7 19.e4 f5 20.b4 b5 Cependant, désormais, la machine préfère les Blancs.

Ruslan Ponomariov - Alireza Firouzja, 20.b5

21.c5 xc5 22.bxc5 d5 23.e3 a5 24.d4 xa3 25.a4 Et ici, Alireza Firouzja n'a qu'un seul coup pour ne pas perdre.

Ruslan Ponomariov - Alireza Firouzja, 25.a4

25...xe3! 26.fxe3 xe3+ 27.h2 f8 28.f1 xe4 29.xe4 xe4 30.xe4 xe4 31.xe4 g6 Avec trois pions pour la pièce. 32.g4 et nulle sur proposition de Ponomariov.

Ruslan Ponomariov - Alireza Firouzja, 32.g4 ½-½
Alireza Firouzja | Photo Anna Shtourman https://www.instagram.com/annashtourman

Javokhir Sindarov ½-½ Marc'Andria Maurizzi

Au terme d'une partie relativement équilibrée entre Javokhir Sindarov et Marc'Andria Maurizzi, après 41...f7, il suffisait aux Blancs de continer avec 42.b7+ pour répéter la position une troisième fois et partager le point.

Javokhir Sindarov - Marc'Andria Maurizzi, 41...f7

Cependant, Javokhir Sindarov refuse et gaffe avec 42.g3?? hxg2+ 43.xg2 h3+ 44.f3 h5+ 45.e3 xg1 avec un avantage noir décisif grâce au Roi blanc en plein vent, même si la plus grande précision est nécessaire à Marc'Andria pour convertir en gain ! 46.xe5 e1+ 47.f4 h6+ 48.f3 h1+ 49.f4 h6+ 50.f3 et maintenant, le plus précis, selon la machine, était 50...f8! 51.e3 xe3+ 52.fxe3 h1+ 53.e2 c8!.

Javokhir Sindarov - Marc'Andria Maurizzi, 50.f3

Le Français a joué 50...h1+ et sur 51.f4 La seule route vers le gain restait 51...h3!! 52.c7+ g6 53.e7 h6+ 54.e5 h5+ 55.d4 d8+! Marc'Andria Maurizzi a joué 51...f8 et la nulle fut signée.

Marc"andria Maurizzi | Photo Anna Shtourman https://www.instagram.com/annashtourman

Extrait des résultats de la ronde 1 (féminin)

Matnadze Bujiashvili, Ann (2400)
½-½
½½
Goryachkina, Aleksandra (2558)
Kosteniuk, Alexandra (2523)
½-½
½½
Narva, Mai (2399)
Hoang, Thanh Trang (2398)
½-½
½½
Muzychuk, Mariya (2519)
Tan, Zhongyi (2517)
1-0
10
Fataliyeva, Ulviyya (2393)
Milliet, Sophie (2391)
0-1
01
Muzychuk, Anna (2510)
Shuvalova, Polina (2506)
0-1
01
Roebers, Eline (2390)
Tania, Sachdev (2389)
½-½
½½
Dronavalli, Harika (2502)
Paehtz, Elisabeth (2484)
1-0
10
Lee, Alice (2388)
Assaubayeva, Bibisara (2469)
½-½
½½
Beydullayeva, Govhar (2383)
Socko, Monika (2380)
½-½
½½
Wagner, Dinara (2461)
Vaishali, Rameshbabu (2448)
1-0
10
Kiolbasa, Oliwia (2375)
Cramling, Pia (2446)
½-½
½½
Cori T., Deysi (2367)
Gunina, Valentina (2439)
1-0
10
Aulia, Medina Warda (2362)
Guichard, Pauline (2358)
1-0
10
Javakhishvili, Lela (2437)

Pauline Guichard 1-0 Lela Javakhishvili

Dans une défense Nimzo-Indienne 1.d4 f6 2.c4 e6 3.c3 b4 4.e3 0-0 5.d2 b6... après 16.exd4, c'est une poussée thématique qui a donné l'avantage aux Noirs.

Pauline Guichard - Lela Javakhishvili, 16.exd4

Le 16...e5! de Lela Javakhishvili est fort. 17.f3 exd4 18.xd4 e5 et Pauline Guichard ne peut conserver sa paire de Fous. 19.xe5 xe5 20.fe1 b7 21.h3... Tout va basculer dans la position après 37.c8 avec Lela Javakhishvili en manque de temps.