Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Grand Prix de Zoug : Ronde 3

Les 6 parties de la ronde 3 s'achèvent par la nulle.

La 3ème étape de la série des 6 Grand Prix FIDE, initialement prévue au Portugal, se déroule finalement en Suisse, à Zoug, du 17 avril au 1er mai 2013, au SwissEver Hotel et avec le soutien du Groupe Renova. Les 12 participants se disputent une bourse de 240.000 euros, ainsi que les points attribués à chaque Grand Prix.

Les parties en direct débutent à 14h00. Avec les évaluations de Houdini 2.0. Onze rondes à la cadence de 40 coups en 2 heures, puis 20 coups en 1 heure et 15 minutes pour le reste de la partie, avec un ajout de 30 secondes par coup à partir du 61ème coup. Site officiel : zug2013.fide.com

LE CLASSEMENT APRÈS LA RONDE 3

Pl. Joueurs Elo Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Perf. +/- Virtuel
1 Ponomariov, Ruslan 2733 2.0/3 X         ½ 1   ½       2899 +7 2740
2 Morozevich, Alexander 2758 2.0/3   X         ½ 1 ½       2874 +5 2763
3 Topalov, Veselin 2771 2.0/3     X   ½         ½   1 2862 +4 2775
4 Nakamura, Hikaru 2767 1.5/3       X ½ ½           ½ 2752 -1 2766
5 Giri, Anish 2727 1.5/3     ½ ½ X           ½   2777 +2 2729
6 Karjakin, Sergey 2786 1.5/3 ½     ½   X         ½   2764 -1 2785
7 Caruana, Fabiano 2772 1.5/3 0 ½         X       1   2761 +-0 2772
8 Kasimdzhanov, Rustam 2709 1.5/3   0           X ½ 1     2755 +2 2711
9 Mamedyarov, Shakhriyar 2766 1.5/3 ½ ½           ½ X       2733 -1 2765
10 Kamsky, Gata 2741 1.0/3     ½         0   X   ½ 2616 -5 2736
11 Radjabov, Teimour 2793 1.0/3         ½ ½ 0       X   2636 -6 2787
12 Leko, Peter 2744 1.0/3     0 ½           ½   X 2634 -4 2740
RÉSULTATS DE LA RONDE 3 DU 20 AVRIL 2013 À 14H00
Mamedyarov Shakhriyar 2766 - Kasimdzhanov Rustam 2709 : ½-½ (47) Gambit dame Alatortsev
Caruana Fabiano 2772 - Morozevich Alexander 2758 : ½-½ (46) Espagnole Zaïtsev
Karjakin Sergey 2786 - Ponomariov Ruslan 2733 : ½-½ (54) Partie écossaise
Giri Anish 2727 - Radjabov Teimour 2793 : ½-½ (19) Sicilienne de Moscou
Leko Peter 2744 - Nakamura Hikaru 2767 : ½-½ (59) Française Steinitz
Kamsky Gata 2741 - Topalov Veselin 2771 : ½-½ (57) Partie catalane

Anish Giri et Teimour Radjabov ne s'éternisèrent pas devant l'échiquier : 19 coups et la nulle est conclue après une répétition.

 

Karjakin-Ponomariov
Après 24...Rc7

Sergey Karjakin a choisi l'ouverture écossaise dans sa partie contre Ruslan Ponomariov. Le Russe obtient rapidement une position favorable : les pièces noires sont recroquevillées en défense et ne menacent pas grand chose, alors que les Blancs ont un avantage d'espace, comme le montre la position du diagramme ci-contre. Malgré ses efforts, Karjakin ne parvient pas à obtenir un avantage décisif, et les Noirs échangent peu à peu les pièces. Finalement, Karjakin réussit à gagner un pion au 40e coup. Ponomariov ne craquera pas dans la finale Fou 2 pions contre Cavalier pion. En sacrifiant sa pièce contre les pions adverses, l'Ukrainien s'assure la nulle.

 

Mamedyarov-Kasimdzhanov
Après 23.exd6

La partie entre Shakhriyar Mamedyarov et Rustam Kasimdzhanov a quitté très tôt les sentiers connus. Au sortir de l'ouverture, les Blancs ont un léger avantage en raison de leur meilleure structure de pions ( pions "a" et "b" contre pions "a" et "c" pour les Noirs) et l'initiative. Ils parviennent à se créer un pion passé en d6 (voir diagramme ci-contre).

Mais ceci permet aux Noirs de trouver du contre-jeu, alors qu'ils ne leur restent que 10 minutes à la pendule, contre 1 heure aux Blancs : 23...Txb2 24.Dxc5 Td8 25.Td3 Tb5 26.Dc7 Td5. Les pièces lourdes vont ensuite s'échanger et chaque camp se retrouver avec une Tour et 4 pions. Tandis que les Blancs tentent d'avancer le pion "a", les Noirs contre attaquent à l'aile Roi, et la partie s'achève logiquement par la nulle.

Mamedyarov et Kasimdzhanov | Photo Anastasiya Karlovich http://zug2013.fide.com | (DR)
Leko-Nakamura
Après 34...d4

Hikaru Nakamura a joué très vite les premiers coups de sa partie contre Peter Leko. Il n'était pas en terre inconnue, puisque jusqu'à 19...Fa3, les deux joueurs ont suivi la partie Anand-Nakamura disputée à Wijk aan Zee en 2012. L'Américain semblait plutôt nerveux, et commit une erreur que ne sut exploiter Peter Leko. Au 34e coup, il décide d'avancer son pion en jouant 34...d4?! Les Blancs pouvaient obtenir un grand avantage avec 35.e6! :

  • 35...fxe6 est impossible à cause de 36.Cxe6 attaquant à la fois a Tour en f8 et le pion en g7 (36...Tf7 se heurte à 37.Tc8+ suivi du mat )
  • 35...f6 36.Cxa6 Ta4 37.Cc5 Txa2 38.Txa2 Fxa2 39.e7 avec un avantage gagnant.

A la place, le Hongrois a joué 35.Td7 et bientôt la partie a transposé en finale de Tours. Malgré le pion de plus en faveur des Blancs, c'était une position théoriquement nulle qui n'a pas posé de difficultés à Nakamura.

 

Tout comme Leko, Topalov a probablement eu des regrets à l'issue de sa partie.

Kamsky-Topalov
Après 27.Ch2
Kamsky-Topalov
Après 34.g3
Kamsky-Topalov
Après 52.Txc4

Alors que Kamsky, son adversaire du jour avait consommé énormément de temps (au 21e coup, la pendule indiquait 20 minutes restantes pour les Blancs contre 50 pour les Noirs). Comme l'illustre la position du premier diagramme, les Noirs ont obtenu une bonne position : ils concentrent leurs forces sur le pion e4, que les pièces blanches surprotègent. Topalov va alors sacrifier la qualité par 27...Txc3!. S'ensuivra 28.bxc3 Txe4 29.Txe4 Fxe4 30.Dd2 d5.

Avec une poignée de secondes à la pendule, Kamsky va blitzer pour atteindre le contrôle de temps; il ne peut évidemment trouver les meilleurs coups en aussi peu de temps et va se tromper. 32.Rf1? est une erreur, et Topalov semble avoir trouvé le moyen de l'exploiter : 32...bxa4 33.Fxa4 Dc7 34.g3 (2e diagramme). Les moteurs d'analyse indiquent que le Bulgare aurait dû continuer avec 34...De5, avec l'idée de jouer 35...Df5 et d'exploiter les cases blanches autour du Roi exposé. Topalov opte pour 34...Dc8? ce qui permet à Kamsky de revenir dans la partie : 35.f3 permet de parer la menace 35..Dh3+ grâce à 36.Dg2. Après 35...Ff5 36.g4 Fe6, les Blancs ont sécurisé les cases blanches autour de leur Roi et l'avantage des Noirs s'est évaporé. Bientôt, les Dames sont échangées, et les joueurs se retrouvent dans une finale où les Blancs ont Tour et pion contre Fou et 3 pions aux Noirs (3e diagramme). Aucune difficulté pour des joueurs de ce niveau, et comme toutes les autres parties de cette ronde, ce match s'achève par le partage du point.

 


Publié le 20/04/2013 - 13:00 , Mis à jour le 19/05/2013 - 22:20

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (1)

  • johnsteed

    Après Londres, tous les tournois paraissent fades... Mais Zoug demeure intéressant. Dommage que Wang Hao ne participe pas, nous aurions eu le magnifique jeu de mot Zoug(z)wang...

    20/04/2013 19:50