La référence francophone du jeu d'échecs

Grand-Prix Féminin de Khanty-Mansiysk

Le podium du Grand-Prix | Photo Alina L'Ami | (DR)
Hou Yifan a remporté le Grand-Prix, il restait aux autres joueuses à jouer le podium, les points du Grand-Prix, les points Elo et les prix.


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (29)

  • rical

    Il ne faut pas oublier le fait que quand les femmes jouent contre les hommes, ces derniers sont beaucoup plus nombreux dans les tournois mixtes et sont 2 x + motivés à gagner ... relents du machisme ...
    en conséquence, c'est plus dure pour elles.

  • fzbof

    en tous cas la suite du grand prix va être passionnante avec 2 duels entre Hou Yifan et Humpy Koneru, d'ailleurs hormis Judith Polgar, ces 2 là dominent nettement ces 2 dernières années et mériteraient de se retrouver pour le titre mondial...

  • patbru54

    Diagana alias "des commentaires d'un autre siècle"...
    Non- tout simplement les femmes étant nettement moins nombreuses à jouer aux échecs, elles atteignent mécaniquement un niveau moins haut que celui des hommes

  • ins-1337

    A supposer qu'une femme soit plus "fragile" émotionnellement, tout s'apprend (il y en a bien qui pilotent des Mirage 2000, leader de la Patrouille de France, etc.) Mais pour ce qui est de la ténacité et de la combativité, nous n'avons rien à leur apprendre. C'est amusant d'en surprendre certaines regarder furtivement leur adversaire, avec un regard de "killer". En tout cas quel plaisir de voir ces jolies femmes se livrer ces duels, je me régale, il est dommage qu'elles ne soient pas davantage soutenues, ce sont aussi les ambassadrices des échecs !

  • ZORGLUB94

    Eh! Diagana, tu ne crois pas que tu charies un peu ? Est-ce que le fait que les femmes soient moins fortes que les homme empêche de montrer des combats de boxe ? Non ! Alors ton explication sur l'ostracisme médiatique à l'égard des Echecs ne tient pas debout.