Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

La ronde 9

Magnus Carlsen devance Levon Aronian au départage et remporte le Mémorial Tal 2011 pour avoir joué plus de parties avec les pièces noires. [Résumé des parties]

Magnus Carlsen | Photo @ http://chess-news.ru

Le Mémorial Tal 2011, de catégorie 22 (moyenne Elo = 2776), a lieu du 16 au 25 novembre 2011 (jour de repos le 21 novembre) en 9 rondes de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup, avec dix grands-maîtres de l'élite mondiale. Lieu : Maison Pachkov, un palais néoclassique de Moscou, construit par Vassili Bajenov entre 1784-1788, situé rue Mokhovaïa, dans le centre historique de Moscou en face du Kremlin.

Site officiel www.russiachess.org avec parties en direct à partir de 10 h 00streaming et les commentaires du GMI israélien Emil Sutovsky. D'autres informations et photos sur le site d'Evgeny Surov http://chess-news.ru

C'est finalement le numéro un mondial Magnus Carlsen qui devance Levon Aronian au départage, les deux joueurs ayant terminé avec 5,5 sur 9. Le Norvégien  remporte le Mémorial Tal 2011 pour avoir joué plus de parties avec les pièces noires. La plupart des autres systèmes de départage favorisait l'Arménien. 

Des modifications Elo ont évidemment eu lieu, certaines assez importantes. Voir le tableau ci-dessous au 26 novembre 2011 du site www.2700chess.com. Anand tout d'abord, qui perd sa seconde place au profit d'Aronian et si Kramnik reste 4e, en revanche il ne sera pas resté longtemps à 2800 Elo. Le grand perdant est Nakamura qui perd 4 place et 12,5 points. Concernant l'Américain, sa première année de collaboration avec Kasparov n'est pas très positive. On a l'impression que Kasparov cherche à changer le style naturel de Nakamura, qui s'est retrouvé plusieurs fois en grand zeitnot. De plus, pour Kasparov, voir son ancien élève premier au classement alors que le nouveau occupe la dernière place, doit être particulièrement désagréable. Dans moins d'une semaine, 5 des 10 joueurs du Mémorial Tal vont se retrouver pour le London Chess Classic, et peut-être que les choses seront différentes... 

Le classement final après la ronde 9 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 Score/Perf
1. Carlsen, Magnus g NOR 2826 * ½ ½ ½ ½ ½ ½ ½ 1 1 2850
2. Aronian, Levon g ARM 2802 ½ * ½ ½ 1 ½ 1 ½ ½ ½ 2853
3. Karjakin, Sergey g RUS 2763 ½ ½ * ½ ½ ½ ½ ½ 1 ½ 5 2820
4. Nepomniachtchi, Ian g RUS 2730 ½ ½ ½ * ½ ½ ½ 1 ½ ½ 5 2824
5. Ivanchuk, Vassily g UKR 2775 ½ 0 ½ ½ * ½ 1 ½ ½ 1 5 2819
6. Anand, Viswanathan g IND 2811 ½ ½ ½ ½ ½ * ½ ½ ½ ½ 2772
7. Svidler, Peter g RUS 2755 0 ½ ½ ½ 0 ½ * 1 ½ 1 2778
8. Kramnik, Vladimir g RUS 2800 ½ ½ ½ 0 ½ ½ 0 * ½ ½ 2693
9. Gelfand, Boris g ISR 2744 0 ½ 0 ½ ½ ½ ½ ½ * ½ 2700
10. Nakamura, Hikaru g USA 2758 0 ½ ½ ½ 0 ½ 0 ½ ½ * 3 2653
Résultats de la ronde 9 du 25 novembre 2011
Boris Gelfand (2744) - Viswanathan Anand (2811) : ½-½ (29) Gambit Dame
Sergey Karjakin (2763) - Vassily Ivanchuk (2775) : ½-½ (42) Sicilienne Taïmanov
Hikaru Nakamura (2758) - Carlsen, Magnus (2826) : 0-1 (58) Ouest-Indienne
Nepomniachtchi, Ian (2730) - Aronian, Levon (2802) : ½-½ (85) Gambit Dame
Svidler, Peter (2755) - Kramnik, Vladimir (2800) : 1-0 (41) Ouverture Anglaise

Commentaires du GMI Robert Fontaine :

Hier, Levon Aronian s'est échappé du peloton en battant Svidler et a pris seul les commandes de ce Mémorial Tal de légende. Nous avons de beaux duels pour cette dernière ronde!

Boris Gelfand - Viswanathan Anand : ½-½

Quel choc! Le champion du Monde et son challenger s'affrontent avant l'heure! Les deux joueurs vont se retrouver ici même à Moscou en avril 2012 pour le titre suprême. Cette partie pourrait avoir un impact psychologique important en vue du match.

Dans une gambit Dame agressif de la part des Noirs, Gelfand ne panique pas face à la poussée 7...b5 et garde toujours une meilleure structure de pions sur l'aile-Dame. Les pièces s'échangent petit à petit et nous arrivons dans une finale légèrement supérieure pour les Blancs. 

Finalement, Gelfand n'insiste pas et la nulle est signée en 29 coups. Les deux joueurs repartent dos à dos et le champion du Monde signe un tournoi avec 9 parties nulles en autant de parties!

Sergey Karjakin - Vassily Ivanchuk : ½-½

Ces deux joueurs se connaissent parfaitement pour avoir joué ensemble dans l'équipe d'Ukraine. Sergey est depuis passé côté russe, avec plus ou moins de succès en équipe nationale. Ivanchuk, pour sa part, met un point d'honneur à ne pas perdre contre son jeune ex-compatriote!

La Sicilienne Taïmanov jouée par Ivanchuk ne lui permet pas de roquer mais les pions centraux protègent assez bien le monarque noir. Karjakin essaie de profiter de ce placement inhabituel pour sacrifier le pion "b2" et trouver un peu d'activité.

Ivanchuk a compris que le danger se rapprochait et trouve l'opportunité pour roquer (19e coup) et ainsi protéger son Roi. Les Noirs possèdent un gros avantage mais le laissent filer en manque de temps... La nulle est signée et déception pour Ivanchuk qui n'accroche pas la première place.

Hikaru Nakamura - Magnus Carlsen : 0-1

Gary Kasparov aura un oeil attentif sur cette partie! En effet, l'ancien champion du Monde a entraîné seulement deux jeunes "wonderkids" dans sa carrière : Magnus Carlsen et... Hikaru Nakamura qu'il coache actuellement! La relation entre Gary et Hikaru a débuté en janvier 2011.

Carlsen choisit un ordre de coups connu dans une Ouest-Indienne préparée pour l'occasion. La partie prend rapidement un tour agressif avec le très intéressant 15...g5 et 16...g4! gagnant un pion net. Hikaru doit alors ouvrir toutes les lignes pour trouver du jeu sur le Roi noir exposé.

L'Américain semble commettre une erreur au 22e coup (Da4) éloignant ainsi sa Dame de l'action. Carlsen a le temps de regrouper ses forces et de prendre un avantage conséquent. La finale Tours + Fous de couleur opposée s'annonce compliquée à défendre pour les Blancs...

Les Blancs tentent le tout pour le tout en donnant un 2e pion afin d'échanger les Tours. La finale de Fous de couleur opposée est-elle gagnante? Pas si sûr... Le Norvégien fait parler sa classe et parvient tout de même à l'emporter. Impressionnant!

Ian Nepomniachtchi - Levon Aronian : ½-½

Aronian blitze son adversaire et possède une heure d'avance à la pendule dans ce gambit Dame. La position qui découle de l'ouverture est typique avec un pion isolé en "d4". "Nepo" décide de se débarrasser de son pion en y ajoutant un sacrifice de qualité!

Position après 21.Txd5!

Les Blancs possèdent alors une bonne compensation avec la paire de Fous + un pion. Aronian parvient à échanger les Dames et arrive dans une finale inférieure car les deux Fous Blancs contrôlent toutes les cases!

"Nepo" met en marche sa majorité à l'aile-Roi. La position blanche est simple à jouer sans pour autant être gagnante. Le Russe pousse, tente tout, en vain. La partie dure plus de 6 h 30! Aronian réussit à annuler et partage finalement la première place du tournoi avec Carlsen!

Peter Svidler - Vladimir Kramnik : 1-0

Amis dans la vie, et n'ayant pas réellement d'enjeu, une nulle relativement rapide entre ses deux joueurs n'est pas à exclure. Il n'en est rien après deux heures de jeu avec un Kramnik entreprenant dans l'ouverture Anglaise (13...e5 suivit de 14...e4!?).

Position après 17...Fxf2+!?

Kramnik continue de prendre le jeu à son compte en sacrifiant deux pièces contre une Tour. Calmement et sûrement, Svidler repousse les velléités noires, conservant son avantage matériel.

Les Noirs trouvent alors des ressources au centre (Tfe8 et Tad8). La position est alors très compliquée à évaluer mais en pratique, la position blanche est plus "facile" à jouer. La mise en valeur du pion "a", cumulée au zeitnot permettent à Svidler de l'emporter!

A noter la position finale avec un joli tableau de mat!

Position finale après 41.Da8+

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (5)

  • ins-1009

    Nakamura-Carlsen on met le fou en g4,et on amene le roi tapper sur le pion a3,une fois kon a pris en a3 si le fou vien en a5 on joue Rb3 et les blancs sont en zugzwang,l'ordinateur ne peut simplement pas comprendre la position puisqu'il n'envisage pas ce plan.

    27/11/2011 21:35
  • patbru54

    Merci jvienjmatejrepar, effectivement ça me parait tenir la route et je n'y avais pas pensé, je me mets sur l'échiquier pour vérifier tout cela.
    Quant aux machines, j'ai mis mon Fritz 9 sur le coup mais il ne sort que des coups de fou stériles de part et d'autre...

    27/11/2011 18:57
  • ins-1068

    Pour Nakamura-Carlsen je suppose que l'idée dans la position finale c'est Fh5,Fg4 puis aller chercher le pion a3 avec le roi et pousser b4 en surveillant la grande diagonale (il me semble qu'on voit çà à un moment dans le streaming mais sans qu'on sache si ça gagne ou pas). A défaut d'autres commentaires le mieux serait de soumettre la position à une machine.

    27/11/2011 11:30
  • patbru54

    Si quelqu'un peut m'expliquer le plan de gain de Carlsen contre Nakamura, je m'endormirai moins idiot ce soir !

    26/11/2011 08:12
  • mgb2

    pour vivaldi 413

    je te defie sur echecs.com et il me repond que tu n as pas renouvele ton bail !!!
    alors quand va tu le faire
    tchao l ami

    25/11/2011 20:25