Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

La ronde 2

Kramnik l'emporte contre Short et Nakamura fait de même contre Aronian ! Carlsen arrache la nulle après 7 heures de jeu. [Résumé de la ronde par le GMI Robert Fontaine]

La troisième édition du London Chess Classic se déroule du 3 au 12 décembre 2011 au «Olympia Conference centre de Kensington». Jour de repos le 7 décembre.

Site officiel www.londonchessclassic.com avec parties en direct à 15 h 00 (heure française), ronde 4 à 17 h 00, ronde 9 à 13 h 00 et streaming

Les joueurs ne peuvent pas annuler sans le consentement de l'arbitre en chef et seulement pour: une triple répétition des coups, 50 coups consécutifs sans coup de pion ni aucune prise et les positions complètement nulles. Dans ce dernier cas l'arbitre principal peut être conseillé par le MI Malcolm Pein, directeur du tournoi, ou par le GM Julian Hodgson.

Classement

Pl Joueur Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Perf
1: Nakamura, Hikaru 2758 USA 4 X . = . . . 3 . . 2994
2: Carlsen, Magnus 2826 NOR 4 . X . = . . . 1 . 2845
3: Kramnik, Vladimir 2800 RUS 4 = . X . . . . . 1 2921
4: McShane, Luke J 2671 ENG 2 . = . X . . = . . 2814
5: Adams, Michael 2734 ENG 2 . . . . X = . = . 2722
6: Anand, Viswanathan* 2811 IND 1 . . . . = X . . . 2734
7: Aronian, Levon 2802 ARM 1 0 . . = . . X . . 2521
8: Howell, David W L 2633 ENG 1 . 0 . . = . . X . 2587
9: Short, Nigel D* 2698 ENG 0 . . 0 . . . . . X  

* En raison du nombre impair de joueurs, Short et Anand ont joué une partie de moins que les autres participants.

Présentation de la 3e édition du London Chess Classic par le GM Robert Fontaine.
Résultats de la ronde 2 du 4 Décembre 2011 à 15 h 00
David Howell (2633) - Michael Adams (2734) : ½-½ (35) Espagnole fermée
Luke McShane (2671) - Magnus Carlsen (2826) : ½-½ (83) Partie espagnole
Hikaru Nakamura (2758) - Levon Aronian (2802) : 1-0 (54) Gambit Dame
Nigel Short (2698) - Vladimir Kramnik (2800) : 0-1 (42) Espagnole 4 Cavaliers
Viswanathan Anand (2811)   Exempt, commentera les parties.

Les commentaires du GMI Robert Fontaine :

David Howell (2633) - Michael Adams (2734) : ½-½

Un des nombreux chocs 100% anglais. Comme nous vous l'avions annoncé dans la vidéo de présentation (que vous pouvez retrouver ci-dessus), Adams possède son arme fatale contre 1.e4 : le gambit Marshall. 

Ici, il l'utilise de manière différée avec 8...Fb7. Pour le pion sacrifié, Adams possède la paire de Fous et un possible pion passé éloigné "a". La position est assez atypique avec les pions centraux "c" et "d" contre le pion Noir "a".

Adams décide de céder sa belle paire de Fous afin de doubler les pions "f" sur le roque Blanc. La position semble équilibrée. Au 35e coup les joueurs décident de répéter la position. Nulle.

Luke McShane (2671) - Magnus Carlsen (2826) : ½-½

A l'inverse de la première partie, Luke joue très rapidement les premiers coups de l'ouverture. La position est encore théorique au 12e coup et Luke possède 1 h 54 tandis que le Norvégien possède seulement 1 h 27 à la pendule.

La partie prend une tournure agressive quand l'Anglais va chercher le Pion "b5", puis place de manière excentrée sa Dame en "a4". La position blanche semble dangereuse mais l'Anglais possède une avance confortable au temps et, de plus, l'ordinateur préfère les Blancs !

Le champion du Monde entre en piste aux commentaires à 17 h 15 et juge que les Noirs ont assez de jeu, notamment sur le Pion "d4". Il s'avère que l'ordinateur a raison, car l'Anglais presse toute la partie et conserve son pion de plus après le zeitnot !

Carlsen défend comme il faut, réussissant à échanger les Dames pour obtenir une finale de Tours. Le Norvégien arrache finalement un précieux demi-point !

Hikaru Nakamura (2758) - Levon Aronian (2802) : 1-0

L'Américain prend un petit avantage dans un gambit Dame. Le Cavalier "f5" est indétrônable car les Noirs ont joue "h7-h6".

17.b3 est un coup responsable qui donne le Fou "e5" mais qui fortifie le centre de pions Blancs. Nakamura continue son jeu agressif en choisissant le grand roque. Cependant, Aronian réagit de manière logique avec 20...f6!, cassant la belle structure de pions Blancs.

Il est assez suprenant d'entendre Anand évoquer la possibilité que Nakamura est encore dans sa préparation après 23 coups! L'Arménien décide alors de sacrifier la qualité pour obtenir un pion et l'initiative sur le Roi.

La position est compliquée à évaluer, mais l'Américain s'en sort plutôt bien en zeitnot et arrive à accentuer son avantage avec qualité de plus. Une belle victoire de Nakamura qui restait sur une série noire !

Nigel Short (2698) - Vladimir Kramnik (2800) : 0-1

En refusant de rentrer dans la Berlinoise nous avons la confirmation que Short n'est pas un joueur de grandes lignes et va tenter ses petites sous-variantes tout au long de ce tournoi. Il est vrai que Kramnik possède une expérience sans équivalent dans la défense qu'il a popularisé, ici, à Londres, en 2000, contre Kasparov.

Néanmoins, 4.Cc3 ne donne aucun avantage et Kramnik égalise confortablement. Après 13 coups, Daniel King et Stuart Conquest aux commentaires, prédisent une nulle rapide.

Cependant, afin sans doute de compliquer la position, Short joue un seizième coup très douteux et laisse l'avantage aux Noirs.

Position après le 19e coup Noir

19...d6-d5! vient d'être joué. Kramnik, à la manière de Capablanca à l'époque, base son plan sur l'enfermement du Fou "b3". Le géant Russe continue par c7-c6 et on s'aperçoit que les Noirs possèdent "virtuellement" une pièce de plus !

Aux commentaires, Anand dit de Short que l'Anglais "has a bad day". Kramnik échange les Tours, améliore sa position et Short abandonne dans une position désespérée. Quelle technique de l'ancien champion du Monde !

David Howell | Photo @ Ray Morris-Hill

David Howell

Ce joueur est né le 14 novembre 1990 d'un père anglais et d'une mère originaire de Singapour. Il a conquis le titre de Grand Maître à l'occasion de la Rilton Cup le 5 janvier 2007, devenant ainsi le plus jeune GMI anglais de tous les temps. Le précedent détenteur du record était Luke McShane, qui avait 6 mois de plus quand il obtint le titre.

Avec un classement Elo de 2633, il est actuellement le 6e meilleur joueur anglais.

 

 

Boris Becker au service... des échecs

Photo © Ray Morris-Hill / LondonChessClassic.com

L'ancien champion de tennis allemand, resté célèbre pour ses nombreux succès à Wimbledon, était convié au lancement de la première ronde. C'est lui qui joua symboliquement le 1er coup de Magnus Carlsen (1. e4) dans sa partie contre David Howell. Boris Becker est un amateur du jeu d'échecs, il avait d'ailleurs joué une partie contre Kasparov retransmise par la chaine américaine CNN.

Boris Becker voit un parallèle entre échecs et tennis : « Les échecs ressemblent au tennis, les deux sont un face-à-face  où il faut avoir un plan. Cela met en jeu beaucoup de stratégie, et des éléments comme serrer la main de son adversaire au début de la partie permettent d'apprendre le fair-play et la sportivité. »

Pendant que les parties des Grands Maîtres se déroulaient sur scène, Boris Becker a profité de l'opportunité pour disputer une partie contre Nigel Short, qui était au repos lors de la première ronde. C'est le joueur anglais qui a triomphé, malgré une ouverture audacieuse de son adversaire.

Becker-Short | Photo © Ray Morris-Hill / LondonChessClassic.com

Publié le 04/12/2011 - 14:00 , Mis à jour le 12/12/2011 - 17:14

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (3)

  • metalgods

    oui domSK tu as raison,j'ai meme pensé que c'était un gag!!pour moi ce fut du grand n'importe quoi !

    04/12/2011 15:45
  • ins-1024

    marrant la partie d'hier contre "le reste du monde" jouer ouvert à ce point, c'était perdant dés le 9éme coups...

    04/12/2011 14:08
  • ins-1024

    marrant la partie d'hier contre "le reste du monde" jouer ouvert à ce point, c'était perdant dés le 9éme coups...

    04/12/2011 14:07