Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

La ronde 3

Vladimir Kramnik, exempt, a commenté les parties du London Chess Classic, en particulier la partie entre les deux élèves de Garry Kasparov. L'ancien, Magnus Carlsen, et le nouveau, Hikaru Nakamura, qui a tourné en faveur du Norvégien.

La troisième édition du London Chess Classic se déroule du 3 au 12 décembre 2011 au «Olympia Conference centre de Kensington». Jour de repos le 7 décembre.

Site officiel www.londonchessclassic.com avec parties en direct à 15 h 00 (heure française), ronde 4 à 17 h 00, ronde 9 à 13 h 00, avec commentaires en streaming

Malcolm Pein, le directeur du tournoi, a annoncé que cette année il y aura un exempt à chaque ronde qui participera aux commentaires des parties du jour. La cadence est de 40 coups en 2 heures, puis 20 coups en 1 heure et enfin, 15 minutes + 30 secondes par coup pour le reste de la partie. Application des «Sofia Rules» et victoire à trois points.

Les joueurs ne peuvent pas annuler sans le consentement de l'arbitre en chef et seulement pour: une triple répétition des coups, 50 coups consécutifs sans coup de pion ni aucune prise et les positions complètement nulles. Dans ce dernier cas l'arbitre principal peut être conseillé par le MI Malcolm Pein, directeur du tournoi, ou par le GM Julian Hodgson.

Le classement après la ronde 3 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Score/Perf.
1. Carlsen, Magnus g NOR 2826 * ½ . 1 . . . 1 . 7 (2.5/3) 2960
2. McShane, Luke J g ENG 2671 ½ * . . ½ . 1 . . 5 (2.0/3) 2912
3. Kramnik, Vladimir g RUS 2800 . . * ½ . . . . 1 4 (1.5/2) 2921
4. Nakamura, Hikaru g USA 2758 0 . ½ * 1 . . . . 4 (1.5/3) 2809
5. Aronian, Levon g ARM 2802 . ½ . 0 * . . . 1 4 (1.5/3) 2709
6. Anand, Viswanathan g IND 2811 . . . . . * ½ ½ . 2 (1.0/2) 2683
7. Adams, Michael g ENG 2734 . 0 . . . ½ * ½ . 2 (1.0/3) 2580
8. Howell, David W L g ENG 2633 0 . . . . ½ ½ * . 2 (1.0/3) 2665
9. Short, Nigel D g ENG 2698 . . 0 . 0 . . . * 0 (0.0/2)  

* En raison du nombre impair de joueurs, Short, Anand et Kramnik ont joué une partie de moins.

Résultats de la ronde 3 du 5 Décembre 2011 à 15 h 00
Levon Aronian (2802) - Nigel Short (2698) : 1-0 (60) Ouest-Indienne
Magnus Carlsen (2826) - Hikaru Nakamura (2758) : 1-0 (41) Défense des 2 Cavaliers
Michael Adams (2734) - Luke McShane (2671) : 0-1 (61) Espagnole berlinoise
Viswanathan Anand (2811) - David Howell (2633) : ½-½ (65) Défense Slave
Vladimir Kramnik (2800)   Exempt, commentera les parties.

Le résumé des parties

Adams-McShane, après 18...Fxh3

Il aura fallu attendre pas moins de deux heures pour que la dernière partie sorte enfin des bases de données. C'est Luke MacShane, avec son 12...c5 contre Michael Adams,  qui en est l'auteur. La partie a débuté par une Espagnole variante berlinoise, mais sans l'habituel échange des Dames. Les joueurs ont consommé beaucoup de temps dans l'ouverture et possédaient moins de 30 minutes après à peine 18 coups. C'est alors que Luke MacShane a placé son 18...Fxh3!, comme le montre la position ci-contre. Adams est certainement surpris, et ne prend pas la pièce. Les Noirs en profitent pour revenir en d7, conservant leur butin. En zeitnot réciproque, Adams perd un second pion et le contrôle du temps passé, sa position est très mauvaise.

 

Carlsen-Nakamura, après 31.Txf6

D'ailleurs, la partie a pendant un moment ressemblé à celle jouée entre Magnus Carlsen et Hikaru Nakamura, une Italienne des deux Cavaliers. Dans ce duel, c'est aussi au 12e coup, avec 12...Ce7, que les Noirs ont innové, même si le coup connu, 12...Tfe8, avait donné de bons résultats dans la partie De la Paz Perdomo,F (2442)-Ivanchuk,V (2741) Merida 2006, 0-1 (60). Après avoir patiemment manoeuvré ses pièces, le Norvégien, dans la position ci-contre, sacrifie la qualité par 31.Txf6 pour poursuivre son attaque. L'Américain commence à souffrir du manque de temps, mais c'est surtout l'attaque dévastatrice du numéro un mondial qui fait la différence. Une très belle partie de Carlsen.

 

Anand-Howell, après 32.Df1

Viswanathan Anand a joué un coup assez étonnant. Après la nouveauté 14...b6 de David Howell, le premier coup de l'ordinateur, le champion du monde a joué 15.Fd3!? offrant la paire de Fous, et comme si cela ne suffisait pas, un pion suite à 18.d5. Bien entendu, le plan d'attaque sur le petit roque noir était clairement visible, des affaiblissements étant pratiquement forcés, mais quand-même... Anand n'est pas +2800 pour rien, et le résultat de son plan n'est apparu qu'après 26.Dh6+ où l'Indien a récupéré son pion, affaibli le roque noir et obtenu 2 îlots de pions contre 3 pour Howell. Avec encore 1 h 00 de temps contre 28 minutes, Anand laisse à son adversaire le choix de jouer pour le gain (26...Fg7) ou pour la nulle (26...Rf8). Howell se décide pour le second, mais c'est Anand qui refuse alors de répéter les coups et qui joue pour le gain par 27.Dd2!? même si l'évaluation des machines donnait tort à Anand. Après 32.Df1, dans la position du diagramme ci-contre, les Noirs vont doubler sur la seconde rangée et la position blanche semble perdante ! David Howell, en grand zeitnot, se tourne toutefois vers 32...T8e4 et une défense devient possible. La finale de Dame avec 2 pions chacun est égale. L'Anglais a laissé passer sa chance et l'Indien revient de loin.

Aronian-Short, après 22.Rxf1

Suite à son mauvais départ, Nigel Short se doit de resserrer les boulons aujourd'hui, malgré les pièces noires, contre Levon Aronian. Rien n'est encore clair après 18.Cd2, sauf le temps de l'Anglais, seulement 35 minutes contre 1 h 15 pour l'Arménien. 18...Ce4?! est comme son évaluation l'indique, douteux, et après 22.Rxf1, voir le diagramme ci-contre, les Noirs ont non seulement un sérieux problème sur la colonne "ç" mais seulement 20 minutes à la pendule ! Aronian a-t-il été trop désinvolte ? C'est en tous cas l'opinion d'Houdini sur 26.a4?!, alors que 26.b5 fixait définitivement la faiblesse en c7. Short en profite pour se débarrasser du pion arriéré en poussant c5 et tout s'équilibre. Tout du moins, jusqu'au zeitnot de l'Anglais qui perd un pion par 37...f5? dans la finale de Tour et Cavalier. La technique de l'Arménien est impressionnante et Nigel Short ira jusqu'au mat au 60e coup pour s'incliner pour la deuxième fois en deux parties.


Publié le 05/12/2011 - 14:30 , Mis à jour le 12/12/2011 - 17:14

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (2)

  • ins-1094

    Oui,il est terrible ce Carlsen!!
    D'autant plus que le sacrifice était pas évident...

    06/12/2011 14:08
  • patbru54

    Il y a vraiment de plus en plus Carlsen....et les autres
    Impressionnant sacrifice de qualité hier !

    06/12/2011 07:33