Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

La Ronde 4 du Mémorial Tal

Caruana est le seul à l'emporter dans la ronde 4. Morozevich et Radjabov mènent.

Le septième tournoi d'échecs en mémoire de Mikhail Tal a lieu du 7 au 19 juin 2012, dans la Maison Pachkov à Moscou (Russie), avec la participation de 7 des 10 meilleurs joueurs du monde. Il ne manque que l'actuel champion du monde Viswanathan Anand, Sergey Karjakin et Vassily Ivanchuk du top 10.

- Site officiel http://russiachess.org avec streaming (Видео) et parties en direct (Партии)

- A partir de 13 h 00 heure française. Dernière ronde à 11 h 00. Jour de repos les 11 et 15 juin.

Classement après de la ronde 4 du 12 juin 2012 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 Score
1. Morozevich, Alexander g RUS 2769 * ½ . ½ . 1 . 1 . . 3 2980
2. Radjabov, Teimour g AZE 2784 ½ * ½ . . . 1 . . 1 3 2946
3. Kramnik, Vladimir g RUS 2801 . ½ * ½ ½ . . 1 . . 2896
4. Carlsen, Magnus g NOR 2835 ½ . ½ * . ½ . ½ . . 2 2775
5. Aronian, Levon g ARM 2825 . . ½ . * . 0 . 1 ½ 2 2755
6. Caruana, Fabiano g ITA 2770 0 . . ½ . * . . ½ 1 2 2779
7. McShane, Luke J g ENG 2706 . 0 . . 1 . * 0 ½ . 2699
8. Grischuk, Alexander g RUS 2761 0 . 0 ½ . . 1 * . . 2690
9. Nakamura, Hikaru g USA 2775 . . . . 0 ½ ½ . * ½ 2672
10. Tomashevsky, Evgeny g RUS 2738 . 0 . . ½ 0 . . ½ * 1 2595

Cadence de jeu : 1 heure et 40 minutes pour 40 coups + 50 minutes pour 20 coups + 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coups. La nulle par consentement mutuel est interdite avant le 40e coup, les joueurs sont tenus de passer en conférence de presse après chaque partie, mais la règle de la tolérance zéro - qui stipule que le joueur doit non seulement être présent au lancement de la ronde, mais assis devant son échiquier - n'est pas appliquée.

Résultats de la ronde 4 du 12 juin 2012
Carlsen, Magnus - Grischuk, Alexander : ½-½ (40) Espagnole fermée
Kramnik, Vladimir - Aronian, Levon : ½-½ (40) Ouverture des 4 Cavaliers
Caruana, Fabiano - Tomashevsky, Evgeny : 1-0 (32) Espagnole fermée
Morozevich, Alexander - Radjabov, Teimour : ½-½ (37) Espagnole ouverte
McShane, Luke J - Nakamura, Hikaru : ½-½ (79) Sicilienne Scheveningue

Commentaires de la ronde, par Robert Fontaine (GMI)

Carlsen, Magnus (2835) - Grischuk, Alexander (2761) : ½-½

Les deux joueurs ont besoin de gagner. Le numéro 1 mondial a démarré très doucement en annulant ses trois premières parties, et en se battant pour ne pas perdre. Grischuk reste sur deux défaites et va devoir se battre pour éviter un 0-0-0.

La partie débute tranquillement par une Espagnole fermée, les Blancs évitant soigneusement le gambit Marshall. La partie ressemble fortement dans la structure de pions à Caruana-Tomashevsky. Au contraire de Caruana, Magnus préfère développer son aile-Dame en plaçant le Cavalier en "c4" plutôt que d'ouvrir le centre. Une fois de plus, Carlsen ne trouve pas d'avantage après l'ouverture, notamment après avoir joué 14.gxf3?!

Grischuk parvient alors à doubler les pions "f3" et enferme le Fou en "g3", comme l'avait fait à l'époque Capablanca contre Winter en 1919.

Position après 15...Cd4

La partie devient compliquée, Carlsen allant chercher le Pion "a" après l'ouverture de la colonne "b". Grischuk part à la chasse du Fou "g3".

Position après 26...De7

Carlsen parvient à sacrifier une qualité pour libérer son Fou "g3". Les imprécisions s'enchaînent en zeitnot. Avec 10 secondes à la pendule, les joueurs décident de répéter les coups. Une partie forte en émotions !

Morozevich, Alexander (2769) - Radjabov, Teymur (2784) : ½-½

Un choc de leaders. Morozevich possède un style tranchant qui pourrait faire vaciller le roc Radjabov. L'Azéri emploie le rare 6...Fe7 dans l'Espagnole ouverte, qu'il a déjà utilisé en 2011 contre Negi. Comme à son habitude, le Russe décide de sortir des sentiers battus dès le huitième coup.

Position après 8.Txe4!?

Les Blancs semblent légèrement mieux grâce à leur meilleure structure de pions. Les pièces s'échangent et on se dirige vers la nulle. Les joueurs continuent jusqu'au 37e coup et partagent le point.

Kramnik, Vladimir (2801) - Aronian, Levon (2825) : ½-½

Les deux joueurs ont disputé un match d'entraînement à Zurich en avril. A l'époque, Kramnik avait tenté 1.e4... et décide de le rejouer ! Nous suivons la 3è partie de leur match mais Aronian dévie rapidement avec la grande ligne 5...Fb4. Le plan employé par Kramnik avec 10.h3 et 11.Df3 fut utilisé une seule fois, par des amateurs.

Aronian décide de donner sa paire de Fous afin d'affaiblir la structures des pions à l'aile-Dame. Kramnik peut gagner un pion avec un petit avantage stable. Les Blancs mettent la pression en permanence mais le numéro 2 mondial ne panique pas, échange les pièces et la nulle est signée en 40 coups.

McShane, Luke (2706) - Nakamura, Hikaru (2775) : ½-½

Luke reste sur une victoire contre Aronian. Hikaru cherche ses marques, ayant joué un gambit Roi lors de la ronde précédente. Un duel qui devrait promettre ! Nous avons la seule Sicilienne de la journée, qui est la grande ligne de la Scheveninguen.

L'Américain ne semble pas être un grand spécialiste de cette ligne et commet une erreur d'ouverture avec 12...Ca5?! Rublevsky mentionne a tempo aux commentaires la possibilité de jouer 13.e5!

Position après 12...Ca5?!

McShane prend sa chance et l'avantage. Les Noirs sont paralysés avec le Cavalier en "e8". Petit à petit, en manque de temps, Nakamura parvient à se dégager et profite de quelques imprécisions adverses pour égaliser, puis gagner un pion en finale de Tours ! L'Américain insiste dans une finale 3 pions contre 2 sur la même aile, mais la nulle est signée.

Caruana, Fabiano (2770) - Tomashevsky, Evgeny (2738) : 1-0

Peut-être la partie la moins séduisante sur le papier, mais qui mérite toute notre attention car Caruana peut revenir fort à tout moment. L'Italien fait face à une Espagnole fermée et décide rapidement d'ouvrir les lignes au centre.

La colonne "d" s'ouvre et, visuellement, les Blancs possèdent un petit avantage positionnel. Le Russe décide alors de sacrifier un pion pour l'activité de ses pièces. Tomashevsky perd rapidement le fil de la partie, un nouveau pion et une qualité, sans raison apparente.

Caruana gagne une partie très étrange au final, sans que l'on ait réellement compris pourquoi Evgeny  Tomashevsky avait tout donné sur l'aile-Dame.

Fabiano Caruana | Photo © Eteri Kublashvili

Publié le 12/06/2012 - 12:00 , Mis à jour le 19/06/2012 - 11:55

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (5)

  • monk59

    A Kempelen80
    J'ai rencontré le même problème, je me suis rendu sur les rondes précédentes pour le retrouver ( en haut de la page, dans l'encart "liste des articles")
    Cordialement.

    12/06/2012 15:54
  • Kempelen80

    A europe echecs : vous avez supprimé de vos commentaire le lien vers le streaming direct ainsi que vers les parties lives, il ne reste que le lien sur le site, mais tout est en russe et je ne retrouve pas ces liens pourriez-vous le réindiquer ?
    Merci

    12/06/2012 15:48
  • maragola

    merci trithemius224 -

    12/06/2012 14:47
  • trithemius224

    voici le lien sur le site russe, bonne journée

    http://online.russiachess.org/#2012/06/tal2012/round4/Carlsen:Grischuk

    12/06/2012 13:44
  • maragola

    et on les voit aù les parties live, sur le site russiachess.org je ne trouve pas l'échiqueir???

    12/06/2012 13:19