La référence francophone du jeu d'échecs

Mémorial Tal : Ronde 3

Fabiano Caruana | Photo Eteri Kublashvili http://russiachess.org | (DR)
Caruana a battu Carlsen ! Nakamura a défait Karjakin et Anand est venu à bout de Morozevich.

Le 8ème Mémorial Tal a lieu du 12 au 24 Juin 2013 à Moscou, Russie. 9 rondes à la cadence de 1 heure et 40 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup à partir du premier coup. Si la proposition de nulle est interdite avant le 40ème coup, la règle de la « tolérance zéro » ne sera pas appliquée et les joueurs auront 1 heure avant de perdre par forfait. Sauf en cas de défaite, les participants devront commenter leur partie au centre de presse. Site officiel http://russiachess.org avec parties en direct et streaming commenté uniquement en russe.

 

En cas d'égalité, les départages appliqués seront : 1. le plus grand nombre de parties avec les pièces noires; 2. le plus grand nombre de victoires; 3. le résultat de la rencontre directe; 4. coefficient Koja; 5. Sonneborn-Berger. Le montant total des prix est de 100 000 €.

 

CLASSEMENT APRÈS LA RONDE 3 DU MÉMORIAL TAL 2013

 

Joueurs Elo Tit Age Nat

Score

SB 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 Perf.
1 Gelfand, Boris 2755 gm 45 ISR

2.0/3

3.25 X 1 . . = . . . = . 2881 +5
2 Caruana, Fabiano 2774 gm 21 ITA

2.0/3

3.00 0 X . . . 1 1 . . . 2926 +6
3 Mamedyarov, Shakhriyar 2753 gm 28 AZE

2.0/3

2.75 . . X 1 . . . = . = 2907 +6
4 Nakamura, Hikaru 2784 gm 26 USA

2.0/3

1.50 . . 0 X . . . . 1 1 2904 +5
5 Andreikin, Dmitry 2713 gm 23 RUS

1.5/3

2.25 = . . . X = . = . . 2767 +2
6 Anand, Viswanathan 2786 gm 44 IND

1.5/3

1.75 . 0 . . = X . 1 . . 2749 -2
7 Carlsen, Magnus 2864 gm 23 NOR

1.5/3

1.00 . 0 . . . . X . = 1 2786 -3
8 Morozevich, Alexander 2760 gm 36 RUS

1.0/3

1.75 . . = . = 0 . X . . 2625 -6
9 Karjakin, Sergey 2782 gm 23 RUS

1.0/3

1.75 = . . 0 . . = . X . 2676 -4
10 Kramnik, Vladimir 2803 gm 38 RUS

0.5/3

1.00 . . = 0 . . 0 . . X 2527 -10

 

RÉSULTATS DE LA RONDE 3 DU 15 JUIN 2013 À 13H00
Viswanathan Anand 2786

-

Alexander Morozevich 2760 : 1-0 (60) Partie espagnole
Boris Gelfand 2755

-

Dmitry Andreikin 2713 : ½-½ (23) Bogo-indienne
Magnus Carlsen 2864

-

Fabiano Caruana 2774 : 0-1 (62) Début Reti
Hikaru Nakamura 2784

-

Sergey Karjakin 2782 : 1-0 (52) Défense Grunfeld
Shakhriyar Mamedyarov 2753

-

Vladimir Kramnik 2803 : ½-½ (26) Nimzo-indienne
Mamedyarov-Kramnik
Après 20.a4

La courte nulle (26 coups, 1h30 de jeu) entre Mamedyarov et Kramnik a néanmoins été plaisante à suivre. Kramnik était, comme souvent, surpréparé, et avait sûrement déjà analysé jusqu'à la position finale, puisqu'il n'a pratiquement pas dépensé de temps. Il a laissé la Tour a8 en prise à deux reprises mais elle n'était jamais prenable. Dans la position du diagramme les Noirs semblent perdre le Fou b5 à cause du clouage, mais après 20...f5! avec l'idée de poursuivre dans tous les cas par 21...De4, ils sauvent la pièce et égalisent. Le joueur azéri n'a ensuite pas trouvé mieux que la répétition de coups. Cette nulle facilement obtenue avec les Noirs, ainsi que la séance d'autographes improvisée qui a suivi la conférence de presse, devraient remonter un peu le moral de Kramnik après ses deux défaites initiales.

En tenant une partie nulle avec les Noirs sans se faire peur face au vice-champion du Monde Boris Gelfand, Dmitry Andreikin confirme sa bonne entrée en matière dans ce tournoi au plus haut niveau. Andreikin est né en 1990, tout comme Carlsen, Karjakin, Vachier-Lagrave ou encore Nepomniachtchi. Il est champion de Russie 2012.

 

Nakamura-Karjakin
Après 17.Tb1
Nakamura-Karjakin
Après 23.Tb3
Nakamura-Karjakin
Après 41...Ce6

Hikaru Nakamura l'a emporté de manière plutôt convaincante contre Karjakin, même s'il a dû causer quelques frayeurs à ses fans qui suivaient la partie en direct. La dernière fois que Sergey a joué la Grünfeld était il y a 10 ans ! Le choix de l'Américain d'utiliser la ligne 5.Fd2 pour la première fois s'est avéré judicieux. Selon Nakamura dans le diagramme de gauche 17...b6 est déjà une erreur quasi décisive, car l'affaiblissement des cases blanches va permettre la manoeuvre Fa6 suivi de c4, avec un avantage durable pour les Blancs. Ainsi il préfère 17...Tab8 après quoi il est probable que les Blancs devront jouer c4 sans avoir passé le Fou devant la chaîne de pions, ce qui change tout, avec notamment la possibilité b7-b5 pour les Noirs. On voit le résultat dans le diagramme du milieu, les Blancs ont une position de rêve avec pion passé protégé, Fou contre Cavalier, contrôle absolu de la seule colonne ouverte. Les Noirs voudraient installer un Cavalier bloqueur en d6 mais c'est mission impossible et c'est la Dame qui doit effectuer cette tâche ingrate, et de manière nettement moins efficace. Nakamura regrettera de ne pas avoir joué 26.Db2 avec l'idée 26...f5? 27.Te6! qui gagne sur le champ, "26.a4 lui a inutilement laissé du contre-jeu". Par la suite l'avantage blanc a effectivement diminué, et ce n'est que 39...h4+ qui précipite la défaite des Noirs selon les modules, même si leur finale restait inconfortable. Enfin dans le diagramme de droite, Nakamura a regretté de s'être trompé dans ses calculs et d'avoir manqué une jolie façon de conclure la partie : 42.f4! gxf4 43.g5+ Rf5 (le pion est imprenable) 44.Fd5 Cc7 45.g6! Rf6 (45...Rxg6 46.Fg8!) 46.g7 Rxg7 47.Fg8!. Il réussira à placer le thème quelques coups plus tard (46.g5+) avant de l'emporter peu après grâce à une situation de zugzwang.

Hikaru Nakamura | Photo Eteri Kublashvili http://russiachess.org | (DR)
Carlsen-Caruana
Après 16...Cd7
Carlsen-Caruana
Après 48...Rh7
Carlsen-Caruana
Après 59.Rg5

Magnus Carlsen a de nouveau opté pour son approche "peu importe la position à la sortie de l'ouverture, la décision se fera par la suite". Il a ainsi ressorti 1.Cf3 2.g3 3.Fg2, employé régulièrement par Kramnik, et qui lui avait permis de battre Karjakin en janvier dernier à Wijk aan Zee. La question de savoir si c'est la meilleure stratégie face à un joueur du calibre de Caruana, n°4 mondial avant la partie, reste ouverte. En tout cas aujourd'hui cela n'a pas fonctionné. Dans le premier diagramme, l'Italien a égalisé et la structure symétrique promet assez peu au n°1 mondial. C'est le moment qu'il choisit pour déséquilibrer la position, mais avec le douteux 17.Cc5?! qui perd un pion net après 17...Cxc5 18.dxc5 Txc5 19.b4 Tb5. Caruana joue bien le coup et Carlsen se retrouve déjà à devoir viser la nulle, une très mauvaise opération avec les Blancs, et une situation qu'il ne connaît pas souvent. 25...Dxd5 est probablement une amélioration du jeu des Noirs car dans la partie les Blancs obtiennent des chances raisonnables de nulle, en particulier dans la finale de Tours avec un pion de moins. Avec 37.f4?! Carlsen a pris une décision surprenante, car l'échange préalable d'une paire de pions par 37.hxg5 hxg5 et seulement maintenant 38.f4 semblait à la fois plus logique et plus sûr. Caruana saisit sa chance pour mettre le Norvégien sous pression par une série de manoeuvres subtiles menant au 2ème diagramme. Après une longue réflexion, Carlsen opte, avec 49.Tf8?, pour la transposition fautive en finale Tour contre Tour et pion h alors que 49.Tb8 était indiqué. Durant la conférence de presse, les deux joueurs craignaient néanmoins pour la position blanche, mais c'était assurément le coup à jouer. Carlsen a fait une erreur de jugement. Surtout il a commis une deuxième erreur (après la première 17.Cc5), ce qui ne lui arrive habituellement jamais et qui fait sa force. Caruana n'en demandait sûrement pas tant, et il convertira avec brio la finale, technique s'il en est, d'abord en évitant 56...Tg4? qui ferait nulle théorique, et en particulier en trouvant dans le diagramme de droite le seul coup qui mène au gain, 59...Te4!, qui va permettre au Roi de s'abriter de la série d'échecs horizontaux, comme dans le gain de Lucena. Une belle prestation de Fabiano Caruana face à un Magnus Carlsen quelque peu méconnaissable depuis quelques semaines.

Anand-Morozevich était une espagnole fermée tout ce qu'il y a de plus classique et équilibrée jusqu'au 37ème coup, où Morozevich a fait... une Morozevich en commençant à sacrifier des pions pour monter une attaque sur le roque du champion du monde. 37...f5!? était correct mais 42...e3? trop optimiste. Commentaire d'Anand après la partie "comme le disait Larsen, le calcul des longues variantes est toujours erroné, j'ai donc décide de jouer simplement avec 43.Cgxe3". Par la suite l'Indien ne relâchera pas sa vigilance, malgré les efforts de son adversaire pour créer des menaces et des contre-chances, et valorisera son avantage matériel sans prendre de risques inutiles. Une victoire certainement bienvenue pour Anand, après son départ très moyen (0,5/2).


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (15)

  • jeanloups

    La raison me dit qu'il n'y a pas d'extra-terrestre sur la Terre sauf quelques météorites qui tombent à droite et à gauche, pour Magnus c'est une grosse
    chute il passe de la 3em à la 7em... le tournoi n'est pas terminé suspense!
    Belle partie de Caruana et il na que 20 ans donc à suivre avec enthousiasme !!

  • EuropeEchecs

    Armaout a presque raison : Le jeu d'échecs est très développé en Russie. Ce Mémorial Tal est en Russie et principalement tourné vers les Russes. C'est organisé par la Fédé russe et des sponsors privés russes. Ils n'ont aucune obligation de faire de l'anglais.

  • armaout

    Pour la promotion des échecs en Russie le russe est très bien...

  • jerexy

    @denisduvar : d'accord avec vous et les commentaires en russe , pour la promotion des echecs y a mieux.

  • ins-1284

    Bonjour,

    Bizarre de voir les jours de repos le dimanche, alors qu'on cherche a promouvoir le jeu par l'audience...