Comment progresser aux échecs ?

Nos 7 conseils pour progresser aux échecs et améliorer son jeu !

Les règles du jeu d'échecs s'apprennent en moins d'une heure, mais bien jouer est beaucoup plus long ! Faut-il travailler d'abord les ouvertures ou les fins de parties ? Comment jouer des parties en ligne pour accumuler de l'expérience ? Comment s'entraîner pour progresser en tactique ? Nous vous donnons les clés pour améliorer votre niveau aux échecs et gagner vos parties !


Votre temps est précieux, voici comment l’utiliser de façon efficace lorsque vous vous entraînez aux échecs.

Une bonne répartition du temps consacré à votre étude du jeu d'échecs, suivant les recommandations du grand maître international Noël Studer.

La tactique et la pratique du jeu sont prioritaires si vous souhaitez progresser !

Pour mieux jouer aux échecs, voici comment répartir votre étude du jeu :

  • Consacrez environ un tiers de votre temps à la tactique.
  • Un tiers à jouer des parties, et à les analyser.
  • Enfin, le tiers restant est consacré à l'étude des fins de partie, des ouvertures et la stratégie.

Cette méthode vous permettra de progresser rapidement, en accordant plus de temps d'entraînement aux aspects les plus importants pour vous améliorer.

Pour chacun de ces éléments, nous vous proposons ci-dessous des outils pour travailler efficacement !

1. Progressez en tactique

"La tactique est l'élément le plus important du milieu de jeu." Siegbert Tarrasch.

Alors que la stratégie se concentre sur les plans et manœuvres à long terme, la tactique consiste à trouver le bon coup à jouer immédiatement. Les conséquences sont généralement considérables : gain d'un pion, d'une pièce, ou même échec et mat !

Les entraîneurs sont unanimes : les joueurs amateurs doivent en priorité travailler la tactique, pour éviter de perdre des pièces, et surtout ne jamais rater l'occasion de prendre un avantage décisif.

la meilleure méthode est de résoudre régulièrement des exercices tactiques. Votre cerveau intégrera ainsi progressivement toutes ces techniques !

Commencez par des exercices simples, puis augmentez progressivement la difficulté. Par exemple, avez-vous trouvé comment faire échec et mat en un coup avec les blancs dans cette position ?

Travailler la tactique avec un module d'entraînement

Nous avons créé un module d'entraînement tactique pour vous aider à trouver des exercices adaptés à votre niveau, de débutant à expert.

Il vous suffit de créer gratuitement un compte sur notre zone de jeu pour accéder aux 4 modes d'entraînement :

  • Puzzles tactiques classés par thème.
  • Challenge : tentez de résoudre le plus vite possible les exercices proposés.
  • Les sacrifices incontournables.
  • L'entraînement libre, qui ajuste la difficulté des exercices à votre niveau.

Découvrez les manœuvres et les combinaisons typiques du jeu d'échecs pour devenir un fin tacticien !

La difficulté s'adapte à votre progression ! Ici, les noirs peuvent gagner du matériel, avez-vous trouvé comment ?

Apprendre à reconnaître les thèmes tactiques

Pour progresser en tactique, il est également essentiel de connaître les schémas tactiques qui reviennent fréquemment : attaque à la découverte, fourchette, enfilade... 

Pour vous familiariser avec les thèmes tactiques, nous vous proposons de découvrir notre série de vidéos "Droit au mat". Hélène Ruhlmann y explique comment intégrer les schémas de mat, pour les reconnaître facilement et les reproduire dans vos parties.

Lire des livres d'entraînement tactique

Si vous préférez le papier, il existe aussi de nombreux livres pour progresser en tactique. Nous vous en recommandons deux, bien pensés pour les amateurs qui souhaitent progresser.

  • Tactique : les thèmes majeurs, de l'entraîneur Marc Quenehen, qui a sélectionné de belles combinaisons classées par thème.
  • Mats en folie, du même auteur. Ce livre vous propose une méthode de réflexion pour traquer les mats, ainsi que plus de 220 exercices pour progresser. Des séries de tests de mats de 1 à 6 coups vous permettront de mesurer vos progrès rapides pour conclure en beauté vos parties !

Résoudre chaque jour des puzzles tactiques

Vous commencez à être à l'aise avec les différentes combinaisons tactiques et souhaitez aller plus loin ?

Bonne nouvelle, nous proposons chaque jour sur notre site un nouvel exercice tactique à résoudre.

La solution est parfois difficile à trouver, c'est pourquoi notre interface vous permet de tester les coups, et d'analyser toutes les variantes à l'aide de l'ordinateur.

2. Jouez de nombreuses parties !

"On peut tirer plus d'utilité d'une partie perdue que de 100 parties gagnées" (Capablanca, 3e champion du monde d'échecs)

Rien ne remplace la pratique ! Jouez, jouez et jouez encore pour accumuler de l'expérience et développer ainsi des automatismes. De la même façon qu'un athlète s'entraîne par des courses régulières, le joueur d'échecs s'améliore en jouant.

Essayez d'affronter des adversaires légèrement plus forts que vous. Ainsi, vous devrez hausser votre niveau de jeu et mobiliser toutes les techniques apprises. En perdant, vous apprendrez de vos erreurs, que vous ne reproduirez plus.

À l'inverse, jouer contre des adversaires inférieurs permet d'accumuler des victoires qui flattent l'ego, mais vous progresserez beaucoup moins vite. Ne vous reposez pas sur vos lauriers !

Choisissez une cadence qui vous laisse le temps de bien réfléchir. Les parties blitz de 5 minutes sont très à la mode, mais ce rythme n'est pas adapté pour les joueurs néophytes qui ont besoin de davantage de temps pour choisir quel coup jouer.

Pour trouver des adversaires, il est possible d'aller dans un club près de chez vous. Mais grâce à Internet, vous pouvez défier des joueurs du monde entier en seulement quelques clics ! Les parties en ligne connaissent un développement rapide depuis la pandémie, et vous pouvez dès maintenant affronter un joueur à l'autre bout du monde. Europe Échecs vous propose une zone de jeu offrant de nombreuses fonctionnalités.

Pour progresser, nous vous recommandons d'utiliser la fonction d'analyse après chaque partie. Un ordinateur identifiera vos erreurs, et proposera des idées d'amélioration. Chaque partie devient ainsi l'occasion de progresser !

3. Travaillez la stratégie

"La tactique, c'est ce que vous faites quand il y a quelque chose à faire ; la stratégie, c'est ce que vous faites quand il n'y a rien à faire." (Savielli Tartacower)

La stratégie est trop souvent négligée par les joueurs amateurs. Elle est en effet plus difficile à étudier que la tactique.

Elle met en jeu des principes abstraits : la structure de pion, l'espace ou encore les cases faibles. La stratégie nécessite une vision à long terme, et l'élaboration d'un plan avec plusieurs coups d'avance. Pourtant, sans stratégie, vos coups n'auront aucune cohérence et votre position risque de se dégrader !

Notre recommandation : améliorez votre compréhension de jeu avec les vidéos de la série "Minute Stratégie" de Marc Quenehen !

L'entraîneur parvient à rendre compréhensible les principes stratégiques, par des vidéos courtes et interactives. En vous abonnant à notre "Pack Progresser", vous découvrirez chaque lundi une nouvelle vidéo, qui abordera un thème stratégique afin de vous aider à progresser.

La stratégie est tout de suite plus facile à comprendre lorsque les explications sont claires !

Si vous préférez lire un livre, plutôt que de regarder des vidéos, cet ouvrage est fait pour vous.

Il s'adresse aux joueurs de tous les niveaux, avec une approche progressive et illustrée, qui permet de se familiariser avec les grands thèmes stratégiques que l'on retrouve dans la plupart des parties d'échecs.

Cette lecture vous aidera à repérer pendant vos parties les indices pour choisir le bon plan, ainsi que les manœuvres stratégiques typiques.

4. Étudiez les parties des grands maîtres

"Un seul faux pas peut faire perdre la partie. Les Echecs nécessitent une concentration totale. Gardez votre tête complètement au jeu." (Bobby Fischer, 11e champion du monde d'échecs)

Pour progresser aux échecs, il est essentiel de s'inspirer des meilleurs joueurs, qui nous transmettent de précieux conseils ! Les grands maîtres actuels, et ceux du passé, nous donnent en effet les clés pour bien jouer.

Suivez les tournois des grands maîtres

Le site Europe Échecs suit tous les grands tournois d'échecs qui réunissent les meilleurs joueurs mondiaux. Notre équipe analyse les parties, ce qui vous permet d'apprendre aux côtés des champions. Un effort de simplification et de pédagogie guide notre travail, pour que les techniques des grands maîtres soient accessibles et donc utiles à tous.

Vidéo d'analyse diffusée lors du tournoi Tata Steel en 2023.

Apprenez avec les grands champions de l'histoire des échecs

Le célèbre match Kasparov - Karpov (1987) décrypté par Sylvain Ravot

Dans sa série de vidéos Flashback, Sylvain Ravot vous invite à une plongée dans le passé à travers des joueurs et des parties qui ont marqué l'histoire des échecs. Entraîneur de l'équipe de France des Jeunes pendant plusieurs années, il vous présente avec beaucoup de pédagogie les leçons à tirer des grandes parties du passé.

5. Apprenez des ouvertures

Respectez des principes simples

"Votre seul travail dans les ouvertures est d'obtenir un milieu de partie jouable." Lajos Portish

Savoir comment bien jouer le début de partie est rassurant, et permet d'obtenir une bonne position dans le milieu de jeu. Pourtant, de nombreux joueurs amateurs travaillent trop les ouvertures : n'y consacrez pas trop de temps, et surtout n'apprenez pas par cœur des centaines de coups comme le font les grands maîtres ! Vos efforts seront bien plus payants si vous travaillez la tactique ou les fins de partie.

L'important est simplement connaître les grands principes qui vont vous guider lors des premiers coups.

Le maître Reuben Fine en identifie dix :

Une façon idéale de sortir ses pièces avec les blancs !
  • Occupez le centre avec vos pions.
  • Sortez vos pièces, si possible en attaquant les pièces adverses.
  • Développez vos cavaliers avant vos fous.
  • Ne déplacez pas une deuxième fois une pièce déjà développée.
  • Jouez au maximum deux pions lors de l'ouverture.
  • Ne sortez pas votre dame trop tôt, car elle serait exposée aux attaques.
  • Roquez le plus vite possible.
  • Jouez pour contrôler le centre de l'échiquier.
  • Gardez toujours au moins un pion au centre.
  • Surveillez vos pièces pour ne pas les perdre.

La position ci-dessus est un exemple de début de partie harmonieux et efficace pour les blancs. Bien sûr, les noirs ont eux-aussi le droit de jouer ! Mais la position est une bonne illustration de l'objectif à atteindre.

En progressant, vous découvrirez des exceptions à ces règles, et des approches moins classiques. Mais dans un premier temps, cette stratégie est suffisante pour vous permettre d'atteindre avec certitude le milieu de jeu dans de bonnes conditions !

Dans la série de vidéos "Top Départ", le maître Bertrand Valuet étudie les principes de base des ouvertures. Il vous propose une manière simple et efficace de débuter une partie d'échecs : « la technique du château ».

Étudiez les nouveaux coups

Les débuts de partie évoluent en permanence, car les grands maîtres découvrent régulièrement de nouveaux coups qu'ils intègrent à leur arsenal. Certaines variantes sont à la mode, et d'autres tombent dans l'oubli.

Pour un joueur amateur, il est souvent difficile de comprendre les ouvertures utilisées par les champions. C'est pourquoi nous vous proposons la série de vidéos "les Ouvertures en Vogue" pour rendre compréhensibles ces nouveautés.

Les nouvelles idées dans les ouvertures deviennent accessibles à tous grâce aux explications claires de l’excellent pédagogue Romuald De Labaca ! L’entraîneur emblématique du club Cannes Échecs décrypte les ouvertures en vogue et révèle des idées originales pour bien débuter ses parties.

« Les internautes trouveront des idées originales et marquantes dans les ouvertures tirées de l'actualité. J'essaierai d'expliquer au mieux les concepts généraux et les thèmes importants afin qu'ils puissent être utilisés par les joueurs de tout niveau. » (Romuald De Labaca)

6. Perfectionnez-vous en finale

Moins de pièces sur l'échiquier ne signifie pas que tout devient plus simple !

Les fins de parties sont souvent négligées, et de nombreux joueurs travaillent en priorité les ouvertures. Il s'agit d'une erreur, car l'important pour gagner est de terminer en beauté sa partie, et ainsi concrétiser son avantage.

Pourquoi ce désamour envers les finales ? Sans doute car elles sont considérées comme très techniques, voire franchement rébarbatives.

Bonne nouvelle : Marc Quenehen, excellent pédagogue, vous propose de progresser pas à pas, avec ses vidéos "On est en Finale" qui abordent des thèmes très variés pour éviter la lassitude qui survient parfois lors de l'étude des finales. Il rend compréhensibles toutes les subtilités des fins de parties, quel que soit votre niveau !

Une fois les techniques de base acquises, vous pourrez aller plus loin en suivant la série de vidéos hebdomadaires la "Minute Finale". À chaque épisode, Marc Quenehen traite un aspect essentiel des fins de partie : le pion passé, l'opposition, la simplification, la majorité de pions, etc...

En vous abonnant à notre "Pack Progresser", vous découvrirez chaque vendredi une nouvelle vidéo !

7. Amusez-vous !

"La passion pour le jeu, le désir et la capacité de se consacrer au jeu sont des qualités plus importantes que le talent lui-même."(Susan Polgar, 8e Championne du Monde)

Le travail est la clé pour progresser aux échecs. Mais présenté comme une tâche, l'entraînement n'est pas vraiment une perspective réjouissante !

C'est pourquoi vous devez d'abord prendre du plaisir à jouer et à apprendre. La progression accompagnera tout naturellement votre enthousiasme. Certes, vous ne deviendrez sans doute pas grand maître, mais vous comprendrez suffisamment les échecs pour profiter de ses réjouissantes subtilités et de ses exquis raffinements.

Pour rester motivé, la clé est d'apprendre à son rythme. Il est tentant de vouloir brûler les étapes, mais les résultats seront rarement au rendez-vous. Pire, vous risquez de perdre toute votre motivation. Privilégiez une progression régulière et graduée, et augmentez petit à petit la difficulté des vidéos et des exercices. 

C'est pourquoi notre mettons à votre disposition une série de trois livres, qui propose de progresser en trois étapes. À chaque palier que vous franchirez, une nouvelle satisfaction fera son apparition ! 

Europe Échecs met à votre disposition tous les outils pour progresser aux échecs de façon progressive, pédagogique et divertissante. Nous espérons vous accompagner lors de votre passionnant voyage sur l'échiquier et ses aventures infinies !


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Pour commenter cet article, connectez-vous ou créez votre compte.

Les réactions (1)

  • thierrycatalan

    Article d'une rare qualité ! De loin le meilleur et le plus complet que j'ai jamais lu sur le sujet ! Et je joue aux échecs depuis 50 ans ! Une véritable référence à lire et à relire et à partager avec tous les joueurs d'échecs de tous niveaux !!
    Merci Europe- Echecs !