Alireza Firouzja ramasse tout : le Grand Chess Tour et la Sinquefield Cup !

Sinquefield Cup 2022

Alireza Firouzja | Photos Lennart Ootes
Alireza Firouzja le magnifique remporte le Grand Chess Tour 2022 et le départage contre Ian Nepomniachtchi pour le gain d'une Sinquefield Cup de guingois après le retrait de Magnus Carlsen. Maxime Vachier-Lagrave, vainqueur 2021, partage la dernière place avec Shakhriyar Mamedyarov.


Personne ne niera que cette Sinquefield Cup 2022 aura fait parler du jeu d'Échecs. Andy Warhol (1928-1987) a dit un jour : « N'importe quelle publicité est une bonne publicité. » Cela reste discutable, puisque qu'apparemment seules les affaires de triche nous permettent de voir, de temps en temps, les journaux grand-public s'intéresser à notre jeu favori. 

Gata Kamsky a très justement remarqué le silence assourdissant de la Fédération Internationale des Échecs sur ces soupçons de triche de la part de Magnus Carlsen, alors que ce tournoi est homologué par la FIDE. De notre côté, nous ne sommes pas certains que les organisateurs de la Sinquefield Cup auraient montré autant de mansuétude si un autre joueur que le champion du monde leur avait pour ainsi dire planter un couteau dans le dos de cette façon.

Nous avons du mal à imaginer que Magnus Carlsen, qui doit toujours se trouver à Saint-Louis, soit resté sans avoir le moindre contact avec les organisateurs depuis le 5 septembre. Il reste donc à patienter jusqu'au 12 septembre, lors de la cérémonie de clôture prévue à 18h00 à Saint-Louis (1h00 du mardi 13 heure française), pour connaître enfin le dénouement de cet imbroglio.

Cérémonie de clôture de la Sinquefield Cup 2022

The New York Times, par Greg Keener, le 13 septembre 2022

Lorsque Hans Niemann a battu Magnus Carlsen, le champion du monde d'échecs, lors de la Sinquefield Cup le 4 septembre, il a mis fin à la série de 53 parties sans défaite de Carlsen en cadence classique et a déclenché l'un des plus grands scandales depuis des années.

Le lendemain, Carlsen se retirait du tournoi. Les observateurs ont donc interprété le message de Carlsen comme insinuant que Niemann avait triché pendant la partie. Lors d'un entretien téléphonique, Tony Rich, le directeur du Saint-Louis Chess Club, a déclaré qu'il n'y avait pas eu de plainte formelle ou d'allégation de triche faite par écrit.

Irina Krush, un grand maître qui a joué à la fois contre Niemann et conter Carlsen, a déclaré: « J'ai joué contre Hans au championnat Marshall à la fin de 2019, où il a fait sa deuxième norme GM et à égalité au premier rang dans le tournoi . Donc à partir de ce moment-là, j'ai su qu'il était un joueur très fort et prometteur. » Elle a ajouté : « Je pense que ce serait bien si Magnus donnait également sa version des choses, car c'est mauvais pour le monde des échecs d'avoir cette affaite pendante sans résolution. »

Michael Rohde, un grand maître, a travaillé avec Niemann en tant qu'étudiant à la Columbia Grammar & Preparatory School. En ce qui concerne les allégations les plus récentes de triche, Rohde a déclaré : « Je n'ai vu aucune preuve ou quoi que ce soit de spécifique. Ce ne sont que des accusations basées sur ses résultats. »

La façon dont la FIDE va gérer ce problème aura de larges implications pour l'avenir du jeu, car l'assistance informatique devient plus sophistiquée et plus difficile à détecter. Quelles normes éthiques devraient exister pour punir les joueurs qui font des déclarations préjudiciables à la réputation d’un autre joueur et qui se révèlent par la suite fausses ? Lorsqu'on lui a demandé si Niemann serait réinvité au Saint-Louis Chess Club, Tony Rich a répondu : « Oui, Hans a déjà accepté l’invitation de jouer dans le classique d'automne, donc je l'ai déjà fait signer. »

L'article complet sur https://www.nytimes.com/2022/09/13/crosswords/hans-niemann-magnus-carlsen-cheating-accusation.html

Lors de la cérémonie de clôture, Magnus Carlsen a brillé par son absence...

Maxime Vachier-Lagrave : « Je n'ai pas particulièrement bien joué à Saint-Louis cette fois-ci. J'étais assez triste, car chaque jour je passais devant le trophée avec mon nom inscrit dessus [Maxime Vachier-Lagrave a remporté la Sinquefield Cup 2021]. J'ai joué comme un fantôme et ne suis pas satisfait. »

« Hans [Niemann] n'aurait pas dû se retrouver dans cette situation. Il a été attaqué de toutes parts sur Internet. Il faudrait demander à Magnus, quand il sera prêt à en parler, car pour le moment ce qui me trouble le plus c'est son silence. De mon point de vue, Magnus a deux options : 1. présenter les preuves qu'il aurait réunies pour être convaincu que Hans a triché. 2. s'excuser, tout simplement, d'avoir porté ce jugement. » Maxime Vachier-Lagrave

En attendant la ronde 9...

La nuit a été courte ; la dernière partie de la ronde 8, avec le demi-point arraché à Leinier Dominguez Perez par Shakhriyar Mamedyarov, s'étant achevée sur les coups de 1h50 du matin. Pour ceux qui se sont couchés tôt, voici la fin de cette partie.

Après 75...f6 Dominguez est gagnant. Par exemple : 76.g4 f4 77.d3 e5 78.h5 xc5 79.g6+ e7 80.h6+-

Dominguez - Mamedyarov, 75...f6

Cependant, comme l'a écrit Paul Kérès dans Europe-Echecs N° 194 : « Le joueur qui croit sa position gagnée cherche généralement un chemin direct vers la victoire. Dans une mauvaise position, la résistance opposée à l'adversaire augmente ses chances de commettre une erreur lourde en conséquences. La chance ne favorise que les joueurs qui savent se battre jusqu'au bout ! »

Les Blancs ont joué 76.b7? et l'Azerbaïdjanais a arraché le demi-point par 76...e1! 77.h5 e6+ 78.h4 c4+ 79.f4 d5! 80.xb4 h1+ 81.g4 d1+ et ½-½ par répétition de la position.

Au moment d'aborder la neuvième et dernière ronde de la Sinquefield Cup, trois joueurs caracolent en tête : Alireza  Firouzja, Ian Nepomniachtchi et Fabiano Caruana, mais aujourd'hui l'Américain restera sur le banc suite au retrait de Magnus Carlsen, dont on espère [enfin] une déclaration sur les raisons de son abandon du tournoi. 

On regrettera évidemment l'appariement franco-français entre un Maxime Vachier-Lagrave qui n'a plus grand-chose à gagner, mais aura l'avantage des pièces blanches, et un Alireza Firouzja qui joue pour remporter le tout : Sinquefield Cup et Grand Chess Tour 2022 ! « Mais c'est le jeu ma pauvre Lucette... »

Le troisième larron, Ian Nepomniachtchi, pourrait bien tirer les marrons du feu avec les pièces blanches face à Hans Moke Niemann. L'Américain est non seulement écrasé par la pression médiatique, mais semble aussi à bout de forces. Depuis le Superbet de Roumanie, au mois de mai 2022, le score de Ian Nepomniachtchi en parties classiques est de 8 victoires, 3 défaites (Wesley So, Shakhriyar Mamedyarov en Roumanie et Magnus Carlsen à Saint-Louis) et 20 matchs nuls.

Classement final du Grand Chess Tour 2022

Le classement final de la Sinquefield Cup 2022

En cas d'égalité finale pour la première place il y aura un départage le 11 septembre, 15 minutes (au minimum), après la dernière partie de la journée. Si deux joueurs, un mini-match en deux parties de 15 minutes avec un incrément de 10 secondes par coup. Si l'égalité persiste, un blitz « Armageddon ».

Ian Nepomniachtchi et Alireza Firouzja | Photo Lennart Ootes

Départage (rapide) du dimanche 11 septembre 2022

Nepomniachtchi Ian (2792)
½-½
½½
Firouzja Alireza (2778)
Partie Catalane - 69 coups
Firouzja Alireza (2778)
1-0
10
Nepomniachtchi Ian (2792)
Partie Anglaise - 34 coups
Firouzja - Nepomniachtchi, 16.e4

Après avoir superbement défendu une finale de Tours dans la première partie du départage, Alireza Firouzja l'a emporté dans la deuxième. Tout s'est joué à partir du diagramme après 16.e4. Ian Nepomniachtchi joue 16...e7?? et se fait surprendre par le pseudo-sacrifice de pion 17.e5!. 17...xe5 est interdit à cause de 18.f4, voire même 18.e1 c3 19.e3! xc4 20.xd6, dans tous les cas les Noirs perdent une pièce. Le joueur russe aurait déjà pu abandonner. 17...xc4 18.exf6 xf6 19.d5 e6 20.xc5 h6 21.f4 ad8 22.f5! b6 23.c7 c8 24.f4 d7 25.d4, etc. 1-0 (34)

Ian Nepomniachtchi : « Une triste fin pour un triste tournoi. Cependant, je préférerais jouer avec un nombre pair de participants et dans une atmosphère plus détendue et plus confiante. Félicitations à Alireza Firouzja pour sa belle prestation ! »

Résultats de la ronde 9 du dimanche 11 septembre 2022

Caruana Fabiano (2758)
-
--
Carlsen Magnus (2861)
Forfait de Magnus Carlsen
Vachier-Lagrave Maxime (2757)
½-½
½½
Firouzja Alireza (2778)
Espagnole Berlinoise - 33 coups
So Wesley (2771)
½-½
½½
Dominguez Perez Leinier (2745)
Gambit Dame Accepté - 39 coups
Mamedyarov Shakhriyar (2757)
½-½
½½
Aronian Levon (2759)
Nimzo-Indienne - 39 coups
Nepomniachtchi Ian (2792)
½-½
½½
Niemann Hans Moke (2688)
Partie Anglaise - 54 coups
Maxime Vachier-Lagrave | Photo Bryan Adams

On compte trois parties classiques entre Alireza Firouzja et Maxime Vachier-Lagrave ; deux nulles en moins de 40 coups en 2021, puis une victoire de MVL, avec les pièces noires, en 74 coups, au Superbet de Roumanie en mai 2022. Pour faire simple, aujourd'hui, dans une variante berlinoise de l'Espagnole, les joueurs ont répété leur blitz joué le 30 août 2022 du début à la fin, ½-½ au 33e coup. C'est, avouons-le, le meilleur résultat possible. Ainsi, MVL ne gâche pas le tournoi de son compatriote et laisse Ian Nepomniachtchi aux mains de Hans Moke Niemann. De toutes façons, le Grand Chess Tour 2022 de Firouzja est un succès, même s'il ne remporte pas la Sinquefield Cup.

Alireza Firouzja : « Le Grand Chess Tour est le tour le plus difficile de l'histoire des échecs, je pense, donc, le gagner, procure une sensation incroyable et je ne peux pas être plus heureux. »

Maxime Vachier-Lagrave et Alireza Firouzja | Photos Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Ian Nepomniachtchi vs Hans Moke Niemann

Nepomniachtchi - Niemann, 10.g3

Comme nous l'avons déjà constaté, les adversaires de Hans Moke Niemann préfèrent éviter les grandes lignes théoriques, et Ian Nepomniachtchi a débuté par 1.c4, avant d'innover par le 10.g3 du diagramme, au lieu de 10.e3 g8 11.xf6 xf6 12.xf6 gxf6 13.g3, comme dans 1-0 (38) Donchenko,A (2602)-Ter Sahakyan,S (2640) Jermuk 2022. Fidèle à son rythme de jeu, Niemann a joué assez vite : 10...h6 11.xf6 xf6 12.xf6 gxf6 13.d2 d5 Une poussée qui va mener à des simplifications.

Nepomniachtchi - Niemann, 16.0-0-0

14.g2 dxc4 15.xc6+ bxc6 16.0-0-0, les Noirs possèdent un pion de plus, mais leur structure des pions noirs est en ruine. Sans trop nous avancer, on peut quand-même remarquer que le Russe a décidé de jouer sur un des points faibles de son adversaire ; les positions techniques. 16...c3!? Rend sans attendre le pion pour affaiblir, à son tour, la structure blanche. 17.bxc3 e7 18.c2 hb8 19.b1 b6 20.c4 a6!? Une menace quelque peu artificille. 21.b2 g8

Nepomniachtchi - Niemann, 23...g4

22.h4 Un jeu de manœuvres se met en place. L'idée du dernier coup de Nepomniachtchi est d'empêcher la Tour de passer de g8 en g5 puis à a5. 22...a4 23.c3 g4 Diagramme. Le pion c4 semble perdu, mais le coup intermédiaire f3 permet de le défendre indirectement. 24.b3 a5?! Le premier coup que la machine n'aime pas beaucoup. Non pas à cause de 25.c2, mais plutôt 25.a4 avec l'idée 26.b4 pour expulser la Tour noire de l'aile-Dame.

Nepomniachtchi - Niemann, 29...g8

25...b5+ Cet échec, profitant du clouage du Fou, n'était sans doute pas nécessaire. 26.c3 c5 27.b2!? La machine insistait avec son 27.a4. 27...e5 28.e3 f5 L'évaluation est revenue à 0.00, même si tous ces coups de Tours de Niemann ne donnent pas grand-chose. 29.f1 g8?! comme dans le diagramme. Il fallait apparemment intercaler 29...a5. 30.c3!? Les Blancs ne profitent pas de l'imprécision des Noirs : 30.b3! empêchait la Tour de revenir. Ce que Niemann s'est aperçu et l'Américain joue immédiatement 30...a5! 31.b1 g4 Peter Svidler aurait joué 31...c5!

Nepomniachtchi - Niemann, 32...c5!

32.b4 32.b7!? était une alternative intéressante. 32...c5! Tous les autres coups perdaient ! 33.b7 d7 33...d6 offrait une défense au pion c5. 34.b8 Selon les commentateurs, Hans Moke Niemann est stratégiquement perdu. 34...a3+? Cette fois c'est une faute. 35.b2 a6 36.h8 Le pion h6 est indéfendable.

À noter la différence des positions, avec d'un côté des pièces noires un peu partout, de l'autre une armée bien organisée.

Nepomniachtchi - Niemann, 41...a6

36...a4 37.a3!? Ian Nepomniachtchi prend son temps, le pion h6 ne s'envolera pas. 37...f5 38.c3 e7 39.b8!? Et à la surprise générale le Russe renonce à s'en emparer ! 39...a6 40.c2 b6 41.a8 a6 Diagramme. La plus grande confusion règne parmi les commentateurs. 42.b2 b6+ 43.c1 a6 Ian Nepomniachtchi va devoir trouver un autre moyen de progresser. 44.c2 d7! Et nous voilà revenu à un 0.00. 45.b2 e6 Rate le très fort 45...gg6! qui défendait tout. 46.h8! et les Blancs sont à nouveau un peu mieux.

Nepomniachtchi - Niemann, 50...d1+

46...d6 47.c1 d7 48.b3 a4! Niemann a joué ce que la machine considère comme le meilleur coup en seulement 38 secondes. 49.xc5 d1+ 50.b2 d2+ 50.b1 d1+ Et Hans Moke Niemann arrache le demi-point ! 50.b2 d2+ 51.b1 d1+ 52.b2 d2+ 53.b1 d1+ 54.b2 d2+ ½-½

Un résultat qui conduit Alireza Firouzja et Ian Nepomniachtchi vers un départage pour la victoire de la Sinquefield Cup ! Quant à Hans Moke Niemann, sa sixième place, compte tenu des circonstances, est une performance inespérée !

Ian Nepomniachtchi et Hans Moke Niemann | Photo Lennart Ootes

Le classement final de la Sinquefiel Cup 2022

Classement général du Grand Chess Tour 2022

Classement général final du Grand Chess Tour 2022

Le premier de chaque tournoi marque 12 points (13 si le joueur remporte l'événement sans passer par un départage). Le deuxième 10 points, 3e 8 points, 4e 7 points, 5e 6 points, 6e 5 points, 7e 4 points, 8e 3 points, 9e 2 points et le 10e et dernier 1 point.

Le montant total des prix du Grand Chess Tour 2022 est 1,4 million de dollars (environ 1.400.000 €) pour cinq 5 tournois. À la fin de la saison, 175.000 dollars (environ 175.000 €) seront versés aux 3 meilleurs, dont 100.000 dollars au premier (environ 100.000 €), 50.000 dollars (environ 50.000 €) au deuxième et 25.000 dollars (environ 25.000 €) au troisième.

Extrait du classement Elo après la Sinquefield Cup 2022 | https://2700chess.com

La Sinquefield Cup, cinquième et dernière étape du Grand Chess Tour 2022, est organisée dans la capitale des Échecs des États-Unis, à Saint Louis, dans l'État du Missouri.

Première ronde le 2 septembre, jour de repos le 7 septembre, départage de la Sinquefield Cup (si nécessaire), le 11 septembre, et départage pour le classement général du Grand Chess Tour le 12 septembre, là aussi, uniquement si cela s'avère nécessaire. 

Compétition à 10 joueurs, en 9 parties à la cadence de 90 minutes pour les 40 premiers coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup.

Les parties de la Sinquefield Cup 2022

En attendant la ronde 8...

La nuit a été calme, rien de nouveau n'est venu grossir le désordre engendré par le retrait de Magnus Carlsen de la Sinquefield Cup après la troisième ronde. Bien que le champion du monde reste toujours muet sur les raisons précises de sa surprenante décision. Quoi que l'on puisse penser de Hans Moke Niemann, ce qui est absolument incontestable, c'est que si les organisateurs du tournoi ne l'ont pas sanctionné, c'est bien parce qu'ils ont considéré que les arguments présentés par Magnus Carlsen étaient insuffisants.

Depuis la quatrième ronde, en plus du délai de 15 minutes entre les parties et la retransmission de celles-ci sur Internet, Hans Moke Niemann est scruté comme un animal de foire ; intensément scanné avant les parties, et à nouveau scanné après lorsqu'il se rend dans le studio des interviews. Il ne reste plus qu'à le disséquer !

Ce n'est pas nouveau, sur les réseaux sociaux, les opinions peuvent rapidement basculer d'un côté puis de l'autre. Ainsi, Chessdotcom se retrouve aujourd'hui sur la sellette pour avoir supprimé le compte de Hans Moke Niemann et son invitation au tournoi « Global Championship », uniquement sur les allégations de Magnus Carlsen, et non sur la triche passée de l'Américain.

De plus, alors que le site se range du côté du champion du monde, laissant même entendre que Hans Moke Niemann aurait triché en ligne plus que les deux fois qu'il a reconnues - rappelons, parce que c'est important, que Niemann n'a jamais été soupçonné de triche sur l'échiquier - l'Américain avait toutefois été accepté dans le « Global Championship » ; une sorte de championnat du monde en ligne ouvert à tous les joueurs « vérifiés » par Chessdotcom avec 1.000.000 de dollars de prix. Les joueurs « vérifiés » sont supposés « propres », mais si Hans Moke Niemann est vraiment un multirécidiviste, comment a-t-il pu être inscrit dans ce tournoi ? Et s'il l'a été malgré un passif douteux : est-il vraiment le seul dans ce cas ? C'est donc toute la probité du « Global Championship » qui pourrait être remise en question avant même qu'il ne débute !

Le GM Alexander Grischuk a commenté la situation : « Magnus n'a pas paniqué sans raison. J'ai eu l'impression qu'il était sûr que Niemann trichait d'une manière ou d'une autre. Il n'y a probablement pas de triche dans leur partie, leur jeu n'avait rien de suspect. Niemann a joué moyen et Carlsen a mal joué. [...] C'est pourquoi j'attends une déclaration de Magnus : il doit fournir au moins quelques éléements. Il n'y a rien de surnaturel dans le fait que Niemann, malgré les pièces noires, batte Carlsen. » Source https://www.sports.ru/chess/1111785968-grishhuk-o-podozreniyax-v-zhulnichestve-nimanna-zhdu-zayavlenie-ot-kar.html

Gata Kamsky : « En parlant de montées rapides au classement Elo, certaines personnes ne connaissent pas très bien l'histoire des échecs. J'avais un Elo à 2345 en juillet 1989 et en juillet 1990 mon Elo était passé à 2650. Juste pour donner un peu de perspective lorsque l'on discute de ce qui est possible ou non. »

Saint Louis, le 10 septembre 2022 - « En réponse aux récentes rumeurs circulant dans le monde des échecs, je peux confirmer que nous n'avons actuellement aucune indication qu'un joueur ait joué de manière déloyale lors de la Sinquefield Cup 2022. Cela inclut toutes les rondes jouées à ce jour. Nous organisons tous les événements du Grand Chess Tour, y compris la Sinquefield Cup et d'autres tournois majeurs ici à Saint Louis, depuis de nombreuses années avec les mêmes mesures anti-triche strictes qui étaient en place pour les rondes 1 à 3, et nous ne sommes pas au courant d'une violation de fair-play lors de ces événements passés. Ces mesures comprenaient le balayage des joueurs avec des détecteurs de métaux avant les parties et de manière aléatoire après les parties, une observation attentive des joueurs et une analyse du fair-play par le professeur Kenneth Regan à l'aide de l'outil de dépistage de la FIDE. Cependant, au nom de tous les joueurs et des organisateurs, j'ai consulté l'arbitre en chef du Grand Chess Tour, David Sedgwick, et ensemble nous avons préconisé que des mesures anti-triche supplémentaires soient adoptées après la ronde 3. Ces mesures comprenaient le scan des joueurs avec scanners RF et un retard de 15 minutes sur la diffusion en direct. Je suis très reconnaissant aux organisateurs de Saint Louis qui ont immédiatement accepté ces demandes, malgré les dépenses supplémentaires, des problèmes techniques de dernière minute et la perte d'une véritable diffusion en direct. L'équipe d'arbitres continuera à rester vigilante et toutes les mesures anti-triche qui ont été mises en place et elles le resteront pour le reste de cet événement. » IA Chris Bird Arbitre en chef, Coupe Sinquefield 2022 et arbitre en chef adjoint du Grand Chess Tour

Le classement après la ronde 8 de la Sinquefield Cup

Revenons aux échecs avec un Maxime Vachier-Lagrave en repos forcé, puisqu'il était prévu qu'il rencontre Magnus Carlsen. MVL sera opposé demain, dans la neuvième et dernière ronde, avec l'avantage des pièces blanches, à son compatriote Alireza Firouzja ! Malheureusement, Maxime n'est déjà plus en mesure de rééditer son exploit de l'année passée.

On l'a vu hier face à Leinier Dominguez, Alireza est toujours aussi ambitieux - bien qu'un peu plus sage - prêt à prendre des risques s'il estime avoir une chance de gain. Avec les Blancs aujourd'hui face à l'Américain Wesley So, on peut s'attendre à une partie tendue ; une victoire du Français lui offrirait pratiquement le gain du tournoi et du Grand Chess Tour 2022 !

Nous suivrons bien évidemment la suite des aventures de Hans Moke Niemann. Honnêtement, en dehors de toute considération au sujet de la triche, il faut reconnaître que le type est solide ! Avec cette énorme pression médiatique qui lui écrase les épaules depuis la quatrième ronde, tenir tête ensuite à Alireza Firouzja, Leinier Dominguez et Maxime Vachier-Lagrave, en ayant eu deux fois les Noirs, il faut des nerfs d'acier. À sa place, beaucoup se seraient écroulés ou auraient jeté l'éponge.

Amusant, une manifestation en faveur de Hans Moke Niemann aux portes du Saint Louis Chess Club ! Photo https://grandchesstour.org/2022-grand-chess-tour/2022-sinquefield-cup

Résultats de la ronde 8 du samedi 10 septembre 2022

Carlsen Magnus (2861)
-
--
Vachier-Lagrave Maxime (2757)
Forfait de Magnus Carlsen
Firouzja Alireza (2778)
1-0
10
So Wesley (2771)
Partie Italienne - 32 coups
Dominguez Perez Leinier (2745)
½-½
½½
Mamedyarov Shakhriyar (2757)
Espagnole ouverte - 85 coups
Niemann Hans Moke (2688)
0-1
01
Caruana Fabiano (2758)
Partie Anglaise - 69 coups
Aronian Levon (2759)
0-1
01
Nepomniachtchi Ian (2792)
Défense Petroff - 52 coups

Alireza Firouzja vs Wesley So

Firouzja - Wesley So, 12.b2!?

Rustam Kasimdzhanov sur l'ouverture entre Firouzja et So : « C'est une des choses que je n'ai jamais pu comprendre ; les transpositions et les ordres de coups dans l'Italienne. Pour moi c'est comme une forêt : tous les arbres se ressemblent. » 1.e4 e5 2.f3 c6 3.c4 c5 4.d3 f6 5.0-0 d6... 12.b2!? Un nouveau coup, peut-être une imprécision, qui a permis la poussée 12...d5! 13.b5 dxe4 14.dxe4?! h5! avec déjà une position noire supérieure en raison des bonnes possibilités d'attaque sur le roque blanc.

Firouzja - Wesley So, 18.d3

Si Alireza avait décidé avant la partie de prendre de gros risques, c'est réussi, même si son 15.c4? ressemble à une fuite en avant. Wesley So joue alors le meilleur coup selon la machine 15...f6! 16.xc6 a été joué après 26 minutes. 16...bxc6 17.xe5 xh3!? L'alternative de la machine était : 17...ad8 et si 18.c2 xh3! 0-1. 18.d3 comme dans le diagramme. Et alors que la miniature pointait à l'horizon, Wesley So devient imprécis : 18...g6?! [18...ad8!] 19.h4! g5 20.xc5 xh4?! 21.gxh3!?

Firouzja - Wesley So, 23.c4

21...g5+ 22.g4 xc5 23.c4. Répétons une fois de plus que les évaluations des logiciels oublient l'être humain. Nous sommes passés de -3.00 à 0.00 entre 18.d3 et 23.c4, alors que face à Firouzja ce n'est pas un 1700, mais un 2771 Elo ! Remarquez qu'une finale serait favorable aux Blancs ! Sur le logique 23...ab8?! Peter Svidler montrait une ligne donnant l'avantage aux Blancs. 24.e5! Le bon coup. La cible est le Cavalier au bord en h5. 24...g6? Wesley So craque ! Alireza Firouzja va-t-il trouver le coup gagnant ?

Firouzja - Wesley So, 28.d7+

25.a3! Oui !! Et la machine passe à +8.00 ! 25...b6 26.e6! c5 27.exf7+ xf7 28.d7+ comme dans le diagramme. 28...f8 29.d5 g7 30.xc5 f6 31.xb6 xd5 32.xe8 1-0

Une partie « incorrecte », mais qui donne une victoire extrêmement importante au Français.

Alireza Firouzja et Wesley So | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Levon Aronian vs Ian Nepomniachtchi

À l'instar de la solide défense Caro-Kann, nommé « défense des champions du monde » pour son habilitée à faire nulle, la défense Petroff, réputée ennuyeuse et annulante durant des décennies, a beaucoup évolué ces dernières années. Ian Nepomniachtchi l'a démontré une fois de plus aujourd'hui. Levon Aronian n'a sans doute pas été très précis dans l'ouverture et après seulement une douzaine de coups l'avantage était aux mains des Noirs. Dans la position du diagramme après 22...xb2 le Russe possède un pion de plus, son Cavalier en e4 est monstreux, le pion blanc en c5 est prise, bref, les Blancs sont foutus !

Aronian - Nepomniachtchi, 22...xb2

Levon Aronian a encore joué 23.e2 axc5 24.e1 f6 avec deux pions de plus. 25.a5 d8 26.b1 fd7 27.a3 comme dans le diagramme. 27...d4 28.b4 a6!? 28...d3! était beaucoup plus fort. 29.e3 e5. 29.e1 c5?! 30.g4! g6 31.c1 g7 32.gxf5 gxf5 33.d3 e7 34.f3 de8 35.xe4 xe4 36.xe4 xe4 37.d2 e6 38.b1 d5 39.h3 e6 40.c1?! g6 et le contrôle du temps est atteint.

Aronian - Nepomniachtchi, 27.a3

41.xh6+ f6 42.f3 c7 43.f4?! Une faute qui permet à la Dame noire de faire le tour pour attaquer le Roi blanc ! 43...e6 44.b8 a2 comme dans le diagramme. 45.g4? Levon Aronian lâche prise, 45.g3 était un peu meilleur. 45...fxg4 46.h8+ f7 47.g3-+ b1+ 48.h2 c2+ 49.h1 d1+ 50.h2 e2+ 51.g2 g3+! 52.h3 f1 0-1

Et Ian Nepomniachtchi rejoint ainsi Alireza Firouzja en tête de la Sinquefield Cup. Dans la dernière ronde le Russe affrontera Hans Moke Niemann.

Aronian - Nepomniachtchi, 44...a2
Ian Nepomniachtchi | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Hans Moke Niemann vs Fabiano Caruana

Niemann - Caruana, 21.g4

Il est intéressant de constater que les adversaires de Hans Moke Niemann cherchent tous à sortir des grandes lignes de la théorie des ouvertures le plus tôt possible. Ainsi, après 1.c4 e5 2.c3 b4 3.d5 Fabiano Caruana a joué le peu habituel 3...a5. La situation générale de la partie est apparue après l'agressif 21.g4 du diagramme par Niemann. 21...a5 22.d3 xc3 23.xc3 e4 24.d3 b4 Les Noirs sont mieux grâce au Roi blanc moins bien protégé et des pions blancs faibles en c4 et e3, mais les Blancs ont des ressources.

Niemann - Caruana, 37.xd4

25.b1?! Un sacrifice de qualité douteux. 25...d2 26.c3 xf1+ 27.xf1 a2+ 28.g1 a4 29.xb7 h4! 30.b2 a8 31.b3 a7 32.xa7 xa7 33.c3 f6 34.d2 xd4 35.xd4 f3+ 36.f2 xd4 37.xd4 Après pas mal de péripéties les joueurs ont obtenu la finale du diagramme. L'avantage est aux Noirs, mais avec un pion pour la qualité et la paire de Fous, Niemann peut encore se défendre. Il restait ici 2 minutes à Caruana contre 12 pour son compatriote. 37...c8 38.g2 f8 39.d5 e7 40.f5 a4 41.e2 b3 42.d3 a2 43.a7 b3

Niemann - Caruana, 50.c4?

En voulant mettre en place une forteresse, Niemann s'est sans doute compliqué la vie et la technique supérieure de Caruana lui a permis de prendre le dessus. 44.d4!? h5 45.gxh5 h8 46.f3 c2 47.g4 a8 48.b6 a3 49.c5 d3+ 50.c4? Une faute. Il fallait jouer le Roi en e4. 50...dxc5? Caruana rend la politesse. 50...d5+! devait gagner après 51.b5 b3+ 52.a6 xe3 53.c6 c3 54.b7 d4 55.c7 d7-+ 51.xc5+ f7 52.d4 On remarquera que le Fou en g4 n'est qu'un gros pion. 52...a3 53.c3 e4 54.d4 a4+ 55.c5

Niemann - Caruana,61...g8

Les errements de Hans Moke Niemann dans cette finale ont redonné une partie gagnante à Fabiano Caruana. 55...c2 56.b4 Niemann joue vite pour tenter de profiter du manque de temps de son adversaire : 16 minutes contre seulement 4.  56...a1 57.d4 f1 58.e2 xf5 59.d6 b3 60.f4 a5 61.h4 g8 avec 32 minutes pour les Blancs contre seulement 1 minute pour les Noirs. 62.h6 g6 63.c7? La dernière faute. d5+! 64.c3?! c5+ 65.xb3 xc7 C'est fini, le Roi est coupé. 66.d3 f5 67.h5 gxh5 68.xf5 h4 69.e4 c5! 0-1

Avec cette victoire Fabiano Caruana forme un trio de joueurs en tête avec Alireza Firouzja et Ian Nepomniachtchi, mais l'Américain ne jouera pas demain, étant apparié à Magnus Carlsen. Quant à Hans Moke Niemann, cette défaite lui coûte 4 points Elo sortir du club des +2700 avec 2697.

Hans Moke Niemann | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

« Ça continue encore et encore... »

Après une sixième ronde calme et sans incident, Chess.com décide de remettre une pièce dans la machine via un tweet posté vers 1 heure du matin.

« Ces derniers jours ont été tumultueux pour de nombreux membres de la communauté des Échecs. Nous avons contacté Hans Niemann pour lui expliquer notre décision de le retirer de Chess.com et de nos événements. Nous avons partagé avec lui des preuves détaillées concernant notre décision, y compris des informations qui contredisent ses déclarations concernant la quantité et la gravité de sa triche sur Chess.com. Nous avons invité Hans à fournir une explication dans l'espoir de trouver une solution permettant à Hans de participer à nouveau sur Chess.com. Nous ne voulons rien de plus que de voir les meilleurs joueurs d'échecs du monde réussir dans les plus grands événements. Nous agirons toujours pour protéger l'intégrité du jeu que nous aimons tous. » Danny Rensch

Anish Giri, ce matin vers 8h00, remarquait un point que d'autres avaient déjà noté : « Chessdotcom, et concernant le timing [de cette déclaration] ? »MrDodgy ne disait pas autre chose : « Je crois fermement que le moment de cette déclaration est suspect. » — Susan Polgar, raisonnable : « Le drame des échecs continue... Il n'y a pas de vainqueur dans cette saga. »

Il faut reconnaître que contacter Hans Niemann pour lui demander des explications, alors que celui-ci joue le tournoi le plus important de sa carrière à ce jour, est pour le moins indélicat !

De son côté, Hikaru Nakamura, qui fait ses choux gras de cette affaire avec une augmentation du nombre de ses « subs » de 42,6 % (+1426), semble tempérer ses propos suite à l'interview de Hans Moke Niemann après la ronde 5. Voici quelques extraits :

– Sur l'ouverture de la partie contre Magnus Carlsen, alors que Nakamura avait affirmé que la partie de référence n'existait pas et s'être moqué de l'analyse de Niemann, Hikaru a jugé que les explication de Niemann selon laquelle il l'a préparée via des transpositions de coups : « Est certainement plausible. »
– Sur les accusations de triche de la part de Nakamura : « J'ai dit plusieurs fois qu'il n'avait pas triché sur l'échiquier, la seule chose que j'ai dite c'est qu'il a triché en ligne. »
– Sur l'exclusion de Hans du tournoi « Global Championship » à venir, après sa partie contre Magnus : « Je n'en avais bien entendu aucune idée, et je suis en fait assez choqué d'entendre ça. Ça n'a pas de sens. »
– Sur l'ascension rapide du classement Elo de Hans ces dernières années : « Il a probablement connu l'ascension la plus fulgurante de l'histoire des échecs. »

Anish Giri : « Le lecteur du theguardian.com est tenu pour avoir un niveau plus élevé en ce qui concerne la compréhension des transpositions que mon consommateur moyen de cours 1.e4 sur Chessable. » 

Dans l'article du « The Guardian », il est écrit : « Suite à l'interview de Hans Moke Niemann, le volume des commentaires en ligne qui était d'environ 90 % contre lui, est passé à environ 60-40 en sa faveur. Il y a désormais de plus en plus d'appels pour une déclaration plus complète de Magnus Carlsen.

Il semblerait que la question centrale soit de savoir si Carlsen pense que sa préparation, avec la surprise 1.d4 f6 2.c4 e6 3.c3 b4 4.g3 ait été divulguée, soit par une taupe dans son camp, soit par un piratage informatique. Une autre explication pourrait bien être plus innocente.

La structure des pions, avec transpositions plausibles dans Carlsen vs Niemann, s'était déjà produite dans une précédente partie entre Carlsen et l'Anglais Michael Adams en 2006. Niemann dit qu'il s'est demandé quelles idées Carlsen pourraient produire pour le détourner de sa Catalane avec ...b4+ et a décidé de vérifier 5.c3, une transposition rare dans la Nimzo-Indienne. Il y avait aussi la partie très récente Niemann vs Le Quang Liem à Miami, où 5.g3 (au lieu de 5.e3 d5) 5...d5 6.a3 pourrait facilement transposer dans la partie de Carlsen contre Niemann. »

Emil Sutovsky : « Peut-être que tout le concept "le joueur d'échecs ne peut pas être explicitement accusé de triche" a besoin d'un ajustement. Si c'est de la diffamation, allez au tribunal. Dans de nombreux autres sports, les joueurs s'accusent régulièrement et cela augmente la popularité. »

Jacob Aagaard lui répondait : « Les sports sont censés avoir leur propre système judiciaire. Aux échecs nous avons la ridicule commission d'éthique qui n'a traditionnellement été utilisée que pour de la politique. Je pense qu'il est temps que cela soit beaucoup mieux géré. »

Verdens Gang (« la marche du monde »), plus connu sous l'abréviation VG, est un quotidien norvégien ayant la plus large diffusion en Norvège. Extrait de l'article publié sur  https://www.vg.no/sport/i/WRLJRa/kasparov-krever-forklaring-fra-carlsen

VG a sollicité les commentaires du manager de Magnus Carlsen, qui est maintenant le père, Henrik, mais il n'a pas répondu à la demande.

L'expert de NRK, Atle Grønn à déclaré : « C'est une décision radicale de la part de Magnus de faire quelque chose comme ça. Je pense donc que Magnus a confiance en ce qu'il a fait. »

Le collègue de Grønn au NRK, Torstein Bae, n'en est pas si sûr : « Je pense qu'il y a très peu de preuves de la triche ici. Les opinions au sein de l'élite mondiale sont également divisées, certains pensent qu'il y a quelque chose qui ne va pas, dont Hikaru Nakamura. Mais d'autres, comme Levon Aronian et Rustam Kasimdzjanov et d'autres, ne voient aucune raison et soulignent que des joueurs de l'élite peuvent être un peu paranoïaques lorsque de nouveaux jeunes joueurs arrivent. D'après ce que j'ai pu voir, personne n'a avancé de théorie sur la façon dont cette éventuelle triche aurait pu se produire. Après tout, ils utilisent des détecteurs de métaux, et ils ont augmenté le délai en ligne. Cela n'a apparemment eu aucun effet, car Niemann a ensuite fait match nul lundi contre Firouzja. » 

Torstein Bae souligne que Carlsen n'a pas dit directement ce à quoi il pense. « Ce qui rend la situation un peu bizarre c'est que tout le monde a le sentiment de comprendre de quoi il s'agit, mais en même temps on ne dit pas clairement que c'est la raison pour laquelle Magnus s'est retiré. Il aurait été hautement souhaitable d'avoir une explication de Magnus à ce sujet. Donc les questions sont : Y a-t-il autre chose ? Y aura-t-il d'autres messages de Magnus ? Y aura-t-il une évolution de l'affaire ? Est-il concevable que le comité d'éthique, qui fait partie de la Fédération Internationale des échecs, fasse quelque chose ? »

- Vous n'êtes pas convaincu qu'il y a eu triche ?

- « Non, je ne peux pas dire que je le suis. Il a pu dire des choses qui peuvent être interprétées dans un sens ou dans l'autre, et il est clair que si vous avez déjà votre propre conclusion, alors vous pouvez certainement l'interpréter dans le sens où cela montre qu'il y a eu triche. Pourquoi Magnus n'a-t-il pas estimé que la procédure ordinaire consistant à signaler les soupçons aux organisateurs du tournoi était suffisante ? Mais se pose alors une question : si l'on a de tels soupçons, qui peuvent s'avérer erronés et qui ne sont pas documentés, êtes-vous entièrement libre de faire une réclamation, avec de graves conséquences si vous vous trompez ? » demande Torstein Bae.

Le classement après la ronde 7 de la Sinquefield Cup

Pl.
NomElo
FéD12345678910Pts
1So Wesley2771*1½½1½½4,0
2Caruana Fabiano27580*½½½½1½3,5
3Nepomniachtchi Ian2792½½*1½½½3,5
4Firouzja Alireza2778½0*1½½13,5
5Aronian Levon2759½½0*½½13,0
6Niemann Hans Moke26880½½*½½13,0
7Dominguez Perez Leinier2745½½½½½*½3,0
8Vachier-Lagrave Maxime2757½0½0½½*½2,5
9Mamedyarov Shakhriyar2757½½½00½*2,0
10Carlsen Magnus2861*0,0

En attendant la ronde 7...

Revenons un instant sur la journée d'hier pour constater, une fois encore, que les évaluations des ordinateurs affichées pendant les parties sont à prendre avec du recul. Non pas tant parce qu'elles pourraient se révéler fausses, mais parce qu'elles ne prennent pas en compte l'humain ni la pendule. L'humain, comme dans la partie entre Alireza Firouzja vs Shakhriyar Mamedyarov ; le Français se trompe, perd un pion, mais l'Azerbaïdjanais enchaîne une imprécision et une faute et sa partie est perdue ! La pendule, comme dans la partie entre Levon Aronian et Maxime Vachier-Lagrave : une préparation de l'Arménien qui coûte du temps au Français, une finale inférieure mais tenable, et un zeitnot qui gâche tout !

Aujourd'hui, Maxime Vachier-Lagrave, qui n'a encore jamais affronté Hans Moke Niemann en cadence classique, va tout faire pour retrouver le chemin des filets. Comme MVL n'a plus que deux parties à jouer - dans la ronde 8 il était prévu de rencontrer Magnus Carlsen - le Français ne peut déjà plus remporter le tournoi.

Alireza Firouzja affronte quant à lui Leinier Dominguez, contre qui il mène par deux victoires à zéro sur deux parties, une avec les Blancs et l'autre avec les Noirs. Un nouveau gain du Français lui permettrait non seulement d'envisager sérieusement la victoire finale du tournoi, mais aussi celle du Grand Chess Tour 2022 ! À noter que le leader, Wesley So, ne joue pas aujourd'hui.

Si Shakhriyar Mamedyarov mène par trois victoires à deux contre Ian Nepomniachtchi, l'Azerbaïdjanais a dû prendre un coup au moral après sa défaite de la veille, alors que tout va bien pour le Russe jusqu'à maintenant.

45 parties classiques ont émaillé le parcours de Fabiano Caruana et Levon Aronian, avec le score de 11 victoires à 7 en faveur de Caruana.

Résultats de la ronde 7 du vendredi 9 septembre 2022

So, Wesley (2771)
-
--
Carlsen, Magnus (2861)
Forfait de Magnus Carlsen
Vachier-Lagrave, Maxime (2757)
½-½
½½
Niemann, Hans Moke (2688)
Défense Néo-Grünfeld - 55 coups
Dominguez Perez, Leinier (2745)
½-½
½½
Firouzja, Alireza (2778)
Sicilienne Najdorf - 54 coups
Mamedyarov, Shakhriyar (2757)
½-½
½½
Nepomniachtchi, Ian (2792)
Nimzo-Indienne - 34 coups
Caruana, Fabiano (2758)
½-½
½½
Aronian, Levon (2759)
Espagnole berlinoise - 45 coups

Après sa partie nulle face à Shakhriyar Mamedyarov, en moins d'une heure, Ian Nepomniachtchi déclarait que la Sinquefield Cup pourrait bien être son dernier tournoi de parties classiques avant le match de championnat du monde, car il ne s'attend pas à être invité à Wijk aan Zee, aux Pays-Bas.

Garry Kasparov, au milieu de ses tweets politiques, revenait sur les soupçons de triche pour souligner que : « Les sponsors et les organisateurs n'apprécient pas autant les environnements toxiques que les réseaux sociaux. »

Chess by the Numbers a sorti des statistiques des joueurs les plus rapides à passer de moins 2475 Elo à plus de 2675 Elo.

Leinier Dominguez Perez vs Alireza Firouzja

Dominguez - Firouzja, 18.c3

Leinier Dominguez et Alireza Firouzja se sont lancés dans une Sicilienne Najdorf quelque peu différente, avec 1.e4 c5 2.f3 d6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 a6 6.e3 et là, le tranchant 6...g4, que l'on rencontre plus plus souvent dans la Sicilienne classique. 7.c1 f6 8.e3 g4 9.g5! h6 10.h4 g5 11.g3 g7 12.h3 e5 13.f5 xf5 14.exf5 bc6 15.d5 e6 16.fxe6 fxe6 17.e3 a5+ 18.c3 et maintenant la tactique entre en jeu...

Dominguez - Firouzja, 26...ac8

17...f3+ 19.gxf3 xc3+ 20.bxc3 xc3+ 21.d2 xa1+ 22.d1 d4 23.d3 e5 24.xe5 xe5+ 25.f1 0-0 26.e2 ac8!? Un nouveau coup, au lieu de 26...f4 comme dans ½-½ (41) Wei Yi (2732)-Lu Shanglei (2615) Xinghua 2020. Le prochain coup de Dominguez lui a coûté la bagatelle de 44 minutes et 33 secondes : 27.h4!? et des pendules à 0h44-1h00. 27...f4! 28.d3 xh4 29.g6+ f8 30.xh4 gxh4 31.xh6+ e7 32.xh4+ d7 avec une position difficile à juger. 

Dominguez - Firouzja, 36.c2+

Mathématiquement c'est équilibré, mais les Noirs ont de meilleures chances avec leurs 2 pions sur l'aile-Dame. Les Blancs doivent aussi absolument éviter l'échange des Dames.

33.h7+ c6 34.c2+ d7 35.h7+ c6 36.c2+ et dans cette position, Alireza, après 8 minutes de réflexion, refuse de se conformer avec le demi-point et préfère continuer par 35...c5!? « Très ambitieux » selon Fabiano Caruana, aux commentaires après sa nulle contre Levon Aronian. Dominguez Leinier a pris 19 minutes pour jouer 36.b2 0h09-0h34. 36...c7

Dominguez - Firouzja,40...e5?!

Alireza se réserve l'option de réfugier son Roi en b8. Dominguez a répondu a tempo par 37.d3 d5 39.e2 d6 Nous avons à nouveau une position où l'évaluation de la machine ne sert pas à grand-chose : +0.23 ou +0.01, voire -0.05 n'aide pas à comprendre quoi que ce soit. 40.e3 et le contrôle du temps est atteint dans la position du diagramme après 40...e5 jugé douteux par la machine, certainement parce qu'il donne des cases au Fou de cases blanches et au Cavalier.

Dominguez - Firouzja, 43.d3

41.b3!? Le module aurait plutôt joué 41.f5 d8 42.g4. 41...d8 42.c2 c5 43.d3 avec l'idée de placer le Fou en b3 avec pression sur le pion d5. Les commentateurs, Peter Svidler, Alejandro Ramirez et Yasser Seirawan s'accordent à penser que l'issue de la partie devrait logiquement être un match nul, mais tout peut encore arriver. 43...b8 44.b3 d4 45.g4 a7 46.c4 Maintenant que les pions noirs ont avancé, et se retrouvent donc plus facilement attaquables, l'échange des Dames n'est pas une mauvaise idée pour les Blancs.

Dominguez - Firouzja, 50.a5

46...d3+ 47.d2 e7 48.e3 Après 6 minutes. 48...d4 A tempo. 49.c3 Après 3 minutes. 49...b8 A tempo. 50.a5 Alireza Firouzja, fidèle à son tempérament, a pris des risques en refusant le demi-point. 50...f6! Le meilleur selon Stockfisch 15. 51.d5 d6 52.e3 f6 53.d5 avec 49 secondes contre 2 minutes pour le Français. 53...d6 54.e3 f6 ½-½ Finalement !

Alireza Firouzja | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Maxime Vachier-Lagrave vs Hans Moke Niemann

Afin d'éviter toute préparation, Maxime Vachier-Lagrave a débuté sa partie par 1.f3. Hans Moke Niemann a pris près de 4 minutes avant de répondre  par 1...d5 2.g3 f6 3.g2 c5 4.0-0 g6 5.d4 cxd4 6.xd4 g7 7.c4 0-0 8.cxd5 xd5 9.b3 b4 L'Américain retrouvait ses marques et continuait sur un bon rythme. 10.c3 8c6 11.d2 f5 12.c1 c8 13.a3 a6 14.e3 e6 15.c2!? Un nouveau coup au lieu de 15.d2 comme dans 1-0 (34) Pantsulaia,L (2607)-Grigoryan,A (2537) Martuni 2008. 15...f5 16.e4 d7 17.fd1 e6 18.xf5 gxf5

MVL - Niemann, 18...gxf5

Maxime Vachier-Lagrave semblait alors être arrivé au bout de ses connaissances, prenant environ 6 minutes avant de continuer par 19.d4!? La machine préférait 19.d5!? fd8 20.f4. 19...xd4 20.xd4 c5 21.xg7 xg7 22.d5 e4. Selon Peter Svidler, dans cette position, dont l'ouverture ressemblait beaucoup à une défense Grünfeld avec les deux couleurs, Hans Moke Niemann est très proche de l'égalisation. 23.d3 c6 24.d1!? 24.f3 était une option. 24...xc3 25.bxc3 fc8

MVL - Niemann, 22...e4

26.c4 xc4 27.xf5 e4 28.xe4 xe4 29.d7 b6 30.e3 a5 31.g5+ f6 32.b5 e6 3 îlots de pions contre 2 et des Tours blanches plus actives donnent une position plus facile à jouer au Français. 33.d4 g7 34.f4 f6!? Une décision importante prise en seulement 16 secondes ! 35.xf6 exf6 0h28-1h03. Hans Moke Niemann affiche ainsi une grande confiance en lui pour jouer cette finale de Tours.

MVL - Niemann, 32...e6

36.xb6 c3 37.a6 xa3 38.g4 a1+ 39.g2 a4 40.h4 h6 41.f3 a3 42.h5 a2 43.g3 a1 44.f4 a2 45.f3 a1 Comme dans le diagramme. 46.e4 a2 47.e3 a1 48.f4 a2 49.f3 a1 50.f5 a2 51.f4 g8 52.a8+ g7 53.a6 g8 54.a8+ g7 55.a6 ½-½

Une belle défense de Hans Moke Niemann qui, en conférence de presse, a reconnu que depuis les « événements », plusieurs personnes ont décidé de l'aider à se préparer.

Maxime Vachier-Lagrave, qui devait jouer Magnus Carlsen demain, sera donc au repos.

MVL - Niemann, 45...a1

Hans Moke Niemann après la partie : « Pour jouer aux échecs vous devez bien dormir, vous ne devez pas être sur les réseaux sociaux cinq heures par jour, vous devez jouer avec l'esprit clair et vous devez être calme. J'ai un million de choses qui me viennent à l'esprit en même temps. Je ne pense même pas avoir besoin de verbaliser la pression mentale qui s'exerce avec tout ce qui se passe. C'est le premier super-tournoi de ma vie. C'est extrêmement difficile. Vous savez, j'adore les échecs, mais j'attends que ce tournoi se termine. Jouer dans ces conditions est absolument ridicule. »

Maxime Vachier-Lagrave | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Fabiano Caruana vs Levon Aronian

Caruana - Aronian, 19.c2

Fabiano Caruana et Levon Aronian ont d'abord répété une partie connue : 1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 f6 4.d3 c5 5.c3 d5 6.exd5 xd5 7.c4 d6 8.b4 b6 9.a4 0-0 10.bd2 f5 11.a3 e4 12.dxe4 xe4 13.xe4 xe4 14.xd6 cxd6 15.0-0-0 ac8 16.d5 xd5 17.xd5 e5 18.xe5 dxe5 19.c2 au lieu de 19.b2 xf2 20.xe5 h4, etc. 1-0 (53) Caruana,F (2832)-Aronian,L (2765) London 2018

Caruana - Aronian, 35...h7

19.c2 xf2 20.b5! fd8 21.hd1 b6 22.b4 a5 23.bxa6 bxa6 24.xe5 xd1 25.xd1 c7 26.c5 d8+ 27.c2 xh2 28.c6 a8 29.c4 h5 30.d3 d8+ 31.c2!? Fabiano Caruana à 31.e4 avec répétition de la position par 31...e8+ 32.d3 d8+ 33.e4 e8+ 34.d3 ½-½. 31...d4 32.a5! h4 33.xa6 xc4+ 34.b3 c1 35.c3 h7 Déjà avant d'obtenir cette position, Peter Svidler avait montré des variantes avec un sacrifice de Fou sur le pion « a », et suite au gain du pion g2, une finale avec 3 pions passés liés sur l'aile-Roi, difficile à juger.

Caruana - Aronian, 45.xg7 ½-½

36.a7 g1 37.xf7 xg2 38.a6 g1 39.a7 xa7 40.xa7 h3 41.e5 h2 42.xg7+ xg7 43.xh2 h8 44.e5 g8 45.xg7 ½-½

Cristian Chirila et Fabiano Caruana | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

En attendant la ronde 6...

Après son match nul contre Leinier Dominguez dans la ronde 5, Hans Moke Niemann s'est rendu dans le studio de Saint Louis Chess Club pour analyser la partie. Et évidemment le sujet de la triche supposée a été abordé. Vous pouvez consulter la vidéo complète sur https://www.youtube.com/watch?v=CJZuT-_kij0 — En voici quelques extraits :

« Je n'ai jamais triché en présentiel ! »

Quant aux échecs en ligne, Hans Moke Niemann a reconnu avoir triché deux fois : à 12 ans et à 16 ans, dans des blitz sur Internet, sans argent en jeu.

« Quand j'avais 12 ans, j'étais avec un ami et je jouais un Titled Tuesday. Je jouais et il est venu avec un iPad avec un module. Et il a dit qu'il me donnait les coups. J'étais un enfant. Cela s'est produit une fois dans un tournoi en ligne. Quatre ans plus tard, alors que j'avais 16 ans, au cours de ma carrière dans le streaming, une erreur absolument ridicule dans une partie non classée au Elo… Après ça je n'ai jamais, jamais de ma vie, triché dans une partie "over-the-board" ou dans un tournoi en ligne. »

« C'est la plus grosse erreur de ma vie, et tout ce que j'ai fait ces dernières années visait à rattraper cette erreur. Mon seul objectif en tant que joueur d'échecs et de me prouver, et de prouver aux autres, que j'essaie de mieux faire. J'espère que mes résultats, mon engagement et mon travail prouvent que j'ai appris de mes erreurs et que j'ai retenu la leçon. »

Hans Moke Niemann est revenu aussi sur l'analyse de sa partie contre Alireza Firouzja, dans l'émission du site officiel, jugée « incohérente » par Hikaru Nakamura, alors que l'évaluation du moteur d'analyse de l'échiquier de démonstration était désactivée, contrairement à d'habitude. 

« Concernant mon coup 19.g3 [impliquant le sacrifice d’un Cavalier en c4] contre Alireza Firouzja, c'était une décision purement psychologique. Vous devez comprendre que pour vaincre Firouzja vous devez l'attaquer. Il ne le supporte pas, il s'effondre souvent lorsqu'il est attaqué directement, comme cela s'est produit dans notre partie. J'étais à peu près sûr qu'il ne capturerait pas le Cavalier ; il n'était donc pas nécessaire de calculer chaque coup en cas de capture. » 

Après sa partie contre Magnus Carlsen, Niemann a reçu un e-mail de Chescom dans lequel il était informé que son compte est en cours de suppression. Pour ceux qui ne comprendraient pas pourquoi Chess.com s'aligne sur la position de son principal concurrent, Magnus Carlsen, il faut rappeler que le 24 août 2022 a été annoncé que le conseil d'administration de Play Magnus recommandait d'accepter l'offre formulée par la société Chess Growthco, une filiale de Chess.com, d'acquérir 100% des actions de Play Magnus à hauteur de 83 millions de dollars. 

Sur la suppression de son compte, Hans Moke Niemann explique : « C'est juste à cause du tweet de Carlsen et à cause de ce que Nakamura a dit ! Ils ont probablement pensé que je n'en parlerais pas publiquement parce que j'aurais peur d'admettre avoir triché. Mais je n'ai pas peur. Oui, j'ai trébuché deux fois, je l'ai fait dans des parties sans prix, et j'ai reconnu ces erreurs. Et maintenant on m'attaque de manière injuste. Je ne laisserai ni Chess.com, ni Magnus Carlsen, ni Hikaru Nakamura, les 3 plus grandes entités du jeu d'échecs probablement, ternir ma réputation. » 

« Magnus savait ce qui suivrait ses insinuations. Je reçois des milliers de tweets, tout le monde m'attaque. Certains me défendent et je les en remercient. Je suis la seule personne qui sait ce qui s'est passé et je dis la vérité. – Hikaru, je n'ai jamais triché contre toi dans une partie en ligne. » 

Le mercredi 7 septembre, vers 1h30 du matin, Hans Niemann tweetait directement à l'intention de Nakamura, lui demandant de regarder son interview :

« Hikaru a beaucoup aimé regarder mes interviews et a aimé critiquer chaque détail et faire de frivoles implications. J'aimerais qu'il regarde mon interview d'aujourd'hui pour voir ce qu'il a à dire. »

« [Ce qui se passe actuellement] me donne encore davantage envie de gagner ce tournoi. S'ils veulent que je joue les parties complètement nu, je m'en fiche, car je sais que je suis honnête. Vous voulez me faire jouer dans une boîte sans aucune connexion électronique extérieure ? Je m'en moque ! Dites tout ce que vous voulez, car je suis ici pour gagner et cela reste encore et toujours mon objectif. »

Parmi les moyens que Hans Moke Niemann auraient pu utiliser pour tricher, en voici un imaginé sur les réseaux sociaux, qui n'a rien à voir avec une aide électronique pendant les parties : « Niemann aurait mis la main sur les préparations de Carlsen ; ce qui expliquerait comment l'Américain a pu être aussi pointu sur la rare ligne de la Nimzo-Indienne jouée par le Norvégien. Et si s'est Magnus s'est retiré, c'est parce qu'il pense qu'il y a une taupe dans son équipe. »

Une taupe ? Un piratage informatique ? Car si Hans Moke Niemann a réellement triché, il faut savoir comment. Lorsque l'on voit sur le streaming le soin apporté à la détection, si l'Américain réussissait à recevoir des informations pendant les parties, toutes les mesures anti-triche mises en place depuis des années ne seraient alors que de la poudre aux yeux. De plus, comme l'a très justement fait remarquer Matthieu Cornette, aux États-Unis il n'y a qu'un seul mécène pour le jeu d'échecs, et c'est Rex Sinquefield. Tricher dans un de ses tournois et prendre ainsi le risque de ne plus jamais être invité serait de la folie.

Rappelons que Magnus Carlsen n'a accusé personne implicitement pour justifier son retrait du tournoi. Il a simplement tweeté laconiquement : « Je me suis retiré du tournoi. J'ai toujours aimé jouer au Saint-Louis Chess Club et j'espère être de retour dans le futur, » C'est l'extrait vidéo de José Mourinho accompagnant le tweet, où il dit : « Je préfère ne pas parler, si je parle j'aurais de gros ennuis... » qui a mis le feu aux poudres !

Ceci-dit, se retirer d'un aussi prestigieux tournoi sans donner la moindre raison reste totalement inacceptable, même venant de la part du champion du monde d'échecs ! Et comme nous l'avons déjà écrit : le Norvégien pourrait très bien botter en touche en avançant une raison, disons diplomatique, pour justifier son retrait.

« Les organisateurs du tournoi, quant à eux, ont institué des protocoles de sécurité supplémentaires, mais leurs contrôles, y compris la vérification des parties de Niemann par l'un des plus grands détectives échiquéens au monde, l'Université de Buffalo's Kenneth Regan, n'ont rien trouvé de fâcheux. » Source https://www.wsj.com/articles/magnus-carlsen-hans-niemann-chess-cheating-scandal-11662644458

« Le silence de mes détracteurs parle clairement de lui-même. S'il y avait de réelles preuves, pourquoi ne pas les montrer ? Hikaru a continué d'ignorer mon interview et tente de tout balayer sous le tapis. Est-ce que quelqu'un va assumer la responsabilité des dégâts causés ? » Hans Moke Niemann
« Personnellement, je pense que Hans Moke Niemann est un très fort joueur, clairement représentatif de la nouvelle génération qui a commencé à remplacer l'actuelle… J'aime sa confiance et son dévouement aux échecs, et je suis sûr qu'il est totalement propre. Je lui souhaite un très brillant avenir. » Igor-Alexandre Nataf
« Je ne vais pas me plonger dans les vilaines insinuations maintenant, mais je dois faire remarquer ce que nous savons : le champion du monde d'échecs Magnus Carlsen s'est retiré du tournoi de Saint-Louis, un acte sans précédent au cours des 50 dernières années, et son explication s'impose. Le retrait de Carlsen a été un coup dur pour les fans d'échecs, ses collègues du tournoi, les organisateurs et, alors que les rumeurs et la publicité négative tourbillonnent dans le vide, pour le jeu d'échecs. Le détenteur du titre mondial a des responsabilités, et une déclaration publique est la moindre d'entre elles ici. »  Garry Kasparov

Le classement après la ronde 6 de la Sinquefield Cup

Pl.NatJoueursElo12345678910PtsNb. V
1 So, Wesley 2771 X ½ 1 ½ 1 ½ ½ 4,0 2
2 Firouzja, Alireza 2778 X 0 ½ 1 ½ 1 3,0 2
3 Nepomniachtchi, Ian 2792 ½ 1 X ½ ½ ½ 3,0 1
4 Caruana, Fabiano 2758 0 ½ ½ X ½ 1 ½ 3,0 1
5 Aronian, Levon 2759 ½ 0 X ½ ½ 1 2,5 1
6 Niemann, Hans Moke 2688 0 ½ ½ X ½ 1 2,5 1
7 Dominguez Perez, Leinier 2745 ½ ½ ½ ½ X ½ 2,5 0
8 Vachier-Lagrave, Maxime 2757 ½ ½ 0 0 ½ X ½ 2,0 0
9 Mamedyarov, Shakhriyar 2757 ½ 0 ½ 0 ½ X 1,5 0
10 Carlsen, Magnus 2861 X 0,0 0
Wesley So | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Résultats de la ronde 6 du jeudi 8 septembre 2022

Carlsen, Magnus (2861)
-
--
Dominguez Perez, Leinier (2745)
Forfait de Magnus Carlsen
Nepomniachtchi, Ian (2792)
½-½
½½
Caruana, Fabiano (2758)
Sicilienne des 4 Cavaliers - 53 coups
Niemann, Hans Moke (2688)
0-1
01
So, Wesley (2771)
Défense Petroff - 59 coups
Aronian, Levon (2759)
1-0
10
Vachier-Lagrave, Maxime (2757)
Sicilienne Najdorf 6.f3 - 49 coups
Firouzja, Alireza (2778)
1-0
10
Mamedyarov, Shakhriyar (2757)
Partie Anglaise - 28 coups

Revenons aux parties, même si Wesley So, après la ronde 5, a déclaré : « Je suis convaincu que tout le monde est distrait. Il m'est très difficile de m'endormir à cause de tout ce qui se passe. Ce drame rend la concentration difficile. De plus, je joue Niemann dans la 6e ronde... »

  • Cinq victoires chacun entre Levon Aronian et Maxime Vachier-Lagrave, même si entre 2017 et 2022 l'Arménien l'a emporté deux fois au milieu de 18 matchs nuls.
  • Une seule partie classique entre Alireza Firouzja et Shakhriyar Mamedyarov, au championnat d'Europe des Clubs 2021 dans la fameuse finale où l'Azerbaïdjanais avait raté la seule défense 48...f3!! avec égalité.
  • Douze parties classiques entre Ian Nepomniachtchi et Fabiano Caruana, mais une unique victoire en faveur du joueur russe.
  • Hans Moke Niemann et Wesley So ne se sont rencontrés qu'une fois, en rapide, nulle en 14 coups dans la démoralisante variante de la berlinoise : 1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 f6 4.0-0 xe4 5.d4 d6 6.dxe5 xb5 7.a4 bd4 8.xd4 d5 9.exd6 xd4 10.xd4 xd6 11.e4+ e6 12.d4 d6 13.e4+ e6 14.d4 d6 ½-½

Levon Aronian vs Maxime Vachier-Lagrave

Aronian - MVL, 16.hf1!

Face à l'habituelle variante Najdorf de la Sicilienne de Maxime Vahier-Lagrave, 1.e4 c5 2.f3 d6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 a6, l'Arménien Levon Aronian a placé sa préparation a tempo 16.hf1!?, au lieu de 16.he1 joué à 19 reprises.

16...h7 est arrivé après 25 minutes et Levon Aronian a joué les coups suivants a tempo : 17.h6 hf6 18.c4 b6 19.g7 g8 20.xf6 xf6 21.a5 f8 22.e4 g7 Renonce à 22...xc4 23.xc4 xc4.

Aronian - MVL, 27.fe1

23.xd6 ac8 avec un petit avantage blanc dans la finale qui va forcément survenir. 24.xb7 xc4 25.xc7 xc7 26.xc4 xb7, où l'on constate que le Cavalier blanc est meilleur que le Fou noir. 27.fe1 Les Noirs doivent défendre leur pion e5. 27...ge8? perdrait une qualité sur la fourchette de Cavalier en d6. Les Blancs ont aussi en réserve un coup comme d6. 27...gb8 Gagne un tempo. 28.b3 c7 et finalement Maxime décide de sacrifier le pion e5.

Aronian - MVL, 28...c7

Après 28...c7, au lieu de prendre le pion, Aronian garde la tension avec 29.e4!?, ce qui laisse le temps de défendre le pion par 29...c5!? avec des pendules à 1h11 - 0h25. Le dernier coup des Noirs a permis 30.d7! bc8 31.e1 Un bon coup, la Tour n'avait plus rien à faire en e4 et prenait surtout une bonne case au Cavalier. 31...8c7 32.ed1 h4 33.h3 g5 34.a4!? Levon Aronian insiste dans l'idée de ne pas prendre le pion, ce qu'il pouvait faire pour la dernière fois par 34.xc7 xc7 35.xe5 e7 36.e1. 

Aronian - MVL, 34...f4

34...f4 35.a5 e4 36.7d4 et alors que Maxime Vachier-Lagrave était à deux doigts de se retrouver mieux, une imprécision par 36..f5?! au lieu de 36...e7! proposé par Étienne Bacrot. 37.xe4 xe4 38.fxe4 g5.

Aronian - MVL, 43...f4

37.fxe4 h6 38.exf5 xf5 39.f1 cf7 40.b4 h5? Cette faute en zeitnot sur le 40e coup offre à Levon Aronian une position gagnante. 41.d6! xd6 42.xf5+ xf5 43.xd6 f4 C'est pratiquement terminé, Par exemple : le Roi blanc peut monter défendre le pion b4, le pion a6 tomber et le pion « a » filer à Dame. 44.b6 g5 45.b8 f1+ 46.b2 f2+ 47.b3 xg2 48.b5 g4 49.h8+ 1-0

Une très mauvaise affaire pour MVL, dans le tournoi et aussi au classement général du Grand Chess Tour. Il lui reste deux parties pour revenir ! Allez Maxime !

Levon Aronian sur la nouveauté 16.hf1!?, : « Nous préparions Fabi pour une Najdorf contre Maghsoodloo, et le GM Robert Hess a eu cette idée. Nous l'avons analysée un peu et avons donné le feu vert à Fabi. Cela ne s'est pas produit sur son échiquier, mais nous avons tous les deux attendu l'opportunité de jouer cette idée. »

Levon Aronian | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Hans Moke Niemann vs Wesley So

Il l'avait laissé entendre, Wesley So n'était à l'aise pour jouer contre Hans Moke Niemann. Ainsi, l'Américain a préféré une défense Petroff 1.e4 e5 2.f3 f6 3.xe5 d6 4.f3 xe4 5.d4 d5 6.d3 f5 au lieu de son habituelle variante Berlinoise de l'Espagnole. Niemann a alors innové par le 14.b3 du diagramme, au lieu de 14.ad1 comme dans ½-½ (30) Anand,V (2773)-Vidit,S (2695) Wijk aan Zee 2019; ou encore 14.e2 comme dans ½-½ (31) Anand,V (2767)-Yu,Y (2738) Stavanger 2019. La partie a continué avec 14...e6 15.e5 e4 16.c4 f6

Niemann - Wesley So, 14.b3

17.ad1 g6 18.g3 a6 19.e2 e8 20.h4 h5 21.cxd5 cxd5 22.g2?! Une imprécision qui va donner un avantage à Wesley so après 22...f6! 23.b8!? Difficile de faire plus instable. 23...f7 défend le Cavalier et demande aux Blancs de trouver une case pour leur Fou en b8. Et comme il n'y en a pas de bonne, Niemann doit choisir la fuite en avant par 24.g4 xb8 25.gxh5 f4 26.xf4 xf4 27.hxg6+ hxg6 28.de1.

Niemann - Wesley So, 23...f7

Le diagramme montre la position après 28.de1. Malgré l'égalité matériel, l'avantage est aux mains des Noirs. 28...d6 29.xe8 xe8 30.xe8 g4+ 31.f1 xe8 32.a4 f7 33.e3

Hans Moke Niemann cherche son salut dans la finale de Fou contre Cavalier, mais ses pions sont trop faibles.

« Maintenant, c'est vraiment le territoire de Wesley. Il sait qu'il ne peut pas perdre, il sait qu'il est mieux, il sait qu'il a plus de temps, donc il jouera pour le gain ! » Rustam Kasimdzhanov

Niemann - Wesley So, 28.de1

33...f4!? 34.d3 h3+ 35.e2 e6+ 36.f1 Wesley So doit trouver une autre route pour matérialiser son avantage. 36...e4 37.c3! d6 38.g2 g4+ 39.f1 e7 40.g1 f5 41.e3+! e4 42.e2?! Wesley So est dans son élément, la technique, mais avec 42...e2!? Hans Moke Niemann aurait pu mieux résister. 42...h2! 43.f3-+ f4 44.xe4+ dxe4 45.e1 e6 46.g2 b8 47.e3 a7 48.d5+ d6 49.g2 e5 Le pion « d » est perdu. 50.d6 xd6 51.f4 g5 52.hxg5 fxg5

Niemann - Wesley So, 42.e2?!

53.h3 g4 54.g5 et dans le diagramme la victoire de Wesley So est élémentaire pour un joueur de ce niveau, surtout que le Fou contrôle les deux cases de promotion possible. 54...e5 55.f7+ f4 56.f1 b6!? 56...e3 semblait plus direct. 57.d6 f3 58.c4 xf2 59.d2+ f4 0-1

Une très bonne partie des Noirs. Le choix de la défense Petroff par Wesley s'est de plus avéré particulièrement judicieux pour éviter les préparations de Niemann.

Niemann - Wesley So, 54.g5
Hans Moke Niemann - Wesley So | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Ian Nepomniachtchi - Fabiano Caruana

Nepomniachtchi - Caruana, 22.f4

Circulez, y'a rien à voir dans la Sicilienne 1.e4 c5 2.f3 e6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 c6 6.db5 b4 entre Ian Nepomniachtchi et Fabiano Caruana. Le Russe change avec 22.f4 au lieu de 22.e7 ½-½ (36) Nepomniachtchi,I (2792)-Rapport,R (2763) Paris 2021 et sur 22...xc2 23.xc6 fc8 24.c7 a4, et une nulle se profilait à l'horizon. 25.c3 f6 26.h4 h5 27.h2 f7 28.ac1 d7 29.g3 a4 30.b6 xc3 31.xc3 g5 32.hxg5 fxg5 33.d8, etc. ½-½ au 53e coup.

Ian Nepomniachtchi - Fabiano Caruana | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Alireza Firouzja vs Shakhriyar Mamedyarov

Alireza Firouzja et Shakhriyar Mamedyarov se sont expliqués sur le thème l'ouverture anglaise : 1.c4 e5 2.g3 f6 3.g2 c6 4.f3 e4 5.d4 d5 6.cxd5 xd5... avec un nouveau coup, 14...a5, comme dans le diagramme, au lieu de 14...d4 ½-½ (43) Brodowski,P (2445)-Kasperek,R (2197) Krakow 2019. 15.b5

Ivan Sokolov tweetait à ce moment-là au sujet d'Alireza : « C'est incroyable de voir des gens jouer contre leur propre style. Ce style n'est PAS pour lui ! »

Firouzja - Mamedyarov, 14...a5

15....d4 16.b1 c5 17.h4 h5 18.cd5?! Une faute selon la machine. 18...xd5 19.xd5 car Shakhriyar Mamedyarov gagne un pion avec 19...xf2+!? 20.xf2 f5+ 21.e1 xd5 22.f1 Le sacrifice de pion d'Alireza Firouzja était-il intentionnel, avec l'idée de profiter du retard de développement des Noirs ?

Le module proposait, entre autres, un coup comme 22...b6 avec l'idée ...b7 pour défendre le pion e4 et menacer le pion a2 et conserver l'avantage.

Firouzja - Mamedyarov, 22.f1

Cependant, Shakhriyar Mamedyarov a joué l'inférieur 22...f8?! 23.c3 e6 24.f4 et la situation devient confuse à cause de l'activité des pièces noires. Comme quoi, des +1.50 peuvent s'évaporer sur une seule imprécision, même chez les 2700 Elo. 24...f5!? L'Azerbaïdjanais aurait-il perdu le fil de la partie ? 25.d3! Et maintenant la machine préfère les Blancs ! Et Mamedyarov craque avec 25...d4?? Alireza va-t-il trouver la réfutation du dernier coup des Noirs ?

Firouzja - Mamedyarov, 25.d3!

26.e3 à cause de la menace de mat sur la case g7 que le Cavalier doit défendre, le centre de pions des Noirs est perdu et les menaces du Français vont rapidement devenir trop fortes. 26...xa2 Le Cavalier en d4 est sacrifié. 27.a1 e6 28.dxe4! et les Noirs ont abandonné !

28.exd4 était moins clair après 28...exd3+ 29.f1 e2+ 30.g1 d2.

Alors que maintenant, sur 28.dxe4 g6 29.exd4 cxd4 30.xd4 xg3+ 31.f2+-

Une victoire quelque peu chanceuse peut-être, mais une victoire quand-même !

Firouzja - Mamedyarov, 28...dxe4! 1-0
Shakhriyar Mamedyarov | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

En attendant la ronde 5...

Le retrait de Magnus Carlsen, annoncé par un obscur tweet du Norvégien quelques minutes avant de début de la quatrième ronde de la Sinquefield Cup, a fait l'effet du bombe dans le monde feutré des 64 cases. Maladie ? Covid ? Un décès dans la famille ? Non, rien de tout ça.

Immédiatement, Hikaru Nakamura, qui ne participe pas au tournoi, laisse entendre sur son stream que Magnus Carlsen refuse de continuer la compétition parce qu'il soupçonne Hans Moke Niemann de tricher ! Nakamura rappelle alors que l'Américain a déjà été banni de la zone de jeu de Chess.com pour triche ! Et tout s'emballe sur les réseaux sociaux !

Nakamura - et d'autres - reviennent alors sur l'interview que Hans a donnée après avoir battu Magnus à la ronde 3, lorsqu'il a mentionné qu'il avait « miraculeusement » vérifié une sous-variante qui s'est produite dans la partie, parce que Magnus l'avait jouée contre Wesley So dans le London Chess Classic 2018, que personne n'était capable de retrouver.

Sauf que ce matin du mardi 6 septembre, le GMI Nigel Short déterrait une partie Magnus Carlsen vs Wesley So, Kolkata 2019, la fameuse Nimzo-Indienne avec g3, par transposition. Nigel Short ajoutait : « Le fait que Hans Niemann n'ait pas pu se rappeler si la partie a été jouée à Londres, Calcutta ou Ouagadougou, ne prouve absolument rien à mes yeux. Jouer contre le champion du monde n'est pas un quiz de géographie. » Levon Aronian donne son avis et soutient Hans Niemann : « Tous mes collègues sont un peu paranoïaques » en ce qui concerne les tricheurs.

À ce moment-là, Alireza Firouzja et Hans Moke Niemann partagent le point de leur partie de la ronde 4, puis Hans vient livrer une analyse dans l'émission du site officiel, mais contrairement à l'habitude, l'évaluation du moteur d'analyse est désactivée ! et Hans donne une analyse jugée « incohérente » par Hikaru Nakamura : https://www.youtube.com/watch?v=ETzdxK7QUmg

Fabiano Caruana, après sa victoire sur Maxime Vachier-Lagrave, donne à son tour une interview d'après-partie : « Je suppose qu'il y a déjà beaucoup de rumeurs, Carlsen n'a pas encore donné de raison, mais certaines personnes ont probablement une bonne idée de ce à quoi il fait allusion, je ne sais pas. »

Annus horribilis pour Magnus Carlsen. Après avoir abandonné son titre de champion du monde par manque de motivation, avoir dû vendre ses parts dans « Play Magnus », le voilà qui décapite un des plus beaux tournois d'échecs de l'année en jetant « en passant » l'opprobre sur un joueur sans avancer la moindre preuve. L'attitude de Magnus Carlsen est difficilement compréhensible.

On remarquera aussi, même si ce n'est qu'anecdotique, le traitement mesuré des organisateurs concernant la décision de Magnus Carlsen d'abandonner le tournoi sans explication. Pas sûr que leur délicat « [...] jusqu'à ce qu'il fasse une déclaration publique nous pensons qu'il est préférable d'honorer son souhait. » se serait appliqué à tout le monde.

Magnus Carlsen n'aura pas le choix et devra tôt ou tard s'expliquer. Toutefois, n'oublions pas que le champion du monde n'a accusé personne, et il pourrait très bien botter en touche en avançant une raison, disons plus diplomatique, pour justifier son retrait.

De deux choses l'une : Ou bien Hans Moke Niemann a réellement triché, et dans ce cas toutes les mesures anti-triche ne sont que de la poudre aux yeux, ou bien Niemann ne triche pas, et ce joueur de 19 ans risque de voir sa carrière brisée sur de simples suspicions.

Dans les deux cas le jeu d'échecs sort grand perdant de cette histoire !

Le classement après la ronde 5 de la Sinquefield Cup

Pl.NatJoueursElo12345678910Pts
1So, Wesley2771X4|b|½3|w|12|b|½5|w|½1|b|½3,0
2Nepomniachtchi, Ian27924|w|½X3|b|½2|w|15|b|½1|b|2,5
3Caruana, Fabiano27583|b|0X2|w|½1|b|½4|w|15|b|½2,5
4Niemann, Hans Moke2688X5|b|½4|w|½1|w|½2|w|13|b|2,5
5Dominguez Perez, Leinier27453|w|½2|b|½5|w|½X1|w|½4|b|½2,5
6Firouzja, Alireza27782|b|01|w|½4|b|½X3|w|15|w|2,0
7Vachier-Lagrave, Maxime27572|w|½5|w|½4|b|01|b|½X3|b|½2,0
8Aronian, Levon27595|b|½1|b|½4|w|½3|b|0X2|w|1,5
9Mamedyarov, Shakhriyar27571|w|½5|w|½2|b|03|w|½X4|b|1,5
10Carlsen, Magnus28611|w|3|w|5|b|2|b|4|w|X0,0
Hans Moke Niemann | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Résultats de la ronde 5 du mardi 6 septembre 2022

Mamedyarov, Shakhriyar (2757)
½-½
½½
Caruana, Fabiano (2758)
Défense Ragozine - 43 coups
Vachier-Lagrave, Maxime (2757)
½-½
½½
Nepomniachtchi, Ian (2792)
Défense Petroff - 33 coups
So, Wesley (2771)
½-½
½½
Aronian, Levon (2759)
Partie Catalane - 43 coups
Dominguez Perez, Leinier (2745)
½-½
½½
Niemann, Hans Moke (2688)
Partie Italienne - 47 coups
Firouzja, Alireza (2778)
-
--
Carlsen, Magnus (2861)
Forfait de Carlsen

On imagine aisément que ces allégations de triche qui planent désormais sur la Sinquefield Cup 2022 doivent perturber les joueurs. De plus, Hans Moke Niemann se retrouve dans une position terriblement inconfortable ; s'il gagne encore, les soupçons vont se renforcer, s'il perd - qui plus est en jouant mal - on le soupçonnera d'avoir arrêté de tricher pour ne pas se faire prendre en flagrant délit ! Zugzwang !

Peter Svidler : « Cela semble très malheureux en ce moment, mais si cela conduit à une discussion sur le sujet, ce qui a lieu dans des discussions privées depuis un an et demi... Si cela conduit à une discussion honnête et à des protocoles améliorés, ce serait au moins un point positif. »

Alireza Firouzja, qui devait affronter Magnus Carlsen aujourd'hui, ne jouera évidemment pas. À noter aussi que le jour de repos du tournoi est prévu demain 7 septembre.

Maxime Vachier-Lagrave vs Ian Nepomniachtchi

On le sait depuis longtemps, le style de jeu de Ian Nepomniachtchi convient parfaitement à Maxime Vachier-Lagrave. D'ailleurs, les statistiques le démontrent avec 6 victoires à 1 en faveur du Français. Espérons que MVL saura profiter de cet appariement pour effacer sa défaite de la veille.

Maxime Vachier-Lagrave au sujet de la triche supposée : « La sanction ultime serait le shadow ban de Hans et ce n'est pas à exclure. Maintenant, de mon côté, j'attends vraiment des éléments supplémentaires, car, encore une fois, pour l'instant, mon feeling c'est plutôt pas de triche. » https://www.reddit.com/r/chess/comments/x7d8nr/mvl_from_my_side

MVL - Nepomniachtchi, 15.xf4

 Avec les pièces noires et un tel score en contre, le choix de la défense Petroff par le joueur russe n'a donc pas été une surprise. 1.e4 e5 2.f3 f6 3.d4 xe4 4.d3 d5 5.xe5 d7... et après 15.xf4, comme dans le diagramme, un nouveau coup du Russe par 15...d6 au lieu de 15...c6 16.ab1 a6 17.fe1 ae8 18.e5 b5 19.be1 xe5 20.xe5 d6 21.g3 c6 22.g2 a5 ½-½ (22) Moreira,J (1750)-Husemann,A (1934) LSS email 2011. 16.xd6 Aucune raison de ne pas doubler les pions de l'adversaire. 16...cxd6 17.fb1 ab8

MVL - Nepomniachtchi, 20.f6

18.a4 fc8 19.a3 f7 20.a5 f6 avec un avantage blanc, sans doute léger, mais durable. 21.f4!? g5! En éliminant les pions de l'aile-Roi, Nepomniachtchi va pouvoir concentrer ses pièces pour défendre l'aile-Dame. 22.ab3 c7 23.hxg5+ hxg5.

MVL - Nepomniachtchi, 20...g5

24.f2!? gxf4 25.h1 g5 Et dans cette position on comprend l'idée de 24.f2!? au lieu de prendre en g5, avec 26.h7 Les Noirs avaient prévu la manœuvre et ont répondu très vite par 26...bc8 27.b1 c6 avec une approximative égalité.

MVL - Nepomniachtchi, 33.h7 ½-½

La partie n'ira pas beaucoup plus loin. 28.bh1 xh7 29.xh7 g6 30.e7 f6 31.h7 g6 32.e7 f6 33.h7 ½-½

Maxime Vachier-Lagrave : « Avec ces drames, c'est très difficile de bien gérer, mais je pense que cela a été très mal géré car c'est devenu essentiellement une chasse aux sorcières, et l'effet que cela peut avoir sur Hans est en fait assez dévastateur. »

Maxime Vachier-Lagrave | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Leinier Domingez Perez vs Hans Moke Niemann

Dans une partie Italienne, 1.e4 e5 2.f3 c6 3.c4 f6 4.d3 c5 5.0-0 d6 6.c3 a6 7.a4 a7 8.bd2 0-0 9.h3 h6 10.e1 e7 11.b3 Hans Moke Niemann a innové par 11...c5!? au lieu des 35 parties de la base qui ont toutes continué par 11...g6, dont 1-0 (43) Vachier Lagrave,M (2791)-So,W (2810) Saint Louis 2017. Un nouveau coup joué en seulement 1 minute par l'Américain. 12.f1 e6 13.e3 d7 14.d2 Petit à petit, Leinier Dominguez va obtenir un avantage non négligeable.

Dominguez - Niemann, 11...c5!?

14...ad8 Ce coup automatique va avoir des conséquences après 15.a5! b8 16.a4 c8 17.c4 g6 18.d5 et dans le diagramme on ne peut nier le fait que Dominguez est mieux. Le Fou noir en b8 est mort. Les chances de Niemann semblent résider dans une attaque sur l'aile-Roi grâce à ses Cavaliers, mais cette idée ressemble à un rêve.

Dominguez - Niemann, 18.d5

18..xd5 19.cxd5 d7 20.b4!? Va permettre au Fou de ressusciter. 20...cxb4 21.c1 xa4 22.xa4 d7 23.xd7 xd7 24.c4 Les Blancs auraient aussi pu reprendre immédiatement en b4. Comme on peut le voir dans le diagramme, la poussée 15.a5! a fixé le pion b7, qui se révèle maintenant une faiblesse définitive.

Dominguez - Niemann, 24.c4

24...a7 25.e3! Voilà la raison pour laquelle Dominguez n'a pas repris en b4 avec le Fou, pour éliminer le Fou noir revenu à la vie, mais pour longtemps.  25...xe3 26.fxe3! Empêche le Cavalier de venir se poster en f4. 26...f5 27.exf5 xf5 28.b1, le jeu noir sur l'aile-Roi a été tué dans l'œuf et les Blancs ont les mains libres pour revenir s'occuper de la faiblesse noire en b7. 28...ff7 Diagramme. 29.d2!? e7?! Niemann laisse passer sa dernière chance qui était : 29...e4! 30.dxe4 (si 30.xe4 e7; et si 30.xe4) 30...c7 31.bxb4 e5 avec un beau Cavalier en e5 !

Dominguez - Niemann, 28.ff7

30.e4! Alors que maintenant on ne joue plus que sur un but ! 30...f8 Pour vous donner une idée, la machine affiche +3.30. Les pions b7 et d6 sont trop faibles et la tentative de Niemann de rapatrier son Roi sur l'aile-Dame est vouée à l'échec. 31.cxb4?! Une imprécision, il fallait jouer 31.bxb4! e8 32.c1! pour en cas de 32...d8 empêcher les Noirs de contester la colonne « ç » par 33.bc4. 31...c8 32.f3 a7 Le premier assaut a été repoussé et Leinier Dominguez va devoir s'y prendre autrement.

Dominguez - Niemann, 32...a7

33.d4! exd4 34.xd4 g6 La position noire est sur le point de s'écrouler. 35.1b3 g7 36.h4 b5 Diagramme. Hans Moke Niemann offre un pion en espérant transposer dans une finale de Tours. Et à la surprise générale Dominguez accepte le troc par 37.xb5? La ligne gagnante était 37.e6+! f6 38.f3+ e7 39.c4 avec pénétration décisive de la Tour. 37...axb5 38.f3 fe7! 39.f2 c7 et Hans Niemann est revenu dans la partie ! Peter Svidler était abasourdi par cette faute de Dominguez qui n'avait même pas l'excuse d'être en zeitnot. 40.e3

Dominguez - Niemann, 35...b5

Et le contrôle du 40e coup est atteint dans la position ci-contre après 40...c2. La position s'est totalement métamorphosée et les Tours noires ne sont pas inférieures à leurs homologues blanches ; si b5 est en prise, g2 l'est aussi. Seul le Roi blanc est mieux placé.

41.f2 c1! Si les Blancs prennent en b5, le pion e4 succombera à son tour. 42.d3 d1+ 43.d2 e1 Le pire pour Dominguez est que même s'il gagne un pion, la finale de Tours ne sera pas forcément gagnante. 44.e2 d1+ 45.d2 e1 46.f2 d1+ 47.d2 e1 ½-½

Dominguez - Niemann, 40...c2

Après s'être « miraculeusement » préparé sur une rare variante de la Nimzo-Indienne contre Magnus Carlsen, Hans Moke Niemann échappe « miraculeusement » à la défaite contre Leinier Domingez Perez !

Leinier Dominguez Perez | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

En attendant la ronde 4...

On le sait, le jeu d'échecs est une lutte impitoyable entre deux volontés. Wilhelm Steinitz, prévenait : « Les échecs ne sont pas pour les âmes sensibles. » Bobby Fischer avouait même : « J'aime ce moment où je sens que je brise l'ego de mon adversaire. » Et l'humilité va rarement de pair avec cette envie de détruire un adversaire. Lorsqu'on lui a demandé s'il était meilleur que Morphy, Steinitz et Capablanca, Bobby Fischer a répondu : « Et bien, je n'aime pas mettre des choses comme ça dans la presse écrite, cela semble tellement égoïste. Mais pour répondre à  votre question, oui. » Interview de Ginzburg, Harper's Magazine 1962

Hans Moke Niemann, avec son franc-parler, semble faire partie de cette même catégorie de joueurs : « Je crois que ces trois [premières] parties ont montré ma force et mon potentiel en tant que joueur, même si je m'améliore encore, j'apprends encore... On ne devient pas champion du monde en un jour, c'est un processus graduel. Si je n'avais pas eu cette opportunité, qui sait combien de temps il m'aurait fallu pour montrer que je peux battre les meilleurs joueurs du monde. »

« Je suis éternellement reconnaissant d'avoir l'opportunité de jouer aux échecs au plus haut niveau et de vivre mes rêves. Il y a quelques années, mes rêves échiquéens s'amenuisaient rapidement, heureusement ils sont ressuscités. Ce n'est que le début... » Hans Moke Niemann

Hans Moke Niemann a expliqué avoir étudié le langage corporel du champion du monde : « J'ai remarqué que parfois, lorsqu'il veut affirmer sa domination, il a un petit sourire. Et il n'a pas beaucoup souri, ça m'a fait du bien ! » Avant d'ajouter : « Ça doit être embarrassant pour le champion du monde de perdre contre moi, je me sens mal pour lui ! »

De son côté, Igor-Alexandre Nataf relevait un point intéressant : « Je suis très heureux de la performance de Hans Niemann à la Sinquefield cup. Excellent choix de Rex [Sinquefield] de l'avoir intégré dans le tournoi. Il devrait s'en inspirer à l'avenir et risquer davantage avec de nouveaux jeunes joueurs ! C'est la première fois depuis longtemps que je savoure à nouveau ce tournoi. »

Le classement après la ronde 4 de la Sinquefield Cup

Le vent se lève contre le top mondial

Hans Niemann a mentionné que le système devrait favoriser un processus plus rapide pour que de jeunes joueurs talentueux atteignent le sommet, car les grands maîtres de l'élite ont tendance à vouloir conserver leur place en haut du classement et rester dans ce cercle privilégié — plus de tournois comme le Tata Steel serait peut-être une solution.

Rustam Kasimdzhanov a récemment souligné qu'un joueur comme Arjun Erigaisi (2727) marquerait probablement +2 dans la Sinquefield Cup, tandis que certains des joueurs habituels qui reçoivent des invitations à ces événements « se comportent encore comme s'ils possédaient le monde, alors qu'en fait ils seront bientôt oubliés ».

Il faut reconnaître qu'en voyant encore aujourd'hui Hikaru Nakamura à la sixième place mondiale alors qu'il est pratiquement retraité, Anish Giri septième, et surtout le retraité Viswanathan Anand à la neuvième place mondiale, on peut se poser des questions. Ajoutons encore Karjakin (14e), Radjabov (15e) et Grischuk (17e) que l'on ne voient pratiquement plus.

Nous pensons que tous ces rentiers pourraient être rapidement poussés hors de leur fauteuil si les Arjun Erigaisi (2727), Dommaraju Gukesh (2726), Parham Maghsoodloo (2721), Nodirbek Abdusattorov (2713) et Hans Niemann - dont la progression est fulgurante : septembre 2020 (2465) ; septembre 2021 (2609) et aujourd'hui à 2702 - pouvaient accéder plus facilement aux tournois de haut niveau.

Magnus Carlsen : « Je me suis retiré du tournoi. J'ai toujours aimé jouer au Saint-Louis Chess Club et j'espère être de retour dans le futur. »

Si le Norvégien n'a donné aucune explication à son brutal retrait à quelques minutes du début de la ronde, à part une vidéo avec une citation de l'entraîneur de football José Mourinho : « Je ne peux pas en dire plus. Sinon j'aurais de gros ennuis. », les organisateurs ont quant à eux décidé d'installer une mesure anti-triche supplémentaire avec un délai de 15 minutes pour la retransmission des parties en direct.

Résultats de la ronde 4 du lundi 5 septembre 2022

Carlsen, Magnus (2861)
-
--
Mamedyarov, Shakhriyar (2757)
Forfait de Carlsen
Aronian, Levon (2759)
½-½
½½
Dominguez Perez, Leinier (2745)
Sicilienne fermée - 35 coups
Niemann, Hans Moke (2688)
½-½
½½
Firouzja, Alireza (2778)
Partie Italienne - 43 coups
Nepomniachtchi, Ian (2792)
½-½
½½
So, Wesley (2771)
Partie Catalane - 25 coups
Caruana, Fabiano (2758)
1-0
10
Vachier-Lagrave, Maxime (2757)
Sicilienne Najdorf 6.f3 - 92 coups

Wesley So, après une nulle rapide contre Ian Nepomniachtchi : « Tout le monde était un peu distrait par le fait que Magnus ne s'est pas présenté aujourd'hui. »

Ian Nepomniachtchi au sujet du forfait de Magnus Carlsen : « Il avait probablement une raison » Et au sujet de la partie de Niemann hier : « La partie était plus qu'impressionnante ».

Magnus Carlsen ayant quitté le tournoi avant de jouer 50% des parties, les points marqués seront donc retirés du classement. Une bonne nouvelle pour Nepomniachtchi qui a perdu, une mauvaise pour Niemann qui a gagné.

Le site officiel publiait vers 23h30 : « Magnus Carlsen a en effet décidé de se retirer après la troisième manche de la Sinquefield Cup. La décision de Magnus de se retirer est sa décision personnelle et jusqu'à ce qu'il fasse une déclaration publique, nous pensons qu'il est préférable d'honorer son souhait. »

Hikaru Nakamura : « Magnus ne ferait jamais ça en un million d'années... s'il n'y croyait pas vraiment. Je pense qu'il pense que Hans [Niemann] triche. Catégorique ! » Sur sa chaîne Twitch, Nakamura jette une ombre sur Hans Niemann, mais prétend qu'il s'en fiche car il est si riche que Hans n'osera pas le poursuivre en justice.
Shakhriyar Mamedyarov | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Hans Moke Niemann vs Alireza Firouzja

Niemann - Firouzja, 19.f3-g3

Dans une défense des deux Cavaliers, 1.e4 e5 2.f3 c6 3.c4 f6 4.d3 c5 5.c3 d6 6.0-0 0-0 7.e1... Hans Moke Niemann et Alireza Firouzja ont quitté la théorie après une dizaine de coups, jusqu'à obtenir la position critique du diagramme après 19.f3-g3, laissant le Cavalier en c4 prise. La suite proposée par la machine était 19...dxc4 20.xh6 g6 21.g5 f6 22.h6 g5 23.xf8 xf8] 20.d6 avec 2 pièces mineures pour les Noirs contre Tour et 1 pion pour les Blancs et un 0.00 qui, une fois de plus ne voulait pas dire grand-chose.

Niemann - Firouzja, 22...e4

Apparemment cette position n'était pas du goût du Français qui a préféré, après 18 minutes de réflexion, l'inférieur 19...h8?!. Hans Moke Niemann s'y attendait et en moins de 2 minutes poursuivait avec 20.d6 c5 21.d4!? Le module aurait joué 21.c4!? avec un bel avantage. 21...xd6 22.exd6 e4 Et dans le diagramme, l'Américain décise de donner la qualité par 23.exe4 dxe4 24.xe4

Niemann - Firouzja, 29...ad8

24...f6 25.d3 f5 26.e3 xd3 27.xd3 f5 28.e3 fe8 29.d2 ad8 Les Blancs n'ont qu'un pion pour la qualité, même s'il est passé et bien défendu.

Hans Moke Niemann avait ici une nulle par échec perpétuel avec le sacrifice 30.xh6 gxh6 31.xh6+ h7 32.f6+ g7 33.h4+ h7 34.f6+, mais l'Américain a continué avec 30.e3!?

Niemann - Firouzja, 36.e3

30...c5 31.g4!? Le temps commence à manque à Niemann. 31...e4 32.xc5 xa4 33.d4 0h07-0h26 33...e6 34.b6 d7 35.c7 c6 36.e3 et les joueurs ont tout échangé. 36...xe3 37.xe3 xc7 38.dxc7 xc7 39.e8+ h7 40.e4+ g8 41.e8+ h7 42.e4+ g8 43.e8+ h7 ½-½

« Bien sûr que j'ai raté ma chance ! Il ne faut pas être un génie pour comprendre ça... » Hans Moke Niemann

Hans Moke Niemann sur le retrait de Magnus Carlsen : « J'avais du mal à me concentrer. J'y ai pensé tout la partie. Je n'ai jamais entendu parler d'un joueur de haut niveau perdant par forfait... Premièrement il abandonne le titre, j'ai été surpris, et maintenant ça... c'est très étrange, mais au moins j'ai pu le battre avant qu'il ne parte ! »

Hans Moke Niemann et Alireza Firouzja | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Fabiano Caruana - Maxime Vachier-Lagrave

Fabiano Caruana - Maxime Vachier-Lagrave ont récité pas mal de coups d'une variante Najdorf : 1.e4 c5 2.f3 d6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 a6 6.f3 e5... et puis, sur 22.e4 tout est devenu très compliqué ! 22...e5 Sur 22...e8!? 23.xf4? ne fonctionnait pas à cause de 23...d5-+. 23.xf4 f6?! jugé très douteux par le logiciel qui préférait 23...b8!? voire 23...b4!?. 24.h2 [24.d2!?] 24...c5 25.e2?! 25...e5 26.h2 c5 27.d2 Fabiano Caruana s'est rendu-compte que la Dame devait aller en d2, mais le temps perdu ne se rattrape jamais et l'avantage blanc a diminué.

Caruana - MVL, 22.e4

34...g8. Fabiano Caruana reste finalement avec un pion de plus dans cette finale de pièces lourdes. 35.e3 fxg5 36.fxg5 f1+ 37.xf1 xf1+ 38.c2 c4+ 39.d2 b4+ 40.d3 b5+ 41.c3 c6+ À nouveau, l'ordinateur accorde un avantage aux Blancs grâce à leur pion de plus.

Peter Svidler : « La meilleur façon d'aborder les finales de Dames et pions c'est de les éviter, sauf si elles sont clairement gagnantes. »

Caruana - MVL, 34...g8

Passons directement où un sauvetage miraculeux était possible. Après 66...a8 Fabiano Caruana est en zeitnot avec 1 minute à la pendule contre plus de 22 pour MVL, et l'Américain joue 67.c5? b7+! 68.c4 e4+ 69.c3 Le Français a réussi à sortir le Roi blanc de son abri de pions et peut maintenant poursuivre avec des échecs.

Caruana - MVL, 66...a8

Et maintenant passons au moment où MVL redonne un avantage gagnant à son avdersaire après 80.b3 e1? [80...b7!] 81.c4 b8 82.d6+ Et Fabiano Caruana peut revenir dans une position avec son Roi bien placé au lieu de ses pions. Ne vous étonnez pas de ne pas comprendre les coups de cette finale, même Peter Svidler, en consultant l'ordinateur, ne savait pas pourquoi tel coup gagnait et tel autre ne gagnait pas. 82...a7 83.d4+ b7 84.d7+ b8 85.d4 b7 86.d7+ b8 87.a6? et le gain blanc s'envole à nouveau.

Caruana - MVL, 80.b3

L'avancée de ce pion en a6 arrive trop tôt. Les tables des finales proposent plusieurs échecs avant. 87...e2+ 88.d3 e6+? Et à nouveau les Blancs ont un gain ! 89.c5 e5 90.d5 e3+ 91.b5 e7 92.a7+! 1-0 Les Blancs forcent l'échange des Dames au prix d'un pion et les Noirs abandonnent.

Une finale extrêmement difficile à jouer.

Caruana - MVL, 87.a6?
Maxime Vachier-Lagrave | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Mais qui est donc ce Hans Moke Niemann ?

Hans Moke Niemann est né à San Francisco, en Californie, le 20 juin 2003, d'ascendance hawaïenne et danoise. Grand maître depuis le 22 janvier 2021, en juillet 2022 il est le 3e meilleur junior au monde. Avant de déménager aux Pays-Bas, à l'âge de 7 ans, il a fréquenté la Top of the World Elementary School à Laguna Beach. Alors qu'il était à l'école pour enfants surdoués âgés de 4 à 12 ans de Leonardoschool à Utrecht, aux Pays-Bas, Niemann a commencé à jouer aux échecs à 8 ans. Après être retourné en Californie à l'âge de 10 ans, il a terminé ses études primaires à l'école Del Rey, à Orinda. Joueur autodidacte, Niemann est passé de 2450 à 2650 Elo en un peu plus de 3 ans après son retour aux États-Unis.

Hier, malgré un douteux 13...b6 de Mamedyarov dans une Anglaise, Niemann n'a pas trouvé le bon chemin vers l'avantage et les Noirs réussissaient à créer un contre-jeu sur le Roi blanc, menant au gain qu'une qualité. Cependant, Mamedyarov s'est trompé par la suite et s'est retrouvé contraint de rendre la qualité, laissant ainsi Niemann avec un pion supplémentaire. Et une nouvelle erreur a conduit Mamedyarov dans une finale de Dames perdante.

Aujourd'hui, Hans Moke Niemann, qui a remplacé Richard Rapport au pied levé, affronte pour la première fois Magnus Carlsen en cadence classique. L'Américain compte neuf parties rapides face au Norvégien, avec un score sans appel de 7 victoires, 1 nulle et 1 défaite en faveur du champion du monde.

En 2021, Niemann a suscité la controverse en refusant de payer 10 dollars pour participer à un tournoi caritatif, arguant du fait qu'il devrait pouvoir jouer gratuitement en tant que grand maître. On lui a offert une remise de 50 %, mais il a quand-même refusé, déclarant : « Je suppose que mes huit années de travail pour devenir grand maître ne signifient rien alors... »

Hans Moke Niemann | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Shakhriyar Mamedyarov est opposé dans cette troisième ronde à Maxime Vachier-Lagrave avec l'avantage des pièces blanches. En ne prenant en compte que les treize parties classiques jouées entre 2018 et 2022, à part une victoire chacun lors du Grand Prix de Riga 2019, toutes les autres rencontres se sont achevées sur le partage du point.

De son côté, Alireza Firouzja, qui de toute évidence rencontre des difficultés pour passer des cadences rapides et blitz en cadence classique, affronte Levon Aronian. Jusqu'à maintenant, leurs trois duels se sont terminés pacifiquement. Au tournoi des Candidats, nous avions écrit que si le style d'Alireza Firouzja fonctionne très bien contre des joueurs à 2600 Elo, face aux meilleurs joueurs du monde c'est une autre histoire. Et en effet, les résultats du Français en 2022 - Superbet de Roumanie, Candidats, et ici à Saint-Louis - semblent démontrer qu'il lui reste une dernière marche à monter. Jugez plutôt : 25 parties classiques, 3 victoires, 7 défaites (dont 4 ! face à Ian Nepomniachtchi), et 15 nulles.

La Fédération Roumaine des Échecs a annoncé ce matin : « C'est officiel, à partir d'aujourd'hui Richard Rapport joue désormais pour la Roumanie ! Bienvenue dans notre équipe. »

Le classement après la ronde 3 de la Sinquefield Cup

Résultats de la ronde 3 du dimanche 4 septembre 2022

Carlsen, Magnus (2861)
0-1
01
Niemann, Hans Moke (2688)
Défense Nimzo-Indienne - 57 coups
So, Wesley (2771)
1-0
10
Caruana, Fabiano (2758)
Défense Petroff - 67 coups
Dominguez Perez, Leinier (2745)
½-½
½½
Nepomniachtchi, Ian (2792)
Sicilienne Najdorf - 42 coups
Firouzja, Alireza (2778)
1-0
10
Aronian, Levon (2759)
Partie Italienne - 38 coups
Mamedyarov, Shakhriyar (2757)
½-½
½½
Vachier-Lagrave, Maxime (2757)
Gambit Dame Accepté - 36 coups

Magnus Carlsen vs Hans Moke Niemann

Jan Gustafsson sur la partie entre Carlsen et Niemann : « De nos jours, vous ne pouvez plus surprendre les jeunes avec n'importe quoi. Vous jouez une sous-variante, puis une sous-variante d'une sous-variante, puis encore une sous-variante d'une sous-variante, mais ils connaissent toujours ! »

Carlsen - Niemann, 17.f1

1.d4 f6 2.c4 e6 3.c3 b4 4.g3 une sous -variante. 4...0-0 5.g2 d5 6.a3 une sous-variante d'une sous-variante. 6...xc3+ 7.bxc3 dxc4 8.f3 c5 9.0-0 cxd4 10.xd4 Un nouveau coup. 10...c6 11.xc4 e5 12.g5 h6 13.fd1 e6 14.xd8 xc4 15.xa8 xa8 16.xf6 17.f1

Et la machine considère que les Noirs sont un peu mieux !

Carlsen - Niemann, 28.g4!?

Hans Moke Niemann va faire montre d'un excellent niveau de jeu et conserver son avantage, malgré les tentatives de Magnus Carlsen de lui compliquer la vie. 17...d8 18.e1 a5 19.d1 c8 20.d2 e6 21.c4 xc4 22.xc4 xc4 23.d8+ g7 24.d5 c7 25.a8 a6 26.b8 f5 27.e8 e4 28.g4!? Un coup responsable comme on a l'habitude dire.

Carlsen - Niemann, 42.d7?

Magnus Carlsen va vite se retrouver dans les cordes après 28...c5 29.a2 c4 30.a4 d6 31.e7 fxg4 32.d7 e3! 33.fxe3 e4 34.f1 c1+ 35.g2 c2 36.xf7 xe2+ 37.g1 e1+ 38.g2 e2+ 39.g1 f6 40.d5 d2 41.f7+ g6 42.d7? Une faute tactique de Carlsen, sans doute fatigué après avoir souffert toute la partie.

Carlsen - Niemann, 46.a5

42...g5! La réfutation du dernier coup du Norvégien. 43.f7+ f5 44.xd2 f3+ 45.g2 xd2 46.a5 avec un pion de plus dans la finale, comme on peut le voir dans le diagramme ci-contre. 46....e5! Il fallait empêcher le Fou d'aller titiller les pions de l'aile-Dame. 47.g3 f1+ 48.f2 xh2 49.e4!? Pour gagner la case d5 pour le Fou et viser les pions de l'aile-Dame. 49...xe4 50.e6 f4 51.c8, mais l'action des Noirs sur l'aile-Roi est plus rapide.

Carlsen - Niemann, 53...c6

51..f3 52.xb7 e5 53.xa6 c6 Retire les derniers espoirs du Norvégien en éliminant le dernier pion blanc. 54.b7 xa5 55.d5 h5 56.f7 h4 57.d5 e5 0-1

Joueur inconnu, remplaçant de dernière minute, le jeune Hans Niemann de 19 ans, avec ses 2688 Elo, crée un véritable exploit avec cette victoire sur le champion du monde, qui plus est avec les pièces noires ! Hans Moke Niemann entre ainsi dans le club des 2700 Elo !

Hans Moke Niemann sur Magnus Carlsen : « J'ai grandi en le regardant, j'ai vu toutes ses interviews... et une fois il a dit que s'il dépense plus de 10 minutes pour jouer un coup, c'est un très mauvais signe, et il l'a fait plusieurs fois dans cette partie. Cela a donc renforcé ma confiance. »

Magnus Carlsen et Hans Niemann | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Alireza Firouzja vs Levon Aronian

1.e4 e5 2.f3 c6 3.c4 c5 4.d3 f6 5.h3 0-0 6.c3 a5!? Un coup très rare. 7.a3 7.xe5!? est la suite critique qu'Alireza évite certainement pour ne pas tomber dans une préparation trop pointue. 7...xc4 8.dxc4 d6 9.g5 e6 10.d3 h6 11.h4 g5?! Diagramme. Levon Aronian joue avec le feu avec ce coup. 12.xg5! Une évidence pour un joueur de semi-Slave. 12...hxg5 13.xg5 g7 14.f4 Contrairement à Magnus Carlsen qui sait parfaitement jouer l'homme, Levon Aronian joue sur le terrain de prédilection de son adversaire. 14...exf4

Firouzja - Aronian, 11...g5?!

Et là, un coup qui fait toute la différence : 15.e2! Alireza pouvait reprendre en f4 sans attendre, ou encore jouer le simple et presque évident f1, mais le coup de la partie a l'avantage de libérer la case c3 pour la Dame. Imaginez le pion f4 repris par la Tour et la Dame en c3, tout sur le Cavalier f6 cloué, et les Noirs sont perdus. Ou encore la reprise en f4 par le Cavalier suivie d'un bond en h5. Levon Aronian va payer son 11...g5?! au prix fort ! 15...c6!? est arrivé après 42 minutes de réflexion, mais sans résoudre quoi que ce soit.

Firouzja - Aronian, 15.e2!

16.b4! Alireza, dans son élément, nage dans les complications tactiques comme un poisson dans l'eau. 16...e3 17.f1 g6 18.h4!? Plus fort était 18.h4! h8 19.xf4 xf4 20.e5+ h6 21.xf6 et les Noirs pouvaient abandonner. 18...xc4 19.xc4 d5 20.b3 e8?! Le module proposait 20...d6, même si l'avantage blanc restait important.

Firouzja - Aronian, 20...e8?!

21.xf4 xf4 22.xf4+ h7 23.0-0-0 Un roque tardif, mais parfaitement en accord avec l'aphorisme de Harry Nelson Pillsbury (1872-1906) « Roquez parce que vous le voulez ou parce que vous le devez, mais pas parce que vous le pouvez. » 23...xe4. Alors que la victoire tendait les bras au Français, Alireza rate le décisif 24.xd5! cxd5 25.xf7+ g6 26.xd5 xh4 27.f3 avec une attaque de mat, pour jouer à la place l'inférieur 24.e2? Levon Aronian n'en profite pas vraiment et répond par 24...d6?! alors que 24...e7! était le coup juste.

Firouzja - Aronian, 23...xe4

Retirer le Cavalier implanté en e4 n'était en effet pas la meilleure des idées, mais on peut comprendre que le moral de l'Arménien doit être au plus bas. 25.d3+ h8 26.d4+ h7 27.g3 Le Roi noir, désormais complètement abandonné par son armée, les pièces blanches se ruent sur les lignes ouvertes. 27...b6 L'échange des Dames est un rêve qu'Aronian ne verra pas se réaliser. 28.d3+ g8 29.f5 xf5 30.xf5 e3+ 31.b1 avec un avantage décisif pour le Français.

Firouzja - Aronian, 31.b1

31...e6 32.f2 a5 La Tour noire en a8 va entrer en jeu après la bataille. 33.d3 axb4 34.g3+ g8 35.f3 et comme l'illustre le diagramme, les Noirs sont complètement perdus. 35...g8 joué avec 38 secondes à la pendule. 36.xf7 xa3 37.f8+ h7 38.f7+! 1-0 Sur 38...xf7 39.1xf7+ g6 40.h5+ xh5 41.xe8 avec une Tour de plus.

Enfin une victoire en classique d'Alireza Firouzja contre un joueur du top mondial !

Firouzja - Aronian, 5.f3
Alireza Firouzja 1-0 Levon Aronian | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Shakhriyar Mamedyarov vs Maxime Vachier-Lagrave

Mamedyarov - MVL, 17...hd8

Shakhriyar Mamedyarov et Maxime Vachier-Lagrave ont suivi une partie ½-½ (30) Xiong,J (2691)-Dominguez Perez,L (2754) INT 2022 jusqu'au diagramme après 17...hd8.

Ici, au lieu de 18.f1, Shakhriyar Mamedyarov s'est emparé du pion par 18.xg7!? f6 19.f3 f7 20.h6 g6 21.f4 e5 22.g3

Mamedyarov - MVL, 26...d3

La partie n'ira pas très loin. Maxime égalise facilement et Mamedyarov n'insiste pas vraiment.  22.g3 c4 23.a3 xc1+ 24.xc1 xg3 25.hxg3 xf3 26.gxf3 d3 avec une complète égalité, même si quelques connaissances en finale s'avèrent nécessaires. 27.a4 bxa4 28.c5! b3 29.a5 xb4 30.xa6 h5 31.g2 c4 32.h3 c2 33.g2 c4 34.h3 c2 35.g2 c4 36.h3 c2 ½-½

Un bon résultat avec les pièces noires pour le Français.

Maxime Vachier-Lagrave | Photo Bryan Adams

Leinier Dominguez vs Ian Nepomniachtchi

Dominguez  - Nepomniachtchi, 22.xc5

Leinier Dominguez vient de s'emparer d'un Cavalier en c5 par 22.xc5. Les Noirs auraient pu continuer par 22...dxc5 23.f3 f6 avec une position blanche supérieure mais rien d'irrémédiable. Cependant, Ian Nepomniachtchi, dont la nonchalance lui a déjà coûté pas mal de points par le passé, semble une fois encore avoir pris le dessus, joue 22...xd2?. Leinier Dominguez aurait alors pu prendre un avantage décisif par 23.xd6! xc4 24.xb7+ g8 25.xf8 c7 26.b4 avec deux pion de plus, mais croit son adversaire sur parole et continue par l'inférieur 23.xd2?

Dominguez  - Nepomniachtchi, 28...b8

et tout est rentré dans l'ordre après 23...dxc5 24.d1 e7 25.b4 b5 26.bxc5 c7 27.b4 xc5 28.b3 b8 avec cependant une position blanche plus agréable à jouer. 29.b6 c4 30.xc4 xc4 31.f3 c6 32.db2= c5 33.xb7+ xb7 34.xb7+ f6, etc. et ½-½ au 42e coup.

Leinier Dominguez a raté une belle occasion.

Leinier Dominguez | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

De la première ronde de la Sinquefield Cup, cinquième et dernière étape du Grand Chess Tour 2022 organisée dans la capitale des Échecs des États-Unis, à Saint Louis, il ressort qu'un match revanche entre Magnus Carlsen et Ian Nepomniachtchi n'aurait pas eu un grand intérêt sportif. La facilité avec laquelle le Norvégien a battu le Russe hier, en jouant l'homme, est déconcertante.

Alireza Firouzja a rassuré ses supporters. Solide, sans prise de risques inutile, le demi-point obtenu contre Fabiano Caruana peut être considéré comme un bon résultat. Aujourd'hui, le Chartrain aura fort à faire avec les Noirs contre Ian Nepomniachtchi. Le Russe, qui l'a emporté lors de leurs trois dernières confrontations, aura à cœur d'effacer sa défaite de la veille.

Maxime Vachier-Lagrave, après avoir connu quelques déboires sur sa Grünfeld, au point de la délaisser, s'est retrouvé confronté à une préparation pointue de Leinier Dominguez sur sa Najdorf. On remarquera le parcours du Fou de cases noires de l'Américain : 6.e3, 14.g5, 19.d2, 20.a5, 21.d2, 22.g5. MVL affronte, avec l'avantage des pièces blanches dans cette deuxième ronde, Wesley So. Le Français l'a déjà emporté deux fois avec cette couleur en 2022.

Il faut remonter au 16 octobre 2020 pour retrouver une partie classique entre Magnus Carlsen et Levon Aronian, et c'est l'Arménien qui s'était emparé de la victoire avec les pièces noires. Après la partie du jour, nulle en 36 coups dans une Bogo-Indienne, Alejandro Ramirez a demandé au Norvégien : « Alors Magnus, du bon travail aujourd'hui avec les pièces noires ? » Magnus Carlsen a répondu : « Je n'aime pas penser de cette façon. Personne n'aime vraiment ces parties, mais à ce niveau ça arrive. »

Jour de repos le 7 septembre, départage de la Sinquefield Cup (si nécessaire), le 11 septembre, départage pour le classement général du Grand Chess Tour (si nécessaire), le 12 septembre. Parties en direct à partir de 20h00. 9 parties de 90 minutes pour les 40 premiers coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup.

Le classement après la ronde 2 de la Sinquefield Cup

Résultats de la ronde 2 du samedi 3 septembre 2022

Nepomniachtchi, Ian (2792)
1-0
10
Firouzja, Alireza (2778)
Partie Catalane - 50 coups
Niemann, Hans Moke (2688)
1-0
10
Mamedyarov, Shakhriyar (2757)
Partie Anglaise - 49 coups
Aronian, Levon (2759)
½-½
½½
Carlsen, Magnus (2861)
Défense Bogo-Indienne - 36 coups
Vachier-Lagrave, Maxime (2757)
½-½
½½
So, Wesley (2771)
Espagnole Berlinoise - 43 coups
Caruana, Fabiano (2758)
½-½
½½
Dominguez Perez, Leinier (2745)
Défense Petroff - 46 coups

Ian Nepomniachtchi vs Alireza Firouzja

Nepomniachtchi - Firouzja, 13.b1

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Ian Nepomniachtchi a pris Alireza Firouzja dans les filets de son ouverture.

Dans une partie Catalane, 1.d4 f6 2.c4 e6 3.f3 d5 4.g3 dxc4... après quelques coups, 13.b1, avec pression sur le pion b7 - sans oublier le pion h7 en prise - Alireza Firouzja accusait déjà un gros retard à la pendule : 1h22 - 0h40, avant de continuer par 13...f5 après 33 minutes de réflexion. Alireza est prêt à rendre le pion.

Nepomniachtchi - Firouzja, 23...fxc8

14.g2 Légèrement moins précis était 14.xb7 xb7 15.xb7 0-0. 14...0-0!? 15.e3 a5 16.c4 f4!? Firouzja avait d'autres options, moins tranchantes. 17.d4 e5 18.b2!? xd4 19.xd4 e5!? À nouveau tranchant. 20.d5+ xd5 21.xd5+ h8 22.xb7 b8 23.xc8 fxc8 comme dans le diagramme.

À tort ou à raison, nous avons commencé à nous inquiéter de voir la position en finale ; une phase du jeu d'échecs dans laquelle Alireza n'a jamais vraiment brillé.

Nepomniachtchi - Firouzja, 35...h6

24.fd1 g8 25.xb8 xb8 26.d5 b4 27.xe5 fxg3 28.hxg3 xc4 29.a5 c6 30.g2 f7 31.f4 e7 32.e4 b6 33.f3 c6 34.f5 [34.g4!] 34...f7?! 35.g4 h6 et ce que nous craignions est arrivé, la position noire est complètement perdante à cause des pions centraux blancs et de la passivité de la Tour noire.

Nepomniachtchi - Firouzja, 41.f3

36.f4 e7 37.a4 b6 38.c4 d8 39.e5 b1 40.c6 b4+ 41.f3 Il n'y a plus grand-chose à faire pour les Noirs. 41...b5 42.e4 b4+ 43.d5 xg4 44.e6. Le Roi blanc est passé, c'est fini. 1-0 quelques coups plus tard.

Une défaite qui confirme la faiblesse d'Alireza Firouzja dans cette phase de jeu technique. Une faiblesse toute relative évidemment, qui contraste surtout par rapport à son bon jeu dans les ouvertures et le milieu de jeu.

Alireza Firouzja | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

Maxime Vachier-Lagrave vs Wesley So

Pas de surprise dans l'ouverture avec une défense berlinoise de l'Espagnole par Wesley So contre le 1.e4 de Maxime Vachier-Lagrave.

1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 f6 4.0-0 xe4 5.d4 d6 6.xc6 dxc6 7.dxe5 f5 8.xd8+ xd8... L'Américain a innové par un 16...g6!? au lieu de 16...a6 comme dans 1-0 (65) Karjakin,S (2775)-Aronian,L (2815) Beijing 2012. La rencontre est rapidement passée en finale : 17.xf5 xf5 18.d4 d7 19.e6 xe6 20.xe6 xe6 21.xe6 fxe6 22.xc7 f6 23.f1 a5 24.a4 avec un léger avantage blanc.

MVL - Wesley So, 24.a4

24...b5 25.b3! a7 26.b6 b7 27.xa5 bxa4 28.bxa4 b2 29.c3 a2 30.d6 xa4 31.b4 c5 32.xc5 xc3 33.xe6+ f7 34.e7+ f6 35.c7 Maxime Vachier-Lagrave a grapillé un pion, mais Wesley So est un excellent défenseur et les joueurs s'accordèrent pour partager le point au 43e coup.

MVL a cependant avoué qu'il n'était pas satisfait du résultat de cette partie, pour avoir laissé passer quelques occasions.

MVL - Wesley So, 35.c7

Fabiano Caruana vs Leinier Dominguez

Caruana - Dominguez, 20...f5

La défense Petroff entre Fabiano Caruana Leinier Dominguez a mené à la position du diagramme après 20...f5.

Les Blancs jouent et combinent par 21.xc5! xc5 22.xf5 xf5 23.d5 f2 24.xf7+ h8 Accrochez-vous, ce n'est pas terminé. 25.xf5 xe1 26.xe1 Et voilà !

Nous avons ici un bel exemple de la difficulté de comprendre les évaluations d'un module. Le 0.00 affiché par Stockfish 15 ne veut absolument rien dire !

Voir le diagramme ci-dessous.

Caruana - Dominguez, 26.xe1

Les Blancs ont sacrifié une qualité pour un pion, et surtout un formidable Cavalier en e5, qui forme avec la Dame un couple terriblement dangereux.

Selon la machine, le 0.00 se conservait avec 26...ad8! 27.h4 g6 28.f7 f8 29.c7=

Au lieu de ça, Leinier Dominguez va commettre une erreur décisive avec 26...f8?, mais Caruana ne trouve par le coup gagnant 27.d7! avec l'idée 28.f7+ g8?! 29.e7 c6 30.h6+ gxh6?! 31.g7+ h8 32.xh7+ g8 33.g7# et a joué 27.e4?!

Caruana - Dominguez, 37...a6

27...ad8 28.f5! b5 29.c6 c8 Surtout pas 29...d7? à cause de 30.b8! 1-0. 30.e7 ce8 31.h4?! 31.f6! d6 32.fxg7+ xg7 33.f5+ xf5 34.xe8 1-0. 31...d6 32.e4 d8 33.g6+ g8 34.d4 hxg6 35.xd6 xd6 36.fxg6 xg6 37.a4 a6 Fabiano Caruana n'a pas porté l'estocade et Leinier Dominguez a, selon la machine, de bonnes chances de sauver le demi-point. ½-½ au 46e coup.

Aucun doute à avoir, Fabiano Caruana a raté le gain !

Les pièces du rapide & blitz de Saint-Louis auront à peine eu le temps de retrouver leur boîte, qu'il sera déjà temps de les repositionner sur les échiquiers en vue de la Sinquefield Cup.

La cinquième et dernière étape du Grand Chess Tour 2022 est organisée dans la capitale des Échecs des États-Unis, à Saint Louis, dans l'État du Missouri. Le Norvégien Magnus Carlsen sera la tête d'affiche de ce tournoi d'Échecs classiques en tant qu'invité (wildcard). 

Site officiel https://grandchesstour.org/2022-grand-chess-tour/2022-sinquefield-cup avec parties en direct à partir de 20h heure française. Les spectateurs ne sont pas autorisés dans la salle du tournoi.

Programme : La cérémonie d'ouverture de la Sinquefield Cup aura lieu le 1er septembre au World's Fair Pavilion à Forest Park. Première ronde le 2 septembre, jour de repos le 7 septembre, départage de la Sinquefield Cup (si nécessaire), le 11 septembre, et départage pour le classement général du Grand Chess Tour le 12 septembre, là aussi, uniquement si cela s'avère nécessaire. 

Compétition à 10 joueurs, en 9 parties à la cadence de 90 minutes pour les 40 premiers coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Montant total des prix 350.000 dollars (environ 350.000 €), dont 100.000 dollars au premier (environ 100.000 €).

En 2021, le Français Maxime Vachier-Lagrave remportait en solitaire la Sinquefield Cup et terminait à la seconde place de l'ensemble du circuit du Grand Chess Tour 2021 derrière Wesley So.

Voir, voire revoir, les articles du Grand-Maître International Romain Edouard sur https://www.europe-echecs.com/art/sinquefield-cup-2021-8571.html

MVL | Photo Lennart Ootes
Alireza Firouzja | Photo Austin Fuller

Pour sa première visite à Saint-Louis, Alireza Firouzja a frappé fort en remportant le rapide et blitz. Le Chartrain a maintenant l'occasion de montrer en parties classiques s'il a digéré son échec du mois de juillet au tournoi des candidats. A-t-il mis de l'eau dans son vin, ou va-t-il poursuivre comme l'avait remarqué Anish Giri avec : « ... tout un répertoire basé sur un "must win" ! » ? Errare humanum est, perseverare diabolicum – Se tromper est humain, persévérer [dans l’erreur] est diabolique.

Résultats de la ronde 1 du vendredi 2 septembre 2022

Mamedyarov, Shakhriyar (2757)
½-½
½½
So, Wesley (2771)
Gambit de la Dame - 65 coups
Niemann, Hans Moke (2688)
½-½
½½
Aronian, Levon (2759)
Espagnole Berlinoise - 50 coups
Carlsen, Magnus (2861)
1-0
10
Nepomniachtchi, Ian (2792)
Gambit de la Dame - 43 coups
Firouzja, Alireza (2778)
½-½
½½
Caruana, Fabiano (2758)
Partie Anglaise - 34 coups
Dominguez Perez, Leinier (2745)
½-½
½½
Vachier-Lagrave, Maxime (2757)
Sicilienne Najdorf 6.♗e3 - 72 coups

Alireza Firouzja vs Fabiano Caruana

On peut être sûr d'une chose, Alireza Firouzja n'a pas l'intention de réciter de longues lignes d'ouverture. Face à Fabiano Caruana, son début 1.c4 c5 2.f3 f6 3.c3 c6 4.e3 e5 5.b3!? échappait déjà aux bases.  À l'opposé, Leinier Dominguez entraînait Maxime Vachier-Lagrave dans une Najdorf de 15 coups théoriques. De son côté, Magnus Carlsen suivait contre Ian Nepomniachtchi, une partie 0-1 (46) Anand,V (2788)-Carlsen,M (2801) Moscow 2009, ici aussi pendant 15 coups, avant d'innover après 10 minutes de réflexion.

Firouzja - Caruana, 10.xe5

Soyons honnêtes, le début alambiqué d'Alireza Firouzja n'a guère été loué par les commentateurs. Après ...d6 6.d3 e7 7.g3 0-0 8.g2 b4 9.d1! d5 10.xe5, les Blancs gagnent un pion, mais le prix à payer va être élevé. 10...dxc4 11.dxc4 xd1+ 12.xd1 g4 13.xg4 xg4+

Firouzja - Caruana, 14.d2!

14.d2! Si 14.f3?! e6 15.b3 f6 16.d2 fd8 ou 16...b5!? et les Blancs ont de sérieux problèmes. Le diagramme montre une position que personne n'aurait envie de jouer avec les Blancs, même si la machine affiche un 0.00 qui ne veut pas dire grand-chose. 14...ad8+ 15.d5 e6 16.e4 f5! 17.h3 f6

Firouzja - Caruana, 21.fxe4

18.e2 fe8 19.e3 c2 20.ac1 xe3 21.fxe3 fxe4 Dans le diagramme, Firouzja possède un clair avantage grâce à son Cavalier indélogeable en d5. Peter Svidler jugeait qu'après 22.xe6+! xe6 23.b3 Caruana allait souffrir pour sauver le demi-point. Le Français, peut-être à cause de la pression de la pendule, ou ayant jugé la position différemment, a joué 22.xf6+!? gxf6 23.xe6+ xe6 24.hd1 avec une complète égalité.

Firouzja - Caruana, 28...g5

24...ed6 25.xd6 xd6 26.d1 xd1 27.xd1 f7 28.e2 g6 28.f2 g5 avec une finale équilibrée. 29.f2 g5 30.h3= f5 31.g2 h5 32.f2 g5 33.g2 h5 34.f2 g5 ½-½

Alireza a avoué qu'il avait improvisé dans l'ouverture, qu'il souhaitait simplement jouer solide, parce qu'il n'est pas facile de passer du rapide et blitz à la cadence classique.

Alireza Firouzja et Fabiano Caruana | Photo Lennart Ootes

Leinier Dominguez vs Maxime Vachier-Lagrave

En retournant sur la partie entre Leinier Dominguez et Maxime Vachier-Lagrave 17.f2 b8 18.d3 d7 19.d2, si la position est compliquée - MVL possède un pion de plus - ce sont surtout les temps de réflexion qui attirent l'attention : 1h32 - 0h40. 19...5f6 20.a5 b6 21.d2 La vitesse à laquelle Dominguez débite ses coups est affolante. 21...c8!? Le « !? » est uniquement pour indiquer que ce n'était pas le coup prévu dans la préparation de l'Américain, qui marque une première réflexion de... 45 minutes pour le coup de l'ordinateur 22.g5

Dominguez - MVL, 19.d2

22...c5 23.xc5 dxc5 24.b3 d5!? Maxime Vachier-Lagrave décide de rendre le pion. 25.xe7 xe7 26.xa6 cd8. Le problème est évidemment la sécurité du Roi noir.

27.c4 f5 28.xf7!? Leinier Dominguez se décide pour un sacrifice de qualité pour deux pions. 28...d4 29.xg6 xb3 30.cxb3 d4 31.e2 hd8 32.e4 c4

Dominguez - MVL, 26.cd8

33.bxc4 xc4 34.xc4 xc4 35.c1 c7 36.xc7 xc7 37.c2 b5 38.b4 g8 39.b3 b6 40.a4 bxa4+ 41.xa4 La nulle sera signée au 72e coup, mais c'est le Français qui jouait pour le gain !

Dominguez - MVL, 38.b4
Maxime Vachier-Lagrave | Photo Lennart Ootes

Magnus Carlsen vs Ian Nepomniachtchi

Carlsen - Nepomniachtchi, 23.e1

Et Magnus Carlsen dans tout ça ? Et bien, on peut dire que le Norvégien connaît parfaitement Ian Nepomniachtchi. Un début de partie tranquille : 1.d4 f6 2.c4 e6 3.f3 d5 4.cxd5 exd5 5.c3 c6 6.f4 f5 7.e3... Une mise en place des pièces tout aussi calme, en guettant le moment où son adversaire va s'impatienter. Ainsi après 23.e1 le Russe a pris une décision par 23...c5!? 24.xc5 xc5 25.dxc5 xc5 26.d2.

Carlsen - Nepomniachtchi, 28...a5

Sans être perdante, la décision de Nepomniachtchi offre un avantage aux Blancs après 26...he8 27.b4 b6 28.b5 a5, comme dans le diagramme. Carlsen ingurgite un pion avec 29.xa5 xa5 30.xa5 d6 31.f2 et il ne reste plus au Challenger qu'à lutter pour arracher le demi-point !

Carlsen - Nepomniachtchi, 33...d7

Et comme on le sait, la défense passive n'est pas le point fort de « Nepo ». 31...e7?! 32.d1 h8?! Les Noirs partent à la recherche d'un contre-jeu illusoire. 33.g5 d7 3