Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Rondes 9 & 10 du Tata Steel

Jour de repos. Aronian possède un point d'avance sur Ivanchuk dans le «A». Harikrishna domine toujours le «B» et Turov le «C». [Le compte-rendu vidéo du GM Robert Fontaine]

Première ronde le 14 Janvier 2012 à partir de 13 h 30 (dernière ronde le 29 janvier à 12 h 00). Jours de repos les 18, 23 et 26 Janvier. Cadence : 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Wijk aan Zee n'impose aucune interdiction de nulle par consentement mutuel, pas de victoire à 3 points non plus, tout en proposant une cadence de jeu qui permet de jouer correctement les finales. 

Les résumés et vidéos des rondes 1 & 2 sur www.europe-echecs.com/rondes-1-2-du-tata-steel

Les résumés et vidéos des rondes 3 & 4 sur www.europe-echecs.com/rondes-3-4-du-tata-steel

Les résumés et vidéos des rondes 5 & 6 sur www.europe-echecs.com/rondes-5-6-du-tata-steel

Les résumés et vidéos des rondes 7 & 8 sur www.europe-echecs.com/rondes-7-8-du-tata-steel

Site officiel www.tatasteelchess.com et parties en direct www.tatasteelchess.com/livegames

Voir aussi http://twitter.com/tatasteelchess et www.facebook.com/pages/Tata-Steel-Chess

Nos remerciements à Mark Crowther de The Week In Chess pour les pgn et les tableaux.

Sans oublier les superbes photos de Fred Lucas www.fredlucas.eu

Coup de tonnerre dans la ronde 9 du Tata Steel 2012 avec la défaite de Magnus Carlsen. Par le GMI Robert Fontaine.
Classement du groupe «A» après la ronde 10 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 1 2 3 4 Score
1. Aronian, Levon g ARM 2805 * ½ 0 . 1 1 ½ 1 1 ½ 1 . 1 . 2946
2. Ivanchuk, Vassily g UKR 2766 ½ * ½ . ½ ½ ½ ½ . ½ 1 . 1 1 2861
3. Carlsen, Magnus g NOR 2835 1 ½ * ½ ½ ½ . . 0 . ½ 1 1 ½ 6 2825
4. Radjabov, Teimour g AZE 2773 . . ½ * ½ ½ ½ ½ 1 ½ ½ ½ . 1 6 2817
5. Caruana, Fabiano g ITA 2736 0 ½ ½ ½ * ½ ½ ½ 1 1 . . ½ . 2802
6. Nakamura, Hikaru g USA 2759 0 ½ ½ ½ ½ * . . ½ ½ ½ 1 . 1 2797
7. Van Wely, Loek g NED 2692 ½ ½ . ½ ½ . * ½ . ½ ½ ½ ½ ½ 5 2750
8. Kamsky, Gata g USA 2732 0 ½ . ½ ½ . ½ * 1 . 0 ½ ½ 1 5 2746
9. Karjakin, Sergey g RUS 2769 0 . 1 0 0 ½ . 0 * 1 1 0 . 1 2721
10. Topalov, Veselin g BUL 2770 ½ ½ . ½ 0 ½ ½ . 0 * . ½ ½ ½ 4 2679
11. Giri, Anish g NED 2714 0 0 ½ ½ . ½ ½ 1 0 . * 1 0 . 4 2691
12. Gelfand, Boris g ISR 2739 . . 0 ½ . 0 ½ ½ 1 ½ 0 * ½ ½ 4 2679
13. Gashimov, Vugar g AZE 2761 0 0 0 . ½ . ½ ½ . ½ 1 ½ * ½ 4 2678
14. Navara, David g CZE 2712 . 0 ½ 0 . 0 ½ 0 0 ½ . ½ ½ * 2566
Résultats de la ronde 10 du tournoi «A»
Topalov, Veselin (2770) - Caruana, Fabiano (2736) : 0-1 (39) Sicilienne Paulsen
Giri, Anish
(2714) - Aronian, Levon (2805) : 0-1 (43) Gambit Dame
Navara, David (2712) - Ivanchuk, Vassily (2766) : 0-1 (41) Défense Benoni
Gelfand, Boris (2739) - Gashimov, Vugar (2761) : ½-½ (25) Ouest-Indienne
Radjabov, Teimour (2773) -
Van Wely, Loek
(2692) : ½-½ (40) Hollandaise Stonewall
Karjakin, Sergey (2769) - Kamsky, Gata (2732) : 0-1 (40) Espagnole fermée
Nakamura, Hikaru (2759) - Carlsen, Magnus (2835) : ½-½ (21) Slave Chebanenko

Le résumé de la ronde 10 du tournoi «A»

La question du jour était de savoir comment allait réagir Carlsen après sa défaite de la veille. Dans une défense Slave Chebanenko avec 4...a6– même si cette ligne devrait porter le nom de Skripchenko, puisque c'est en fait le père d'Almira qui a joué ce coup le premier – il était cependant difficile de jouer pour le gain si Nakamura souhaitait annuler. Ce fut le cas, et la partie s'est arrêtée dès le 21e coup.

« 2 jours de repos cette semaine, lundi et jeudi. Aronian et moi avons fait nulle avec les Blancs dimanche dernier et nous partagions alors la 1ère place avec +3. Ma nulle fut en finale légèrement meilleure. Il a bien défendu et j'ai laissé mon avantage s'échapper juste avant le 1er contrôle du temps.

Dans les rondes 9 et 10 Aronian a pris la tête en battant Caruana puis Giri, en partie grâce à une excellente préparation. Mon propre jeu a été très critiquable. J'ai gaffé en début de milieu de partie en permettant le plus ou moins décisif ...d4! et j'ai commis d'autres erreurs dans cette partie jusqu'à ma défaite finale.

Hier, contre Nakamura, j'ai égalisé après l'ouverture, mais après l'échange des Fous de cases blanches j'ai accepté sa précoce proposition de nulle car il y avait peu de jeu dans la position.

Ivanchuk est actuellement 2e avec 6,5 points, après 2 victoires consécutives. On va entrer dans le dernier week-end, je suis 3e ex-aequo en compagnie de Radjabov, qui s'en est sorti avec une nulle au 40e coup dans un position perdante.

Tout ce que je peux faire c'est d'essayer de jouer le mieux possible et espérer améliorer ma position au classement dans ce tournoi. Vendredi j'ai les Blancs contre un Topalov hors de forme, puis j'aurai les Blancs contre Kamsky et les Noirs contre Van Wely. » 

Magnus Carlsen, le 25-01-2012, sur www.arcticsec.no

Giri-Aronian, Après 20...Tf8

La partie du jour est évidemment la rencontre entre Anish Giri et Levon Aronian. Après l'avoir emporté relativement facilement contre Fabiano Caruana lors de la ronde précédente grâce à une préparation maison, l'Arménien bisse, et cette fois c'est le jeune néerlandais qui est attiré dans ses filets. Levon commence par le nouveau coup 8...Cb6, au lieu de 8...Cd5 et surtout 8...c5, connus d'Aronian puisqu'il a joué ces positions avec les Blancs, qui place ensuite le fort sacrifice de qualité 13...Txf3 ! Après 20 coups, dans la position ci-contre, les Noirs ont un pion pour l'échange Tour/Fou, le pion f3 est faible et les Tours blanches inactives. Aronian ne risque rien. Sans contre-jeu actif, le leader a tout le temps de ramener contre Cavalier de b6 en h4, d'où il engrange un second pion pour la qualité. Aronian a l'avantage. Le Fou en c6 a lui aussi le temps de se replacer via e8, prêt à exploiter les faibles cases blanches autour du Roi ennemi.  En grand zeitnot, Giri ne peut rien opposer de concret à son adversaire et s'incline. Une partie très instructive. 

Giri-Aronian, Après 41.Ta2

La fin de la partie est superbe. Dans la position ci-contre, les Blancs viennent de jouer 41.Ta2 et Aronian place le magnifique : 41...Ce1!!, avec l'idée d'attirer la Tour h1 en e1 et clouer ainsi le Cavalier e2. Après 42.Txe1, sinon 42...Cd3+ est mortel, l'Arménien achève la combinaison par le terrible 42...Df4+!! Les Blancs doivent jouer 43.Rd1 (si, 43.Cxf4 Txe1#) et après 43...De4 les Blancs ont abandonné devant le mat imparable 44...Dd3+ 45.Rc1 Db1#

Levon Aronian : « C'était une partie très compliquée. J'ai joué 8...Cb6 qui n'est peut-être pas le meilleur coup, mais les Blancs doivent jouer. Je pense qu'Anish n'a pas évalué correctement la position statique. Je pense qu'après 13.Ff3 la position est peut-être peu claire, mais c'est facile à jouer pour les Noirs, j'ai un plan simple. Après ça, il a commencé à jouer vraiment mal, il a commis des imprécisions peut-être parce qu'il n'était plus dans sa préparation. A la fin c'est devenu facile pour moi. C'était une bonne stratégie de provoquer un déséquilibre matériel contre lui et un jeu basé sur le dynamisme. Ça dépend essentiellement si vous êtes ou non préparé. Je connaissais cette position, je l'avais analysé profondément, au moins jusqu'à 14...Fd6. Je connaissais aussi toutes les idées. Il y aussi des idées pour les Blancs, mais quand vous ne connaissez pas c'est très dur devant l'échiquier. » 

Veselin Topalov n'avait certainement pas vu la menace de Fabiano Caruana, sinon il aurait joué 23.g3 au lieu de 23.Fb3 ?! En effet, il fallait voir 23...Cg4 ! suivi de 24...Txe4 ! et de la fourchette en f2 qui récupère la Tour avec un pion de plus. Refusant de jouer passif, le Bulgare préfère sacrifier sa Dame contre Tour et Cavalier. Toutefois, Topalov est loin de son meilleur niveau et le normal et logique 30.Tde1 est en réalité une grave faute qui coûte la partie. Le fort 30...g5 ! de Caruana découvre le Roi blanc et la fin arrive très vite. 

Décidément, Sergey Karjakin fait un tournoi bien étrange. Une seule nulle en 10 parties ! Aujourd'hui, face à l'Américain Gata Kamsky, le Russe se lance à l'attaque dans une Espagnole fermée. Kamsky se défend parfaitement et les assauts de son adversaire s'essoufflent aux alentours du 30e coup. Gata passe ensuite à la contre-attaque sur le Roi blanc à découvert. En 10 coups l'affaire est enlevée.

Gata Kamsky : « Je pense que je me suis trompé dans l'ouverture, car il était mieux. Quand j'ai joué 18...Dc7 je pense qu'il a oublié que je pouvais retirer le Fou en d8. L'idée était d'avoir la paire de Fous et là les Blancs ont l'avantage. Il est rentré dans la variante 22.Cf5 Fxf5 23.exf5, car il pensait pouvoir installer un Cavalier en e4 et avoir la paire de Fous. Cependant, après 23...Dc6, les Noirs sont mieux car il n'y a pas de tactique et ils n'ont qu'a pousser les pions. Une partie très étrange. »

Karjakin a battu Carlsen, pensez-vous que ça a influencé son humeur ?

 - « Je crois que ça explique pourquoi il a autant tenté de gagner, mais parfois vous vous faites contrer. » 

Navara-Ivanchuk, après 30.Fxf5?

David Navara est certainement le joueur du « A » le plus en méforme. Opposé à l'imprévisible Vassily Ivanchuk, l'Ukrainien se lance dans une défense Benoni, toujours très risquée, mais qui démontrait les intentions agressives de Vassily. Tout n'allait pas trop mal pour le Tchèque jusqu'à 30.Fxf5 ? (position ci-contre) sans doute avec l'idée de passer en finale de pièces lourdes, mais c'était oublier le coup intermédiaire 30...Te2 ! qui menace mat ! Les Blancs alors doivent donner la Dame pour Tour et Fou mais, décontenancé par cette mauvaise surprise, Navara bafouille ensuite un ou deux coups, un pion noir en profite pour se faufiler et l'avantage noir passe à décisif. 

Vassily Ivanchuk : « Je suis en forme en ce moment. Dans la partie d'aujourd'hui, il a commis une erreur avec 25.Fe2. La position était à peu près égale, il aurait pu jouer 28.Ta4 au lieu de 28.g3, mais ce n'était pas simple. Néanmoins, j'étais en manque de temps et je ne sais pas si tout est correct. »

Nous pensions que c'était juste une erreur de retransmission, mais non, sur son 40e coup Teimour Radjabov a réellement gaffé par 40.Df3??. L'Azéri offre immédiatement le match nul et Van Wely, dont l'horloge affichait seulement 50 secondes, a accepté la proposition. Dans la position finale les Noirs ont en réalité un avantage décisif que les deux rivaux n'ont pas remarqué : 40...Ta2! 41.Tg2 Txg2 42.Rxg2 Tg4+ et les Blancs perdent. Information d'Evgeny Surov de www.chess-news.ru à Wijk aan Zee.

Loek van Wely : « Teimour m'a proposé la nulle alors qu'il ne me restait que 50 secondes pour mon dernier coup, j'étais un peu suspicieux, mais il fallait que je prenne une décision. Sa proposition m'a semblé raisonnable. Après la partie on m'a dit que les ordinateurs évaluaient la position à +5.00 en ma faveur, mais bon, c'était de toute façon une partie intéressante. »

Est-ce que Teimour a vu qu'il avait gaffé ?

 - « Je ne le pense pas, il n'est pas du genre à proposer nulle s'il a gaffé. Certains joueurs le font, par couardise, mais vous ne voyez pas ça chez les grands-maîtres du top mondial. »

10 nulles dans le tournoi, ça vous était déjà arrivé ?

- « Il m'est arrivé de faire 11 nulles ici à Wijk aan Zee, donc je dois encore m'employer pour battre mon record. (c'est évidemment du 2e degré).

Voici le classement Elo calculé après chaque partie du site www.2700chess.com

# Nom Pays Elo +/− Nb Age
1 Carlsen Norway 2833.8 −1.2 10 21 (30.11.1990)
2 Aronian Armenia 2826.5 +21.5 11 29 (06.10.1982)
5 Radjabov Azerbaijan 2779.3 +6.3 10 24 (12.03.1987)
6 Ivanchuk Ukraine 2769.0 +3.0 20 42 (18.03.1969)
7 Nakamura United-States 2767.1 +8.1 20 24 (09.12.1987)
9 Karjakin Russia 2762.4 −6.6 10 22 (12.01.1990)
11 Topalov Bulgaria 2757.3 −12.7 10 36 (15.03.1975)
12 Caruana Italy 2753.0 +17.0 20 19 (30.07.1992)
16 Gashimov Azerbaijan 2738.8 −22.2 13 25 (24.07.1986)
18 Kamsky United-States 2734.0 +2.0 10 37 (02.06.1974)
20 Gelfand Israel 2730.7 −8.3 10 43 (24.06.1968)
23 Giri Netherlands 2725.7 +11.7 20 17 (28.06.1994)
32 Navara Czech-Republic 2709.1 −2.9 18 26 (27.03.1985)
Sergey Karjakin | Photo © www.fredlucas.eu
Classement du groupe «B» après la ronde 10 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 1 2 3 4 Score
1. Harikrishna, Pentala g IND 2665 * ½ . 1 ½ . 1 ½ . 1 1 1 ½ 1 8 2830
2. L'Ami, Erwin g NED 2596 ½ * . ½ 1 ½ ½ . 0 1 . 1 1 1 7 2739
3. Motylev, Alexander g RUS 2677 . . * ½ 1 ½ ½ ½ 1 1 . 1 ½ ½ 7 2741
4. Bruzon Batista, Lazaro g CUB 2691 0 ½ ½ * ½ ½ . 1 . ½ 1 . 1 1 2712
5. Tiviakov, Sergei g NED 2677 ½ 0 0 ½ * 1 ½ 1 0 . 1 ½ . . 5 2618
6. Reinderman, Dimitri g NED 2581 . ½ ½ ½ 0 * 1 0 . ½ 1 . ½ ½ 5 2604
7. Nyzhnyk, Illya g UKR 2568 0 ½ ½ . ½ 0 * ½ ½ . 0 1 1 . 2574
8. Potkin, Vladimir g RUS 2684 ½ . ½ 0 0 1 ½ * 0 ½ ½ ½ . . 4 2541
9. Ernst, Sipke g NED 2606 . 1 0 . 1 . ½ 1 * 0 0 0 0 ½ 4 2517
10. Lahno, Kateryna g UKR 2557 0 0 0 ½ . ½ . ½ 1 * ½ . ½ ½ 4 2537
11. Timman, Jan H g NED 2571 0 . . 0 0 0 1 ½ 1 ½ * ½ . ½ 4 2537
12. Vocaturo, Daniele g ITA 2545 0 0 0 . ½ . 0 ½ 1 . ½ * 1 ½ 4 2534
13. Cmilyte, Viktorija g LTU 2503 ½ 0 ½ 0 . ½ 0 . 1 ½ . 0 * ½ 2490
14. Harika, Dronavalli g IND 2516 0 0 ½ 0 . ½ . . ½ ½ ½ ½ ½ * 2489
Résultats de la ronde 10 du tournoi «B»
Motylev, Alexander (2677) - Ernst, Sipke (2606) : 1-0
Harikrishna, Pentala (2665) - Vocaturo, Daniele (2545) : 1-0
Reinderman, Dimitri (2581) - Nyzhnyk, Illya (2568) : 1-0
Bruzon, Lazaro (2691) - Tiviakov, Sergei (2677) : ½-½
Lahno, Kateryna (2557) - Potkin, Vladimir (2684) : ½-½
Dronavalli, Harika (2516) - Timman, Jan (2571) : ½-½
Cmilyte, Viktorija (2503) - L'Ami, Erwin (2596) : 0-1

Le résumé de la ronde 10 du tournoi «B»

Enorme gaffe de Daniele Vocaturo qui ne voit pas une menace de mat sur la huitième rangée. Pentala Harikrishna possède un point d'avance sur Motylev. Un joueur indien dans le tournoi « A » l'année prochaine serait une aubaine pour le sponsor indien Tata Steel.

Belle partie positionnelle d'Alexander Motylev. Le Russe conserve un petit mais durable avantage, puis gagne un pion, puis deux, avant de passer en finale. Le temps pour Sipke Ernst de récupérer sur l'aile-Dame un des pions perdus et la partie était décidée sur l'aile-Roi.

Pour Illya Nyzhnyk les ennuis ont commencé à cause d'un embouteillage sur l'aile-Roi qui l'a obligé à donner son Fou du fianchetto. Dimitri Reinderman s'empare ensuite du pion d6 et toute la position noire devient difficile. Quelques coups plus tard le Néerlandais possède deux pions d'avance et la victoire ne peut plus lui échapper.

Cmilyte-L'Ami, après 77...Dg5

Erwin L'Ami se sent pousser des ailes et, ne voulant plus perdre de terrain sur le leader Harikrishna, a tout tenté contre Viktorija Cmilyte même si la position était équilibrée. Comptant sans doute sur la fatigue accumulée par son adversaire, le Néerlandais va tourner et tourner encore jusqu'à gagner un pion. La Lituanienne résiste parfaitement et entre dans une finale de Dames qui aurait dû mener à la nulle. Dans la position du diagramme ci-contre, malgré le pion de moins, il fallait néanmoins jouer: 78.Dxg5+! Rxg5 79.b4 ! f4 80.bxa5 f3 81.a6 f2 82.a7 f1=D 83.a8=D et nulle. Mais voilà, avec 1 minute à la pendule les Blancs ne peuvent pas calculer cette ligne et jouent 78.De6?! Après 78...Df4! 79.Dg8+ Rh3 80.Dh8+ Rg2, etc. L'Ami arrache la victoire après 7 heures de jeu !

Alexander Motylev | Photo @ www.fredlucas.eu
Classement du groupe «C» après la ronde 10 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 1 2 3 4 Score
1. Turov, Maxim g RUS 2645 * ½ . . ½ ½ ½ 1 . 1 1 1 1 1 8 2674
2. Tikkanen, Hans g SWE 2549 ½ * ½ ½ . . 1 . 1 1 0 1 1 1 2613
3. Adhiban, Baskaran g IND 2561 . ½ * ½ ½ 1 1 ½ ½ . 1 . 1 ½ 7 2586
4. Brandenburg, Daan g NED 2527 . ½ ½ * ½ ½ ½ ½ ½ . 1 1 . ½ 6 2532
5. Sadler, Matthew D g ENG 2660 ½ . ½ ½ * . ½ ½ ½ ½ 1 ½ 1 . 6 2500
6. Grover, Sahaj m IND 2532 ½ . 0 ½ . * 1 ½ 1 1 . ½ 0 1 6 2499
7. Paehtz, Elisabeth m GER 2454 ½ 0 0 ½ ½ 0 * 1 1 . ½ ½ . . 2463
8. Tania, Sachdev m IND 2411 0 . ½ ½ ½ ½ 0 * ½ 1 ½ ½ . . 2442
9. Goudriaan, Etienne f NED 2279 . 0 ½ ½ ½ 0 0 ½ * 1 . . ½ 1 2424
10. Schut, Lisa wm NED 2290 0 0 . . ½ 0 . 0 0 * 1 ½ 1 1 4 2380
11. Hopman, Pieter   NED 2342 0 1 0 0 0 . ½ ½ . 0 * . 1 0 3 2322
12. Danielian, Elina g ARM 2490 0 0 . 0 ½ ½ ½ ½ . ½ . * ½ 0 3 2319
13. Haast, Anne wm NED 2290 0 0 0 . 0 1 . . ½ 0 0 ½ * 1 3 2318
14. Ootes, Lars   NED 2326 0 0 ½ ½ . 0 . . 0 0 1 1 0 * 3 2301
Résultats de la ronde 10 du tournoi «C»
Hopman, Pieter (2342) - Tikkanen, Hans (2549) : 1-0
Grover, Sahaj (2532) - Ootes, Lars (2326) : 1-0
Sadler, Matthew (2660) - Haast, Anne (2290) : 1-0
Sachdev, Tania (2411) - Schut, Lisa (2290) : 1-0
Paehtz, Elisabeth (2454) - Turov, Maxim (2645) : ½-½
Brandenburg, Daan (2527) - Danielian, Elina (2490) : 1-0
Adhiban, Baskaran (2561) - Goudriaan, Etienne (2279) : ½-½

Le résumé de la ronde 10 du tournoi «C»

Dans une défense Carao-Kann avec 4...Cf6 et 5...gxf6 Maxim Turov se retrouve un peu moins bien contre Elisabeth Paehtz après l'ouverture. Le Russe ne prend alors aucun risque et propose de répéter les coups. L’Allemande n'insiste pas et accepte.

Grosse surprise dans cette 10e ronde. Hans Tikkanen qui venait de rejoindre le leader Maxim Turov se fait piéger par Pieter Hopman, lanterne rouge ! Les Blancs s'infiltrent dans l'aile-Dame des Noirs, les pions a6, c6 et d5 succombent, et le pion blanc sur la colonne « ç » file vers la promotion.

Anne Haast craque avant le 30e coup et offre l'occasion à Matthew Sadler de se replacer dans le peloton de tête. Lars Hoost, avec les Noirs, donne son pion h4 sans aucune raison et erre ensuite quelques coups sur l'aile-Dame avec Dame et Cavalier. Il n'en fallait pas plus pour Sahaj Grover pour bien placer ses pièces sur l'aile-Roi et forcer l'abandon de son adversaire face à un mat en 1 coup. 

Incroyable gaffe de Lisa Schut opposée à Tania Sachdev. Dans une finale Tour et Fou contre Fou, normalement nulle, la Néerlandaise joue la seule idée qu'il ne fallait pas et doit donner son Fou pour éviter le mat ! Elina Danielan a souffert toute la partie et a dû s'incliner face à Daan Brandenburg.

Tania Sachdev | Photo © www.chess-news.ru
Résultats de la ronde 9 du tournoi «A»
Nakamura, Hikaru (2759) - Topalov, Veselin (2770) : ½-½ (37) Anglaise
Carlsen, Magnus (2835) - Karjakin, Sergey (2769) : 0-1 (60) Ouest-Indienne
Kamsky, Gata (2732) - Radjabov, Teimour (2773) : ½-½ (55) Espagnole fermée
Van Wely, Loek
(2692) - Gelfand, Boris (2739) : ½-½ (19) Nimzo-Indienne
Gashimov, Vugar (2761) - Navara, David (2712) : ½-½ (40) Espagnole Berlinoise
Ivanchuk, Vassily (2766) -
Giri, Anish
(2714) : 1-0 (57) Gambit Dame
Aronian, Levon (2805) - Caruana, Fabiano (2736) : 1-0 (47) Reti

Le résumé de la ronde 9 du tournoi «A» par le GMI Robert Fontaine 

 

Nakamura - Topalov : ½-½

Quelle préparation du Bulgare ! Après 10 coups son Roi est en "d8", mais il possède une forte initiative.

Position après 10...Rd8

La pression sur le Roi Blanc est immédiate avec 11...Te8 à suivre. Nakamura accuse une heure de retard. L'Américain ne trouve pas les meilleurs coups et les Noirs prennent l'avantage. Petit à petit, Topalov laisse filer son avantage, signe de méforme. La nulle est finalement signée.

Carlsen - Karjakin : 0-1

Petit avantage Blanc dans une Ouest-Indienne solide. Karjakin développe ses pièces et c'est le Norvégien qui craque en milieu de jeu !

Position après 18.Ce4?

Le Russe saute sur l'occasion pour mettre son pion "d" en valeur avec 18...Fxe4! 19.Fxe4 d3! La Tour en "a8" est alors imprenable à cause de d2-d3. Karjakin gagne donc un pion, puis un deuxième, obtenant une finale complètement gagnante.

Sergey Karjakin : « Il m'a donné une chance dont j'ai totalement profité. Après l'ouverture, je pense que la position était plus ou moins égale, mais il a gaffé après 17.f4 d4 18.Ce4 Fxe4 19 Fxe4 d3, les Noirs sont nettement mieux. La position était réellement mauvaise pour les Blancs et j'ai réussi à gagner. Après avoir réussi à mettre mon pion en d3 c'est très dur pour les Blancs de défendre et ça montre à quel point ma position est bonne. C'est ma première victoire contre Magnus en parties longues, je l'avais déjà battu en rapide. »

Kamsky - Radjabov : ½-½

Kamsky n'obtient rien de son espagnole fermée. L'Américain possède un avantage symbolique mais au fur et à mesure que les pièces s'échangent, la position s'applanit. La partie dure assez longtemps mais reste équilibrée. Nulle.

Van Wely - Gelfand : ½-½

Le Néerlandais traite de manière originale la Nimzo-Indienne avec 4.Cf3 en optant ensuite pour 13.0-0-0!? Gelfand échange les Dames rapidement, égalise, et signe la nulle en 19 coups.

Gashimov - Navara : ½-½

L'Azéri est un peu mieux dans une Espagnole berlinoise aux allures d'Italienne. Le joueur tchèque est d'humeur agressive et pousse les pions qui protègent son Roi. Sans doute un peu loin car Gashimov contre sur la colonne "h" obtenant un net avantage ! Gashimov rate un joli sacrifice de Tour qui gagnait, s'emmêle les pinceaux et doit lâcher le demi-point. Grosse déception!

Ivanchuk - Giri : 1-0

Variante tendue choisit par Giri. L'Ukrainien semble mieux et joue vite, en confiance. L'Ukrainien possède pendant toute la partie un léger avantage. Ivanchuk semble rater le gain en zeitnot, mais possède toujours un petit plus en finale de Tours. Finalement, la technique de l'Ukrainien, ou le manque de technique du Néerlandais c'est selon, pousse Giri à la faute et Vassily marque le point entier !

Vassily Ivanchuk : « J'ai dû me battre, il y a beaucoup d'erreurs des deux côtés. La finale de pions est gagnante, mais la finale de Tours je n'en suis pas sûr. Je m'attendais à 47...Re6 au lieu de 47...Tb7 et là, après 48.Th6+ Re7 les Noirs ont de bonnes chances de nulle. »

Aronian - Caruana : 1-0

Caruana prend tous les risques dans l'ouverture Anglaise en allant chercher le pion "e5". Aronian obtient un bon jeu de pièces en compensation. Caruana va chercher un 2e pion mais doit pour cela donner une qualité. Décision étrange car Aronian est immédiatement gagnant; la chasse au Cavalier en "a8" prenant énormément de temps. En deux heures de jeu l'Arménien possède un avantage décisif ! Caruana tente alors le tout pour le tout en sacrifiant une pièce pour des pions centraux.

Position après 28...d4

Caruana réussit presque à renverser la tendance, mais une ultime gaffe laisse le point à Aronian, qui prend seul les commandes du Tata Steel 2012 ! 

Levon Aronian : « J'avais une très bonne position après l'ouverture, j'ai réussi à amener mon adversaire dans ma préparation et je semblais m'acheminer vers une victoire facile, mais j'ai commencé à me compliquer la vie à chaque coup. Je ne sais pas quelle est sa dernière erreur, mais je sais où sont les miennes. Au lieu de 27.Te1 je peux jouer 27.De7, c'est plus simple. J'ai oublié que je ne peux pas protéger le pion f4 et quand il tombe il a un peu de contre-jeu. Mais nous sommes habitués à jouer en commettant des erreurs dans des tournois si longs. »

Vugar Gashimov | Photo © www.fredlucas.eu
Résultats de la ronde 9 du tournoi «B»
Cmilyte, Viktorija (2503) - Motylev, Alexander (2677) : ½-½
L'Ami, Erwin (2596) - Dronavalli, Harika (2516) : 1-0
Timman, Jan (2571) - Lahno, Kateryna (2557) : ½-½
Potkin, Vladimir (2684) - Bruzon, Lazaro (2691) : 0-1
Tiviakov, Sergei (2677) - Reinderman, Dimitri (2581) : 1-0
Nyzhnyk, Illya (2568) - Harikrishna, Pentala (2665) : 0-1
Vocaturo, Daniele (2545) - Ernst, Sipke (2606) : 1-0

Le résumé de la ronde 9 du tournoi «B»

Sans doute sous l'impulsion d'Alexander Morozevich, la défense française est un peu plus souvent jouée ces derniers temps. Néanmoins, cette défense n'est pas toujours facile à manier et le problème du « mauvais » Fou reste souvent à régler. Dimitri Reinderman en a fait les frais aujourd'hui face à Sergei Tiviakov. Les opérations tactiques ont débuté alors que le Fc8 et la Ta8 étaient encore au garage et la partie est rapidement devenue très laide pour Reiderman. 17...Cxe2+, pour éliminer des pièces, aurait sans doute été mieux que 17...Db4 ?! et 18...Dxb5 valait mieux que 18...Txf4 ?!. Encore fallait-il trouver le très fort coup de Tiviakov : 20.Dc7 ! qui gagne la qualité dans des conditions beaucoup plus favorables que si elle avait été prise immédiatement après 18...Txf4?!. Le coup 20...Cg6 ?! n'a fait qu'accélérer une défaite déjà programmée.

Nous vous l'avions fait remarquer dans la vidéo de la ronde 8, la fatigue aidant, des gaffes émaillent de plus en plus les parties des tournois « B » et « C ». Le 17...Txc4 ?? d'Harika Dronavalli, dans le tournoi « B », lui a coûté très cher aujourd'hui. Erwin L'Ami intercale d'abord 18.exf7+ Rf8, et après l'astucieux 19.Rh1 ! si l'Indienne a bien une pièce de plus, son Roi est grand danger à cause du petit pion f7 qui se trouve à un pas de la promotion !

Lanterne rouge du tournoi alors qu'il avait brillé l'année dernière, l'Italien Daniele Vocaturo a profité de la faute de son adversaire Sipke Ernst : 20...Tfd8 ?. Une faute peu évidente à déceler cependant, puisqu'il fallait encore trouver le très fort 21.Fd5 !. Le Néerlandais tente d'éviter les pertes matériel, mais offre ainsi l'occasion à l'Italien d'en sacrifier pour une attaque de mat sur le Roi noir complètement abandonné par ses troupes. Le Néerlandais fonce tête baissé dans le filet tendu par Vocaturo et abandonne juste avant le mat.

Le gain d'une pièce a coûté la partie à Illya Nyzhnyk. Pentala Harikrishna offre un Cavalier en a6 pour occuper la seconde rangée avec ses Tours et le jeune ukrainien est dans les cordes ! 28.Te1 croyait parer au moins les menaces de mat, mais c'était oublier le terrible 28...d3 ! qui met un terme à la rencontre.

Vladimir Potkin – Lazaro Bruzon a été une autre histoire de Tours noires doublées sur la seconde rangée. Légèrement moins bien, les Blancs tardent à chasser un Cavalier noir superbement posté en e4 et les Noirs jouent d'abord 25...Ta2 et le champion d'Europe gaffe tout de suite par 26.Fe1 ??. Après 27...Tcc2 l'attaque du Cubain est irrésistible et Potkin abandonne avant de se voir asséner un mat.

Illya Nyzhnyk | Photo © www.fredlucas.eu
Résultats de la ronde 9 du tournoi «C»
Adhiban, Baskaran (2561) - Hopman, Pieter (2342) : 1-0
Goudriaan, Etienne (2279) - Brandenburg, Daan (2527) : ½-½
Danielian, Elina (2490) - Paehtz, Elisabeth (2454) : ½-½
Turov, Maxim (2645) - Sachdev, Tania (2411) : 1-0
Schut, Lisa (2290) - Sadler, Matthew (2660) : ½-½
Haast, Anne (2290) - Grover, Sahaj (2532) : 1-0
Ootes, Lars (2326) - Tikkanen, Hans (2549) : 0-1

Le résumé de la ronde 9 du tournoi «C»

Quels retournements de situation dans la partie Baskaran Adhiban vs. Pieter Hopman ! Dès l'ouverture le joueur indien sacrifie son pion « g » contre l'ordre des coups moderne de la défense Philidor. Après 20 coup les Blancs n'ont qu'un pion pour un Cavalier, mais ils ont coincé le Roi noir au centre et Hopman doit trouver les « seuls coups » pour survivre. Toutefois, en cherchant à valoriser ses trois pions à l'aile-Dame, Adhiban laisse le temps à son adversaire de sortir ses pièces et c'est la contre-attaque ! 31...Cf6 !, qui forçait des échanges était plus fort que 31...Txe4, mais les Noirs conservent l'avantage. En zeitnot réciproque les mauvais coups s'enchaînent : 36.Fe3 ?! et 37.Df3 ? Df6 ?? (qui ne prend pas la pièce laissée en prise), par exemple. Pourtant, c'est une fois le premier contrôle du temps passé que Pieter Hopman va commettre sa plus grosse erreur : 42...Tf6 ? puis 43...Tf1 ?, avec l'idée de rester avec une pièce de plus après 44.Txf1 Dxd5, est réfuté par 45.Fxe7 !. Hopman reprend le Fou et est victime d'une attaque de mat !

Fin de partie en grand zeitnot pour Anne Haast et Sahaj Grover. 33...gxh2+ est un échec qu'il ne fallait pas donner, mais la jeune néerlandaise n'en profite pas en répondant par 34.Txh2 ? au lieu de 34.Rh1. Houdini donne alors une égalité approximative malgré une pièce de moins pour le joueur indien, mais son 36...Tf2 ?? le conduit directement vers la défaite.

Belle défense de Lisa Schut face à Matthew Sadler. La très jeune néerlandaise se retrouve un peu moins bien, mais ne rompt pas, et trouve un échec perpétuel aussitôt passé le premier contrôle du temps.

Tania Sachdev aussi aurait pu obtenir le demi-point avec les pièces noires face au leader Maxim Turov. Toujours un peu moins bien, l'Indienne tient le choc jusqu'au 40e coup avant de sombrer dans la finale de Tours.

Elisabeth Paehtz | Photo © www.fredlucas.eu

Publié le 24/01/2012 - 12:00 , Mis à jour le 31/01/2012 - 12:28

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (7)

  • ins-1117

    je suis un lecteur de Europe-echecs depuis 1981
    J'ai meme été reporter pour la revue à 14 ans avec monsieur pierre Nolot pour les championnats de France à Belfort (vous pouvez vérifier)
    Je suis étonné du niveau des parties de ce tournoi énormément de gaffes sans zeitnot Carlsen contre Kariakin, Giri contre ivanchuk ,Navara contre ivanchuk etc
    Je pense que Carlsen en talent pur est supérieur à Aronian mais ce dernier est vraiment meilleur dans le travail de la théorie c'est vraiment un bucheur toujours dans sa préparation maison après 20 coups
    Ivanchuk egal à lui meme "Ivanchuk world's" comme keres, korchnoi ne sera jamais champion du monde mais quel devouement aux 64 cases Anecdote j'ai parlé avec lui au championnat du Monde par équipe à Lucerne il est vraiment spécial
    Gelfand très grand joueur classique malheureusement cela prouve que le systeme de qualification pour le championnat du monde ne vas pas
    Une déception coté Français Maxime Vachier Lagrave
    vraiment un super talent il devrait etre dans le TOP 10 une énigme pour moi je pense que c'est trop tard maintenant comme Bacrot à l'époque qui était le petit Carlsen à l'époque du temps d'Immopar

    26/01/2012 21:49
  • ins-1032

    Merci EE pour le suivi de cet événement majeur.
    Je suis aussi tous les jours les parties. Les commentaires de parties sur cette page me permettent de mieux comprendre ce qui ce passe sur les échiquiers.

    Les interventions des gmi français étaient aussi plaisantes qu'intéressantes. Je les remercie pour leur concours qui nous éclaire un peu plus, ce qui n'est pas inutile.

    Je salue à mon tour l'interface du site du tournois. On peut s'informer de l'évaluation du jeu par l'ordi mais on peut aussi l'ignorer.

    Bref plein de bonnes idées pour un tournois palpitant !

    26/01/2012 19:56
  • Kempelen80

    Il est vrai que le suivi de ce tournoi par europe échecs est très bien fait, je vais tous les jours sur le site car il y a toujours du nouveau et les informations sont en temps réel sur tous les grands tournois. Bravo également à Robert Fontaine pour ses vidéos à quand une grande émission sur les échecs sur Arte ou la 5 ? Il y aurait largement de quoi alimenter une émission mensuelle d'une heure au-moins.

    26/01/2012 16:53
  • Reyes

    Merci pour vos encouragements Budforlife, ça nous motive encore plus !

    26/01/2012 00:27
  • ins-1116

    Superbe couverture de cet évènement. Bravo à toute l'équipe !

    26/01/2012 00:14