Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Tata Steel Chess : Ronde 07

Ivan Saric gaffe et MVL l'emporte en 32 coups ! Victoire chanceuse du champion du monde Magnus Carlsen contre la championne du monde Hou Yifan. Vassily Ivanchuk annule face à Anish Giri.

Rotterdam, dixième ronde à La Hague, d

Le tournoi de Wijk aan Zee est un tournoi d'échecs créé en 1938. Il a lieu tous les ans dans la petite station balnéaire de Wijk aan Zee aux Pays-Bas. Viswanathan Anand est le seul joueur à l'avoir remporté cinq fois. De 1938 à 1967, le tournoi avait lieu à Beverwijk (commune à laquelle Wijk aan Zee est rattachée). Jusqu'en 1999, il était appelé Hoogovens Schaaktoernooi (« tournoi d'échecs des hauts fourneaux ») avant que le groupe sidérurgique Corus ne le sponsorise de 2000 à 2010. Depuis 2011 le tournoi est sponsorisé par l'entreprise sidérurgique indienne Tata Steel qui a racheté le groupe Corus en 2007.

Pl. «masters» Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Perf. +/-
1 Ivanchuk, Vassily 2715 UKR 5.0/7 X   1   ½ ½     ½ ½   1   1 2881 +16
2 Carlsen, Magnus 2862 NOR 5.0/7   X   ½   ½ 0 1     1 1 1   2907 +4
3 Vachier-Lagrave, Maxime 2757 FRA 4.5/7 0   X   1       ½ 1   ½ 1 ½ 2804 +5
4 So, Wesley 2762 USA 4.5/7   ½   X     ½ ½ ½   1   ½ 1 2867 +10
5 Ding, Liren 2732 CHN 4.5/7 ½   0   X     0 1     1 1 1 2829 +10
6 Giri, Anish 2784 NED 4.0/7 ½ ½       X   ½ ½   ½   ½ 1 2811 +3
7 Wojtaszek, Radoslaw 2744 POL 4.0/7   1   ½     X 1     ½ ½ ½ 0 2808 +6
8 Caruana, Fabiano 2820 ITA 3.5/7   0   ½ 1 ½ 0 X   1 ½       2763 -5
9 Radjabov, Teimour 2734 AZE 3.5/7 ½   ½ ½ 0 ½     X 1   ½     2726 -1
10 Saric, Ivan 2666 CRO 2.5/7 ½   0         0 0 X ½   ½ 1 2644 -2
11 Aronian, Levon 2797 ARM 2.5/7   0   0   ½ ½ ½   ½ X ½     2655 -14
12 Van Wely, Loek 2667 NED 2.0/7 0 0 ½   0   ½   ½   ½ X     2605 -6
13 Hou, Yifan 2673 CHN 2.0/7   0 0 ½ 0 ½ ½     ½     X   2600 -7
14 Jobava, Baadur 2727 GEO 1.5/7 0   ½ 0 0 0 1     0       X 2507 -19
Ronde 7 du 17 janvier 2015 du «masters»
Ding, Liren 2732 - Van Wely, Loek 2667 : 1-0 (79) Partie Anglaise
Saric, Ivan 2666 - Vachier-Lagrave, Maxime 2757 : 0-1 (32) Najdorf avec 6.f3
Giri, Anish 2784 - Ivanchuk, Vassily 2715 : ½-½ (102) Partie Catalane
So, Wesley 2762 - Radjabov, Teimour 2734 : ½-½ (41) Gambit Dame 5.Ff4
Wojtaszek, Radoslaw 2744 - Jobava, Baadur 2727 : 0-1 (37) Bogo-Indienne
Carlsen, Magnus 2862 - Hou, Yifan 2673 : 1-0 (54) Kalashnikov
Aronian, Levon 2797 - Caruana, Fabiano 2820 : ½-½ (47) Nimzo-Indienne

Maxime Vachier-Lagrave analyse sa victoire contre Ivan Saric.

Saric-MVL
Après 24.Ra1
Saric-MVL
Après 26...Db3
Saric-MVL
Après 30...Tb8

C'est la partie entre Ivan Saric et Maxime Vachier-Lagrave qui remporte la palme de la plus longue suite théorique avec 18 coups ! Saric change le premier avec 19.h4 au lieu de 19.Fd3 d'un duel Dominguez Perez,L (2726)-Vachier Lagrave,M (2758) Beijing 2014, ½-½ (54). Maxime continue de la même manière par 19...Fd8 20.Cc6 Fxc6 21.dxc6 et les joueurs ont atteint la position du premier diagramme après 21...Dxc6 22.Fh3 Tc7 23.Dxd6 Dxc2+ 24.Ra1. Avant que MVL ne tente une attaque directe sur le Roi blanc par 24...Cf4 25.Fg4 b4 26.Tc1 Db3!? avec un sacrifice d'une pièce en c7, comme dans le deuxième diagramme. 27.Fxf4 exf4 28.Txc7 bxa3! La pointe évidemment ! 29.Tg2! Fxc7 30.Dxc7 Tb8!, troisième diagramme. 30...Te8! était bon aussi avec la même idée. Ivan Saric aurait dû jouer maintenant 31.Dc1 axb2+ 32.Txb2 Da4+ 33.Rb1 Td8 avec une nulle par échec perpétuel. Cependant, Maxime va bénéficier d'une terrible faute de son adversaire par 31.Td2?? et les Noirs matent par 31...axb2+ 32.Rb1 Da2+! Un grand classique et 0-1. Une victoire chanceuse, mais une victoire quand-même !

Ivan Saric (à droite) encore sous le choc de sa gaffe contre MVL.
Wojtaszek-Jobava
Après 17...b5
Wojtaszek-Jobava
Après 28.Fxd4
Wojtaszek-Jobava
Après 35.Rf1

«Chassez le naturel il revient au galop.» Après 16 coups «normaux», Baadur Jobava n'a pu résister à plonger dans les complications. Dans le premier diagramme, les Noirs viennent de sacrifier un pion par 17...b6-b5?! pour pousser d5. Wojtaszek Radoslaw n'hésite pas longtemps avant d'accepter le défi : 18.cxb5 d5 19.Cc6 Db6+ 20.Fd4 Fc5 21.Df2 Cfg4!? jette de l'huile sur le feu. 22.Fxc5 Dxb5, le Géorgien récupère quand-même son pion. 23.Ca7! Le meilleur coup ! 23...Txa7 24.Dd4 Taa8 25.a4 Dc6 26.exd5 Dxd5 27.Ce4 Dxd4+ 28.Fxd4, deuxième diagramme, alors que le module préférait 28.Txd4. Et maintenant, 28...Cxh2! Ce coup est une surprise pour Wojtaszek Radoslaw et le jeu du Polonais va s'écrouler en quelques coups. 29.Tf5?! Tad8! 30.Cc5 Chf3+ 31.gxf3 Cxf3+ 32.Rf2 Txd4 33.Txd4?! Cxd4 34.Cxb7 Te2+ 35.Rf1 troisième diagramme. Et Baadur Jobava va enfin pouvoir s'adjuger une première victoire dans ce tournoi par 35...Tb2 36.Td5 Txb1+ 37.Rf2 Ce6 avec deux pions de moins les Blancs abandonnent. Baadur Jobava : «Je déteste les nulles. J'irai au "All In" pour une victoire contre Magnus Carlsen demain.» Le champion du monde est prévenu !

Carlsen-Hou Yifan
Après 16.h3
Carlsen-Hou Yifan
Après 35.Dh5
Carlsen-Hou Yifan
Après 44.c5

Le début de la septième ronde s'est déroulée sous le signe des longues suites théoriques. Cependant, nous ne sommes pas certains que jouer contre un étau de Maroczy face à un stratège tel que Magnus Carlsen ait été une excellente décision de la part de Hou Yifan. 15 coups d'une Sicilienne Kalashnikov : 1.e4 c5 2.Cf3 Cc6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 e5 (la variante La Bourdonnais) 5.Cb5 d6 (la variante Kalashnikov). Evgueny Svechnikov a indiqué les avantages suivants de la variante Kalashnikov par rapport à la variante Svechnikov : «Après 4...e5, sans le cavalier en f6, le fou c1 ne peut pas prendre part à la lutte pour la case d5 (par Fg5) ; il n'y a pas non plus la variante dangereuse avec la dégradation de la structure de pions (Fg5xf6), et les Noirs ont plus de possibilités pour contrôler la case-clé.» Toutefois, les Blancs bénéficient eux aussi d'options nouvelles dans la variante Kalashnikov par rapport à la variante Svechnikov, comme 6.c4. Ce dernier coup renforce le contrôle sur la case d5 et freine ...b5, en introduisant un jeu positionnel. La partie a réellement débuté après 15...h6 16.h3 du premier diagramme. Ce qui s'est passé pendant les 25 coup suivants serait très difficile à expliquer. Vachier-Lagrave : «Ce n'est pas une position que vous voulez avoir contre Magnus, mais ça semble très solide pour Yifan Hou.» Des manoeuvres, encore des manoeuvres, toujours des manoeuvres... jusqu'au deuxième diagramme après 35.Dh5. Alors que tout avait tourné aytour de la case d5, et pendant que la Chinoise préparait la poussée ...d5 par 35...Cc7, tout-à-coup le Norvégien trouve du jeu sur le Roi noir par 36.Tg3! Rh8 37.Tdd3 Te7 38.Rg6, les nuages s'amoncellent dangereusement. 38...De8 39.Tdg3 Tdd7... Plutôt que de vous donner les coups que vous retrouverez dans les parties à télécharger et à visualiser, rappelons comment Carlsen joue aux échecs, ce sera plus simple : «Dans les ouvertures, j'ai juste besoin d'aboutir à une position qui me donne du jeu. L'idée est d'être malin plutôt que d'essayer d'écraser l'autre. Je tente de deviner où il veut m'emmener et je me débrouille pour ne pas me mettre dans des positions où je risque de tomber dans sa préparation. J'essaie de jouer 40 ou 50 bons coups et je défie mon adversaire d'en faire autant. Même si la position est simple ou semble simple, je tente de rester concentré et créatif, de trouver les possibilités qui s'y cachent.» Dans la position du troisième diagramme, le champion du monde vient de mettre en application un principe, lu il y a bien longtemps dans un ouvrage sur l'étau de Maroczy : «Si vous pouvez jouer la poussée c4-c5 sans perdre le pion, vous devez la jouer !» Et en effet, après 44.c5! la position blanche prend le chemin de la victoire.

Carlsen-Hou Yifan
Après 51.Dxh6

Toutefois, Hou Yifan résiste encore et encore et, dans la position du diagramme ci-contre, elle aurait même pu retourner la situation par 51...Dxe4! 52.Txe4 gxh6 avec une situation peu claire. Au lieu de ce coup qui aurait fait trembler le champion du monde, 51...Cxe4? laisse passer sa chance. Surtout que sur 52.Dxe6 la Chinoise gaffe par 52...Cxf2?? 53.Cxe5! Cxh3+ 54.Rh2! 1-0. Une victoire heureuse de la part de Magnus Carlsen. Vassily Ivanchuk, après un superbe milieu de jeu, gagne un pion, mais la pendule s'invite dans la bataille et «Chouky» se retrouve à lutter pour le demi-point en finale de Dames avec un pion de moins contre Anish Giri ! Le Néerlandais pouvait-il l'emporter ? Le module d'analyse pense que oui, mais la nulle est un résultat plus juste au vue de la partie.

Loek van Wely a obtenu un avantage pratiquement gagnant contre Ding Liren, avant qu'un méchant zeitnot ne vienne brouiller les cartes. Le Néerlandais perd alors tout son avantage et se retrouve avec un pion de moins... Bis repetita aux abords du 60e coup, le zeitnot, encore lui, pousse Loek à la faute qui s'incline pour la troisième fois du tournoi !

Hou Yifan et Magnus Carlsen | Photo www.tatasteelchess.com | (DR)
Pl. «challengers» Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Perf. +/-
1 Navara, David 2729 CZE 5.5/7 X ½ ½   1 ½           1 1 1 2771 +5
2 Wei, Yi 2675 CHN 5.5/7 ½ X ½ 1     1       1 1   ½ 2790 +10
3 Shankland, Sam 2652 USA 5.0/7 ½ ½ X   1     1   ½   ½   1 2739 +9
4 Potkin, Vladimir 2608 RUS 4.0/7   0   X   ½ 0   1 ½ 1   1   2594 -1
5 Van Kampen, Robin 2615 NED 4.0/7 0   0   X ½ 1   ½       1 1 2573 -3
6 L'Ami, Erwin 2613 NED 4.0/7 ½     ½ ½ X   1   1 0 ½     2657 +4
7 Sevian, Samuel 2511 USA 3.5/7   0   1 0   X 0 1 ½ 1       2588 +8
8 Michiels, Bart 2563 BEL 3.5/7     0     0 1 X 0   ½   1 1 2496 -6
9 Klein, David 2517 NED 3.0/7       0 ½   0 1 X 0 1 ½     2525 +1
10 Saleh, Salem 2603 UAE 3.0/7     ½ ½   0 ½   1 X 0   ½   2491 -11
11 Gunina, Valentina 2538 RUS 2.5/7   0   0   1 0 ½ 0 1 X       2482 -5
12 Timman, Jan H 2593 NED 2.5/7 0 0 ½     ½     ½     X 0 1 2445 -13
13 Haast, Anne 2352 NED 2.0/7 0     0 0     0   ½   1 X ½ 2413 +3
14 Dale, Ari 2291 NED 1.0/7 0 ½ 0   0     0       0 ½ X 2288 -2
Ronde 7 du 17 janvier 2015 du «Challengers»
Timman, Jan 2593 - Wei, Yi 2675 : 0-1 (35) Défense Grünfeld
Van Kampen, Robin 2615 - Navara, David 2729 : 0-1 (34) Défense Caro-Kann
Michiels, Bart 2563 - Dale, Ari 2291 : 1-0 (124) Défense Tarrasch
Saleh, Salem 2603 - Shankland, Sam 2652 : ½-½ (36) Défense Française
Potkin, Vladimir 2608 - Haast, Anne 2352 : 1-0 (43) Gambit Dame accepté
Gunina, Valentina 2538 - L'Ami, Erwin 2613 : 1-0 (67) Ouest-Indienne
Sevian, Samuel 2511 - Klein, David 2517 : 1-0 (47) Berlinoise
Valentina Gunina et Erwin L'Ami | Photo www.tatasteelchess.com | (DR)

Publié le ,

Réagir à cet article

Haut de page ▲

Les réactions (3)

  • rical

    Merci à jvien... qui nous a fait découvrir Wei Yi.
    Ses parties sont incroyables, un futur très grand c'est évident avec un jeu fantastique.
    A suivre ...

  • ins-1007

    les nulles c'est pour les nuls bravo jobava !!!

  • johnsteed

    Carlsen s'est quand même offert les scalps d'Aronian et de Caruana...