La référence francophone du jeu d'échecs

Tata Steel Chess : Ronde 08

Cinq victoires consécutives placent Magnus Carlsen en tête du tournoi avec 6,0 points. Maxime Vachier-Lagrave partage la 2e-4e place avec Wesley So et Ding Liren avec 5,5.

Rotterdam, dixième ronde à La Hague, d

Le tournoi de Wijk aan Zee est un tournoi d'échecs créé en 1938. Il a lieu tous les ans dans la petite station balnéaire de Wijk aan Zee aux Pays-Bas. Viswanathan Anand est le seul joueur à l'avoir remporté cinq fois. De 1938 à 1967, le tournoi avait lieu à Beverwijk (commune à laquelle Wijk aan Zee est rattachée). Jusqu'en 1999, il était appelé Hoogovens Schaaktoernooi (« tournoi d'échecs des hauts fourneaux ») avant que le groupe sidérurgique Corus ne le sponsorise de 2000 à 2010. Depuis 2011 le tournoi est sponsorisé par l'entreprise sidérurgique indienne Tata Steel qui a racheté le groupe Corus en 2007.

Pl. «masters» Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Perf. +/-
1 Carlsen, Magnus 2862 NOR 6.0/8 X   ½     1   0 ½ 1 1   1 1 2939 +7
2 Vachier-Lagrave, Maxime 2757 FRA 5.5/8   X   1 0   ½   1   1 1 ½ ½ 2853 +10
3 So, Wesley 2762 USA 5.5/8 ½   X   1 ½ ½ ½   1 ½     1 2900 +15
4 Ding, Liren 2732 CHN 5.5/8   0   X ½ 0 1       1 1 1 1 2860 +14
5 Ivanchuk, Vassily 2715 UKR 5.0/8   1 0 ½ X   ½   ½     ½ 1 1 2823 +12
6 Caruana, Fabiano 2820 ITA 4.5/8 0   ½ 1   X   0 ½ ½   1 1   2794 -3
7 Radjabov, Teimour 2734 AZE 4.5/8   ½ ½ 0 ½   X 1 ½     1 ½   2771 +4
8 Wojtaszek, Radoslaw 2744 POL 4.0/8 1   ½     1 0 X   ½ ½   ½ 0 2755 +1
9 Giri, Anish 2784 NED 4.0/8 ½ 0     ½ ½ ½   X ½ ½     1 2760 -3
10 Aronian, Levon 2797 ARM 3.0/8 0   0     ½   ½ ½ X ½ ½ ½   2660 -15
11 Hou, Yifan 2673 CHN 2.5/8 0 0 ½ 0       ½ ½ ½ X ½     2622 -5
12 Saric, Ivan 2666 CRO 2.5/8   0   0 ½ 0 0     ½ ½ X   1 2603 -6
13 Van Wely, Loek 2667 NED 2.0/8 0 ½   0 0 0 ½ ½   ½     X   2577 -9
14 Jobava, Baadur 2727 GEO 1.5/8 0 ½ 0 0 0     1 0     0   X 2501 -22
Ronde 8 du 18 janvier 2015 du «masters»
Radjabov, Teimour 2734 - Wojtaszek, Radoslaw 2744 : 1-0 (59) Najdorf 6.h3
Ivanchuk, Vassily 2715 - So, Wesley 2762 : 0-1 (26) Anti-Marshall 8.h3
Vachier-Lagrave, Maxime 2757 - Giri, Anish 2784 : 1-0 (33) Berlinoise
Ding, Liren 2732 - Saric, Ivan 2666 : 1-0 (34) Défense Slave
Jobava, Baadur 2727 - Carlsen, Magnus 2862 : 0-1 (50) Début Larsen
Hou, Yifan 2673 - Aronian, Levon 2797 : ½-½ (55) Partie Italienne
Van Wely, Loek 2667 - Caruana, Fabiano 2820 : 0-1 (81) Début du pion Dame
Ivanchuk-So
Après 15...a5
Ivanchuk-So
Après 18.d4
Ivanchuk-So
Après 26.Dg1

Dans la série «ouvertures ratées», et à la surprise générale, Vassily Ivanchuk a certainement remporté le prix de la journée. Jan Gustafsson : «C'est incroyable, Ivanchuk n'étudie pas mes parties ! Ivanchuk est déjà dans une situation désespérée après être tombé dans un piège joué par Giri, Gozzoli, Gustafsson, Tkachiev et d'autres encore !» Nigel Short : «Pauvre Choucky. Il n'y a rien de pire que de perdre une partie théorique. Mais honnêtement cette amélioration a été très médiatisée.»

Quelques coups avant d'atteindre la position du premier diagramme, les Noirs ont joué l'amélioration connue d'une partie Anand-Aronian 2014 par 13...Cf4, pour ensuite sacrifier ce Cavalier en g2. Une partie Jolly,J (2376)-Gozzoli,Y (2529) Erts AND 2014, 0-1 (33) avait ici continué, sans succès, par 16.c4. Ivanchuk préfère sacrifier la qualité par 16.Txe7?! mais le mal est fait. 16...Dxe7 17.c3 Ta6! L'attaque noire est irrésistible et les Blancs vont devoir rendre du matériel. Cependant, sur 18.d4, comme dans le deuxième diagramme, Wesley So ne joue pas le plus direct 18...Tg6+ 19.Rf1 Dd7 avec un avantage décisif, mais 18...Tf6!?. Ce n'est peut-être pas le plus précis, mais le coup reste suffisant pour l'emporter. 19.d5 a4 20.Fc2 Td8 21.De1 Dd7 22.Cg5?!, plus rien ne pouvait sauver les Blancs. 22...h6 23.Ce4 Tg6+ 24.Rh2 f5 25.Cg3 Dxd5 26.Dg1, troisième diagramme. Wesley So a pris tout son temps avant de faire tomber le rideau au moyen de 26...Df3 0-1. Le plus étonnant est que Vassily Ivanchuk a la réputation d'être une véritable encyclopédie des ouvertures et il est incompréhensible qu'il n'ait pas analysé cette position récente. Toujours est-il que cette défaite pourrait déstabiliser complètement l'Ukrainien. Le jour de repos, demain, devrait toutefois limiter les effets de cette petite catastrophe.

Vassily Ivanchuk après 26...Df3. Capture vidéo du www.tatasteelchess.com | (DR)
MVL-Giri
Après 13.Fg5
MVL-Giri
Après 20...c6
MVL-Giri
Après 26.De3

Dans une Espagnole berlinoise avec 4.d3 que MVL joue régulièrement, Anish Giri a préféré tenter le rare 5...Cd4!?. Maxime laisse de côté la partie Carlsen,M (2881)-Anand,V (2785) Dubai UAE 2014, ½-½ (48)  avec 8.Cc4 au lieu de 8.0-0 et abandonne la dernière partie connue avec 13.Fg5 au lieu de 13.Df3 d'un duel Fedorchuk,S (2667)-Erdos,V (2650) Bol CRO 2013, ½-½ (17), comme dans le premier diagramme. Dans le deuxième diagramme après 20...c6, le roque noir est faible et la Dame blanche fuit le clouage par 21.Dh6!. Giri prend le pion par 21...cxd5, mais 22.Tad1! non seulement cloue à son tour le pion sur la Dame noire, mais dévoilent aussi de fortes menaces par un transfert possible de la Tour sur la troisième rangée. Le coup est très fort et plonge Anish Giri dans un abîme de réflexion. 22...De7 23.Fd3 f5 24.Tfe1 Ta4 25.Fxf5 Th4 26.De3, troisième diagramme. Les Blancs vont gagner un pion important et laisser tous les autres pions noirs éparpillés ! 26...Tfe8?! 27.Fxe6 fxe6 28.Txd5 avec un avantage décisif !

Maxime Vachier-Lagrave à TV2 : «C'était plus ou moins une préparation. Anish a raté certaines pointes tactiques où il était difficile de défendre.»

Interview de MVL après sa victoire sur Anish Giri par www.tatasteelchess.com

Ding Liren-Saric
Après 22.bxc6
Ding Liren-Saric
Après 26...Txh3
Ding Liren-Saric
Après 34.Tdc1

Si Ivan Saric n'a pas raté son ouverture, il a quand-même raté sa partie. Dans le premier diagramme, on ne voit pas pourquoi il a repris par 22...Dxc6? au lieu de 22...bxc6. Ding Liren menace sans attendre le pion d5 par 23.Db3 et le Croate tente une attaque désespérée par 23...f3 24.Fxf3 Cg5 25.Fg2 Cxh3+ 26.Fxh3 Txh3, deuxième diagramme, contrée par le très fort 27.Cxd5! Dxd5 28.Dxh3 avec un position gagnante. La suite ne laisse d'ailleurs planer aucun doute : 28...De4 29.Tac1 Fg5 30.Tc3 Ff4 31.Dd3 Dd5 32.Df5 Fxe5 33.Tc8! f6 34.Tdc1 1-0.

Magnus Carlsen et Baadur Jobava | Photo www.tatasteelchess.com | (DR)
Jobava-Carlsen
Après 10...Fh6
Jobava-Carlsen
Après 21...h3
Jobava-Carlsen
Après 32.Db1

Pour résumer le début de la partie entre Baadur Jobava et Magnus Carlsen, le plus simple est de laisser la parole aux GMI. Pour le GM norgévien Einar Gausel : «Concernant l'attaque de Jobava contre Carlsen, le géorgien semble attaquer sa propre position.» Quant au GM anglais Daniel Gormally : «Jobava semble déjà avoir des difficultés et nous sommes seulement au 10e coup ! C'est le problème quand vous jouez des machins comme 1.b3.» Dans la position du premier diagramme, après 10...Fh6, la Dame blanche qui avait joué 7.Dd1-d2, doit déjà rebrousser chemin par 11.Dd2-d1. 10 coups plus tard, dans le deuxième diagramme après 21...h3, la position noire a fière allure : attaque sur le Roi blanc, domination de la colonne "e", Ca4 blanc hors-jeu. Ce qui n'empêche pas le GM Daniel Gormally de changer son fusil d'épaule d'un : «Malgré un mauvais choix d'ouverture, Jobava est bien contre Carlsen. Quel joueur effrayant il serait s'il connaissait les ouvertures !»

Les coups défilent, Jobava est toujours vivant, Carlsen n'obtient rien de concret, comme on peut le voir dans la position du troisième diagramme après 32.Db1. Pour Daniel Gormally : «Les compétences techniques de Jobava ne peuvent pas être comparées à celles du Norvégien, mais il peut y avoir trop peu à moudre dans la position de Carlsen.»

Il faut se remettre en mémoire la phrase d'Efim Bogoljubov pour comprendre pourquoi Magnus Carlsen a gagné quand-même : «Quand j'ai les Blancs je gagne parce que j'ai les Blancs. Quand j'ai les Noirs je gagne parce que je suis Bogoljubov.» Dans les faits, le champion du monde a gagné un pion au 44e coup et le Géorgien a décidé de passer en finale de Dames... perdante. Le plus intéressant est certainement de constater les conséquences que peuvent avoir, sur le long terme, la poussée d'un pion noir jusqu'en h3.

Magnus Carlsen : «J'ai égalisé au premier coup, c'est ce que vous obtenez quand on vous joue 1.b3.» «Je pense que Jobava m'a un peu dominé aujourd'hui.» «Je ne m'attendais pas du tout à gagner cette finale.»

Hou Yifan | Photo www.tatasteelchess.com | (DR)

Un mot sur les parties restantes avec la défaite de Loek van Wely. Le Néerlandais obtient d'excellentes positions dans presque toutes ses parties, mais elles sont gâchées à chaque fois par le manque de temps. Encore aujourd'hui, face à Fabiano Caruana, son 22.Cf2? a coûté un pion sur 22...Fxc4! et une fois le premier contrôle du temps passé la situation était devenue trop difficile à défendre. La suite n'est qu'une longue souffrance en finale de Dames avant la mise à mort qui surviendra au 81e coup. Belle partie de la championne du monde Hou Yifan face à Levon Aronian. L'Arménien sauve le demi-point dans une finale avec Tour, contre Tour et Cavalier. Radoslaw Wojtaszek sacrifie un pion dans l'ouverture, mais Teimour Radjabov réduit à néant les compensations noires. Le manque de temps est ensuite venu troubler la mécanique de l'Azéri qui devra attendre l'aide bien involontaire de son adversaire pour marquer le point entier.

Rendez-vous mardi 20 à partir de 13h30 pour la neuvième ronde avec, en particulier, les chocs : Anish Giri - Ding Liren ; Wesley So - Maxime Vachier-Lagrave et Magnus Carlsen - Teimour Radjabov.

Pl. «challengers» Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Perf. +/-
1 Navara, David 2729 CZE 6.5/8 X ½ ½ 1   ½     1 1     1 1 2795 +8
2 Wei, Yi 2675 CHN 6.5/8 ½ X ½   1   1       1 1 1 ½ 2805 +13
3 Shankland, Sam 2652 USA 5.5/8 ½ ½ X 1 ½     ½ 1       ½ 1 2725 +9
4 Van Kampen, Robin 2615 NED 5.0/8 0   0 X   ½ 1     1 ½   1 1 2627 +2
5 Potkin, Vladimir 2608 RUS 4.5/8   0 ½   X ½ 0 ½   1 1 1     2600 +-0
6 L'Ami, Erwin 2613 NED 4.5/8 ½     ½ ½ X ½ 1 1     0 ½   2638 +3
7 Sevian, Samuel 2511 USA 4.0/8   0   0 1 ½ X ½ 0   1 1     2591 +9
8 Saleh, Salem 2603 UAE 4.0/8     ½   ½ 0 ½ X   ½ 1 0   1 2510 -9
9 Michiels, Bart 2563 BEL 3.5/8 0   0     0 1   X 1 0 ½   1 2482 -9
10 Haast, Anne 2352 NED 3.0/8 0     0 0     ½ 0 X   1 1 ½ 2480 +11
11 Klein, David 2517 NED 3.0/8   0   ½ 0   0 0 1   X 1 ½   2501 -2
12 Gunina, Valentina 2538 RUS 2.5/8   0     0 1 0 1 ½ 0 0 X     2414 -13
13 Timman, Jan H 2593 NED 2.5/8 0 0 ½ 0   ½       0 ½   X 1 2414 -18
14 Dale, Ari 2291 NED 1.0/8 0 ½ 0 0       0 0 ½     0 X 2275 -3
Ronde 8 du 18 janvier 2015 du «Challengers»
Shankland, Sam 2652 - Potkin, Vladimir 2608 : ½-½ (33) Partie Anglaise
Dale, Ari 2291 - Saleh, Salem 2603 : 0-1 (31) Est-Indienne
Navara, David 2729 - Michiels, Bart 2563 : 1-0 (38) Française Tarrasch
Timman, Jan H 2593 - Van Kampen, Robin 2615 : 0-1 (40) Sicilienne Taïmanov
Haast, Anne 2352 - Gunina, Valentina 2538 : 1-0 (45) Partie Ecossaise
L'Ami, Erwin 2613 - Sevian, Samuel 2511 : ½-½ (59) Défense Grünfeld
Wei, Yi 2675 - Klein, David 2517 : 1-0 (34) Partie Italienne
Navara-Michiels
Après 32...Cg5
Timman-Van Kampen
Après 38.Dc5
Haast-Gunina
Après 26.Df3
David Navara | Photo www.tatasteelchess.com | (DR)

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (4)

  • H3rv3

    Une petite erreur de retranscription. Dans la partie Ivantchuk - So
    Il faut lire : 20. Fc2 et non 20.Dc2 Mais tout le monda aura corrigé de lui-même

  • hallucien

    voilà, le champion du monde a pris la tête du tournoi, il sera probablement difficile de l'arrêter maintenant!

  • euphorbe

    il lui reste à jouer Carlsen,Caruana et Aronian.
    joli programme...

  • ins-1007

    bravo maxime !!!