Tata Steel Chess 2018 — R6-R9 —

Ronde 9 : Anish Giri l'emporte sur Maxim Matlakov et prend seul la tête du «Masters»de Wijk aan Zee ! Anton Korobov et Santosh Gujrathi Vidit possèdent 1,5 point d'avance dans le «Challengers».

La 80e édition du tournoi «Tata Steel Chess» se déroule à Wijk aan Zee, aux Pays-Bas, du 12 au 28 janvier 2018 (ronde 1 le 13 janvier), avec la présence de deux quintuples vainqueur de l'événement, le champion du monde en titre Magnus Carlsen et Viswanathan Anand, ainsi que les anciens champions du monde Viswanathan Anand, Vladimir Kramnik et Hou Yifan.

Voir, voire revoir, les articles Europe-Echecs du : 79e Tata Steel 201778e Tata Steel 201677e Tata Steel 201576e Tata Steel 201475e Tata Steel 201374e Tata Steel 2012. Le Twitter et le Facebook Europe-Echecs.

Le classement du Tata Steel Masters

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14
1 Giri, Anish 2752 6.5/9 X 1 ½ 1 ½ ½ ½ 1 ½ 1
2 Mamedyarov, Shakhriyar 2804 6.0/9 0 X ½ ½ ½ ½ 1 1 1 1
3 Carlsen, Magnus 2834 6.0/9 ½ X ½ ½ ½ 1 ½ ½ 1 1
4 Kramnik, Vladimir 2787 5.5/9 0 ½ ½ X ½ 1 1 ½ 1 ½
5 So, Wesley 2792 5.5/9 ½ ½ ½ X ½ ½ ½ ½ 1 1
6 Anand, Viswanathan 2767 5.0/9 ½ ½ 0 X ½ ½ 1 1 ½ ½
7 Karjakin, Sergey 2753 5.0/9 ½ ½ ½ X ½ ½ 1 ½ ½ ½
8 Svidler, Peter 2768 4.5/9 ½ ½ 0 ½ ½ X ½ ½ ½ 1
9 Matlakov, Maxim 2718 4.0/9 0 ½ ½ 0 ½ X ½ ½ ½ 1
10 Jones, Gawain C B 2640 4.0/9 ½ 0 ½ ½ ½ X ½ 0 1 ½
11 Caruana, Fabiano 2811 3.5/9 0 ½ ½ 0 0 ½ ½ X ½ 1
12 Wei, Yi 2743 3.5/9 0 ½ 0 0 ½ ½ ½ ½ 1 X
13 Adhiban, B. 2655 2.5/9 0 0 0 ½ ½ ½ ½ 0 ½ X
14 Hou, Yifan 2680 1.5/9 0 0 0 ½ ½ 0 0 ½ 0 X
 
Les parties du «Masters» du Tata Steel Chess 2018
Résultats de la ronde 9 du 23 janvier 2018 «Masters»
Matlakov, Maxim 2718 - Giri, Anish 2752 : 0-1
(39)
Début Réti
Mamedyarov, Shakhriyar 2804 - Kramnik, Vladimir 2787 : ½-½(27)
Italienne
So, Wesley 2792 - Svidler, Peter 2768 : ½-½(38)
Pion Dame
Anand, Viswanathan 2767 - Carlsen, Magnus 2834 : ½-½(32)
Breyer
Jones, Gawain C B 2640 - Hou, Yifan 2680 : ½-½(65)
Catalane
Karjakin, Sergey 2753 - Wei, Yi 2743 : ½-½(36)
Bogo-Indienne
Caruana, Fabiano 2811 - Adhiban, B. 2655 : ½-½(61)
Est-Indienne

Selon Tarjei J. Svensen sur Twitter, Magnus Carlsen a déclaré après une partie nulle face à Viswanathan Anand : « Je me sens bien. Je ne pouvais pas espérer plus que ça, donc je suis très heureux. » — « C'est évidemment très difficile de battre Vishy. Pour moi, une consolidation aujourd'hui ça me va bien. J'espère que les autres aussi vont consolider. »

Matlakov - Giri
Après 35.Tc1?
Matlakov - Giri
Après 41...Rxd5
Matlakov - Giri
Après 39...Cd7

Déjà dans une position inconfortable à cause de la Tour et du Fou liés, sans oublier le pion a4 sous pression, Maxim Matlakov vient de se tromper avec le 35.Tc1? du 1er diagramme, qui offre de précieux tempi à Anish Giri pour accentuer son avantage. 35...Fa3! 36.Tc3Si 36.Tc2 Cd5 37.Re2 Rd6...36...Fb4 37.Cxb4?! — Mais si 37.Tc2 Cd5 38.Re2 Rd6 39.e4 Txc6 40.Txc6+ Rxc6 41.exd5+ Rxd5 avec un avantage noir décisif comme dans le 2e diagramme. — 37...axb4 38.Tc5 b3 39.a5 Cd7 0-1, 3e diagramme. Si maintenant 40.Tc3 b2 41.Tb3 Txc6 42.Txb2 Tc1+ 43.Rf2 Ta1, etc. avec une pièce de plus. Une victoire importante du Néerlandais qui met la pression sur les épaules de Magnus Carlsen.

Anish Giri | Photo Alina L'Ami https://twitter.com/alinalami
Résultats de la ronde 8 du 21 janvier 2018 «Masters»
Giri, Anish 2752 - Mamedyarov, Shakhriyar 2804 : 1-0
(32) Anglaise
Kramnik, Vladimir 2787 - So, Wesley 2792 : ½-½(28) Début Réti
Svidler, Peter 2768 - Anand, Viswanathan 2767 : ½-½(27) Anglaise
Carlsen, Magnus 2834 - Jones, Gawain C B 2640 : 1-0
(42) Dragon
Wei, Yi 2743 - Matlakov, Maxim 2718 : ½-½(26) 4 Cavaliers
Adhiban, B. 2655 - Karjakin, Sergey 2753 : ½-½(43) Anglaise
Hou, Yifan 2680 - Caruana, Fabiano 2811 : 0-1(58) Espagnole
Carlsen - Jones
Après 14...Te8
Carlsen - Jones
Après 17.g4?!/??
Carlsen - Jones
Après 22.h5

Gawain Jones est un spécialiste de la variante du dragon de la Sicilienne, et il n'avait aucune raison d'y renoncer face à Magnus Carlsen. Évidemment le champion du monde s'y attendait, mais a dû cependant marquer une pause après le 14...Te8 du 1er diagramme; Jones jouant habituellement 14...Tb8. 15.Ce4 f5!? A tempo ! 1h21-1h45. 16.Cg5 Fc8 A tempo ! Et maintenant, au lieu d'un classique 17.h4!?, le totalement inattendu 17.g4?!/?? du 2e diagramme est arrivé sur l'échiquier, avec la réplique évidente 17...f4! et gain d'une pièce ! Sacrifice ou gaffe ? Les avis étaient partagés sur Twitter, même si la possibilité d'une gaffe avait les faveurs des grands-maîtres Jonathan Tisdall et Daniel Gormally. Même Ellen Carlsen, une des sœurs de Magnus, pensait que « Magnus a gaffé une pièce après une longue réflexion... » et le langage corporel de Magnus indiquait aussi clairement une erreur. Inutile d'ajouter que le module d'analyse ne croyait pas une seconde au sacrifice. 18.h4 fxe3 19.Dxe3. Cela rappelait la défaite en seulement 22 coups face à Anish Giri en 2011. À noter les difficultés des grands-maîtres Eric Hansen et Ivan Sokolov, aux commentaires en direct, mais sans utiliser les modules d'analyse, pour juger cette position. 19...h6 20.Dc5 C'est maintenant Carlsen qui répond a tempo. 1h11-1h23. 20...Fb7 21.Ce4 Te6. Le GM anglais Daniel Gormally, sentencieux, twittait : « Carlsen va perdre sa place de numéro 1 s'il ne fait pas attention. Trop jouer en blitz a détruit sa patience. » 22.h5, 3e diagramme. Les Noirs réussiront facilement à fermer les lignes sur leur Roi, les Blancs n'ont pratiquement rien !

Carlsen - Jones
Après 23.g5!
Carlsen - Jones
Après 26.Dxa7
Carlsen - Jones
Après 30.Tg1

Mais voilà, Gawain Jones, très nerveux, rouge de stress, joue ici 22...Db6?! au lieu du simple 22...g5!, voire 22...Ff8! d'abord. Daniel Gormally : « 22...Db6?! est le premier faux-pas sérieux de Gawain qui doit être extrêmement nerveux avec une pièce de plus contre le champion du monde. Pourra-t-il conserver son sang-froid et l'emporter ?! » 23.g5!, comme dans le 1er diagramme brouillait les cartes. Fabien Libiszewski : « C'est facile pour nous avec les modules, mais ça ne m'a pas l'air si clair cette partie de Carlsen ! » 23...hxg5?! Gawain Jones est en train de craquer ! 24.Da3! Alors que Magnus Carlsen revient du diable vauvert. 1h05-0h50. Intervention instructive du GM écossais Jonathan Rowson sur Twitter : « 17...f4 serait catastrophique sur le plan positionnel pour les Noirs si ça ne gagnait pas une pièce. Une différence entre les humains et les ordinateurs est que nos filtres stratégiques surpassent souvent nos filtres tactiques aux pires moments possibles. » Toujours est-il que même si l'ordinateur affiche 0.00, Jones semble en avoir pris un sacré coup au moral. 24...Tb8 1h05-0h37. Les GM Mikhail Golubev et Miguel Illescas tentaient d'expliquer la gaffe de Carlsen par le fait que « le Norvégien voulait sans doute jouer h4 et ensuite g4, quand soudain il a eu la "brillante" idée de gagner un tempo, oubliant ...f4. » Nous verrons lors de l'interview d'après-partie... Carlsen donnait raison à Malcolm Pein : « 22.g5! a remis Magnus dans la partie, je pense qu'il essaie d'éviter une des répétitions de coups possibles afin de jouer pour le gain. » avec 25.b3!?, au lieu de 25.Cxg5 Tf6 (ou 25...Ff8) 26.Ce4 Te6, etc. ½-½. « 25.b3 ressemble à un de ces coups classiques de Magnus. La plupart des grands-maîtres auraient probablement pris en g5, mais maintenant les Noirs ont beaucoup de choses à penser. » Jonathan Rowson. 25...Dd8 0h50-0h22. 26.Dxa7, 2e diagramme. Ce n'est pas tant le pion a7 qui avait de l'importance, sinon le retour de la Dame blanche en g1, vers le Roi noir ! 26...gxh5?! Aucun doute, Gawain Jones a déjà perdu dans sa tête et ne semble plus en capacité d'opposer une forte résistance. 27.Txh5 Tg6 28.Txg5! La Tour b8 est « en l'air » 28...Txg5 29.Cxg5 Dc8 30.Tg1 avec un avantage blanc proche du décisif, comme dans le 3e diagramme.

30...Ta8 31.Db6 Ta6 32.Dc5 Dd7 33.Ce4 Menace d'une fourchette royale en f6. 33...Rh8 34.Df2 De7 35.Fxa6 Fxa6 36.Dh2+ Rg8 37.Dh6 Da7 38.De6+ Rf8 39.Tg5 Ce3 40.Dd6+ Rf7 Diagramme ci-contre. 41.Cc5 Fc8 42.Txg7+ 1-0. La réponse de Magnus Carlsen à la question que tout le monde se pose : Gaffe ou sacrifice ? est sans aucune ambiguïté : « Il ne devrait pas y avoir de débat - c'était une énorme bévue ! »

Carlsen - Jones
Après 40...Rf7

Interview d'après-partie de Magnus Carlsen par Fiona Steil-Antoni
Anish Giri : « Le Champion du monde Magnus Carlsen est maintenant officiellement une pièce entière plus fort que le reste de l’humanité ! »
Magnus Carlsen | Photo Alina L'Ami https://twitter.com/alinalami
Résultats de la ronde 7 du 20 janvier 2018 «Masters»
So, Wesley 2792 - Giri, Anish 2752 : ½-½(40) Gambit Dame
Anand, Viswanathan 2767 - Kramnik, Vladimir 2787 : 0-1
(36) Italienne
Jones, Gawain C B 2640 - Svidler, Peter 2768 : ½-½
(34) Alapine 2...Cf6
Carlsen, Magnus 2834 - Hou, Yifan 2680 : 1-0
(55) Gambit Dame
Mamedyarov, Shakhriyar 2804 - Wei, Yi 2743 : 1-0
(30)Catalane
Matlakov, Maxim 2718 - Adhiban, B. 2655 : ½-½(53) Est-Indienne
Karjakin, Sergey 2753 - Caruana, Fabiano 2811 : 1-0
(46) Gambit Dame
Mamedyarov - Yi Wei
Après 13...Dxd4!?
Mamedyarov - Yi Wei
Après 20.Ce4
Mamedyarov - Yi Wei
Après 30.Fg4

Dans une Catalane fermée Yi Wei s'est risqué à prendre le pion par le 13...Dxd4!? du 1er diagramme, sacrifiant les pions c7 et b7. Une idée que seul Rustam Kasimdzhanov avait osé tenter. Il en faut plus pour effrayer Shakhriyar Mamedyarov, alors 14.Dxc7 Cc6 15.Dxb7 Ca5 16.Dc7 Dd8 17.Df4 Tb8 18.Tfd1 De7 19.Tab1 Tfc8 20.Ce4, 2e diagramme. Au lieu de l'attendu 20...Fxb2 avec une position peu claire, Yi Wei a préféré 20...Fg5!? qui a reçu la réplique 21.Dd6!. 21.Cxg5?! hxg5 et 22...Cb3 était plus confus. 21...Dxd6 22.Txd6 Fe7 23.Txa6 avec maintenant 2 pions de plus. 23...Cc4 avec, en plus, du temps en moins : 0h58-0h18. 24.Tc1!? Pas question pour Mamedyarov de jouer passif avec 24.b3, ce n'est pas le genre de l'Azéri. 24...Cxb2?! 25.Txc8+ Txc8 26.a5 Ce pion vaut de l'or. 26...Cc4 27.Ta7 Fb4 28.a6 f5?! 29.Tb7! fxe4 30.Fg4! 1-0 comme dans le 3e diagramme. Shakhriyar Mamedyarov n'est pas sur un nuage, il vole carrément ! « Si ce n'était pour moi ou Nakamura, selon moi, Magnus n'aurait jamais été numéro un ! Il nous bat à chaque fois... » Mamedyarov

Gawain Jones après son match nul face à Peter Svidler : « je suis toujours heureux, toujours à 50 %. Je ne suis pas encore le bouc émissaire ! »

Sergey Karjakin | Photo Alina L'Ami https://twitter.com/alinalami
Karjakin - Caruana
Après 17...De7
Karjakin - Caruana
Après 21...Rg7
Karjakin - Caruana
Après 40...d4

La première partie à basculer s'est jouée entre Sergey Karjakin et Fabiano Caruana, tous deux très discrets jusqu'ici dans le tournoi. Dans le 1er diagramme, Caruana a sans doute cru que son 17...De7 défendait indirectement le pion b7 à cause de l'échec à la découverte. Cependant, Karjakin n'a pas eu peur des fantômes et n'a pas hésité à s'emparer du butin par 18.Fxb7!. Si maintenant 18...Ff5+ 19.Cde4 Fxe4 20.Dxe4! avec un avantage décisif. La partie a continué par 18...Tb8 19.Fc6+ Le pion a6 était prenable mais le Russe ne tente pas le diable. 19...Rf8!? Ici, sur 19...Fd7+ à la découverte, 20.Rf1! avec la menace 21.Td1 et gain de la Dame aurait défendu indirectement le Fc6. 20.0-0 Df6 21.Cf3 Rg7, 2e diagramme. Fabiano Caruana va devoir trouver du jeu pour le pion sacrifié, mais la position blanche semble solide. Passons directement au 3e diagramme après le 40...d4 du premier contrôle du temps. 41.Te7 Dd5 42.b4 Fe6 43.Db6 Ff7 44.Dxa6 d3 45.Te3 Dc4 46.Da3 1-0 le pion passé, la dernière carte des Noirs, va tomber.

En échangeant très rapidement les Dames, Magnus Carlsen tentait de jouer à Yifan Hou un remake du Tata Steel 2016 où la Chinoise avait perdu une finale de pions en 1 coup; 45...h5??. Le commentaire du GM anglais Daniel Gormally sur Twitter est intéressant : « C'est incroyable de voir comment Carlsen est capable de mettre une pression énorme dans ces finales apparemment ternes. Il y a certainement une leçon à tirer pour tous ceux qui annulent dans ces positions en pensant qu'elles sont mortes. » Et « bis repetita placent » le Norvégien l'a emporté sur Yifan Hou à cause d'un terrible 50...h5??, comme en 2016 !

Carlsen - Yifan Hou
Après 50...h5??

Résultats de la ronde 6 du 19 janvier 2018 «Masters»
Hou, Yifan 2680 - Karjakin, Sergey 2753 : ½-½(32)
Caro-Kann
Caruana, Fabiano 2811 - Matlakov, Maxim 2718 : ½-½(38)
Anti-Marshall
Adhiban, B. 2655 - Mamedyarov, Shakhriyar 2804 : 0-1
(86)
Anglaise
Wei, Yi 2743 - So, Wesley 2792 : 0-1
(41)
Anglaise
Giri, Anish 2752 - Anand, Viswanathan 2767 : ½-½
(20)
Catalane
Kramnik, Vladimir2787 - Jones, Gawain C B 2640 : ½-½(41)
Est-Indienne
Svidler, Peter 2768 - Carlsen, Magnus 2834 : ½-½(31)
Anglaise
Svidler - Carlsen
Après 7...Txc8
Svidler - Carlsen
Après 12...h5
Svidler - Carlsen
Après 18.Fc4

Peter Svidler mène par 2 victoires à 1 en cadence classique et 11 parties nulles. Le Russe, habituellement joueur de 1.e4, a cette fois préféré commencer par 1.c4. Et après 1...e6 2.Cc3 Fb4 3.Db3 nous retrouvions l'ouverture de la partie Giri,A (2752)-Kramnik,V (2787) Wijk aan Zee NED 2018, 1-0 (35) de la ronde 2. Magnus Carlsen a continué par 3...c5, acceptant la perte du roque suite à 4.Cb5 Cc6 5.Cd6+ Rf8 6.Cf3 De7 Et maintenant 7.Cxc8 abandonnait la dernière partie des bases au lieu de 7.Dd3 de Landa,K (2632)-Lisek,J (2316) Germany 2003, 1-0 (35), pour obtenir la position du 1er diagramme après 7...Txc8. À noter la bonne remarque du GM norvégien Jonathan Tisdall : « Sur un plan de non-théorie, pas sûr que Svidler devait aider Carlsen a obtenir un début décalé; le champion du monde ayant tellement de mal à trouver un moyen de le faire dans des positions standards. » 8.e3 e5! Une belle exploitation du meilleur contrôle central des Noirs. 9.Dc2 e4 10.Cg1 Cf6 Avec une très bonne position noire. 11.Ce2 Fa5 La menace 12...Cb4 et 13...Cd3+ est parée par 12.a3 h5. Le problème des Blancs saute aux yeux : où placer leurs pièces ?. 1h10-1h04. 2e diagramme. La meilleure pièce blanche semble être le Fc1, une fois qu'il sera en b2 évidemment. Si 13.Cg3?! h4 et 14.Cf5? perd le Cavalier après 14...De5!. Peter Svidler a joué 13.b3! Td8 14.Fb2 d5!? Une avance de développement ne peut s'exprimer que si des lignes sont ouvertes. 15.cxd5 Txd5 16.0-0-0!? Il fallait choisir entre le coup de la partie et 16.Td1. Magnus Carlsen a répliqué a tempo par 16...Cg4!? et « The board is on fire! » selon Jon Ludvig Hammer. Le pion f2 est indéfendable, et avec lui la qualité, mais Svidler a vu plus loin que cette perte matérielle. 17.Cg3 Cxf2 18.Fc4 et les pièces blanches sortent enfin ! Le 3e diagramme illustre cette position extrêmement compliquée avec des prises partout !

Svidler - Carlsen
Après 22...Tg4
Svidler - Carlsen
Après 25...Fc3
Svidler - Carlsen
Après 31.Df4+

Le duel s'est poursuivi par 18...Cxd1 19.Txd1 0h23-0h33 19...Tg5 20.Tf1 Cd8 et Magnus Carlsen doit passer en défense. Le retournement de situation est assez extraordinaire. En quelques coups Svidler est passé d'un retard de développement important à une forte initiative avec qualité et pion de moins ! Le Roi noir, le Fa5, la Th8 et le pion e4 sont soit mal placés soit sous pression, alors que de leur côté, la paire de Fous des Blancs, la Tf1 et le Cg3 sont agressivement postés, et le Roi blanc en sécurité ! 21.Cf5 Dd7 22.Dxe4 Tg4, 1er diagramme, 0h16-0h25. 23.Fxg7+ Txg7 24.Cxg7 Dxd2+ 25.Rb1 Fc3, 2e diagramme, avec une menace de mat en 1 coup, qui force la liquidation 26.Txf7+! Cxf7 27.De8+ Rxg7 28.Dxf7+ Rh6 29.Df4+ Rg6 30.Df7+ Rh6 31.Df4+ 3e diagramme, avec nulle par répétition de la position. Une superbe partie ! Peter Svidler : « C’était une partie amusante à jouer. J’aime jouer des parties où j’ai du plaisir d'un point de vue esthétique. Pour ça c'est une bonne journée ! »

Peter Svidler et Magnus Carlsen | Photo Alina L'Ami https://twitter.com/alinalami

Le bilan à mi-tournoi du « Masters »

Une victoire contre Yifan Hou pour commencer, avant d'enchaîner avec celle sur Vladimir Kramnik, a bien entendu donné de l'élan à Anish Giri. Ont suivi 3 parties nulles dont une avec les Blancs face au champion du monde. Le Néerlandais aura besoin de l'avantage des 7 fois les Blancs pour jouer la gagne. Le « vieux » Viswanathan Anand est encore une fois bien présent. Sa belle victoire contre Fabiano Caruana vaut le coup d’œil, ponctuée par un astucieux 42.Td6!. « Vishy » était évidemment déçu de n'avoir pas pu jouer une vraie partie contre Wei Yi dans la ronde 5, mais comme il l'a avoué lors d'une interview : « ... cela arrive parfois de nos jours, vous tombez sur une ligne d'ordinateur et tout ce que vous pouvez faire c'est de rester assis là, craintif ! ». Shakhriyar Mamedyarov a expliqué ce qu'il avait changé dans son jeu : il a ajouté du jeu positionnel dans son habituel jeu tactique. De plus, il a renoncé à jouer pour le gain à tous prix. « Si c'est nulle et bien c'est nulle... ». L'avantage indéniable que possède le joueur azéri sur Anand et Giri est sa capacité à gagner avec les pièces noires. Si l'on excepte sa défaite face à Giri, Vladimir Kramnik semble en forme. Le Russe joue peu, apparemment il se ménage pour les grandes occasions et il faudra sans doute compter avec lui au tournoi des candidats. Quand à Magnus Carlsen, on le sait depuis longtemps, il démarre toujours doucement. Le Norvégien était d'ailleurs mécontent de sa fin de partie contre Kramnik dans la ronde 5. La deuxième phase du tournoi devrait nous éclairer sur les possibilités de Carlsen dans ce Tata Steel Chess 2018.

Anish Giri | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/lennartootes
Tata Steel Chess Tournament 2018 - 80e édition

le classement du Tata Steel Challengers

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14
1 Korobov, Anton 2652 6.5/9 X 1 0 1 ½ 1 1 ½ ½ 1
2 Vidit, Santosh Gujrathi 2718 6.5/9 X 1 ½ 1 ½ ½ ½ ½ 1 1
3 Van Foreest, Jorden 2629 5.0/9 0 X ½ ½ ½ 0 1 1 1 ½
4 Amin, Bassem 2693 5.0/9 1 0 X 1 ½ ½ 0 ½ ½ 1
5 Bok, Benjamin 2607 4.5/9 0 ½ ½ X ½ 1 ½ ½ ½ ½
6 Gordievsky, Dmitry 2622 4.5/9 0 ½ 0 X 1 ½ ½ ½ ½ 1
7 Xiong, Jeffery 2634 4.5/9 ½ ½ ½ ½ X 0 1 ½ ½ ½
8 Bluebaum, Matthias 2640 4.5/9 0 ½ 1 ½ X ½ ½ ½ 1 0
9 Van Foreest, Lucas 2481 4.0/9 ½ 0 1 0 0 X 1 ½ ½ ½
10 Tari, Aryan 2599 4.0/9 0 ½ 0 ½ ½ 1 ½ 0 X 1
11 L'Ami, Erwin 2634 4.0/9 ½ ½ ½ ½ 0 ½ ½ X ½ ½
12 Krasenkow, Michal 2671 4.0/9 ½ 0 0 ½ ½ ½ ½ ½ X 1
13 Harika, Dronavalli 2497 3.5/9 ½ 0 ½ ½ ½ ½ 0 ½ ½ X
14 Girya, Olga 2489 2.5/9 0 ½ 0 ½ 0 ½ 1 0 0 X
 
Les parties du «Challengers» du Tata Steel Chess 2018
Résultats de la ronde 9 du 23 janvier 2018 «Challengers»
L'Ami, Erwin 2634 - Xiong, Jeffery 2634 : 0-1
(58)
Gambit Dame
Harika, Dronavalli 2497 - Korobov, Anton 2652 : ½-½(78)
Anglaise
Amin, Bassem 2693 - Girya, Olga 2489 : 1-0
(71)
Début Réti
Krasenkow, Michal 2671 - Van Foreest, Jorden 2629 : 0-1
(67)
GD Accepté
Tari, Aryan 2599 - Bok, Benjamin 2607 : ½-½(18)
Anglaise
Vidit, Santosh Gujrathi 2718 - Bluebaum, Matthias 2640 : ½-½(44)
Bogo-Indienne
Van Foreest, Lucas 2481 - Gordievsky, Dmitry 2622 : 0-1
(77)
Paulsen
Résultats de la ronde 8 du 21 janvier 2018 «Challengers»
Xiong, Jeffery 2634 - Harika, Dronavalli 2497 : ½-½(32) Catalane
Korobov, Anton 2652 - Amin, Bassem 2693 : 0-1
(40) Est-Indienne
Girya, Olga 2489 - Krasenkow, Michal 2671 : 0-1
(41) Noteboom
Van Foreest, Jorden 2629 - Tari, Aryan 2599 : 1-0(22) Écossaise
Bluebaum, Matthias 2640 - L'Ami, Erwin 2634 : ½-½(49) Bogo-Indienne
Gordievsky, Dmitry 2622 - Vidit, Santosh Gujrathi 2718 : 0-1
(32) Anglaise
Bok, Benjamin 2607 - Van Foreest, Lucas 2481 : 1-0
(22) Catalane
Résultats de la ronde 7 du 20 janvier 2018 «Challengers»
Amin, Bassem 2693 - Xiong, Jeffery 2634 : ½-½(19) Najdorf
Krasenkow, Michal 2671 - Korobov, Anton 2652 : ½-½(30) Bogo-Indienne
Tari, Aryan 2599 - Girya, Olga 2489 : 1-0
(38) Caro-Kann
Van Foreest, Jorden 2629 - Bok, Benjamin 2607 : ½-½(41) Berlinoise
Harika, Dronavalli 2497 - Bluebaum, Matthias 2640 : 0-1
(58) Française
L'Ami, Erwin 2634 - Gordievsky, Dmitry 2622 : ½-½(36) Est-Indienne
Vidit, Santosh Gujrathi 2718 - Van Foreest, Lucas 2481 : ½-½(36) Anglaise
Résultats de la ronde 6 du 19 janvier 2018 «Challengers»
Bok, Benjamin 2607 - Vidit, Santosh Gujrathi 2718 : ½-½(31)
Catalane
Van Foreest, Lucas 2481 - L'Ami, Erwin 2634 : ½-½(44)
Berlinoise
Gordievsky, Dmitry 2622 - Harika, Dronavalli 2497 : ½-½(96)
Début Réti
Bluebaum, Matthias 2640 - Amin, Bassem 2693 : ½-½(66)
Est-Indienne
Xiong, Jeffery 2634 - Krasenkow, Michal 2671 : ½-½(52)
Catalane
Korobov, Anton 2652 - Tari, Aryan 2599 : 1-0
(41)
Néo-Grünfeld
Girya, Olga 2489 - Van Foreest, Jorden2629 : ½-½
(26)
Bogo-Indienne

Anton Korobov est totalement imprévisible en interview. Par exemple, aujourd'hui, à la question : « Vous semblez en pleine forme, Anton ? » Le GMI ukrainien a répondu : « Pour dire la vérité, je suis gros et trop vieux pour être en pleine forme, peut-être que c'est le dernier succès avant le cimetière ! » L'interview s'est terminée de façon abrupte lorsque Korobov a été interrogé sur le fait de ne pas fumer pendant le tournoi; « Je ne veux pas répondre à des questions provocantes ! » :)

Anton Korobov

Le bilan à mi-tournoi du « Challengers »

C'est simple; Anton Korobov marche sur l'eau ! Une victoire sur Matthias Bluebaum pour bien lancer son tournoi, une nulle avec les Noirs face à Jeffery Xiong, et 3 gains consécutifs ! Le grand-maître ukrainien, avec 4,5 points sur 5, profite parfaitement de ses 7 parties avec les pièces blanches et s'affirme déjà comme le favori à la victoire finale et donc à la qualification au « Masters » 2019. Juste derrière, Vidit Santosh Gujrathi, qui jusqu'à la ronde 4 réussissait à suivre le rythme, a dû concéder le demi-point à la variante de nulle du Néerlandais Erwin L'Ami. Ensuite Lucas Van Foreest (2481), avec 3,0 points, fait mieux que son grand frère Jorden Van Foreest (2629), 2,0 points.

Programme, horaires et jour de repos

Le «Tata Steel Chess» est composé de deux tournois principaux : le «Masters» et le «Challengers» avec 14 joueurs chacun. 13 rondes à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, 50 minutes pour les 20 coups suivants et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coup. Dans le cadre du «Tata Steel Chess on Tour», la ronde 5 se jouera au Beeld en Geluid à Hilversum le mercredi 17 janvier, et la ronde 10 à l'Academiegebouw de l'Université de Groningue le mercredi 24 janvier 2018. Trois jours de repos sont prévus : jeudi 18 janvier, lundi 22 janvier et jeudi 25 janvier 2018.

Les parties débutent à 13h30 sauf pour les rondes 5 et 10 du Masters, à 14h00, et lors de la dernière ronde à 12h00. Si deux joueurs ou plus se partagent la première place finale, il y aura un match de barrage après la dernière ronde du dimanche 28 janvier 2018. Le contrôle du temps dépendra du nombre de joueurs à égalité et sera déterminé par l'arbitre en chef. Les prix seront partagés comme tous les autres prix. Le vainqueur des Tata Steel « Challengers » sera invité au Tata Steel « Masters » de l'année suivante. En cas d'égalité, le vainqueur sera déterminé par : 1. Le résultat de la rencontre directe. 2. Le Sonneborn-Berger. 3. Le joueur avec plus grand nombre de parties avec les Noirs. 4. Tirage au sort.

Publié le 22/01/2018 - 08:04 , Mis à jour le 08/04/2018 - 10:09
Les réactions (10)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
macounet - 24/01/2018 19:28
@Azimut : on peut adapter cette maxime à Giri : on n'a jamais annulé une partie en la gagnant ;o)

fm76 - 23/01/2018 21:03
Ce serait génial que Anish Giri gagne ce tournoi à domicile...
Souhaitons lui bonne chance pour la suite.

macounet - 23/01/2018 19:07
qu'est-ce qui arrive à Giri ? il a déjà 4 victoires. c'est pas normal, c'est pas possible :oppppp

Azimut - 23/01/2018 09:50
" On a jamais gagné une partie en abandonnant " Magnus donne du sens à cette maxime de Xavier Tartacover, et donc, a eu raison de continuer malgré la perte d'une pièce ! Quel formidable exemple pour nous tous, modestes joueurs de clubs ! Bravo Magnus !


jplie - 22/01/2018 08:24
Magnius de mémoire a laissé Jones , jouer e5 et d5 dans le Dragon noir . Il ne pouvait étre que pas bien , aprés cela , à mon sens ...