Les jeux sont faits ! Magnus Carlsen octuple vainqueur du Tata Steel Chess !

Tata Steel Chess 2022

Magnus Calsen | Photo Jurriaan Hoefsmit pour https://tatasteelchess.com
Magnus Carlsen vainqueur du Tata Steel Chess 2022. Shakhriyar Mamedyarov prend la deuxième place et Richard Rapport complète le podium. Challengers : le Français Marc'Andria Maurizzi s'incline devant Arjun Erigaisi, Le Belge Daniel Dardha l'emporte sur Max Warmerdam.

REVOIR LES PARTIES


Tata Steel Chess Masters 2022

L'ordre du classement des joueurs à égalité des points est : 1. le résultat de la rencontre directe, 2. Le Sonneborn-Berger, 3. Le nombre de parties jouées avec les pièces noires, 4. La performance Elo. – Voir aussi l'onglet des départages pour le classement final. Cliquez sur les noms des joueurs dans les tableaux pour visualiser les détails de leur parcours.

Tata Steel Chess Challengers 2022

Marc Quenehen commente une partie par jour du célèbre tournoi Tata Steel Chess de Wijk aan Zee. Retrouvez ci-dessous la playlist complète des vidéos.

Un jour, une partie, par Marc Quenehen

Marc Quenehen est un entraîneur du jeu d'échecs. Après avoir travaillé avec le Grand Maître Iossif Dorfman, ancien entraîneur de Garry Kasparov, il s'est passionné pour l'enseignement des principes stratégiques qu'il s'applique à rendre accessibles à tous les niveaux. En 2010, Marc Quenehen a rejoint Europe-Echecs, la référence francophone du jeu d'échecs : Rubrique de 5 pages dans la revue mensuelle. Écriture d'une dizaine de livres. Conception de vidéos pour le site internet.

Marc Quenehen

En attendant la ronde 13 du Masters...

« Voilà, c'est fini... On a tant ressassé les mêmes théories... On a tellement tiré chacun de notre côté... Que voilà, c'est fini... » Magnus Carlsen, seul joueur invaincu du tournoi, regrettera peut-être de n'avoir pas joué à son meilleur niveau tout au long de la compétition, en grande partie à cause d'un démarrage relativement lent récurrent, mais le champion du monde ne boudera certainement pas son plaisir avec un huitième succès au Tata Steel Chess de Wijk aan Zee ; ce qui est bien évidemment le record de victoires.

Résultats de la ronde 13 du Tata Steel Chess Masters

Van Foreest, Jorden (2702)
1-0
10
Shankland, Sam (2708)
Londres - 69 coups
Grandelius, Nils (2672)
½-½
½½
Duda, Jan-Krzysztof (2760)
Richter-Rauzer - 40 coups
Rapport, Richard (2763)
½-½
½½
Giri, Anish (2772)
Grünfeld - 14 coups
Praggnanandhaa R (2612)
1-0
10
Esipenko, Andrey (2714)
Nimzo-Indienne - 59 coups
Carlsen, Magnus (2865)
1-0
10
Dubov, Daniil (2720)
Forfait
Mamedyarov, Shakhriyar (2767)
½-½
½½
Caruana, Fabiano (2792)
Gambit Dame - 13 coups
Karjakin, Sergey (2743)
1-0
10
Vidit, Santosh Gujrathi (2727)
Quatre Cavaliers - 64 coups

Quatorze coups et puis s'en vont, Richard Rapport et Anish Giri se sont serrés la main après 14 coups et 20 minutes de jeu. Quasiment au même moment, Shakhriyar Mamedyarov et Fabiano Caruana imitaient leurs collègues en 13 coups.

Nils Grandelius - Jan-Krzysztof Duda, 15...b8

La partie la plus dynamique de cette dernière ronde s'est jouée entre Nils Grandelius et Jan-Krzysztof Duda. Dans une défense Sicilienne variante Richter-Rauzer : 1.e4 c5 2.f3 d6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 c6 6.g5 e6 7.d2 a6... Le Polonais vient d'innover par 15...b8 au lieu de 15...d7 16.g3 f8 17.e2 c8, etc. ½-½ (32) Unzicker,W-Pustina,Y Siegen 1970. 16.b6 c8 17.g4 0-0 Comme souvent dans la Sicilienne, si les Noirs sont sur la corde raide, les Blancs doivent jouer les coups les plus précis. Cependant, après 18.h4 d7 19.d4 c5 20.hg1 b5 21.h5!? b4...

Nous arrivons dans la position du diagramme après 22.g5!? où les Noirs semblent en avance dans l'attaque sur les roques opposés, mais les lignes données par les machines sont à la limite de l'humain. 22...xg5+ 23.f4 xb3+ 24.axb3 et c'est là que les choses se compliquent pour les Noirs, mais Duda se montre à la hauteur en trouvant l'excellent 24...f6! Il fallait en effet laisser la pièce en prise, et après, 25.fxg5 fxg5 alors que la machine donne un avantage aux Noirs sous la forme d'une terrible attaque, la situation va s'inverser après le prochain coup de Nils Grandelius.

Nils Grandelius - Jan-Krzysztof Duda, 22.g5!?
Nils Grandelius - Jan-Krzysztof Duda, 26.e3

26.e3 Et là, dans le diagramme, il fallait jouer 26...b7! 27.a4 xe4 28.d2 e5 29.b6 f3 et les Blancs sont aux aboies. Toutefois, Jan-Krzysztof Duda se précipite pour récupérer sa pièce par 26...bxc3? ce qui offre l'occasion au Suédois de placer un joli 27.xg7! cxb2+ 28.xb2 Si 28.xb2 e5 29.xg5+! hxg5 30.xg5+ mène à l'échec perpétuel, tout comme 28.b1 xg7 29.xg5+! hxg5 30.xg5+. Ce qui revient d'ailleurs à la partie. 28...xg7 29.xg5+ hxg5 30.xg5+ f7 e8 32.g6+ d8 33.xf8+ c7

Position après 33...c7 34.xc8+ xc8 35.h6 xe4 36.xe4 h8+37.a2 xh6 38.c4+ b7 39.b4+ c7 40.c4+ b7 ½-½

Une très jolie partie, typique des défenses Siciliennes avec des attaques sur roques opposés.

Nils Grandelius - Jan-Krzysztof Duda, 34...c7

Anish Giri : « Pour être honnête, le fait que je puisse rivaliser avec ces grands joueurs est déjà quelque chose que je ne prends pas pour acquis. »

Magnus Carlsen sur les 4 victoires et 4 défaites de Jorden van Foreest : « Pour moi, en tant que joueur et spectateur, il a été la principale attraction ! »

Ivan Sokolov, lorsque Praggnanandhaa jouait ses premiers coups contre la défense Nimzo-Indienne d'Andrey Esipenko : « Je suis très curieux de savoir ce que Pragg a en tête ! J'ai passé de nombreuses heures sur cette ligne, à l'époque pré-ordinateur et ordinateur, et j'en ai conclu que les Blancs n'avaient rien. Voyons voir ! » Romain Edouard, en réponse à Ivan Sokolov alors que Prag est gagnant : « Parties impressionnante - Je pensais aussi que cette position n'offrait aucun potentiel aux Blancs. »

Magnus Carlsen, vainqueur du Masters 2022 | Photo Lennart Ootes pour https://tatasteelchess.com

Classement final du Masters 2022

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Pts D1
1
Carlsen, Magnus (2865)
X 1 1 1 ½ ½ ½ 1 ½ ½ ½ 1 ½ 1 9,5 60.25
2
Mamedyarov, Shakhriyar (2767)
0 X ½ ½ ½ 1 ½ ½ 1 1 ½ 1 ½ ½ 8,0 49.00
3
Rapport, Richard (2763)
0 ½ X ½ ½ 1 ½ 1 0 ½ ½ 1 1 1 8,0 47.25
4
Giri, Anish (2772)
0 ½ ½ X ½ 0 1 1 ½ ½ 1 ½ ½ 1 7,5 44.50
5
Karjakin, Sergey (2743)
½ ½ ½ ½ X 1 0 ½ ½ 1 0 1 ½ ½ 7,0 45.25
6
Van Foreest, Jorden (2702)
½ 0 0 1 0 X 0 ½ ½ 1 1 1 1 ½ 7,0 41.75
7
Esipenko, Andrey (2714)
½ ½ ½ 0 1 1 X ½ ½ ½ ½ 0 ½ ½ 6,5 42.75
8
Caruana, Fabiano (2792)
0 ½ 0 0 ½ ½ ½ X 1 ½ ½ 1 1 ½ 6,5 37.75
9
Duda, Jan-Krzysztof (2760)
½ 0 1 ½ ½ ½ ½ 0 X ½ ½ ½ ½ ½ 6,0 39.25
10
Vidit, Santosh Gujrathi (2727)
½ 0 ½ ½ 0 0 ½ ½ ½ X 1 0 1 1 6,0 35.50
11
Shankland, Sam (2708)
½ ½ ½ 0 1 0 ½ ½ ½ 0 X ½ ½ ½ 5,5 36.00
12
Praggnanandhaa R (2612)
0 0 0 ½ 0 0 1 0 ½ 1 ½ X 1 1 5,5 30.00
13
Grandelius, Nils (2672)
½ ½ 0 ½ ½ 0 ½ 0 ½ 0 ½ 0 X 1 4,5 28.50
14
Dubov, Daniil (2720)
0 ½ 0 0 ½ ½ ½ ½ ½ 0 ½ 0 0 X 3,5 23.25
Un jour, une partie, par Marc Quenehen

En attendant la ronde 13 du Challengers...

À l'instar du Masters, ici aussi le vainqueur est connu avant même les résultats de la treizième et dernière ronde, l'Indien Arjun Erigaisi, qui a très vite tué tout suspense. Nguyen Thai Dai Van (8,0), Jonas Buhl Bjerre (8,0) et Rinat Jumabayev (7,5) joueront donc pour la deuxième et troisième marche.

De notre côté, nous suivrons avec attention la dernière partie du Français Marc'Andria Maurizzi face au qualifié pour le Masters 2023, ainsi que celle du Belge Daniel Dardha, qui affronte Max Warmerdan.

Résultats de la ronde 13 du Tata Steel Chess Challengers

Zhu, Jiner (2478)
0-1
01
Murzin, Volodar (2519)
Najdorf - 59 coups
Shuvalova, Polina (2516)
½-½
½½
Bjerre, Jonas Buhl (2586)
Taïmanov - 17 coups
L'Ami, Erwin (2622)
1-0
10
Jumabayev, Rinat (2631)
Catalane - 39 coups
Nguyen, Thai Dai Van (2613)
½-½
½½
Ganguly, Surya Shekhar (2627)
Ragozine - 17 coups
Maurizzi, Marc`Andria (2502)
0-1
01
Erigaisi Arjun (2632)
Nimzo-Indienne - 62 coups
Van Foreest, Lucas (2539)
½-½
½½
Vogel, Roven (2452)
Slave d'échange - 31 coups
Warmerdam, Max (2607)
0-1
01
Dardha, Daniel (2533)
Deux Cavaliers - 48 coups
Marc'Andria Maurizzi et Arjun Erigaisi | Photo Jurriaan Hoefsmit pour https://tatasteelchess.com
Marc'Andria Maurizzi - Arjun Erigaisi, 15...e8!?

Dans une défense Nimzo-Indienne Marc'Andria Maurizzi et Arjun Erigaisi sont assez rapidement sortis des grandes lignes 1.d4 f6 2.c4 e6 3.c3 b4 4.f3 0-0 5.g5 c5 6.c1 h6 7.h4 cxd4 8.xd4 d5 9.cxd5 xc3+!? Très rare. 10.xc3!? Une reprise originale. 10...g5 11.g3 xd5 12.f3 e5 13.b3 xd1+ 14.xd1 e4 15.d2 Après 24 minutes de réflexion. 15...e8!? Diagramme. Après 30 minutes de réflexion, même sur 15...d8 semblait légèrement supérieur. « Ici, le coup 16.h4 est le coup normal. » Matthieu Cornette, mais 16.xe4!? a été joué.

16...xe4 17.fxe4 c6 18.e3 xe4  19.d3 e8 20.b5!? [20.a3!?] 20...d8+!? [La machine donnait comme plus précis : 20...f5 21.xc6 bxc6 22.xc6 ad8+ 23.c1 e4. 21.c1 « 21.e1! semble le meilleur coup, parce que sur les autres coups de Roi les Noirs peuvent embêter les Blancs. » Matthieu Cornette. 21...b4 22.c4 f5 23.f1! avec maintenant une égalité approximative, comme on peut le voir sur le diagramme. Une partie nulle serait un bon résultat pour Marc'Andria, ce qui lui permettrait d'assez bien terminer son premier tournoi en treize rondes.

Marc'Andria Maurizzi - Arjun Erigaisi, 23.f1!
Marc'Andria Maurizzi - Arjun Erigaisi, 32...g7

23...e6 24.xe6 fxe6 25.b1 f8 26.fc1 c6 27.b3 f7 28.d1 d8 29.xd8+ xd8. Le vent tourne quelque peu et la position blanche devient même sympathique. 30.a3!? On ne voit pas l'intérêt de ce coup. 30...f8 31.c2 c6 32.d2 g7 comme dans le diagramme, avec un très léger avantage blanc grâce au Fou supérieur au Cavalier, puisqu'il y a des pions sur les deux ailes. 33.e2 g6 34.d3 h5 35.d6 h4 36.e1 f6 37.h3!? e7 38.d1 e5 39.b4 Marc'Andria Maurizzi joue jusqu'ici une très bonne partie, surtout face au vainqueur et numéro un au Elo !

39...e6 40.b5 e7 41.d8 d5 42.a8 b6 43.d2!? Comme 30.a3!? et 37.h3!?, on ne voit pas l'idée de ce coup. 43...f6 44.a4 Diagramme. Les Blancs doivent malgré tout rester attentif ; le couple Cavalier et Tour peut créer des réseaux de mat. 44...e4 45.e1 Il faut empêcher l'intrusion de la Tour en f2, en particulier pour protéger le pion g2. 45...d5 46.c8 Tente de couper la route du Roi noir vers les pions de l'aile-Dame. Le jeu de pièces des Noirs devient gênant et Marc'Andria ne doit pas se relâcher, alors que nous venons de dépasser les quatre heures de jeu. 46...e6 47.c6+ d5 48.c8.

Marc'Andria Maurizzi - Arjun Erigaisi, 44.a4
Marc'Andria Maurizzi - Arjun Erigaisi, 48.f2+

48.f2+ Arjun Erigaisi refuse de répéter les coups. 49.d3 Il ne nous viendrait pas à l'esprit d'échanger ce Cavalier, de crainte que la Tour entre en f2 grâce au pion en g3 et que le pion g2 tombe, mais l'ordinateur donne 49.xg3 hxg3 50.d3 f2 51.e4+ e6 52.c2 avec égalité. 49...e4+ 50.c3 f1 51.g8! c7+ 52.b3 xe3 Les Noirs ont finalement gagné un pion, même si selon les modules rien n'est encore perdu pour les Blancs, mais il faut absolument trouver les coups les plus précis. Ce que Marc'Andria ne va pas faire !

Dans cette position après 52...xe3, la ligne pour tenir était 53.c3! pour prendre la case d4 au Roi. 53...f5 54.xg5 e6 55.g4 e3 56.c4, etc. Malheureusement, plus soucieux de récupérer le matériel, le Français a joué 53.xg5+? et sur 53...d4 le Roi noir pénètre et les Noirs sont gagnants ! 54.a5?! bxa5 55.g3?! Marc'Andria a compris qu'il était perdu. Une défaite qui gâche un peu sa fin de tournoi alors qu'il jouait depuis plusieurs rondes à un très bon niveau. 55...hxg3 56.xb3 d5 57.xa5 c5 Malgré l'égalité matériel, les Blancs sont sans défense contre l'avancée du pion « e » .

Marc'Andria Maurizzi - Arjun Erigaisi, 52...xe3
Marc'Andria Maurizzi - Arjun Erigaisi, 58.a4

58.a4 e3 59.g7 b6+?! Ne sert à rien. 60.b4 d5! Le seul coup pour conserver l'avantage décisif. 61.a4 e2! Sans doute que Arjun Erigaisi a-t-il simplement voulu atteindre le 60e coup pour récupérer 15 minutes supplémentaires. 62.xa7 c3 0-1

Le Belge Daniel Dardha, après deux défaites consécutives dans les deux dernières rondes, termine en beauté avec une victoire sur Max Warmerdam et passe devant Marc'Andria Maurizzi au classement final.

Nous reviendrons bien évidemment plus en détail sur le Tata Steel Chess dans la prochaine revue Europe-Echecs.

Arjun Erigaisi, vainqueur du Challengers 2022 | Photo Lennart Ootes pour https://tatasteelchess.com

Classement final du Challengers 2022

Daniel Dardha | Photo Jurriaan Hoefsmit pour https://tatasteelchess.com

En attendant la ronde 12 du Masters...

Tâchons d'y voir clair dans ces imbroglios de forfaits de Daniil Dubov. Cas contact dans la ronde 7 et refusant de jouer avec un masque, le Russe a fait forfait face à Anish Giri. Revenu sur l'échiquier dans les rondes 8, 9 et 10, Dubov est testé positif au soir de la dixième ronde et doit déclarer forfait dans la ronde 11 face à Richard Rapport, ainsi que pour le reste de la compétition. Ce qui offre un point sans jouer à ses adversaires des rondes 12 et 13, dont le leader Magnus Carlsen.

Tata Steel Chess : « Daniil Dubov a été testé positif au COVID-19 jeudi. Un deuxième test demandé par Dubov lui-même a montré un résultat négatif. Les autorités sanitaires néerlandaises stipulent que dans ces circonstances, le résultat positif du test prévaut sur le résultat négatif. »

Ainsi, au classement général, pour Magnus Carlsen, avec un demi-point d'avance sur Richard Rapport et un point de plus que Anish Giri et Shakhriyar Mamedyarov, la seule manière de se priver d'un huitième Tata Steel Chess - après ceux de 2008, 2010, 2013, 2015, 2016, 2018 et 2019 - est de perdre aujourd'hui contre Fabiano Caruana - ce qui serait sa première défaite du tournoi - et que Richard Rapport remporte ses deux dernières parties face à Andrey Esipenko et Anish Giri.

Personne n'aura oublié le championnat du monde 2018 à Londres entre l'Américain et le Norvégien où, pour la première fois dans l'histoire des championnats du monde, l'ensemble des parties longues s'achevèrent par une nulle. Depuis, sur huit parties, Magnus Carlsen l'a emporté une fois et partagé le point dans les autres. Et comme Fabiano Caruana n'est guère fringant dans ce Tata Steel Chess 2022, une victoire du numéro 4 mondial, malgré l'avantage des pièces blanches, serait une surprise.

Résultats de la ronde 12 du Tata Steel Chess Masters

Shankland, Sam (2708)
1-0
10
Karjakin, Sergey (2743)
Nimzo-Indienne - 26 coups
Vidit, Santosh Gujrathi (2727)
0-1
01
Mamedyarov, Shakhriyar (2767)
Italienne - 38 coups
Caruana, Fabiano (2792)
0-1
01
Carlsen, Magnus (2865)
Rossolimo - 49 coups
Dubov, Daniil (2720)
0-1
01
Praggnanandhaa R (2612)
Forfait
Esipenko, Andrey (2714)
½-½
½½
Rapport, Richard (2763)
Berlinoise - 36 coups
Giri, Anish (2772)
½-½
½½
Grandelius, Nils (2672)
Est-Indienne - 35 coups
Duda, Jan-Krzysztof (2760)
½-½
½½
Van Foreest, Jorden (2702)
Semi-Slave - 44 coups
Sam Shankland - Sergey Karjakin, 20...b3

Il n'y a pas d'autres mots : Sergey Karjakin s'est fait massacrer par Sam Shankland. Dans une Nimzo-Indienne 1.d4 f6 2.c4 e6 3.c3 b4 4.f3 c5 5.d5 b5 6.e4 d6... Le Russe se trompe dans l'ouverture et dans la position du diagramme après 20...b3 l'Américain s'adjuge sa première victoire du tournoi en grand style par 21.c7! b6 22.xe5+ f7 23.d5 xd5 24.xd5+ e7 25.e5+ f7 26.ac1! 1-0. La menace 27.c7 est mortelle. Si 26...hc8 27.xc8 xc8 28.f5+ gagne la Tour égarée.

« Je me sentais vraiment mal après ce qui s'est passé hier [une nulle rapide]... Je suppose que cela m'a motivé à jouer un peu plus flashy aujourd'hui », Sam Shankland

Dans une Sicilienne Rossolimo, 1.e4 c5 2.f3 c6 3.b5 g6 Fabiano Caruana avait parfaitement mené sa barque jusque dans le diagramme après 26.f3?! Magnus Carlsen saute sur l'occasion de donner la qualité par 26...xd4! 27.xd4 xd2 28.d1 f4 29.b4 0h04-0h20 29...e6 30.c3 xb4 31.xb4 xe5 avec deux pions pour la qualité, la paire de Fous et une terrible majorité de pions. Nous vous laissons apprécier la suite et la fin menée de main de maître par le champion du monde dans l'onglet des parties. Avec le point gratuit de demain, Carlsen est assuré de remporter le Tata Steel Chess 2022.

Fabiano Caruana - Magnus Carlsen, 26...f3?!

Magnus Carlsen a déclaré : « C'est incroyablement bon de terminer avec une victoire, et dans une certaine mesure aussi avec style. Même si Caruana a connu de meilleurs jours que celui-ci, des victoires comme celle-ci ne se produisent pas tous les jours. »

Au sujet de sa victoire du jour, Magnus Carlsen a dit : « Cela fait toute la différence pour moi. Sans ça, cela serait toujours resté un bon tournoi, mais un où j'aurais pensé à toutes les occasions manquées. L'année dernière j'ai eu du mal à obtenir des occasions, donc cette année a été une très belle expérience. »

Fabiano Caruana | Photo Lennart Ootes pour https://tatasteelchess.com

Classement du Tata Steel Chess Masters

Un jour, une partie, par Marc Quenehen

En attendant la ronde 12 du Challengers...

Vous l'aurez remarqué depuis deux rondes, le leader Arjun Erigaisi gère sa large avance en bon père de famille : nulle contre Polina Shuvalova en 31 coups dans la ronde 10, et hier, nulle en 23 coups contre Erwin L'Ami. L'Indien possède encore un point et demi de plus que ses plus proches poursuivants à deux rondes de la fin : Jonas Buhl Bjerre et Nguyen Thai Dai Van, et la place qualificative au Masters 2023 ne devrait pas lui échapper.

Toutefois, nous resterons quant à nous les yeux braqués sur Marc'Andria Maurizzi qui, avec un excellent 3 points sur 4 dont 2 nulles dans les dernières rondes, peut, emporté par son élan, très bien terminer son premier Tata Steel Chess !

Le Français affronte aujourd'hui Roven Vogel. L'Allemand, avec 3 nulles et 3 défaites dans les dernières rondes, est un adversaire à la portée de Marc'Andria. Et comme le plus jeune grand-maître de l'histoire des échecs français sera opposé au leader Arjun Erigaisi dans la treizième et dernière ronde, à qui un rapide demi-point pourrait suffire à son bonheur, Marc'Andria Maurizzi peut donc espérer terminer avec 5,5 points en cas de victoire dans cette douzième ronde. Ce qui serait un résultat final somme toute honorable.

Résultats de la ronde 12 du Tata Steel Chess Challengers

Murzin, Volodar (2519)
½-½
½½
Warmerdam, Max (2607)
Svechnikov - 37 coups
Dardha, Daniel (2533)
0-1
01
Van Foreest, Lucas (2539)
Anglaise - 53 coups
Vogel, Roven (2452)
½-½
½½
Maurizzi, Marc`Andria (2502)
Gambit Dame - 49 coups
Erigaisi Arjun (2632)
½-½
½½
Nguyen, Thai Dai Van (2613)
Gambit Dame - 15 coups
Ganguly, Surya Shekhar (2627)
0-1
01
L'Ami, Erwin (2622)
Italienne - 51 coups
Jumabayev, Rinat (2631)
1-0
10
Shuvalova, Polina (2516)
Italienne - 40 coups
Bjerre, Jonas Buhl (2586)
½-½
½½
Zhu, Jiner (2478)
Semi-Tarrasch - 43 coups

Suite à sa partie nulle en seulement 15 coups, l'Indien Arjun Erigaisi est qualifié pour le Masters 2023 une ronde avant la fin ! Arjun Erigaisi devient le quatrième Indien après Harikrishna, Adhiban et Vidit Gujrathi à remporter le Tata Steel Chess Challengers à Wijk Aan Zee. Magnus Carlsen pense qu'il sera bientôt 2700 Elo.

Roven Vogel - Marc'Andria Maurizzi, 9...b5!?

Face à l'attendu 1.c4 de Roven Vogel 1...e6 2.c3 d5 3.d4 a6 4.cxd5 exd5 5.f3 f6 6.g5 e6 7.xf6 xf6 8.b3 a7 9.a3 Marc'Andria Maurizzi a joué le très rare. 9...b5!? (diagramme) un coup analysé par Matthieu Cornette et Pauline Guichard, qui ont trouvé la meilleure réponse 10.a4! b4 11.a5 c6 12.a4 d6 13.e3, etc. 1-0 (39) Guichard,P (2409)-Garcia Martin,M (2324) SLO 2021. Roven Vogel, surpris, a quant à lui joué le moins bon 10.c2!? et sur 10...f5 11.d2 c6 les Noirs ont obtenu une bonne position avec la paire de Fous. 12.g3 d6 13.g2 0-0 14.0-0 e8 15.h4!

Le dernier coup des Blancs est très bon. Voir le diagramme. Roven Vogel joue pour la poussée e4 et Marc'Andria Maurizzi est maintenant confronté à un dilemme : permettre cette poussée ou tenter de l'empêcher. Après 15 minutes de réflexion, le Français s'est décidé pour 15...ae7 jugeant qu'autoriser la poussée e4 serait trop dangereux. Étonnamment, le joueur allemand n'a pas continué par le simple et fort 16.xf5 xf5 17.ac1 avec une position blanche préférable, sinon 16.f3?! et les Noirs en profitent pour conserver les deux Fous par 16...c8! et la poussée e4 est douteuse.

Roven Vogel - Marc'Andria Maurizzi, 15.h4!
Roven Vogel - Marc'Andria Maurizzi, 20...f6

17.f4!? Sur 17.e4?! g5 18.e5 xe5 19.dxe5 le coup que les Blancs n'avaient sans doute pas vu en jouant 16.f3?! est ici 19...g7! 20.f4 gxh4 21.gxh4 h8 et les Noirs sont mieux. 17...b4 18.axb4 xb4 avec clouage du Cavalier en c3 et donc une attaque sur le pion arriéré en e2. « Marc'Andria peut avoir des idées comme ...a5 et ...a6. » Matthieu Cornette. 19.f2 d6 0h55-1h03. 20.f3 f6 A tempo ! Diagramme. La poussée blanche e4 a vécu et la case e5 est retirée au Cavalier. 21.e1 Le Cavalier se dirige vers c2 ou d3 pour se défaire du désagréable clouage du Fou. 21...a5 22.d3 a6 23.f3 c4

24.c2 d7 25.xb4? Une faute, attendue par Marc'Andria qui a riposté en seulement 44 secondes par 25...axb4! et non pas 25...xb4 pour éviter 26.b3, qui permettra la poussée e4 tant espérée par les Blancs. Roven Vogel s'est aperçu que 26.b3? était réfuté par 26...e3! 27.bxc4 xc3 28.f5 xc4 et les Noirs sont gagnants, et a donc joué, après 17 minutes 26.b1, comme dans le diagramme. « Les Noirs sont beaucoup mieux, mais Marc'Andria doit être précis. » Matthieu Cornette. 26...b6 27.d1 e3!? 27...f5! était considéré comme plus fort. Par exemple : 28.d2 b5 29.c2 g6...

Roven Vogel - Marc'Andria Maurizzi, 26.b1
Roven Vogel - Marc'Andria Maurizzi, 36.ff1

26...b6 27.d1 e3 28.d2 b3 29.f1 3e7 30.d2 b8 31.g4!? Les Blancs, condamnés sur l'aile-Dame, tente le tout pour le tout sur l'aile-Roi. 31...a7 32.b1 a2 33.g3 a4 0h09-0h30. 34.g2 d6 35.f5 a8 La situation est devenue confuse. 36.ff1 Diagramme. 36...a3 37.e3 xb2 38.e6+ h8. 38...f8! avec l'idée de jouer 39.xc6 d8 suivi de ...e7! était encore plus fort, mais les Noirs tiennent le bon bout. 39.xc6 d8 40.h5 joué avec seulement 3 secondes à la pendule. 40...e7 et le premier contrôle du temps est atteint avec un gros avantage noir.

 41.f4 Dans le diagramme, selon l'ordinateur, Marc'Andria avait le compliqué 41...a4! avec un avantage jugé décisif, mais le jeune français a préféré faire simple avec 41...a6?! 42.c5! xc5 43.dxc5 a4 44.fc1! et une grande partie de l'avantage noir s'est évaporé. 44...xc5 45.xd5 xd5 46.xc5 g8 47.b5 Et selon le grand-maître Matthieu Cornette, la partie devrait s'achever par la nulle. 47...a3 48.c1 a7 49.h4 et les joueurs se sont accordés sur le partage du point. ½-½. Aucun doute, Marc'Andria a laissé passer une belle occasion.

Roven Vogel - Marc'Andria Maurizzi, 41.f4
Marc'Andria Maurizzi | Photo Lennart Ootes pour https://tatasteelchess.com

Classement du Tata Steel Chess Challengers

En attendant la ronde 11...

À trois rondes de la fin, seuls Anish Giri, à un demi-point, Shakhriyar Mamedyarov et Richard Rapport, à un point, se trouvent encore en mesure de venir chatouiller Magnus Carlsen dans la lutte pour la victoire finale du Tata Steel Chess 2022.

Dans la ronde 10, Richard Rapport a sonné le glas des derniers espoirs de Fabiano Caruana, auteur d'une faute tactique. Praggnanandhaa a coupé les ailes de son compatriote Vidit Gujrathi. Et Sergey Karjakin, selon les dires de Carlsen, a saisi à deux mains la première possibilité offerte par le Norvégien de s'enfuir avec le demi-point.

Avec la marge de manœuvre qu'autorise les pièces blanches, Magnus Carlsen, désormais en grande forme, n'a aucune raison de craindre son adversaire du jour, l'Indien Vidit Gujrathi. Ce qui ne doit pas l'empêcher de regarder par-dessus son épaule...

Anish Giri et Jorden Van Foreest se sont affrontés à quatre reprises en classique, Anish a eu trois fois les pièces blanches et compte 1 victoire et 3 parties nulles. Cette fois Jorden aura l'avantage du trait, et si le vainqueur du Tata Steel Chess 2021 n'a plus aucune chance de conserver son titre, il aura certainement à cœur de se sortir du ventre mou du classement.

Un peu plus loin, les parties classiques entre Shakhriyar Mamedyarov et Sergey Karjakin sont légion, 38 exactement, et le score est clairement favorable à l'Azerbaïdjanais avec 6 victoires à 3. Et si Mamedyarov a déjà réussi à l'emporter avec les deux couleurs, le Russe n'a jamais marqué un seul point entier avec les Noirs.

Et n'oublions pas Richard Rapport, lui aussi à seulement 1 point de Magnus Carlsen. Le Hongrois, au jeu original, il n'est qu'à voir la vidéo de Marc Quenehen de sa victoire sur Caruana « à l'encontre des principes des ouvertures », est opposé dans cette onzième ronde à un Daniil Dubov en perdition.

Résultats de la ronde 11 du Tata Steel Chess Masters

Duda, Jan-Krzysztof (2760)
½-½
½½
Shankland, Sam (2708)
Londres - 10 coups
Van Foreest, Jorden (2702)
1-0
10
Giri, Anish (2772)
Nimzo-Indienne - 41 coups
Grandelius, Nils (2672)
½-½
½½
Esipenko, Andrey (2714)
Deux Cavaliers - 37 coups
Rapport, Richard (2763)
1-0
10
Dubov, Daniil (2720)
Forfait
Praggnanandhaa R (2612)
0-1
01
Caruana, Fabiano (2792)
Semi-Slave - 46 coups
Carlsen, Magnus (2865)
½-½
½½
Vidit, Santosh Gujrathi (2727)
Italienne - 51 coups
Mamedyarov, Shakhriyar (2767)
½-½
½½
Karjakin, Sergey (2743)
Italienne - 23 coups

Information de dernière minute : « Daniil Dubov quitte le Tata Steel après avoir été testé positif au Covid-19 lors d'un test PCR effectué hier. Cela signifie que les résultats de ses parties précédentes sont maintenus et que Dubov sera déclaré perdant dans les prochaines parties. Respectivement : Rapport, Praggnanandhaa et Carlsen. » Le directeur du tournoi, Jeroen van den Berg, le 28 janvier 2022.

Sans bouleverser complètement la fin de tournoi, ce point de forfait récupéré par Richard Rapport brouille malgré tout un peu plus les cartes après le point de forfait obtenu par Anish Giri face au même joueur russe. Richard Rapport, désormais avec 7 points, rejoint le leader Magnus Carlsen. D'un autre côté, le Norvégien aussi va bénéficier de ce point « gratuit » dans la dernière ronde.

Jan-Krzysztof Duda et Samuel Shankland n'ayant plus rien à gagner dans cette compétition ont annulé en seulement 10 coups. Sam Shankland twittait peu après : « Pas fier de ce que j'ai fait aujourd'hui. Malheureusement, lorsque vous jouez avec les Noirs, vous n'avez pas toujours le choix. Cependant, ce n'était pas un bon exemple à donner. »

Shakhriyar Mamedyarov et Sergey Karjakin, amis depuis longtemps et qui ont travaillé ensemble quelque temps, ont joué une Italienne tranquille et partagé le point au 23e coup. 

Au classement général, la seule manière de priver Magnus Carlsen de remporter le Tata Steel Chess 2022 est que le Norvégien perde demain sa première partie de la compétition avec les Noirs contre Fabiano Caruana, et que Richard Rapport remporte ses deux dernières parties face à Andrey Esipenko et Anish Giri.

Fabiano Caruana : « Je suppose que c'est théoriquement possible, mais il est assez difficile d'imaginer autre chose que Magnus remportant le tournoi. »

Jorden Van Foreest - Anish Giri, 15...c5

Après 1.d4 f6 2.c4 e6 3.c3 b4 4.a3 Jan Gustafsson twittait : « C'est la seule ligne de la Nimzo-Indienne où les Noirs pourraient être mieux. » 15...c5 Dans cette position, Jorden Van Foreest va démontrer que le jugement de Gustafsson pourrait être révisé. 16.xf6! gxf6 17.f3 c6 18.d5 Ferme le centre pour lancer l'attaque sans permettre aux Noirs de réagir. 18...d6 19.f1 h8 20.e3 On voit ici que le Fou en a6 et le Cavalier en a5, en position classique dans la Nimzo-Indienne sur le pion c4, hors-jeu sur l'aile-Dame, pendant que les Blancs ont les mains libres sur l'aile opposée.

Après une superbe partie, nous vous montrons le dernier coup du Jorden Van Foreest 42.f3-h3!! 1-0 Sur la prise par 42...xh3 les Blancs gagnent avec 43.d7 xd7 44.b8+, les Noirs devant donner leur Dame pour éviter un mat en 2 coups.

Après avoir privé Anish Giri de la victoire du Tata Steel Chess 2021, Jorden Van Foreest ruine les espoirs de son compatriote de jouer pour la victoire finale dans l'édition 2022 !

Jorden Van Foreest - Anish Giri, 42.h3!! 1-0
Magnus Carlsen - Vidit Gujrathi, 35...b5

La défense Petrov entre Magnus Carlsen et Vidit Gujrathi s'acheminait tranquillement vers le partage du point, lorsque tout-à-coup, Vidit Gujrathi s'est trompé par 28...e8?. Quelques coups plus tard, dans le diagramme après 35...b5 Carlsen a l'occasion de l'emporter mais a joué 36.d7? Le gain s'obtenait comme dans une étude par 36.e7+! f6 37.e4! xg2 (37...c2+ 38.b6 d2 39.c7 c2+ 40.d8+-) 38.d4! c2+ 39.b7, etc. 6...c2+! 37.b6 d2 38.c7 c2+ 39.d8 b4! 40.e7+ f8 41.e3 f7 42.e7+ f8 43.e5 g6! et ½-½ au 51e coup.

Le Hongrois Richard Rapport

Classement du Tata Steel Chess Masters

Un jour, une partie, par Marc Quenehen

En attendant la ronde 11...

Dans cette onzième ronde du tournoi des Challengers, tous les yeux seront évidemment rivés sur le match entre le Français Marc'Andria Maurizzi et le Belge Daniel Dardha. Tous deux ont rencontré de grandes difficultés à se mettre au niveau de ce fort tournoi ; Marc'Andria avec 0,5 sur 5 et Daniel avec 1 sur 5 dont 2 nulles. Depuis, ça va mieux, même si les deux francophones ne mènent plus qu'un combat d'arrière garde.

Arjun Erigaisi, fort de ses deux points d'avance à de quoi voir venir. En revanche, pour le podium tout reste à faire avec Nguyen Thai Dai Van (6,5), Jonas Buhl Bjerre (6,5), Rinat Jumabayev (6,0), Volodar Murzin (5,5) et Max Warmerdam (5,5).

Résultats de la ronde 11 du Tata Steel Chess Challengers

Bjerre, Jonas Buhl (2586)
1-0
10
Murzin, Volodar (2519)
Défense Slave - 48 coups
Zhu, Jiner (2478)
½-½
½½
Jumabayev, Rinat (2631)
Sicilienne Najdorf - 58 coups
Shuvalova, Polina (2516)
½-½
½½
Ganguly, Surya Shekhar (2627)
Nimzo-Indienne - 62 coups
L'Ami, Erwin (2622)
½-½
½½
Erigaisi Arjun (2632)
Catalane - 23 coups
Nguyen, Thai Dai Van (2613)
1-0
10
Vogel, Roven (2452)
Défense Slave - 85 coups
Maurizzi, Marc`Andria (2502)
1-0
10
Dardha, Daniel (2533)
Défense Ragozine - 26 coups
Van Foreest, Lucas (2539)
½-½
½½
Warmerdam, Max (2607)
Catalane - 22 coups
Marc'Andria Maurizzi - Daniel Dardha, 14.d2

N'y allons pas par quatre chemins : Marc'Andria Maurizzi a réalisé une très bonne ouverture. La Nimzo-indienne de Daniel Dardha 1.d4 f6 2.c4 e6 3.c3 b4, a transposé dans une variante de la Ragozine très favorable aux Blancs. Ainsi, après le 14.d2 du diagramme, la prise du pion en c3 perdrait évidemment la Dame noire, mais on connaissait 14...b5 et 1-0 (40) Delchev,A (2490)-Shereshevski,M (2470) Elenite 1994. Et aussi 14...e6 et 1-0 (39) Murshed,N (2520)-Mitkov,N (2495) Moscow 1994. Le Belge a préféré 14...c7?!, qui n'améliore rien ; les Blancs ayant toutes les cartes en main.

15.f3!? est peut-être précipité, 5.e1! était sans doute meilleur, mais son adversaire renonce aux complications qui seraient survenues par 15...xe3 16.e4 e2 17.d1 xe4 18.fxe4 xe4, et joue le moins bon 15...b5?! 16.e4 b4?! Ça ne peut pas être bon. Dardha n'a plus que 26 minutes contre plus d'une heure. 17.e5! « Un coup que l'on n'a même pas besoin de calculer, on sait que c'est bon. » Matthieu Cornette. 17...g5?! Offre l'occasion au Français de lancer une attaque de mat, comme on peut le voir dans le diagramme ci-contre. 18.exf6 gxh4 19.e4! Le plus précis. 19...dxe4

Marc'Andria Maurizzi - Daniel Dardha, 17...g5?!
Marc'Andria Maurizzi - Daniel Dardha, 22...b3

20.fxe4! L'attaque blanche est irrésistible. Daniel Dardha décide de rendre la pièce immédiatement par 20...xf6 mais les Noirs n'avaient de toutes façons plus aucune défense. 21.xf6 e6 22.e5! 22.xh6 était bon aussi. 22...b3!? (diagramme) 23.axb3 axb3 24.xb3xf6 25.exf6 h7 26.c2+ 1-0

Au risque de paraître « franchouillard », à notre avis le Français Marc'Andria Maurizzi a remporté ce duel contre le Belge Daniel Dardha avec panache !

Le Français Marc'Andria Maurizzi face au Belge Daniel Dardha | Photos Lennart Ootes pour https://tatasteelchess.com

Classement du Tata Steel Chess Challengers