La référence francophone du jeu d'échecs

Tournoi d'échecs Shamkir 2019 -R1-R5

Trois parties décisives dans la ronde 5 : Anand 1-0 Giri, Grischuk 1-0 Topalov et Navara 1-0 Ding Liren. Carlsen toujours seul en tête. Repos vendredi.

Le tournoi international d'échecs « Shamkir Chess 2019 » se déroule au Centre culturel Heydar Aliyev à Shamkir - la capitale de la région, en Azerbaïdjan, du 30 mars 2019 (ouverture et tirage au sort), au 9 avril (clôture) 2019. Vugar Gashimov, l'un des meilleurs joueurs du monde pendant une décennie, est décédé en janvier 2014 à l'âge de 27 ans. Depuis, chaque année, un grand tournoi d'échecs composé de très forts grands-maîtres est organisé en sa mémoire, soutenu par la « State Oil Compagny of Azerbaijan Republic » et la Fédération d'échecs d'Azerbaïdjan. Montant total des prix 100.000€ dont 30.000€ au premier. Site officiel du tournoi d'échecs http://shamkirchess.com, la page Facebook, le compte Twitter, les parties en direct.

Voir, voire revoir, les éditions du Shamkir 2018 —  Shamkir 2017Shamkir 2016Shamkir 2015Shamkir 2014

Streaming officiel du Shamkir Chess 2019 commenté par le GM Arkadij Naiditsch.

Le classement du tournoi d'échecs Shamkir 2019

Pl. Joueurs Elo Nat pts1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 +/-
1 Carlsen, Magnus 2845
3.5/5 X 1
1 ½

½ ½
+4
2 Anand, Viswanathan 2779
3.0/5 0 X
½
½

1 1 +6
3 Karjakin, Sergey 2753
3.0/5

X
½ ½ ½ ½
1 +7
4 Navara, David 2739
2.5/5 0 ½
X
1
½ ½
+4
5 Radjabov, Teimour 2756
2.5/5 ½
½
X ½

½ ½ +3
6 Ding, Liren 2812
2.5/5
½ ½ 0 ½ X 1


-4
7 Grischuk, Alexander 2771
2.5/5

½

0 X 1 ½ ½ +1
8 Topalov, Veselin 2740
2.0/5 ½
½ ½

0 X
½ -2
9 Mamedyarov, Shakhriyar 2790
2.0/5 ½ 0
½ ½
½
X
-6
10 Giri, Anish 2797
1.5/5
0 0
½
½ ½
X -13
Les parties du tournoi d'échecs «Shamkir 2019»
Résultats de la ronde 5 du 4 avril 2019 à 13h00
Anand, Viswanathan 2779 - Giri, Anish 2797 : 1-0
(39)
Berlinoise
Radjabov, Teimour 2756 - Karjakin, Sergey 2753 : ½-½(41)Catalane
Grischuk, Alexander 2771 - Topalov, Veselin 2740 : 1-0
(69) Gambit Dame
Navara, David 2739 - Ding, Liren 2812 : 1-0
(45) Semi-Slave
Carlsen, Magnus 2845 - Mamedyarov, Shakhriyar 2790 : ½-½(37) Tarrasch

La trajectoire des affrontements entre Magnus Carlsen et Shakhriyar Mamedyarov vaut la peine de s'y pencher. Après 4 parties nulles entre 2005 et 2007, Carlsen a ensuite infligé un terrible 6,5 à 0,5 de 2008 à 2015 à celui qui était devenu son « client » ! C'est certainement suite à ces déconvenues que l'Azéri a commencé à jouer plus solidement. Avec, d'ailleurs, de meilleurs résultats face au Norvégien; 7 nulles et une première victoire entre 2016 et 2018. En revanche, leur dernière partie, lors du Tata Steel 2019, s'est achevée par un gain du champion du monde. Aujourd'hui le duel semble a priori déséquilibré entre un Carlsen en pleine forme et déjà à +2, face à un Mamedyarov en plein doute après une défaite dans une position gagnante et une nulle chanceuse hier. Jour de repos vendredi 5 avril.

Magnus Carlsen & Shakhriyar Mamedyarov

L'ordre des coups du début de partie entre Carlsen et Mamedyarov a permis à l'Azéri d'obtenir une sorte de défense Tarrasch, mais avec un pion blanc en e3 et un pion noir en a6. Shakhriyar Mamedyarov a ensuite joué ...c4, qui rappelait la variante suédoise (ou variante Folkestone), avec une majorité de pions à l'aile-Dame. Une partie solide de Mamedyarov avec une bonne nulle. C'est donc vers les duels David Navara vs Ding Liren et Viswanathan Anand vs Anish Giri qu'il fallait se tourner pour voir de l'action.

Navara - Ding Liren
Après 20.Dxd3
Navara - Ding Liren
Après 31.Re2
Navara - Ding Liren
Après 43.Rd3

Dans le 1er diagramme après 20.Dxd3, la combinaison/liquidation de Ding Liren va se retourner contre lui : 20...Txa3!? 21.Dxa3 Fxa3 22.Txb6 Fxc1 23.Tc6 Fxf4 24.Tc8+ Re7 25.Txh8 d3 26.Rf1 Cc5 27.Txh5 Ce4 28.Th4 e5 29.g3 d2 30.Cxd2 Cxd2+ 31.Re2, 2e diagramme, avec un bel avantage blanc que David Navara concrétisera à partir du 3e diagramme. Non seulement le Fou h6 peut être muselé par f4, mais le Ce2, attaqué, est cerné. Ding Liren a joué 43...Cc1+ - mais 43...Cg1 ne ne sauvait pas : 44.f4 Cf3 45.Tb2 Ce6 46.Re4 Cg1 47.Tg6+ Re7 48.Re3 Ch3 49.Tb1 et le Cavalier succombe - 44.Rd4 Ce2 45.Tb1 1-0, le Cavalier n'a plus de case. Pour une analyse complète de la partie il suffit de revoir le streaming de la ronde 4 sur https://livestream.com/shamkirchess/events/8607703; comme à son habitude, David Navara a tout analysé. David a débuté la conférence de presse avec des excuses : « J'ai eu de la chance aujourd'hui parce que mon adversaire [Ding Liren] joue généralement mieux qu'aujourd'hui et il a raté quelque chose. » Et a terminé avec des excuses : « Je m'excuse d'avoir trop parlé. ». À noter que c'est la première victoire - pour 8 défaites - du Tchèque en 20 parties au Mémorial Vugar Gashimov.

Ding Liren, démoralisé après sa défaite contre David Navara.
Anand - Giri
Après 26.f4
Anand - Giri
Après 32...Df5?
Anand - Giri
Après 39.Dg5 1-0

Il faut l'avouer, les Blancs rêveraient d'obtenir plus souvent la position de Viswanathan Anand après 26.f4 contre la défense berlinoise de l'Espagnole. Et la paire de Fous d'Anish Giri ne lui sera d'aucun secours. Avant de se faire étouffer, le Néerlandais tente 26...f5 27.Ce5 Fxe5 28.dxe5 fxe4 29.Dxe4 Td2 30.T3d2 Fd5 31.De3 Txe2 32.Txe2 Df5? Une faute, ou comme l'a tweeté le GM anglais Daniel Gormally après 33.g4! « Anand écrase Giri avec le brillant g4!! démontrant que la contre-attaque sur cases blanches n'est qu'un bluff. » 33...Db1+ 34.Rf2 h5 35.f5 Dh1 36.Rg3 Te7 37.Fc5 Te8 38.e6 Rh7 39.Dg5 1-0, comme dans le 3e diagramme. La première victoire du quintuple champion du monde sur Anish Giri en 20 parties. Le Néerlandais mène maintenant sur le score de : +3 ; =16 ; -1. Viswanathan Anand sur sa longévité aux échecs : « Je pense que Vladimir Kramnik aurait pu continuer s’il avait voulu. Avec un peu moins d’optimisme il aurait été bien. »

La président de la FIDE, Arkady Dvorkovich, a joué le premier coup symbolique de la ronde 5.
Grischuk - Topalov
Après 28...Dc8
Grischuk - Topalov
Après 42.Df4
Grischuk - Topalov
Après 49...g5

Et enfin, le 3e gain de la journée est à mettre à l'actif d'Alexander Grischuk. Dans le 1er diagramme après 28...Dc8, 29.Cc4! avec la menace 30.Cd6 et 31.e4, force 30...Fxc4 30.Fxc4, avec, selon le GM Arkadij Naiditsch, une finale paire de Fous contre paire de Cavaliers pratiquement impossible à défendre à la longue. 30...Dc6 31.De2 f6 32.Fb5 Dd5 33.Fc4 Dc6 34.Db2 Empêche ...Ce5. 34...Rf7 35.h3 Le Russe pense à mettre son Roi en sécurité. 35...Cb7 36.Dd4 Re7 37.Dg4 Rf7 38.Rh2 Cdc5 39.a3 g6 40.b4 axb4 41.axb4 h5 42.Df4, 2e diagramme. Menace d'entrer en h6 ou d'échanger les Dames par Dc7. 42...Cd7 43.Fa6 Les Cavaliers sont repoussés sur la huitième rangée. 43...Cd8 44.Dh6 Cf8 45.Fd3 f5 46.e4 Dd7 47.De3 Dc6 48.Dd4 Dd7 49.Dc3 g5!? avec une position noire désespérée comme dans le 3e diagramme. 50.exf5 gxf5... Le Roi noir est maintenant à découvert et les Fous vont s'en donner à cœur joie. 1-0 au 69e coup, même si le travail technique de Grischuk n'a pas été parfait selon Arkadij Naiditsch. Une finale à rejouer. À peine arrivé en conférence de presse, Alexander Grischuk affirmait : « Je pense que presque personne ne l'emporterait face à un ordinateur dans cette position [au début de la finale paire de Fous contre paire de Cavaliers]. Peut-être Magnus à son meilleur, Kasparov quand il était jeune, et Botvinnik avec les ajournées. »

Image publiée par Stefan Kuipers «Joueur d'échecs néerlandais, MI, entraîneur, commentateur et tout le reste !» sur https://twitter.com/TricksOnlyNL/status/1113884720188809217
Alexander Grischuk observe la partie Ding Liren vs Navara.
Résultats de la ronde 4 du 3 avril 2019 à 13h00
Giri, Anish 2797 - Radjabov, Teimour 2756 : ½-½(40)
Gambit Dame
Karjakin, Sergey 2753 - Grischuk, Alexander 2771 : ½-½(32)Néo-Grünfeld
Ding, Liren 2812 - Anand, Viswanathan 2779 : ½-½(34)Gambit Dame
Mamedyarov, Shakhriyar 2790 - Navara, David 2739 : ½-½(85)Ragozine
Topalov, Veselin 2740 - Carlsen, Magnus 2845 : ½-½(36) Ragozine
  • La nouveauté 15...e5!? d'Alexander Grischuk a parfaitement fonctionné - même si Grischuk semblait penser que les Blancs avaient une position qui aurait pu devenir dangereuse - et Sergey Karjakin a dû se contenter du demi-point en à peine un peu plus d'une heure. « Je pense que ce qui est mauvais c’est si vous faites des nulles les unes après les autres, mais si vous faites 1, 2 ou 3 nulles, je pense que c’est tout à fait correct. Même Botvinnik a dit que vous ne devriez pas essayer de faire votre maximum dans chaque partie, mais de montrer votre maximum dans la compétition, ou même dans l'année. » Grischuk
  • Veselin Topalov n'a pris aucun risque avec les pièces blanches face à un Magnus Carlsen apparemment en super forme dans ce Shamkir 2019. En vingt coups d'une défense Ragozine la partie était entrée en finale à 4 Tours et une structure des pions symétrique. « Après 15...Te8 la partie est juste "dead draw", il n'y a pas grand-chose à dire de plus. » ... « J'ai été un peu déçu à la fin car je voulais avoir la même position finale ! [que Karjakin-Grischuk] » Carlsen. (voir ci-dessous)
  • Ding Liren a repris une idée très peu jouée avec l'agressif 9.g4!? auquel Viswanathan Anand a répondu par la nouveauté 9...Fb4!?. Arkadij Naiditsch, aux commentaires, avouait ne pas croire du tout dans l'attaque blanche. Et en effet, les Noirs sont restés avec un léger avantage. La retransmission en direct a été plusieurs fois interrompue et une fois reconnectée la partie s'était achevée par répétition. Apparemment Anand n'a pas voulu forcer sa chance...
Topalov - Carlsen
Après 36.Rf3 ½-½
Karjakin - Grischuk
Après 32...Rg7 ½-½
David Navara | Photo Lana Chess Photography https://www.facebook.com/Chessfotolana
Mamedyarov - Navara
Après 23...g5
Mamedyarov - Navara
Après 30.Cxd3
Mamedyarov - Navara
Après 43.Txe4

Comme l'a dit Arkadij Naiditsch, Shakhriyar Mamedyarov est perturbé par sa défaite de la veille contre Anand après avoir obtenu une position gagnante. Ajoutant aussi qu'il était maintenant difficile pour lui de faire confiance à son jugement. Ainsi, aujourd'hui face à David Navara, dans le 1er diagramme après 23...g5, au lieu de 24.Fg3 avec un plus pour les Blancs, l'Azéri a joué 24.f3?! gxh4 25.fxe4 Fxe4 26.Df2 De7! 27.Ta1 Txc1+ 28.Txc1 Cd5 29.Fd3 Fxd3 30.Cxd3, 2e diagramme, avec un joli pion noir sur la colonne "a". Sur 30...Df6 De nouveau Mamedyarov n'est pas très précis avec 31.Dxf6?!, au lieu de 31.e4 Dxf2+ 32.Rxf2 Cf6 33.Re3 et sans doute suffisamment de jeu pour annuler. David Navara restait donc avec un avantage après 31...Cxf6 32.Rf2 a5 33.Ta1 a4 34.Ta3, bloque le pion avec l'idée de s'en emparer avec l'aide du Cavalier, mais tout-à-coup le danger arrive de l'autre côté par 34...Ce4+. La machine préférait même 34...Cg4+ 35.Re2 Cxh2 36.Cc5 Rh7! 37.Txa4 Tg8... 35.Re1 Tb8! Le pion passé noir, après avoir attiré les pièces blanches sur l'aile-Dame, est abandonné au profit d'une attaque sur l'autre aile. 36.Cc5 Tb1+ 37.Re2 Tb2+ 38.Rd3 Cf6 39.Txa4 Txg2 40.d5 Tg5 41.Ce4 Txd5+ 42.Re2 Cxe4 43.Txe4, comme dans le 3e diagramme. 43...h3! 44.Th4 Rg7 45.Txh3 Rg6 46.Th4 Th5 47.Tg4+ Tg5 48.Th4, etc. la nulle a été signée au 85e coup dans une finale que nous vous recommandons de rejouer.

Mamedyarov - Navara
Après 69...Tg2+
Mamedyarov - Navara
Après 80...Rf6
Mamedyarov - Navara
Après 77.h6!

La finale se dirigeait vers la nulle quand, dans le 1er diagramme après 69...Tg2+, Shakhriyar Mamedyarov a gaffé par 70.Rh1?? au lieu de 70.Rf1!. Cependant, David Navara est en zeitnot et n'en profite pas en jouant 70...Tg7? alors que 70...Tg8!! gagnait. C'est incroyable, mais placer la Tour une case plus loin suffisait pour l'emporter. Par exemple : 71.h5 f2 72.Tf6 Re2 73.Rh2 f1=D 74.Txf1 Rxf1 75.Rh3 Re2 76.h6 Rf3 77.Rh4 Rf4 78.h7 Te8 79.Rh5 Rf5 80.Rh6 Rf6 0-1 comme dans le 2e diagramme. Alors qu'après 70...Tg7? 71.Rh2 f2 72.Rf6 Re2 73.Rh3 f1=D+ 74.Txf1 Rxf1 75.h5 Rf2 76.Rh4 Rf3 77.h6! Gagne un tempo crucial pour le Roi blanc, 3e diagramme. 77...Tg1 78.Rh5 Rf4 79.h7 Rf5 80.Rh6 Tg6+ 81.Rh5 Tg2 82.Rh6 ½-½

Résultats de la ronde 3 du 2 avril 2019 à 13h00
Grischuk, Alexander 2771 - Giri, Anish 2797 : ½-½(22)
Ragozine
Karjakin, Sergey 2753 - Topalov, Veselin 2740 : ½-½(32) Italienne
Radjabov, Teimour 2756 - Ding, Liren 2812 : ½-½(43) Gambit Marshall
Anand, Viswanathan 2779 - Mamedyarov, Shakhriyar 2790 : 1-0
(63) Italienne
Navara, David 2739 - Carlsen, Magnus 2845 : 0-1
(58) Svechnikov

Hier, lors de la conférence de presse, Shahriyar Mamedyarov a parlé de la difficulté d'affronter un membre de l’équipe nationale de l'Azerbaïdjan : « Des relations de plusieurs années nous lient les uns aux autres. Nous sommes une famille. Si nécessaire, nous partageons nos ouvertures. Il n’y a pas de secret entre moi et Teimour. Il y a eu de nombreuses parties où Teimour m’a beaucoup aidé. J’ai parfois partagé mes ouvertures avec mes coéquipiers. Franchement, je dois admettre que je ne peux pas jouer pour le gain contre les membres de l'équipe nationale. Cependant, il est vrai que cela n'arrive pas trop souvent ».

Rien de nouveau sous le soleil du contre-gambit Marshall; alors on récite, on récite - jusqu'au 26.f3 de ½-½ (32) Leko,P (2749)-Anand,V (2779) Monte Carlo 2007 - et puis, après quelques coups dans une finale de Tours et pions pour vider l'échiquier, Teimour Radjabov et Ding Liren se sont gentiment serrés la main.

L'intéressant sacrifice de pion 10.g4!? d'Alexander Grischuk contre la défense Ragozine d'Anish Giri a débouché sur une nulle par répétition de la position dès le 22e coup.

Anand - Mamedyarov
Après 29.Dh3
Anand - Mamedyarov
Après 35.Dh4
Anand - Mamedyarov
Après 40...Fd7?

Viswanathan Anand ne semble pas s'être remis du gain raté de la première ronde face à David Navara. Ajoutez une défaite incompréhensible en finale contre Carlsen dans la ronde 2, et il n'est pas difficile de deviner que toute la confiance d'Anand en son jeu s'est envolée. Dans le diagramme ci-contre après 29.Dh3, Shakhriyar Mamedyarov possède pratiquement toutes les cases. 29...h4! 30.Fc2 hxg3 31.Dxg3?! Cf4! 32.Rh1 Te3! L'Azéri assène de terribles coups de poing sur un adversaire déjà groggy. 33.Tg1 g6 34.Df2 Te2 35.Dh4, 2e diagramme, « Cette position est tout simplement perdue. Elle est complètement détruite. J'ai juste eu de la chance... », a déclaré le quintuple champion du monde sur le point de jeter l'éponge. Néanmoins, Mamedyarov, en zeitnot avec 1 minute à la pendule, joue 35...Ce4? au lieu du décisif 35...C6h5!, et Anand ressuscite par 36.Fxe4 dxe4 37.Ce5 Cd3? 38.Dh8+! Rxh8 39.Cxf7 Rh7 40.Cxd6 Fd7? 3e diagramme. C'est à peine croyable mais Viswanathan Anand est presque gagnant ! 41.Cxe4 et des menaces sur le Cd3 et une fourchette en f6. 41...Ff5 42.Cg5+ Rh6 43.Cxd3 Fxd3 44.Tg3... 1-0 au 63e coup dans une finale jouée avec quelques hésitations de part et d'autre. Il reste que Anand va devoir serrer le jeu; il n'y aura pas de miracle tous les jours...

Fins de partie de la ronde 2
Navara - Carlsen
Après 18...g5!
Navara - Carlsen
Après 22.Txf4
Navara - Carlsen
Après 53...Txa3

David Navara a peut-être été un tantinet naïf de s'aventurer dans la Sicilienne Svechnikov de Magnus Carlsen. Dans le 1er diagramme, 18...g5!? accélérait immédiatement le rythme de la partie. Le Tchèque choisissait de sacrifier la qualité par 19.Txe7!? - La machine proposait 19.Tg3!?, une idée écarté par le GM Arkadij Naiditsch à cause de 19...Ce4, mais après 20.Fd3! Cxg3+ 21.Fxg3 les Noirs ont des faiblesses. - Magnus Carlsen a évidemment évité 19...Dxe7? 20.Fxd6 +-, et joué 19...gxf4!. David Navara a reproposé la qualité par 20.Te6 Cxe6 21.dxe6 Fxe6 22.Txf4 comme dans le 2e diagramme, avec, il faut le reconnaître, face à Carlsen en tous cas, une défaite blanche prévisible. Le GM anglais Daniel Gormally, twittait : « C'est moi ou certaines personnes semblent tout simplement s'effondrer devant Carlsen ? Tout ce que Magnus a eu à faire, c'est jouer des coups normaux et il est complètement gagnant ! C'est trop tôt pour parler de "Magnus Fear" (la peur de Magnus) ? » Nous vous laissons rejouer la fin de cette partie, qui a demandé quand-même pas mal de travail de la part du Norvégien - ce sera d'ailleurs la dernière partie à se terminer - qui s'est achevée peu après la position du 3e diagramme.

Résultats de la ronde 2 du 1er avril 2019 à 13h00
Veselin Topalov2740-David Navara2739:½-½(55)
Caro-Kann
Magnus Carlsen2845-Viswanathan Anand2779:1-0
(43)Gambit Dame
Shakhriyar Mamedyarov2790-Teimour Radjabov2756:½-½(41)Bogo-Indienne
Ding Liren2812-Alexander Grischuk2771:1-0
(77)Benoni
Anish Giri2797-Sergey Karjakin2753:0-1
(34)Italienne

Aucune surprise dans la partie entre Shakhriyar Mamedyarov et Teimour Radjabov, comme d'habitude les Azéris annulent entre-eux. Si d'un côté on peut comprendre que des joueurs qui travaillent généralement ensemble n'ont guère envie de se battre, cette façon de faire n'est pas dans l'esprit du jeu d'échecs. De plus, cela offre un jour de repos supplémentaire à ces joueurs. Amusant; leur conférence de presse a été plus longue que leur partie 😉 Le grand-maître allemand Arkadij Naiditsch, qui joue désormais sous les couleurs de l’Azerbaïdjan, aux commentaires, a fait mine d'analyser la partie, mais sans trop insister...

Carlsen - Anand
Après 28.Txb1
Carlsen - Anand
Après 32...Tb2
Carlsen - Anand
Après 43.g3 1-0

Arkadij Naiditsch, après 25.Tfd1 de la partie entre Magnus Carlsen et Viswanathan Anand commentait : « Il n'y a pas assez de ressources dans cette position pour que Carlsen puisse jouer pour le gain. » Cependant, de la même manière que partie égale ne veut pas dire partie nulle, dans le 1er diagramme, Viswanathan Anand va "oublier" la faiblesse de son pion a7 en jouant 28...Tc5?!, alors que 28...Tc7 29.a6 Fc8 devait mener au partage du point. Magnus Carlsen a répondu 29.a6!? et sur 29...g6?! cette fois, après l'évident 30.Tb7! on se demande ce qu'avait prévu Anand. 30...Tc1+ 31.Rh2 Tc2 32.Fb5 Tb2, 2e diagramme, avec une position blanche gagnante. 33.Rg3 Fc8 34.Tb8 Rg7 35.Txc8 Txb5 36.Tc7 Ta6 37.Txa7 Rf6 38.Ta8 Ta3 39.Rh2 h5 40.a7 Ta2 41.h4 Rf5 42.f3 Ta1 43.g3 1-0, 3e diagramme. Le Roi noir ne peut pas passer alors que le Roi blanc peut tranquillement rejoindre son pion a7 pour libérer sa Tour et promouvoir son pion. Évidemment, Anand n'a pas oublié son pion a7, mais il était certainement convaincu que le pion "a" des Blancs ne gagnerait pas ou qu'il récupérerait le pion "a" des Blancs. Un début de tournoi horrible pour Viswanathan Anand avec un gain raté la veille suivi de cette défaite dans une position équilibrée. Anand est malgré tout venu commenter quelques minutes sa partie avant de s'éclipser (en demandant la permission) et laisser Carlsen en conférence de presse. Magnus a dit : « ...je ne suis pas du genre à donner des leçons sur le fait de quitter prématurément une conférence de presse. » Le champion du monde s'est aussi prononcé en faveur des cadences classiques sans incrément (comme c'est le cas au Shamkir), parce que cela « ajoute une dimension supplémentaire à la partie. »

Sergey Karjakin | Photo Lana Chess Photography https://www.facebook.com/Chessfotolana/
Giri - Karjakin
Après 24.g4?
Giri - Karjakin
Après 28...Ff7
Giri - Karjakin
Après 28...Rf7! 0-1

Anish Giri n'a vraiment pas été récompensé pour sa rage de vaincre. Dans le 1er diagramme, 24.g4? est trop agressif. 24...fxg4 25.Dd3 Attaque le Cd5 et vise h7. 25...g6?! Sergey Karjakin se trompe à son tour : 25...Df7 26.Dh7+ Rf8 était meilleur. 26.Dxd5+ Fe6 27.De4 gxf3 28.Tg1 Ff7 et dans le 2e diagramme rien n'est clair. En revanche, après 29.Fa2? l'horizon se dégage pour les Noirs. 29...Fxa2 30.Txg6+ Dxg6 31.Dxg6+ Tg7 32.Dxg7+ Rxg7 33.Txa2 Td1 34.Ta1 Rf7! 0-1, comme dans le 3e diagramme. Les pions e5 et f2 sont en danger, la Ta1 et le Fc1 sont fixés, les Blancs sont perdus. Commentaire de Sergey Karjakin : « C'est probablement le 1er avril et un bon résultat pour moi, mais ce n'est pas une bonne partie ! »

La défense Benoni d'Alexander Grischuk, chère à Vugar Gashimov, a basculé une première fois par 19...Cd7?!, un coup douteux contre lequel Ding Liren a pris un avantage, mais dans le diagramme ci-contre, au lieu de 47...De5! 48.Ff4 Da1+ avec une nulle par échec perpétuel bien méritée, la liquidation par 47...Tf3+? 48.Rg2 De2+ 49.Rh3 Txf5 50.Dxf5 Dxd2 51.Df6+ Rg8 52.Dg6+ Rh8 53.Dxd6 a mené à 1-0 au 77e coup.

Ding Liren - Grischuk
Après 47.fxg5
Résultats de la ronde 1 du 31 mars 2019 à 13h00
Anish Giri
2797 - Veselin Topalov
2740:
½-½ (50) Berlinoise
Sergey Karjakin
2753 - Ding Liren
2812 : ½-½(24) Italienne
Alexander Grischuk
2771 -Shakhriyar Mamedyarov 2790 :½-½(37) Berlinoise
Teimour Radjabov
2756 - Magnus Carlsen
2845 :½-½(41) 2 Cavaliers
Viswanathan Anand 2779 - David Navara
2739 :½-½(41) Najdorf 6.Fd3

Un retransmission en streaming un peu étrange pour cette première ronde; on ne voyait pratiquement jamais les joueurs avant la troisième heure, sinon un commentateur qui ne commentait même pas en anglais... Apparemment, Ljubomir Ljubojevic, le commentateur officiel, a rencontré des problèmes de passeport en Turquie.

Ce Shamkir 2019 a débuté très tranquillement. Selon Sergey Karjakin, son adversaire du jour, Ding Liren, était bien préparé, ce qui a mené à un partage du point par répétition en moins d'une heure. De son côté, Alexander Grischuk, après sa nulle rapide face à Shakhriyar Mamedyarov, a dit : « Il n’y a pas eu de moments clés. J’étais content avec une nulle. Je suis juste fatigué, c’est tout... J’essaie de me reposer pendant les tournois ; pour moi, plus il y a de tournois, plus de temps de repos j'ai... »

Malgré son résultat nulle, la défense des Deux Cavaliers de Magnus Carlsen ne manque pas d'intérêt. Teimour Radjabov a même obtenu quelques chances de prendre l'avantage; forçant le champion du monde à la plus grande précision. La passe d'armes entre le 15e et le 30e coup vaut la peine d'être rejouée. Radjabov : « Au cours de la partie j'ai vu que Magnus poussait un peu trop. » Carlsen : « 15...d5 était clairement trop ambitieux. »

Anand - Navara
Après 14...Tb8!?
Anand - Navara
Après 28...Txb2
Anand - Navara
Après 40...Tg1

Viswanathan Anand a certainement surpris David Navara avec cette ligne réputée douteuse 6.Fd3 contre la Najdorf. Toujours est-il que dans le 1er diagramme, les Noirs vont donner deux pions pour tenter de stopper l'attaque sur l'aile-Roi et mettre en route la leur sur l'aile-Dame. 15.g5 Ch5 16.Fxg7 Cxg7 17.gxh6 Ch5 18.Dg5 f6!? 19.Dxg6+ Ff7 20.Dg1 b4, avec, il est vrai, 3 pièces noires en attaque sur le Roi blanc, mais si Anand avait continué par 21.Da7!, les Noirs n'avaient plus que l'échange des Dames par 21...Db6 ou 21...0-0 à leur disposition, avec dans les deux cas un avantage blanc pratiquement décisif. 21.axb4?! a été préféré par Anand et après 21...Dxb4 22.Rd2 Cf4, le jeu restait peu clair. 23.De3 Cxd3 24.Dxd3 Txh6 25.Dxa6 Rf8 0h34-0h17 26.Ta1 d5!? 27.Ta4! Dc5 28.exd5 Txb2, comme dans le 2e diagramme. Les Blancs possèdent toujours 2 pions de plus, mais le Roi blanc dans les courants d'air et l'activité des pièces noires offrent quelques compensations. 29.Da7! Le meilleur selon la machine, comme au 21e coup, sauf qu'ici il n'y a plus de Tour attaquée en b8 et le Roi peut se sauver en g7; l'échange des Dames n'est donc pas forcée. En revanche, David Navara était à ce moment-là en grand zeitnot avec moins d'une minute (sans incrément !), ce qui change tout ! 29...Dd6 30.De3 Tg6 31.Ta8+ Rg7 32.Rc1! Db4 33.Ta4 Tb1+ 34.Cxb1 Dxa4 35.Dxe7 Tg2, malgré trois pions de moins et seulement 12 secondes, David Navara s'accroche. 36.De4 Da7! Apparemment la case clé de cette partie. 37.Te1 et ce qui devait arriver avec 10 secondes à la pendule arriva : 37...Tg1?. 37...Dc5!? avec peut-être des chances de sauver la partie. Anand a joué 38.Cc3! avec un avantage décisif. 38...Da1+ 39.Rd2 Tg2+ 40.Te2 Tg1, 3e diagramme. Navara passe le contrôle du temps avec une seconde mais sa position est perdue... À moins d'un miracle... 41.De7? Et le Tchèque arrache la nulle par 41...Td1+!! ½-½ En effet, si 42.Cxd1 Dd4+ 43.Rc1 Da1+ 44.Rd2 Dd4+ 45.Re1 Dg1+ 46.Rd2 Dd4+ avec répétition. Incroyable ! 41.Dc4! gagnait, même si d'autres coups blancs l'emportaient aussi. David Navara : « Pour être honnête, je n'avais pas vu 41...Td1+ avant que 40.De7 n'apparaisse sur l'échiquier, mais je l'ai trouvé presque immédiatement. »

David Navara vs  Viswanathan Anand

Rondes, cadences, nulle et départages

Tournoi d'échecs en 9 rondes à la cadence de 2 heures pour 40 coups, 1 heure pour 20 coups, et 15 minutes pour le reste de la partie, avec un ajout de 30 secondes par coup à partir du 61e coup. Nulle par accord mutuel interdite avant le 40e coup. Ronde 1 le 31 mars 2019 à 13h00, jour de repos le 5 avril, ronde 9 le 9 avril à 11h00.

Si deux joueurs terminent à égalité, un match de départage sera organisé en deux parties de 10 minutes + 5 secondes par coup. En cas d'égalité, un autre match de deux parties en 3 minutes + 2 secondes par coup. Si l'égalité persiste, un blitz «Armageddon» sera joué avec 6 minutes pour les Blancs, 5 minutes pour les Noirs, mais où la nulle suffit aux Noirs pour l'emporter. Dans tous les autres cas, les critères du départage sont les suivants : 1. le plus grand nombre de victoires; 2. rencontre directe, et 3. le système Sonneborn-Berger.

Vugar Gashimov (1986-2014)

Vugar Gashimov est né le 24 juillet 1986 à Bakou en Azerbaïdjan, et est décédé le 11 janvier 2014 à Heidelberg en Allemagne d'une tumeur au cerveau. Les médecins ont d'abord diagnostiqué une épilepsie quand il est tombé malade en février 2000, et peu de temps après, ont découvert une tumeur au cerveau. Malgré les soins reçus dans un hôpital d'Heidelberg, en Allemagne, Gashimov est mort dans les premières heures du 11 Janvier 2014. Il a été enterré dans l'Allée d'honneur à Bakou.

Vugar Gashimov (24 juillet 1986 - 11 janvier 2014) | Photo www.fredlucas.eu

Champion national à trois reprises, en 1995, 1996 et 1998. Il décroche quatre médailles de bronze aux championnat du monde jeunes, en 1996, 1998, 1999 et 2000. En 1999, il est vainqueur de la Coupe Kasparov dans la catégorie des moins de seize ans. Il a remporté le tournoi Acropolis d'Athènes en 2005 et en août 2006 il est premier du tournoi d'Abou Dabi, devant 19 grands-maîtres. En 2008, il gagne l'Open de Cappelle-la-Grande avec un score de 7/9. En avril-mai 2008, Gashimov remporte le tournoi de Bakou comptant pour le Grand Prix FIDE 2008-2010, ex æquo avec Magnus Carlsen et Wang Yue. Gashimov remporte le tournoi de Reggio Emilia de 2010-2011 au départage devant Francisco Vallejo Pons. Son dernier tournoi individuel fut le tournoi de Wijk aan Zee de janvier 2012. Au 1er janvier 2012 il était le 10e joueur mondial avec un classement Elo de 2761 points, ce qui constitue son record. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vugar_Gashimov


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (3)

  • rical

    Incroyable Anand qui continue à tenir la dragée haute aux jeunes !

  • EuropeEchecs

    Maxime Vachier Lagrave sera présent au Grenke Chess Classic du 20 au 29 avril avec Magnus Carlsen, Fabiano Caruana, Viswanathan Anand, Levon Aronian, Peter Svidler...

  • jeuxvieillis

    Et toujours pas de MVL